L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Pour discuter de textes originaux trouvés sur le Héron, demander des conseils pour vos projets, etc.

Modérateur : Forum - Modérateurs newbies

Règles du forum
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Antasy
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 591
Inscription : 23 avr. 2012 - 12:20

L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par Antasy » 19 oct. 2013 - 09:52

Bonsour, bonjoir.

J'ai un problème, une question existentielle, un truc qui me chiffonne, quelque chose qui a besoin d'avis extérieur. "L'écriture, c'est original", c'est ce qu'il y a d'écrit sur la sous-partie de ce forum. À partir de là, la question peut se poser : est-ce que c'est vraiment original ? Voilà où se situe le nœud.

Par exemple, je veux faire un roman sur les vampires. Alimentée en bonne adolescente pré-pubère par Twilight, Vampire Diaries et autres modernités vampiriques, j'ai moi-aussi envie de créer mon Edward Cullen et ma Bella Swan, avec du sang de biche, la lumière qui les transforme en boule à facette, les Volturi en méchants, toussa toussa. Non, je blague. Mais l'idée est presque là. Mais je me suis dit que si je fais ça, certain qu'on va dire que c'est parce que "c'est la mode", penser que je vais réellement créer Edward et Bella (pff en plus moi ça serait Edward et Isaac), que mon truc sera vu et revu.

C'est la mode, c'est trop vu, on a fait le tour du sujet, il faut innover, laissons les vampires/zombies/sorcières tranquilles. Comme si, pour écrire, il fallait absolument être original.

D'accord, si j'écris sur un univers Steampunk Post-Science-Fiction à tendance Cyborgs et Uchronie, dans un univers Dystopique qui mélange à la fois Polar et Space Opera (agrégé SPSFCUDPSO) je suis presque sûre que personne n'a fait le tour de la question et que là, j'suis originale (ou complètement timbrée).

En feuilletant mon manuel de français, dans d'un moment de perdition total, je suis tombée sur la phrase "Est-on condamné à écrire ?". Et je me le demande, moi : est-on condamné à réécrire ? A prendre ce qui a été fait, même si justement ça a été fait, et réécrire. Ou, à contrario, à innover en se plongeant dans un mélange de trucs sans sens, tellement nouveau que ça peut en perdre son intérêt.

Après, j'avoue, j'ai été noyée dans la douce période de l'adolescence où il ne faut absolument pas être comme tout le monde, où porter des chaussettes dépareillées c'est un signe de révolte et non un signe d'une incapacité à en garder deux pareil, où les cheveux colorés c'est trop swag et où il faut porter des bonnets qui te donne une tête idiote. Parallèle avec l'écriture : où écrire des statuts FB mélo c'est trop stylé, où on poste des fictions (et pas des romans) sur Skyblog, où quand tu fais une romance homosexuelle c'est peu vu... Donc mon avis est certainement biaisé et en plus, je suis comme tout le monde. Mais, vous, vous n'avez pas tous le même âge que moi donc pas forcément le même avis :D

Est-ce que si j'écris mon remake de vampire, comme 1547882 auteurs avant moi, on va me dire que j'ai trop regardé Vampire Diaries ? (j'ai trop regardé TVD d'ailleurs je vais regarder la saison 4 après l'écriture de ça)
Est-ce que l'idée du SPSFCUDPSO est à privilégier dans ce monde qui prône l'originalité ?
Et vous, est-ce qu'il vous arrive de calmer vos ardeurs créatifs en pensant que ça a déjà été vu ?

(ce topic n'est pas là que pour parler de mon possible projet d'écriture, même si mon message tourne autour. Étendez-le, étendez-le :mrgreen: )

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Langue-de-plomb
Messages : 3933
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par litsiu » 19 oct. 2013 - 10:16

Rien ne se perd, rien ne se crée, hein...

Inventer quelque chose que personne n'a jamais imaginé, c'est difficile, il y aura presque toujours un lien à quelque chose que tu connais, même très ténu et détourné. La création pure, évidemment, ça existe, il y a des visionnaires mais tout le monde ne s'appelle pas Léonard de Vinci ou Jules Verne. :mrgreen:
J'ai envie de dire, et alors?
L'important c'est que tu insuffles un style personnel à ta prose. L'originalité c'est de s'approprier les éléments et de faire quelque chose à soi.

Imagine qu'on aborde l'écriture avec nos références culturelles au sens large, comme un gros tas de lego, et on assemble tout ça en une forme nouvelle. Tu auras plus de chances de faire des combinaisons intéressantes si tu as un gros tas de lego à la base... Quoique. :mrgreen:

Bref, faut pas se faire des noeuds au cerveau pour trouver des thèmes originaux, moi j'écris parce que j'ai envie de raconter une histoire, et j'espère juste faire en sorte que le lecteur s'ennuie pas. Je me fiche qu'il ait une révélation ou pas. :lol:
Image Image

Avatar de l’utilisateur
popobo
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1746
Inscription : 19 janv. 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par popobo » 28 janv. 2014 - 20:07

Je compte poster mon tout premier texte sur le héron :cry:
Mais je ne suis pas sure que ça rentre complètement dans l' "original"
En fait ce texte est écrit à partir d'une de mes fanfics HP.
C'est la même histoire mais en version moldue.
Est ce que c'est accepté ??

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Langue-de-plomb
Messages : 3933
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par litsiu » 28 janv. 2014 - 21:06

Si tu ne fais aucune référence explicite au monde d'HP, comme employer tous les prénoms issus d'HP (comme ça se fait dans les UA sans magie par exemple), on peut envisager ça comme une réécriture de fanfic en mode original. Ca s'est déjà fait, il y avait même eu un concours sur ce thème. ^^
Mais juste "version moldue" dans le sens de "pov moldu" n'est pas suffisant, le contexte doit être de ton invention. Enfin poste, on te dira gentiment si ça passe ou pas. On mord pas ! :wink:
Image Image

Avatar de l’utilisateur
popobo
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1746
Inscription : 19 janv. 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par popobo » 28 janv. 2014 - 21:15

Je me suis mal exprimée je suis encore trop dans le format hp;
mais je voulais dire que l'histoire se déroulait dans notre monde sans aucune référence au monde d'Harry Potter.
Mais c'était le côté réécriture qui me posait problème.
Donc du coup je comprends que ça marche : Cool :D

Avatar de l’utilisateur
misseely
Elève de troisième année
Messages : 44
Inscription : 28 déc. 2013 - 21:48

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par misseely » 14 févr. 2014 - 12:11

Ben voui c'est original !

Comme d'autres l'ont dit avant moi, les auteurs prennent souvent leur inspiration dans des livres, des films, etc. et s'éloignent (en général) assez du texte de base pour que ça devienne leur histoire à eux...
Original ne veut pas dire que ce n'est pas dérivé du travail d'un autre auteur =)
Au risque de me faire lapider si certains fans d'HP (tels que moi-même en fait) ou vénérateurs de J.K.Rowling (tiens, je vais partie de cette catégorie aussi ^^) passent par ici - je le dis, je le dis pas ? bon allez, une peu de courage! inspire à font, ça va aller - je trouve qu'elle s'est quand même pas mal inspiré du Seigneur des Anneaux :zip: :arrow:

Misseely, ou comment ramener sa fraise quand on ne lui a absolument rien demandé :lol:
"Sans imagination, l'amour n'a aucune chance." Romain Gary

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Modérateurs des Fanfictions
Messages : 3904
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par Zakath Nath » 14 févr. 2014 - 12:30

je trouve qu'elle s'est quand même pas mal inspiré du Seigneur des Anneaux
Pas tant que ça franchement, même si elle a bien dit l'avoir lu et que le bouquin a influencé pas mal de monde ce n'est pas non plus l'alpha et l'omega de la fantasy, quand on dit qu'un auteur s'est inspiré de Tolkien, c'est parfois vrai, surtout en high fantasy (L'épée de Shannara de Brooks, ça dépasse même l'inspiration) mais c'est parfois juste qu'ils ont des influences communes (ça arrive souvent quand on pense qu'un auteur a pompé sur un autre et qu'en fait ils sont juste allés à la même source: raison pour laquelle Neil Gaiman a balayé les remarques comme quoi Rowling avait pompé son personnage de Timothy Hunter en disant qu'ils avaient dû tout les deux être inspirés par TH White.
Même s'il y a inspiration, je ne trouve pas que ce soit forcément Tolkien qui en ait été la source principale (comme souvent, j'ai l'impression qu'on cite souvent Tolkien parce qu'on ne connait pas un tas d'autres auteurs susceptibles d'être des sources d'inspiration, c'était souvent le cas au sujet d'Eragon qui bouffe à tous les râteliers, plutôt qu'Eddings, McCaffrey et autres) sans parler du fait que parfois des auteurs ont des idées voisines même si le traitement est différent. Comme les Grooshame Grange d'Anthony Horowitz, c'est aussi une histoire d'école de sorcellerie, est-ce que Rowling s'en est inspirée? pas forcément mais plus d'une personne peut se dire "tiens, ce serait marrant une histoire où des enfants iraient dans une école où on apprendrait la magie plutôt que des matières normales": et à partir de là, on va retrouver des points communs: ils vont apprendre à voler sur des balais parce que les auteurs ont le même folklore avec des sorcières qui volent sur des balais, on va imaginer de profs haut en couleur donc quoi de mieux dans le contexte que des créatures magiques? Et zou, un prof fantôme, un prof loup-garou. Et si on s'inspire de nos écoles, on divise l'apprentissage en matière, et donc en domaine différent de magie: métamorphoses, mauvais sorts, etc.
C'est donc très dur d'avoir un concept vraiment original et parfois il ne faut pas se laisser embarrasser par ça où on écrit plus. Le traitement et le ton seront là pour faire la différence et du coup, les bouquins de Horowitz et Rowling ne se font pas d'ombre car ils n'ont pas les mêmes ambitions, pas le même humour, pas la même façon de traiter les personnages...
Image

Avatar de l’utilisateur
misseely
Elève de troisième année
Messages : 44
Inscription : 28 déc. 2013 - 21:48

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par misseely » 14 févr. 2014 - 12:46

Je suis tout à fait d'accord =)

C'est vrai que j'aurai pu mieux développer mes propos.. ^^ Ce que je voulais dire, et que j'ai sans aucun doute mal exprimé, c'est que même Rowling s'est inspiré d'autres auteurs, de mythes, de folklore, tout ça bien sûr remanié à sa sauce. Je n'ai pas lu énormément de bouquins qui parlent de sorcellerie, de mondes peuplés de sorcier, etc. donc oui j'ai cité Tolkien, c'était un peu facile, je m'en excuse...
Mais à part ça, il est évident qu'elle a fait un boulot incroyable, et que son succès est mérité ;)
"Sans imagination, l'amour n'a aucune chance." Romain Gary

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Langue-de-plomb
Messages : 3933
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par litsiu » 14 févr. 2014 - 13:35

Déjà, par ici, on dit "original" par opposition avec "fanfiction". Dans la vraie vie, on dit littérature, nouvelle, roman, etc. Juste une remarque en passant.

Sinon pour ce qui est de l'originalité des écrits, à mon avis, ce n'est pas une obligation (c'est même quasiment mission impossible) : on écrit des histoires d'amour, ça a été fait un million de fois, pris et tourné dans tous les sens (au figuré, hein), c'est pas pour ça qu'on arrête, hein ? C'est juste un thème universel et inépuisable.

Après ce qui va rapprocher HP d'autres oeuvres de fantasy connues et reconnues, ce sera sa propension à puiser dans l'inépuisable. JKR n'a pas inventé la sorcellerie, ni les gobelins, ni la magie, ni les orphelins qui se battent contre des méchants parce qu'il y a une prophétie qui dit que. Mais ce qui fait sa force, c'est la la structure de la narration, les personnages et leur background foisonnant, la richesse de ses petites inventions et la façon dont elles ont été exploitées. Pas une originalité intrinsèque dans l'idée de base, mais l'art du recyclage efficace, des thèmes connus présentés de manière divertissante. Et c'est tout ce qu'on demande à un roman, de divertir. Sinon on lit des essais.

Pourquoi l'originalité n'est pas la panacée ? A mon sens, d'expérience, on ne parle bien que de ce que l'on connait bien. Ca a l'air évident dit comme ça mais dans la pratique je vous jure que non, ça l'est pas.

Exemple, vous voulez écrire sur une situation d'abus : si vous n'avez jamais subi d'abus dans la moindre de ses formes, vous écrirez des bêtises, à coup sûr. Si vous avez ne serait-ce qu'effleuré une situation d'abus (parce qu'il y a une gradation dans la violence, et en fait si vous êtes passé à travers, soit vous êtes très jeune, soit vous êtes très chanceux, soit les deux), et que par ailleurs vous prenez la peine de vous documenter, vous serez peut-être capable d'extrapoler.

Donc pour moi ça sert à rien d'essayer d'inventer à tout prix, il vaut mieux partir de ce que l'on connait. Mes textes sont truffés d'expériences personnelles que je recycle, de façon très tordue parfois, des phrases que j'ai entendues, des gens que j'ai croisés dans la rue, des endroits où je suis allé, d'un paquet d'idées piochées en me documentant. Et des sentiments vécus, par moi ou par d'autres. Il n'y a RIEN de neuf dans mes textes. Ce qui ne me vaccine pas pour autant contre la médiocrité, alors qu'est-ce que ça serait si j'inventais à partir de rien. XD
D'ailleurs je trouve que je fais des choses plus intéressantes quand je recycle du personnel et du réel, plutôt que de la littérature.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13181
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par Ellie » 15 févr. 2014 - 18:44

litsiu a écrit :on ne parle bien que de ce que l'on connait bien [...] Exemple, vous voulez écrire sur une situation d'abus : si vous n'avez jamais subi d'abus dans la moindre de ses formes, vous écrirez des bêtises, à coup sûr.
Je ne suis pas d'accord. Si chacun écrivait seulement sur ce qu'il connaît, sur ce dont il a personnellement fait l'expérience, et sur rien d'autre, on n'aurait pas de littérature, on aurait des bibliothèques remplies de journaux intimes glorifiés.

C'est sûr qu'on parle mieux de ce qu'on connaît, mais je ne suis pas d'accord avec ton affirmation qu'on parle forcément mal de ce qu'on ne connaît pas. Je suis une enfant unique de 25 ans ; ça veut dire que je n'ai pas le droit d'écrire sur deux frères de 45 et 50 ans ? Je pousse ton affirmation à l'extrême, mais c'est en quelque sorte ça que tu es en train de dire.

Même si on parle de viol et d'abus. Nombre de romans traitent de ces sujets, certains extrêmement bien, d'autres moyennement. Est-ce qu'il faut conclure que tout les auteurs qui ont bien écrit le viol de leur personnage se sont forcément fait violer eux aussi ? J'espère que non, quand même. Surtout que les auteurs auxquels je pense n'écrivent pas vraiment des trucs joyeux en général, ça serait affreux de penser que dans une vie une auteur aurait accumulé tellement de malheurs pour pouvoir écrire cinq romans dessus...

Et puis d'un autre côté, quid des romans de fiction historique ? Un auteur du vingt-et-unième siècle peut faire toutes les recherches qu'il veut sur la Deuxième GM, mais jamais il ne pourra retourner y vivre, faire l'expérience du Blitz à Londres, savoir comment se sentaient les réfugiés dans les stations pendant que les bombes allemandes leur tombaient sur la tête. Et pourtant, je viens de finir un livre qui traite de ça, écrit en 2010, et on avait l'impression d'être là. Et puis bon, juste, le prochain recueil HPF sur la Première GM, je mettrais ma main au feu qu'aucun de nos auteurs n'a jamais fait l'expérience personnelle d'être un soldat dans les tranchées, un docteur en pleine guerre ou une femme de 1916 attendant les lettres de son fils/mari/père parti au front, et pourtant ça ne veut pas dire que nos nouvelles ne contiennent que des bêtises.

Donc c'est vrai qu'on écrit mieux sur ce qu'on connaît, mais je crois qu'avec une bonne imagination - et une petite dose de talent aussi - on peut écrire sur n'importe quoi.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Langue-de-plomb
Messages : 3933
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par litsiu » 15 févr. 2014 - 19:53

Voui, Erwan a parfaitement compris ce que je voulais dire. :mrgreen:

Je maintiens qu'il faut connaître son sujet pour écrire dessus correctement, et comme je l'ai dit, ça passe soit par une expérience personnelle, soit par une solide documentation.
Tu peux écrire sur une personne de 50 ans même si tu en as 25, puisque tu connais des personnes de cet âge (tes parents, déjà, qui sont probablement dans cette tranche d'âge) : tu connais leur vie, leurs problématiques, tu les côtoies tous les jours. C'est du vécu, c'est une base concrète. Tu peux aussi sans doute écrire sur une fratrie même si tu es fille unique, parce que le lien fraternel est quelque chose qui est souvent exploité dans la littérature, que tu as des amis qui ont des frères et des soeurs, etc, et que tu pourras exploiter leurs vécus et leurs anecdotes. A moins que tu aies vécu toute seule enfermée dans une cave, tu dois avoir des références là dessus.

Il y a des sujets sur lesquels écrire sans se documenter est un cassage de gueule assuré. Et c'est encore plus vrai pour des textes historiques. Les gens qui ont écrit des textes sur WWI se sont documentés, ils ont eu des cours d'histoires à l'école ou ont vu des films, recyclé des images vues à la télé (difficile d'y échapper, à la guerre, hein), ils se sont appuyés sur les expériences et les histoires d'autres personnes. Ils n'ont rien inventé. Ca n'exclue pas l'imagination. Mais si on se base uniquement sur l'expérience des autres, il y a déjà une pré-digestion, une interprétation qui est faite. On tombe vite dans le cliché sur WWI et les tranchées, non ? Franchement c'est le problème que j'avais pour écrire sur ce sujet. C'est pas mon univers. Mon travail d'imagination, il se fait mieux quand je transforme l'expérience réelle en action fictive. Si je décortique mes textes, il y a un paquet de situations qui ne sont pas inventées. Un SDF avec un chien noir, un punk qui aime pas qu'on lui sourie, un connard fier de sa "prestation" à un enterrement... Oui, c'est du réel, ça. Juste du réel recyclé, sorti de son contexte et digéré dans de la fiction. C'est pas de la biographie pour autant.

Après c'est une préférence personnelle de privilégier les expériences réelles... Donc oui, on peut très bien se baser uniquement sur de la documentation et laisser le personnel de côté. Mais non, on ne peut pas écrire de texte crédible sur un sujet qu'on ne connait pas sans se documenter.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 639
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: L'écriture, c'est original. Ah ouais ?

Message par Alrescha » 30 juil. 2016 - 07:43

J'ai dû calmer mes ardeurs quand j'écrivais (aussi) sur les vampires. J'ai un recueil d'histoires de vampires en cours.
Ca a été un vrai challenge pour l'une d'elles, car Twilight venait juste de sortir sur grand écran... et ma première illustration ressemblait vraiment à Edward Cullen :oops: Heureusement j'ai fait évoluer ce personnage. Et il n'y a pas de Volturi. Les méchants sont principalement humains...

Je suis actuellement en train d'écrire une fiction alternative à HP. Le plus dur est de ne pas tomber dans le plagiat car c'est nul et ça sert à rien, même sur certains points...

Le truc est de trouver l'originalité de l'histoire. Pour Dynastie Light, j'ai failli tomber dans le cliché du jeune vampire tombeur. Heureusement ça ne dure qu'un temps... Ce qui est original ? Je vous laisse lire l'histoire pour le découvrir :mrgreen: Sinon je vous spoile et c'est pas cool.

J'ai attaqué depuis lundi une romance : un jeune norvégien et une anglaise qui se rencontrent pendant l'été dans les fjords. Là, ça devient coton pour l'originalité. A moins que ça le soit déjà ? je sais pas. En tout cas, la relation à distance ne rend pas les choses faciles entre eux. J'ai essayé de me baser sur mon expérience personnelle mais pas facile, pas facile...
[IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/200547signature.jpg[/IMG]

Tu as fait quoi cet été ? Un concours : viewtopic.php?f=133&t=10945

:mrgreen: LES OCs AU POUVOIR ! :mrgreen:

Répondre

Revenir vers « L'écriture, c'est original »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité