5. Sociofinancement

Modérateur : Conseil d'administration d'HPF

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 04 juin 2022 - 16:14

Rien n’est encore arrêté, mais il est envisagé de recourir à un socio-financement (ou « financement participatif », ou « crowd-funding ») pour assurer la prochaine publication des Éditions d’HPF.

Comment ça marche ?

Si vous n'êtes pas familiers du principe, le financement participatif est une manière de faire financer un projet directement par les futurs consommateurs de ce projet, plutôt que de passer par un intermédiaire comme une banque ou un investisseur privé.
La plateforme la plus utilisée en France est sans doute Ulule, et Kickstarter pour les projets internationaux : ici, des exemples de projet d'édition sur cette plateforme.

Généralement, plusieurs montants possibles sont proposés aux contributeurs qui souhaitent soutenir un projet : le premier, très bas, est un simple don, tandis que les suivants permettent d'acquérir le produit financé et des petits cadeaux en plus, certains exclusifs quand il s'agit de très gros montants.
En plus de cela, la campagne peut fonctionner avec des paliers qui, quand ils sont atteints, débloquent des récompenses supplémentaires pour toutes les personnes ayant contribué à un certain niveau.
Si la somme minimale pour faire aboutir le projet n'est pas récoltée, les contributeurs ne sont pas débités.

À titre d'exemple, un financement participatif pour un livre peut donc ressembler à ça :

Niveau 1 : Merci de votre soutien ! - 2€
Niveau 2 : Ebook - 5€
Niveau 3 : Livre papier - 20€
Niveau 4 : Livre papier dédicacé + ebook - 30€
Niveau 5 : Livre papier dédicacé + ebook + votre nom dans les remerciements en première page du livre - 50 €

Palier 1 : 1500 € - Succès, le livre est publié !
Palier 2 : 2000€ - 2 illustrations intérieures
Palier 3 : 2500 € - 1 marque-pages supplémentaire
Palier 4 : 3000 € - 5 illustrations intérieures


Pourquoi ?

Il y a principalement trois raisons pour lesquelles nous envisageons de recourir à ce type de fonctionnement pour HPF.

Stockage

Si vous avez lu le bilan chiffré des Éditions HPF, vous vous êtes peut-être arrêtés là-dessus « Nous avons donc vendu 1039 ouvrages papier sur un tirage (tout titre confondus) de 1750 » en vous disant, bigre, ça fait genre 700 bouquins entreposés chez Bloo.

Alors pas tout à fait parce que les livres non vendus mais distribués gratuitement (dépôt légal, exemplaires auteur, service presse) ne sont pas comptés, et qu’il y a aussi une centaine de livres stockée chez une membre de l’équipe Éditions pour faciliter l’organisation d’évènements.

Mais ça fait quand même beaucoup, beaucoup de livres et, clairement, on ne va pas pouvoir continuer longtemps à tirer à 250 exemplaires et à entreposer ça dans nos lieux d’habitation. Vous vous doutez qu’on n’a pas non plus les moyens de louer un entrepôt commercial. ^^

Donc il faut qu’on trouve un moyen d’ajuster nos tirages à nos chiffres de vente, et recourir à un sociofinancement est une excellente solution pour cela. Les acheteurs paient leur livre à l’avance et nous n’avons plus qu’à décider d’un petit tirage supplémentaire raisonnable pour couvrir les évènements type salon et les ventes organiques par la suite – qui sont toujours beaucoup, beaucoup plus basses que les ventes suscitées par le lancement.

Élargir les possibilités

Ensuite de quoi, nous avons vraiment apprécié pouvoir élargir un peu l’univers visuel d’Un fil à travers les nuages grâce aux cartes postales réalisées par Anaïs Sorrentino. Ces illustrations ayant été réalisées à son initiative, nous n’avons pas eu à en financer la commande et nous lui payons simplement des droits sur chaque vente. Cela a été possible car il se trouvait que l’autrice de ce roman était illustratrice.
Il y a peu de chances que cela se reproduise, mais un financement participatif pourrait nous permettre de financer une commande auprès d’un artiste et d’offrir ainsi à notre prochaine publication un bel écrin visuel.

Élargir notre public

Enfin, le côté participatif de la démarche fait que les livres publiés grâce à un socio-financement bénéficient de davantage de bouche à oreille dans le milieu du livre indépendant. Les acheteurs ne sont plus de simples consommateurs passifs mais deviennent acteurs du succès de la publication et s'investissent davantage, notamment en parlant du livre autour d'eux.
Ce serait donc une façon pour les Éditions HPF de toucher un nouveau public.

Dites-nous tout !

Nous voulions donc profiter de cette AG pour vous interroger et voir quel type de contreparties vous intéresserait si nous réalisions une campagne de financement participatif dans ce cadre, et quels montants vous seriez prêts à mettre pour ces contreparties.
Image

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 19 juin 2022 - 12:58

Soyez pas timides, on est vraiment curieuses de lire vos idées ! Dites-nous ce qui vous ferait envie comme contreparties, même des trucs un peu fou, ça sera notre travail par la suite de faire le tri de ce qui est réalisable ou non. ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Eurydice
Petit démon au chapeau
Messages : 1196
Inscription : 22 juil. 2017 - 12:43

Re: 5. Sociofinancement

Message par Eurydice » 19 juin 2022 - 13:27

Un totebag HPF, je veux répandre HPF partout où je vais :mrgreen:
Image

Image

"Despair, or folly? It is not despair, for despair is only for those who see the end beyond all doubt. We do not. It is wisdom to recognize necessity, when all other courses have been weighed, though as folly it may appear to those who cling to false hope. Well, let folly be our cloak, a veil before the eyes of the Enemy!"
The Fellowship of the Ring, Tolkien

Avatar de l’utilisateur
Dedellia
Bulle de douceur
Messages : 4688
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: 5. Sociofinancement

Message par Dedellia » 19 juin 2022 - 14:10

Moi j’aimerais bien un jeu de société HPF :mrgreen:

Mais sinon, dans les kickstarters (ou autres) que je vois souvent y’a des goodies en lien avec le livre : cartes en grand format, signets dédicacés, pièce de monnaie (si y’a une monnaie spéciale dans le livre), signets magnétiques, cartes postales… livre pdf ou papier…

Avatar de l’utilisateur
Ella C.
Chat en quête de son Y
Messages : 2254
Inscription : 01 mai 2017 - 21:21

Re: 5. Sociofinancement

Message par Ella C. » 19 juin 2022 - 14:15

J'avoue, un totebag se serait cool :D

J'ai participé deux fois à des financements participatifs, l'un des deux était aussi pour le livre d'une maison d'édition indépendante. J'ai donné 15-20€, ce qui permettait d'avoir le livre ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 8320
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: 5. Sociofinancement

Message par AlbusDumbledore » 19 juin 2022 - 14:19

Bah c'est pas tant que je sois timide, c'est plus que je n'ai pas vraiment d'idées :lol: , en dehors de reprendre ce qui se fait ailleurs pour des campagnes similaires (cartes illustrations, cartes des univers, marques-pages, totebags, T-shirt, carnets, bougies, affiches/poster, pins, stickers, tampons, peluches, plumes, voire des bijoux ou accessoires collectors...)

Et surtout, là où je bloque un peu, c'est qu'à mon sens dans une campagne de financement participatif pour lancer un bouquin, les contreparties (que ce soit le types ou leur format) dépend énormément de l'univers du livre en question. Plus que des goodies aléatoires, je les vois plutôt comme des éléments propre à l'univers et à l'auteurices, comme une extension, et par conséquent je les vois comme inhérents et indissociables. On ne va pas proposer de carte du monde si l'histoire se passe à Paris (ou alors une carte stylisée, un peu comme ils l'avaient fait pour Les Crimes de Grindelwald). De même, s'il n'y a pas d'animal/créature mascotte trognonne (ou pas, y'a bien des peluches Cthulhu :mrgreen: ), la peluche ne sert pas à grand-chose. Pareil, si l'histoire est un truc façon Je Suis Une Légende, avec un seul personnage, des cartes illustrations de personnages vont vite être limitées ; de même que s'il n'y a pas de symboles/logo marquant, concevoir des totebag ou des carnet peut être difficile ; ou encore, s'il n'y a pas une grande variété de personnalités/lieux très marquant, peut-être que la bougie ne fera pas l'affaire. Par exemple, on va peut-être pas proposer de baguettes magiques en accessoires collector si le livre de la campagne est un space opera ou de l'urban fantasy. Ou encore pour les T-shirt, on peut y mettre un flocage pour une créature/personnage, mais c'est encore mieux s'il y a une bonne réplique/citation qui tape dans l'oeil et qui peut représenter un état d'esprit que les gens ressentent (ou avec un personnage toujours grognon par exemple).


Parce qu'au bout du compte, ce n'est pas forcément avoir une carte personnage comme contrepartie qui va faire fonctionner la campagne. Enfin oui, ça va attirer du monde ; mais s'il y a un choix, plusieurs types de cartes pour plusieurs personnages ou animal/créature, ça va attirer encore plus de monde, refléter la diversité de l'univers (ce qui intéresse toujours). D'autant plus qu'avec plusieurs choix, on peut proposer justement proposer des paliers supérieurs où on peut non pas avoir un personnage (ou une bougie, ou une plume, ou un sticker...), mais deux, trois... Dix (enfin, peut-être pas dix :lol: ). Or, dans ce genre de campagne, y'a bien sûr les gens qui aiment participer pour aider, mais il y a aussi beaucoup de collectionneurs, c'est pour ça que les contreparties fonctionnent si bien.


C'est pour ça qu'à mon sens, il vaudrait d'abord mieux attendre de savoir quelle oeuvre sera choisie pour lancer la campagne, et voir du coup en fonction de son univers, de ses thématiques, de son ton, de ses personnages, quel type de contreparties correspond le mieux, pour qu'il y ait une impression de continuité organique. Et puis, je pense que ça dépendra aussi beaucoup de la personnalité de l'auteurice ! Ca devrait même être iel de choisir ce qui lui correspond le mieux. Certains, comme Ienny, ont des stands et des campagnes avec tellement de goodies et de contrepartie que tu ne sais plus où donner de la tête ; d'autres préfèrent rester très sobre au contraire, et se limitent à des marques-pages et éventuellement à 2-3 illustrations).

C'est pour ça que je ne voulais pas trop me lancer, parce que je ne pense pas que ce soit vraiment à nous de choisir cet aspect-là, mais plus à voir entre l'auteurice, son livre et les Editions (et éventuellement, lancer un brainstorming avec les membres HPF avant de lancer la campagne).




Quant aux prix... Alors là-aussi, ça va dépendre de pas mal de facteurs. De base, pour la première campagne, je serai d'avis de nous aligner que ce qui se fait ailleurs pour des contenus semblables à ce qui sera proposé. Pas plus chers, parce que ça peut dissuader ; ni moins, parce qu'on ne veut pas léser nos créateurices (ni plomber les fonds de l'Asso). Donc si on propose des prix à peu près équivalents à ce qui se fait chez des campagnes de créateurices indépendantes, ça me paraît plutôt bien. Après, selon comment ça se passe et selon les tarifs proposés par les créateurices et prestataires, on pourra adapter pour de futures campagnes.

Mais après, ça va aussi beaucoup dépendre du livre proposé et de son auteurices, notamment pour les paliers. Un-e primo-auteurices ramènera moins de monde qu'un-e auteurice avec déjà un gros lectorat. Et dans le contexte d'aujorud'hui, prendre en compte le lectorat numérique (les sites hPF, mais aussi WattPad et aures) est donc important.

Par exemple, si on dit qu'on va lancer mon premier bouquin, compte tenu que je n'ai qu'une communauté très limitée, un lectorat presque inexistant en dehors d'HPF, les risques à prendre devront être limités parce qu'on ne pourra pas proposer des paliers faramineux (les gens ne me connaissent pas, donc c'est beaucoup plus risqué de lancer une campagne). La même chose tient pour des recueils de nouvelles (me souviens qu'un texte de Seonne avait été sélectionné dans un recueil l'année dernière, ils avaient lancé une campagne Ulule, mais il me semble qu'ils n'avaient pas pu atteindre les objectifs). A l'inverse, si on lance la campagne pour le prochain bouquin de Ienny, vous pouvez déjà être sûr que vous pouvez viser un objectif à 2-3k€, il sera rempli dans les trente minutes et vous pouvez faire péter des paliers à plus de 10k €.

Et de la même façon, ça va beaucoup dépendre du lectorat. Selon l'auteurice et le contact qu'iel a avec sa communauté, les gens seront prêt à mettre 200€ dans des pack super collectors, tandis que d'autres se contenteront juste du pack normal avec le bouquin et les paliers débloqués. Et ça, ça va aussi dépendre du projet derrière. Il y en a pour lesquels je suis prêt à débourser un pack à plus de 50€, si c'est quelque chose qui m'intéresse vraiment, un projet que je veux vraiment supporter, ou si le pack en question propose quelque chose que je veux vraiment. Par exemple, j'ai participé à une campagne Ulule pour une anthologie Alien chez actu SF, bah ça me dérangeait pas de mettre 30€ de plus pour avoir un bouquin sur Philip K. Dick en plus ; même si rien à voir avec Alien. A l'inverse, si c'est un-e auteurice que je ne connais pas du tout ou si les contreparties ne m'arrange pas, bah je vais mettre moins de sous parce que je ne sais pas si ça va me plaire, donc je ne veux pas non plus y consacrer trop d'argent. Par exemple, pour les virées ciné du Fossoyeur, je me suis limité à un pack assez basique, parce que je n'étais pas forcément intéresser par les T-shirt et que je pouvais pas aller aux AVP (bon, avec le COVID, y'en a pas eu de toute façon XD).


Bref, je trouve l'idée très chouette et je serai ravi de participer à une telle campagne ; mais je trouve que c'est un peu trop tôt pour déjà avoir une idée du type de contreparties et du prix à y mettre (parce que pareil, le prix va aussi dépendre des contreparties proposée, bien sûr), alors qu'on n'a aucune idée du coeur même du projet, à savoir le livre, son univers, ses personnages, ses thématiques, son ton, et la personnalité de son auteurice. Du coup, j'ai une longue réponse, mais c'est surtout parce que je vois pas trop ce que vous nous demandez, en fait :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Dedellia
Bulle de douceur
Messages : 4688
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: 5. Sociofinancement

Message par Dedellia » 19 juin 2022 - 14:24

C’est parfait Albus, tu nous orientes alors merci !
Et merci aux autres qui se lancent aussi !

Avatar de l’utilisateur
Labige
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 9117
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: 5. Sociofinancement

Message par Labige » 19 juin 2022 - 15:37

Par curiosité je suis allée voir mes dernières contributions sur Ulule (mais c'est de la BD surtout), ça va de 3€ pour un ebook (d'un roman de 90 pages en version papier, j'aurais pu mettre 5€), et j'ai déjà mis 50€ sur des packs mais généralement en fait je n'aime pas les contreparties. Tout ce qui est cartes postales, finalement je les garde et puis des années après mon mari me convainc de les jeter (il a raison), tout ce qui est papertoy/figurines en carton/lenticulaire je n'ai pas la place de les mettre...
Pourquoi pas un marque-page (qui peut être de qualité upgradée sur un palier), la dernière fois c'était des graines en rapport avec le livre, le pin's pourquoi pas (mais pareil je les stocke un peu sans les utiliser), les tote-bags je les utilise mais je commence en avoir trop car c'est vraiment le goodies de ces dernières années. Celui que j'utilise le plus c'est le tee-shirt de la campagne de l'animé Ewilan mais ça dépend donc de l'illustration... En fait j'ai de plus en plus de mal avec les goodies que je considère "inutile" (et j'ai bien conscience que la définition d'utilité dépend de chacun·e), pour des raisons de stockage et d'écologie.

Aucune idée si ça aide, mais voilà :D

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 19 juin 2022 - 16:07

Merci tout le monde !

@AlbusDumbledore :arrow: On est vraiment en plein brainstorming préliminaire, donc je conçois que ce soit pas évident de donner des idées "dans le vide" mais effectivement ce genre de réflexion aide à nous orienter. :D

@Labige :arrow: C'est un bon point aussi, donc peut-être plus partir sur des consommables (bougies, chocolats, thés...) que des collectionnables ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Omicronn
Géant Vert
Messages : 2688
Inscription : 17 janv. 2012 - 23:04

Re: 5. Sociofinancement

Message par Omicronn » 19 juin 2022 - 16:18

Je partage pas mal le ressenti de Labige concernant les contreparties "collectionnables" (même si je n'ai jamais participé à ce genre de financement) et je rejoins plusieurs points du post d'Albus, quelque chose de vraiment centré et en lien avec l'univers serait quelque chose qui me ferait participer plus facilement que des goodies "lambda" ou moins originaux. Quant aux prix je n'ai absolument aucune idée des prix pratiqués et je pense que ma participation dépendrait beaucoup plus du livre en lui-même plus que du reste donc je n'aide pas particulièrement ^^

Avatar de l’utilisateur
Edorielle
Fille de fougère depuis 1 génération
Messages : 6936
Inscription : 18 déc. 2006 - 18:25

Re: 5. Sociofinancement

Message par Edorielle » 19 juin 2022 - 16:30

Je réponds un peu tard, sorry ^^

Tout d'abord, sur le principe de faire du financement participatif : c'est une excellente idée pour résoudre les problèmes de stockage, et envisager plus sereinement les prochaines années, clairement, et je suivrai HPF dans l'aventure sans hésiter ^^
Au niveau du public, c'est une bonne idée pour faire connaitre aussi, effectivement, mais c'est à double tranchant. Il y a des gens qui sont très fermés à ce genre de chose et qui estiment qu'une maison d'édition qui lance des financements ne vaut pas mieux que les ME à compte d'auteur. (Je le ressent plus en ce moment avec le financement en cours lancé par le Chat noir, et ça m'attriste beaucoup, car si je ne l'ai pas assez dit, c'est ma ME plus-préférée-du-monde et qu'Aspotasie est juste UNE PURE PEPITE.) Bref, je ne dis pas qu'il ne faut pas tenter, mais par contre, il faudra être prêt à réagir aux potentielles critiques qui pourraient se présenter sur les RS.^^

Pour les goodies, je ne sais pas... J'avoue que je ne suis pas fan des goodies à tout va, moi ce qui m’intéresse quand je participe à une campagne pour un roman, c'est vraiment que le bouquin.

Du coup, je préfère quand tout est mis sur l'aspect du livre, genre quand il y a des paliers qui débloquent les dorures, etc.

Voilà, voilà ^^

Edit : Ah, j'oubliais, n'hésitez pas à faire un palier "Aider HPF", genre à 1 ou 2€, sans contrepartie particulière, juste pour aider l'asso, ou précisez dans le "A quoi servira le financement", qu'il s’agira aussi d'aider l'asso dans ses autres activités. Je pense que ça peut vraiment motiver les gens à participer, genre tu achète un livre ET tu fais une bonne action ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 8320
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: 5. Sociofinancement

Message par AlbusDumbledore » 19 juin 2022 - 16:43

Oui, comme l'ont dit Edorielle et Labige, les paliers peuvent aussi servir pour upgrader le contenu déjà proposer (reliure des livres, dorures sur les marques-pages/couverture, illustrations couleurs à l'intérieur...) et c'est quelque chose qui fonctionne et motive plutôt bien.
Edorielle a écrit :
19 juin 2022 - 16:30
Edit : Ah, j'oubliais, n'hésitez pas à faire un palier "Aider HPF", genre à 1 ou 2€, sans contrepartie particulière, juste pour aider l'asso, ou précisez dans le "A quoi servira le financement", qu'il s’agira aussi d'aider l'asso dans ses autres activités. Je pense que ça peut vraiment motiver les gens à participer, genre tu achète un livre ET tu fais une bonne action ^^
Et je suis tout à fait d'accord avec cette proposition ! Que ce soit au niveau des packs (un pack pour 1/2/5€ de dons pour HPF directement), ou pour des paliers plus spécifiques, en indiquant que l'argent récolté permettra tel ou tel fonctionnement de l'asso. J'aime beaucoup !


Et pas de quoi si j'ai pu aider même sans comprendre :beer: :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Padfooot
Titulaire des BUSE
Messages : 118
Inscription : 10 janv. 2012 - 17:06

Re: 5. Sociofinancement

Message par Padfooot » 19 juin 2022 - 17:04

Hello !

Je trouve l'idée sympa. Pour ma part, le financement participatif me donnerait plus envie d'acheter car je me dirais que je suis utile vu que "sans aide, son livre serait pas lancé" alors que sinon j'aurais juste ajouté un livre à ma PAL (déjà beaucoup trop longue) "sans raison".

Je donne mon expérience perso (même si clairement tout le monde ne réagit pas comme moi, mais au cas où ça puisse aider) :

J'ai récemment vu passer une annonce pour le financement du 3ème tome d'une série.
  • Il était possible de lire les 3 premiers chapitres du 1er tome (je crois que c'était 3 :gne: ). Je les ai lus et j'avoue que, sans ça, je me serais juste dit "ouais pourquoi pas" et j'aurais passé mon chemin. Lire le début m'a donné envie de découvrir la suite et pousse d'avantage à vouloir aider.
    Sans ça, je n'aurais pas eu envie d'acheter.
  • Les packs avec les livres physiques contenaient tous des goodies et ça m'a personnellement complètement bloqué. Je n'avais aucune envie d'avoir un tote bag et un crayon (j'ai assez de bazar chez moi et l'idée que mon argent serve à la création de goodies - ce qui, à mes yeux, n'est clairement pas une nécessité et, à l'inverse, est un mal pour la planète - m'a fait faire demi-tour :evil: ).
    Sans les goodies, j'aurais probablement participé et commandé le tome 1 en broché.
    (De mémoire, je crois que c'était 25€ de participation pour un tome au choix - et des goodies - en compensation).
Au final, vu que le total était déjà atteint et que je ne voulais pas de goodies, je n'ai pas participé, mais j'ai regardé si le livre était aussi disponible sur Amazon où je compte le prendre en e-book.

Bref, voilà pour mon ressenti perso. Si jamais ça peut aider d'avoir des réactions de consommateurs :)

PS : Je suis d'accord avec Labige : le marque-page ça passe ;)
PPS : D'accord aussi avec Edorielle. Si le plus aide à faire un livre upgradé c'est cool !

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 19 juin 2022 - 17:31

Merci beaucoup, vos retours sont super intéressants ! :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Ielenna
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2877
Inscription : 11 déc. 2012 - 12:41

Re: 5. Sociofinancement

Message par Ielenna » 19 juin 2022 - 17:46

Mon chéri a déjà tout dit pour moi. :mrgreen:

Je suis d'accord avec le virage que prend les choses ; les gens ont de moins en moins besoin de merchendising. Parce qu'ils se sentent over-whelmed, ou que dans un contexte d'écologie et d'opposition au capitalisme, cela n'entre plus dans leurs valeurs. Alors, même si je suis connue pour faire 30 millions de goodies, il faut bien distinguer les choses. Certes, il y a des collectionneurs hardcore, qui veulent TOUS les goodies, ou par acte symbolique de "j'ai participé à cette campagne", MAIS ça reste une minorité. La majorité se contente du pack de base avec le livre (25€ FDP compris). Et indeed, upgrader la qualité est une bonne idée de motivation pour les paliers, plutôt que de rajouter.
MAIS parfois, j'aime quand même qu'on me propose des goodies. J'avais participé à une campagne qui avait bien marché l'autre fois, pour 35€ j'ai eu le livre (très beau livre), mais zéro marque-page, zéro petite carte de remerciement, pas de dédicace, nada. Et j'avais trouvé ça triste, de ne pas un minimum personnaliser le retour aux lecteurices. A ce niveau-là, je l'aurai acheté en librairie, j'aurai pas vu de différence.

Et je rejoins Edorielle sur le fait que la situation est actuellement très tendue sur les RS des auteurices par rapport aux ME qui font du financement participatif. Il vous faudra, je pense, appuyer le fait que HPF est une ME à compte d'éditeur MAIS à statut associatif, donc entièrement gérée par des bénévoles.
Image

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 19 juin 2022 - 18:12

Moi je dois dire que ça m'arrange de me concentrer sur le bouquin plutôt que de me disperser en devis/commandes/réceptions/envois de goodies, hein. :mrgreen:

Bien vu pour la confusion financement participatif/compte d'auteurs. C'est que les ME à compte d'auteur se qualifient, pour entretenir le flou, de "ME participative" sauf que chez elles ça veut dire que c'est l'auteur qui participe aux frais, pas les lecteurs.

Franchement, avec tout le boulot de pédagogie que j'ai fait sur Twitter et sur le Blog par rapport au compte d'auteur, ça me ferait mal qu'on vienne nous reprocher ça. :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Lul
Pilote du Magicobus
Messages : 1460
Inscription : 03 janv. 2018 - 01:59

Re: 5. Sociofinancement

Message par Lul » 19 juin 2022 - 19:14

Je suis assez d'accord avec ce qui a été dit plus haut. Je n'avais pas répondu avant parce que je n'ai pas d'idées de contreparties, justement parce que les goodies ne m'intéressent pas vraiment. Un totebag ok, mais j'en ai déjà 3 ou 4 et j'en utilise très rarement, j'utilise plus volontiers des sacs à dos, du coup j'en fais quoi ?
Je pense qu'il ne faut pas hésiter à faire des paliers équivalents en termes de lecture mais avec contreparties différentes : 1) juste le livre, sans goodies, 2) livre + goodies "basiques", 3) livre + goodies tops, etc. C'est sans doute plus compliqué à gérer, mais ces 3 paliers n'intéresseront pas le même genre de personnes.
Sinon je trouve l'idée du financement participatif intéressante et tout à fait dans la logique HPF ;)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Lilouze66
Satan officielle de la Revue de la Toile
Messages : 601
Inscription : 16 nov. 2012 - 00:52

Re: 5. Sociofinancement

Message par Lilouze66 » 19 juin 2022 - 19:30

Bonjour tout le monde sur cette discussion :)
J'aimerais apporter ma modeste expérience dans le domaine, ayant participé à des financements participatifs en tant que support promotionnel (mes webzines) et en tant que participante.
Je ne rajouterais pas sur tout ce qui a pu être dit niveau participation. C'est tout à fait vrai. Perso, j'ai adoré le côté soutien et investissement personnel. C'est vrai qu'on apprécie différemment.

D'un point de vue technique je dirais aussi que c'est cool car c'est pas un support supplémentaire à gérer ^^

En tant que partenaire, j'ai un retour d'expérience qui pourrait vous intéresser. Je dirais que gérer les goodies à la limite c'est pas grand chose en soi, le plus dur c'est vraiment de la campagne qui nécessite des partenaires solides pour relayer, une communauté super investie (parce que c'est différent de proposer un livre fini d'un livre qui ne l'est pas, mais vu le fonctionnement des éditions franchement ça devrait pas poser de soucis), et...une personne entièrement dédiée à cette communication, aux partenariats et à ses supports. Parce qu'en terme de comm' ça demande vraiment de relancer quasiment tous les jours sur tous les supports et c'est assez épuisant.
Il faut aussi un bon canal de communication qui génère de l'engagement et des conversions (déso pour les termes techniques mais je vois pas comment exprimer ça autrement). Et donc en terme d'organisation en interne, il y a le côté création de l'événement, des goodies, et surtout, la comm' à laquelle il est préférable de penser en amont.

Donc voilà :) c'est un super projet. Plein d'investissement, plein de liens à créer et renforcer, c'est génial. Ça me semble important de vous apporter ce témoignage pour aussi vous aider à penser à cette facette très pratico-pratique de la communication et de ses supports qui sera la clef de la réussite.

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 19 juin 2022 - 19:47

Oui, c'est très juste Lilouze ! Ça s'accompagnera forcément d'un gros travail de comm autour du projet. ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 8320
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: 5. Sociofinancement

Message par AlbusDumbledore » 19 juin 2022 - 23:42

Avec les différents retours qu'on a déjà (comme quoi, on a tou-te-s des expériences différentes que ce soit en tant qu'organisateurices ou participants à des campagnes), je pense qu'en effet, il faudra attendre déjà attendre voir à quoi ressemblera le projet final. Comme le dit très bien Lilouze, entre lancé une campagne sur un produit en préparation et un produit bien défini et presque fini, ça peut beaucoup jouer.

Mais on peut déjà explorer des pistes. Par exemple, j'aime bien avoir des goodies ; mais il faut vraiment qu'ils soient vraiment chouettes et que je
ressentent cette connexion organique avec l'oeuvre pour m'y lancer. Parce que oui, au bout du compte, si on participe, c'est pour le livre :mrgreen: Pour le débat collectable/consommable, ça peut être une piste à creuser mais on doit faire attention (perso, j'aurais considéré une bougie comme collectable, mais c'est parce que c'est pas forcément ce que je préfère et que je préfère les garder toutes neuves, j'ai peur de les consommer :lol: ) ; je pense notamment à des choses comme le thé ou le chocolat, où il faudra faire attention aux éventuelles allergies et type de production (par exemple, une personne vegan ne voudra peut-être pas d'un chocolat non-vegan), ou tout simplement des goûts (y'a des thés qu'on aime plus que d'autres). D'où l'importance d'avoir plusieurs choix. Et il faut garder l'idée que ça reflète l'univers associé.

Et du coup, en lisant le message de Lul, mais aussi ceux de Labige, je me dis qu'on peut organiser les packs (ce que Vero a appeler niveaux dans sa présentation) avec plusieurs assortiment possible de goodies, comme ça, chacun-e pourrait choisir ce qui l'intéresse (quelqu'un veut plutôt le totebag, quelqu'un d'autre préfère les cartes illustration pour les afficher dans sa chambre, un-e autre va plutôt prendre un bougie avec un sachet de thé pour du cocooning) ; et on établi des paliers qui permettent d'enjoliver l'objet livre lui-même et/ou les goodies assortis (des cartes illustrations couleurs/avec dorure ; deux bougies au lieu d'une ; un paquet de thé customisé...).

Comme le dit Lilouze, la comm est importante, mais plus encore est le choix et la somme associé aux paliers. Parce que ça va être via ces objectifs que la dynamique se crée en partie (allez, plus que 100€ et on a un beau livre relié ! bravo, on a passé le pallier X, maintenant on a une couverture avec vernis sélectif !). Là encore, c'est quelque chose à réfléchir une fois qu'on a une idée de l'ambiance à donner à la campagne. Mais je trouve que l'idée de dissocier goodies dans les pack et paliers pour améliorer le contenu (plutôt que d'ajouter des goodies) peut répondre à certaines inquiétudes soulevées dans les réponses précédentes. Sans oublier les paliers secrets ! En plus de ceux déjà affichés, en avoir des surprises, avec un côté un peu exceptionnel du coup, ça peut aussi favoriser la dynamique.


Mais oui, je pense qu'avant tout, c'est d'avoir une bonne idée du projet lui-même, afin de connaître le public visé (que ce soit la taille du lectorat, mais aussi ses habitudes, sa dynamique interne, ses préférences) et donc pouvoir cibler plus spécifiquement la campagne. Car ce que je retiens des expériences avec Ienny (en dehors du stress pour la gestion et le lancement :mrgreen: ), c'est vraiment la relation à double-sens entre communauté et auteurices/ME : iels veulent aider le projet et adorent être gâtés, avoir des surprises ; et on veut attirer un maximum de gens et on adore les chouchouter et les gâter.
Image

Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Lady Fraser
Messages : 4906
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: 5. Sociofinancement

Message par LaLouisaBlack » 21 juin 2022 - 12:40

Je suis assez d'accord sur l'intérêt de mettre des paliers liés à l'objet livre plutôt qu'à des goodies, du coup j'en profite pour partager l'excellente campagne de Mnemos pour l'intégrale Lovecraft, à titre d'inspiration !
Image

Avatar de l’utilisateur
Bloo
Brocéliande Queen
Messages : 3537
Inscription : 10 avr. 2012 - 17:45

Re: 5. Sociofinancement

Message par Bloo » 21 juin 2022 - 20:27

Ceci est mon avis purement personnel, mais je rejoins les membres qui se sont exprimé·e·s ici sur les goodies collectionnables. J'imagine qu'on est beaucoup dans ce cas par ici, mais à titre personnel j'ai acquis suffisamment de marques-pages, tote-bags et autres goodies en tout genre pour ouvrir un magasin :lol: . Donc, je ne cherche pas plus que ça à en acquérir de nouveaux, voire ça aurait plutôt tendance à me rebuter pour les raisons environnementales citées par d'autres membres plus haut.

À voir ensuite comment trouver un équilibre entre les personnes qui aiment les goodies et celles et ceux, au contraire, qu'ils rebutent, mais ne serait-ce qu'au regard des sensibilités exprimées ici et sur le forum en général, et plus largement par nos générations, j'ai quand même tendance à penser qu'une campagne réfléchie aussi d'un point de vue environnemental serait une bonne chose ? Voir qu'on peut même appuyer dessus en ajoutant la question du stock et de produire juste le nombre nécessaire ?

Et par exemple, j'ai participé il y a quelques temps à une campagne où les contreparties, au-delà du seul ouvrage, étaient : 1) une dédicace dans le livre, pour soi ou la personne de son choix (là je me suis dit, chouette, une idée originale et personnalisée pour l'anniversaire de mon Papa !), 2) la dédicace et une illustration en couleurs tirée du livre, 3-4-5-etc) j'ai oublié :mrgreen: mais principalement des illustrations encore et le top, 6) une invitation à la soirée de lancement du livre. Et ça, ça m'a vraiment vraiment enthousiasmé, même si au final je n'ai pas pu y aller, je trouvais l'idée extrêmement motivante (à mettre la main au porte-monnaie :mrgreen: ).

Aussi, je valide complètement l'idée d'un palier "don pour l'association", parce que c'est l'occasion parfaite, voilà :D .
En réalité, je ne suis rien, rien qui soit vraiment à moi, rien qui ait vraiment commencé ou vraiment abouti : je ne suis qu’un écheveau emmêlé dont personne ne sait, pas même celle qui écrit en ce moment, s’il contient le juste fil d’un récit, ou si tout n’est que douleur confuse, sans rédemption possible.

Avatar de l’utilisateur
Selket
Vicieuse Organisatrice de Boules à Thé
Messages : 4502
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: 5. Sociofinancement

Message par Selket » 21 juin 2022 - 20:42

J'ai déjà participé à plusieurs campagnes ulule ou cie pour des livres comme vous dites on se sent acteur.
Pour les contreparties classiques que j'ai vu je citeras les marques pages et cartes postales. Alors autant j'aime le marque page car utile, pratique et je l'utilise au moins avec le livre autant les cartes me laisse de marbre. Sinon j'aime quand dans la contrepartie il y a une dédicace de l'auteur personnalisé, on a pas toujours le temps de se déplacer en salon ou autre et ça fait plaisir d'avoir quand même son livre signé
Pour le tote bag j'aime l'idée, et je pense qu'un tote bag HPF serait aussi à faire (j'y pense comme dans le budget on parlait de goodies trop vieux qui était à jeter et que ça serait peut etre l'occasion de les renouveler).
Les bougies et les mugs personnellement j'adore ça (bon en même temps vous seriez étonnés si je disais que j'aime pas les bougies :mrgreen: :arrow: ) et je trouve que c'est une bonne contrepartie mais que si c'est adapté à l'univers. Je suis pas fan de goodies pour faire des goodies faut que ça s'inscrive dans l'univers.

Pour les goodies j'ai l'impression que les gens :
- ne veulent plus forcément accumuler des choses mais que certains veulent quand même des goodies
- si y a des goodies qu'ils soient plus éthiques, locales, en matière plus écolo etc... et avec un lien marqué avec l'univers, une cohérence.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Traductrice de virgules
Messages : 13431
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: 5. Sociofinancement

Message par Ellie » 22 juin 2022 - 14:56

Une idée qui me vient comme ça, mais pourquoi pas des « goodies » pour faire de la pub aux Éditions ? Un livret (en format électronique peut-être, pour pas encombrer les acheteurs ni faire imprimer encore plus de trucs à l'asso) contenant des extraits de nos autres publications, peut-être avec des illustrations exclusives ? Avec des liens pour les acheter bien sûr :mrgreen: Un peu comme dans des livres des fois il y a à la fin un extrait du prochain livre de la série/du même auteur, mais là ça serait plus général pour les Éditions au complet.

Avatar de l’utilisateur
Tiiki
Grande Pouétesse
Messages : 1866
Inscription : 05 nov. 2016 - 13:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Tiiki » 22 juin 2022 - 16:31

J'ai mis un moment à répondre sur ce topic parce que j'avoue que, personnellement, les goodies ne sont vraiment pas un facteur de motivation (les seules fois où j'ai participé à ce genre de campagne je le faisais juste pour soutenir le créateur/la créatrice à ma hauteur... indépendamment de tout ce à quoi ça correspondait). Une petite carte personnalisée, c'est vrai que c'est sympa ( @Selket ), et pour le coup ça fait double-usage en marque-page. :mrgreen:

Sinon j'aime bien quand, une fois que l'objectif initial est atteint, les campagnes prévoient des paliers "bonus" (sans contrepartie matérielle) qui informent les contributeurs sur l'usage qui va être fait de leurs dons "en plus" (ex : rémunération plus haute pour les auteurs (même si je sais que c'est déjà une politique de la maison :hug: ) ou bénéfices pour l'association qui vont permettre de financer X ou Y... je sais pas, je suis peut-être la seule à tirer une grande satisfaction en lisant des illustrations concrètes de ce à quoi peut servir ma participation au bout du compte :lol: )

Mais je soutiendrais les Éditions si elles avaient recours au sociofinancement en tout cas.
Image

Avatar de l’utilisateur
Aleyna
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 625
Inscription : 07 janv. 2010 - 14:00

Re: 5. Sociofinancement

Message par Aleyna » 23 juin 2022 - 09:50

Hello !
Je ne vais pas avoir grand chose à apporter à la discussion mais je suis d'accord pour les goodies, ça ne m'intéresse pas, voire ça me rebute.
Par contre, ce qui me motive personnellement, c'est l'apport d'une dimension "sociale" au financement participatif au-delà de "juste" acheter un livre.
Ça peut être un partenariat avec une autre association, qui peut avoir un lien avec le thème du livre vendu ou de l'univers livresque de manière générale ? Du style, 5% de ce que je donne part dans cette asso ou l'asso recevra x livre(s) à chaque palier...
Oui, non, c'est sûrement idiot mais je pose ça là quand même. :sifflote:
Avatar : Wistful Art.

Image
Merci à Haza pour la vignette !

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 24 juin 2022 - 10:36

Merci beaucoup à tous pour vos interventions !

À titre personnel, j'aime beaucoup l'idée qu'on se concentre sur embellir l'objet-livre plutôt que sur des goodies à tout-va, donc c'est cool. :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Shaman
Nae bother!
Messages : 3571
Inscription : 20 avr. 2010 - 15:35

Re: 5. Sociofinancement

Message par Shaman » 24 juin 2022 - 12:03

@Aleyna J'ai eu plus ou moins la même idée en lisant les messages ! :) Je trouve que des rétributions non matérielles c'est aussi une bonne alternative, genre un don à une association (partenaire ou non d'ailleurs) ça me motiverait aussi à participer.

Avatar de l’utilisateur
Ielenna
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2877
Inscription : 11 déc. 2012 - 12:41

Re: 5. Sociofinancement

Message par Ielenna » 24 juin 2022 - 16:14

Juste, attention de manière générale, même si les idées de contreparties "immatérielles" sont intéressantes, n'oubliez pas que cette campagne est lancée pour vendre un livre, pas seulement pour soutenir HPF.
Et qui dit vendre, dit marketing.
Donc on veut toucher des publics autres que les HPFiens. Il y a des gens qui ne connaîtront pas du tout l'association ou quoi, donc payer en plus pour aider l'asso ou pour aider d'autres assos... quel est la plus-value du Ulule pour eux, au final ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 10620
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: 5. Sociofinancement

Message par Verowyn » 24 juin 2022 - 16:25

Alors, on en parlera en interne au niveau des Éditions et du CA, mais niveau contreparties immatérielles, je partirais plutôt sur des à-valoir de plus en plus gros pour nos auteurs : c'est un peu le credo des Éditions HPF, militer pour une meilleure rémunération des auteurs, et ça me paraîtrait plus efficace à notre niveau que de reverser de l'argent à d'autres assos (lesquelles ? comment on les sélectionne ? à quel point elles ont besoin de sous ? c'est pas plus simple que les gens aillent leur faire directement des dons ? surtout que nous on sollicite déjà des dons pour nos frais de fonctionnement...)
Et la plus-value de cette contrepartie immatérielle pour les acheteurs, c'est de savoir que leur argent retombe directement dans la poche des auteurs, pour les gens un tout petit peu sensibilisés au #PaieTonAuteur, etc. j'imagine que ça peut être satisfaisant.

Mais sinon, oui, niveau marketing, rendre l'objet-livre un peu plus shiny à chaque palier, et pourquoi pas des goodies illustrés (marque-page, carte-postale, etc.) qui font des petits souvenirs pour les collectionneurs tout en augmentant l'univers visuel du roman sans non plus avoir un énorme coût écologique.
(Alors que genre, commander du thé qu'on va recevoir par voie postale, bidouiller du packaging autour, et le réexpédier par voie postale, c'est clair que c'est pas neutre niveau bilan carbone alors que les gens peuvent juste s'acheter du thé en magasin. Ils ne peuvent pas, par contre, s'acheter une illustration du bouquin en magasin.)
Image

Répondre

Revenir à « Assemblée générale 2022 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité