[Validations] Combat à mort - IV

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Josy57
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 06 mai 2017 - 21:50

Après avoir appris qu'elle épouserait Ralph Fenyes dès sa sortie de l'Académie, Elyanor n'avait jamais pu apprécier les cours de la même façon. On lui parlait de son avenir brillant, des grandes écoles qui se battraient pour l'accueillir, du rôle important qu'elle pourrait jouer au sein de la société et du même du Ministère si elle le souhaitait. Mais tout cela sonnait creux. Promesses vides de sens car ce n'était pas là ce qu'on attendait d'elle.
Elle n'avait rien dit des découvertes qu'elle avait faites, ni à ses sœurs, ni même à Hélian. Il avait dû la sentir plus distante et morose qu'autrefois. Mais, connaissant son amie, il savait que ses questions seraient restées sans réponse et il s'était donc abstenu de les poser.
L'année s'était donc écoulée avec une pesanteur étrange. Pour lui, c'était la dernière avant de quitter l'Académie. Elyanor affronterait donc seule celle qui lui restait avant d'obtenir à son tour son diplôme. Mais, seule, au fond, elle l'avait toujours été, a fortiori depuis qu'elle avait pris ses distances avec Hélian.

Après la fin de l'année scolaire, l'été de ses seize ans, Elyanor se réveilla un matin et trouva sur son bureau deux boîtes couleur crème.

- Qu'est-ce que c'est, demanda-t'elle à Anya qui était venu la tirer du lit avec un regard interrogateur en direction de la pile mystérieuse.

- C'est ce que Monsieur Karys souhaiterait que tu portes. Vous recevez des invités aujourd'hui, répondit la gouvernante avant de s'éclipser d'un pas pressé. Elle avait sans doute beaucoup à faire.


254 mots selon Word
Jour 36 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4754
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 06 mai 2017 - 21:55

Jour 36 - 299 mots sur word
Envoyé par mail !

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 742
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 07 mai 2017 - 12:04

Jour 36 : 333 mots (Word)
- Alors, demanda Pansy, pressée à Flora Carrow.

Flora hocha négativement la tête tout en continuant à bidouiller sur son ordinateur. Derrière elle, un immense tableau rempli de conjectures en tout genre. Pansy se détourna de Flora pour jeter un coup d’oeil au tableau aimanté et blanc. Elle regarda attentivement tous les noms inscrits dessus.

- Pourtant, je suis certaine de l’avoir vu quelque part.
- Et tu es sûre aussi qu’il a quelque chose à voir dans cette histoire.

Pansy fusilla Flora du regard. Bien sûr qu’elle en était certaine. Bon à vrai dire, elle n’avait aucune preuve vraiment tangible. Rien de concret. Mais cet homme ne pouvait pas s’être trouvé là par hasard. Et comme pour le moment, elle ne savait pas du tout où chercher, elle se focalisait sur lui. Astoria lui avait demandé du temps pour cuisiner Nott, elle même. Pansy avait très longuement hésité avant d’accepter. Elle n’avait qu’une envie : expliquer sa façon de penser à Nott et pas tellement envie qu’Astoria lui pique son plaisir de détruire les joyaux de famille de Nott. En attendant de pouvoir véritablement porter atteinte à la descendance de Théodore, elle se contentait de le maudire sur quinze générations. C’était moins divertissant. Mais ça ferait l’affaire pendant qu’Astoria lui arrachait les vers du nez.

- Bon alors, trois possibilités, expliqua Flora en posant ses lunettes sur sa tête. Soit il s’appelle Marcus Pepperwood, soit Nick Carlton, soit Lucien Bole.
- Tu peux virer Lucien Bole de la liste, grinça Pansy.
- Pourquoi ? S’étonna Flora.
- Je le connais. Il a pas tout à fait quarante ans et surtout il ne ressemble pas vraiment au mec de la laverie, expliqua Pansy, songeuse.

Flora plissa les yeux. Elle n’aimait pas tellement qu’on remette en cause son travail. Et son travail disait que Lucien Bole était un homme d’une quarantaine d’année, grand et costaud, brun aux cheveux courts un point c’est tout. Il avait même fréquenté pendant peu de temps la fac de Pansy. En fait, pour Flora, c'était même leur homme.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3160
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 07 mai 2017 - 14:39

Jour 36 : 239 mots sur word (deux drabbles du même recueil)
A la table des Poufsouffles, on conspirait.
- Je suis sûre qu’il y a quelque chose entre eux ! s’exclama Mary.
- Ils vont finir ensemble avant la fin de l’année, opina Tess.
- Certains disent plutôt qu’il va sortir avec la fille Weasley, intervint Justin.
- Oh mais non, râla Tess. Ce serait trop simple. Ça manquerait de panache ! Là au moins, il y a du challenge, du suspense ! En plus ils se tournent autour depuis le début !
- Ça tourne même à l’obsession cette année, ajouta Mary.
- De qui vous parlez ? intervint Ernie qui venait d’arriver.
- D’Harry Potter et Drago Malefoy, bien sûr ! s’exclamèrent Mary et Tess d’une même voix.

A la table des Poufsouffles, les élèves de septième année étudiaient, ASPICS obligent.
- Merlin, j’ai oublié les propriétés du sang de dragon, s’étrangla Tess.
- On n’en a rien à faire du sang de Dragon, marmonna Mary.
- Voilà qui pourrait presque me vexer, gloussa quelqu’un derrière elles.
Comme dans un dessin animé moldu, les deux amies se retournèrent lentement, pour découvrir avec effarement le visage hilare du directeur de l’école.
Elles trouvèrent toutes les excuses imaginables tandis que Dumbledore gagnait la table des professeurs en riant. Tess s’énerva :
- Mais il n’a même pas répondu à notre question l’en...
Un regard à la table des professeurs. Dumbledore les fixait toujours de ses yeux amusés.
- ... chanteur.
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Ministre de la Magie
Messages : 4644
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 07 mai 2017 - 16:35

Jour 36 - 240 mots sur Word, deux drabbles du même recueil

Le soleil était déjà couché lorsqu’Elvina vint gratter à sa porte ce soir-là. Elle se faufila dans la chambre et la rejoignit sur le lit, un exemplaire de la Gazette dans la main.
— Tu penses qu’il dit vrai ? chuchota Elvina.
Entre elles deux, une photographie de Dumbledore fixait le plafond, surmontée d’un « Fou ou dangereux ? ». La une qui avait entraînée tant de disputes ce matin.
— Je ne sais pas, soupira Carolyn. J’aimerais qu’il mente.
— Donc tu ne le crois pas.
— Toi si ?
— Je n’en ai pas envie. Mais si Tu-sais-qui est de retour, tu ne penses pas qu’il vaut mieux se préparer à contre-attaquer dès maintenant ?
Son murmure effrayé ne rencontra pas de réponse.

***

— Excuse-moi, je t’ai fait mal ? C’est ma faute, je ne regarde jamais où je vais !
Carolyn, prête deux secondes plus tôt à agonir d’injures l’imbécile de Poufsouffle qui l’avait fait tomber, resta muette. Ses insultes restèrent bloquées dans sa gorge, tandis que l’inconnu l’aidait à se relever.
— Ce n’est rien, l’assura-t-elle.
Il eut un dernier sourire d’excuse qui lui donna des papillons dans l’estomac, puis s’éloigna pour rejoindre ses amis.
— C’était qui cet idiot ?.
— Sérieusement ? soupira Asumi. Elliott Aberline, il est de la même année que nous. On a plusieurs cours en communs.
— Ah oui ?
— Il t’aurait pas tapé dans l’œil dis-moi ? la taquina son amie.
— Pas du tout, marmonna-t-elle, le rouge aux joues.
Image

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1791
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 07 mai 2017 - 17:29

Jour 36 - 204 mots Open Office
Il pouvait ressentir la magie vibrer en lui, il se sentait doté d'une puissance qui le dépassait, et en cela il se sentait étrangement confiant. Il allait gagner, il en était persuadé. Il n'avait aucune idée de la façon d'y arriver, mais c'était comme s'il avait bu une fiole entière de Felix Felicis, il ne pouvait en être autrement.
Avada Kedavra !
Harry vit l'éclair vert fuser droit vers lui, et instinctivement il brandit sa baguette à son tour.
Protego !
Une aveuglante lumière blanche entoura aussitôt Harry. Plus éblouissant que le sortilège du patronus, le sortilège de protection éclata devant lui et empêcha le sortilège de la mort de l'atteindre. Mais plutôt que seulement le protéger, le sortilège lançait par le Seigneur des Ténèbres ne s'évanouit pas. Il ricocha sur le bouclier, et fusa dans le sens inverse. Harry eut seulement le temps de voir les yeux de Voldemort s'écarquiller de surprise avant qu'il ne soit touché par son prore sortilège.
Le corps sans vie du plus grand mage noir que connaissait le monde magique tomba en arrière sur le sol du parc de Poudlard. Sa baguette tomba mollement à ses côtés. Sa robe de sorcier recouvrait son corps sans vie.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 07 mai 2017 - 18:20

224 mots sur word

Zara avait le soleil dans les yeux et la tête remplie de mille pensées. La ville était comme un champ de mine, qu’elle ne pouvait pas contourner. Les têtes basses ne cessaient de parler dans sa tête et plus elle essayait de se concentrer pour comprendre une seule des voix muettes, plus son esprit s'embrouillait. Tout ce remue ménage silencieux lui donnait le tournis. Mais même dans cet espace plein de pensées désordonnées, elle ne regrettait pas de s’être échappée de cette hôpital maudit. Ici tout ne lui semblait pas hostile. Tout n’était pas folie et le soleil semblait éclairer même les ombres. Malgré ce sentiment de liberté fraîchement retrouvé, la foule était trop dense pour que la concentration de la jeune fille maintienne le flot de paroles muettes. Au détour d’une rue, elle se retrouva piégée au milieu d’un rassemblement. Au centre de toute cette agitation visuelle et sonore, elle finit par perdre le fil de ses propres idées. Tout n’était qu’un tohu bohu qui envahissait son esprit tout entier, la laissant paralysée. Elle enserra son visage de ses mains, essayant de se rappeler les conseils de Mickael sur le contrôle. Sa voix était comme un faible écho qui n’arrivait pas à se frayer un chemin jusqu’à elle. Ses intonations graves et apaisantes étaient bien loin, dans cette hôpital avec les autres fous...

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 3159
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 07 mai 2017 - 19:34

Jour 36 - 231 mots (Word)
Transplaner. Est-il sérieux ? Charlotte a du mal à y croire. Comment peut-il ne serait-ce que mentionner cette possibilité après la discussion qu’ils ont eu avant de partir ? Elle évite le mot dispute, mais elle doit se rendre à l’évidence, c’est bien ce qui a eu lieu un peu plus tôt.

Elle ne quitte pas son visage du regard et ne vois pourtant pas le moindre signe de plaisanterie. Oui, il est bel et bien sérieux. Elle souffle un grand coup. Ce n’est pas la peine de s’énerver. Tout a déjà été dit. Elle n’est pas prête, et s’il ne comprend pas que ça l’effraie, que c’est un grand pas pour elle, et que ce n’est pas « rien » comme il le qualifie avec tant de légèreté, ce n’est pas maintenant qu’elle va le lui faire comprendre. D’autant plus qu’après sa petite immersion dans la foule elle a tout juste assez de forces pour tenir debout, alors tenter d’argumenter, c’est inenvisageable.

Elle regarde autour d’elle. Elle sait que la seule façon de l’empêcher d’insister est de lui proposer une autre solution, sans quoi il ne la lâchera pas. Et ils resteront coincés là. Parce que de la même façon qu’il est hors de question qu’elle retourne dans la masse grouillante de gens qui se pressent en tous sens, il est également hors de question que Daniel la fasse transplaner.
Image

Avatar de l’utilisateur
Dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 2654
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Dreamer » 07 mai 2017 - 19:51

203 mots sur Libre Office
Les deux amies se tombèrent dans les bras, et un œil extérieur n’aurait pu percevoir si elles pleuraient ou riaient d’enfin se retrouver. A vrai dire, ni l’une ni l’autre ne semblait capable d’extérioriser ses sentiments. Après cette forte étreinte, Marietta invita Cho à entrer dans la chaumière, dans laquelle régnait un froid polaire.

« Désolée pour ça, s’excusa la blonde en apportant un duvet à son amie, mais on ne peut pas attirer l’attention alors pas de feu de cheminée, il faut se contenter de couvertures et de sorts de chauffage. »

Cho hocha la tête, toujours plongée dans sa contemplation des lieux. La dernière fois qu’elles étaient venues ici, il y avait de cela presque deux ans, tout était si chaleureux ici. Elle se rappelait des guirlandes multicolores, du sapin illuminé surplombé par une gigantesque étoile que Marietta et elle s’étaient battues pour placer, de l’épaisse couche de poudreuse qui recouvrait la prairie quelques jours de Noël. Elle se rappelait des remarques taquines de Marietta à son intention à propos de Harry, des interventions plus mesurées de Grace…

Grace. Le visage doux de son amie vint à la mémoire de Cho comme un coup de Cognard.

« Où est-elle ? »
Image

It ain't easy to keep going when it's hard, Keep shining in the dark, When you wanna fall apart, But I'm a dreamer ♥

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3496
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 07 mai 2017 - 20:36

Jour 36: 254 mots sur Word
Elle insera la clé dans la serrure délicatement. Elle n'avait jamais imaginé pouvoir avoir son appartement à elle toute seule. Pendant des années elle avait partagé. La salle de bain, la cuisine, la salle à manger, le jardin. Alors quand son patron était venu la voir pour lui faire signer un CDI, sa seule pensée était pour ça. Pouvoir avoir un appartement, qu'elle ne devrait pas partager. Elle allait pouvoir cuisiner et ne pas ranger si cela lui plaisait. Elle pourrait prendre des douches ou même des bains à rallonge sans que personne ne lui dise quoique ce soit.

Elle poussa la porte et le hall d'entrée lui fit déjà de l'œil. Elle imaginait un beau tableau, et un porte manteaux. Sur sa droite, la cuisine, tout neuve. Elle devrait acheter presque tout mais même la besogne d'aller dans le magasin et de devoir affronter d'autres gens lui faisait plaisir. Elle allait créer son petit nid douillet. Son chez elle.

Le camion avec le peu qu'elle possédait allait bientôt arriver. Elle essaya de ne pas s'arrêter trop longtemps dans chaque pièce. Elle devait juste se faire une idée de ce qu'elle allait faire dans l'immédiat.

La sonnette retentit. Daniel était déjà là. Elle descendit rapidement l'escalier et vint lui ouvrit.

- Votre camion est avancé Madame.
- Ahahah, sourit Elie. Je savais que je n'arriverai pas à te perdre comme ça.
- Bien vue. La ville n'est pas aussi terrible que ce que j'avais imaginé.
- T'inquiètes pas. Et puis la prochaine fois, tu pourras prendre le bus
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2969
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 07 mai 2017 - 20:37

235 mots (Word)
Juillet 1982
Sieste dans le jardin


J’ai besoin d’une pause. Je suis fatiguée. J’ai l’impression de m’être lancée dans quelque chose de trop gros pour moi, comme si je n’allais jamais en voir le bout. Parfois, j’ai envie d’abandonner. Ça serait tellement plus simple ! Revenir à ma vie d’avant. Mais je ne peux pas. Plus maintenant. J’ai fait le plus dur.
J’étais pas prête à avoir un enfant. Ça impliquait tellement de nouvelles responsabilités ! Je n’étais pas prête pour les assumer. Mais bon, voilà, maintenant c’est trop tard.
Cette envie, celle de tout abandonner, me prenait souvent au début. Il n’était pas rare que Margaret me trouve en larmes. Ma vie était tellement facile avant !
Mais ces crises se font de plus en plus rares, et sont de moins en moins violentes. Comme aujourd’hui. Je m’allonge sur un transat dans le jardin, à l’ombre, j’écoute les oiseaux chanter, le vent dans les feuilles des arbres, les sauterelles faire leur bruit de sauterelles, et ça passe. Un bon thé bien chaud, malgré la chaleur, et tout ira mieux. Je commence à me dire que je suis heureuse. Megan est moins dépendante de moi, je respire plus. J’aime ma fille. Je commence à aimer ma nouvelle vie. Mais j’aimais tellement ma vie d’avant… J’ai du mal à tourner la page.
Voilà. J’ai 25 ans et je suis nostalgique. Finalement, je comprends le cheveu blanc.
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 9089
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 07 mai 2017 - 21:48

Je vous prie de m'excuser pour le retard... :?

JOUR 37 - Du dimanche 7 mai, 22h00, au lundi 8 mai, 21h59.

Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse
- Eejil9
- Dreamer (5 jours restants)
- BellaCarlisle
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
Dernière modification par Norya le 07 mai 2017 - 22:55, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4754
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 07 mai 2017 - 22:17

Jour 36 - 208 mots sur Word
Texte envoyé par mail !

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 3159
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 07 mai 2017 - 22:22

Jour 36 - 250 mots (Word)
Au bout de quelques secondes, elle doit pourtant bien se rendre à l’évidence : si elle refuse de transplaner, de ressortir dans le chemin de Traverse bondé, il ne reste plus qu’une solution. S’engager dans l’allée des Embrumes. Pourtant, assez étrangement, elle reste plutôt réticente à cette dernière option. A moins que…

- On ne pourrait pas passer par là-haut ? demande-t-elle en levant la tête vers le ciel. T’as pas un tour dans ton sac pour nous envoler ?

Il la regarde les yeux écarquillés et Charlotte se demande si elle a dit une énormité. Après tout, c’est un sorcier, pourquoi ne pourrait-il pas voler ? Et puis elle y connaît rien, elle, à la magie d’abord.

- Heu non j’ai pas ça en stock, répond-il finalement lorsqu’il semble réaliser qu’elle attend réellement une réponse.

- Ou alors on pourrait grimper, tu réussirais à créer des prises sur le mur et à nous assurer, non ?

Cette fois il la regarde vraiment comme si elle était dingue.

- Tu es sérieuse ? Tu refuses un tout petit transplanage et tu veux t’attaquer à l’ascension de… (il jette un coup d’œil derrière elle) Fleury et Bott ?!?

Il secoue la tête d’un air désespéré et marmonne quelque chose que Charlotte ne comprend pas, si ce n’est le mot transplanage. Et les mots têtu et âne.

Elle se doutait qu’il refuserait net sa proposition mais elle ne peut s’empêcher d’être un peu déçue. Ne reste donc plus que l’Allée des Embrumes.
Image

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 07 mai 2017 - 23:49

Quand Anya fut repartie en direction des cuisines, Elyanor se leva et quitta la pièce à son tour. En parcourant le couloir, elle passa devant les chambres vides de Meissa et Syrma. Ses soeurs devaient être descendues dans le jardin pour échapper à l'agitation des préparatifs. Elyanor, quant à elle, comptait s'isoler un moment dans la bibliothèque. Mais arrivée à la hauteur de cette porte, elle entendit le murmure lointain de la voix de son père qui s'échappait de celle d'à côté. Sans réfléchir, elle s'approcha. La voix était ténue, pour discerner les mots, il lui fallut presque coller son oreille au panneau de bois.

- Oui, tout est prêt, mes frères et ma belle-famille seront là d'une minute à l'autre et les Mirazh sont déjà en chemin.

Il y eut un silence, puis, il reprit.

- J'attendrai la fin du repas pour l'annoncer. Tu as donné la bague à Ralph ? Il sait ce qu'il a à faire ? Hm, hm, très bien.

Il était là, derrière cette porte, assis à son bureau, le grand maître qui peaufinait sa mise en scène. Il avait choisi le décor, les costumes et les accessoires, taillé les personnages à sa convenance. Chef d'orchestre et marionnettiste, une dernière fois avant le grand spectacle, il accordait ses instruments et remontait les clefs de ses automates.

- Oui, ce sera arrangé, je...

D'une main, Elyanor tourna la poignée et de l'autre, elle poussa soudain la porte, qui s'ouvrit à la volée. Immédiatement, Procyon se tut et pivota en direction du fracas qu’avait causé la porte en heurtant le mur. Ses yeux, brièvement écarquillés de surprise, se braquèrent sur la nouvelle venue avec des pupilles immenses, dilatées par la colère.

- Qu'est-ce que tu fais ici, Elyanor ? Tu ne vois pas que je suis occupé ? tonna-t'il, une main plaquée sur le combiné.
308 mots selon Word
Jour 37 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 742
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 08 mai 2017 - 09:49

Jour 37 : 262 mots (sous Word)
Astoria fixait sa télévision debout, un verre de vin à la main. Théodore venait de quitter son appartement et Astoria venait de raccrocher avec Pansy après une rapide mais intense discussion. Et le moins qu’on puisse dire c’est que les réponses que Théodore lui avait apportées étaient très loin de satisfaire Pansy. Elle qui avait déjà prévu de s’en prendre à la descendance de Nott allait s’en donner à coeur joie maintenant qu'elle tenait de source sûre que Théodore n'avait aucune excuse. Astoria soupira. Tout ça devenait compliqué. Très compliqué. Ils devaient tous jouer sur plusieurs terrains tout en protégeant leurs arrières. Il allait falloir mettre un terme aux pseudo-enquêtes de Potter et sa clique de bras cassés le plus vite possible. Luna Lovegood et Olivier Dubois qui se croyaient malins sans approcher d'un pouce la vérité pourtant si évidente. Oui, il faudrait s'assurer qu'ils cessent leurs petits jeux. Mais pas ce soir. Ce soir Astoria était fatiguée. Elle ne rêvait que de plats à emporter, d’un bain et de son livre. Pour oublier une petite minute le regard désolé de Théodore, les cris outragés de Pansy, les reniflements dédaigneux des soeurs Carrow, les paroles sibyllines de Blaise ou encore les “Je te l’avais bien dit” de Drago qui ne portait pas spécialement Théodore dans son coeur. A supposer que personne ait jamais trouvé grâce à ses yeux, ce qui semblait inconcevable. Bref, une soirée loin de tout ça. Une soirée qui passerait de tout façon bien trop vite mais à choisir, c’était toujours mieux que de filer au QG dès maintenant.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
Dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 2654
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Dreamer » 08 mai 2017 - 11:11

274 mots sur Libre Office
Marietta soupira. Puis se retourna pour aller préparer du thé. Que pouvait-elle dire, de toute façon ? Rien qui ne pourrait empêcher Cho de culpabiliser autant qu’elle.

« Marietta ! Où est Grace ?! »

L’urgence dans la voix de Cho força sa meilleure amie à se tourner vers elle. Et c’est ainsi qu’elle vit les larmes couler sur les joues autrefois rondes de sa meilleure amie.

« Je t’en prie, Marietta, dis moi... »

Soudain, ce fut l’explosion, comme si la blonde pouvait enfin déverser ce qu’elle gardait en elle depuis trop longtemps. Elle replaça des mèches rebelles derrière ses oreilles, dévoilant le rouge de ses joues. Puis elle planta ses magnifiques yeux azurés dans ceux de Cho, qui eut l’impression de recevoir un nouveau Cognard dans l’estomac.

De la colère. Des reproches. Du ressentiment. De la culpabilité. Et surtout, une tristesse sans nom.

« Qu’est ce que tu crois, Cho ? Que le monde a arrêté de tourner quand tu t’es enfuie ? Que les Mangemorts n’ont pas continué leurs rafles ? Désolée de te l’apprendre, mais c’est pas le cas.
Toute ma famille s’est enfuie quand le Ministère est tombée, alors que nous sommes depuis des générations des Sang-mêlés. Les Nés-Moldus ont du fuir ou se soumettre à une sorte d’inquisition. Et Grace n’a jamais pu désobéir aux règles, alors elle s’est rendue au Ministère quand elle a reçu sa convocation, sans jamais perdre foi dans le système. Ce qu’elle a pu être naïve de croire que tout se passerait bien ! Ce que j’ai pu être faible de la laisser y aller en sachant que ça finirait mal ! »
Image

It ain't easy to keep going when it's hard, Keep shining in the dark, When you wanna fall apart, But I'm a dreamer ♥

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3496
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 08 mai 2017 - 11:20

Jour 37: 248 mots sur word
Après tout le mal que je m'étais donné pour leur faire plaisir, voilà comment ils me remerciaient. Il n'y avait vraiment pas de justice dans ce monde.

Il était 6h, mon réveil sonna. Je ne sortis pourtant pas immédiatement de mon lit. Les événements de la soirée dernière n'étaient en rien oubliés. Il n'y avait pas de mots pour les décrire. J'avais toujours penser que nous étions une famille. Tu ne blesses pas ta famille, tu ne lui plantes pas un couteau dans le dos.
Et pourtant après 2 ans de bons et loyaux services pour cette compagnie, ils me poussaient près d'un ravin sans autre choix que de sauter.

Il n'y avait plus de compliments, de sourire, de phrases amicales. Je ne comprenais pas.

Je ne savais même pas comment mon cœur pouvait encore battre. Je l'avais senti se briser en mille morceaux.

On nous dit toujours que la peine ne vient que du cerveau, que le cœur est un organe dénué de sensibilité. Un organe comme un autre. Alors pourquoi cela m'a fait aussi mal ? Pourquoi j'ai cru que j'allais exploser ?

Et puis voilà, on était le lendemain. Il fallait que j'y retourne. Sans envie et avec beaucoup d'appréhension.

Je pris mon temps ce matin là. Juste assez pour arriver un peu avant tout le monde mais pas trop.
La musique à fond dans les oreilles et le dos à la porte d'entrée, je faisais du mieux possible pour me concentrer sur mon ordinateur.

Et puis….
Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3160
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 08 mai 2017 - 13:52

Jour 36 : 236 mots sur Word (deux drabbles du même recueil)

A la table des Poufsouffles, ou plutôt à l’endroit où la table était placée autrefois, il n’y avait des blessés.
Tess, qui aurait étudié la médicomagie si la guerre n’avait pas fait rage, avait proposé ses services. Elle était sûrement plus efficace ici qu’au milieu de la bataille.
Seulement, depuis quelques minutes déjà, elle fixait l’emplacement de la table où elle avait partagé tant de rires avec ses camarades.
Il n’y avait plus que le chaos et la destruction d’une guerre qu’ils ne pouvaient espérer remporter.
Et puis, elle se secoua et se remit à soigner les blessés. Elle se battrait jusqu’à son dernier souffle pour que d’autres Poufsouffles puissent rire et discuter à cette table.

A la table des Poufsouffles, il n’y avait plus ni Tess, ni Mary. Hannah et Susan aussi étaient parties, mais Justin et Billie étaient encore là. Certains visages étaient encore marqués par les horreurs de cette guerre qui venait de s’achever, pourtant tous s’efforçaient de faire bonne figure. Pour Poudlard et la vie qui continuait.
Les élèves de première année tout juste répartis discutaient avec leurs aînés. Certains, timides, répondaient d’une petite voix aux questions bienveillantes, tandis que d’autres, plus extravertis, riaient déjà aux éclats.
Vieux visages, nouveaux visages, toujours en arrière-plan d’autres héros. Mais Tess avait eu raison de se battre. Parce qu’à la table des Poufsouffles, les élèves avaient changé, mais les rires n’avaient pas cessé.
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Ministre de la Magie
Messages : 4644
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 08 mai 2017 - 14:09

Jour 37 - 231 mots sur Word, deux drabbles du même recueil

Le flash les prit par surprise et les éblouit avant qu’elles ne puissent protester.
— Eva, on peut savoir ce que tu fais ? demanda Asumi.
— Je prends des photos.
Leur amie porta l’appareil à son visage et prit un nouveau cliché.
— Et on peut savoir pourquoi ? l’interrogea Carolyn.
— Pour capturer l’instant. Le figer. Le revoir à l’infini et se rappeler des bons moments lorsque Vous-savez-qui sera de retour.
— Ne dis pas ça.
Eva l’ignora et continua. Carolyn n’eut pas le temps d’argumenter davantage cependant. Le mur s’ouvrit sur sa sœur, accompagnée de Megan. Contrairement à d’habitude, Elvina s’appliqua à éviter son regard et s’enfuit dans son dortoir.
Carolyn fronça les sourcils, tenaillée par un mauvais pressentiment.
***
Carolyn avait réussi à coincer sa sœur pour une discussion en tête-à-tête au coin d’un couloir désert. Pour lui parler seule à seule, comprendre ce qui clochait. Savoir pourquoi elle s’éclipsait parfois avec Megan pendant plusieurs heures et refusait de dire où elle avait disparu.
Maintenant qu’elle savait la vérité, elle se sentait comme assommée.
—Tu-sais-qui est de retour, soupira Elvina, avec la lassitude quelqu’un ayant répété cela plusieurs fois. Je veux apprendre me battre. Et Harry est un excellent professeur.
Elvina la considéra avec tristesse, consciente du fossé qui se creusait entre elles.
— Tu es la bienvenue si tu veux nous rejoindre.
Une main tendue que Carolyn n’était pas sûre de vouloir saisir.
Image

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1791
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 08 mai 2017 - 16:19

Jour 37 - 206 mots OpenOffice
Son sort avait à nouveau ricoché et l'avait touché, de la même façon que la nuit où il avait voulu tuer Harry dans sa maison de Godric's Hollow. Mais cette fois-ci, c'était pour de bon. Le garçon poussa un soupir de soulagement, il avait réussi.
Mais il lui restait une dernière chose à faire, la partie la plus difficile, la plus incertaine de l'incantation que lui avait montré Dumbledore. Il devait tenter de rendre la magie qu'il avait emprunté aux sorciers autour de lui. Et cette fois, il devait réussir. Il ne s'imaginait pas vivre avec ce fardeau. Savoir que tous les sorciers qui étaient là seraient privés de leur pouvoir par sa faute était insupportable.
Il jeta un coup d'œil alentour. Les sorciers qui l'entouraient étaient immobiles, le regard fixé sur la silhouette étendue de Lord Voldemort, commençant à peine à réaliser ce qui venait d'arriver. Harry se concentra sur eux, il tentait de regarder chacun d'entre eux un à un, et il essayait de ressentir la magie qui grondait en lui et qui n'était pas la sienne. Enfin il leva sa baguette en l'air.
Finite Incantatem
Il eut l'impression qu'un poids quittait sa poitrine, mais il avait peur de seulement imaginer la sensation.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Cannibale nocturne
Messages : 4565
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 08 mai 2017 - 19:11

Jour 37 : 273 mots (Word)
Je suis là à attendre, derrière la porte du bureau d’Harry Potter, incapable de me décider à entrer. À côté de moi, Clive n’est pas plus sûr de lui, commençant à regretter d’avoir tout avoué au chef des Aurors. J’ai voulu l’en empêcher mais mon formateur a été plus rapide que moi, insistant sur l’importance de dire la vérité à la communauté magique pour que nous puissions trouver un moyen de nous débarrasser des morts revenus à la vie. Au moins, il n’a pas été voir le Ministre de la Magie, se contentant de son supérieur direct, pour le moment.

Je pousse un soupir puis toque à la porte avant de l’ouvrir. Le père de Lily est assis derrière son bureau, plusieurs rapports sont étalés devant lui et il ne semble pas très heureux de devoir discuter avec nous. Je peux le comprendre, il vient quand même d’apprendre que Bellatrix Lestrange est sans doute vivante, ainsi que d’autres sorciers peu recommandables. Clive et moi allons prendre place sur les deux chaises qui font face à Harry Potter, sentant peser sur nous son regard déçu.

- Je ne pensais pas que vous seriez aussi peu respectueuse de nos lois, Miss Selwyn. Non seulement vous brisez les règles du Ministère mais vous avez décidé que celles de la Magie ne valaient rien non plus.
- Je suis désolée, je …
- Je ne me souviens pas vous avoir donné l’autorisation de parler, me coupe le père de Lily. J’ai dû informer le Ministre de vos agissements.

Je peux donc dire adieu à ma future carrière d’Auror, on ne me pardonnera jamais ce que j’ai fait.
Image

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 08 mai 2017 - 20:08

218 mots sur word
Katie se sent de nouveau à court d’air dans les couloirs de Sainte Mangouste. Ses poumons s’épuisent bien trop vite dans cet espace chargé de souvenirs douloureux. Les murs immaculés et les médicomages qui passent de chambre en chambre font ressurgir à la surface des souvenirs de convalescence. Des mois à être restée allongée sur un lit, sans rien voir d’autre que le noir de ses cauchemars. Elle se retrouve paralysée au milieu du couloir, le regard rempli des craintes de cette période noire. La main d’Olivier la tire finalement de sa léthargie. Comme une douce parole qui dégringole dans ses oreilles et se fige dans son esprit. Elle se rappelle sa voix grave qui l’a arrachée à l’emprise de Liz Taylor. Une main tendue qui a toujours su la ramener chez elle, auprès des siens. Leurs doigts s’entremêlent, des sourires complices sont échangés. Une bulle fragile s’est reformée autour de leur deux corps. Et Katie redécouvre le battement de son cœur qui résonne avec force dans ce monde où il n’existe que les yeux sombre d’Olivier.
- ça va aller ? demande-t-il.
Katie hoche la tête. Rassuré, le jeune-homme l’entraine vers la chambre de son père. Katie ne peut s’empêcher de resserrer sa prise sur la main d’Olivier quand ce dernier pousse le battant de la porte.

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2969
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 08 mai 2017 - 20:52

239 mots (Word) (de justesse !)
Juillet 1982
Brochure pour des adoptions d’animaux


Avec Margaret, on s’est posé la question de l’intérêt d’un animal de compagnie. Elle hésitait à adopter un chien. Mais elle n’était pas sûre, car avec Sean…
Moi j’avoue qu’un chien, ça ne me tente pas tellement. Ça fait… Ben ça fait moldu. C’est pas une insulte, hein, mais à choisir, je prendrais plutôt un hibou. Bon, c’est sûr qu’à un hibou tu fais vachement moins de câlins. Tu ne peux pas aller le promener. Tu ne peux pas vraiment jouer avec. Un chat alors ? Mais j’avais lu dans un magazine moldu pour femmes enceintes qu’il valait mieux éviter les chats quand on a un enfant en bas âge. Il parait qu’ils ont tendance à se coucher sur les bébés et les étouffer… J’en sais trop rien.
Je pense que c’est ce que craint aussi Margaret. Sans oser se l’avouer, on a peur que les animaux nouveaux venus fassent du mal à nos petits anges. Même si, vu nos petits anges, je pense que le risque d’être inversé.
Mais bon, tu agresses un animal, c’est normal qu’il t’agresse en retour. C’est comme tout. Action, réaction.
Un lapin alors ? C’est mignon et ça prend pas trop de place…
Ou alors rien du tout. J’ai déjà du mal à gérer Megan…
Et mes parents ont un chat, des lapins et un vieux hibou grincheux. J’emmènerai Megan les voir, ça suffira pour l’instant.
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Bibi2
Sparkling Star
Messages : 2229
Inscription : 09 mars 2014 - 16:06

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Bibi2 » 08 mai 2017 - 21:02

JOUR 38 - Du lundi 8 mai, 22h00, au mardi 9 mai, 21h59.

Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse
- Eejil9
- Dreamer (5 jours restants)
- BellaCarlisle
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4754
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 08 mai 2017 - 21:08

Jour 38 - 235 mots sur Word
Texte envoyé par mail !

Avatar de l’utilisateur
Catie
Ministre de la Magie
Messages : 4644
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 08 mai 2017 - 21:37

Jour 38 - 237 mots sur Word, deux drabbles du même recueil
Carolyn marqua soigneusement l’emplacement d’Uranus avant de ranger sa carte du ciel et son télescope. Lorsqu’elle releva les yeux, il était juste à côté d’elle, ses yeux verts pétillant de malice.
— Salut Carolyn ! lui sourit Elliott. Je voulais te dire, je trouve ça super que tu aies été si motivée par l’Astronomie que tu aies demandé à intégrer le cours malgré le fait que tu n’aies eu qu’un A aux BUSES. Si jamais tu as des difficultés, je peux t’aider. C’est la seule matière où j’ai obtenu un Optimal !
Carolyn acquiesça sans mot dire, intimidée. Ce ne fut qu’après son départ qu’elle réalisa ce qu’il venait de se passer.
Mais pourquoi était-elle restée muette par Merlin ?!
***
— Je te l’avais dit, lui lança Elvina.
Carolyn la regarda par-dessus la Gazette qu’elle lisait avec Asumi et Eva. Cela faisait plusieurs semaines qu’elles s’adressaient à peine la parole, elles qui étaient pourtant si proches. Carolyn refusait toujours de croire au retour de Voldemort. Plus par peur que par réelle conviction. Mais elle devait avouer que l’évasion récente de ces dix Mangemorts ébranlait son opinion si tranchée.
— Elle a raison, tu devrais venir avec nous, lui murmura Eva.
— Parce que toi aussi tu participes à ces petites réunions ridicules ?! s’exclama Carolyn, incrédule.
— Bien sûr. Potter nous prépare à ce qu’il y a dehors.
Carolyn échangea un regard hésitant avec Asumi. L’offre devenait de plus en plus tentante.
Image

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 08 mai 2017 - 22:12

Après le départ de son père, Elyanor s’était tenu un moment, immobile dans son bureau, une main posée sur sa gorge, là où la chaîne avait laissé sa traînée de feu. Mâchoires serrées, elle descendit faire face aux invités et à son destin. Avec chaque marche, tête haute, elle s’enfonça vers le rez de chaussée, se préparant à affronter à nouveau le regard de son père. Elle était trop fière, il avait raison. Mais ça l’arrangeait bien. Son orgueil, elle le sentait comme un bâillon enfoncé dans sa gorge, s’il n’avait pas été là, elle aurait hurlé, pleuré, gémi. Mais elle était une Karys, pour un an encore et elle savait ce que ce nom signifiait.
Elle salua poliment et ne laissa même pas son sourire se teindre de dégoût quand les Fenyes père et fils portèrent sa main à leurs lèvres.
Bientôt, ils prirent tous place à table et ce fut sans surprise qu’elle découvrit qu’on l’avait assise aux côtés de Ralph. Cheveux peignés en arrière, rasé de près et vêtu d’un élégant tailleur, lui aussi était prêt à endosser le rôle du fiancé modèle. Pourtant, le déjeuner se déroula comme tant d’autres réceptions, sans que rien ne laisse suggérer qu’un grand événement se préparait. Seuls les regards que Ralph jetait de temps à autres à Elyanor se faisaient plus insistants qu’auparavant.


223 mots selon Word
Jour 38 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 742
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 09 mai 2017 - 09:42

Jour 38 : 612 mots (Word)
- Comment s’appelle-t-elle ? Demanda Pansy.
- Une certaine Fleur Delacour, française bien sûr, lui répondit Blaise. Qu’est ce que tu veux que je fasse d’un nouveau bar, lui rétorqua-t-il soudainement.

Pansy sortit son téléphone, composa rapidement un numéro qu’elle connaissait par coeur, approcha le téléphone de son oreille et tout en intimant à Blaise de se taire, attendit. Quand son interlocutrice décrocha, Pansy lui expliqua brièvement.

- Flora ? Fais moi des recherches sur Fleur Delacour. J’ai besoin de savoir rapidement ce qu’elle fait, d’où elle vient, et comment la joindre. Activités légales ou non.

Pansy raccrocha sans même attendre de réponse. Alors qu’elle sortait une cigarette du paquet posé sur la table basse de son salon, elle regardait Blaise, occupé à squatter son canapé et la console qu’elle possédait, Merlin seul sait pourquoi.

- Zabini on a pas divorcé pour que je te retrouve en permanence sur mon canapé.

Blaise eut une moue boudeuse. Il lui montra d’un grand geste théâtrale sa console comme si, à elle seul, elle pouvait justifier que Blaise passe les trois quart de son temps libre chez Pansy. Face au regard noir et amusé de Pansy, Blaise mit en pause son jeu, se tourna vers elle et d’une interrogation muette, lui rappela sa question précédente. Pansy soupira. Devait-elle décidément être la seule à posséder des neurones et à être en mesure de s’en servir dans cette fichue organisation. Pour l’amour de Merlin, la raison pour laquelle Blaise devait ouvrir un nouveau bar était une évidence.

- Potter nous surveille en permanence. Et je le soupçonne même d’avoir fait appel à d’autres détectives, vu qu’il est dans l’incapacité complète de trouver quoi que ce soit. Si tu ouvres un nouveau bar, il fera immédiatement des recherches dessus. Si on se débrouille correctement pour l’attirer, il focalisera même son attention dessus. Je vais demander la même chose à Drago et, si on réussit à faire de ton bar un endroit un peu louche, Potter pensera sûrement qu’on a ouvert les deux bars en même temps pour que l’un couvre l’autre. En faisant les choses correctement, Potter se concentrera sur du vide. Et j’escompte bien le détourner complètement de nos autres affaires. Pour ça, j’ai besoin que toi et ton joli nouveau bar vous jouiez le rôle de diversion. Rôle très prisé, sois en sûr.

Blaise eut un regard outré. Il se leva en gesticulant dans tous les sens. Et semblant enfin trouver ses mots, il s’exclama.

- Quoi ? Tu veux mettre à mal ma réputation. Madame Parkinson ne veut pas se salir les mains donc elle charge les autres du sale boulot. T’as pas honte Pansy, me faire ça ! A moi ? Au profit de Drago. Tu me trompais avec lui, avoue-le.

Pansy retint un rire sarcastique. Avec Drago et puis quoi encore ? Fallait pas abuser tout de même. Blaise avait toujours eu le don de se rendre dramatique, même quand ça n’avait pas lieu d’être.

- Mon ptit Blaisounet, voyons je n’oserai jamais. Ton rôle est sans aucun doute d’une importance capitale. Et je ne peut compter que sur toi pour le remplir. Tous les autres sont lamentables dès lors qu’il s’agit d’être fiables, lui confia-t-elle dans un murmure. Si tu pouvais récupérer un des bars de Cho Chang, je t’en serais très reconnaissante, ajouta-t-elle en s’éloignant. Enfin non, pas reconnaissante, c’est ton job, après tout. Disons que je te laisserais à nouveau utiliser ma console, ricana-t-elle. Bon je vais prendre une douche, j’ai rendez vous avec Millicent dans quinze minutes.

Blaise ronchonna en la regardant s’éloigner. Si elle lui avait rendu ses sauvegardes au moment de leur divorce, ils n’en seraient pas là. Rôle primordial … C’est ça. Elle le prenait vraiment pour une quiche.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3160
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 09 mai 2017 - 11:02

Jour 38 : 218 mots sur word
Il soupira beaucoup, se plaignit, fit rire les personnes qui allaient et venaient pour déposer et chercher leur linge, et puis, les quarante minutes passèrent. Hermione le regarda prendre ses chaussettes du bout des doigts pour les mettre dans le sèche-linge, s’énerver, se battre avec la monnaie, se tromper de programme...
- Non, qu’est-ce qui va se passer du coup ? angoissa-t-il.
- Parce que tu as mis en basse température ? Tes chaussettes vont se changer en papillons et tes pantalons en ours polaire, pourquoi ?
Drago eut l’air sincèrement inquiet.
- Mais j’y tiens, à ces vêtements ? C’est réversible ?
Hermione éclata de rire :
- On est dans une laverie moldue, Drago. Si le sèche-linge est moins chaud, ça sèchera plus doucement, c’est tout.
Il lui jeta le regard assassin de celui qui a été honteusement trompé :
- C’est beau, Granger, de se moquer des plus vulnérables. Héroïne de guerre, mon œil, tu profites tout de même de la faiblesse et de l’ignorance des autres !
Elle rit une nouvelle fois, tandis qu’ils patientaient devant la machine. Par la vitre, on voyait les chaussettes rebondir et les boxers tournoyer.
- Est-ce que c’est vraiment nécessaire de mettre des vitres sur ces sinche-lège ? demanda Drago, pincé. Ce n’est pas un spectacle très flatteur.
Image

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités