5.1. Grammaire et orthographe

Tuto : le suivi des modifications

Après avoir parlé de la correction du point de vue de l’auteur : voir pourquoi c’était important d’avoir un bêta lecteur, qu’est-ce que ça apportait et comment se trouver un bêta, nous passons aujourd’hui de l’autre côté avec un article qui s’adresse davantage aux bêta lecteurs eux-mêmes.

1. Le bêta lecteur
2. Tuto : le suivi des modifications

2. Le suivi des modification

Tout récemment, je me suis trouvée une nouvelle bêta pour un texte dont j’avais mis la publication en pause. Et là, en discutant avec elle de comment on s’organisait, je me suis rendue compte qu’elle ne connaissait pas le suivi des modifications.

Se simplifier la vie

Évidemment, chacun fait comme il veut, et vous avez peut-être trouvé d’autres méthodes qui vous conviennent mieux. Mais si vous ne connaissez pas, ça vaut le coup d’essayer : personnellement, je trouve que c’est quelque chose qui simplifie beaucoup la vie.

pencil-152713_640

Avant de découvrir le suivi des modifs, quand je faisais une bêta lecture pour quelqu’un, je fonctionnais par code couleur : pour chaque lettre que j’enlevais ou rajoutais, il fallait que je sélectionne la bonne couleur. C’est fastidieux et mine de rien, sur un texte un peu long, on se retrouve à passer beaucoup de temps rien qu’à faire mumuse avec les couleurs.

Le suivi des modifications sur Word

Suivant le traitement de texte que vous utilisez, les fonctionnalités changent un peu, mais il suffit d’un peu d’entraînement pour s’y habituer. Je vais commencer par parler de Word, parce que c’est le programme que je connais le mieux et que je préfère — une fois que vous avez compris le principe sur un logiciel, vous arriverez sans problème à vous y retrouver sur les autres. Alors, sur Word, vous allez devoir aller chercher l’onglet qui s’appelle Révision. C’est également là que se trouve les options du correcteur de Word ; ça peut aussi vous être utile même si on l’a vu la semaine dernière, le correcteur automatique du traitement de texte n’est pas le truc le plus fiable qui soit.

capture suivi modif

Pour commencer votre correction, vous allez cliquer sur le bouton Suivi des modifications. La partie basse de ce bouton vous propose de modifier les options de suivi, ou de changer votre nom d’utilisateur. A priori, vous n’avez pas besoin de toucher aux options, elles sont configurées de manière optimale. Par contre, si vous avez donné votre vrai nom/un surnom débile à votre ordinateur et que vous ne voulez pas que l’autre personne le voie, ça peut être intéressant de changer ça avant de vous lancer.

Ensuite de quoi, je crois que par défaut, Word va utiliser les bulles pour marquer les modifications. Ce n’est pas ce que je trouve le plus clair, personnellement, alors je vous propose de changer ça. Sur le bouton Bulles vous cochez “Afficher uniquement les commentaires et la mise en forme dans les bulles”.

capture bulle

Et voilà ! Avec ça, dès que vous écrivez quelque chose, ça apparaît en souligné, dès que vous supprimez, ça apparaît en barré, et si vous changez quelque chose à la mise en forme, parce qu’il manque des italiques, mettons, une petite bulle apparaît dans la marge pour signaler ça. Si vous avez l’impression que ça ne marche pas comme ça devrait, vérifiez sous le bouton “Afficher les marques” que “Commentaires”, “Insertions et suppressions” et “Mise en forme” sont tous bien cochés.

Bon, vous trouverez sans doute le mode de fonctionnement qui vous convient le mieux à l’usage. En attendant, ce que je fais c’est que je modifie directement dans le texte uniquement les choses qu’il faut impérativement changer : l’orthographe, la grammaire, la ponctuation. Quand il s’agit de reformuler, d’éviter une répétition, de faire une suggestion, j’utilise les commentaires. Les commentaires, justement, apparaissent également dans les bulles. Pour en faire apparaître un, vous pouvez cliquer sur le bouton “nouveau commentaire”, ou utiliser le raccourci clavier Ctrl+M.

capture corr

Pour les fans de statistiques, une fois votre correction terminée vous pouvez savoir combien de modifications vous avez effectuées en cliquant sur le bouton “Volet vérifications”.

Le suivi des modifications sur LibreOffice

Vite fait, on va voir où trouver l’équivalent sur LibreOffice (ou OpenOffice, a priori c’est la même interface). Donc il faut aller dans Édition et là dans le menu déroulant Modification, cocher à la fois “Enregistrer” et “Afficher”. Je sais pas pourquoi il faut les deux boutons, mais quand j’ai fait le test, ça ne marchait pas sinon.

capture libreO

Ensuite de quoi, c’est le même système que Word, ce que vous supprimez est barré, ce que vous rajoutez est souligné. Pour faire un commentaire en bulle dans la marge, c’est le menu Insertion > Commentaire, ou alors en raccourci clavier Ctrl+Alt+C. Je préfère Word parce que sur Word on peut sélectionner tout un morceau de texte pour indiquer que c’est ce sur quoi porte le commentaire, alors que là c’est juste un point dans le texte.

Du côté auteur

Alors, en principe, les modifications sont bien visibles puisqu’elles apparaissent en barré/souligné et en couleur. Sauf que des fois, si c’est juste une espace ou un saut de ligne qui a été modifié, ben c’est pas si visible que ça. C’est pour ça que toutes les modifications sont signalées par une barre verticale noire dans la marge de gauche. Mais pour vraiment être sûr de ne rien louper, le plus simple est de naviguer d’une modification à l’autre, et pour ça, (sur Word) vous repartez dans le menu Révisions et là vous utilisez, au choix, les boutons Accepter/Refuser, si vous voulez faire ça direct, ou simplement suivant/précédent, si vous voulez d’abord jeter un œil à toutes les modifications avant de faire quoi que ce soit.

capture accepter

Pour aller plus vite, et si vous êtes d’accord avec toutes les modifications proposées par votre bêta, vous pouvez d’ailleurs utiliser le menu sous le bouton Accepter pour faire “Accepter toutes les modifications dans le document”. Sinon, vous pouvez aussi faire ça au fil de votre lecture avec un clic droit sur les endroits concernés. Une fois que vous avez accepté ou refusé toutes les modifications, n’oubliez pas de sortir du mode de suivi s’il est encore enclenché, sinon ça va aussi marquer les changements que vous ferez vous-même. Du côté LibreOffice, il faut faire Édition > Modifications > “Accepter ou rejeter…”, ce qui vous ouvre une fenêtre, ou alors une par une au fil du texte en faisant clic droit.

NB : Pour l’ordinateur, les modifications, tant que vous ne les avez pas acceptées ou refusées, sont votre texte. Les barrés/soulignés ne sont que des indicateurs visuels pour vous. Mais si vous copiez/collez dans un autre document, ou que vous imprimez le texte, c’est la version modifiée qui sortira.

HPFienne de longue date, je me suis longtemps occupée de la modération du Héron, puis de la gestion du blog avant de me consacrer tout entière aux Éditions HPF dont je suis maintenant la directrice. Pour me résumer en trois mots ? Procrastination, thé et chocolat.

5 commentaires

  • flodalys

    Je me demandais comment faire ce genre de correction puisque certains bêta l’utilise, tu as donc répondu à mon problème… mais j’ai word stater 2010 et il n’y pas l’onglet révision snif!!
    Bon je vais continuer à corriger entre parenthèse avec pleins de couleurs, comme je le fais. A moins que je tente la version libre office (mais je suis plus habituée à l’organisation d’une page word…)

    • Verowyn

      Ah oui, starter c’est la version gratuite, et y a pas toutes les fonctionnalités dessus.
      C’est une question d’habitude, à toi de voir ce qui te convient le mieux. Perso, je sais que je préfère passer sur Libre Office que me passer complètement du suivi des modifs. ^^

  • Mary-m

    Merci pour cet article très intéressant Verowyn. Je crois que j’ai du utiliser cette méthode qu’une seule en étant bêta mais je n’ai jamais compris comment faire -_-” Mais, c’est mieux que de s’envoyer encore et encore les chapitres une fois modifiés. A tester donc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.