Le polynectar et la mort

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2490
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: Le polynectar et la mort

Message par Pimy » 18 févr. 2013 - 20:22

Exact clairdo !
Ce garçon avait l'air malade quand il est arrivé. Étant donné la position importante de Croupton dans la hiérarchie du ministère, lui et sa femme ont été autorisés à lui rendre une ultime visite sur son lit de mort. C'est la dernière fois que j'ai vu Barty Croupton. Quand il est passé devant ma cellule, sa femme était tellement effondrée qu'il était obligé de la porter à moitié. Elle-même est morte peu après. De chagrin. Elle a dépéri comme son fils. Croupton n'est jamais venu demander le corps de son fils. Les Détraqueurs l'ont enterré devant la forteresse, je les ai vus creuser la tombe.
Image

Avatar de l’utilisateur
Xinou
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 457
Inscription : 29 déc. 2011 - 12:27

Re: Le polynectar et la mort

Message par Xinou » 19 févr. 2013 - 07:33

Désolée, je vais faire ma scientifique reloue de service xD

Le polynectar est une potion que l'on boit. La question est de savoir si les effets se dissipent au bout d'un moment parce que la magie de la potion est prévue comme ça ou parce que l'organisme du sorcier finit par éliminer la potion (comme pour toute substance ingérée). Dans le second cas, en toute logique, comme l'organisme (et donc notamment les cellules capables de détruire les substances) est mort, il n'y a plus d'élimination du polynectar, donc le sorcier mort garde l'apparence qu'il a prise. Sinon il reprend son apparence normale à la fin du temps d'action de la potion.
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 7034
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Le polynectar et la mort

Message par AlbusDumbledore » 19 févr. 2013 - 18:27

La potion cesse d'avoir des effets car je pense que c'est la magie qui est prévue dans ce sens, et non parce que l'organisme finit par l'éliminer. Sinon, les effets varieraient selon les personnes (en plus des autres facteurs), ce qui ne semblent pas être le cas. Sans parler que ça serait galère.


Ensuite, je pense qu'on peut pousser le vice de la science plus loin que le simple fait d'éliminer des déchet. La magie du Polynectar permet visiblement de modifier la structure de l'ADN puisqu'on peut se faire passer pour un autre (d'ailleurs, on utilise l'ADN de la personne dont on prend l'apparence). La magie intervient dans la faisabilité et la rapidité de ce processus. Cependant, ce processus altère également notre ADN, le rendant fortement instable. Par conséquent, on peut supposer qu'une trop forte de Polynectar peut être mortelle. Et si les effets se dissipent au bout d'un moment, on peut penser que cela est dû à la magie qui ne peut pas garder cet état d'instabilité trop longtemps...Ca pourrait rejoindre l'idée que la magie ne peut pas tout faire et que si elle peut jouer avec ou la détruire, elle reste inférieure au "pouvoir" de la vie.

Quant à la mort, on peut penser que celle-ci pourrait peut-être prolonger la durée d'efficacité de la potion - le métabolisme autour de l'ADN cessant de fonctionner - sans pour autant la rendre infinie. Cette fois-ci, parce que l'ADN se dénaturerait et la potion, n'ayant plus un support optimal, finit par cesser de fonctionner. Ca collerait avec le fait que le Polynectar ne marche que sur les humains : un ADN non-humain ne fonctionnerait pas car trop différent.



Le Polynectar a sans doute été copié sur la métamorphomagie, et comme toute copie, elle est imparfaite. Je pense qu'un métamorphomage garde la forme sous laquelle il était au moment de mourir, car c'est lui-même qui décide quelle forme adopter (la forme de base étant instinctive) et autant qu'on le sache, il peut la garder aussi longtemps qu'il le souhaite. Il est donc logique qu'au moment de mourir, il reste tel quel, à moins que l'automatisme de sa forme de base soit si bien ancré en lui qu'il la reprend au moment de mourir, même dans le cas d'une mort rapide, comme une sorte de réflexe de fuite. Mais dans tous les cas, il garde la forme qu'il a au moment même de mourir.
ImageImage

Répondre

Revenir à « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité