[Validations] COMBAT A MORT V

Projets divers du forum (écriture, lecture, reviews,...) et concours externes aux sites d'HPF.
Avatar de l’utilisateur
Ocee
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6417
Inscription : 15 juil. 2010 - 01:14

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Ocee » 06 avr. 2020 - 20:09

Après avoir procrastiné toute l'après-midi... je m'y suis enfin mise :mrgreen:

JOUR 1 / 250 mots

texte retiré une fois qu'il a été validé
Dernière modification par Ocee le 08 avr. 2020 - 19:55, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Wapa
Cueille l’ananas
Messages : 596
Inscription : 24 nov. 2018 - 21:48

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Wapa » 06 avr. 2020 - 20:18

JOUR 1
265 mots
Cannelle ou chocolat
Show

[...]

La première recette fut facile à réaliser. Leurs gestes s’accordaient sans effort et ils retrouvèrent ce dialogue fluide et naturel qu’ils avaient partagé dans la voiture, avant que le destin ne s’en mêle. Une fois les biscuits enfournés, Solal proposa :
—C’est moi qui ai choisi avant alors je te laisse l’honneur de sélectionner la suite à l’aveugle.
De bonne grâce, elle se prêta au jeu et accepta même de bander ses yeux. Solal noua délicatement un foulard en se plaçant derrière elle. Se faisant, son souffle chaud taquina sa nuque et elle sentit ses poils se hérisser, parfaitement consciente de sa proximité. L’instant ne dura pas et déjà le philosophe éparpillait les ingrédients dans la cuisine. Privée de la vue, elle écouta avec attention les bruits qu’il faisait. Une madeleine de Proust qui lui rappelait un peu Colin-maillard.
—Il faut que ça reste accessible, hein ? s’assura-t-elle en l’entendant refermer brusquement un placard.
— T’inquiète, c’est facile, pouffa-t-il. Et voilà, c’est prêt !
Se servant de la table comme point de repère, Claire tâtonna un instant sur la surface plane sans rien trouver. Tous les ingrédients avaient disparu. Elle avança donc vers le plan de travail. Enfin, ce qu’elle imaginait être le plan de travail mais elle ne rencontra que de l’air. Se retournant, elle fit un pas hésitant, puis un deuxième. Ses bras s’agitèrent dans toutes les directions. Toujours rien. Bien consciente du spectacle comique qu’elle devait offrir, elle implora :
— Au secours, je suis perdue !

[...]
La vie n’est qu’un instant

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7970
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Eanna » 06 avr. 2020 - 20:49

Jour 1
244 mots
Le son d’un service d’assiettes qu’on brise retentit dans la demeure des Black.
— Qu’est-ce que c’est que ce bruit ? s’inquiéta Narcissa en entrouvrant la porte de sa chambre, qui donnait sur le palier.
A l’étage du dessous, elle entendit la porte de la chambre de Sirius s’ouvrir dans un grincement, et son soupir familier monta jusqu’à elle.
— Encore Reg qui fait son intéressant, marmonna-t-il. Il est à deux doigts de recevoir des félicitations quand il fait exploser des lampes à pétrole. C’est vrai que mettre le feu à la maison c’est formidable.
Narcissa fronça les sourcils. Ce ton amer et sarcastique revenait de plus en plus souvent chez Sirius. Elle était habituée à la morgue dont il pouvait faire preuve du haut de ses dix ans, mais elle le trouvait de plus en plus acerbe dans ses paroles, en particulier envers Regulus. Elle comprenait cependant l’attention que son petit-cousin recevait, Orion et Walburga avaient attendu si longtemps qu’il manifeste sa magie, craignant un nouveau Cracmol dans la famille… Fin janvier, lorsqu’elle avait reçu la lettre de sa mère l’informant que Regulus avait fait exploser le manteau de la cheminée du salon, pour le plus grand bonheur de ses parents, elle avait éprouvé un intense soulagement. Cela lui aurait brisé le cœur de voir Regulus mis au ban de la famille comme son grand-oncle Marius.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Elyon
Stagiaire chez W&W
Messages : 850
Inscription : 06 août 2011 - 18:23

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Elyon » 06 avr. 2020 - 20:55

Jour 1

457 mots (texte envoyé par MP à @Catie )
Image


Bannière réalisée par LilyCHX

Avatar de l’utilisateur
FearlessUntamed
Elève de quatrième année
Messages : 86
Inscription : 17 mai 2018 - 19:12

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par FearlessUntamed » 06 avr. 2020 - 21:48

JOUR 1

249 Mots

Warnings: Vulgarité
Spoiler
Show
« Pourquoi c’est toujours moi qu’on choisit pour faire ce genre de choses ? » interrogea Pansy en soufflant de manière dramatique.

« Parce que tu es une actrice dans l’âme, Pansy. » répondit Daphné sur le ton de l’évidence.

Pansy sembla apprécier le compliment car elle cessa de se plaindre et croisa les jambes. Elle farfouilla dans son sac, à la recherche de sa trousse de maquillage et en extirpa un petit miroir noir. Elle s’observa sous toutes les coutures d’un air critique, mettant de l'ordre à ses cheveux.

« Tu me trouves comment en blonde ? » interrogea-t-elle, tandis qu’elle plaçait une mèche rebelle derrière son oreille.

Son carré plongeant noir avait disparu, remplacé par une longue chevelure blonde.

« Ultra-baisable. » répondit Daphné en l’observant de haut en bas, l’air appréciateur.

Pansy lui tira la langue.

« Tu sais, je dois te faire une confession. » commença Pansy, prenant un air gêné qui ne lui ressemblait guère.

« Je plaisantais, Pansy. Je ne suis pas lesbienne. » rétorqua Daphné.

« Moi non plus. Enfin… Il m’est peut-être arrivée de rêver de me faire léchouiller par une autre fille. Mais ça ne veut rien dire sur ma sexualité, hein ? » insista Pansy.

Daphné secoua la tête en observant son amie. Pansy Parkinson était vraiment un spécimen.

« Ce que j’allais vraiment dire c’est que... C’est la première fois que je viens voir un psy. » déclara Pansy avec une excitation nouvelle.

Étonnant, ne put s’empêcher de penser Daphné.

Avatar de l’utilisateur
Catie
Auror
Messages : 4434
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Catie » 06 avr. 2020 - 22:00

JOUR 2 - Du lundi 6 avril, 23h00, au mardi 7 avril, 22h59

Participants
- Alrescha
- Anhya
- Awena
- BellaCarlisle
- Bibi2
- CacheCoeur
- Carminny
- Clo
- Dedellia
- Dreamer
- Eanna
- Eejil
- Elyon
- FearlessUntamed
- Fleur d'épine
- Haru Nonaka
- Hazalhia
- Labige
- Layi
- LilTangerine
- LookCatMe
- Mary-m
- Mikoshiba
- Ninipraline
- Norya
- Ocee
- Omicronn
- Pimy
- Roxane-James
- Seonne
- Tiiki
- Verowyn
- Violety
- Wapa

Eliminés
/
Image

Avatar de l’utilisateur
Tiiki
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 713
Inscription : 05 nov. 2016 - 13:24

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Tiiki » 06 avr. 2020 - 22:49

Bravo tout le monde :D

JOUR 2
367 mots
« Je viens, je viens », râla-t-elle finalement en appliquant férocement une couche bien régulière de vernis anis sur chacun des ongles de sa main droite.

De sa main gauche, où le produit avait déjà eu le temps de sécher, elle ouvrit brutalement la fenêtre. Sans une caresse ou un mot gentil pour la créature, elle arracha sèchement l’enveloppe au hibou et lui claqua la fenêtre au bec. Tout étonné qu’il était par un geste aussi brusque qu’inattendu, ses yeux jaunes cherchaient les siens comme pour l’amadouer. Il faisait mine de trembler en remuant de concert ses plumes noir de jais, et elle imaginait presque le bruit des violons qu’il tentait de faire jouer. Elle ne doutait pas qu’il poussait à présent des petits hululements plaintifs. La vieille femme ne l’entendait cependant pas de cette oreille — elle ne l’entendait de toute manière pas du tout à travers la vitre, en plus d’avoir l’ouïe bien moins acérée désormais. Ces sales bestioles avaient l’habitude de réclamer des graines aux destinataires du Ministère avant d’entamer leur vol retour. Si celui-là pensait sérieusement qu’elle le nourrirait, c’était bien surestimer son niveau de compassion. Elle était vieille, pas gâteuse. En avaient-ils, les rapaces, de la compassion, lorsqu’ils dévoraient de pauvres petits scarabées ? Sans plus de regard pour lui, elle lui tourna le dos et alla s’enfoncer dans son canapé en daim. Elle lança ensuite un sortilège d’attraction pour se saisir du coupe-papier en laiton qui reposait dans le pot sur le bureau qui n’était pourtant qu’à deux mètres d’elle, grand maximum. Quand on avait la chance d’avoir des pouvoirs magiques, autant en user et en abuser ! Elle lança un autre Accio et ses lunettes vinrent se loger sur son nez.

Ses mains fripées mais agiles firent courir le coupe-papier le long du pli supérieur de l'enveloppe, et elle en extirpa le contenu immédiatement, par la fente fine et précise qu’elle venait de creuser. Rita lissa le parchemin avec la douceur et la minutie de celle qui sait et aime manipuler. C’était un beau papier.
Image
Mais puisque je vous dis que j'ai ma carte de presse !
(vignette AliceJeanne, BellaCarlisle, Hazalhia)

Avatar de l’utilisateur
ninipraline
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 427
Inscription : 26 juin 2015 - 08:14

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par ninipraline » 06 avr. 2020 - 23:08

Aller hop et au dodo,
Jour 2 : 222 mots
Derrière le voile rouge vif de ses paupières, des ombres dansaient. Les arbres ondulaient sous le vent. Téobald les entendait bruisser. Que pouvaient-ils dire ? Que pouvaient-ils se raconter ? Peut-être s’étonnaient-ils de la présence de cet homme tout seul devant la grille ? Sans doute s’étonnaient-ils de l’absence des habitués ? Où se trouvaient les mères, les nourrices accompagnées de leurs pléthores d’enfants potelés et collants de sucre ? Où étaient allés courir les sportifs ? Où lézardaient les jeunes gens qui couvraient les bandes de gazon ? Plus certainement, ils se racontaient des histoires qu’ils étaient seuls à comprendre, des histoires qui leur appartenaient, des histoires et légendes des grands arbres et des petits buissons.
Téobald finit par rouvrir les yeux. Il n’était plus seul. Une jeune femme était installée sur un des bancs en bois de couleur verte alignés deux par deux le long des allées. Si le jardin n’avait pas été vide à ce moment, il ne se serait sans doute jamais rendu compte de sa présence. Elle était petite et menue et se tenait en équilibre sur le bord de l’assise, prête à se lever voir à chuter au moindre coup de vent. Son visage, minuscule et triangulaire, sa peau pâle contrastaient avec ses épais cheveux longs de couleur châtain foncé.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2916
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Pimy » 06 avr. 2020 - 23:12

Jour 2

249 mots
Les deux étudiants sont assis au bureau, concentrés sur leur travail. Seong-min a toujours cet air sérieux et imperturbable tandis que Jin-woo s’agite à la moindre interrogation. Ils sont très différents, et pourtant leur amitié dure depuis plus de 10 ans. Seong-min est un garçon calme et studieux, la pâleur de sa peau est accentuée par ses cheveux noirs et des cernes qui marquent le dessous de ses yeux. Chez Jin-woo, toute trace de fatigue qui pourrait marquer son visage est effacée par ses yeux pétillants et son sourire contagieux. Il est presque vingt-deux heure tandis que les deux garçons travaillent sur leur projet d’architecture, dans le salon de Jin-woo. Seong-min vit avec sa mère et sa soeur, si bien qu’ils ont fait de l’appartement de Jin-woo leur QG.

Furetant entre les différents plans qui jonchent le bureau, de temps à autres Jin-woo pointe avec enthousiasme quelque chose du bout de son crayon à Seong-min, et ce dernier approve d’un sobre hochement de tête. Parfois c’est Seong-min qui pose une question à Jin-woo, et ce dernier, après avoir plissé le nez, se redresse et lui donne la réponse. Seong-min a toujours envié l’intelligence de son ami, mais encore plus, il envie son insouciance.

Les deux garçons étudient la maquette devant eux lorsque la coupure de courant survient. Tout à coup la lumière s’éteint et c’est le noir complet.
Image

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3467
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par anhya » 07 avr. 2020 - 00:53

Jour 2

246 mots
Daniel remonta le col de son manteau pour se protéger du vent glacial et de la pluie cinglante qui lui fouettait le visage. Il ne voyait pas à plus de quelques mètres.
« Loup, je pense que je vais avoir besoin de ton aide. Je n’arriverai pas à la retrouver dans ces conditions. Je ne sais pas où elle a pu aller. »
Le jeune homme entendit un grognement dans sa tête. Il savait après autant d’année à converser avec Loup qu’il s’agissait d’une affirmation.
Le jeune homme continua de marcher droit devant lui. Il ne pouvait pas devenir Loup dans la rue en bas de chez lui, même s’il était sûr qu’il n’y avait pas un chat dehors par ce temps.
La forêt se dessina devant lui. Daniel ne prit pas le temps de regarder autour de lui avant de franchir la petite barrière qui séparait la ville de la forêt. Il s’enfonça d’à peine quelques rangés d’arbres et commençait déjà à regretter la prochaine étape : se déshabiller.
Il commença à enlever ses vêtements à contre cœur, le claquement de ses dents couvrant presque le bruit des rafales de vents. Pourtant il ne frissonna qu’un instant. La transformation se fit en quelques secondes. L’animal posa les quatre pattes sur le sous-bois gorgée d’eau. Il respira à plein poumons l’odeur de la foret, s’ébroua et laissa le vend froid le réveiller.
Image

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Cannibale nocturne
Messages : 4064
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par BellaCarlisle » 07 avr. 2020 - 01:04

Jour 2 - 304 mots
Il lui a fallu délaisser le MI-6 pour comprendre qu'il a un soutien là-bas, des personnes qui sont à la fois des amis et une famille. Malgré tous ses faux pas, toutes ses erreurs, ils ne lui ont pas tourné le dos. Combien de fois pourtant a-t-il désobéi ? Et combien de fois lui ont-ils laissé une autre chance ? Sans eux, il ne serait rien de plus qu'un bateau à la dérive, balloté par les vagues de cette obscurité qui grandit inexorablement dans le cœur des agents.

« Tu comptes te morfondre encore longtemps, James ? »

Alerté par cette voix au timbre douloureusement familier, l'ancien double zéro se retourne. Une silhouette féminine se détache de l'ombre, élégante, identique à ses souvenirs. Ses cheveux noirs sont attachés en un chignon désordonné d'où s'échappent quelques mèches qui viennent encadrer un visage au regard émeraude moqueur. La femme paraît presque être à son aise mais Bond la voit comme une étrangère dans cette pièce où Madeleine se repose. Son passé et son présent se confondent de manière inattendue, si soudainement qu'il redoute un piège. Il se sent parfaitement lucide, son dernier verre d'alcool est trop loin pour avoir des effets sur son esprit et il n'a pas ingéré de substances capables de le porter jusqu'à l'hallucination. Il n'a cependant aucune explication logique qui expliquerait la raison pour laquelle son ancien amour se tient face à lui.

« Tu es morte, Vesper, souffle-t-il.
Tu as bonne mémoire, s'amuse-t-elle. Je dois donc reconnaître que tout n'est pas perdu.
— Je suis en train de rêver, se convainc James. Tu ne peux pas être réelle.
Je n'ai jamais dit que je l'étais, susurre la femme. Vois-moi comme une conscience. »
Image

Avatar de l’utilisateur
Dedellia
Bulle de douceur
Messages : 2985
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Dedellia » 07 avr. 2020 - 01:14

J2
(Un passage qui parle encore de cerisiers, mais 200-300 mots plus loin :lol: )

244 mots
Dominique leva la tête et découvrit les cerisiers dans leurs teintes de rose et blanc. Les fleurs, délicates, frémissaient dans le vent, libérant une effluve entêtante à la fois sucrée et amère. À travers les branches, elle apercevait le ciel bleu sans nuages comme pour lui rappeler que ça pouvait être une belle journée. Dominique inspira profondément et fit un tour sur elle-même. Elle se sentait revenir en enfance dans ses divagations de magie et de voyages à travers le monde. Aujourd’hui, elle comprenait enfin la passion de sa grand-mère. Elle n’en avait pas pour autant l’envie de méditer sous l’un d’eux et encore moins en plein hiver ou sous la pluie, mais en ce moment, elle aimait profiter de leur beauté. Elle pourrait même en faire son endroit pour lire lorsque Victoire l’abandonnerait ou pour avancer son boulot à la fin de la journée. Cet endroit devait être tout bonnement sublime lorsque le ciel allait se coucher. Elle s’assit au pied d’un tronc et y posa sa tête, regardant les lieux avec autant d’admiration qu’à son premier regard, cherchant cette fois à mémoriser chaque détail. Ce botruc qui se balançait sur une branche en hauteur, cette fleur qui s’était décrochée de l’arbre pour finir sa course au centre d’une flaque, cette racine à la forme d’un serpent...

— Victoire adorerait cet endroit, murmura-t-elle pour elle même.
Image
:boing: :boing: :boing:

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1726
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Alrescha » 07 avr. 2020 - 08:23

Jour 2

253 mots
Lorsque le panneau électronique indiqua l’arrivée de son train, Alexia se dirigea vers le quai. Elle actionna l’ouverture de la porte d’un wagon et entra à l’intérieur. Le train était loin d’être bondé. Elle s’installa à la première place qu’elle vit.
Delphin fit bientôt son entrée dans le wagon.
Il avait vraiment une sale tête. Il ne s’était clairement coiffé ce matin. Ses iris bleus étaient cernés de rouge et la consommation de joints n’y était sûrement pas étrangère. Il avait les traits tirés, le teint presque cireux. On était bien loin du Delphin d’il y avait trois ans, celui qui paraissait n’avoir jamais connu de drames. Celui qui était dans le train avec elle ce matin-là semblait ne jamais s’être remis de son accident.
Alexia hésitait trop sur la conduite à adopter pour tenter quoi que ce soit. Devait-elle aller lui parler ? Pour lui dire quoi ? Il avait probablement eu son content de psys et autre soutien. Pourtant, à le voir ainsi, elle aurait juré que non. A moins que, comme elle, il n’avait pas pu parler de tout et que cette partie le dévorait de l’intérieur.
-Tu as des retours sur les victimes de traumas qui se droguent ? demanda-t-elle le soir venu à son père.
-Oui. Ils disent tous que ça les soulage… mais en réalité ça créé d’autres problèmes. Pourquoi ? Tu connais quelqu’un de concerné ?
-Non, pas vraiment, fit-elle.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2938
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Mikoshiba » 07 avr. 2020 - 09:29

JOUR 2

334 (compteur Word)
Sophie ferma le coffre de sa voiture dans le parc, tout en admirant le château que sa meilleure amie Lalita avait depuis toujours convoité. Elle sourit en pensant que sa détermination avait une fois de plus porté ses fruits et se dirigea vers la porte d’entrée. Elle s’arrêta quelques secondes pour tapoter ses chaussures sur une marche afin d’en enlever la neige.
À peine avait-elle franchit le seuil qu’elle entendit des cris. Reconnaissant la voix de son amie de toujours, elle suivi le couloir en direction de l’origine du vacarme.
- Ha Sophie, tu es là ! Salut, je suis content de te voir. Et soulagé, oui soulagé, tu n’imagines même pas !
Robert, le fiancé de Lalita, un carton dans les bras, s’appuya contre le mur.
- Salut Robert ! Alors, heureux de t’unir dans trois jours à la sirène dont la voix mélodieuse nous parvient jusqu’ici ?
- Elle est vraiment très stressée. Je ne l’ai jamais vue autant sur les nerfs, je te jure. En comparaison, l’époque où elle passait sa thèse, c’était du gâteau !
- À ce point ?
- Oh oui. Il faut vraiment que tu l’aides, moi elle ne m’écoute plus.
- Je m’en occupe. Tu auras besoin d’aide pour installer quelque chose après ?
- Non, c’est bon tu es un ange. La tâche la plus dure, c’est de gérer Lalita et je viens de te la refiler, le reste va marcher comme des roulettes. Elle ne se rend pas compte. Elle a tout planifié, tout est prêt, tout est confirmé, il ne reste plus que des bricoles à mettre en place alors qu’on a encore trois jours devant nous, et on dirait qu’elle a l’impression de devoir organiser un mariage en deux heures dans un pays étranger. Bon courage ma grande.
- Toi aussi ! Ne t’inquiètes pas, je vais vous offrir un peu de calme. Enfin, je vais essayer.
Avec un clin d’œil, Sophie se dirigea dans la direction que lui avait indiquée Robert.
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
À la tête du Magenmagot
Messages : 3056
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Eejil9 » 07 avr. 2020 - 10:09

Jour 2

293 mots
Elle avait réussi, après de longues réflexions et des heures à se battre contre la nausée, à chiner une tondeuse qui ne servait plus à personne – tout le monde avait rasé depuis bien longtemps et les coiffeurs se faisaient rares, ils s’étaient tous reconvertis dans les perruques et les postiches. Elle ne réitérerait pas l’expérience : elle avait dû passer un coup de fil pour justifier ses motivations. Pour ne pas éveiller les soupçons, elle avait, alors que son cœur battait à tout rompre dans ses oreilles, prétendu collectionner les objets de l’ancien temps. Son souffle s’était tari dans sa gorge, elle avait eu la bouche si sèche qu’elle avait presque pu sentir sa langue se craqueler. Mais elle avait parlé. Elle avait aussi investi, pour faire bonne mesure, dans une vieille machine à coudre, qui prenait désormais la poussière au fond d’un vieux placard.
Cependant, l’angoisse avait valu le coup. Elle se rasait tout de près chaque matin, faisant disparaître la preuve la plus douloureusement visible.
Hélas, il n’existait rien pour faire disparaître véritablement les cernes, et il était socialement peu acceptable de porter les fards criards, jaunes, rouges, verts, qui étaient en vente dans tous les magasins pour aller au travail. Ce genre de maquillage était réservé aux soirées, et se maquiller aurait plus attiré l’attention encore que les cernes que Jane se plaisait à cacher. Les fonds de teint neutres et autres poudres n’existaient plus – on recourait ou bien à la chirurgie esthétique, ou bien au maquillage permanent. Deux solutions qui étaient bien peu stratégiques quand on voulait rester discret à une époque où toutes les informations personnelles, et surtout les informations médicales, étaient méthodiquement collectées par les organismes d’assurances.
Image

Avatar de l’utilisateur
Fleur d'épine
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2773
Inscription : 23 févr. 2014 - 19:15

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Fleur d'épine » 07 avr. 2020 - 10:44

JOUR 2
296 mots

Un jour, peut-être un an ou deux ans après la découverte de sa présence, ses cris devinrent moins retenus, moins maîtrisés. Malgré son contrôle légendaire il commençait lui aussi à lâcher prise. Etant moi-même dans un état second je ne compris d’abord pas les paroles qu’il formulait.

Mais il recommença à crier. De plus en plus fort, de plus en plus nettement. Si bien que, petit à petit, je distinguais des mots, des phrases, des hurlements alarmés. « Non pas elle ! », « S’il vous plaît, sauvez-la, cachez-la ! », « Nooooon », « Je ferai tout, absolument tout ».

Il s’était mis à sangloter. Le légendaire Snape avait succombé à son tour aux Détraqueurs. J’étais à moitié conscient de ses lamentations. Les informations ne parvenaient pas directement à mon cerveau mais il semblait s’agir d’une femme et cette nouvelle donnée m’avait désarmé ; je n’avais jamais imaginé Snape amoureux. L’idée qu’il puisse se désoler à cause d’une femme me paraissait grotesque. Mais, enfin, que connaissais-je réellement de cet homme ? A part sa passion pour la magie noire, pas grand-chose. Je n’avais jamais pris le temps de m’intéresser à lui. Je le trouvais trop laid et indigne ne serait-ce que pour le considérer. Et maintenant je commençais à regretter ce mauvais discernement. Non pas qu’il m’apparut subitement attrayant mais ses derniers agissements m’avaient intrigué. C’était le seul Mangemort à manifester de l’humanité, le seul à ne pas hurler à la mort et expier ses péchés, tout son malheur semblait se résumer à une seule femme, un amour.

J’aurais imaginé qu’il craque plus tôt devant l’horreur de ses crimes passés, comme tous les autres. Je m’étais trompé.

Image Image
Adore Delano ♡♡ Bianca Del Rio ♡ Sharon Needles ♡♡ Chad Michaels ♡ Latrice Royale ♡ Alyssa Edwards ♡♡ Raja ♡ Yara Sofia ♡ Violet ♡ Sasha Velour ♡

Avatar de l’utilisateur
hazalhia
Complote avec les ratons-laveurs
Messages : 1796
Inscription : 19 mars 2015 - 09:44

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par hazalhia » 07 avr. 2020 - 11:06

Jour 2

285 mots
Ellie ne comprenait rien de ce qui se passait, ni de ce que Nick venait de lui dire. Il avait murmuré cela à voix basse, comme s’il cherchait à se cacher de quelqu’un. Un instant plus tard, elle vit une femme débarquer et se coller à Nick.

- Est-ce que c’est l’amie dont tu nous parlais Nicky?

- Je suis très heureuse de te rencontrer Jessica, il faut absolument que tu viennes boire un verre avec nous maintenant que tu es là, lança la fille d’une voix bien trop haut perché au goût de Ellie.

- Oui, moi aussi, répondit-elle tout de même.

La fille leur annonça aller chercher des boissons au bar et finit par se décoller de Nick. Cette fois-ci, ce fut au tour d’Ellie de retenir Nick pour ne pas qu’il bouge.

- Et c’est pour ça que tu me fais bouger un soir de congé? C’est ça ton urgence?

Elle s’était forcé à ne pas trop hausser le ton, mais son envie de crier sur Nick était encore bien présente. Intérieurement, elle bouillonnait. Avec son foutu message, elle s’était inquiétée. Elle l’avait imaginé en difficulté, dans une vraie difficulté, quelque chose de menaçant, potentiellement dangereux. Pas ça. Dire qu’ils n’avaient pas la même vision du mot urgence était un euphémisme.

Ellie était plus que tentée pour faire demi-tour et retourner chez elle, mais cela impliquait de repasser sous la pluie. À cet instant, le bar était le seul endroit ou elle pouvait se réchauffer et se sécher. Elle souffla donc un coup en levant les yeux au ciel, avant d’accepter de suivre Nick jusqu’au comptoir.
" La mémoire collective est généralement de courte durée. Nous sommes des êtres versatiles, stupides, amnésiques et doués d'un immense talent d'autodestruction"
Suzanne Collins.


Image

Avatar de l’utilisateur
CacheCoeur
Titulaire des BUSE
Messages : 145
Inscription : 28 mai 2018 - 10:52

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par CacheCoeur » 07 avr. 2020 - 11:24

JOUR 2
301 mots
T’es bienveillante. T’es empathique et compatissante. Avec tout le monde. Même avec les pires humains que notre espèce est capable d’engendrer, et ça m’a toujours fasciné, cette faculté que tu as, à trouver du bon chez tout le monde, des qualités en chacun de nous. Ça a aussi le don de me taper magistralement sur les nerfs, parce que j’ai l’impression que c’est impossible d’être aussi bienveillante, voir même aussi naïve, et que tu te forces, justement, à faire ça, à te dire que les gens ont tous une part de lumière en eux. Je crois que ça te rassure en fait.

Mais tu sais, ce qui est le plus étonnant, c’est que tu es incapable de la trouver en toi, cette lumière. Tu répètes constamment que tout le monde a droit à une seconde chance, que les gens changent, apprennent et évoluent, souvent en mieux. Tous les mots qui sortent de ta bouche pourraient presque donner vie à des arc-en-ciel de paillettes et de papillons multicolores dansant une joyeuse et ridicule farandole au-dessus de ta tête couverte de fleurs fraîches. Je m’y suis fait. A vrai dire, c’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles je serais prêt à tout pour te voir sourire.

T’es intransigeante, implacable et intraitable avec une seule personne. Toi-même. Tu es ton pire, et à vrai dire ton seul, juge. Je me demande parfois, si tu ne t’enfermes pas dans d’aussi douces illusions, pour échapper aux sombres cauchemars éveillés dans lesquels tu as plongé malgré toi. Peut-être que tu peins le monde en de si belles et vives couleurs, pour effacer le noir qui est en toi. J’ai compris que tu aimais les autres fois mille, pour ne pas te donner la peine et le temps de t’aimer toi. SPOILER ALERT : ça ne marchera pas.
"小时候的梦境里 那时候的人们说, 想要得到的太多 永远找不到尽头"

Image

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2096
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Roxane-James » 07 avr. 2020 - 12:24

Jour 2
269 mots
Spoiler
Show
Pour ceux qui demandent, Margaret Taylor c’est le personnage principal de cette fanfiction. Non, mais je précise parce qu’on sait jamais. Donc à ce stade l’histoire, c’est-à-dire nulle part, Margaret a onze ans, elle n’a ni poitrine, ni regard de braise, mais simplement un bouton sur son menton qu’elle a domestiqué et appelé Clovis parce que ça faisait classe. Ne remettons pas tout de suite en perspective les goûts de Margaret en matière de prénoms parce que sachez que Clovis a échappé au pire : Margaret hésitait entre ça, ou Ysangrin. Alors je sais pas vous, mais moi je préfère Clovis. Comment ça, vous en avez par-dessus les rouflaquettes de mes interventions impromptues ? Bon, bon, d’accord. Une dernière chose avant de plonger jusqu’au cou dans le chaudron : le contexte. C’est très important le contexte. On ne s’en passe pas. Ça va de pair avec l’authenticité. Donc, Margaret, onze ans, hurle à s’en péter les cordes vocales au beau milieu des gradins du stade de Quidditch sous les regards atterrés de ses camarades de classe. Et maintenant, rideaux !
— Arrête de crier, Maggie, tu fais flipper tout le monde, dit une petite blonde en remontant fébrilement ses lunettes sur son nez.
— Je ne crie pas, j’encourage les joueurs, Rachel. Et tu devrais en faire autant. Faut mettre l’ambiance, un peu ! ALLEZ POUFSOUFFLE ! ALLEZ POUFSOUFFLE !
— On est à Serpentard, Taylor, grommelle Regulus Black à sa gauche.
— Et alors ?
— Et alors tu encourages actuellement l’équipe adverse, ça te paraît pas un peu tiré par les cheveux ?
Image

“Too many guys think I’m a concept, or I complete them, or I’m gonna make them alive. But I’m just a f*cked-up girl who’s looking for my own peace of mind; don’t assign me yours.” — Clementine Kruczynski

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 8096
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Verowyn » 07 avr. 2020 - 14:34

Jour 2

271 mots
Mais le truc qui le fait réfléchir le plus, qui le fait s’asseoir dans son lit en regardant dans le vide, c’est ce que Zabini lui a dit : le fait que Malefoy ne boive pas, et pourquoi. Est-ce qu’il a raison ? Est-ce que Malefoy est si coincé qu’il ne veut pas se lâcher un peu et prendre le risque de se rendre ridicule, comme l’a fait Harry la veille ? Harry sent qu’il fronce encore davantage les sourcils. Non, il ne pense pas que ce soit ça. Malefoy ne lui fait pas franchement l’effet de quelqu'un de coincé. Il est étonnamment franc quant à ses émotions. Harry l’a toujours vu comme quelqu'un d’assez immature, qui perdait facilement son sang-froid et qui balançait des insultes aux autres à la moindre contrariété. Il suppose que lui et Ron n’étaient guère mieux : quand il regarde en arrière, aucune d’eux n’avait un comportement particulièrement glorieux. Mais maintenant qu’il y pense, ce n’est pas tant que Malefoy est un gros rageux, mais plutôt qu’il n’arrive pas à faire taire ses émotions. Elles se déversent en lui comme un torrent.

Peut-être, pense Harry, que Malefoy n’est pas super heureux d’être aussi transparent et qu’il préférerait pouvoir se contrôler un peu mieux. Harry suppose que Malefoy n’a pas eu des masses de contrôle sur son destin : d’abord c’est son père qui maîtrisait sa vie, et puis le Seigneur des Ténèbres, par l’intermédiaire de son père. Harry sait ce que ça fait de ne pas avoir l’impression que votre vie vous appartient, vu tout ce qu’il s’est passé avec Dumbledore, la prophétie et tout ça.
Image

Avatar de l’utilisateur
Omicronn
Géant Vert
Messages : 1367
Inscription : 17 janv. 2012 - 23:04

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Omicronn » 07 avr. 2020 - 14:35

Jour 2
282 mots
On se racla la gorge devant elle. En levant la tête elle croisa le regard gêné de Sirius. Il avait une main sur son sac et l’autre tentait maladroitement d’attirer son attention. Il laissa retomber sa main.
– Euh … Tu ne viens pas au cours ? lui dit-il.
Lily jeta un œil autour d’elle et réalisa que Sirius et ses amis étaient les derniers Gryffondor à s’être levés. Elle effectua un rapide sortilège horaire et constata que leur cours allait bientôt commencer. Elle s’était totalement perdue dans la lecture du journal et sans l’intervention de Sirius, elle aurait probablement manqué le début du cours. Elle rangea prestement la Gazette dans son sac et rejoignit le groupe d’amis. Tous ensemble, ils prirent la direction des serres où allait avoir lieu leur cours de Botanique. C’était étrange de marcher ainsi à leurs côtés alors qu’elle ne les appréciait même pas spécialement, aussi Lily préféra se perdre dans ses pensées plutôt que d’essayer de participer à leur conversation. De toute façon, les garçons ne semblaient même pas remarquer sa présence. Son esprit revint bien vite au journal, qu’elle tentait de déchiffrer. Plusieurs réflexions lui passaient par la tête. Tout d’abord, qui pouvait bien se permettre de payer pour modifier un journal ? Elle doutait fort que seul son exemplaire ait été trafiqué. Ainsi, quelqu’un – son mystérieux expéditeur – avait accès soit à un des rédacteurs de la Gazette, soit encore plus haut, à celui ou celle qui s’assurait de la conformité des articles avant publication. De plus, Lily n’était pas naïve, ici comme dans le monde des Moldus, rien ne se faisait gratuitement.
Dernière modification par Omicronn le 07 avr. 2020 - 14:37, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
LookCatMe
La folle aux chats
Messages : 826
Inscription : 02 juin 2017 - 12:41

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par LookCatMe » 07 avr. 2020 - 14:36

Jour 2
246 mots
La buée s'étalait lentement sur la vitre, comme une araignée tissant sa toile, au rythme des respirations de la jeune femme. Posée devant la fenêtre, elle admirait le ciel, éclairé par une lune pleine. Elle ferma les yeux et but du bout des lèvres son thé, essayant d'apaiser son esprit tourmenté. Seuls lui parvenaient désormais les cris joyeux de ses camarades attablés devant la cheminée, noyant eux-mêmes leurs propres sentiments, cherchant à tromper leur tristesse et leurs souvenirs. La guerre s'était finie quelques mois plus tôt, et, même si elles commençaient doucement à cicatriser, les cicatrices étaient toujours là. Beaucoup ne dormaient plus, ou peu, d'un sommeil sans rêve ou empli de cauchemars, rappel constant de cette période noire. Certains ne vivaient plus que la baguette au poing, prêts à dégainer à n'importe quel bruit suspect. Nina faisait partie de ces gens-là, anxieux, qui n'arrivait pas à sortir de l'ambiance anxiogène qui avait suivie la renaissance du puissant mage noir, elle avait pas plus de quinze ans. Poudlard l'avait protégée, l'avait fait se sentir forte et entourée, du moins jusqu'à ce que Voldemort ne devienne plus puissant, asservissant de nombreux sorciers, torturant et tuant ceux qu'il pensait impur. Nina était une néé-moldue, décrite comme une abomination de la nature par l'ancien système, elle était de plus amie avec le trio d'or, c'était devenue la cible rêvée pendant la guerre.
Image

Avatar de l’utilisateur
Carminny
16 modulo 7
Messages : 3692
Inscription : 23 mai 2015 - 13:39

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Carminny » 07 avr. 2020 - 15:43

Jour 2
473 mots
Commençons par les faits. Dimanche soir, en rentrant de la bibliothèque avec mes amis, je suis tombée sur un élève de première année de Gryffondor en train de pleurer devant les toilettes du deuxième étage. Vous savez, les toilettes où habite Mimi Geignarde ? Je vous parlerai d’elle un peu plus tard. Il va de soi qu’en dignes représentants de la maison jaune et noire, nous nous sommes précipités pour le consoler et lui demander ce qui n’allait pas. Ce qui n’allait pas, vous avez entendu ? Eh bien, rien n’allait pour ce pauvre garçon ! Ses condisciples ne le tolèrent pas dans son propre dortoir. Pourquoi ? Parce qu’il ne peut pas acheter de bonbons ! Vous rendez-vous compte ? Ce jeune garçon qui n’avait rien demandé et qui avait les yeux pleins d’étoiles à la rentrée de septembre a été obligé de payer ses camarades de dortoirs pour pouvoir dormir dans son lit !
Et les adultes dans tout cela ? « J’en ai parlé avec le professeur McGonagall » avoue le petit pendant qu’il sèche ses larmes sur un mouchoir. « Elle m’a dit de leur parler ouvertement et d’être courageux. » Vous vous rendez compte de ce que vous faites, professeur McGonagall ?! Vous avez abandonné un pauvre élève qui était venu vous demander de l’aide, à vous, sa directrice de maison, dont le rôle est justement de veiller à ce que la maison Gryffondor fonctionne bien ! C’est affreux et c’est inadmissible !
Je réclame que les coupables soient punis – vous savez, madame, les quatre garçons qui rigolaient lundi matin au petit déjeuner quand vous m’avez donné une retenue pour bruit dans la Grande Salle. Je réclame que vous quittez votre poste de directrice de maison si vous n’êtes pas capable de l’assurer. Je réclame le droit de chaque élève à avoir une scolarité sans harcèlement. Je réclame le droit de chaque sorcier, de chaque humain, de chaque être vivant d’être et de vivre dans le respect. Et je réclame le droit à la différence !
Vous ne pourrez pas faire taire la vérité, vous ne pourrez pas me faire taire, et vous ne pourrez pas faire taire la maison Poufsouffle qui en a par-dessus la tête des comportements inadmissibles tels que celui-ci ! Nous nous battrons pour la justice et la gentillesse ! Nous nous battrons pour un monde de bisounours ! Vous pouvez dire qu’on est « trop gentil, trop con » si ça vous chante. Vous pouvez nous insultez tant que vous voulez. Mais vous savez quoi ? On s’en fiche. Mais ne vous permettez pas de juger quelqu’un sur sa naissance, sur sa famille, sur sa fortune, sur sa couleur de peau, sur sa maison, sur ses préférences musicales ou sur le motif de ses sous-vêtements. Vous devriez avoir honte.
Image

Avatar de l’utilisateur
Seonne
Harceleuse en Chef
Messages : 2757
Inscription : 13 juin 2015 - 10:52

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Seonne » 07 avr. 2020 - 15:48

JOUR 2
269 mots
Retourner le temps – Chapitre XV (extrait)
Show
— Je ne serai jamais Médicomage. Ce n’est pas fait pour moi ; je ne me vois pas passer ma vie enfermée entre les murs de Sainte-Mangouste. Ça ne me conviendra pas.
La déclaration reçut un accueil mitigé. Iphigenia, à peine levée, frottait encore ses yeux rougis de sommeil, et Niall était d’une pâleur maladive, fatigué par une nuit agitée. Tout juste revenue de sa balade matinale, Pandora avait cueilli ses deux amis au saut du lit, alors qu’ils passaient juste les portes de la Grande Salle pour le petit déjeuner.
— Je suis désolée de m’être fâchée hier soir, embraya-t-elle, comprenant bien que leur cerveau était encore en phase de réveil. Même si je maintiens que vous n’auriez dû m’en parler dès que tout cela a commencé à vous déranger ; et que vous n’auriez jamais dû discuter de ce qui ne regarde que moi avec mes parents sans m’en parler.
Elle agrémenta sa déclaration d’un regard sévère en direction de son petit ami. Ses deux camarades parurent mal à l’aise, ne sachant comment accueillir cette déclaration contradictoire, et l’annonce qu’elle leur avait faite juste auparavant. Cela faisait trop d’informations à intégrer, avant même d’avoir pris le petit déjeuner.
Ressentant la gêne pesant, Pandora les serra tous les deux à la foi dans ses bras.
— Je ne veux pas vous perdre, ni l’un, ni l’autre, je vous aime beaucoup trop pour ça.
— Nous aussi, articula Niall qu’elle étouffait de moitié avec son coude.
— On peut manger avant d’entamer toute discussion sérieuse ?
Image
No damsel in distress, don't need to save me

Avatar de l’utilisateur
Dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 2305
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Dreamer » 07 avr. 2020 - 16:30

Jour 2

277 mots
J’essaie d’attirer subtilement son attention, mais rien ne marche. Ni mon regard lourd, ni ma façon de me dandiner sur ma chaise ne semblent efficaces. Grimaçant, je finis tristement ma part de pudding. Alors qu’elle est en train de peler sa poire, Lesedi finit par lâcher sur un ton tranchant :

« Je suis déjà au courant pour Potter et toi. Pas la peine de me rancarder. »

Avant de replonger aussi sec dans son mutisme.

Les têtes des petits morveux se tournent avec intérêt dans notre direction en entendant le nom du capitaine de l’équipe de Quidditch. Bande de commères, va. Allez savoir pourquoi, ce mec a réussi à s’attirer l’admiration de tous les plus jeunes de notre maison malgré son nom de famille.

Lesedi se lève et quitte ensuite la table sans m’attendre.

Bon. J’imagine que ça ne sert à rien de lui courir après. Elle ne semble pas vouloir parler. Et moi je n’ai plus rien d’intérêt à raconter.

« Il se passe quelque chose entre Potter et toi ? demande un petit brun arborant une moue faussement intéressée digne de Rita Skeeter.

- Mêle toi de tes chaudrons, gamin. Et si j’entends la moindre rumeur à ce sujet, ni tes petits copains ni toi n’en apprécierez les conséquences, fais-je avec un regard empreint de menace.

J’espère sincèrement être plus douée en intimidation de mes camarades qu’en sortilèges, sinon je vais être la risée de Poudlard d’ici peu. Je vois les titres de La Gazette d’ici : «  Une élève se crève l’oeil avec sa baguette en voulant se venger d’une blague collégienne. »
Image

It ain't easy to keep going when it's hard, Keep shining in the dark, When you wanna fall apart, But I'm a dreamer ♥

Avatar de l’utilisateur
Haru Nonaka
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 776
Inscription : 10 déc. 2010 - 06:07

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Haru Nonaka » 07 avr. 2020 - 16:31

Jour 2
498 mots
Prologue original (confiné) pas passionnant (pas sure de l'écrire en entier un jour)
Show
Et si ce jour là elle avait choisit d’éteindre l’alarme sur son téléphone et de faire la grasse matinée, est ce que tout aurait été différent?

Est ce qu’elle n’aurait pas vu avant qu’il ne soit trop tard pour prendre un train l’icône clignotante mordorée du message privé dans l’onglet qu’elle avait oublié de fermer la veille, alors qu’elle trainait sur le forum au lieux de finir de taper le rapport à rendre pour Lundi?

Ça semblait à présent si lointain, ce temps là, celui de la routine qui dictait sa vie d’alors. Pourtant c’était quelques semaines auparavant. Elle n’aurais pas cru que sa vie pouvait autant changer en si peu de temps, alors qu’elle était resté stagnante et pour être franche plutôt soporifique des années durant.

Elle avait totalement oublié l’état d’esprit précis qu’elle avait ce matin de mars en émergeant de sous sa housse de couette rose et or. Sa mémoire était comme nappés d’une brume épaisse. Elle se souvenait d’avoir esquissé quelques mouvements de Yoga puis d’avoir lancé sa cafetière.
Elle salivait rien qu’a se remémorer l’odeur du café emplissant sa chambrette sous les rayons timides du soleil hivernal.

Ah, qu’est ce qu’elle n’aurait pas donner juste pour une gorgée du breuvage, une minuscule dose de caféine. C’était stupide, elle le reconnaissait, mais c’était ce qu’elle ressentait.

Alors qu’elle attendait impatiente, tapotant le verre de la cafetière comme si ça allait accélérer la préparation, elle l’avait vu, l’invitation sur l’écran de l’ordinateur oublié sur le comptoir.
Si elle pouvait blâmer le hasard pour une centaine de « hé si », la décision qu’elle avait prise de répondre par la positive ce matin était totalement sienne. Une bouffée d’enthousiasme mêlée d’appréhension, alors qu’elle décidait de son dimanche sur un dernier coup de tête.

Un jeu de rôle IRL dans la campagne bretonne, à 500 kilomètres de chez elle. Elle avait hésité moins d’une minute.
Si elle avait à l’avance compris le contrat invisible qu’elle venait de signer, elle aurait sans doute sagement décidé de retourner bosser sur son rapport.

Mais dans ce cas, elle aurait sans doute passé toute sa vie sans connaitre la vérité. Est ce que ça aurait été mieux, plus sur, plus simple? Sans doute un peu des trois et aucun d’entres eux en même temps. Après tout, si elle ne les avait jamais rencontrés, ou si le confinement ne les avait pas forcés a cohabiter, tout un pan du monde lui serait resté incompréhensible et elle aurait peut être fini à la rubrique des faits divers à un moment ou à un autre, ou encore pire. Et si le monde était sans doute un peu plus terrifiant, non, beaucoup plus terrifiant maintenant qu’elle savait… elle ne l’affrontait plus aussi seule qu’avant.
Dernière modification par Haru Nonaka le 07 avr. 2020 - 17:51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Clo
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1601
Inscription : 22 mars 2009 - 14:20

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Clo » 07 avr. 2020 - 17:25

Jour 2 - 213 mots
Spoiler
Show
“Je vous attendais.”


Il s’arrêta devant le banc occupé et s’assit sans regarder la personne qui s’y trouvait déjà.


“J’ai failli de pas vous reconnaître.”


L’homme demeura impassible, ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait cette blague, ce n’était pas très original non plus et cela faisait bien longtemps qu’il ne trouvait plus ça drôle.


“C’est bientôt l’heure d’Imogen.”


L’homme se redressa imperceptiblement, attentif.


“Je vous écoute.

- Observation dans un premier temps, infiltration par la suite.

- Combien de temps de préparation ?

- Quelques semaines à peine. Mais ce ne sera qu’un camouflage de surface, pour vous permettre de travailler en toute efficacité.

- Les informations sur la cible ?

- Sous le banc, comme d’habitude. Je vous contacterai pour le début de la mission. Mais vous verrez bien en lisant les journaux.”


L’homme hocha la tête et resta assis pendant que son compagnon se levait. Il fit semblant de regarder sa montre à son poignet droit alors que l’autre partait et sortit à peine sa baguette magique de sa manche. Il murmura le mot de passe et une enveloppe apparut dans sa main.

Il se leva, vérifia que personne ne le regardait et transplana dans un “pop” discret.

Image

Avatar de l’utilisateur
Elyon
Stagiaire chez W&W
Messages : 850
Inscription : 06 août 2011 - 18:23

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Elyon » 07 avr. 2020 - 18:16

Jour 2 - 226 mots
Bonsoir, je ne sais pas où je vais. Vous me suivez ?
Show
La nuit porte conseil semble-t-il. Et en plus de cela, des opportunités. D'écriture ou d'histoires, de choses à raconter. Un plan qui se dessine, un canevas qui se fait. Les mots, pour le moment, ne sont que peu fluides mais malgré tout, doucement, commencent à couler. Je discerne vaguement là où je souhaite aller, là où mon lectorat pourrait être emmené. Et ce discernement me permet quelque chose. Je vais pouvoir, enfin, achever ce prologue. Cette longue introduction, cette préface insipide, dont le seul intérêt était de m'échauffer mais qui ressort en fait comme un long pavé fade, paragraphes assommants et auteur déprimé. Me reste à espérer que persiste la flamme, que dans les jours qui viennent je garde ces idées. Mais que cessent ces palabres et qu'arrive l'histoire. Ou du moins son prélude, en attendant qu'elle naisse. Je préfère vous prévenir, cela prendra du temps. Le temps pour que l'auteur puisse planter le décor. Le temps pour que les routes puissent toutes être tracées. Le temps pour qu'il arrête toutes ces rimes inutiles, où que de plus complexes puissent être élaborées. Au tour donc, à présent, du récit, de l'histoire. Prenez place, je vous prie, et laissez-vous porter. En m'excusant d'avance si, pendant le voyage, quelque obstacle impromptu devait se présenter.
Image


Bannière réalisée par LilyCHX

Avatar de l’utilisateur
Layi
Langue-de-plomb
Messages : 3937
Inscription : 07 nov. 2011 - 13:02

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Layi » 07 avr. 2020 - 18:17

Jour 2 - Ce rêve bleu.
313 mots.
Trois jours que Cendre avait fuit l'enfer. En quitter un pour un autre. Les rues de Kiltom et leurs dangers n'étaient pas spécialement mieux que d'être enfermée à la Rose Noire, mais au moins c'était un calvaire choisit.

Trancher la gorge de la vieille Planaïara lui avait apporté une grande satisfaction, même si cela avait désolé Noushka. Pas que la vieille soit morte, non. Mais c'est à dire qu'avec une telle mare de sang le parquet allait être irrécupérable.

Elle était perchée sur les toits, comme souvent. Elle guettait l'établissement, à l'affût d'un danger. La nouvelle de la mort de Planïara avait fait le tour de la ville et avait donner bien du fil à retordre à Tanarys. Les nobles avaient craint la fermeture de l'établissement, mais avaient vite été rassurés. Bien que les règles allaient changer, la Rose Noire n'était pas prête de devenir autre chose que la meilleure maison close de la cité et même à des lieues aux alentours.

Une silhouette voûtée parmi les autres dans la rue attira son attention. Elle aurait pu la reconnaître entre mille. Ryk. Sa tignasse noire et mal coiffée camouflée par une capuche sombre et sale, son air hagard, et sa hache dans le dos. Elle eut un instant d'hésitation, se retint de l'appeler.

Il frappa du poing la lourde porte de l'établissement que Cendre avait fuit. Que faisait-il là ? Cendre senti son estomac se tordre. Devait-elle se manifester ? Le laisser repartir sans un mot lorsque Tanarys lui aurait expliquer la situation ? Que faisait-il ici, seul ? Où était Dükan ?

Alors que la porte en chêne s'ouvrait afin de laisser passer l'homme qui l'avait vue grandir une majeure partie de sa vie, Cendre se dressa, prête à hurler.

Une main puissante lui couvrit la bouche.
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 8953
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] COMBAT A MORT V

Message par Norya » 07 avr. 2020 - 18:44

Jour 2 - 214 mots
Par le soupirail levé, Ed se faufila prestement et commença sa tournée quotidienne. Il était plus tôt que d’habitude, cette fois-ci. Sandrine était partie manger au restaurant, comme elle le lui avait dit sans toutefois lui préciser avec qui. Peu importait, le toit était accessible et c’était tout ce qui comptait pour Ed. Il adorait ce moment, où son odorat s’éveillait à un plus grand univers que celui, plus étriqué, du petit appartement au septième étage niché sous les toits où il vivait avec Sandrine.

Là, dehors, les odeurs lui paraissaient exploser en des milliers de petites bulles dans ses narines, l’enivrant même pendant les premières minutes de sa sortie et il adorait cette sensation. C’était son petit bonheur à lui, qu’il n’avait jamais eu envie de partager, même à ses compagnons de virées nocturnes. Il savait que certains d’entre eux n’auraient pas compris, à part peut-être Tofu ou la jolie et élégante Ricotta qui semblait tout comprendre, mais il préférait s’amuser à bondir de ci de là avec Tofu plutôt que de philosopher et Ricotta, eh bien… Il ne l’avait toujours pas approchée. Elle était trop inaccessible, d’une classe bien plus élevée que la sienne alors à quoi bon ?

Image

Répondre

Revenir à « Complots et autres machinations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités