De la difficulté d'écrire un lemon

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Répondre
louve-angel
Elève de quatrième année
Messages : 71
Inscription : 31 mai 2010 - 00:28

De la difficulté d'écrire un lemon

Message par louve-angel » 19 août 2016 - 23:09

Petits curieux en tout genre. N'espérez pas pouvoir lire des lemon ici. Ce n'est pas le but.

Cependant je rencontré quelques petits problèmes dans l'écriture des lemons.

Je suis en train (en ce moment) d'écrire un lemon sur une Luna à tendance nymphomane.
Mais j'ai du mal à faire un texte de qualité sans tomber dans le vulgaire voir le pornographique.

J'ai la scène dans la tête mais n'arrive pas à la retranscrire sur le papier. Sur le papier ça devient un enchaînement de gestes.

Pourtant j'en ai lu et relus des lemons de qualité. Mais moi j'ai l'impression d'écrire le scénario d'un porno. Et ce n'est pas du tout le but recherché.

Alors avez vous des conseils pour écrire un bon lemon?

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 20 août 2016 - 08:48

Un des conseils que je peux te donner pour écrire des Lemons, c'est qu'il faut que cela soit naturelle (Lemon Soft en tout cas... après dans le Hard, tu peux plus penser à une scène "porno" ou du moins de ce qui s'en rapproche en terme littéraire). Je me doute que tu le sais déjà, qu'il faut que cela soit naturelle... mais par "naturelle" j'entends surtout le fait qu'il faut que tu insère dans ton "enchainement de geste" des transitions sur l'ambiance entre tes personnages, le décor... l'atmosphère de la pièce. Perso, je pense que les bons lemons on les reconnait surtout aux bonnes transitions et aux bonnes description de ce qui se passe AUTOUR du lemon, ce qui permet un contraste avec la sensualité de la scène qui n'est pas négligeable.
Enfin, c'est mon avis. D'autres personnes pourront peut-être te conseiller autrement. Mais si tu veux, tu peux m'envoyer ta scène et je peux la "bêtater" on va dire (Jamais rien fait sur une Luna Nympho :mrgreen: du coup ça m'intrigue, et des lemons, j'en ai déjà écrit. Je ne dis pas qu'ils sont parfait, loin de çaaaaaa, mais au moins je pourrais te montrer de manière concrète ce que j'entends par bonne transition, si tu es intéressé hein, aucune obligation :wink: )

Sinon, bon courage ! :D

louve-angel
Elève de quatrième année
Messages : 71
Inscription : 31 mai 2010 - 00:28

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par louve-angel » 20 août 2016 - 10:33

Merci princesse.
Oui si cela ne te dérange pas j'accepte avec plaisir ta proposition de bêta lemon !
Pour l'instant la scène prend forme sur le papier (littéralement. J'écris tout à la main avant de taper à l'ordinateur. )

Mais bon je te préviens il faut pas être prude.
J'ai essayé au maximum de garder le caractère de Luna (ce qui n'est pas evident). Mais du coup mon imagination à débordé et Luna se retrouve dans un plan à 4. Sans vraiment d'amour dedans. Du sexe friend.

Difficile à décrire sans tout dévoiler. .. Mais je pense avoir réussi à rendre cela crédible.

C'est un chapitre d'une de mes histoires mais je ne t'enverrais que celui là.

A bientôt

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 20 août 2016 - 10:41

:lol: Je te rassure tout de suite, il en faut BEAUCOUP pour me choquer, tkt pas ! :mrgreen: et puis les défis, j'adore ça... il me tarde de découvrir ton texte qui me parait complètement dingue et loufoque au premier abord, mais je suis trèèèès curieuse, donc dès que tu es prête envoie moi ton texte par MP ou par mail pour que je te donne mon avis dessus. Par contre, je te préviens tout de suite que je suis NUL pour les fautes d'orthographe et tout... je te donne juste les conseils :wink: mais pour les corrections grammaticales et tout, faudra faire appel à quelqu'un d'autres.
:biz:

Avatar de l’utilisateur
Funnymagicmlove
Cracmol
Messages : 17
Inscription : 09 janv. 2017 - 14:45

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Funnymagicmlove » 15 janv. 2017 - 21:14

Bonsoir, comment fait-on pour écrire un lemon pour la première fois de sa vie ? Certes, j'en ai lu, un paquet...Mais, écrire ce genre de chose ? Euh..Quoi de neuf, docteur ? :ange: Autant plus, que dans ma fanfic : l'ironie du sort, il y aura sans doute, des lemons entre Lucius / Oc, donc j'essaie de lire un maximum de lemon, mais lorsque vous écriviez ce genre de "scène adulte" vous faites comment ? Car, là...Aucune image me vient à l'esprit pour Lucius.
Merci, de me répondre :D
Bonne semaine, à tous !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 15 janv. 2017 - 21:37

Il faut que tu te laisses emporter par l'ambiance que tu veux mettre dans ton lemon :wink: avec une petite musique sensuelle et entraînante pour que tes idées fourmilles :D

Avatar de l’utilisateur
Layi
Langue-de-plomb
Messages : 3951
Inscription : 07 nov. 2011 - 13:02

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Layi » 15 janv. 2017 - 21:38

.
Dernière modification par Layi le 17 avr. 2018 - 08:32, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 15 janv. 2017 - 21:40

Layi a raison, le lemon doit venir de lui-même. Plus tu vas te forcer à en faire un parce que il faut en faire un, moins tu réussiras à en faire un....

Avatar de l’utilisateur
Funnymagicmlove
Cracmol
Messages : 17
Inscription : 09 janv. 2017 - 14:45

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Funnymagicmlove » 16 janv. 2017 - 13:05

Coucou, merci à toutes pour vos réponses. :D
Vous mettez tous, dans le lemon ou juste des petits détailles comme les caresses etc etc ?

Avatar de l’utilisateur
Ielenna
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2831
Inscription : 11 déc. 2012 - 12:41

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Ielenna » 16 janv. 2017 - 13:09

Si ça n'est pas complètement explicite et qu'il n'y a que des baisers ou des caresses un peu poussées, il me semble qu'on parle davantage de lime. :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 16 janv. 2017 - 13:09

Ca dépend du lemon. Soft ou hard.
Ca dépend de ce que tu veux que le lecteur ressente en lisant ton texte. Même si tu lis pas mal de lemon, tu auras forcément ta propre patte. Il suffit de te lancer, mais pour ça, il faut que cela coincide avec ton histoire, et avec ce que tu veux réellement.

Avatar de l’utilisateur
Lyssa7
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2312
Inscription : 02 nov. 2016 - 18:20

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Lyssa7 » 23 janv. 2017 - 14:53

Je remonte ce post pour donner mon point de vue sur le sujet étant donné que je viens justement d'en écrire un :mrgreen:

Pour ma part, je pense qu'il faut vraiment s'imprégner de la scène, se laisser porter par ses émotions. Un peu comme si tu visionnais un film et qu'il se déroulait sous tes yeux :lol: Voilà, si ça peut aider... :wink: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Westyversionfrench
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 678
Inscription : 22 mai 2017 - 14:52

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Westyversionfrench » 30 mai 2017 - 22:09

Oh le sujet Top Cool :D

Je vais tenter de faire un résumé par points de ce qui à mon sens peut aider à écrire un bon lemon :
1) Un lemon utile. Qu'est-ce que le lemon va apporter au récit ? On peut pas écrire un bon lemon s'il sert juste à montrer une scène de sexe entre deux individus. ça peut être un élément permettant de comprendre la personnalité d'un des deux persos, marquer une étape importante dans un couple, libérer une tension, être l'élément perturbateur, la résolution, ou mille autre choses... En résumé, le lemon doit être là pour au moins une VRAIE RAISON.
2) Le Squelette. Oui, le lemon doit être naturel, mais on est obligés d'évoquer l'enchaînement des gestes et des REACTIONS, c'est important. On peut très bien partir du naturel et structurer après ou inversement. C'est selon la préférence de chacun et ce qui vous paraît plus facile.
3) Le Naturel. Il faut que votre lemon définitif, semble une évidence dans l'enchaînement d'événements de votre fiction. Pour ma part, quand je me relis, j'essaie de prêter attention à l'image mentale que créent mes mots. Essayez de visualiser la scène en fonction seulement des mots utilisés, par de ce que vous avez essayé d'écrire. Je sais pas si c'est clair, mais en gros, prenez de la distance sur votre texte (en le laissant reposer quelques jours, en lisant plein de trucs qui ont rien à voir et en revenant après dessus).
4) L'importance des détails. Même si vous ne voulez pas virer dans le porno, il faut que votre lemon ne ressemble à aucun autre (sinon il n'a aucun intérêt, c'est cruel mais c'est comme ça). Je vous demande pas nécessairement de développer chaque microseconde d'une fellation, d'un cuni, etc... Mais développez une main qui se crispe, un souffle qui se coupe, un soubresaut, etc... Une ou deux réactions mises en avant va rendre l'union quelle que soit sa nature, différente des autres.
5) Le vocabulaire. Certes, il n'y a pas des milliers des mots pour définir certains sentiments ou certains actes qui entrent dans ce contexte, mais certains termes ou expressions trop usités sont à bannir (je pense aux "bouton d'amour", "hampe", turgescence", "point magique", "va-et-viens", etc...). C'est facile de les repérer, vous lisez trois lemons différents et vous voyez les termes qui sont dans les trois et vous les bannissez. Ou alors, si vous les utilisez, veillez à les intégrer dans un lemon qui est original par d'autres aspects.
6) ATTENTION AUX DIALOGUES. Les "oh yeah", les "just like that" (je caricature), les "encore !" les hurlements de prénom de partenaires, tout ça rend très peu crédible un lemon. Si vous avez une quelconque expérience sexuelle (je sais qu'il y a aussi des jeunes pucelles qui rédigent les lemons donc attention xD), essayez d'imaginer si dans la réalité, vous croiriez à certains de vos dialogues (attention, je vous demande pas de vous mettre à la place des personnages mais est-ce que vous pensez que d'autres que vous pourraient se retrouver dans ces situations de manière plausible). Une oeuvre de fiction, bien que justement relevant d'une certaine forme de fantasme, ne doit pas quitter totalement la réalité. N'oubliez pas qu'à l'instar des pornos, vos textes sont susceptibles d'être lus par des personnes sans expérience qui vous croiront avec ferveur dans ce que vous leur proposez. Ce n'est pas la majorité des lecteurs mais pensons à eux quand même.
7) Le Point de Vue. Par expérience, je vous déconseille d'utiliser la première personne du singulier. A mes yeux, c'est limite du "viol" de lecteur. Dans le sens où le lecteur devient forcément un des deux individus qui fait HUBBA HUBBA. Du coup, ça peut être très gênant... Cependant, si votre récit entier est à la 1PS, bah pas le choix. Mais préférez alors le suggéré ou le lime au lemon hard limite pornographique. Sérieux les gens... C'est pas marrant :oops: D'autant plus qu'un récit égo-centré met de côté totalement l'un des deux (ou plus^^) personnages en général et se montre soit exclusivement dans le ressenti, soit exclusivement dans le contemplatif, ce qui fait qu'on a un récit tronqué d'une partie de ses composantes.
8 ) Enfin, même si mes points précédents le sous-entendaient, je vais le formuler clairement : ne bâtissez pas votre lemon (même le premier) exclusivement sur ceux que vous avez lus. Il sera mauvais s'il ne fait que reprendre les éléments de vos prédecesseurs. Servez vous de votre imagination, de vos envies, de ce qui vous paraît à vous érotique, sensuel, excitant. Votre lemon sera forcément unique. :beer:

[Point optionnel : La contraception / protection. Dans l'univers HP, y'a plein d'astuces qui permettent à nos compatriotes sorciers de ne pas utiliser la pilule, le préservatif, etc... Mais dans les fictions originales qui ne relèvent pas d'un univers magique, même si ça peut casser la romance, l'utilisation de contraception, et l'insertion de celle-ci dans le récit est un travail et un exercice très intéressant ! Encore une fois, pensons aux jeunes lecteurs inexpérimentés. Grossesses et MST sont à prendre en compte. Même dans un univers merveilleux où un sort résout ces questions, pensez à glisser ça ou là que la contraception est optionnelle pour une raison ou une autre. Y'a moyen de le faire sans que ça dérange la sensualité du machin.]

Je crois que j'ai fait le tour des éléments importants et des pièges dans lesquels on peut tomber. Bonne chance les petits perv's :bav:
Serpentard de Cœur :sadik: , Serdaigle Secret :clavier: , Gryffondor Refoulé :superman: , Poufsouffle à Souhait :hug: !

Avatar de l’utilisateur
Ialona
The Lion Queen
Messages : 1467
Inscription : 04 févr. 2009 - 20:26

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Ialona » 31 mai 2017 - 10:09

Alors je vais réagir sur certains de tes points Westy (ça te dérange si je t'appelle Westy ? :mrgreen: ) parce que je ne suis pas complètement d'accord avec toi ^^

1) De l'utilité du Lemon
ça dépend dans quel contexte il est écrit, mais par exemple en PWP, un lemon n'a rien d'utile à l'histoire, il est juste l'essence même de l'OS. ça m'est aussi déjà arrivé d'écrire des lemon à certains moment d'une histoire alors que ce n'est pas forcément le bon moment, mais voilà, je le sentais bien là. Je pense que l'utilité du lemon découle du lemon. En tout cas c'est mon avis perso ^^

5) Du vocabulaire du Lemon
Franchement, je ne pense pas qu'il faille trop se prendre la tête la dessus... Je ne pense pas qu'il y ait de mots à bannir. Lors d'une description, personne ne va penser à bannir les mots "étendue infinie" ou "clairière ombragée" parce que ce sont des mots qui reviennent beaucoup. Et puis à bannir des mots on se retrouve avec tout plein de métaphores chelou pour juste dire "le sexe" et, personnellement (encore une fois, ce n'est que mon avis perso hein), ça me sort plus de ma lecture qu'autre chose.

7) Du point de vue du Lemon
D'autant plus qu'un récit égo-centré met de côté totalement l'un des deux (ou plus^^) personnages en général et se montre soit exclusivement dans le ressenti, soit exclusivement dans le contemplatif, ce qui fait qu'on a un récit tronqué d'une partie de ses composantes.
Alors là on parle de goût et de couleur, mais perso j'adore n'avoir que le point de vue d'un perso. Si le récit est en point de vue interne, on ne va pas commencer à avoir les ressenti de l'autre personnage, ce ne serait pas logique. Et la première personne peut justement ajouter une certaine profondeur à cela. Et "tronquer le récit d'une partie de ses composantes" peut permettre de laisser l'imagination remplir ce qui a été tronqué.


De manière très perso, je trouve qu'il n'y a pas de règle pour écrire un bon lemon, et surtout qu'il ne faut pas s'en mettre. Il faut se relire et se faire relire, prendre du recul, et ne pas avoir peur de recommencer.
Il y a une chose où j'essaye de faire attention parce que je trouve que ça approfondi les sensations, c'est le rythme du lemon : commencer par des phrases assez longues puis les raccourcir petit à petit. Beaucoup de lemon que j'ai adoré, durant l'action en soi, n'utilisaient presque que des phrases ultra courtes voire nominale. ça donne une sensation d'accélération, et ça marche à fond.
Image
Mon défi ciné 2019, 2020

Avatar de l’utilisateur
Westyversionfrench
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 678
Inscription : 22 mai 2017 - 14:52

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Westyversionfrench » 31 mai 2017 - 17:45

Réponses à Ialona :)

Sur le point un, bien évidemment, les règles ne s'appliquent pas au PWP. Je répondais davantage à ceux qui voulaient écrire des lemons dans un OS ou une fiction longue.

Pour ce qui est du vocabulaire, je t'avoue que j'ai du mal à imaginer qu'un lemon soit bon s'il ressemble à n'importe quel autre lemon. Dans ce cas, il me paraît juste banal. Bien évidemment, et tu as raison de le souligner, si on part dans des métaphores trop poussées ou qu'on se casse trop la tête, on perd le sens. Mais je reste persuadée qu'un lemon qui n'a aucune singularité d'une manière ou d'une autre, est très peu intéressant.

Pour le point de vue, c'est pour ça que j'ai précisé qu'évidemment, ça ne concerne difficilement les récits à la 1°PS. Je suis d'accord que ça dépend des goûts et des couleurs et chacun fait comme il veut. Mais faut reconnaître qu'une grande majorité des lemons écrits à la première personne qui sont publiés sur le net sont souvent très maladroits dans leur style et ne sont pas les plus réussis du point de vue de l'atmosphère et la sensualité. C'est un constat que j'ai fait, mais surtout en discutant avec pas mal d'autres auteurs de fanfiction ou fiction originale. Après, il y a de bons lemons à la 1°PS bien sûr, et heureusement. Pour ce qui est tronqué, je te rejoins, si la fic est bien écrite, on peut se le permettre et ce n'est pas gênant.

D'une manière générale, les conseils que j'ai donnés dans ce post faisait suite au fait que plusieurs personnes voulaient se lancer dans le lemon et donc j'essayais de leur conseiller de commencer par des lemons moins "périlleux" à écrire dans le sens où ça évitait certains pièges dans lesquels trop de jeunes auteurs tombent. Par expérience, je suis tombée dedans aussi.

Concernant ton dernier paragraphe, j'avoue ne pas avoir trop fait attention à ce rythme qui évolue comme tu l'as constaté. ça m"interpelle vraiment, j'y ferai plus attention quand je lirai un lemon à l'avenir. Merci de l'avoir relevé :o
Serpentard de Cœur :sadik: , Serdaigle Secret :clavier: , Gryffondor Refoulé :superman: , Poufsouffle à Souhait :hug: !

Avatar de l’utilisateur
MadameMueller
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 17 janv. 2017 - 18:23

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par MadameMueller » 23 juil. 2020 - 16:12

Bonjour tout le monde,
Je me permets de faire remonter ce topic à la surface parce que j'ai une question concernant lemon et rating.
Je suis en train d'écrire une fanfic dans laquelle il y a un lemon soft mais qui n'est pas le centre de l'histoire et me demandais si je devais le passer en -18 ou si -16 suffisait. J'ai regardé un peu ce que font les autres auteurs, et il y a pas mal de monde qui met un warning lemon soft sans interdire aux moins de 18 ans.
Du coup, où se trouve la frontière ? :gne: Dans le doute, je passerai en interdit -18, pour être sûre, mais étant donné que l’histoire ne tourne pas autour de ce lemon, qui est juste une conséquence de ce qui arrive aux personnages, je trouverais ça un peu dommage de renoncer à une partie du potentiel lectorat.
Merci de vos précieux conseils ! :D
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 24 juil. 2020 - 06:13

@MadameMueller
Pour écrire pas mal de fic -18 et -16, je me base toujours sur le même principe : si c'est une fiction (longue/courte) ou un OS a visé lemon je met automatiquement -18. Maintenant si dans ma fic, genre sur 20 chapitres il y a 2 ou 3 chapitres de lemon (ce qui est le cas de toutes mes fics longues), je les met en -16 si du soft.
Par contre peut être que si ce sont des lemons hard que tu fais, je pense qu'il faudrait la passer en -18 :gne:
A confirmer peut être avec @Caroliloonette de la modération ou une autre fille :D (je tague Caro pck c'est la "boss" :lol: et au moins je suis certaine de ne pas te dire de bêtise comme ça)
Dernière modification par princesse le 24 juil. 2020 - 18:59, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MadameMueller
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 17 janv. 2017 - 18:23

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par MadameMueller » 24 juil. 2020 - 08:55

Salut @princesse !
Merci pour tes explications :D
Effectivement, il s'agit d'une fic très longue qui n'a pas le lemon pour but, il "arrive" simplement comme ça arrive parfois dans la vraie vie et en l'occurence il est difficile à passer sous élipse à cause de l'impact émotionnel qu'il a sur les protagonistes. J'ai survolé ta fic "First Impression" en cherchant les chapitres lemon, justement (par exemple j'ai lu celui qui s'appelle "Chambre 14"), et c'est dans ce genre-là que j'écris aussi.
Ceci dit, histoire d'être précise, c'est quoi la différence exacte entre "soft" et "hard" (ce n'est pas précisé dans le lexique des fanfictions…) :gne:
Merci encore :hug:
Image

Avatar de l’utilisateur
LittleNarcisse
Pilote du Magicobus
Messages : 1291
Inscription : 17 févr. 2011 - 16:31

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par LittleNarcisse » 24 juil. 2020 - 10:19

Salut @MadameMueller !
Pour la différence entre lemon hard et lemon soft je dirais qu’il s’agit du vocabulaire employé (est-ce du vocabulaire cru ou bien des métaphores et suggestions), des pratiques (bdsm ou autre), du ratio de préliminaires (s’il y a 90% de préliminaires c’est plus soft). Et aussi y a t’il de la violence, est-ce que les participants sont contents d’être là.
En tout cas c’est ma perception :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Chalusse
Hel
Messages : 1539
Inscription : 30 avr. 2017 - 13:05

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Chalusse » 24 juil. 2020 - 14:38

[MESSAGE POSTÉ AU NOM DE LA MODÉRATION]


Bonjour ! :D

Je me permets de venir vous apporter quelques précisions au nom de l’équipe des Schtroumpfettes en ce qui concerne les ratings et leur champ d’action.

Premièrement, ATTENTION, LE RATING ENGLOBE L’ENSEMBLE DE LA FANFICTION. C’est-à-dire que même si votre texte peut être lu par tous les publics à l’exception d’un chapitre (car lemon/torture/langage vulgaire/…), ce seul chapitre justifie l’ajout/la modification du rating sur l’ensemble du texte.
Si je reprends l’exemple de princesse : « si c'est une fiction (longue/courte) ou un OS a visé lemon je met automatiquement -18. Maintenant si dans ma fic, genre sur 20 chapitres il y a 2 ou 3 chapitres de lemon (ce qui est le cas de toutes mes fics longues), je les met en -16 MAIS, à chaque chapitre qui contient un lemon, je le précise EN GRAS dans ma note de début de chapitre, comme ça pas de surprise. » Ici, il faut bien passer l’ensemble de la fanfiction en rating -18. Un TW n’est malheureusement pas suffisant.

Pourquoi ? Car, sinon, le principe même des ratings perd sa valeur et son sens premier. Nous comprenons que pour les auteurs cela signifie « renoncer » à une partir d’un lectorat potentiel ou avéré. Néanmoins, le choix d’intégrer un lemon/du langage vulgaire/de la violence/etc. implique de respecter le règlement et donc de mettre le(s) rating(s) approprié(s).

De la même manière, si vous avez un doute, mettez toujours un rating au-dessus. (Mieux vaut prévenir que guérir ! ;) )

:arrow: Ainsi, et pour ne pas « tromper » les auteurs, pourrais-tu, @princesse, éditer ton message afin de supprimer ton exemple ? Nous t’en serions reconnaissantes. Et par avance, merci. :hug:

:arrow: @MadameMueller, si tu doutes vraiment beaucoup, n’hésite pas à nous envoyer les passages en question par email (moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org). Nous t’éclairerons avec plaisir sur le choix de ton rating. :D

Enfin, nous sommes conscientes que tout ce qui touche aux ratings et leurs définitions sont trop souvent peu claires pour les auteurs. Sachez que nous sommes actuellement en train d’en discuter en interne afin de vous proposer de meilleures définitions des différents ratings. Mais, globalement, CE QUI JOUE TOUJOURS EN MATIÈRE DE RATING EST LE DEGRÉ DE DESCRIPTION DES ACTES. Qu’ils soient sexuels ou qu’il s’agisse de violence, etc. C’est sur ce degré de description qu’il faut vous baser pour établir vos ratings. Un acte sexuel décrit sera, a priori, classé en -18 ans tandis qu’un acte sexuel simplement évoqué pourra être classé en -16 ans, voire en -12, selon le degré de description de cette évocation, encore une fois.

Voilà pour ce long rappel au sujet des ratings ! :D Comme mentionné, nous nous penchons actuellement sur la question afin de rendre cela plus clair pour vous. :superman:

Belle journée ! :hug:

Chalusse pour les Bleues

Avatar de l’utilisateur
MadameMueller
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 17 janv. 2017 - 18:23

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par MadameMueller » 24 juil. 2020 - 14:59

Mille mercis @Chalusse Tout est clair pour moi maintenant, ce sera donc -18 :D :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Chalusse
Hel
Messages : 1539
Inscription : 30 avr. 2017 - 13:05

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Chalusse » 24 juil. 2020 - 16:21

Oh ! je t'en prie ! :oops:
C'est parfait si tout est clair pour toi ! :hug: :hug:

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 24 juil. 2020 - 18:59

@Chalusse c'est fait :D

(et @MadameMueller "chambre 14" est un bon exemple, à mon sens, de lemon soft :lol: )

Avatar de l’utilisateur
Caroliloonette
Première Moldue à Poudlard
Messages : 6727
Inscription : 14 sept. 2009 - 19:52

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Caroliloonette » 24 juil. 2020 - 20:15

Merci @princesse !
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 8150
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Eanna » 25 juil. 2020 - 09:27

princesse a écrit :
24 juil. 2020 - 18:59
(et MadameMueller "chambre 14" est un bon exemple, à mon sens, de lemon soft :lol: )
Ah ben zut, j'y étais pas encore à ce chapitre :mrgreen: (bon après j'ai vu le rating de la fic, mais je savais pas quand ça allait avoir lieu :arrow: )
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4731
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par princesse » 26 juil. 2020 - 13:07

@Eanna :shock: :oops: désolée pour le spoil..... :yeux:

Avatar de l’utilisateur
Melow
Pingouin explosif
Messages : 2132
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par Melow » 26 juil. 2020 - 13:53

@MadameMueller si tu veux trouver des bons lemons à lire pour t'aider, il y a eu une Sélection sur le thème Lemon Hard en août 2009 et tu peux retrouver les différents textes qui y avaient été suggérés ici. Sinon, le thème lemon est aussi remis à l'honneur cette année puisque que la Sélection du mois prochain porte sur le thème Lemon également. Tu peux retrouver le topic ici. :biz:

Avatar de l’utilisateur
MadameMueller
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 17 janv. 2017 - 18:23

Re: De la difficulté d'écrire un lemon

Message par MadameMueller » 26 juil. 2020 - 16:07

Merci à toutes pour votre aide :hug:
Comme je le disais, c'était surtout le rating qui me taraudait, parce qu'il y a vraiment beaucoup d'auteurs qui mettent du lemon en -16 (j'ai même vu une fic l'autre jour avec warnings lemon et scènes gores en moins de -16) et ça m’a passablement perturbé :peur:
Mais grâce à @Caroliloonette , tout est clair : un seul lemon même sur une fiction très longue justifie le passage en -18 (c’est bien que j’avais compris du règlement, d’ailleurs, comme quoi je ne suis pas complètement gaga :yipee: :mrgreen: )
Image

Répondre

Revenir à « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités