[Validations] Combat à mort - III

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1592
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

[Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 01 mars 2014 - 23:23

Dans ce topic, vous posterez chaque jour vos 200 mots (ou plus, mais pas moins) pour valider votre journée.
Les contraintes seront également données ici, entre 22h00 et 22h30 chaque mardi soir et vendredi soir.
Tout le reste (discussions, commentaires, questions, prévenir d'une absence,...) sera posté dans l'autre topic.

Chaque jour, un organisateur postera la liste des "survivants".


Pour rappel :
- Chaque journée fait 24 heures : de 22h00 à 21h59, heure française. Vous pouvez poster n'importe quand dans ce laps de temps pour valider votre journée.
- Si vous oubliez de poster, ou postez trop tard, vous êtes définitivement éliminés.
- Vos extraits de 200 mots seront obligatoirement tirés du même texte, vous ne pouvez pas poster deux extraits de textes différents qui, ensemble, font 200 mots. Dans le cas de drabbles, ils ne seront acceptés que s'ils proviennent d'un même recueil.
- Nous n'accepterons que les originaux ou fics tous fandoms confondus. Pas de travaux, de notes de blogs, de reviews,... (si vous avez un doute, n'hésitez pas à demander sur l'autre topic)
- Si vous devez vous absenter (max 7 jours en tout), prévenez assez tôt sur l'autre topic (pas par MP). Le jour-même de votre retour, vous devrez rattraper les mots de vos jours d'absence, sans oublier les contraintes le cas échéant.
- Si le forum bugge longtemps ou si votre extrait doit impérativement rester confidentiel, vous pouvez nous l'envoyer par mail : animation.heron[at]outlook.fr (si vous oubliez de noter cette adresse, elle se trouve aussi sur les pages fb d'HPF). Dans le second cas, laissez quand même un post ici-même pour dire que vous validez votre journée.


Bon courage ! ♥




JOUR 1 - Du samedi 1er mars, 22h00, au dimanche 2 mars, 21h59.



Participants
♦ Kathleen
♦ Ellie
♦ XAcanthaX
♦ LaLouisaBlack (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ HermioneRonHarry
♦ kisilin
♦ loloche35
♦ Mikoshiba
♦ Yoguany
♦ Uzy
♦ LilTangerine
♦ Vegeta
♦ Saam
♦ Norya
♦ Ocee (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ Xinou
♦ Lilimordefaim
♦ Leeloo Lovegood
♦ LaPlumesenvole (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ FelisMagica
♦ Crystallina
♦ lalaulau38 (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ Dunne
♦ Keiko-Kim
♦ Laura1406
♦ Ariessa
♦ ErwanMalefoy
♦ Antasy
♦ ExtraaTerrestre
♦ dedellia

Avatar de l’utilisateur
Rödrav
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 443
Inscription : 21 juil. 2009 - 12:28

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Rödrav » 01 mars 2014 - 23:34

Il semblerait que j'ouvre la partie... J'ai écrit en attendant l'ouverture du topic !
— Je compte sur vous pour ne pas gaspiller vos compétences. Mais je suis certain que vous aurez à cœur de faire ce qui est en votre pouvoir, n’est-ce pas ?

L’adolescente confirma dans un sourire.

— Je vois que vous êtes tous très motivés et cela me ravit, reprit l’enseignant. Je préparerais donc vos emplois du temps convenablement et vous les distribuerais aussi vite que possible. Vous aurez des leçons en commun et des cours particuliers... J’attends aussi de votre part la plus grande attention lors des cours. Vous vous devez de vous démarquer de vos camarades, non pas par vos résultats, mais par votre sérieux et votre travail. J’espère que cela est bien clair. L’heure n’est plus aux enfantillages et aux facéties douteuses.

Un ange passa, et Roxanne, Maxine et Lily s’échangèrent un sourire en coin. Les trois adolescentes savaient pertinemment que le directeur faisait référence à leurs prouesses en tant qu’héritières spirituelles des Maraudeurs et des jumeaux Weasley. Roxanne considérait qu’il était de son devoir de faire vivre à Poudlard le souvenir de son oncle, et elle ne put s’empêcher de se dire que responsabilités ou pas, elle continuerait à mettre un peu d’ambiance au sein du château. Elle se promit tout de même intérieurement de ne pas mettre en péril leur mission, et de faire toujours passer les devoirs et les entraînements avant les plaisanteries.
Il y a 225 mots à mon compteur.

Avatar de l’utilisateur
FelisMagica
Titulaire des ASPIC
Messages : 282
Inscription : 30 avr. 2012 - 15:24

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par FelisMagica » 02 mars 2014 - 00:12

Deuz! =D
Pour la cause de l’humanité nous sommes des soldats.
Chaque jour qui passe nous affrontons l’horreur
Des colosses anthropophages qui nous attendent là-bas
Derrière les murs. Comment appeler ça un honneur ?

Se battant pour la survie de notre espèce entière
On voit des morts atroces, des situations de pire en pire.
Pourra-t-on vraiment un jour reconquérir nos terres ?
Peut-on seulement encore appeler notre territoire un empire ?

Les seuls maitres des lieux sont désormais les titans
Leur règne dure depuis l’époque de nos aïeux
Nos lames pour eux ne sont que des moustiques agaçants
La nature est si injuste qu’on a du mal à croire nos yeux

Ils peuvent régénérer leur chair que l’on mutile
Leurs membres, eux, repoussent presque aussitôt qu’ils sont tranchés.
Comment ne pas pleurer devant nos tentatives futiles ?
Comment ne pas avoir des cauchemars de nos amis dévorés ?

Nous nous battons pour tous les êtres humains
Pour éviter que d’autres subissent ce que l’on vit
Nous ne sommes pas morts maintenant, on le sera peut-être demain
Nous avons abandonné l’espoir de finir en paix dans notre lit.

Pour la cause de l’humanité nous sommes des soldats
Chaque jour nous nous battons pour garder une trace de dignité
Afin d'éviter de finir comme un pitoyable repas
Et pour que peut-être, un beau jour, notre race puisse enfin gagner.
Cherchez pas, je suis en pleine lecture de Shingeki no Kyojin x) 225 mots pour moi aussi ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13176
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ellie » 02 mars 2014 - 00:34

281 mots pour mon prochain OS.
Quand vous entendez parler de « l’armée de Voldemort », je suis certain que la première image qui vous vient en tête est celle du Maître, de celui-dont-on-ne-devait-pas-prononcer-le-nom, avant la fin de la guerre. Peut-être imaginez-vous derrière lui des rangées d’hommes et de femmes, qui ont tous la même forme, la même grandeur, le même visage sous leur cagoule.

Mais la vérité, c’est que plus souvent qu’autrement, celui qui vous donnait des cauchemars la nuit était confortablement installé dans mon salon, devant un feu ronflant, son serpent enroulé sur les genoux, pendant que son armée faisait pour lui son travail. C’était nous qui chassions, nous qui terrorisions, nous qui tuions. Et nous qui nous faisions tuer aussi, des fois. Mais nous n’en voulions pas à notre maître : c’était la guerre, après tout. N’est-ce pas toujours comme ça que ça se passe, le général derrière, en sécurité, et les soldats devant, sur la ligne de front ?

Vous froncez les sourcils. Vous vous demandez ce que je peux bien en savoir. Vous vous demandez pourquoi je dis « nous », alors que je n’étais même pas adulte à l’époque.

La vérité, celle que j’ai cachée à tout le monde, est que j’ai été recruté par les Mangemorts quand j’avais à peine seize ans. Je suis tombé sous le charme de Voldemort, j’ai été happé par le romantisme de faire partie d’une armée, de me battre pour ce que je considérais à l’époque le bien, et j’ai été excité de me voir confier une mission. Ne me jugez pas trop durement ; vous n’avez pas connu le même Voldemort que moi. Vous connaissiez le monstre, je connaissais le Maître, adulé et respecté.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Laura1406
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2374
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Laura1406 » 02 mars 2014 - 00:49

256 mots selon Word, suite de mon chapitre sur Orla.
Le soir commençait doucement à tomber lorsqu’ils rentrèrent au château. Dans la Grande Salle, Nathalie et Kevin étaient déjà attablés et semblaient avoir une discussion assez animée. Ils s’arrêtèrent net dans leur conversation en apercevant Orla et Max et Nathalie ne put s’empêcher de sourire. Kevin se mit à rire et donna une tape amicale dans le dos de Max.

« Ça fait plaisir de vous revoir tous les deux, dit-il en souriant. Du coup, vous êtes pas allés à Pré-au-Lard ?

– Non, on était dans le parc, répondit Orla, rougissant quelque peu. On se rattrapera la prochaine fois !

– Ah non mais t’inquiète hein, on comprend tout à fait, répliqua Nathalie et Orla crut voir l’ombre d’un clin d’œil. »

Ils passèrent le reste du dîner à parler de tout et de rien et Orla se sentit soudain plus légère, comme si un poids sur ses épaules venait de disparaître. La semaine qu’elle avait vécu était semblable à une parenthèse vide de sens, un passage de son existence où elle s’était sentie plus seule que jamais. Pourtant, avec la mort de Stewart, elle avait dû passer par des instants de terrible douleur au point de penser à en finir. Mais le mal qu’elle avait ressenti cette fois n’était pas du tout le même ; elle n’arrivait pas à se l’expliquer. En croisant le regard de Max, son cœur battit un peu plus fort encore et elle se laissa aller contre son épaule. Peu importait cette semaine sombre à présent, elle voulait repartir du bon pied.
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
Yoguany
Stagiaire chez W&W
Messages : 807
Inscription : 09 août 2010 - 21:18

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Yoguany » 02 mars 2014 - 02:35

C'est partie ! :mrgreen: Commençons avec de l'original, de la fantasy pour être plus précis :
Comme prévu, l’auberge était bondée.
Doucement, très doucement, Jez retira son capuchon et resserra les pans de sa cape autour de sa besace. A sa droite, à demi-affalé sur un tabouret crasseux, le portier lui jeta un regard vitreux, dépourvu de la moindre lueur d’intérêt. Une puissante odeur d’égout se dégageait de lui, une odeur de fange mêlé à une puissante fragrance de chairs gâté. Un drogué. Herbe de feu, probablement. Tant mieux. C’était un problème en moins.
Il serra sa cape, fit un signe de tête au pauvre hère qui le vit probablement pas et entra.
Jez détestait les auberges. Pour avoir passé sa vie sur les routes, il comprenait leur utilité mais s’il avait le choix, il préférerait passer la nuit à la belle étoile, sur un tapis de mousse humide et sous l’œil malveillant des animaux sauvages plutôt que dans ce genre de coupe-gorge rongé par les punaises. Les auberges étaient des cloaques puants la transpiration, l’eau croupie et l’alcool frelaté. Une impasse de désespérés et de malandrins avides de coups faciles. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas sur les routes que l’on risque le plus mais dans les auberges. Un coup de couteau est si vite arrivé. Et il est si simple de mettre tout cela ensuite sur le compte de l’alcool. C’était surtout ça que détestait Jez dans les auberges : cela grouillait d’élément impossible à prévoir.
Et s’il avait réussi à vivre si longtemps, c’était justement parce qu’il avait toujours tout prévu.
251 mots
>>>Les Sélections Flamboyantes<<<
Votez pour vos histoires favorites autour de l'Histoire !

Le Héron fête ses cinq ans !!!!

Et il n'attend plus que vous ![/center]

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 4305
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Crystallina » 02 mars 2014 - 03:15

Un extrait d'un OS que j'ai commencé ce soir :
À cause de sa condition de loup-garou, il s'était fait à l'idée que jamais il ne parviendrait à se lier d'amitié avec d'autres enfants de son âge. Il avait toujours craint le regard des autres. Il avait toujours vécu dans la peur que l'on découvre son secret. Son terrible et inavouable secret. Il était différent. Une nuit par mois, il se transformait en un monstre. Il devenait une bête sanguinaire qui n'avait aucune conscience humaine. Il avait peur que les gens l'apprennent et, dès lors, il était peu à peu devenu un enfant solitaire, renfermé sur lui-même.

Jusqu'à Poudlard.

Déjà, il n'en était pas revenu de savoir qu'on l'autorisait à séjourner dans cette école de sorcellerie. Comment le Directeur comptait-il mettre les autres étudiants en sécurité lorsqu'il se transformerait ? Le professeur Dumbledore avait pensé à tout en plantant un saule cogneur expressément pour lui. Il avait donc juste dû trouver une excuse valable justifiant ses absences répétées.

Cela avait bien fonctionné, au début de sa scolarité. Mais c'était sans compter sur la curiosité de Sirius, de James et de Peter. Ils avaient commencé à l'interroger, à lui poser des questions de plus en plus précises afin de le confondre. Ils avaient finalement fait le rapprochement. Ses camarades étaient intelligents, cela ne l'avait donc pas surpris qu'ils finissent par découvrir la vraie raison de ses absences.

À ce moment-là, il avait cru qu'ils allaient commencer à prendre leur distance avec lui. Comme toute personne normalement constituée le ferait. Qui voulait d'un ami loup-garou ?
254 mots selon OpenOffice
Image

Avatar de l’utilisateur
Kathleen
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1898
Inscription : 25 mars 2009 - 15:22

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Kathleen » 02 mars 2014 - 03:33

263 mots selon Word

Avelline raconta alors à Domineus tout ce qu’elle avait appris auprès de Manikeus, ainsi que les paroles de Seamus et de Hermus. Elle lui parla également de ses impressions sur l’ensemble de la situation. Avelline était extrêmement inquiète suite aux intuitions dont Hermus lui avait fait part et aux aveux de Seamus concernant les recherches d’Oline. Tout cela se mélangeait un peu dans sa tête, mais ses impressions de base étaient, au contraire, parfaitement claires. Elle avait une idée précise de la situation et elle en fit directement part à Domineus. Celui-ci opposa immédiatement un regard quelque peu dubitatif aux suggestions d’Avelline.

- Ainsi, tu penses qu’un Cadméen a pu échapper à la vigilance des Maîtres et entrer dans la Cité, puis dans l’Académie. Et échapper à la vigilance des professeurs et des élèves également, car certains sont très doués, pendant un long moment ?
- Un long moment ?
- A part les Première Année, tu as beaucoup de nouvelles personnes à l’Académie, cette année ?
- Non…

Avelline comprit soudain où il voulait en venir. S’il n’y avait personne de nouveau, c’était que le meurtrier devait être dans l’école depuis au moins quatre ou cinq cycles. il était peu probable que de jeunes élèves fussent engagés comme tueurs par les Cadméens. Ca voulait dire que le tueur était intégré dans la communauté, qu’il ou elle circulait parmi eux depuis un bon moment, et que personne ne s’était jamais douté de rien. Il avait berné tout le monde, personne n’avait ressenti d’émotions négatives à son contact. Ca ne pouvait signifier qu’une chose.
Image

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Pilote du Magicobus
Messages : 1361
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par dedellia » 02 mars 2014 - 03:51

406 mots, je suis surprise, je pensais faire moins
— On t'expliquera après le cours, Soph, expliqua Annabelle face au regard interrogatif qu'elle lui lançait.

Elle commença à sortir son encre et sa plume ainsi que son manuel d'Aspects et Mystères de la Magie. Elle jeta un oeil sur le parchemin de sa voisine et s'étonna de constater qu'il était vierge de toute note. Sachant que son amie était assez assidue dans la prise de note, Annabelle se demanda si son amie avait été inquiète au point d'oublier de suivre le cours.

— Comme nos retardataires sont enfin arrivées, commença le professeur Vaillancourt de sa voix perçante, nous allons pouvoir commencer le cours. Ouvrez votre livre à la page 76 : les serments magiques.

Avait-elle bien attendue ? Le cours avait été suspendu jusqu'à ce qu'elles arrivent ? Et si elles n'étaient jamais arrivées ? De toute évidence, Camille et Rosalie étaient toutes aussi perplexes vu le regard qu'elles lancèrent dans sa directions, mais elles durent remettre leurs interrogations à plus tard, car le cours commença.

— La matière d'aujourd'hui est d'une importance capitale et se retrouvera certainement dans vos examens de Aspects et Mystères de la magie à la fin de l'année qui, je vous le rappelle, sera capital pour vos cours des deux prochaines et dernières années à l'école.

Annabelle eut un petit sourire lorsqu'elle entendit Maxime derrière elle soupirer suite au rappel des examens à venir. Elle se tourna vers lui dans l'attente de lui sortir une réplique quant à ses capacités intellectuelles moindres qui lui donnaient ce découragement face aux examens à venir, mais il lui fit un clin d'oeil et se détourna pour suivre le cours. La brunette se décida à faire de même quand sa voisine lui donna un coup dans les côtes pour lui rappeler qu'elle était dans un cours.

— Donc, poursuivit la professeur, je vous conseil fortement d'écouter, puisque cette matière est peu développée dans votre manuel et assez complexe. Pour commencer, connaissez-vous quelques serments magiques ?

Quelques élèves levèrent la main plus ou moins certains selon à qui appartenait ce bras levé.

— Miss Larochelle ?

— Le serment inviolable.

— Oui. Probablement le plus connu et qui consiste à..?

— Ce serment oblige une personne à respecter une promesse qu'elle fait suite à un rituel. Si elle ne le respecte pas elle meurt.

— En général, c'est cela. Merci miss Larochelle. Nous verrons de plus près le serment inviolable dans deux cours. Ensuite ? demanda-t-elle à la classe.

Moins de mains se levèrent cette fois.
Image

«Dede, je te sacre Idole de ma Vie, Reine du Voldemort/Nez»
— Roxane-James

Avatar de l’utilisateur
Keiko-Kim
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 06 janv. 2010 - 17:20

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Keiko-Kim » 02 mars 2014 - 04:01

214 mots pour aujourd'hui si j'en crois mon compteur word !
Le souffle de Beate se condense en une légère buée devant son visage, calqué sur le rythme de ses foulées rapides. Elle aime ces courses matinales qui la préparent mentalement à endurer une journée entière de cours, l’épuisant assez pour pouvoir se concentrer sur ce qu’elle doit apprendre. Il vient toujours un moment pendant la dernière heure où il lui est impossible de ne pas gigoter dans sa chaise comme une enfant de quatre ans, mais elle réussit à garder un calme partiel grâce à la perspective du déjeuner.
Beate aime profondément courir en solitaire quand l’école dort encore, mais les matins froids et secs de l’hiver surpassent les autres saisons. Le bruit de ses pas s’étouffe dans les arbres du bois qui jouxte Ste Lioba, les vignes ont encore à leurs pieds et sur leurs feuilles la légère couche de givre qu’a laissé la nuit en souvenir. Quand elle rentrera, il lui faudra prendre une douche en vitesse, enfiler son uniforme à l’endroit, ajuster sa ceinture orange, avaler son müsli au Réfectoire en essayant de ne pas en mettre partout et courir en classe, où il règnera probablement une cacophonie usante. Mais pour le moment, Beate peut se contenter de se concentrer sur son souffle, ses foulées, ses battements de cœur, ordonnés, paisibles.
Image
bannière par Asclème

George Weasley, 1978-1998

All Was Well

Avatar de l’utilisateur
Dunne
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 683
Inscription : 28 janv. 2011 - 18:12

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dunne » 02 mars 2014 - 10:34

Un bout d'original pour commencer :
— You’re the one calling me, don’t expect me to do the talking.
— S’il te plait… arrête.
— Ok.

Charlotte rapprocha le portable de son oreille pour la première fois. Elle coupa le haut-parleur qu’elle enclenchait systématiquement et l’écouta respirer au bout du combiné. Elle n’en était pas certaine, mais elle aurait juré qu’il pleurait.

— Si tu ne me parles pas, je crois que j’aurais du mal à t’aider.

D’une main, elle soupesa son paquet de pâtes, en extrait les vingt grammes qu’elle s’autorisait à avaler ce soir et les plongea dans une eau encore froide. Ce n’était certes pas la méthode habituelle, mais elles cuiraient tout autant. Un peu de sel et elle garnit le fond d’un bol d’épaisses feuilles de salade et d’un peu de purée de tomates.

Elle s’était faite aux mélanges inhabituels.

— Tu veux que je lise ?

Beryl ne répondit rien et Charlotte acquiesça en silence. Elle alla prendre un livre dans sa bibliothèque et revint s’appuyer contre le mur qui faisait face à sa gazinière.

Parfois, Enid aurait aimé avoir un peu moins de sœurs. ‘’Deux m’auraient suffi’’ confia-t-elle à Gulliver Doniphon qui partageait avec elle la banquette du car scolaire.
— Attends ! Tu comptes vraiment me lire un livre pour enfant ?
— Je ne vois pas où est le problème, you’re acting like one.
— Je suis trop vieux pour ce genre de choses.
— Mais pas trop vieux pour moi, c’est ça ?
— Oh, la ferme.
— Même pas en rêve… ricana-t-elle doucement. Donc, oui, Gulliver se pinça la paupière gauche, examina avec tendresse son pouce où trois cils venaient de rendre l’âme.

Charlotte n’aimait pas sa voix. Elle parlait toujours trop vite, le feu aux joues, les mots incertains et tremblants. Mais, paradoxalement, elle aimait bien lire à voix haute.

294 sur Word
« We're all stories in the end. Just make it a good one. »
— DW


Avatar de l’utilisateur
Xinou
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 457
Inscription : 29 déc. 2011 - 12:27

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Xinou » 02 mars 2014 - 12:49

Eh ben, j'ai failli être éliminée dès le premier tour, j'avais oublié que ça commençait aujourd'hui xD
Bon alors voilà, 304 mots aujourd'hui :
Lorsque je me réveille, il me semble être allongé dans du coton. Du coton doux et chaud, confortable, accueillant. Je me sens bien. Je reste un moment dans ce demi-sommeil apaisant, puis me lève et vacille jusqu'à la porte. Alors que je me dirige d'un pas chancelant vers la cuisine, je vois notre appartement sous un tout nouvel angle. Les murs sont complètement déformés et me paraissent loin. Loin. Et en haut, ils se rapprochent tous. J'ai l'impression de vivre dans une grosse bulle. Une bulle.

Je ricane. Vivre dans une bulle.

Mon rire parvient étrangement déformé à mes oreilles. J'ai l'impression de rire depuis la pièce d'à côté. Ça aussi, je trouve ça très drôle. Hilare, je m'accroche au bar. Mes jambes flageolent tandis que je tends la main pour attraper une tasse. Ma main ressemble à un gros boudin. Je ris de plus belle.

Et quand je me calme enfin, mon regard se pose sur le mur d'en face. Il y a une sorte de carré plus clair que le reste sur ce mur. Comme si un cadre avait été décroché récemment.

Je penche la tête sur le côté. Mon esprit embrumé voudrait rire de ce carré de mur clair, mais je sais que ce n'est pas drôle. Ce n'est pas drôle... Elle.

Tout me revient alors. La photo qui était encadrée ici, son sourire aguicheur, sa voix beaucoup trop forte... Et sa mort. Je me prends d'un coup la réalité en pleine face. Elle est morte. Ce n'est pas un sceau d'eau, mais un océan qui se déverse sur ma tête. Une douche froide magistrale alors que je réalise toute l'horreur et l'injustice de ce monde.

Sortant de ma torpeur, je me mets à hurler. Je hurle à m'en déchirer les poumons. Je hurle ma rage, mon désaccord, mon profond déni.
Image

Ariessa
Cracmol
Messages : 13
Inscription : 20 févr. 2014 - 19:37

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ariessa » 02 mars 2014 - 13:15

Youpie, j'ai fait un jour !
12h35. Cédric regarda dépité le fond du moule à gâteau dans l’évier. Malgré trois jours à tremper dans l’eau, l’épaisse plaque noire ne décollait pas. L’ajout du nettoyant maison avait semblé faire un effet, mais plutôt un effet contraire. Comme s’il avait les moyens d’engraisser la mère Gratte-sec !

Non, lui n’avait pas eu la chance de finir Poudlard, pas comme tous ces arrogants qui lui piquaient les jobs ! Il était sans le sou, partageant son minuscule 65m² sous les combles avec des doxys. Alors, il fabriquait ses produits d’entretien lui-même.

Exaspéré par cette désolation ménagère, il abandonna sa vaisselle à une macération certaine pour retourner sur son lit et regarder la finale du championnat de Bavboules sur ses Multiplettes.

Dans un mouvement, son doigt frôla un globe froid, qui émit aussitôt une lueur rouge intense. Cédric resta un moment interdit en voyant son Rapeltout s’allumer. Et puis : « Par le chapeau de Merlin ! L’entretien d’embauche ! »

Il sauta sur ses pieds pour chercher la coupure de la Gazette que sa mère lui avait fait parvenir. C’était pas sur le frigo, pas dans l’armoire, pas sur le meuble d’entrée, pas derrière les plantes vertes - tient, il faudrait penser à les arroser - pas dans le sac à dos, … Mais par Circé, il était où ce parchemin ? Le cœur battant, Cédric retourna chercher dans la salle de bain son miroir de communication pour appeler sa mère. C’est là, sous son verre à brosse à dents, qu’il retrouva l’annonce :

« Fondation Saint-Mangouste, unité de recherche des plantes méditerranéennes :
Cherchons apprenti(e), minimum EE aux Buses de botanique et de potion,
formation en alternance pour Aspic de Potion.
Rémunération 20 gallions/semaine
Organisé(e), rigoureux(se) et capable de travailler en équipe
Entretien le 5 mars à 13h »
300 mots

Avatar de l’utilisateur
LilTangerine
Pilote du Magicobus
Messages : 1251
Inscription : 21 mai 2012 - 18:32

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LilTangerine » 02 mars 2014 - 13:18

Il tapotait à la fenêtre. Comme ça, toc, toc, toc. Puis une pichenette sur le cendrier vide et crasseux. Et enfin un coup sur la tasse qui faisait trembler le fond de thé froid. C'était son rituel pour empêcher les fantômes d'entrer. Moi, j'avais juste peur qu'ils soient déjà dans sa tête, les fantômes.
Tous les matins, à la même heure, il tapotait à la fenêtre. Il y avait de la buée sur les vitres et ses doigts froids y traçaient des traits. Les plantes sur l'étagère avaient fané depuis longtemps.

Je ne sais plus depuis combien de temps ça a commencé. Sa dérive. Au final, ce n'est pas bien important. C'est juste qu'il n'est plus sur les photos. Il essaie de voir les vagues, au loin. Je n'ai pas encore osé lui dire qu'on ne peut plus voir la mer depuis le balcon. Les gens s'inquiètent, parfois. Ils essaient de lui parler, mais lui reste impassible, le regard vide.

Parfois, je me demande ce qu'il se passe dans sa tête. S'il est triste. S'il s'imagine qu'il est ailleurs, là où le monde tourne encore. Seulement, il ne dit plus rien. Il se contente de donner une pichenette au cendrier.
Je ne sais pas pourquoi je suis encore là, à attendre que le temps passe. Bien sûr qu'il ne reviendra jamais. Peut-être même qu'il est déjà mort. C'est à cause des fantômes, je le sais. Les fantômes qui font grincer le parquet, la nuit. Ils viennent lui murmurer à l'oreille pendant son sommeil, je les entends. Mais je ne peux pas les faire fuir, lui seul peut répéter son rituel indéfiniment. Je ne veux pas devenir folle, moi aussi.
Hop, 279 mots d'original pour moi!
ImageImageImage
A force de répéter comment réparer les failles ma voix s'casse

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7395
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 02 mars 2014 - 13:34

Je sens que je vais écrire sur trouzemille trucs différents lors de ce combat tant que j'aurai pas trouvé un projet prenant. Enfin, début de fic avec Tony Stark et Loki pour ce jour.
240 mots sous Word.
Loki regarda l’arme que pointait Tony sur lui. Il leva les bras avec un rire narquois.
- Tu tentes encore de m’attaquer avec une pathétique arme terrienne ? Ne te rappelles-tu pas que cela ne t’a jamais réussi ?
- Aux dernières nouvelles, c’est bien une arme terrienne qui t’a mis à terre les douze dernières fois que tu es venu tenter de mettre le chaos par ici, répliqua son Tony en imitant le ton de son adversaire. Du coup, c’est plutôt toi qui as des soucis avec, non ?
- Oh vraiment ? Tu sembles avoir une mémoire sélective, Stark. Et ta matraque soi-disant « unique et ultraperformante, parfaite, à mon image » que j’ai faite fondre d’un sortilège basique ?

Tony déglutit difficilement au souvenir en question et se composa un air moqueur même s’il se doutait qu’il ne tromperait pas Loki, le spécialiste toutes catégories confondues en duperies. Un jour, songea Tony, il faudrait qu’il lui demande de lui donner quelques leçons en ce domaine. Il imaginait déjà la surprise et l’intense satisfaction se peindre sur le visage de l’Asgardien. Il lui faudrait certainement supporter son air supérieur pendant des semaines mais cela lui accorderait justement quelques semaines de tranquillité. Rien que ça mériterait qu’il tente le coup.

- T’aurais-je donc soufflé à ce point que tu ne trouves aucune réplique à me lancer ? s’étonna Loki à voix haute, éjectant ainsi Tony de ses pensées parasites.
Image

Avatar de l’utilisateur
Saam
Pilote du Magicobus
Messages : 1373
Inscription : 25 août 2011 - 20:31

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Saam » 02 mars 2014 - 14:43

Elle n'entendit pas Théo lui demander ce qu'elle faisait dans l'après-midi. Il la secoua par l'épaule.

« Jill ? Hey tu m'entends ? T'es avec nous ? »

Elle secoua la tête, reprenant ses esprits et lui adressa un sourire d'excuse.

« Oui pardon ? Qu'est-ce qu'il y a ? »
« Je te demandais ce que tu avais de prévu aujourd'hui. Tu n'as pas eu de congés depuis trois semaines. Dis à Sylvain que tu prends ta journée et accompagne nous. »
« Vous faites quoi aujourd'hui ? »
« Une autre équipe à repéré une espèce non repertoriée d'arbres. On va prélever des échantillons et quadriller la zone pour voir s'il y en a d'autres. Ca te fera du bien un peu d'air frais. Tu n'es pas sortie d'ici depuis des lustres. En plus c'est dans un coin sympa vers la rivière. Ca te dit ? »

La jeune femme hésita puis hocha la tête. Ses amis avaient raison, sortir du camp ne pouvait que lui faire du bien. Surtout s'il s'agissait d'une sortie avec Théo et Gigi. Ils faisaient partie d'un petit qui escortaient les quelques chercheurs en géologie et botanique qu'il y avait sur la base. Ses escapades avec eux étaient toujours enrichissantes.

« Tu ferais mieux de te dépêcher alors ! On part dans une heure. On se retrouve au dépôt ! »
Un peu d'original ! 228 mots sur OppenOffice

Avatar de l’utilisateur
HermioneRonHarry
Animagus non déclaré
Messages : 315
Inscription : 18 oct. 2009 - 22:44

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par HermioneRonHarry » 02 mars 2014 - 14:46

C'est officiel, je suis nul en amour. Je l'ai toujours été et je pense que je le serais toujours. Je m'en suis rendu compte ce matin, alors que Zoey passait prendre les dernières affaires qu'elle avait oublié chez moi. Tandis qu'elle claquait la porte derrière elle après m'avoir définitivement quitté, je suis parti m'asseoir sur mon lit et je me suis mis à réfléchir.

Un nombre incalculable de post-its magiques recouvraient le papier pain de ma chambre, volant d'un mur à l'autre pour se ranger du côté "à faire", "à ne pas oublier", "urgent" ou "oublie ça vieux". Pourtant, la seule chose qui hantait mon esprit n'était inscrite nulle part, alors que plus les jours passaient, et plus cette idée m'obsédait. Comment faisais-je pour que ça finisse aussi mal à chaque fois ? Etait-ce vraiment de ma faute ou avais-je juste une malchance inimaginable ?
Toujours en broyant du noir, je ne pouvais m'empêcher de penser à ce que Neil m'avait dit quelques jours plus tôt.

-Elle t'a trompé une fois, elle recommencera.

J'avais tout d'abord eu envie de lui coller mon poings dans la figure, mais je m'étais retenu. On ne frappe pas son meilleur ami quand il vous met une évidence sous le nez. Mais c'est ce qu'il a ajouté qui m'a le plus perturbé.

-Trouve toi une fille gentille et sans problèmes pour une fois.

Qu'est-ce que ça voulait dire ça ? Je savais que mes anciennes petites amies n'étaient pas des modèles de gentillesse ou de bonne conduite, mais enfin, je les aimais. C'est le plus important non ?
Et je repassais mes histoires avec chacune d'entre elles en boucle dans ma tête sans pour autant trouver de réponses à mes questions.
C'est alors que je ruminais encore et encore ma rupture récente avec Zoey que quelqu'un frappa à la porte.
304 mots au compteur word, début de mon prochain OS :)

loloche35

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par loloche35 » 02 mars 2014 - 16:53

Seule au monde allongée sur un banc dans ce parc, elle frôle de sa main droite son ventre rebondi. La fraiche brise matinale lui effleure le visage et relève légèrement quelques mèches de ses cheveux bruns. Elle caresse son ventre et scrute l’horizon, le regard dans le vague, elle rêve de ce petit garçon.

Ce petit garçon qui joue dans le sable près de la balançoire dans le parc.

Elle fantasme sur son futur petit garçon qu’elle bercerait délicatement dans ses bras. Elle se prend à rêver de la première fois qu’il l’appellerait « maman », chose qui indubitablement lui fendra le cœur. Elle pense à ses premiers pas et à ses gestes maladroits.
Elle se voit le cajoler à cause d’une petite blessure qu’il se serait faîtes en tombant et qui lui arracherait de grands cris et de grosses larmes et elle songe qu’elle en profiterait pour lui caresser délicatement ses petites boucles blondes.
Elle sent déjà sa petite main dans la sienne pendant qu’elle l’amènerait pour la première fois à l’école et qu’elle pleurerait tendrement pour son fils qui la quitterait pour de nouvelles aventures sans avoir besoin de sa présence.

Elle glisse une nouvelle fois sa main sur son ventre et espère qu’il lui fera un signe de là où il est.
215 mots selon Word. Une petite idée de nouvelle qui me trottait de la tête depuis quelques temps, j'ai au moins un début...

Avatar de l’utilisateur
Vegeta
Merlin
Messages : 12692
Inscription : 25 févr. 2007 - 21:08

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Vegeta » 02 mars 2014 - 19:35

234 mots d'après OO. Je reprends l'original sinistrement avorté à la suite de mon échec du Combat 2013 :mrgreen:
- Depuis combien de temps travaillez-vous pour Monsieur et Madame Filipovitch ?
- Oh, ça fait près de 15 ans maintenant. J'étais déjà leur majordome quand ils vivaient en Russie.
- Quand sont-ils arrivés en France ? Et vous ?
- Nous sommes arrivés tous les trois ensemble. Fin 1989, juste après la chute du mur de Berlin. L’Union Soviétique était en train de s'écrouler. Gorbatchev... Bref, ce n'est pas le sujet. Les Filipovitch avaient repéré cet hôtel particulier depuis longtemps, ils n'attendaient que l'occasion de partir. Ils m'ont proposé de venir avec eux et de continuer à travailler pour eux, j'ai accepté.
- Où logez-vous ?
- Il y a des appartements pour les domestiques. Au troisième étage.
- Vous avez une vie de famille ?
Le visage de Vladimir se ferma.
- J'ai un fils en Russie. Mais je ne le vois plus. Je ne le reconnaîtrais même pas si je le croisais.
- J'en suis désolé. Parlez-moi du personnel des Filipovitch.
- Nous sommes trois à temps complet. La cuisinière, Beth Chevalier. Son jour de congé est le vendredi. Quand elle est absente, c'est moi qui cuisine. Elle a une petite trentaine d'années. Je crois qu'elle essaye d'avoir un enfant avec son ami. Je pense qu'elle quittera le service de Madame Filipovitch quand elle y sera parvenue. C'est embêtant, il est difficile de trouver du personnel aussi professionnel et dévoué qu'elle.
Image Image Image

Putain n'est pas une grossièreté, c'est un adjectif qualificatif.

Avatar de l’utilisateur
kisilin
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 471
Inscription : 20 juin 2009 - 03:50

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par kisilin » 02 mars 2014 - 21:22

Merlin merci, il devait absolument être concentré. Il avait beau avoir presque réussit, les dernier ajustement de l’artefact devaient être précis. Chaque minuscule morceau de bois devait être magiquement recollé à sa place. Il avait assemblé le puzzle qu’était cette armoire, des mois d’essaie et erreur. Il n’allait pas tout gâcher ce soir en faisant des erreurs était tant mieux parce qu’il allait manqué de temps On ne faisait pas attendre le maître!


Le sorcier frissonna à la seul pensée d’échouer ou plutôt aux conséquence qui en résulteraient. Possiblement, une mort douloureuse. Il ne supportait pas l’idée de souffrir.


Il hâta le pas. La première partie de sa mission se terminait ce soir. Foi de Malefoy! Drago n’essaya même pas de penser à la seconde partie...


Il passa trois fois devant la tapisserie, se concentra et la porte apparut. Ce petit rituel apaisa la légère angoisse qui se manifestait. Trop de responsabilité,trop d’enjeux faisait monter son rythme cardiaque à un niveau inquiétant. Pourtant, ses efforts payait. Le meuble en miette qu’il avait trouvé à la rentré se tenait fièrement au milieu de la pièce.


Il admira un instant l’antiquité. Le bois foncé était d’une couleur indéfinissable entre le bleu, le gris et le noir. L’usure du temps se voyait au légère décoloration qui devait être dû à une exposition au soleil. Les planches qui formait les murs formait un tout asymétrique. Des bosses et des noeud donnaient un certain charme à l’ensemble. Drago admira ce qui selon faisait de l’armoire une vrai oeuvre d’art; De jolie appliqué ornaient le meubles. En regardant, ces jolies sculptures de plus près, de légère runes apparaissaient. De la magie à son plus beau!

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Comptable chez Gringotts
Messages : 1236
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Mikoshiba » 02 mars 2014 - 21:33

Aa, le 5 septembre 1954

Ô Mnémosyne

Mère m’a offert ce reliquaire.
« Il contiendra ton histoire, honore le et protège le. Il te revient de perpétuer la mémoire de notre peuple » m’a-t-elle déclaré.
Il s’agit du coffret sacré qui se transmet de mère en fille afin de conserver le savoir et les traditions de notre civilisation.
Je n’hérite pas du sien. Ma sœur la plus âgée l’a reçu le jour de son mariage, comme le veut la tradition.
L’on dit que le contenu du reliquaire est différent pour chaque personne. Dans mon cas, j’y ai trouvé une plume et du parchemin ; voici la raison de cette lettre.

Comme je l’évoquais plus haut, ce coffre est un présent que l’on fait aux jeunes femmes le jour de leur mariage ; aussi me suis-je étonnée que Mère m’en fasse don aujourd’hui.

Luca Attikis, un de mes plus proches et anciens amis, est venu déjeuner au domaine, ayant sollicité un entretien avec Père. Ses yeux brillaient d’une lueur des plus agréables. Il était, comme à son habitude, doux et attentionné. Puis il a demandé ma main.
« Malgré le fait que la tradition veuille que j’attende le vingtième anniversaire de votre fille, je ne puis me résoudre à cette attende. Père a décidé que je devais prendre part aux affaires familiales ; par conséquent, je pars avec lui la semaine prochaine sur le continent pour un voyage de trois mois. Évangeline étant née en décembre, je me doute que nombre de prétendants vont venir lui rendre visite dans ces prochains temps, sa grâce en a certainement ensorcelé plus d’un. C’est la raison pour laquelle je me présente aujourd’hui devant vous, afin de prendre de court tous mes concurrents. »

Me voici donc fiancée au plus merveilleux des hommes et, je dois l’avouer, au meilleur parti de l’île. Nous nous unirons en janvier. Jamais l’archipel n’aura connu un plus beau mariage.
Mlle Évangeline Aesalon devient Mme Attikis. Cela sonne merveilleusement bien.
J’ai tellement hâte de l’annoncer à Alina !
338 mots selon word
Image
En avant, tête de thon !

Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1592
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 02 mars 2014 - 22:07

286 selon Word !
C’était juste une mauvaise nuit. Elle va dormir tôt, ils ne feront pas l’amour ce soir, dès que sa tête touche l’oreiller la voilà partie. Adam espère que ça ira mieux demain. Il ouvre un livre mais ses yeux se ferment, et cinq minutes plus tard il l’a rejointe.

Le matin suivant, les oiseaux chantent déjà lorsqu’ils se réveillent, tous les deux en même temps, leur horloge biologique réglée pile poil sur la même heure. Flore baille et se tourne vers son amoureux, l’air heureuse de commencer une nouvelle journée. Il lui demande :
-Eh bien, ça va mieux ?
Elle répond :
-Oui, ça va mieux.
Ils sourient. On est vendredi, le ciel est magnifique et demain c’est le week-end, la vie est belle.


Ce n’est pas arrivé d’un coup, comme ça. Adam ne s’est pas dit : « J’aime Flore un tout petit peu moins qu’avant, ça doit être la routine qui s’installe ». Il ne s’est pas inquiété une seule seconde, pas avant que ça ne dégénère vraiment. Il n’y a pas eu de signes clairs, ou il ne les a pas vus, ou il les a ignorés. Ils sont tombés malades, se sont soignés, l’automne est passé, l’hiver aussi, le temps est resté maussade pendant deux mois entier et ils ont mis leur mauvaise humeur ponctuelle sur le compte de l’absence de soleil. Ils ont regardé le printemps arriver avec un soupir de soulagement, tout ira mieux, la lumière ça change tout.
Le 21 mars, il faisait superbe.
-On sort, dit Adam en ouvrant les rideaux. Ça nous fera du bien.
Elle est d’accord. Ils prennent écharpe et manteaux, enfilent de grosses chaussettes et plient l’échine face au vent qui se déchaine.

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Auror
Messages : 4126
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lalaulau38 » 02 mars 2014 - 22:50

Bon du coup je suis rentrée plus tôt et j'ai pu écrire.
Je sais pas si c'est possible m'enfin bon, j'ai envoyé mes 340 mots du jour par mail et si y'a un soucis je ferais les 400 initialement prévus demain
"Il se fit un abondant silence alentour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre."

Ca fait du bien à tes oreilles

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7395
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 02 mars 2014 - 23:58


JOUR 2 - Du dimanche 2 mars, 22h00, au lundi 3 mars, 21h59.



Participants
♦ Kathleen
♦ Ellie
♦ XAcanthaX
♦ LaLouisaBlack (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ HermioneRonHarry
♦ kisilin
♦ loloche35
♦ Mikoshiba
♦ Yoguany
♦ Uzy
♦ LilTangerine
♦ Vegeta
♦ Saam
♦ Norya
♦ Ocee (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ Xinou
♦ Lilimordefaim
♦ LaPlumesenvole (1 jour de grâce, 400 mots J2 - 6 jours restant)
♦ FelisMagica
♦ Crystallina
♦ lalaulau38
♦ Dunne
♦ Keiko-Kim
♦ Laura1406
♦ Ariessa
♦ Antasy
♦ ExtraaTerrestre
♦ dedellia

Eliminés
♦ Leeloo Lovegood (J1)
Dernière édition par Norya le 03 mars 2014 - 13:04, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Pilote du Magicobus
Messages : 1361
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par dedellia » 03 mars 2014 - 00:20

260 mots environ
Lorsque le phénix chanta pour annoncer la fin du cours, la classe ramassa leur matériel et quitta en petit groupe la classe. Camille, Sophie-Anne, Annabelle et Rosalie se regroupèrent et commencèrent à descendre tranquillement l'escalier. Sophie-Anne se tourna vers les autres.

— Bon, maintenant qu'est-ce qui s'est passé ? Lorsque je vous ai quittés après le déjeuner pour aller chercher mon devoir vous vous dirigiez vers le cours. Ne me dites pas que vous vous êtes perdues, c'est notre cinquième année ici.

Camille prit la parole, alors que Rosalie rosissait.

— Il se trouve, commença Camille, que notre chère amie Rosie a vu Thomas au loin et a absolument voulu aller lui parler, mais elle ne savait pas quoi lui dire ni comment l'aborder.

— Mais il est arrivé à temps au cours lui, objecta la brunette.

Cette fois c'est Annabelle qui prit la parole.

— C'est qu'elle n'est jamais allée lui parler ; elle a réalisé qu'elle n'avait pas son bracelet porte-bonheur. Elle a fouillé dans son sac et ses poches, mais il n'y était pas.

— Ensuite, poursuivit Camille, elle s'est rappelée qu'avant de déjeuner elle s'était arrêtée à la salle de bain. Alors, on a du faire le chemin inverse pour s'y rendre et fouiller partout.

— Pour finalement le trouver dans le lavabo, conclut Annabelle.

— Je ne comprends toujours pas pourquoi tu as besoin d'un porte-bonheur pour lui parler, s'enquit Soph à celle qui était affublée d'une jolie teinte rosée. La semaine passée, il t'a dit qu'il t'appréciait et tu lui as répondu que c'était réciproque. Vous ne devriez pas être un couple ?
Image

«Dede, je te sacre Idole de ma Vie, Reine du Voldemort/Nez»
— Roxane-James

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7395
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 03 mars 2014 - 00:38

253 mots sur mon compteur Word^^
- La matraque ? Tu as ruiné quelques heures de travail sur ce coup-là. J’avoue que j’ai été surpris et tu sais que c’est rarement le cas. J’ai peut-être mal dosé certains alliages. A ma décharge, il était quatre heures du matin et j’avais quelques verres de scotch dans le nez. Le résultat n’était pas si mauvais.
- Si par « pas si mauvais », tu entends « création d’une nouvelle protection pour les avant-bras en vue de faire une armure », en effet, c’est intéressant. Ceci dit, je n’ai pas vraiment eu l’impression que c’était ton but vu les cris d’orfraie que tu as poussés quand le métal a coulé le long de ton bras, répondit Loki avec un sourire malicieux.
- C’était de la comédie. Uniquement ! répliqua Tony.

Loki éclata de rire.
- Finalement, ce n’est pas ton arme midgardienne qui est pathétique. C’est toi. Allons ! Même toi tu ne crois pas à ce que tu dis ! termina-t-il en tapotant la joue de son adversaire.

Il s’éloigna de Tony et arpenta le salon richement décoré de la Tour Stark où ils se trouvaient. D’un geste élégant, il frôla la lampe à halogène noir bleuté qui explosa instantanément. Il continua à se déplacer tranquillement et toujours sans mot dire, toucha le téléviseur qui se fendit en deux. Le téléphone portable malencontreusement oublié sur la table basse ne survécut pas non plus à la caresse de Loki, pas plus que ne le put la sculpture en verre d’un million de dollars.
Image

Avatar de l’utilisateur
Laura1406
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2374
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Laura1406 » 03 mars 2014 - 00:44

241 mots selon Word. Début de mon roman original.
Le lendemain matin, Emma courait déjà pour ne pas rater son métro. Lexington Avenue, 53 Street, était toujours bondé et la jeune femme essayait de se frayer un chemin au milieu de cette foule étouffante. Lorsqu’elle parvint enfin à atteindre la ligne E, elle s’engouffra dans le premier train qui arriva et tenta de trouver une place assise pour pouvoir lire le New York Times. A l’arrêt du Canal Street, Emma eut de la chance. Plusieurs places se libérèrent et elle eut la conscience tranquille en s’y asseyant, sachant qu’il en resterait pour les personnes âgées.

Lorsque le train s’arrêta à la station du World Trade Center, Emma replia son journal et sortit en se laissant porter par le monde qu’il y avait. Elle prit la sortie côté rue de la bouche de métro et fut éblouie par un soleil éclatant. Il faisait chaud pour un mois de septembre et le temps était magnifique. La jeune femme plissa les yeux sous l’intensité de la lumière et prit son Blackberry pour vérifier ses mails. Il était déjà 8h45 et tout en gardant les yeux rivés sur son téléphone, elle s’engagea sur Church Street lorsqu’elle entendit un bruit assourdissant.

En levant les yeux, elle vit un avion qui volait bien trop bas se diriger inévitablement sur la tour Nord du World Trade Center. Emma resta figée sur place en le voyant se crasher contre l’une des deux géantes et laissa tomber son téléphone.
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
HermioneRonHarry
Animagus non déclaré
Messages : 315
Inscription : 18 oct. 2009 - 22:44

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par HermioneRonHarry » 03 mars 2014 - 00:52

"Wake me up, before you go-go, don't leave me hangin' on like a yo-yo ! Wake me up..."

Ma brosse à dent dans une main, mon dentifrice dans l'autre, j'éxécute des pas de danse digne d'un canard coincé dans un lavabo devant mon mirroir. Mon téléphone posé en équilibre sur ma pile de vernis diffuse le tube de Wham des années 70 à fond dans ma salle de bain et mon play-back est digne d'une émission télévisée ringarde. Oui, il n'y a rien de mieux pour se réveiller que de se ridiculiser en solo dans sa salle de bain. Je ne sais pas ce qui me met de si bonne humeur ce matin d'ailleurs. J'ai une pile monstrueuse de devoirs en retard qui m'attendent sur mon bureau, je dois appeler trois propriétaires de salle des fêtes de la région pour notre gala de fin d'année, et par dessus le marché, mes parents étaient de sortie hier soir ce qui ne peux signifier qu'une chose : le réveil va être brutal.

C'est cette chanson qui me met de trop bonne humeur. Fichu groupe et fichu rythme entrainant. Je crache le dentifrice dans l'évier avant de me rincer la bouche. Au moins, le petit déjeuner s'est passé sans encombre. En même temps il est difficile de s'engueuler avec ses frères ou ses parents quand vous êtes seule avec votre livre... Passons. En plus de tous mes devoirs et obligations, il faut absolument que j'avance sur la dossier que j'ai commencée il y a un mois et qui n'a pas bougé d'un pouce. Seulement voilà, il y a toujours cette même question qui me fait perdre tous mes moyens et refermer la pochette qui contient mon inscription :

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Ma foi, c'est une très bonne question. Si je le savais, je pense que je ne serais pas en train de remplir des formulaires pour partir à tout prix à l'étranger. Car soyons honnête, si je fais tout ça, ce n'est pas pour aller étudier dans une université loin de ma ville d'origine que je n'ai jamais quitté, ou pour trouver des opportunités de travail. C'est tout simplement pour me laisser plus de temps pour réfléchir.
Je sais, je suis une lâche, mais après tout, qui est-ce que ça peut bien déranger ? Mes parents sont persuadés que je vais devenir une ambassadrice de je ne sais quel pays, ou une interprête à l'ONU. Non mais sérieusement, est-ce qu'ils m'ont déjà vu parler anglais ? C'est ça, eh bien comptez la-dessus et buvez de l'eau fraiche.
428 mot au compteur word ! (je pensais pas en faire autant ^^)

Avatar de l’utilisateur
Dunne
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 683
Inscription : 28 janv. 2011 - 18:12

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dunne » 03 mars 2014 - 02:24

J’aurais préféré brûler dans cette salle. Ne pas gémir, ne pas appeler à l’aide comme un vulgaire animal, juste y rester. Ma mère me répète que ça passera, mais je n’y crois pas. Je suis vivant, je ne savais même pas ce que ça voulait dire y a quelques mois. Je ne comprenais rien des implications et des conséquences que cela implique, je me laissais juste porter parce que je n’étais qu’un gamin et que tout me semblait éternel.

Aujourd’hui, je suis vivant et tout ce que je sais, c’est que ça fait mal.

J’écrasai violemment ma fourchette contre les œufs qui trônaient dans mon assiette. Le jaune, gluant, inonda aussitôt les haricots et les saucisses qui se trouvaient là. J’aimais bien la vision, on aurait presque dit du sang. Presque, mais comme on n’avait plus tellement l’habitude d’en voir dernièrement, il fallait se contenter de peu.

Et merde ! Je crois que je n’ai pas le droit de penser ça. Je suis censé me repentir, du moins c’est ce qu’ils ont dit à mon procès. Je n’ai pas vraiment suivi. Pour être honnête, j’étais tellement persuadé de finir à Azkaban que les arguments des uns et des autres me passaient bien au-dessus de la tête. Et puis, je m’en suis sorti. Paraît-il qu’on m’avait influencé, que c’était la faute de ma naissance et que j’étais pas vraiment responsable, que j’étais pas conscient de ce que je faisais, que j’étais pas conscient d’être dans l’erreur.

Je suis un crétin. On me le répète souvent, pas besoin de simagrées. Je suis un crétin, certes, mais moi, je crois pas qu’on m’ait influencé. Je crois même que je suis fier de ce que j’ai fait et je crois que ça me manque.
290 sur Word
« We're all stories in the end. Just make it a good one. »
— DW


Avatar de l’utilisateur
Kathleen
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1898
Inscription : 25 mars 2009 - 15:22

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Kathleen » 03 mars 2014 - 02:45

Ce fut au début de la séance qui suivit la dernière potion de niveau troisième année que Severus Rogue accueillit Harry de façon particulièrement surprenante. En entrant dans la salle de classe, le jeune sorcier constata, en effet, que les bureaux avaient été éloignés sur les côtés, laissant un grand espace de travail au centre, ainsi qu’il pouvait y en avoir dans les classes de Défense Contre les Forces du Mal. Par ailleurs aucun espace n’était prévu pour réaliser une potion, ni la moindre décoction. Le professeur Rogue l’accueillit en ces termes.

- Laissez votre sac à l’entrée, Potter, et sortez votre baguette magique.

Harry était étonné mais il avait déjà appris qu’il était toujours plus sage d’obéir à Severus Rogue que de le contredire. Il fit donc ce qu’il lui avait demandé et s’avança au centre de la pièce.

- J’ai décidé de diversifier un peu notre tutorat. Il semblerait, à ce que racontent vos professeurs en la matière, que vous êtes un élève doué en Défense Contre les Forces du Mal. S’il ne fait nul doute que vous avez besoin de renforcement en Potions, ce que nous continuerons de pratiquer, il m’est apparu qu’il vous serait peut-être utile de pratiquer la Défense Contre les Forces du Mal de manière avancée.

Harry ouvrit des yeux ronds. Il avait toujours entendu dire que Rogue avait des connaissances en matière de sortilèges que peu d’autres personnes avaient. Bien entendu, il ne pouvait être vraiment rassuré d’apprendre cet art avec un professeur qui le haïssait, mais il était tout-de-même impatient de découvrir des pratiques avancées de Défense.

- Nous commencerons par la pratique des sortilèges Informulés. J’imagine que je n’ai pas besoin de vous dire de quoi il s’agit.

Le ton était sarcastique. Chassez le naturel, il revient au galop. Mais Severus estimait que, pour Potter, un petit sarcasme n’était pas cher payé pour pouvoir pratiquer son cours préféré.
317 selon word
Image

Répondre

Revenir vers « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité