7.1. Les stands d'HPF

Concours de drabbles du Bal Sorcier

citrouilles

L’équipe Hpfienne présente au bal sorcier qui a eu lieu au palais du Tau de Reims le 1er novembre a saisi l’occasion de cette grande réunion entre potterheads pour faire connaitre et expérimenter la fanfiction aux gens venus visiter le stand HPF. Ce premier pas dans la fanfiction HP consistait en un petit concours de drabbles (fanfiction d’une centaine de mots) avec pour thème le mot « citrouille », bal d’Halloween oblige. Pour ne pas intimider nos participants, le gagnant était tiré au sort parmi les drabbles rendus à la fin de la soirée.
Le tirage a désigné comme gagnante Aline P., qui a reçu des mains émues de Vifdor son lot Reliques de la Mort comme récompense. Voici sa participation, ainsi que celles de quelques personnes sélectionnées et ceux de la team HPF présente sur place qui n’a  bien sûr pas pu résister à participer à l’écriture d’une fic…

Drabble de Aline P.

Rondouille la citrouille vivait paisiblement dans le jardin d’un grand monsieur barbu et très gentil. Mais un jour, de vilaines personnes sont venus pour punir l’animal de compagnie du propriétaire du jardin. Rondouille trouvait cela triste, car elle voyait son ami pleurer très souvent, malgré les visites de ses propres amis. Et plus les jours passaient, plus la tristesse de l’homme envahissait son beau jardin de citrouilles. Le jour de l’éxecution de l’animal, Rondouille prit son courage à deux pépins et se jeta sur l’homme cagoulé qui devait le tuer. Paniqué l’homme coupa la chaine de l’animal qui s’envola.

Drabble de Joséphine G.

C’était la veille d’Halloween à Poudlard. En ce jour, le château s’était paré de chauves-souris terrifiantes et d’araignées géantes. Mais tout le monde n’étaient pas de la fête : James et Sirius s’ennuyaient.
Finalement ce fut James qui proposa de décorer une citrouille à leur manière. Avec enthousiasme, ils lui firent un nez crochu et des sourcils froncés. Dans son coin, Lupin ne disait rien, tandis que Queudver applaudissait à pleines mains. Sirius déplora de ne pouvoir faire des cheveux gras, mais James le trouva mieux que l’original.
C’est pourquoi ils le placèrent en tout bonne foi devant la salle commune des Serpentards.

Drabble de Camille S.

Hagrid n’avait pas le droit de faire de la magie. Cependant, Halloween approchait et malgré les tonnes d’engrais magique qu’il y avait mis, ses citrouilles n’étaient toujours pas assez grosses à son goût. Il tourna la tête en direction du château, les alentours étaient déserts. Et s’il se cachait derrière la cabane… Personne ne le verrait.
Il sortit son parapluie rose, Crocdur à ses cotés. Il le pointa sur une citrouille, déjà de taille admirable, et prit une profonde inspiration.
« Amplificatum » s’exclama-t-il. La citrouille grossit, grossit, grossit sans s’arrêter. Crocdur recula en aboyant mais Hagrid ne réagit pas assez vite. La citrouille explosa sur lui, le couvrant de jus de citrouille. Hagrid eut juste le temps de hurler « Crocdur non » avant que le molosse ne lui saute dessus.

Drabble de Lyane

Helga s’était surpassée. Le potager du domaine n’avait jamais été aussi fourni. Cet hiver, nourrir leurs nouveaux étudiants ne serait pas un problème. Son seul souci, c’était que le potage n’avait produit que des citrouilles. Géantes, les citrouilles.
Et si Salazar devait encore subir une seule soupe, tarte, purée ou gratin de ce légume honni, il ne pourrait se retenir de tuer quelqu’un. Il lui fallait une solution.
« Es-tu certaine ? » demanda Rowena.
« Parfaitement. C’est connu de tous les maitres de potion. C’est le seul moyen d’assurer la bonne croissance d’un sorcier. Tous les enfants doivent boire du jus de citrouille ! »

Drabble de Cassandre

Halloween à Pré-au-Lard, le meilleur moment de l’année ! Le jeune Severus sonne aux portes, sourire aux lèvres et son chaudron se remplit de bonbons.
Soudain une apparition ! Rondes, oranges, se déplaçant à vive allure, deux formes l’encerclent. Elles tournent autour de lui, riant d’une voix grave. Maudites citrouilles enchantées !
« Finite incantatem ! »
L’une tombe et explose. L’autre se rapproche et lui vole son chaudron ! Elle s’enfuit ! Severus la poursuit et entend d’autres enfants rire. La citrouille leurs apporte ses sucreries.
Maudite citrouille et maudits maraudeurs !

Drabble de Vifdor

L’origine du jus de citrouille est méconnue, elle remonterait à un épisode désastreux de l’Histoire sorcière appelée « la disette aqueuse ».
En effet, au cours du XVe siècle, une sorcière répondant au nom de Gilda Feudepail ensorcela la fontaine de son village, faisant couler du vin en lieu et place de l’eau. Les habitants furent au début ravis, puis finalement regrettèrent les maux de tête constants qui accompagnaient cette nouveauté.
Décidée à leur fournir une nouvelle source de boisson, Gilda utilisa les citrouilles géantes de son jardin pour créer cette boisson délicieuse, qui étanche à présent la soif de tous les sorciers.

Plutôt sympa pour des textes écrits en pleine fête sur des coins de table, non ?

Membre du CA de l'asso HPF, je suis présent sur les sites et forums HPF depuis 10 ans.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.