[Validations] Combat à mort - III

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 5155
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Crystallina » 06 mars 2014 - 13:26

251 mots, selon OpenOffice

Ils n'avaient pas changé de comportement vis-à-vis de lui après avoir appris cette nouvelle. Il était leur ami, à Sirius, à Peter et à James. Un point c'est tout.

Ce qui les avait dérangé le plus, c'était le fait qu'ils ne pouvaient pas être auprès de lui durant ces terribles nuits. Ils devaient le laisser affronter cela tout seul et ils ne l'acceptaient pas. Les amis se devaient d'être présents dans les moments difficiles.

Ils s'étaient dès lors acharnés à devenir des animagi. Ils avaient appris et s'étaient entrainés seuls, sans demander l'aide d'un adulte pour les superviser. Ils étaient fous, totalement irresponsables. Mais ils étaient ensemble, tous les quatre.

Et voilà qu'il se retrouvait tout seul. Il avait à peine vingt-et-un an et il était le dernier maraudeur vivant et en liberté.

James avait été assassiné par le Seigneur des Ténèbres. Peter avait été tué par Sirius qui allait finir ses jours à Azkaban. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Que s'était-il passé pour que leur groupe si soudé vole ainsi en éclat ? Pour qu'ils commencent à se méfier les uns des autres ? Et qu'ils finissent par se tuer l'un l'autre ?

Ce n'était pas comme cela que leur vie aurait dû se dérouler. Ils auraient dû vieillir ensemble. Ils auraient dû chacun se marier, avoir une vie de famille, s'inviter les uns chez les autres, continuer à refaire le monde tous les quatre autour d'un verre, se remémorer leurs exploits à Poudlard.

Tout, mais pas ça.
Image

Avatar de l’utilisateur
Saam
Pilote du Magicobus
Messages : 1382
Inscription : 25 août 2011 - 20:31

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Saam » 06 mars 2014 - 15:04


L'autre leva les yeux au ciel.

« Tu n'oserais pas ? »
« Quoi ? Tu paries ? Ca fait des années que tu m'en parles et tu n'as toujours pas été foutu de l'inviter. Si j'entends parler encore une fois de son rire et de ses yeux je te jure je fais un massacre. »

Gigi ouvrit la bouche pour rétorquer mais un cri de douleur le coupa. Jonathan se mordait les lèvres, la douleur était devenue intolérable.

« Avant de tenter quoique ce soit il faut le stabiliser. »

Lui et Théo s'activèrent en même temps autour du blessé qui toujours inconscients avaient de lourdes gouttes de sueur qui tombaient de son front. Les deux jeunes soldats sortirent la trousse à pharmacie qu'ils avaient apportés avec eux. Elle était rudimentaire, juste du fil, des aiguilles, du sérum et des anesthésiants. Rien qui leur permettrait de sauver la jambe de Jonathan ou de stoper l'infection qui se propageait déjà dans son sang à grande vitesse.

« Il va falloir enlever les morceaux de chair nécrosée. » fit Théo après un examen minutieux.

Gigi grimmaça. Malgré elle, Jill posa les yeux sur la blessure et une nausée sans pareille lui parcouru l'estomac.


202 mots avec OpenOffice, c'est tendu mais ça passe x)

Avatar de l’utilisateur
ExtraaTerrestre
Voyageuse des Étoiles
Messages : 2189
Inscription : 22 juin 2013 - 17:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par ExtraaTerrestre » 06 mars 2014 - 15:37

Hop ! 231 mots ! :)

Nue, elle était belle sous ses doigts. Il aimait caresser sa peau, sentir son corps chaud frissonner sous ses caresses. Belle, oui, c’est ce qu’elle était dans ses bras. Et là, dans le noir, il aimait imaginer ses courbes, faire sautiller ses doigts sur ses hanches et embrasser doucement ses seins. Elle, elle gémissait de bonheur, presque endormie mais encore trop éveillée. Elle planait entre ces deux états, une fois les yeux entrouverts, l’autre la respiration calme et posée. Et lui, il ne pouvait que la toucher, l’embrasser du regard et prier pour que la lune brille plus encore, pour pouvoir s’accaparer sa nudité et profiter encore et toujours, du fait qu’elle soit sienne.



Il posa la tête contre sa poitrine et elle passa une main dans ses cheveux emmêlés. Ça l’apaisait, il redevenait un enfant, prisonnier de sa chaleur et de son amour. Dans ses bras, il se sentait comme maître du monde, le plus fort, le plus chanceux.

Elle lui tira les cheveux et gigota un instant. Elle lui intima d’arrêter de respirer si fort, ça la dérangeait, ça l’empêchait de s’endormir. Surpris, il se redressa sur ses coudes et fixa le noir infini qui avait avalé la chambre. Elle râla une nouvelle fois. « Pourquoi tu respires si fort ? » demanda-t-elle.

Il se retourna, les sourcils froncés. Ce n’était pas lui. Ce n’était pas lui qui respirait.
Image Image
failunfailunmefailun

Avatar de l’utilisateur
HermioneRonHarry
Animagus non déclaré
Messages : 327
Inscription : 18 oct. 2009 - 22:44

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par HermioneRonHarry » 06 mars 2014 - 17:15

J'ai toujours trouvé la St Valentin ridicule. C'est vrai quoi, c'est une incitation à être plus amoureux que d'habitude, mais si on aime vraiment, ça devrait être la fête toute l'année. C'est ce que j'essaie d'enseigner à Neil, mon petit ami. Heureusement, je suis tombée sur le garçon le plus coopératif de la terre. Il ne m'offre rien pour la St Valentin, et il me dit qu'il m'aime toute l'année. Ca c'est le véritable amour, moi je vous le dis.

-Lily chérie, ton père et moi allons y aller.

Je lance un regard étonné à ma mère, qui remet ses cheveux roux derrière son oreille en souriant. Mon père passe la tête dans l'encadrement de la porte à son tour, ses lunettes de travers et les cheveux en bataille.

-Je sais que la St Valentin est une fête commerciale et que c'est une honte de la fêter, mais j'espère que tu ne m'en voudras pas d'emmener ta mère au restaurant et de te laisser à la maison ce soir ?

Je lève les yeux au ciel, désespérée. Mes parents n'apprendront jamais rien de moi, c'est définitivement une cause perdue. Enfin bon, ils ont une bonne excuse, ils sont passés par la guerre, alors je ne peux pas trop leur en demander non plus. Je fixe mes règles ailleurs que dans tout ce qui concerne leur amour éternel. Qu'est-ce qu'ils peuvent être cucu parfois, je vous jure.

-Non non, allez y, profitez de votre soirée.
-Tu n'oublieras pas de sortir les poubelles ma puce, me rappelle mon père avant de fermer la porte.

Oui mon petit papa, et je vais ranger la maison et faire le ménage dans la chambre d'Albus et James par la même occasion. Non mais vraiment.

Je rouvre mon livre de Soin aux créatres magiques, prête à me lancer corps et âme dans le travail. Cependant, mes pensées se tournent rapidement vers d'autres sujet plus divertissants, comme Neil et (malgré moi) ma St Valentin.
327 mots selon word :)
Image

I realized the only thing that matters is that is that you - you make me happier than I ever thought I could be. And if you let me, I will spend the rest of my life trying to make you feel the same way.

Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1569
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 06 mars 2014 - 19:00

Adam et Flore se sont arrêtés. Entre eux et lui, il y a une rue à deux bandes, un trottoir et vingt mètres d’herbe. Ils le fixent marcher, immobiles, main dans la main, c’est comme ça qu’ils étaient quand ils l’ont aperçu.
Un homme. Un vrai. D’où vient-il ? Où était-il tout ce temps ? Et si lui est là, est-ce que les autres sont revenus aussi. Mais il est seul, vraiment seul. Il n’y a toujours aucune voiture, aucun autre son que les oiseaux qui s’en foutent de l’évènement énorme, inattendu et incroyable qui est en train de se passer.
Un homme marche dans le parc.
-On… on va lui demander… commence Flore.
-Viens.
Ils se lâchent la main et traversent. Ils courent, mais l’homme est loin, ils l’ont regardé trop longtemps sans pouvoir penser concrètement et voici qu’il s’apprête à tourner au coin de la rue d’en face, ils vont le perdre, cet homme miracle.
C’est trop tard. L’homme a tourné et lorsqu’ils atteignent le carrefour il n’est visible nulle part. Ils continuent quand même, prennent à droite au hasard, puis à gauche, courant pendant un quart d’heure avant de déclarer forfait.
-On ne le retrouvera plus, dit Flore en essayant de retrouver son souffle.
207 mots selon Word.

Avatar de l’utilisateur
kisilin
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 467
Inscription : 20 juin 2009 - 03:50

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par kisilin » 06 mars 2014 - 21:44


Peut-être que l’armoire ne fonctionnait que si la formule était dites de l’intérieur? Du moins, c’est l’hypothèse qui s’était formé dans son esprit.


C’était dangereux, il y avait une possibilité qu’il se retrouve dans le néant, néanmoins entre ce risque et celui de se voir assassiné violemment, il savait lequel il préférait.


On n’avait pas mal lorsqu’on disparaissait dans le néant.



Il referma la porte derrière lui.


- Harmonia Nectere Passus, répéta-t-il.


L’effet fut immédiat. Il se sentit transporter. C’était un peu comme transplanner. Drago sentait son corps se déplacer tourbillonner dans l’espace, et pourtant en ouvrant les yeux rien ne se déplaçait. Il sut qu’il était arrivé lorsque les battements de son coeur se firent plus régulier et que le haut le coeur qu’il avait jusqu’à présent se fut dissipé.


Il poussa la porte, certain de faire son entré triomphale dans la boutique Barjow et Beurk. Il fut amèrement déçus. OU plutôt, il fut follement paniqué. Rien de ce qu’il voyait ne lui semblait familier. Il avait encore échouer. La dépression s’ajoutait maintenant à son hyperventilation.


Il prit une profonde inspiration et il se calma du mieux qu’il put pour transplanner. Il se concentra sur pré-au-lard et puis.... Rien.


Rien n’allait aujourd’hui!


Drago s'exhorta au calme. Il devait avoir tout simplement atterrit dans un endroit munis d’une barrière anti-tranplannage. C’était commun chez les sang-pur. Il lui suffisait de les lieux et il pourrait s’en aller au plus vite.


Il regarda un instant autour de lui, essayant de trouver la sortie la plus proche. C’est là qu’il remarqua que quelque chose clochait. Légèrement terrifié Drago remarqua pour la première fois l’aspect de la pièce dans laquelle il se trouvait ainsi que l’odeur. Un mélange de moisture, de renfermé et une subtile flagrance de fumée embaumait l’air. Les murs étaient noirci et troué, le sorcier n’osa pas regarder le plancher sous ses pieds.


Il prit une grand inspiration, ce n’était que l’’ancienne demeure de quelque sorcier. Pas de quoi avoir peur. Il alait tout simplement avancer prudemment et sortir de là le plus rapidement possible.
344 mots

Avatar de l’utilisateur
LaPlumesenvole
Elève de troisième année
Messages : 61
Inscription : 19 oct. 2013 - 21:23

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LaPlumesenvole » 06 mars 2014 - 22:11

Aude s’approche du comptoir, s’y raccroche.

Elle demande un verre, sait qu’elle ne pourra pas le payer, s’en contrefiche.

Elle sent quelqu’un derrière elle, une main qui court sur son corps, un chuchotement au creux de l’oreille. Elle se retourne, lance un sourire carnassier, approche sa main du visage.

Elle va se brûler, comme à chaque fois. C’est trop malsain pour elle, trop vicieux. Trop sombre. Elle va se réveiller dans la chambre d’un hôtel minable, seule, une liasse de billet à la main, des larmes le long des joues, humiliée, anéantie.

C'est pas une fille forte Aude. C'est même sûrement l'inverse. Elle est fragile, délicate, elle peut se briser à tout instant. Ces choses-là, elles sont plus violentes que la jeune femme ne peut le supporter. Elle n'est pas faîte pour ça, si toutefois quelqu'un l'est.

Elle tente de faire taire cette certitude, cette petite voix qui lui souffle qu’elle va souffrir. Elle essaye de se persuader que c’est ainsi pour tout le monde, que c’est le seul moyen qu’elle ait pour vivre, peut-être même pour survivre.

Oui, tout le monde va à l'encontre de ces étranges hommes, tout le monde se laisse approcher, se laisse dévorer. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute, du moins l'espère-t-elle.

Et comme un défi à la vie, un pari craché à l’innocence, elle se détourne de sa commande, attrape la main de l’homme et le tire vers la sortie.

La brune retrouve l’air frais, respire. L’homme dépose ses mains sur ses épaules dénudées, approche ses lèvres de sa nuque. Elle se retourne subitement, l’arrête, lui parle.

Il sort son portefeuille, lui donne quelques bouts de papiers ; elle ne prend pas le temps de recompter, de toute façon elle en serait incapable.

Elle l’embrasse sauvagement, pactise avec le diable, une fois encore.
Et de 301 mots ! :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ocee
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6392
Inscription : 15 juil. 2010 - 01:14

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ocee » 06 mars 2014 - 22:30

206 mots écrits juste pour écrire parce que j'ai pas le temps de faire quelque chose de construit sur un projet en cours...
Lorsqu’il émergea peu à peu de son sommeil, le contact de sa main sur la hanche de Lily lui étira immédiatement un large sourire sur son visage. Se réveiller à ses côtés était définitivement l’une des choses les plus agréables de sa vie et il ne s’en lasserait jamais, il en était sûr. Lentement, il détailla le corps de sa belle endormie. Ses cheveux emmêlés éclairés en partie par un rai de lumière qui filtrait à travers les volets. Ses paupières closes surlignées par de longs cils fins. Ses taches de son qu’il aimait picorer de baisers furtifs. Ses lèvres gercées qu’elle avait tendance à mordiller sans s’en rendre compte. Sa nuque dans laquelle il venait blottir son visage pour s’imprégner de son odeur apaisante. Son bras qu’elle adorait enrouler autour de son cou pour venir à son tour se fondre contre lui. Sa main, fine et douce qu’elle posait souvent contre sa joue rugueuse pour guider son regard dans le sien.

Un soupir s’échappa des lèvres de Lily, reportant son attention sur son visage. Ses yeux étaient à présent mi-clos, plissés par le sourire radieux qu’elle affichait en le voyant ainsi absorber par sa propre contemplation.

- Bonjour, lui souffla-t-elle, le plus naturellement du monde.

loloche35

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par loloche35 » 06 mars 2014 - 22:47

Il la repère comme une étoile dans le ciel dans cette foule oppressante. Il pousse quelques personnes et entend à peine les quelques injures qu’on lui invective sur son passage. Il en a assez de ce tapage et veut la rejoindre. Elle semble dans la lune et ne parle à personne. Elle est adossée contre une poutre en bois qui semble très peu la retenir. Il la voit fermer les yeux et se caresser la nuque. Elle parait fragile et fatiguée. Futile constatation car on le retint de force par le poignet. Il se retourne et dévisage âcrement le fautif. Lorsqu’il parvint à se détacher enfin, il ne la retrouve plus. Elle a disparu. Elle a laissé un vide à la place. Il cherche en vain son visage parmi toute l’assistance. Résigné il repart.

Elle court. Le jour s’obscurcit et les ombres se balancent. Avant que les monstres se réveillent, elle fuit. Elle suffoque presque à cause de la vitesse de ses pas. Ereintée, elle continue pourtant de courir. Il la reconnut, elle en est certaine. Pas le temps d’être effrayée par les créatures qui la surveillent, elle se cache. Elle sera bientôt en sécurité et c’est uniquement dans sa maison qu’elle y sera.
Elle fouille fébrilement dans son sac. Elle tremble comme une feuille en tournant la clé dans la fente. Elle ouvre précipitamment et referme derrière elle. Elle s’appuie contre la porte en bois et se laisse glisser sur le sol. Elle est sauvée, enfin pour ce soir.
250 mots selon Word d'une idée sortie de nulle part...

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2921
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Mikoshiba » 06 mars 2014 - 23:20

Nous évitons au maximum les humains. Après tout, ils pensent avoir décimé notre espèce il y a de cela un bon bout de temps, et nous ne sommes pas d'humeur à les contredire sur ce point. Un jour, autant de passage à l'Acropole, je suis allée feuilleter une de leurs encyclopédies les plus compètes à leurs yeux.
Voilà donc ce que nous sommes - étions, pardon - à leurs yeux : des Dragons sournois capables de prendre une apparence humaine pour tromper le monde et semer le chaos en crachant les flammes de l’Enfer. Un magnifique conte de Moldus.
Cependant, il est vrai que nous ne sommes plus guère nombreux. Nous sommes une douzaine de clans plus ou moins étendus dans l'archipel Mû, il doit rester une petite dizaine de tribus Hyperboréennes - d'où le grand père d'Alina est originaire - un rassemblement assez important existe encore au sud de l'Égypte et nous n'avons plus de nouvelles des clans Incas depuis leur dernière migration.
Mais nous n’essayons pas de les dominer malgré nos pouvoirs supérieurs. Nous sommes au-delà de cela. Nous ne prenons pas part à leurs guerres. Pour nous, il n’y a ni bons humains, ni mauvais humains. Ils sont humains, faibles et idiots. Point.
206 mots tout moches et pressés. Tout juste !
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Kathleen
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1886
Inscription : 25 mars 2009 - 15:22

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Kathleen » 06 mars 2014 - 23:34

241 mots
Integra n’avait pas répondu et Matthieu était quelque peu inquiet de connaître les détails de sa réaction. Sans-doute n’avait-elle rien dit pour ne pas les indisposer tous, sans compter que Kathy l’avait présenté comme un ami. Mais elle n’en pensait pas moins de toute évidence et cela promettait force demande d’explications à la suite de cette petite mésaventure. Kathleen, elle, semblait agir comme si rien ne s’était passé de plus extraordinaire que d’avoir rencontré un couple d’amis dont il était de notoriété public qu’ils se fréquentaient. Or, non seulement Matt n’était pas vraiment un ami classique, mais Feena et lui ne sortaient pas officiellement ensemble.

« Très chers amis, j’espère que vous pourrez… »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Un bruit de coup de feu se fit entendre et soudainement, le torse du jeune homme se couvrit d’un liquide chaud et rouge, il avait été touché. Agissant plus vite que tous, et étant pourtant la seule à se méfier de Matt, Integra se précipita pour le soutenir et lui éviter de tomber. Kathleen, elle, agissant comme la guérisseuse qu’elle était, se jeta sur Matt et enleva sa veste pour la coller sur le plaie en tentant d’éponger le sang. Elle se tourna vers Feena et se mit à crier sans vraiment s’en rendre compte.

« Feena, je t’en supplie, trouve Oscar. Integra et lui ne seront pas trop de deux pour ramener Matthieu dans mes Appartements. »
Image

Avatar de l’utilisateur
Rödrav
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 437
Inscription : 21 juil. 2009 - 12:28

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Rödrav » 06 mars 2014 - 23:55

Je crains de ne pas pouvoir le faire après, donc je me permets de poster mes 235 mots du jour avant que la journée nouvelle soit annoncée ;)
Elle avait bien sûr une montagne de cours particuliers de métamorphose, mais aussi des cours de duel, de sortilèges et de défense contre les forces du mal. Elle manqua de s’étouffer en lisant la petite ligne à la fin du parchemin. Celle-ci annonçait un footing d’une heure dans le parc de Poudlard deux fois par semaine. Le pire, c’est qu’elle était censée aller courir à 7 h 30. Le matin. Voir son temps de sommeil se réduire manqua de la faire pleurer. A en juger par leurs mines défaites, Hugo, Lily et Simon pensaient à la même chose qu’elle. Seule Roxanne n’avait pas l’air spécialement dérangée par la nouvelle, mais ce n’était pas surprenant, étant donné que la jeune fille avait déjà l’habitude d’aller faire du sport le matin avant de se rendre en classe. Les adolescents comparèrent leurs emplois du temps et purent remarquer qu’ils avaient chacun des cours particuliers et des cours en commun. Alors que Lily demandait comment ils pourraient assister à des leçons différentes dans la même pièce et en même temps, plusieurs portes apparurent sur les murs de la Salle sur Demande. En ouvrant la première, Maxine découvrit une estrade réglementaire de duel et elle ne put s’empêcher de se dire que ce château était remarquablement bien conçu. Les adolescents ne traînèrent pas, et après avoir discuté quelques minutes, chacun regagna son dortoir pour une nuit de sommeil bien méritée.

Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1569
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 07 mars 2014 - 00:19

Désolée pour le retard !


JOUR 6 - Du jeudi 6 mars, 22h00, au vendredi 7 mars, 21h59.


Participants
♦ Kathleen
♦ Ellie
♦ XAcanthaX
♦ LaLouisaBlack (6 jours de grâce restant)
♦ HermioneRonHarry
♦ kisilin
♦ loloche35
♦ Mikoshiba
♦ Yoguany
♦ Uzy
♦ LilTangerine (3 jours de grâce, 800 mots J9 - 4 jours restant)
♦ Vegeta (2 jours de grâce, 600 mots J7 - 5 jours restant)
♦ Saam
♦ Norya
♦ Ocee (6 jours de grâce restant)
♦ Lilimordefaim
♦ LaPlumesenvole (6 jours de grâce restant)
♦ Crystallina
♦ lalaulau38
♦ Dunne
♦ Keiko-Kim
♦ Laura1406
♦ Ariessa
♦ Antasy
♦ ExtraaTerrestre
♦ dedellia

Eliminés
♦ Leeloo Lovegood (J1)
♦ FelisMagica (J2)
♦ Xinou (J4)

Avatar de l’utilisateur
Dedellia
Bulle de douceur
Messages : 2965
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dedellia » 07 mars 2014 - 00:35

295 mots
Le fonctionnement de Farmalice était compliqué et pourtant très important. L'école ne fonctionnait pas comme l'éducation régulière du Québec où on passait cinq ans au secondaire en formation générale, puis deux ou trois ans au Cégep en études supérieures avant de se diriger ou non à l'université. Ici, à Farmalice, les cinq ans du secondaire étaient jumelés aux deux du Cégep faisant un total de sept. C'est d'ailleurs pour cela que les deux dernières années seraient ultra importantes, il y aurait une multitude de cours à options ou plus poussés et des horaires adaptés à chacun, afin d'ouvrir les bonnes portes à tous.

Sophie-Anne désirait travailler dans la recherche. Trouver des remèdes aux maladies incurables ou qui pourraient diminuer les souffrances. Petite, lorsqu'elle ignorait qu'elle était sorcière, c'est ce qu'elle voulait faire, mais chez les moldus. Aujourd'hui, son ambition c'était redirigée vers le secteur sorcier. Elles auraient besoin de très bonnes notes et d'un travail acharné pour réussir et selon ceux qui la connaissaient elle avait de très fortes chances de réussir.

Son cours se passa normalement. Étant peu nombreux à suivre cette option, sept exactement, le cours progressait bien et aucun n'aurait l'idée de perturber cette heure d'enseignement. Évidemment, ceux qui étaient dans ce cours étaient de bons élèves, ce cours possédait un niveau élevé et le suivre en n'écoutant pas était loin d'être une bonne idée. Environ deux minutes avant la fin du cours, le professeur leur remis un parchemin à chacun rempli de questions sur les effets qu'un sortilège d'allègement combiné à un sortilège nettoyant pouvait avoir sur la santé au vu des combinaisons des ondes contradictoires qu'ils possédaient. Pour toute personne n'ayant pas suivi le cours, c'était du chinois et même pour Sophie-Anne il faudrait beaucoup de temps et concentration afin d'y arriver.
Image
:boing: :boing: :boing:

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 12956
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ellie » 07 mars 2014 - 01:02

270 mots sur l'original qui, je crois, va revenir souvent pendant ce combat :D
Il secoua un peu la tête, puis plissa les yeux pour mieux voir les chiffres qui ornaient les dos des joueurs.

Ses yeux glissèrent rapidement sur les trois joueurs accroupis devant lui, en train de s’étirer les jambes : il s’agissait du second gardien, du numéro 47 et d’un défenseur noir. Celui qu’il cherchait n’était pas là.

Son regard continuait son périple alors qu’il entendait, derrière lui, l’équipe opposée entrer sur la glace sous les huées de la foule. Il ne se tourna même pas, car à quelques mètres de lui, un grand jeune homme dont les longs cheveux blonds encadraient le visage – il n’avait pas encore mis son casque – filait vers lui en maniant habilement une rondelle du bout de son bâton. Il fonçait droit sur Guillaume, mais l’arbitre, pétrifié sur ses patins, n’esquissa pas le moindre geste pour s’écarter de son chemin et éviter une collision qui semblait inévitable.

Finalement, le joueur freina sec à une distance d’à peine un mètre de Guillaume. Celui-ci le vit, comme dans un rêve, lever des yeux bleus vers lui et hocher la tête en guise de salut avant de faire volte-face et de patiner vers ses coéquipiers, laissant à l’arbitre le loisir d’observer le large numéro 12 que surplombait le nom auquel il n’avait encore que rêvé, « Lemaire ».

Aussitôt le moment eût-il passé que Guillaume sentit ses jambes prendre la consistance de coton sous lui. Il passa une main moite sur son visage, ferma les yeux quelques secondes, puis se lança vers l’autre bout de la glace, déterminé à agir avec professionnalisme. Au moins durant les quelques prochaines heures.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Yoguany
Stagiaire chez W&W
Messages : 807
Inscription : 09 août 2010 - 21:18

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Yoguany » 07 mars 2014 - 08:38

La suite d'hier, 203 mots
Jez n’aimait vraiment pas ça.
Mais il continua quand même.
Il s’arrêta au bar et cogna dessus. Un coup, sec, le poing fermé. Pas plus. L’aubergiste se tourna aussitôt. Homme mûr au front dégarnis, il affichait un air de jovialité que trahissait la lueur grave au fond de ses pupilles.
« Hey, l’ami, qu’est-ce que je peux faire pour toi ? »
Sans dire un mot, Jez sortit discrètement sa moitié de carte et la tendit à l’aubergiste. Ce dernier, presque sans marquer de surprise, ce qui était un véritable exploit, le prit et sortit son morceau à son tour. A vue de nez, la carte de Pantagrul semblait avoir été déchiré n’importe comment mais en réalité, le commanditaire de Jez l’avait très soigneusement découpé, de sorte qu’il ne puisse y avoir qu’aucune copie ne puisse être possible. Il avait même discrètement ensorcelé les bords de sorte qu’ils ne s’altèrent pas d’une manière ou d’une autre. C’était quelqu’un d’excessivement prudent et Jez appréciait cela. Un monceau de précaution inutile était préférable à un monceau de terre fraiche.
L’aubergiste réunit les deux morceaux. Et comme prévu, ils s’emboitèrent parfaitement. Il releva alors la tête et lui adressa un grand sourire ma foi très convaincant.
>>>Les Sélections Flamboyantes<<<
Votez pour vos histoires favorites autour de l'Histoire !

Le Héron fête ses cinq ans !!!!

Et il n'attend plus que vous ![/center]

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3678
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lalaulau38 » 07 mars 2014 - 10:26

239 mots envoyés par mail :)
"Il se fit un abondant silence alentour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre."

Ca fait du bien à tes oreilles

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 8903
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 07 mars 2014 - 10:33

224 mots sur Word. Toujours original qui part pas du tout comme prévu.
Les dés. Jouer aux dés était la meilleure solution pour résoudre la première difficulté : le choix du théâtre. Le Rose ? Le Curtain ? Ou bien le tout nouveau Globe, flambant neuf, où officiaient William Shakespeare et sa troupe favorite ? Il devait bien se l’avouer, l’aventure le tentait et il rêvait depuis toujours de ces théâtres accueillant la vociférante et joyeuse foule qui acclamait les comédiens comme autant de gladiateurs dans la Rome Antique. Les gens la composant n’étaient pas tous issus du même milieu, d’aucuns savaient tout juste parler correctement, mais tous vivaient les scènes comme si elles étaient la Vérité. C’était d’ailleurs si bien joué, selon lui, qu’on s’en approchait, de cette Vérité, qu’on s’approchait du sublime. Forcément, être partie prenante de cet Art l’avait toujours fait rêver. C’était comme ça, en allant voir un spectacle au Curtain qu’il avait rencontré Adam la première fois. A la fin du spectacle, au lieu de quitter le théâtre, il s’était approché de la scène et s’était glissé dessous, afin de visiter « ce que personne ne pouvait voir », comme il avait tenté d’expliquer à la première personne qui lui avait mis la main dessus. C’était justement Adam qui l’avait découvert et les explications embrouillées de Robert l’avaient amusé. Malgré cela, il avait vite percé à jour le fraudeur à la manque.
Image

Avatar de l’utilisateur
Dunne
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 680
Inscription : 28 janv. 2011 - 18:12

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dunne » 07 mars 2014 - 10:39

Encore Lavande, je vais peut-être finir ce texte un jour.
La boule de cristal qu’elle trimbalait partout depuis des années avait fini par rendre l’âme. Des morceaux de verre de toute taille jonchaient le fond de son sac et les volutes magiques qui y étaient habituellement retenues s’étaient déjà dispersées dans l’air. Il restait bien un peu de poussière de fée et de fluide gluant coincé dans le fond de cuir, mais pas assez pour espérer pouvoir réparer correctement l’objet.

— Pétasse !

Lavande commençait à fulminer, alors qu’elle enfonçait brusquement tout ce qui traînait encore sur le sol dans sa besace. Elle se redressa et prit le coin où elle avait vu George tourner. Elle regarda attentivement autour d’elle, mais elle dut se résoudre à l’évidence : elle l’avait perdu. Elle hésita à faire demi-tour pour revenir en terrain « connu » et finit par hausser les épaules. Perdue pour perdue, autant essayer de retrouver le fils Weasley, elle appellerait le Magicobus quand elle en aurait marre de tourner en rond.

La jeune fille ne comprenait pas vraiment d’où lui venait cette obsession pour George. Bien sûr, il y avait ce soir d’hiver où ils s’étaient retrouvés au comptoir d’un bar à balancer leur haine et leur rancœur. Ce soir où elle (il ? Lavande n’était plus certaine) avait fini par l’embrasser, parce qu’elle avait peut-être un trop bu, parce qu’elle avait tant besoin de chaleur et de contact humains, parce qu’elle avait envie aussi. Elle avait automatiquement su que ce n’était ni la promesse qu’ils se reverraient ni la preuve d’un quelconque attachement, pourtant elle avait naïvement cru que peut-être ils essayeraient, qu’au moins ils essayeraient.
267 mots
« We're all stories in the end. Just make it a good one. »
— DW


Avatar de l’utilisateur
Antasy
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 576
Inscription : 23 avr. 2012 - 12:20

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Antasy » 07 mars 2014 - 10:55

308 mots de fanfic, again.
Nora me lance un regard compatissant juste avant que son visage se déforme dans une superbe expression de souffrance. Elle est mignonne, ma petite sœur, je suis contente de l’avoir – surtout quand je vois Lily Potter, la petite sœur de James, petite pimbêche, et la relation désastreuse qu’il a avec Albus, ou même Roxanne et Fred, qui ne sont pas un modèle d’amour fraternel et pire encore ! Pixie et sa grande-soeur moldue. Après cela, je me dis que Nora est une perle rare mais je ne vais pas lui dire, cette petite serait capable de le répéter à tout le monde. Par contre, que j’entends une fois le prénom de Stijn et je suis capable de commettre un meurtre.

Mon père me sert à manger. J’aurais pu me déplacer tout seul mais ça aurait été bien plus long qu’un coup de baguette magique. Puis, Papa aime trop jouer le rôle de la Fée du Logis, rôle qu’il tient depuis qu’il s’est aperçu de l’incapacité de Maman à faire cuire un œuf même si elle peut faire d’autres sortilèges spectaculaires. Ma mère en a fini avec la coiffure de Nora qui aborde une tresse bien trop serrée que je sais qu’elle retirera dans le Poudlard Express. J’entends des pas dans l’escalier, pas besoin de me retourner pour savoir que Pixie s’est libéré des griffes du lit.

"Bonjour.
-Bonjour, Pixie, répond ma famille presque en choeur. "

Le ton de mon père est tout à fait bienveillant tandis que celui de ma mère, sur la même phrase, comporte une pointe de mépris. Il y a des choses qu’on ne change pas, comme l’assentiment de ma mère envers ma meilleure amie, le même qu’elle traîne depuis la première fois qu’elle l’a vu, durant les vacances de Pâques de ma première année. Nora, elle, est toute contente de voir Pixie.

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lilimordefaim » 07 mars 2014 - 11:24

345 mots, de nouveau sur la fanfic Katie/Olivier...
Katie essuie une table que des jeunes enfants ont laissée dans un sale état. Les frites écrasées baignant dans les trainées de ketchup et les monstres dessinés à la moutarde se disputent le premier rôle de cette tragédie culinaire. Alors que la jeune fille lève les yeux au ciel en découvrant la surprise que les dramaturges en herbes lui ont laissés sur la banquette – à savoir un bâtonnet de poisson frit coincé dans le creux du siège – son regard se pose sur le dos d'Olivier. Ce dernier discute joyeusement avec Lee Jordan, ses amis sont partis depuis longtemps maintenant, et il attend toujours. Il attend des réponses, il attend Katie. Cela fait un bon quart d'heure que Lee est arrivé, et la jeune femme a été soulagée de le voir pousser les portes du restaurant avec de l’avance pour une fois. Ainsi, Olivier a arrêté de la surveiller nettoyer la salle, à croire qu'elle n'était qu'un moineau farouche, sur ses gardes et prêt à s'envoler loin de lui à la moindre occasion.
Une fois qu'elle a fini de nettoyer la table, Katie ramasse le sac poubelle qui est posé près d'elle et se dirige vers la sortie de secours pour le jeter. En chemin, elle croise Betty qui mâchonne un chewing-gum, baladeurs accroché à son tablier et casques sur les oreilles. L'air absent, elle passe la serpillère sur le lino vieilli. Katie ne comprend pas comment cette paresseuse fait pour garder son travail depuis un an et demi. Elle n'est pas sympathique et s'est mis à dos toutes les serveuses et même Garry. Le surnom de « Javotte » que l'Irlandais lui a associé lui va comme un gant. En plus, dès qu'elle en a l’occasion, elle rapporte tous les faux-pas de l'équipe à Myrthe. La liste des bévues risque d'être longue pour ce dimanche catastrophique. C'est peut-être pour cela, que l'acariâtre patronne ne la vire pas, elle apprécie la délation dont Betty s'acquitte avec enthousiasme. Elle y trouve son compte, elle aussi, car grâce à ça elle peut affirmer son rôle de dictatrice autoritaire.

Avatar de l’utilisateur
Laura
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2194
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Laura » 07 mars 2014 - 12:35

278 mots selon Word.
Remus avait dû s’occuper de presque tout. Le choix des tombes, des fleurs, de la plupart des discours. Dumbledore l’avait même laissé choisir une phrase à graver dans la pierre qui surplomberait le dernier lit de James et Lily. Il avait plusieurs jours à la trouver. La douleur qu’il ressentait était bien trop forte pour qu’il puisse se concentrer sur quelque chose de si terrible pendant plus de cinq minutes.

À l’intérieur de son être, il se sentait complètement dévasté. Il s’était effondré à l’annonce de la nouvelle. La mort de Lily et James, celle de Peter quelques jours plus tard et l’emprisonnement de Sirius avaient fini de l’achever. Il se retrouvait seul face à tous ces événements aussi improbables qu’imprévisibles et il se sentait impuissant.

La mère de Peter n’avait pas voulu de son aide pour les obsèques alors Remus s’occupait entièrement de celles de ses meilleurs amis. Difficilement. Il se retenait de pleurer chaque fois qu’il devait y penser mais il avait trop mal. La tâche était insurmontable, il ne pouvait pas croire qu’il allait enterrer James et Lily dans quelques jours. L’idée était trop horrible, son cœur le faisait terriblement souffrir.

La veille, Remus réfléchissait encore à la phrase qu’il pourrait graver sur la pierre tombale. Il avait cherché dans plusieurs livres, essayait de se souvenir de certaines citations que sa mère lui disait souvent mais rien ne lui convenait. Rien ne correspondait assez au couple et à la personnalité de James et Lily. Ils étaient si importants à ses yeux qu’il ne se voyait pas piocher dans des citations simplettes, des citations qui ne veulent rien dire lorsqu’on connaissait ces deux personnes si magnifiques.
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 5155
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Crystallina » 07 mars 2014 - 12:38

220 mots, toujours selon OpenOffice
Il attrapa l'album photo posé à ses côtés pour remettre l'illustration à sa place. Lentement, il tourna les pages une à une, jusqu'à arriver à la photographie montrant James et Lily portant un petit garçon dans ses bras. Harry.

Qu'allait-il devenir ? Qui allait s'occuper de lui ? Cela aurait dû être le rôle de son parrain. Sauf que Sirius était désormais un assassin. Il avait encore du mal à y croire. Comment Sirius avait-il pu vendre James et Lily au Seigneur des Ténèbres et ensuite tuer Peter de sang-froid ? Certes, il connaissait les colères légendaires de son ami mais cela ne lui ressemblait pas du tout. Et pourtant, toutes les preuves étaient contre lui. Qu'est-ce qui l'avait fait basculer dans l'autre camp ? Pourquoi ni lui, ni James ni Peter n'avait rien vu venir ? Ils étaient amis, ils se connaissaient depuis l'âge de onze ans, ils auraient dû remarquer un tel changement dans le comportement de l'un d'entre eux.

À leur décharge, ils avaient beaucoup changé tous les quatre. La guerre les avait fait mûrir plus rapidement. La guerre les avait rendus méfiants de tout et de tous. Des espions et des traitres se trouvaient dans les deux camps. Il devenait difficile de savoir à qui l'on pouvait accorder sa confiance, à qui l'on pouvait parler librement.
Dernière modification par Crystallina le 07 mars 2014 - 12:44, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Lady Fraser
Messages : 4084
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LaLouisaBlack » 07 mars 2014 - 12:42

226 mots selon Word.
Il se dirigeait d’un pas lent vers la salle encore vide de Défense Contre les Forces du Mal, se demandant s’il ne ferait pas mieux d’aller dans la Grande Salle, quand un point sur la carte attira son attention. A quelques couloirs de sa position actuelle, Helena Thomson se trouvait seule, dans une salle de classe désaffectée. Après sept ans à se promener aux quatre coins du château, Remus estimait connaître la plupart des couloirs de Poudlard. L’endroit où la jeune fille se trouvait faisait partie des plus inutilisés. Etait-ce de la curiosité, ou un instinct du loup en lui ? Remus ne le savait pas. Néanmoins, il tourna au prochain embranchement, se dirigea vers la salle où se trouvait Helena, et ne put s'empêcher d'entrer.

La première chose qui le marqua, ce fut l'odeur. Remus avait pris l’habitude au fil des ans d’ignorer certaines perceptions que le loup lui donnait, mais à quelques jours de la pleine Lune, il ne pouvait passer outre. La pièce puait le désespoir et la tristesse. Cette simple odeur, si forte, si puissante, suffisait à faire hérisser les poils sur ses bras, comme si le loup en lui détestait cette sensation d'impuissance provoquée par un phénomène non maîtrisable, la tristesse. Ensuite, ce fut le bruit. Les sanglots, lourds, saccadés, bruyants. Les reniflements perpétuels, les gémissements de rage, les marmonnements incompréhensibles.
Image

Ariessa
Cracmol
Messages : 13
Inscription : 20 févr. 2014 - 19:37

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ariessa » 07 mars 2014 - 13:53

Et voilou ! 316 mots pour le sixième jour
« Que connaissez-vous de la Fondation Sainte-Mangouste ? enchaîna la plus vieille.
- Je crois qu’elle a été créée par Madame Weasley, et, heu… il y a plusieurs unités de recherche.
- Exact. Nous faisons de la recherche appliquée sur l’élaboration de remèdes et sortilèges de guérison utiles aux sorciers britanniques. Le Manoir Derwent accueille une grande partie de notre unité de recherche sur les plantes méditerranéennes, l’UPM, l’autre partie étant dans une annexe au Pays de Galles. L’UPM compte trois chercheurs-mages, dont moi, quatre ingénimages et dix technimages, répartis en trois sous-unités. Je suis votre patron, et au quotidien c’est Mme Murray, ingénimage ici présente, qui organise les tâches de l’équipe. Notre projet actuel porte sur l’acclimatation de la pomme de Perlimpimpin.
- Ha ?
- Le but est de réduire nos importations de poudre de Perlimpimpin d’Italie.
- D’accord.
- Pour commencer, vous devrez assurer des petites tâches. Néanmoins vous devrez les réaliser avec assiduité et rigueur, j’insiste là-dessus, pour assurer le bon fonctionnement des expériences. Quand vous aurez fait vos preuves, nous vous confierons de nouvelles missions. Si tout se passe bien et si vous obtenez votre ASPIC de potion en juin prochain, nous pourrons envisager votre titularisation dans l’équipe comme assistant.
- D’accord.
- Avez-vous des questions ?
- Oui, je commence quand ? Et est-ce qu’il y a des papiers ?
- Soyez là vendredi matin à 8h. Dans l’immédiat, il vous faut contacter Mme Weasley, directrice de la FAMEUSE, qui…
- La quoi ?
- La Fondation d’Apprentissage de la Magie par l’Expérience Utile à la Société et à l’Entreprise. Mme Weasley vous signera un contrat d’apprentissage pour passer l’Aspic de potions. L’inscription n’est possible que jusqu’à demain, donc ne traînez pas. Voici l’adresse. Vous devez aller les voir dès que possible avec le document que voici, qui est votre contrat de travail. Tenez, signez ici, ici, et ici. »

Avatar de l’utilisateur
Keiko-Kim
Stagiaire chez W&W
Messages : 894
Inscription : 06 janv. 2010 - 17:20

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Keiko-Kim » 07 mars 2014 - 16:08

254 mots écrits dans la douleur, mais écrits quand même.
Dardalhena Grinder était une jeune femme toute en rondeurs et courbes gracieuses. Des joues roses et rebondies et un teint de porcelaine ajoutaient à son apparence de poupée. Elle portait toujours le collier de perles que lui avait légué sa mère avant de mourir, quand elle avait une dizaine d’année et était encore fine comme une branche et plate comme une planche. Elle avait des cheveux bruns, qui s’accordaient avec ses yeux de la même couleur, et mettaient tous les jeunes gens de Loutry-Ste-Chaspoule d’accord sur l’apparence que devait avoir la femme parfaite. Uniquement l’apparence, bien sur. Car son comportement étrange intriguait tout autant qu’il faisait peur aux habitants de ce village perdu au bord d’une rivière. Dardalhena elle-même ne savait exactement ce qui n’allait pas, chez elle. Elle pouvait seulement voir que certaines choses arrivaient autour d’elle sans qu’elle les ait vraiment voulues, comme par exemple la disparition des moutons de Bergerson l’ivrogne, après qu’il l’ait serrée d’un peu trop près à la dernière fête sur la place du village. Ou encore, quand elle était petite, la repousse en une nuit de ses longs cheveux, après que Donald Graham les lui ait coupés pour s’en faire un trophée de guerre. Par la suite, Donald avait perdu les siens, mais personne n’avait fait le lien avec elle : qui pourrait faire perdre ses cheveux à un garçon ? Il devait avoir mangé un peu trop de sucreries, et en serait quitte pour une bonne frayeur. Il était d’ailleurs devenu un jeune homme fort maigre.
Image
bannière par Asclème

George Weasley, 1978-1998

All Was Well

Avatar de l’utilisateur
ExtraaTerrestre
Voyageuse des Étoiles
Messages : 2189
Inscription : 22 juin 2013 - 17:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par ExtraaTerrestre » 07 mars 2014 - 17:22

Et voilà, 256 mots inspirés par la journée :mrgreen:

Il se penche sur ses bougies et regarde les flammes danser dans le noir. Autour de lui, tout le monde chante, rit, le fixe. Oui, tout le monde le fixe et ça le met un peu mal-à-l’aise. Il déglutit, sourit, à la fois heureux et gêné. Ça n’a jamais été son truc, d’être le centre d’attention de tout le monde. Pourtant, ça arrivait fatidiquement chaque année, même mois, même jour. Et presqu’à la même heure.

« Fais un vœux ! » hurle quelqu’un.

Il ferme les yeux un instant, emprisonnant sous ses paupières les flammes brûlantes et vivantes des bougies. Un vœu, n’importe lequel. Ça y’est, il s’est décidé. Il scrute tous ses amis, sa famille, et ravale un rire heureux. Il se penche sur le grand gâteau. 20 ans, rien que ça. Il secoue la tête, ce sourire amusé et satisfait aux lèvres et souffle ses bougies. Elles s’éteignent toutes d’un coup et il est fier de lui.

La lumière se rallume, vive, éblouissante, et tout le monde applaudit. Mais lui sans fiche, il oublie le monde, il oublie les rires. Car elle le fixe, du fond de la pièce. Et elle formule du bout des lèvres ces quelques mots qu’il n’avait pu imaginer. Elle, cette fille qu’il aimait tant, cette fille qui hantait ses nuits, ses songes éveillés.

Il ne sent pas son meilleur ami lui enserrer les épaules pour le féliciter. Il fait disparaître le monde, les gens et, le regard fixé sur elle, articule de ses lèvres :

« Je t’aime aussi. »
Image Image
failunfailunmefailun

Avatar de l’utilisateur
Saam
Pilote du Magicobus
Messages : 1382
Inscription : 25 août 2011 - 20:31

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Saam » 07 mars 2014 - 17:27

La chaire sanguinolente était parcourue de rainures noires là où les vaisseaux s'étaient bouchées. Sous le genoux, la nécrose infectaient les muscles. L'odeur était épouvantable. Elle détourna vivement la tête et se concentra sur la pluie qui tombait, ravageant tout sur son passage.

Gigi prit une seringue et la planta dans la cuisse de Jonhatan. Celui-ci ne broncha pas, évanoui depuis longtemps déjà. Les deux soldats échangèrent un regard anxieux et légèrement dégouté. Ils avaient appris à gérer pire à l'entrainement, et ils avaient vus de pires blessures mais être seul face à une telle urgence les mettait dans un état de grande anxiosité.

Théo soupira et se lança, bistouri à la main. Ils découpaient dans le muscles, arrêtant les petites hémoragies en brulant les vaisseaux. Un membre de l'équipe scientifique qui avait l'estomac bien accroché vint leur prêter main forte. Ses connaissances leur permirent de ne pas tuer leur ami en quelques secondes. Après un moment, Gigi se redressa et regarda l'horizion, l'air soucieux.

« Il y a quelque chose qui ne va pas ? » demanda Jill occupée à surveiller le GPS et le radar.
« Je ne sais pas, j'ai cru entendre quelque chose. »

Jill tendit l'oreille à son tour mais le bruit de la pluie couvrait tout.

« Tu as entendu quoi ? Quelque chose comme un animal ? Un ébooulement ? Un moteur ? » s'enquit-elle calmement.
230 mots sur openoffice !

Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1569
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 07 mars 2014 - 19:43

272 mots, j'avance dans mon original je suis contente !
La cuisine est éclairée de la lumière chaude du petit lampadaire. Dehors, il a recommencé à pleuvoir. Il fait noir.
-Et j’ai cherché partout pourtant, mais impossible de remettre la main dessus.
-En plus tu cherches bien, d’habitude. C’est bizarre. Il n’y a pas un endroit où tu es allé hier et auquel tu n’aurais pas pensé ?
Adam se gratte le menton. Il se dit vaguement que c’est un geste qu’il avait toujours pensé être exagéré, dans les films et tout ça. La preuve qu’il est possible dans la vraie vie aussi.
-Je ne pense pas.
-Tu sais à quoi je pense lorsque je perds un truc comme ça ? demande Flore en prenant du bac à vaisselle un verre à sécher.
-Non.
-Je pense que si je vivais dans un film, la caméra ferait un plan de l’objet que je cherche, avec un genre de musique douce en fond, et moi derrière en flou qui me dépatouille pour trouver mon machin. Ça m’enrage de me dire qu’il est là quelque part, et que rien ne m’indique où pour m’aider.
-Joli.
Flore rit en haussant des épaules. Ils essuient leur vaisselle en silence. Adam regarde par la fenêtre en repassant sur le fond d’une casserole sèche pour la énième fois.
-C’était qui, cet homme dans le parc ? se demande-t-il tout haut.
-Ça fait trois fois que tu demandes. Je ne sais pas.
Il se retourne vers elle :
-Pardon, je pensais à haute voix.
-Oh, d’accord.
-Est-ce que tu crois qu’on en verra d’autres ?
Flore arrête son mouvement. Elle pose ses deux mains sur l’évier et ne répond pas.

Avatar de l’utilisateur
kisilin
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 467
Inscription : 20 juin 2009 - 03:50

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par kisilin » 07 mars 2014 - 20:40


Avec méfiance, il avança un pied, puis l’autre. Le plancher sembla supporter son poids et donc un Drago plus confiant emprunta un couloir qui le mena à un escalier. Il descendit la première marche calmement.


Calme qui s’évapora instantanément au son d’une voix.


- J’en ai plus qu’assez, gronda la voix.


Drago se retourna. Un homme visiblement furieux se tenait derrière, juste sur la marche au-dessus.


- Toi, tu viens avec moi. C’est une propriété privé et j’en ai marre que de petit con comme toi s’amuse à y entrer.


L’homme empoigna son bras et le tira jusqu’au pied de l’escalier.Bien avant qu’il eu le temps de dire quidditch il était à l’extérieur. La maison n’avait pas meilleur mine et l’endroit lui était toujours inconnue. Maintenant plus que paniqué, Drago s’exorta au calme a grand renfort de respiration profonde.


L’inconnue en face de lui sortit un étrange objet se sa poche. Un objet moldu. Drago se sentit immensément soulagé. Il était sauvé. Un pauvre moldu, même furieux, ne pouvait rien contre lui. Il mit la main sur sa baguette et d’un geste fluide lança un oubliette.


Sans aucun résultat.

L’autre releva un sourcil et se mit à parler à son étrange objet moldu.
204 mots

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité