[Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Discussions autour de l'univers étendu (Cursed Child, Pottermore, JKR, etc).
Avatar de l’utilisateur
AleynaButterfly
Titulaire des ASPIC
Messages : 296
Inscription : 07 janv. 2010 - 14:00

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par AleynaButterfly » 28 mai 2020 - 17:42

Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Pour moi personnellement, un fan est quelqu'un qui adhère à un univers, choisit d'y vivre et de le faire vivre de manière plus ou moins poussée. Mais je trouve qu'il y a une connotation négative de ce mot dans la société, pour laquelle le fan est quelqu'un d'obsédé par la personne ou l'univers qu'il aime au point d'en faire une réalité déconnectée du reste du monde, de vivre selon ces préceptes, quasiment comme une religion.
Pour cette raison, j'ai déjà nié être fan d'Harry Potter ou d'une chanteuse que j'écoute pourtant quasi exclusivement. Je dis juste que j'aime bien, parce que je n'y consacre pas tout mon temps, ni tout mon argent.
J'ai peut-être tort en ce qui concerne la connotation mais c'est vraiment celle que j'ai assimilée !
Avatar : Hannah Alexander Artwork.

Avatar de l’utilisateur
Ella C.
Stagiaire chez W&W
Messages : 984
Inscription : 01 mai 2017 - 21:21

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Ella C. » 28 mai 2020 - 18:59

Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Je pense que les fans sont des personnes qui ont aimé l'univers/œuvre à sa découverte et qui ont envie de continuer ou de prolonger l'expérience en continuant à le consommer. Tel que je vois ça, ça peut être passif, quand on va relire, re-regarder, re-écouter, chercher des interviews, des funfacts, se poser des questions pour continuer à se divertir ou s'évader. Ou ça peut être actif, quand on commence à créer du contenu, fanfictions, fanarts, fanvids etc., pour se réapproprier l'univers et gagner une sorte de contrôle dessus. Les deux ne s'excluent pas bien sûr.
Je pense qu'on peut aussi donner un sens de communauté au mot fan, dans le sens où c'est plus facile de remarquer que quelqu'un est fan d'une œuvre quand ont est fan soi-même, il y a des codes en commun.

En même temps que j'écris ça, je commence à me questionner sur la différence entre "être fan" et "appartenir à un fandom". J'ai l'impression qu'il y a une différence quand même, parce que les fandoms ont quand même des codes particuliers (beaucoup liés à internet j'ai l'impression, mais je suis sans doute biaisée sur ce point, parce que j'utilise peu les autres médias comme les fanzines, convention etc.) et qu'on peut être fan sans les maîtriser. On peut être fan de quelque chose sans connaître les ships, les théories ou les headcanons qui y sont liés par exemple.

Je me considère comme une fan parce que je suis carrément enthousiaste devant certaines œuvres, que je consomme beaucoup de contenu, que je m'y projette un peu trop, j'en crée un peu, je fais partie des fandoms... Je n'ai aucun problème à utiliser ce mot IRL, selon le contexte je me décris aussi comme une "fangirl" (qui peut être infantilisant ou condescendant, je rejoins Aleyna sur ce point) parce que les gens me pardonnent mes excès d'enthousiasme/passion plus facilement quand je l'utilise. Et parfois les gens me suivent même s'ils sont pas fans, c'est assez marrant :mrgreen: :arrow:

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 28 mai 2020 - 20:37

AleynaButterfly a écrit :
28 mai 2020 - 17:42
Pour cette raison, j'ai déjà nié être fan d'Harry Potter ou d'une chanteuse que j'écoute pourtant quasi exclusivement. Je dis juste que j'aime bien, parce que je n'y consacre pas tout mon temps, ni tout mon argent.
Du coup, tu ne dis pas en public que tu es fan ? Mais du coup, est ce que c'est que tu ne le reconnais pas car il y a une mauvaise connotation, ou c'est que tu ne d'identifie pas comme fan ?

@Ella C. c'est intéressant ce que tu dis sur la différence entre être fan et le fandom. Je ne m'étais pas posé la question comme ça.

ça me rappel que je ne suis pas sûre de la définition de fandom... Pour moi, un fandom c'était tout l'univers autour d'une fiction (le fandom HP, le fandom Star Trek, etc,...) qui comporte les livres, les films, les jeux vidéos, les wiki, les conventions, etc... Mais je viens de lire un article universitaire, et ils assimilent le fandom à la communauté autour d'une fiction, et pas à l'univers. Donc je me demande si j'ai bien compris ce qu'est un fandom :lol: Est ce que vous pouvez m'expliquer ?
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Avatar de l’utilisateur
AleynaButterfly
Titulaire des ASPIC
Messages : 296
Inscription : 07 janv. 2010 - 14:00

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par AleynaButterfly » 28 mai 2020 - 20:51

Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 20:37
Du coup, tu ne dis pas en public que tu es fan ? Mais du coup, est ce que c'est que tu ne le reconnais pas car il y a une mauvaise connotation, ou c'est que tu ne d'identifie pas comme fan ?
Je pense être fan quand même, et je l'assume de plus en plus avec l'âge, mais je crois que j'ai un problème avec le mot "fan" en lui-même car je ne veux pas passer pour quelqu'un d'obsessionnel :gne: Par exemple, plutôt que le mot fanfiction, je vais préférer le sobre "fic". Au collège, on se moquait de moi parce que je lisais beaucoup Harry Potter, je pense que ça a dû jouer :roll:
Avatar : Hannah Alexander Artwork.

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 28 mai 2020 - 20:57

Est ce que tu dirais que tu as beaucoup entendu le mot fan dans le sens de fanatique ?
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Avatar de l’utilisateur
Ialona
The Lion Queen
Messages : 1467
Inscription : 04 févr. 2009 - 20:26

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Ialona » 28 mai 2020 - 22:01

Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
J'aime bien la distinction de Ella entre être fan et faire partie du fandom.

Si on prend le mot fan par la définition que le Larousse lui donne (Admirateur enthousiaste, passionné de quelqu'un, de quelque chose), alors oui, clairement, je suis fan, et je pense que toute personne écrivant de la fanfiction est fan puisqu'il faut beaucoup d'enthousiasme et de passion pour se lancer dans l'écriture d'histoires attenant à un univers déjà crée. Il n'y a aucun intérêt à faire ça, financièrement. On ne peut pas être auteur de fanfiction professionnel, c'est pas possible. Je ne sais pas pour les autres, mais pour moi l'intérêt principal et la raison pour laquelle je me suis mise à écrire et à lire des fanfictions sur HP, c'était d'étendre l'univers, que le mot FIN ne soit qu'une illusion. J'avais pas assez de ce qu'il y avait dans les livres, il m'en fallait plus. Alors oui, je pense que clairement je suis fan ^^

Mais je connais pas mal d'autres fan de HP avec qui je ne partage pas du tout la même "fanattitude". Débattre sur la psychologie des personnages, chercher à étendre l'univers, connaître les livres tellement par coeur que tu peux déceler le détail qui fait capoter une théorie de fan au premier visionnage, ça ne les intéresse pas. Par contre elles connaissent les noms de tous les acteurs, elles ont mille goodies, elles font le tour des studios Warner au moins une fois par an, elles affichent des écharpes / tee-shirts / sac HP avec fierté, ce que je ne fais que très peu (par la force des choses je commence à avoir pas mal de goodies aussi (des cadeaux notamment, les gens se disent qu'ils ne peuvent pas se tromper en m'offrant des trucs HP ^^), mais j'ai dû avoir mon tout premier il y a 3-4 ans, alors que je suis fan depuis que le troisième bouquin est sorti ^^).
Et pendant longtemps, je me suis dit que ces fans là n'étaient pas vraiment fan, que c'était des fans superficiels. Et un jour l'une d'elles, après s'être étonnée que je ne savais pas comment s'appellait l'acteur qui joue Seamus Finnigan, m'a demandé pourquoi j'avais pas d'écharpe ou au moins de tee-shirt, et m'a dit "mais je croyais que t'étais fan..."
Alors, depuis je me dis qu'être fan ça veut juste dire aimé un univers, peu importe comment.
Image
Mon défi ciné 2019, 2020

Avatar de l’utilisateur
AleynaButterfly
Titulaire des ASPIC
Messages : 296
Inscription : 07 janv. 2010 - 14:00

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par AleynaButterfly » 28 mai 2020 - 23:07

Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 20:57
Est ce que tu dirais que tu as beaucoup entendu le mot fan dans le sens de fanatique ?
Je ne dirais pas que je l'ai entendu ainsi mais clairement c'est ainsi que je l'ai perçu, c'est vrai.
Avatar : Hannah Alexander Artwork.

Avatar de l’utilisateur
Ella C.
Stagiaire chez W&W
Messages : 984
Inscription : 01 mai 2017 - 21:21

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Ella C. » 29 mai 2020 - 09:26

Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 20:37
ça me rappel que je ne suis pas sûre de la définition de fandom... Pour moi, un fandom c'était tout l'univers autour d'une fiction (le fandom HP, le fandom Star Trek, etc,...) qui comporte les livres, les films, les jeux vidéos, les wiki, les conventions, etc... Mais je viens de lire un article universitaire, et ils assimilent le fandom à la communauté autour d'une fiction, et pas à l'univers. Donc je me demande si j'ai bien compris ce qu'est un fandom :lol: Est ce que vous pouvez m'expliquer ?
J'assimile aussi les fandoms à une communauté de fans, donc à un groupe de personnes. Les créations que tu cites font, pour moi, partie de l'univers, ou de l'univers étendu, la culture fan, je sais pas si on a un mot pour le fan-univers mais bref. Le fandom HP est le groupe créé par les fans de HP. On pourrait aussi dire que le fandom HPF est un sous-fandom HP, des fans de HP qui sont sur le forum HPF.
J'ai découvert HP vers 9 ans et j'en suis immédiatement devenue fan, mais je ne suis entrée dans le fandom qu'à 17 ans, en découvrant les forums et les fanfic's. Mon amour pour HP n'a pas tellement changé (et je décrivais déjà comme une fan à 9 ans) par contre les codes que j'utilise oui.
Ialona a écrit :Je ne sais pas pour les autres, mais pour moi l'intérêt principal et la raison pour laquelle je me suis mise à écrire et à lire des fanfictions sur HP, c'était d'étendre l'univers, que le mot FIN ne soit qu'une illusion. J'avais pas assez de ce qu'il y avait dans les livres, il m'en fallait plus.
Je suis entièrement d'accord avec ça ! On veut rester dans l'univers malgré le mot "fin", alors que ce soit via des fanfictions et des théories, ou des goodies et les noms des acteurs, peu importe on aime toujours l'univers. ^^

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 3570
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Violety » 29 mai 2020 - 12:05

Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 20:37
ça me rappel que je ne suis pas sûre de la définition de fandom... Pour moi, un fandom c'était tout l'univers autour d'une fiction (le fandom HP, le fandom Star Trek, etc,...) qui comporte les livres, les films, les jeux vidéos, les wiki, les conventions, etc... Mais je viens de lire un article universitaire, et ils assimilent le fandom à la communauté autour d'une fiction, et pas à l'univers. Donc je me demande si j'ai bien compris ce qu'est un fandom :lol: Est ce que vous pouvez m'expliquer ?
En fait le mot "fandom" correspond aux deux choses que tu évoques. Je pense que le sens de base c'est la communauté autour d'un univers de fiction, qui partage des références communes et qui se forme dans une position de fan, quelle qu'elle soit. Fanlore raconte l'origine de ce mot (ça vient des fans de sport) dans sa définition.
Mais par extension, le fandom est AUSSI le nom de l'univers autour d'une fiction. Je sais que dans les articles que j'écris sur les fanfictions, j'utilise souvent le mot "fandom", après l'avoir expliqué, pour éviter de répéter 15 fois "l'univers du monde d'Harry Potter", "l'univers de Star Wars", etc.

Sinon je rejoins pas mal les réponses d'@@Ella C. et @Ialona ! Je prendrai le temps de répondre mieux à la question un peu plus tard mais voilà
:trêve: A partir du 6 avril 2020, les modératrices relancent le Grand ménage orange sur HPFanfiction. :trêve:

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 29 mai 2020 - 13:10

Ah d'accord, je comprends mieux ! Merci pour ton explication :D

Et pour les autres, est-ce que vous êtes tou.te.s d'accord avec ce qui a été dit ?
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3138
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Eejil9 » 04 juin 2020 - 10:42

Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 15:19
Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Je vais d'abord citer l'auteur que je préfère parmi tous (Pierre Bottero), et qui parle de conversations avec ses lecteurs :
"Intéressantes conversations durant lesquelles je m'efforce de faire comprendre que le mot fan est né d'un autre mot, beaucoup moins anodin : fanatique, que si je possédais un vrai pouvoir, je commencerais par tordre le cou aux fanatismes, à tous les fanatismes, et qu'un auteur n'a rien à faire sur un piédestal puisqu'il se contente de faire son boulot et puisque son livre est avant tout un objet de partage et donc d'égalité. Le fanatisme se nourrit de l'intolérance et de la prétention, et je n'apprécie pas ces aliments-là !"

Je ne sais pas si je définis fan exactement de la même manière que Pierre Bottero, malgré mon immense admiration pour lui. Je pense que les mots évoluent et que leur sens se désémantise irrémédiablement. De la même manière qu'on n'entend plus le surnom du sexe féminin dans "con", on n'entend pas toujours, même si un peu plus, "fanatique" dans "fan".
Cependant, je n'utilise jamais ce mot au premier degré. Soit je l'utilise pour parler de la production de mes amies, soit de me décris comme une "fangirl", mais c'est toujours une hyperbole, et je trouve que le mot est rarement proche de la réalité car lié à une dimension d'idolatrie (on parle bien d'idole) que je n'apprécie pas. Je serai bien en peine de définir le mot dans l'absolu. Admirateur-rice serait peut-être un bon synonyme, tout en étant un peu trop faible ? Le problème du mot c'est qu'il suppose une dépossession. Le fan, c'est un peu le lecteur emporté par son enthousiasme et donc défait de son esprit critique. J'ai pas envie d'être fan dans ce contexte.

Seulement, le fan de fan-fiction devient acteur, il s'empare de quelque chose pour le faire sien et devenir auteur. Je dois avouer que je suis plus à l'aise avec cette image du récepteur d'une oeuvre. Je pense qu'une oeuvre continue son chemin non pas parce qu'on la met sur un piédestal mais parce qu'on l'intègre dans notre vie. Là, je suis plus en accord avec le mot.

J'ajoute également que j'ai de plus en plus de mal à me déclarer fan d'Harry Potter en particulier parce que JKR a des prises de position avec lesquelles je suis fondamentalement en désaccord (sur la question des droits des personnes transgenres), et j'ai du mal à concilier l'amour que j'ai pour ses livres et le rejet que je fais de sa personne. Je pense que ça montre bien qu'il y a dans le mot fan une part d'idolatrie que je refuse.


Je n'ai pas lu les posts des autres, je reviendrai éditer après si j'ai quelque chose à dire !
Image

Avatar de l’utilisateur
selket
Vicieuse Organisatrice de Boules à Thé
Messages : 2524
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par selket » 04 juin 2020 - 11:43

Oups je suis en retard dans mes réponses :oops:
Question n°2 :
Si vous faites partie d'une ou plusieurs équipes sur le forum : depuis quand en faites vous partie ? Quel est votre rôle dans l'équipe ? Qu'est-ce qui vous a donné envie de rejoindre cette ou ces équipe.s en particulier ?

- Si vous êtes adhérent.e à l'association : depuis quand êtes vous adhérent.e ? Qu'est-ce qui vous a donné envie d'adhérer ?
Je fais partie de l'équipe des podiums depuis avril 2020. Le rôle de notre équipe est de gérer et animer la section podium du forum. Notre but est de faire découvrir, ou redécouvrir des textes et des auteurs.
Pour ce faire, en amont de chaque sélection un thème est voté par les gens du forum. Ensuite, les membres viennent proposer un à deux textes lors d'un appel à texte puis, les lecteurs votent pour leur coup de cœur.

Mon travail dans l'équipe c'est de m'occuper du dépouillement, de réceptionner les prochains thèmes proposés par les gens qui ont proposés le ou les textes gagnants qui vont ensuite être mis en vote et de motiver les gens à participer aussi bien en votant pour les thèmes, les textes, qu'en proposant.


Je suis adhérente à l'association depuis février 2018. Ce qui m'a poussé à adhérer ? C'est cette envie de soutenir cette association que j'adore. En 2018, j'ai commencé à vouloir m'investir encore plus dans cette communauté que je côtoie maintenant depuis des années. Ça a commencé avec cette participation, ça a continué avec ma candidature d'une équipe du forum et j'espère bien continuer dans cette démarche d'investissement.
Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Je me suis jamais posé la question jusque-là.

Je pense que le mot fan est très large. Dans le cas d'Harry Potter on peut distinguer les fans des films qui n'ont jamais lut les ouvrages, mais connaissent les acteurs, les répliques par coeur, les fans des livres qui ont vu les films mais pas au point de les connaitre par coeur (et surtout pas au point de connaître les noms des tous les acteurs) et les fans de l'univers étendu qui se lancent dans de grand débat pour savoir si le tome 8, les crimes de Grindelwald et les informations que Rowling rajoute sur Pottermore ou lors d'interview font partie oui ou non du canon. Pour moi les fans de l'univers étendu, ce sont eux qui écrivent les fanfictions, qui continuent l'histoire et en devienne des acteurs.
Au final, il existe différentes sous-catégories de fans, que ça soit celui qui a plein de goodies, mais n'a jamais lut les livres, celui qui effectue un pèlerinage annuel aux studios Warner Bros, celui qui a consommé les livres et films, mais ne traque pas la moindre petite nouvelle information venant de J.K. Rowling, celui qui débat/théorise/monte des hypothèses sur l'univers au point de mieux le maîtriser aussi bien, voir même mieux, que son auteur ou celui qui écrit des fanfictions.

Je me considère comme une fan même si je n'ai pas de goodies chez moi, que cela fait plusieurs années que je ne me relis pas annuellement tous les livres, que je connais pas la majorité des noms des acteurs et que j'ai vu certains films qu'une fois. Mais je suis cette fan qui écrit des fanfictions depuis des années, qui se renseigne toujours dans le souci d'être le plus canon possible lorsque j'écris et qui aime débattre sur cet univers.

Il n'y a pas de bon ou de mauvais fan, seulement des gens qui vivent cette passion comme bon leur semble avec des degrés de fanitude différent.
Image

Donnez-nous votre avis sur le renouveau des Sélections Flamboyantes !

Avatar de l’utilisateur
Dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 2569
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Dreamer » 05 juin 2020 - 15:38

Question n°2 :
- Si vous faites partie d'une ou plusieurs équipes sur le forum : depuis quand en faites vous partie ? Quel est votre rôle dans l'équipe ? Qu'est-ce qui vous a donné envie de rejoindre cette ou ces équipe.s en particulier ?

Je fais partie de l'équipe des Nuits depuis début 2017 (et chef d'équipe depuis octobre 2019). Il n'y a pas de rôle propre à chacune dans l'équipe : il s'agit d'animer les nuits dans la Tour d'Astronomie, participer aux réunions avant les nuits insolites pour définir des défis, mettre à jour le sondage, annoncer la date des Nuits et le/la gagnant.e du ticket d'or, faire les statistiques, chercher des images/musiques/citations, penser et mettre en place des projets... bref, un boulot de titans :mrgreen:
J'avais postulé pour l'équipe des Nuits car je cherchais à contribuer à cette belle aventure que constitue HPF, et les Nuits étant ce qui m'avait attirée au départ sur le fo' et ce qui rythmait beaucoup mon quotidien à une époque, je trouvais ça génial de pouvoir continuer à les faire vivre du côté animation !

J'ai aussi intégré l'équipe de modé du Héron l'année dernière, d'une part pour aider et contribuer à faire vivre l'association, de l'autre parce que je suis une maniaque de l'orthographe et que je pensais donc être faite pour la modération. En plus, une fois qu'on découvre les parties du forum réservées à une équipe, on a un peu envie de les voir toutes, je trouve :lol:


Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Je rejoins les idées d'Ella C. et Ialona sur la définition du fan, et sur le fait qu'on retrouve des attitudes de fan différentes selon les gens.
On peut sans doute me considèrer comme fan d'HP parce que c'est une histoire et un univers qui m'ont fait rêver depuis petite, qui m'ont fait réfléchir et auxquels je suis profondément attachée.
Je trouve tes remarques Eejil sur le sujet (le lien avec fanatisme et l'idolâtrie qui est sous-entendue) assez intéressantes et pertinentes, même si je n'ai rien à ajouter dessus pour l'instant.
Dernière modification par Dreamer le 07 juin 2020 - 20:48, modifié 1 fois.
Image

Oh, les Nuits commentent ! ♥ Juste ici

It ain't easy to keep going when it's hard, Keep shining in the dark, When you wanna fall apart, But I'm a dreamer ♥

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 07 juin 2020 - 19:54

@Eejil9, je trouve très intéressant ce que tu dis sur le fait que ton rapport à l'oeuvre Harry Potter change à cause des prises de positions de son auteure. Parce qu'en soit, ce qu'elle pense des personnes transgenres (pour ne prendre que cet exemple) ne transparaît pas directement dans le roman. Pourtant, ce qu'elle dit en dehors de l'oeuvre à un impact sur ce que tu ressens pour l'histoire. Donc je me demande si ça n'a pas un peu "désacralisé" l'oeuvre pour toi d'apprendre les positions de JKR sur certains sujets ? Est ce que j'ai raison ? Ou j'extrapole un peu trop ?

Je me demandais aussi si tu pouvais me donner la référence de ce que tu as cité de Bottero ? ça m'intéresse et j'aimerais bien lire toute l'interview :)


J'aime bien l'expression que tu emplois @selket sur les degrés de fanitude. ça ressort pas mal dans ce que vous avez toutes dit, qu'il y a plusieurs manières d'être fans. Du coup je rebondis sur ce sujet pour la prochaine question :

Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par coeur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
Comme d'habitude, n'hésitez pas à répondre aux questions précédentes, et précisant bien les numéros :)

Je ne répond pas très rapidement à ce que vous dites car je suis en plein dans les dossiers de fin d'année pour la fac. Mais je lis tout avec attention et je vous remercie vraiment de prendre le temps de répondre à mes questions :D
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Avatar de l’utilisateur
LookCatMe
La folle aux chats
Messages : 986
Inscription : 02 juin 2017 - 12:41

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par LookCatMe » 11 juin 2020 - 10:17

Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par coeur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
Je me suis tournée vers la fanfiction, parce que j'adorais l'univers de Harry Potter, et je voulais, en quelques sortes, prolonger l'histoire, ne pas m'arrêter au dernier tome et découvrir des éléments et des interprétations différentes. Je trouve ça vraiment intéressant que tout le monde ait une façon propre d'interpréter le récit de J.K. Rowling et d'écrire. Je voulais aussi étendre d'une certaine façon le récit originel qui se base majoritairement sur le trio et quelques autres personnages, en écrivant et imaginant des fics sur des personnages secondaires, voire sur des OCs.
J'ai quelques goodies chez moi, mais j'exprime principalement mon amour pour Harry Potter au travers des fanfics :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Ella C.
Stagiaire chez W&W
Messages : 984
Inscription : 01 mai 2017 - 21:21

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Ella C. » 11 juin 2020 - 12:39

Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par cœur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
La fanfiction est pour moi le moyen le plus simple et le plus accessible de prolonger l'univers. Juste avec internet, j'ai accès à plein d'histoires différentes qui donnent une seconde vie aux personnages, montrent un autre pan de leur personnalité approfondissent certains thèmes... J'ai commencé à en lire avec des missing moments il me semble, puis avec des romances non-canon parce que je trouvais ça intéressant de voir comment deux personnages qui ne sont pas spécialement proches dans le canon, ou qui n'ont pas forcément eu d'occasions de se rencontrer, peuvent en venir à s'apprécier ou s'aimer. Comme un jeu avec les limites de leur psychologie, et de façon générale je vois la fanfiction comme un jeu avec les œuvres, repousser leurs limites, essayer de les transposer à d'autres univers etc.
L'écriture de fanfiction a été la suite logique de la lecture. J'écris ce que j'aimerais lire, mais aussi parce que j'aimais déjà écrire avant.

Autre que la fanfiction, j'aime beaucoup regarder des fanarts et des vidéos de cosplay, mais je n'en fait pas moi-même. Je n'ai qu'un goodie, une écharpe serdaigle ^^

Avatar de l’utilisateur
Clairedelune
Elève de septième année
Messages : 212
Inscription : 10 mars 2013 - 13:21

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Clairedelune » 13 juin 2020 - 08:48

Pour rebondir sur la question 4, j'aime la fanfiction parce qu'en tant que lectrice, cela me permet de lire des histoires sur mes personnages préférés, ceux dont je suis le plus fan, comme les Maraudeurs, Tom Jedusor, Regulus Black, Luna ou encore Severus.
Et en tant qu'autrice, cela me permet de donner une vie meilleure à des personnages qui ont été malheureux dans les romans, comme Remus, ou Severus (c'est pour ça que j'adore écrire des univers alternatifs !). La fanfiction c'est un peu le moyen que j'ai d'exprimer mon amour pour eux et de le partager :)

Sinon, j'adore collectionner, j'ai plein de goodies dans ma chambre ^^ et j'adore porter mon écharpe Serpentard et croiser d'autres personnes dans la rue qui portent un vêtement ou un bijou HP, c'est un peu une sorte de signe de reconnaissance. Je me rappelle avoir croisé une jeune chinoise dans un bus un jour, elle portait un bonnet Serpentard et moi, une écharpe Serpentard, et malgré la barrière de la langue, on s'est souri et on s'est fait un signe de la main parce qu'on était toutes les deux des fans de HP (puis en plus on était dans la même maison, ça rapproche encore plus :) )
Image


Mes fanfics : Claire-de-plume

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 13 juin 2020 - 18:10

Merci pour vos réponses :D !

@LookCatMe est-ce que tu as commencé par lire ou écrire de la fanfiction ?

@Ella C. tu as écris de l'original avant la fanfiction ? est ce que tu en écris toujours ?

@Clairedelune Bienvenue sur ce topic :D :D ça me fait plaisir de voir une nouvelle tête :D

Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait @Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu


Sinon, petite question technique :lol: : j'essaie de laisser plusieurs jours entre les questions pour que tout le monde ait le temps de les voir. Est ce que c'est assez espacé ? Ou trop rapide ? Est ce que vous voyez quand je poste une question ou vous voulez que je vous mentionne ? Dites moi ce qui est le mieux (et le plus simple surtout !) pour vous :D !
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3138
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Eejil9 » 13 juin 2020 - 18:46

Bérénice a écrit :
07 juin 2020 - 19:54
Eejil9, je trouve très intéressant ce que tu dis sur le fait que ton rapport à l'oeuvre Harry Potter change à cause des prises de positions de son auteure. Parce qu'en soit, ce qu'elle pense des personnes transgenres (pour ne prendre que cet exemple) ne transparaît pas directement dans le roman. Pourtant, ce qu'elle dit en dehors de l'oeuvre à un impact sur ce que tu ressens pour l'histoire. Donc je me demande si ça n'a pas un peu "désacralisé" l'oeuvre pour toi d'apprendre les positions de JKR sur certains sujets ? Est ce que j'ai raison ? Ou j'extrapole un peu trop ?

Je me demandais aussi si tu pouvais me donner la référence de ce que tu as cité de Bottero ? ça m'intéresse et j'aimerais bien lire toute l'interview :)
La référence est ici, c'est un texte situé en préface d'une édition spéciale de son roman Ellana - L'Envol (trilogie Le Pacte des Marchombres)

Pour répondre à la question, sur l'idée de désacralisation... Je ne pense pas que je "sacralisais" HP. Les bouquins de Pierre Bottero, c'est une autre histoire, mais pas HP. En revanche, je maintenais dur comme fer autour d'autres affaires (Polanski notamment), que ça n'a pas de sens de séparer l'oeuvre de l'artiste, et qu'on ne peut par exemple pas séparer un film sur un homme accusé à tort de la vie de son réalisateur condamné pour viol. Mais du coup, je ne peux pas séparer HP non plus des prises de position de JKR. Pourtant, j'aime HP. C'est un sacré paradoxe. C'est bien plus facile de détester Polanski que JKR. (Bon, l'accusation n'est pas la même non plus, je ne compare pas un pédophile récidiviste à une personne qui porte des propos haineux, qui ont un impact horrible sur des gens mais restent des propos...) Je ne pense pas qu'il faille cesser de consommer des oeuvres de personnes problématiques (il vaut mieux éviter de leur donner des sous mais c'est tout), sinon on abandonne 99,99% de la production artistique. Cependant, il faut mettre à distance les oeuvres en tenant compte des biais de leurs auteur-rices. Il faut mettre HP à distance, mais je ne suis pas sûre d'y arriver si je relis les livre demain. Je suis un peu dans le flou, comme beaucoup d'entre nous.
Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par coeur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
[/quote]

La fanfiction c'est le lecteur qui prend en main sa réception de l'oeuvre et change une consommation en création. Tous les lecteurs font ça, imaginent, extrapolent... La fanfiction permet de sortir ça de sa tête et de l'inscrire quelque part. Je trouve que c'est une démarche extrêmement riche artistiquement, qui s'inscrit dans la droite ligne de la pratique de la réécriture un peu mise à mal par l'apparition de l'idée de propriété intellectuelle et par le culte de l'originalité qui date du XIXe siècle. Je trouve que c'est très très sain, comme pratique artistique et que ça participe de la richesse du monde littéraire. Les oeuvres sont faites pour vivre et circuler, pas pour appartenir à une personne qui la conserve jalousement avec tous ses petits détails.
Voilà pour le propos théorique. Pour ce qui est de ma pratique personnelle, j'ai fait une prépa littéraire. J'en suis ressortie complètement "bloquée", en me disant que moi, pauvre misérable, je n'avais rien à apporter au monde littéraire et donc rien à écrire (j'écrivais des romans au collège et au lycée). Et la fanfiction m'a débloquée parce que c'est sans prétention. On écrit ce qu'on aime, comme on veut, et on n'a rien besoin de révolutionner. On avance à son rythme. Le cliché, la reprise, le manque d'originalité même, ne posent pas de problème. Cela ne signifie pas qu'on y fait n'importe quoi, mais on abandonne tout ce snobisme qui tourne autour du monde et des études littéraires. Cette phase fanfic (je suis depuis repassée à l'original, au moins en partie) a été très libératrice pour moi.
J'en ai lu en même temps que j'en ai écrit : je suis venue pour écrire, et j'ai lu par curiosité... Et j'ai découvert des textes fabuleux, haletants, souvent bien meilleurs que ce qu'on trouve quand on lit de la fantasy ou de la littérature de genre "habituelle". Du coup, je pense que lire de la fanfiction a aussi changé ma pratique d'écriture, même si je suis au fond davantage influencée par la littérature éditée que par les textes d'internet. J'ai trouvé aussi une communauté de personnes qui écrivent sans être pompeuses et sans se jeter continuellement des fleurs en valorisant son statut d'écrivain. Des gens avec qui on peut parler de style, d'écriture, mais de manière positive, bienveillante, avec de l'entraide parce qu'il n'y a pas de compétition à la clef. Du coup, c'était pas ce que je cherchais au départ, mais c'est ce que j'apprécie maintenant.

Pour résumer, ce qui m'a plu dans la fanfic, c'est plus le côté "créateur" que le côté fan. Même si j'aime HP et que j'adore en discuter avec des gens qui apprécient aussi... Mais ça, j'aurais pu le faire sans la fanfic.
Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu


J'ai déjà répondu un peu au dessus... Du coup je vais juste préciser mes émotions plus que mon opinion : je suis déçue. Profondément déçue. Et j'ai de la peine pour les personnes concernées par les propos transphobes de JKR, parce que je sais qu'il y a des personnes transgenres fans d'HP, et que l'autrice d'une saga qu'iels adorent les rejette explicitement, ça doit être assez insupportable.
HP, c'est une oeuvre qui véhicule un message de tolérance, qui met l'acceptation et l'amour au centre de tout. Je pense que ça a fait de notre génération ce qu'elle est. Que l'autrice elle-même se mette à véhiculer de la haine et de l'intolérance crasse, ça fait mal et c'est triste.

Du coup, comme j'ai dit au dessus, je me sens perdue face à la saga. C'est sans doute trop frais encore pour que je puisse dire si ça change quelque chose à mon attachement pour la saga, mais ça change tout à l'admiration que j'avais pour JKR. Je ne veux plus entendre parler d'elle, très clairement.
Image

Avatar de l’utilisateur
LookCatMe
La folle aux chats
Messages : 986
Inscription : 02 juin 2017 - 12:41

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par LookCatMe » 13 juin 2020 - 19:28

Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
@LookCatMe est-ce que tu as commencé par lire ou écrire de la fanfiction ?
J'ai commencé en premier et très jeune par lire de la fanfictions. J'écris depuis quelques années, mais je n'ai encore rien publié et je préfère de très loin lire.
Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu
Personnellement, j'ai suivi toute cette histoire de loin, pas que ça ne m'intéresse pas, mais je ne suis pas allée plus loin que ce qui a été dit sur le fofo. J'ai été outrée par les déclarations de J. K. Rowling, c'est franchement révoltant et ça a changé la vision que j'avais de l'auteure, mais pas de la saga. Je suis toujours aussi fan de la saga, j'aime toujours autant les personnages et l'univers mais maintenant je ne "sacralise" plus à J. K. Rowling et j'essaie de voir la saga autrement que comme "l'œuvre de".
Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
Sinon, petite question technique :lol: : j'essaie de laisser plusieurs jours entre les questions pour que tout le monde ait le temps de les voir. Est ce que c'est assez espacé ? Ou trop rapide ? Est ce que vous voyez quand je poste une question ou vous voulez que je vous mentionne ? Dites moi ce qui est le mieux (et le plus simple surtout !) pour vous :D !
Pour moi c'est nickel :D
Image

Avatar de l’utilisateur
AleynaButterfly
Titulaire des ASPIC
Messages : 296
Inscription : 07 janv. 2010 - 14:00

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par AleynaButterfly » 13 juin 2020 - 20:25

Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par coeur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
Je vais sans doute répéter un peu ce qui a été dit au-dessus.

Depuis toute petite, je lis énormément et j'écris. J'ai d'abord écrit des histoires originales, des poèmes. J'ai écrit ma première fanfiction à 15 ans, juste après avoir lu l'épilogue du 7e livre. C'était tout bêtement une suite de l'épilogue, sur la next gen. Pendant des jours, j'écrivais sur mes cahiers d'écriture, l'histoire d'Albus Severus, Scorpius et Rose. Je pense que le point final m'a tellement donné un sentiment de vide, que j'ai prolongé l'expérience par d'autres moyens. (Après j'ai retrouvé récemment un chapitre 1 inachevé du tome 5 ou 6, dans l'attente entre les livres, mais cette fanfiction sur la next gen est la première que j'ai publiée). Il y a eu aussi les ships. J'avais une certaine frustration, je pense, à voir Hermione finir avec Ron, à cette époque, alors je lisais beaucoup de Dramione. J'en ai écrit un, que je n'ai jamais terminé non plus. A ce jour, les fics "romantiques" restent mon style favori.

J'étais également présente sur des forums RPG spécialisés. L'univers Harry Potter est tellement vaste et offre tant de possibilités qu'on peut y trouver une place, créer son histoire dans l'histoire. J'ai aussi été enseignante de divination sur Poudlard.org avant de commencer à écrire ma première fic. J'ai brièvement fait partie de la Gazette du Sorcier avec des articles écrits du point de vue sorcier.

Plus globalement, l'univers HP m'a permis de rencontrer des gens, online et IRL. Je suis arrivée à Lyon en ne connaissant personne. Les premiers amis que je me suis faits faisaient partie de l'équipe de Quidditch de Lyon, qui m'ont permis de reprendre confiance en mes capacités sportives et de voyager en France et en Europe pour les compétitions, ainsi que d'acquérir des compétences administratives (ayant fait partie du CA).

Récemment, j'ai repris la fanfiction car je voulais reprendre l'écriture (j'ai des originaux en cours, mais je ressens un certain blocage). Les fanfictions me plaisent parce que ça me permet de travailler sur une toile déjà commencée, mais sur laquelle je peux ajouter de nouvelles couleurs, de nouveaux liens. Ce qui me plaît, c'est de conserver l'intégrité (autant que possible) des personnages et d'imaginer ce qui se serait passé s'ils s'étaient rencontrés ou d'imaginer ce qu'il s'est passé dans un moment que l'on ne voit pas dans le livre (missing moment). C'est un exercice de style à part entière pour moi et cela m'aide pour le côté créatif et pour voir aussi si mon style plaît aux lecteurs... Les reviews font aussi partie des raisons pour lesquelles j'écris : cela me permet d'avoir un retour sur mon écriture, plutôt objectif (dans le sens où je ne connais pas le lecteur personnellement !), même si clairement, ce n'est pas le seul élément qui me motive.

En bref, si Harry Potter n'existait pas, je pense que ma vie n'aurait pas été la même. C'est pourquoi je suis déçue par les propos de JKR, même si depuis The Cursed Child et les contradictions qui en naissent, je m'en suis pas mal éloignée (et depuis qu'elle a Twitter en fait). Mais clairement, je ne peux pas imaginer ne plus lire les livres, ne pas les partager avec mes enfants plus tard, ne plus faire partie de cette grande communauté. Cela fait longtemps que je détache l'oeuvre de l'auteur en ce qui concerne HP, malgré les problématiques que ça soulève en moi (Eejil9 en parle très bien d'ailleurs avec son analogie à Polanski). Ce qui me facilite les choses, c'est que la transphobie de JKR s'oppose complètement (à mon sens) à ce qu'elle a écrit dans ses livres, qui sont un éloge de la tolérance et de la puissance de l'amour. Donc de mon point de vue, je peux toujours me tourner vers HP, mais je comprends ceux pour qui ce n'est plus possible (et cela me brise le coeur pour eux :hug: ).


Pour ta question technique, ton rythme me convient personnellement ! :)
Avatar : Hannah Alexander Artwork.

Avatar de l’utilisateur
selket
Vicieuse Organisatrice de Boules à Thé
Messages : 2524
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par selket » 13 juin 2020 - 22:08

Je réponds un peu tard, je suis contente que ce que je disais sur le degré de fanitude te plaise @Bérénice j'avais peur de ne pas être claire.
Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par cœur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
J'ai découvert la fanfiction par hasard, un jour d'ennui. J'ai appris qu'il existait du dramione j'ai lut par curiosité puis j'ai lut des fics qui explorait ce qui c'était passé entre le dernier chapitre d'HP et l'épilogue et puis un jour comme ça j'ai eut envie de créer mes personnages. C'était aussi une façon d'écrire, ce que j'avais toujours voulut faire mais avec un cadre déjà établi ce qui était plus simple.
Au début la fanfic je voyais ça comme un moyen de m'améliorer en écrivant sur un univers que j'adore et où je comblais les vides, répondait a mes interrogations et au final depuis que j'écris de la fanfiction ça a renforcé mon amour pour HP. Pour moi écrire de la fanfiction c'est déclarer mon amour à HP, j'ai peut de goodies chez moi, mais je connais le monde d'HP très bien et je suis fière de dire que je suis une Poufsouffle qui écrit des fanfictions.
Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu
Je pense que je suis assez adulte, et construite pour me détacher de JKR et de faire la part entre le monde qu'elle a créée et ses idées. Et même si j'ai été déçue par ses propos que je ne cautionne pas je ne me retire pas pour autant de cet univers que j'adore et qui fait partie de moi. De toute façon depuis quelques temps j'ai l'impression que l'univers d'HP à totalement échappé à Rowling qui ne le maitrise plus du tout et qui enchaine incohérence sur incohérence. Petite j'avais tendance à sacraliser JKR, comme on le fait souvent avec nos parents, et puis j'ai appris à la désacraliser a voir qu'elle est faillible et que tout ce qu'elle dit n'est pas bon a prendre.
Image

Donnez-nous votre avis sur le renouveau des Sélections Flamboyantes !

Avatar de l’utilisateur
Fleur d'épine
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2925
Inscription : 23 févr. 2014 - 19:15

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Fleur d'épine » 13 juin 2020 - 22:35

Bérénice a écrit :
24 mai 2020 - 13:36
Question n°2 :
- Si vous faites partie d'une ou plusieurs équipes sur le forum : depuis quand en faites vous partie ? Quel est votre rôle dans l'équipe ? Qu'est-ce qui vous a donné envie de rejoindre cette ou ces équipe.s en particulier ?

- Si vous êtes adhérent.e à l'association : depuis quand êtes vous adhérent.e ? Qu'est-ce qui vous a donné envie d'adhérer ?
- J'ai fait partie de l'équipe des Vertes de 2015 à 2017, j'ai voulu rejoindre cette équipe à l'époque parce que je commençais à être bien intégrée sur le fo et j'avais envie d'y participer de façon plus conséquente. Par ailleurs, l'équipe de la modé du forum était celle qui m'intéressait le plus (je n'étais pas du tout attirée par la validation des fics par exemple), j'aime quand les choses (type les topics) sont organisées (j'avais déjà été titillée à quelques reprises) et je me voyais très bien dans ce rôle, d'autant que j'avais déjà fait un peu de modé sur un autre forum, puis il y a eu un recrutement vers l'été 2015 si je ne me trompe pas, c'était l'occasion parfaite !

- J'ai été adhérente à l'association de juin 2014 (quelque chose du style) à juin 2016 puis de janvier 2018 à aujourd'hui. La toute première fois, c'était le concours AVC qui m'y avait incité (ainsi que de nombreux autres membres d'ailleurs ! Le nombre de nouveaux adhérents avait explosé) car le concours nécessitait de poster des textes en peu de temps pendant tout l'été et c'était plus facile de ne pas avoir à passer par la validation des Bleues ! Donc j'ai adhéré pour cette raison (je venais juste d'arriver, ça faisait à peine 4-5 mois que j'étais sur le fo) et au fur et à mesure, je me sentais bien, je m'étais fait des amies, j'aimais les équipes donc j'ai continué mon adhésion. J'ai un peu perdu mon entrain à une période donc j'ai arrêté et j'ai repris début 2018 pour avoir la validation automatique (je m'étais remise à écrire) puis, en me ré-intégrant sur le fo petit à petit, j'ai continué par solidarité et amitié.


Bérénice a écrit :
28 mai 2020 - 15:19
Question n°3 :
Dans le mot "fanfiction", il y a le mot fan. C'est un mot large, derrière lequel on peut mettre plein de choses. Qu'est ce que vous en pensez ? Comment vous définissez un fan ? Et est-ce que vous vous considérez comme un.e fan ?
Pour moi, dans l'idée de "fan" il y a quand même quelque chose d'un peu extrême, en tout cas de plus poussé que chez quelqu'un qui apprécie ou même, aime l'œuvre. Mais pas 'extrême' dans le mauvais sens du terme. Plutôt dans le sens : très passionné. Un fan va aller plus loin qu'un appréciateur lambda, que ce soit dans son amour pour l'œuvre ou tout ce qui l'entoure (les goodies, les fanfictions) (même si ce n'est pas du tout obligatoire d'avoir des goodies ou de lire/écrire des fanfictions d'une œuvre pour être considéré fan de la dite œuvre).
Quand je dis que je suis fan de quelque chose, c'est déjà que j'ai une forme d'obsession pour la chose en question. Je ne dirais pas que je suis fan d'une œuvre que j'apprécie simplement, je dirais que j'aime l'œuvre. Pour déclarer que je suis fan, c'est que ça va au-delà de la simple appréciation : mes sentiments sont beaucoup plus forts, et donc l'expression de ces sentiments sera elle aussi plus forte.
Il y a des œuvres qui vous plaisent mais que vous laissez dans un coin et d'autres qui vous emportent et vous portent tout ou partie de votre vie. Il y a des œuvres qui nécessitent qu'on approfondisse, qu'on en parle tous les jours tellement elles nous obsèdent.
Oui, je me considère totalement comme une fan. Je n'ai aucun souci à affirmer avoir des obsessions ou un amour extrême/poussif pour certaines œuvres et Harry Potter en fait totalement partie. Je considère qu'une personne écrivant une fanfiction est, de base, un-e fan de l'œuvre (c'est dans le mot lui-même, déjà). A partir du moment où ça va plus loin que : j'ai lu l'œuvre et ça m'a plu, on peut entrer dans la catégorie de fan. Le ou la fan n'a pas besoin de collectionner les goodies ou d'écrire des fanfictions, il suffit qu'il aille au-delà de la simple lecture de l'œuvre (comme en faisant des recherches, en lisant des ITW, en affichant des posters, en pensant à l'œuvre tous les jours) pour en devenir un, à mon sens. Bon, en gros c'est mon avis, je peux le développer si besoin :)


Bérénice a écrit :
07 juin 2020 - 19:54
Question n°4 :
D'après ce que vous m'avez dit, il y a plusieurs manières d'être fan. Ecrire de la fanfiction, collectionner les goodies, connaître les répliques du films par coeur, faire des fanarts, aller à des conventions... Du coup je me demande, pourquoi la fanfiction ? Qu'est ce qui vous a attiré.e ?
Est ce que vous exprimez votre amour pour la saga autrement ? Par exemple en faisant une des choses que je viens de citer, ou d'autres ?
Je ne suis pas tombée dans la fanfiction tout de suite, j'étais fan d'une autre manière avant, je ne savais même pas que la fanfiction existait. J'exprimais mon amour pour la saga à travers mes rêveries, mes pensées, le besoin pressant d'en parler, mon affection très forte pour les personnages. J'ai relu les tomes 5 et 7 en 2013 (alors en pleine période de partiels) et ça m'a repris. J'avais oublié que c'était aussi fort, ce que j'éprouvais pour cette œuvre. A partir de là, je suis presque devenue prisonnière de ma passion. J'ai enchaîné d'abord les vidéos YouTube (j'ai d'ailleurs déjà fait 5-6 vidéos sur la saga), puis les interviews de JKR, et je pleurais en écoutant les musiques du film et en pensant aux petites bouilles de Daniel Radcliffe & co qui avaient grandi, je me sentais si vieille. Puis, frustrée, j'ai fouillé partout pour trouver des extraits de Rowling sur la relation Rogue/Harry notamment après la guerre (une fois que Rogue est un tableau). C'est donc parfaitement par hasard que je suis tombée sur ma première fanfic (un truc sur la relation Rogue/Harry, donc). Puis j'ai cherché, cherché, et je suis tombée sur une nouvelle fanfic avec Rogue et Harry qui mettait en couple Rogue et Sirius. Sachant que ce sont mes deux personnages préférés EVER, je ne sais pas ce qui s'est passé mais j'ai eu un coup de coeur total pour ce couple (alors que ça ne m'était jamais venu à l'esprit) et j'ai voulu lire et lire encore sur eux tellement je trouvais ça dingue (encore une fois, je ne connaissais pas l'existence des fanfics, tout ce monde s'ouvrait à moi). A partir de là, ça a été ma déchéance. J'ai tellement aimé l'exercice que je suis devenue une dévoreuse de snack (le nom du couple Snape/Black), pendant des mois et des mois je n'ai fait que fouiller tout internet pour lire les fanfics à leur sujet et j'en ai lues des centaines, je me couchais à 5h du matin, quitte à négliger mes études, c'était un cycle un peu vicieux (mais je me suis sortie de mes études quand même). Bref, la fanfiction m'a eue. Totalement. Ce n'est qu'un an plus tard que je me suis mise, à mon tour, à en écrire (mais pas du tout de la romance, ni du snack). Depuis c'est devenu un véritable plaisir. Aussi, parce que j'ai toujours aimé l'écriture (petite, je voulais être poétesse). Donc la fanfiction, c'est comme ça, maintenant c'est une évidence pour moi. J'adore le fait que l'on puisse créer ce que l'on veut à partir d'un univers existant, tout en respectant les règles de l'univers (des personnages IC par exemple). C'est magique, et ça fait perdurer la magie d'HP. J'aime me réfugier dans la fanfic car j'ai l'impression que l'œuvre n'est jamais terminée.

Sinon, oui, j'exprime mon amour pour la saga autrement ! Via des vidéos YouTubes, des montages de fans que je regarde (ou certains que j'ai créés), via mon compte sur Pottermore, via des goodies (mais je ne suis pas une grande fan de goodies j'avoue, j'ai vaguement deux ou trois trucs. Par contre, les fringues HP j'aime beaucoup), via ma visite toute récente aux Studios Harry Potter <3 (où je me suis enfin achetée une caaape <3), via un Marathon Harry Potter organisé par le Grand Rex en octobre 2018 (et pourtant je n'aime pas les films, mais c'était tellement dingue d'avoir un weekend avec que des fans Harry Potter), et sûrement d'autres trucs qui ne me viennent pas en tête ! J'aime beaucoup les musiques aussi <3

Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait @Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu
Rien ne pourra changer mon attachement à la saga, je l'aime beaucoup trop pour cela. Ça fait un certain temps que je considère presque qu'elle m'appartient aussi, qu'elle n'est plus vraiment à JKR, de par les fanfictions j'imagine. Ce que dit JKR n'a absolument aucun impact sur mon amour pour l'univers et les personnages. Ça a un impact sur la façon dont je la considère, elle, mais c'est tout. De toute manière, je me suis enfoncée beaucoup trop dans cet univers pour que quelque chose m'en détourne un jour.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Ella C.
Stagiaire chez W&W
Messages : 984
Inscription : 01 mai 2017 - 21:21

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Ella C. » 18 juin 2020 - 21:15

Bérénice a écrit :
13 juin 2020 - 18:10
@Ella C. tu as écris de l'original avant la fanfiction ? est ce que tu en écris toujours ?

Oui j'ai commencé l'écriture avec l'original, et j'en écris toujours ! Mais mes originaux sont plutôt IRL, j'en poste moins sur internet, parce qu'ils sont moins aboutis.
Au vu de l'actualité, j'ai une petite question bonus pour vous toutes (bien sûr vous pouvez continuer à répondre à la question 4 :D ). Pour rebondir sur ce que disait Eejil9 sur les messages de JKR à propos de la transexualité, est-ce que ça a eu un impact sur votre attachement à la saga ? D'après ce que j'ai pu voir su internet, ça a été le cas pour beaucoup de gens et je me demandais comment vous l'aviez vécu
J'ai déjà parlé de ce sujet sur le forum, ici (si tu veux réutiliser ce post ou un autre sur le sujet, tu peux tout à fait en m’anonymisant), donc je vais juste te copier ce que j'avais déjà écrit :

"Personnellement, en tant que femme bie, j'ai été saoulée par les prises de position de JKR, le fait qu'elle maquille les fissures plutôt que de dire "ok, je ne savais pas, mais je vais faire mieux à partir de maintenant" (surtout quand elle a eu l'occasion de faire mieux avec Les Animaux Fantastiques, mais qu'elle ne l'a pas fait, alors que c'est bien elle qui a annoncé que Dumby était gay des années après la sortie du T7). D'autant plus saoulée que j'utilise beaucoup HP pour faire des parallèles avec le racisme, la montée de la discrimination (en tant que politique, mais aussi en tant qu'idée qu'on absorbe et qu'on répète, coucou Draco), le fait que l'inaction n'est absolument pas neutre (coucou Percy, Ombrage, Skeeter, Fudge, Marietta...) mais ça n'a pas été douloureux à proprement parler, parce que j'avais aussi des endroits liés à HP, créés par des fans, où JKR n'avait rien à faire et où je me sentais en sécurité et où j'ai pu m'éduquer sur ces sujets de mon côté. Les fanfictions, les fanvidéos, les chaînes de cosplay etc, bref, toutes les formes de créations où les fans se sont réappropriés l’œuvre finalement (et c'est là que ça devient ironique, parce que JKR a toujours encouragé ces formes de créations, mais maintenant elle est dépassée par les enjeux). Et j'ai aussi adopté le point de vue "Hermione Granger a écrit Harry Potter" surtout que Emma Watson, pour le coup, a montré à plusieurs reprises qu'elle s'éduquait sur ces sujets."

:arrow: Concrètement, ce que ça a changé pour moi : je n'ai plus la moindre envie de soutenir JKR, donc je ne vais rien acheter (ni goodies ni nouvelles éditions de livres) ou aller voir les films au ciné. J'essaie de multiplier les espaces créés par les fans, où je sais que le message est bienveillant, que tout le monde est en "sécurité" et où les critiques sont prises en considérations, où les gens ont envie d'évoluer.
Pour les livres eux-mêmes, je les ai déjà donc si je les relis ça n'a pas tellement d'impact, mais j'essaie de prendre un peu de distance quand même. Je n'ai jamais idéalisé JKR, par contre j'ai souvent trouvé que l'univers HP était merveilleux, et je croyais plus ou moins JKR quand elle disait que c'était un monde où tout le monde était accepté, que l'amour triomphait etc. (Je précise plus ou moins parce que HP est quand même l'histoire d'un groupe d'ados qui est obligé de partir en guerre/résistance parce que les institutions en place ne font rien face au racisme et que la société ne le voit même pas. Donc même sans la transphobie de JKR, je pense que je serais de toute façon arrivée à un point où l’œuvre m'aurait paru moins parfaite et où la réponse "l'amour gagne à la fin" ne m'aurait plus suffit.) En grandissant et en m'éduquant sur les sujets politiques ou en lien avec les discriminations (ce que je fais indépendamment de JKR), j'apprends aussi à remettre mes acquis en question, HP en fait partie, et c'est d'ailleurs ce qui m'a permis de voir le problème dans le propos de JKR. Pour donner un exemple, le fait que les escaliers du dortoir des filles se transforment en toboggan si un garçon essaie d'y monter, ou le fait que les uniformes soient différents pour les filles et les garçons, sont des choses qui ne m'avaient pas dérangée, que j'ai questionné plus tard, mais avant de découvrir les points de vue de JKR. Ça ne m'empêche pas d'aimer l’œuvre ou le monde, mais plutôt que le monde parfait que j'idéalisais enfant, je vois maintenant un monde qui peut évoluer/progresser, et c'est aussi un thème que je cherche en lisant des fanfictions ou en regardant des vidéos : de l'évolution et de l'enrichissement.

D'ailleurs, il n'y a pas que ses tweets sur la transphobie. Par exemple, ce tweet en réponse à quelqu'un qui lui demande s'il y a de l'homophobie dans le monde sorcier et auquel elle répond "Seulement à cause de moldus insensés, les sorciers s'en moquent, seule la magie leur importe" ou celui-ci en réponse à quelqu'un qui lui demande s'il y avait du racisme historiquement dans la société sorcière, et elle répond "Non, il y avait un respect mutuel et des affinités entre tous les sorciers, peu importe leur race [sociale]." Et moi j'ai vu passer ça, et j'étais en mode : "est-ce qu'elle a lu les bouquins qu'elle a elle-même écrit ?" parce que les livres HP disent tout l'inverse en fait. Et les points qu'elle passe sous silence ici, dont elle nie l'existence, font partie de ceux qui m'ont fait aimer la saga et m'ont donné envie de rester dans l'univers...

BREF, pour répondre à ta question de manière synthétique (je suis désolée je ne peux pas m'empêcher de faire des argumentaires), je dirais que les positions (transphobes certes, mais globalement toutes celles qui montrent une absence de prise de conscience) de JKR ont changé mon attachement de la saga pour tout ce qui est labellisé "officiel", mais pas ce qui est créé par les fans. Je ne détache pas l’œuvre de son autrice et j'essaie de prendre ses erreurs en compte, de remettre en question ce que je considérais comme idéal dans cet univers. Par contre j'accepte que l'autrice n'a pas de contrôle sur tout ce qu'elle a mis dans son œuvre, et que l'univers peut parfaitement s'étendre au-delà de son message personnel. Finalement je ne suis pas moins attachée ou plus attachée à HP, je suis juste attachée différemment en faisant le choix de mettre d'autres choses en valeur et en trouvant de la richesse ailleurs.
(Je crois que j'ai juste compris qu'un monde n'a pas besoin d'être parfait pour être intéressant ou merveilleux en fait)

Sinon, petite question technique :lol: : j'essaie de laisser plusieurs jours entre les questions pour que tout le monde ait le temps de les voir. Est ce que c'est assez espacé ? Ou trop rapide ? Est ce que vous voyez quand je poste une question ou vous voulez que je vous mentionne ? Dites moi ce qui est le mieux (et le plus simple surtout !) pour vous :D !
Pour moi c'est top ! Je me suis abonnée au sujet donc je vois dès que quelqu'un poste.
Dernière modification par Ella C. le 21 juil. 2020 - 18:56, modifié 1 fois.

Bérénice
Elève de troisième année
Messages : 57
Inscription : 17 mars 2020 - 16:56

Re: [Discussion] Recherche universitaire sur les fanfictions

Message par Bérénice » 21 juil. 2020 - 15:55

Merci à toutes pour vos réponses :D

Ella C. ne t'inquiète pas pour les "argumentaires" comme tu dis, c'est très intéressant d'avoir un avis développé :)

Je voulais juste vous dire que je vais faire une petite pause dans les questions. Je suis en train de finir mes dossiers de fin d'année pour la fac, et ça me prends un temps fou ! Je vais les finir avant de reprendre les questions, et de participer plus au forum.

En tout cas n'hésitez pas à répondre si vous avez envie, je lis tout :) Et merci à celles qui m'ont donné leur avis pour la fréquence des questions. Je vois que ça vous convient donc je repartirai sur ce rythme je pense.

[EDIT JUILLET]

Bonjour tout le monde :) !

J'édite ce message pour vous dire que j'ai rendu un rapport de première année (où je dois expliquer mon sujet, et pourquoi c'est intéressant de travailler dessus), et que j'ai eu une très bonne note. Je vous remercie donc encore pour votre participation, sans vous je n'aurais pas pu faire grand chose :D !

Je vais prendre un peu de vacances, et je reprendrai la page à la rentré. J'ai discuté avec @Mary-m, et nous avons pensé que mettre cette page en pause serait le mieux pour l'été :lol:

Voilà, je vous souhaite un bel été, et à très bientôt sur le forum :D
~ Etudiante en Anthropologie ~


Je fais une recherche sur les fanfictions, envie de participer ? Retrouve moi dans l'Allée des Embrumes ici
/!\ Il faut être majeur.e pour participer ~ Aucune donnée n'est utilisée sans autorisation

Merci au CA et aux équipes d'HPF pour leur accord et collaboration

Répondre

Revenir à « L'Allée des Embrumes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités