Ces histoires qu'on écrira un jour

Pour discuter de textes originaux trouvés sur le Héron, demander des conseils pour vos projets, etc.

Modérateur : Forum - Modérateurs newbies

Règles du forum
Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13205
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Ellie » 20 juin 2013 - 00:48

On a tous des histoires qu'on voudrait écrire, des plans qu'on élabore le soir quand on trouve pas le sommeil, des idées de génie qui nous frappent quand on est dans la douche, mais qu'on a pas le courage/l'inspiration/le temps de coucher sur papier.

Venez raconter ce que vous voudriez écrire un jour. Peut-être que finalement ça sera jamais fait, ou peut-être que dans dix ans, vous reviendrez ici, vous verrez une idée que vous aviez notée puis oubliée, et vous vous direz "oh mon dieu mais c'est une super bonne idée !" et vous écrirez un best-seller.


Me first !

Pour moi c'est surtout des histoires à finir :
- Les cinq vies de Mélissa Harvey : une femme qui rate son suicide et, pendant qu'elle est dans le coma, voit en rêve des vies qu'elle aurait pu avoir si elle avait pris d'autres décisions dans sa vie.
- Le machin sans titre que je traîne depuis 2011 : sur un village fantôme dans une forêt.
- NaNo 2012 : sur Arianne et le piano hanté, j'avais recommencé à y travailler sérieusement, mais j'avais du mal, je me demande si je devrais pas plutôt faire le contraire, commencer à l'écrire à partir de zéro et insérer des bouts de texte que j'ai déjà plutôt que prendre le manuscrit et modifier des passages.
- La Renarde (2011) : celui que j'ai raté, je dois le finir, ou bien réviser le début et ensuite le finir, on verra.
- Holo : écrite en anglais, sur un homme dans le futur, y'a une télé qui te permet de "rentrer" dans l'image, c'est un hologramme, sauf que normalement tu peux rien toucher, et là y'a un bug et il se fait aspirer dedans.

Et celle que je veux écrire depuis que j'ai 14 ans, j'avais le début mais il a disparu, entre les bugs d'ordis et les pertes de clé USB. Sur une fille qui déteste sa mère. Je me souviens encore de la première phrase : "On m'a souvent raconté le jour où je suis née".

Et j'ai déjà l'idée pour mon prochain NaNo. Ça sera un monde où les gens sont pas capables de rêver tous seuls, ils doivent acheter des "bons rêves" sinon ils font des cauchemars. Un jour le stock de rêves s'écoule, tout le monde fait des cauchemars sauf une poignée de gens, qui se font recruter par les gens qui vendent les rêves, en gros ils doivent passer la journée à rêver et stocker leurs rêves. Y'aura une révolte à un moment, mais j'ai pas planifié jusque là.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Kriss
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2505
Inscription : 14 juin 2010 - 23:53

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Kriss » 20 juin 2013 - 10:21

Ellie, j'ai hâte de voir ce que tu feras de Melissa Harvey et du village fantôme ! Ça a l'air très chouette :wink:


Personnellement, j'ai seulement deux trois idées qui traînent dans un recoin sombre, attendant que j'aie le courage de m'y mettre :

- Une nouvelle à chute sur un portier/videur de boîte qui bosse pour un mec super important mais qui s'ennuie ferme. Dans ma tête j'ai le style du récit, la chute et deux trois phrases, mais j'ai jamais écrit de nouvelle à chute alors j'ai du mal à vraiment démarrer. Pi je vois pas trop comment semer les indices sans que ce soit terriblement obvious, ni comment annoncer la chute.

- L'histoire d'un mec qui s'arrache l'oeil et le monte en pendentif pour l'offrir à une fille qui lui trouvait un regard bizarre avant (tout droit sorti d'un de mes rêves, j'hésite encore entre fanfic et original)

- Un polar tordu à la Criminal Minds avec un méchant repentant, victime de ses démons, qui sème des indices pour qu'on l'arrête

- Une réflexion sur la notion de sacrifice, en forme de dialogue entre un assassin et ses victimes
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Animagus non déclaré
Messages : 306
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par dedellia » 22 juin 2013 - 00:02

Si j'étais capable de structurer tout ce qui flotte dans ma tête... (Bon ça y est je pense à un bateau... :( )

Fille d'un roi un peu mise de côté, même si elle tente de faire ses preuves, se fait un jour kidnapper par un royaume ennemi en espérant une rançon. Mais la libération de sa fille n'est pas sa priorité et elle y reste longtemps. Le roi (l'ennemi) propose de faire une alliance par le mariage de lui et de la fille principale. Elle ne veut pas bien évidement... (Qui voudrait d'un mariage forcé ?) Bref, la suite c'est comment elle tente d'y échapper et tout ça...

Kriss, j'aime bien ton idée sur la réflexion sur les sacrifices, ça serait intéressant à lire :)

Avatar de l’utilisateur
Ocee
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5223
Inscription : 15 juil. 2010 - 01:14

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Ocee » 22 juin 2013 - 07:45

Un jour, je finirai Le Geek et la Belle, un jour :criz:

Pour le reste, ça donne :
- Mon A., l'histoire de ces deux amoureux dont l'un attend l'autre sur un banc
- un truc du genre "surdose de vampire / la pire des vampires", histoire de casser les clichés sur le genre
- Un rêve à portée de mains, une amourette d'ado
- une histoire fantastique dont l'héroïne était censée s'appeler Océane et son truc c'était qu'elle "lisait" dans les pensées malgré elle et elle allait découvrir pourquoi toussa, toussa...
Image

Avatar de l’utilisateur
Eliane
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2452
Inscription : 15 sept. 2008 - 20:34

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Eliane » 29 juin 2013 - 19:21

J'ai deux trois idées qu'il faudrait que j'écrive un jour avant de les oublier ou d'en avoir d'autres ( :roll: )...

D'abord, même si ça colle pas vraiment dans ce topic parce que c'est de la fanfic, faut vraiment que j'écrive tous mes "bouts" d'histoire sur Phineas, Isla, Shea (et Aileen ♥). J'ai tellement de morceaux en tête, c'est vraiment LE truc qu'il faut que j'écrive une fois la prépa finie x). Le pire, c'est que j'ai plus de bouts sur les derniers OS que sur les premiers, donc j'ai qu'une envie, c'est d'écrire la fin avant le début :mrgreen: .

Après, je pense que ce sera mon prochain Nano (si j'en refais un un jour), mais faut que je me fasse des fiches sur les persos et que je prépare bien le truc à l'avance (qui sait, peut-être que je tenterai la méthode du flocon...). L'histoire en elle-même est plus ou moins en tête, plus ou moins en deux parties, et plus ou moins pas explicable pour l'instant, je m'en rends compte x). Normalement, c'est avec un semblant d'agence gouvernementale et un truc de lavage de cerveau :mrgreen: .

Un jour, il faudra aussi que je refasse mon premier Nano, de la Science Fiction pas très crédible à l'époque, mais bon...
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 5843
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Norya » 30 juin 2013 - 20:12

Pour l'instant, j'ai pas grand chose en tête mais quand même :

- Pour le défi, j'aimerais reprendre les personnages de la réécriture de l'atelier 10 de HPF pour faire d'autres réécritures autour de différents passages où apparaît Loki dans cette mythologie. J'ai ciblé environ 5 textes. J'aimerais vraiment arriver au bout de cela, en faire une "série" qui les regroupe sur HPF. Pas un truc à vocation de publication, juste pour le défi et le plaisir. Loki mérite bien ça.

- Terminer ce texte commencé en atelier IRL sur une nana qui ne supporte pas sa voisine et qui la décrit méchamment. Texte qui, vu comme il tourne, ne devrait pas bien finir pour la voisine.

- Terminer cet autre texte commencé en atelier IRL, l'an dernier celui-ci, sur une nana obligée par un copain à elle à faire juge dans un concours autour du champagne alors qu'elle n'y connaît rien. Hein ? Meuh non, c'est pas du self-insert. Allons donc ! :mrgreen:

- Terminer tout autre texte avec idée géniale ou idiote qui va m'arriver bientôt dans la tête.

Et puis il y a le méga gros projet début lui aussi en atelier d'écriture, plus à vocation de roman (court ou long, je ne sais pas, j'ai une idée de forme à lui donner mais je sais pas si je suis pas trop ambitieuse ni si cette idée le permettra) Quoi que j'ai pas tellement une idée précise mais plein, trop d'ailleurs. J'ai surtout deux personnages, deux amis à la fin du XIXème siècle. Je vois des relations compliquées entre eux, distendues mais j'arrive pas encore à trouver un vrai fil rouge. C'est le super projet à looooooong terme que j'ai, quoi. :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Vifdor
Yoshinou du choupiseur
Messages : 10173
Inscription : 24 déc. 2006 - 16:34

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Vifdor » 30 juin 2013 - 21:09

Bon je vais parler de mon projet "guerres indiennes" que je traîne depuis longtemps mais que j'aimerai bien concrétiser.

Donc en gros...
Ce serait un roman en plusieurs parties décrivant la vie de deux amis sur une quarantaine d'années entre la belle époque et la fin de la seconde guerre mondiale. Ils sont tous deux des gamins de l'assistance publique qui se retrouve placés dans une ferme à la campagne. ils s'en échappent et partent pour Paris où ils intègrent une bande d'apaches. Ils vont évoluer quelques années dans ce milieu et l'un va devenir plus ambitieux et vouloir détrôner un autre groupe de la pègre. S'en suit une bataille entre malfrats mais le lieu où ils se réunissent est en fait une souricière tenu par la police et le plus ambitieux va s'enfuir en laissant tomber le deuxième qui va être envoyé dans une colonie pénitentiaire jusqu’à sa majorité (dans ce genre . ).
Ils se retrouvent plus tard (après la WW1) et le premier est devenu maquereau. Ils font encore quelques coups ensembles puis se font de nouveau attraper. Le deuxième est envoyé à Cayenne tandis que le premier s'ne sort encore et continue ses traffics.
Quand il revient de Cayenne, le second abandonne définitivement les plans louches et se fait embaucher auprès d'un artisan de tendance socialiste qui participe activement au front populaire (à cet endroit je songe à introduire une romance homosexuelle, je sais pas si ça sera too much ou pas. :mrgreen: ). le deuxième prend du galon dans son boulot et embauche un jeune garçon de l'assistance qui lui rapelle son enfance. il découvre peu de temps après que celui ci est le fils de son ancien camarade avec une prostituée. il l'élève dès lors comme son fils en espérant qu'il ne deviendra pas comme son père biologique.
la seconde guerre mondiale arrive et le deuxième va participer activement à la résistance par un réseau communiste. il retombera encore une fois sur son ancien camarade qui est devenu collaborateur et qui se charge de sale boulot pour les autorités.
L'histoire se finit sur la libération de Paris.

j'ai le plan d'histoire et le découpage en gros des parties, j'ai fait pleinn de recherches historiques et je me suis préparé un petit lexique avec le vocabulaire des malfrats parisiens de l'époque. Maintenant faudrait que j'écrive. XD
"Si vous n'êtes pas une oeuvre d'art d'au moins deux cent ans, je peux rien pour vous là."

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Employé chez Gringotts
Messages : 1036
Inscription : 24 janv. 2011 - 22:18

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Selsynn » 03 juil. 2013 - 13:58

Oh !
C'est un sujet que je n'aurais jamais du voir...
Un jour, j'aurais écrit toutes les histoires originales qui trainent dans ma tête, mais c'est pas encore fini !

Les Enfants d'Ellinao :
Plus le temps passe, et plus cette histoire rallonge. Au départ une trilogie, d'après mes estimations actuelle, le nombre de tomes oscillera entre 9 et 12, suivant en combien je subdiviserais les quatre sous-parties principales.
En gros, c'est de la fantasy épique classique : prophécie, amour, dragons.
Mais en fait pas si classique que ça, à cause de certains des personnages principaux. Ils ont grandi sur terre (bon, là ça reste du classique). Matthieu est un génie scientifique hors norme qui se met en tête de trouver les règles de la magie ; Lilliane est une jeune fille mignonne et gentille qui devient fanatique et guerrière sans merci (rien d'extravagant) ; Boris est un jeune homme qui a une formation poussée en self défense, et en plein d'arts martiaux de base ; et Laetitia rêve à un "ange gardien" qu'elle se battra jusqu'à son dernier souffle pour avoir.

La suite de cette saga, du nom d'Expériences trop réussies est mon gros chantier du moment. Je suis en train de reprendre toute la première partie (il y a en 3 ou 4 de partie. 3 pour l'instant, mais ça va exploser à la réécriture) et d'en faire un tome séparé du reste pour publier l'histoire sous le format d'une petite série.
Elle raconte l'histoire de la fille de Matthieu. Mais entre temps, Matthieu est devenu immortel. Il est toujours aussi génie scientifique et a toujours aussi peu d'empathie... Des fois, je me demande comment il est tombé amoureux de sa future femme...

Et j'ai plusieurs histoires dans d'autres mondes que celui d'Ellinao. (en version pitch court)
-> Mort Sans Souvenirs [urban fantasy] : Si la Mort perd ses souvenirs, que ce passe-t-il ? Bon, pas grand chose. L'archange supérieur et le Grand Démon Principal se charge de tout. Oui, mais si jamais... {A corriger}
-> La Corporation du Dragon [urban fantasy] : une reprise de Orgueil & Préjugés mais à la sauce magie et XXIeme {A réécrire}
-> Le Nombril du Monde [fantasy] : Le futur Empereur de Nombril du Monde est forcé de faire un voyage par delà le Désert pour se forger le caractère et revendiquer le trone. Ah, ça le lui forge, oui, mais ce que n'avait pas prévu celle qui se voyait l'Impératrice, c'est qu'il tomberait amoureux, et ramènerait une sorcière à ses cotés. {A écrire}
-> Oiseau de Malheur [Urban fantasy] : Ils se connaissaient, ils croyaient tout savoir sur leur particularités : Être Changés. Elle, elle ne savait rien, encore moins qui elle était. Mais certains oiseaux portent malheur, c'est bien connu. {A écrire}
-> Invisible [fantastique] : Je ne les avais jamais vu, jusqu'au jour où je les ai découvert. Alors plus personne ne m'a jamais revu. {A écrire}
-> Hell's App [Anticipation] : Un jeu d'enquête comme il en existe tant sur le Réseau. Un groupe qui se met en contact. Explosif, le groupe. Puis la lente découverte impossible : les cas de morts ne sont pas fictives, le Réseau tue... {A écrire}

Et plein d'autre !

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13205
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Ellie » 03 juil. 2013 - 16:09

Hell's App m'intrigue ! :D
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Yudith
Conducteur du Magicobus
Messages : 1394
Inscription : 07 juil. 2009 - 23:12

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Yudith » 03 juil. 2013 - 16:20

Selsynn, si tu finis Mort Sans Souvenirs et Hell's App, je te lis sans hésiter :D :D
Image

Avatar de l’utilisateur
emiwyn
Fangirl and aaw
Messages : 3520
Inscription : 09 juil. 2008 - 12:58

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par emiwyn » 03 juil. 2013 - 18:16

Wow, tes idées Vif sur ton roman me donnent bien envie :shock: . C'est con, ce topic, ça me frustre : j'ai envie de lire vos romans maintenant tout de suite :mrgreen: .
Et Ellie, j'espère un jour voir ce que ton NaNo donnera, parce que l'histoire des "bons" rêves à acheter ça fait très Doctor Who me donne foutrement envie.

Perso, j'ai plein d'histoires qui traînent, mais la principale, celle que je voudrais vraiment écrire, c'est celle de deux soeurs d'une ptite trentaine d'années. Le mari de l'aînée est plus jeune qu'elle, et lui et la ptite soeur vont tomber amoureux. Valà valà, c'est cliché, mais je crois que je m'épanouirai dans cette idée XD. Sérieusement, en vrai, je voudrais bieng décrire la lente évolution des sentiments jusqu'à ce qu'ils ne réussissent plus à céder, sans forcément qu'il y ait du sexe ou quoi, mais juste jusqu'au moment où ils s'avouent à eux-même qu'OK, ils peuvent plus lutter. Et en fait, ce serait encadré par un prologue et un épilogue qui serait similaire : les deux soeurs autour d'une table dans la cuisine, face à une tasse à café, en silence. Suivant la place, on comprend pourquoi elles sont là.

Valà valà, comme dirait un post sur un tumblr à la con : j'ai le prologue, l'épilogue, plus ou moins le titre et l'illu, la page de remerciements, mais pour l'histoire, héhé, c'pas encore ça :mrgreen: .
Image

Envole-moi, remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots.

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 5843
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Norya » 03 juil. 2013 - 21:09

emiwyn a écrit :Valà valà, comme dirait un post sur un tumblr à la con : j'ai le prologue, l'épilogue, plus ou moins le titre et l'illu, la page de remerciements, mais pour l'histoire, héhé, c'pas encore ça :mrgreen: .
Ah ben c'est déjà pas mal, hein !
Parce uqe mon projet personnel à visée romanesque, j'ai deux personnages, leur métier (un facteur et un scientifique), une époque (le XIXème), trois quatre passages mais qui ne vont pas tous dans le même sens, quelques pistes inabouties et... c'est tout. Je sais juste que je DOIS travailler sur ces deux gars-là. C'est déprimant, vu comme ça ! :?
Image

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Employé chez Gringotts
Messages : 1036
Inscription : 24 janv. 2011 - 22:18

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Selsynn » 05 juil. 2013 - 17:24

Ellie & Yudith, je vous tiendrais au courant.
J'ai fait un post pour corriger avec l'aide de quelqu'un MSS, donc Yudith, si tu veux réellement voir ce que cela donne, il reste une place de libre (sachant que je ne suis pas à fond sur cette histoire, de toute manière les corrections, de manière générale, je sais pas les faire en intensives...)
Pour Hell's App, il faudra que je corrige le syno pour y virer toutes les gros trou affreux qui me font me planter à chaque essai d'écriture. Puis je me prendrais un nano pour l'écrire (mais pas celui de cette année, je pars en vac le 15 novembre!)

En tout cas, ça fait plaisir de lire ça ^^

Avatar de l’utilisateur
Yudith
Conducteur du Magicobus
Messages : 1394
Inscription : 07 juil. 2009 - 23:12

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Yudith » 06 juil. 2013 - 13:02

Si tu veux, pourquoi pas, mais je n'ai jamais fait de relecture :wink:

Je vais quand même présenter (et donc mettre à plat) tout les projets plus ou moins sérieux que j'ai envie d'écrire :

- Les Marcheurs de l'Ombre qui est mon Nano du mois, pas bien ficelé du tout puisque je suis partie avec rien d'autres que le titre, pas de plan, pas de persos, rien. C'est de la fantasy, une cité dirigé par un Conseil et une espèce de Guilde à part appelé les Marcheurs de l'Ombre ou Porteurs de Mort puisqu'ils l' "entendent" plus ou moins avec le vent, l'obscurité, ce genre de trucs.
C'est vachement développé, je sais :mrgreen:

- Photos d'avant qui a longtemps tourné dans ma tête sans que je ne l'écrive jamais et comme j'ai peur de l'oublier, je la note ici. Un homme est obligé de revenir dans son village d'enfance pour s'occuper de l'enterrement de son oncle et l'héritage qu'il laisse puisqu'ils étaient les deux derniers. Comme il vient de se perdre son emploi et de se faire plaquer, il en profite pour faire une pause, même si revenir dans ce village paumé lui pèse beaucoup. Il découvre l'atelier photo de son oncle qui a passé sa vie à photographier le village et ses habitants et décide, avec l'aide de quelques anciens amis d'enfance, de refaire les photos avec les mêmes personnes aux mêmes endroits et de les exposer à la fê]te du village.

- Les années passent est mon Nano de novembre 2011 si je me souviens bien. C'est un ensemble de nouvelles au sujet d'une bande d'amis qui se voient, font des conneries et grandissent. En l'état, je crois qu'il n'y que deux nouvelles qui sont finies (mais mériteraient d'être retravaillé) et une est en ébauche.

- Une nouvelle sans nom, dans le texte érotique, avec une jeune femme qui pose comme modèle nue.

- Deux ans à vivre : un surdoué apprends qu'il a une maladie rare et qu'il ne lui reste que deux ans. Vus que ces parents l'ont toujours poussé dans ses études au dépit de son envie d'avoir une vie normale, il décide de rattraper le temps et de profiter de ces vingt quatre mois pour faire ce qu'il n'avait pas le droit de faire : s'amuser.
Image

Avatar de l’utilisateur
Aoife O'Hara
Conducteur du Magicobus
Messages : 1289
Inscription : 13 sept. 2011 - 18:52

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Aoife O'Hara » 29 juil. 2013 - 20:47

Coucou, bon, de mon côté je vais faire un petite liste aussi histoire de mettre tout ça à plat, sinon entre tout ce que j'ai sur le feu, je ne m'en sors plus du tout...
Alors, j'ai:

Make up your mind, pas trop loin de la fin. Chick-lit à crever: au Japon, une maquilleuse doit travailler sur le tournage d'une série et maquille un acteur incroyablement suffisant, mais une série de péripéties leur feront réaliser que malgré leur antipathie première, ils ne sont pas si différents que ça.

Les Nantis, un roman très français où un jeune homme, adopté coréen, fait un premier voyage en Corée dans le but de contacter sa famille biologique. À travers cette immersion dans une culture qui n'a jamais eu l'occasion de devenir la sienne, il fait de nouvelles expériences et espère se recentrer sur qui il est vraiment.

Elizabeth(working title) (ça veut dire: "j'ai pas de titre"), un polar pour ados que j'avais bien démarré quand j'avais seize ans; une jeune fille venue de Paris se retrouver bloquée tout l'été dans une vieille maison aveyronnaise pour des vacances en famille. Elle est télépathe, et quelque chose qui la pétrifie émane de la maison. Par une drôle de coïncidence, elle rencontre deux garçons de son âge dotés de la même capacité qu'elle, qui ont eux aussi remarqué que quelque chose ne tournait pas rond. Ils enquêtent. (C'était bien foutu, et j'avais un super twist pour la fin, mais je ne m'en souviens plus, c'est très bête parce que j'en ai 16 chapitres.)

Au théâtre (working title), un jeune homme qui vient de planter sa première année de fac à Paris est envoyé chez son père en province, où il passera l'année à travailler dans le théâtre dont son père est co-directeur. Très cœur d'artichaut et vaguement niais, après quelques fausses alertes il tombe vraiment amoureux d'une fille de l'équipe, ce qui l'entraîne (par un jeu compliqué de secrets et de scandales) dans une spirale de problèmes avec la Maire de la ville.

La saga O'Hara (working title) (les titres et moi, c'est pas trop ça), sur un continent insulaire, plusieurs adolescents sont amenés à se fréquenter à l'académie royale. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que leurs familles sont très étroitement liées par une ancienne malédiction dont ils sont tous les victimes. Ils ne devront pas seulement vaincre les malédictions qui pèsent sur leurs familles, mais également dépasser les mésententes et les haines ancestrales qui pourraient bien les mener à leur perte.

Augustus Poissard
(working title), en cours d'écriture et bientôt sur vos écrans car le concours sur la magie d'Erwan m'a filé le coup de pied au derrière qu'il me fallait. Augustus Poissard le bien nommé n'a jamais eu de chance, mais un jour, il découvre un grimoire qu'une vieille tante a laissé derrière elle à son trépas. Non seulement il y trouvera de quoi conjurer le mauvais sort dont il est victime, mais il mettra le doigt dans l'engrenage de la magie et entreprendra de se venger de ceux qui l'ont fait souffrir, un par un...

Working title inconnu, (c'est le début de la fin) roman fantasy jeunesse. Un homme est recueilli par une faction rebelle qui l'a arraché à un général dont il était le prisonnier. Il n'a aucune idée de qui il est, et suppose que pour le découvrir, il doit se rendre à la capitale, à l'autre bout du pays, pour savoir pourquoi un général de l'armée royale l'emmenait aussi loin. Sur sa route, il en apprendra de plus en plus sur l'empereur en place, un tyran sanguinaire qui met les campagnes à feu et à sang et terrorise vraisemblablement la princesse, sa femme. Le héros n'aura alors plus qu'un seul but; terrasser celui qu'il finira par tenir pour responsable de ce qui lui arrive, et secourir la princesse. Spoiler alert: la princesse n'a pas forcément besoin de son aide (je le dis parce que sinon on dirait que mes ficelles ne sont plus des ficelles mais des cordes.)

Mara Penderghast (working title), Mara est la fille des mages Gardiens de Paris, mais elle vit presque coupée de sa famille, car c'est son frère aîné qui a hérité des dons magiques de la famille. Elle a quelques liens avec la communauté surnaturelle locale et tente de mener une vie normale, loin de ce monde-là. Mais lorsqu'elle découvre qu'elle peut voyager dans les Failles du temps et de l'espace qui jalonnent le monde connu, un talent incroyablement rare, elle sera convoitée par de nombreuses organisations magiques rarement inoffensives... Il lui faudra apprendre très vite à distinguer ses amis de ceux qui lui veulent du mal.

AT WW1
(working title), celui-là j'espère réussir à le boucler en deux jours, je suis pas très loin mais j'aimerais éviter de faire de la pâtée pour chat avec mon récit... Un jeune homme parti déménager la maison de son arrière-grand-mère au décès de cette dernière écoute en chemin les histoires qu'elle a enregistrées pour une association d'Anciens Combattants. Elle y raconte l'histoire de celui qui était son amoureux du temps de la Grande Guerre, et comment il a essayé de déserter les champs de bataille.

Je sais que tu l'aimes, une fanfic !!! Youhou !!! On connaît bien Arthur et Molly Weasley, mais cette dernière ne s'est pas toujours appelée Weasley... Qu'en est-il de la période où, à l'école, le meilleur ami d'Arthur pour qui il aurait tout donné, a jeté son dévolu sur la jeune fille ?

Bon, euh, je savais que j'avais beaucoup d'histoire en cours, mais là... :peur: Voilà pourquoi j'avance jamais rien !
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 5843
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Norya » 30 juil. 2013 - 08:05

Aoife a écrit :se retrouver bloquée tout l'été dans une vieille maison aveyronnaise
Oh, c'est violent, ça... :mrgreen: :arrow:

Dis donc, tu as beaucoup d'idées variées, je note (avec un net intérêt pour l'Asie, mais ça ne me surprend pas^^)
Je crois que j'aimerais bien lire tes "Nantis" !
Bon "courage" pour finir tout ceci (il m'en faut aussi à la différence près que j'ai surtout des histoires courtes pour 1 longue, donc j'admire ta liste longue de projets^^)
Image

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Langue-de-plomb
Messages : 3884
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par litsiu » 30 juil. 2013 - 08:24

Hu hu, moi j'ai juste un roman de SF à finir... Il est écrit à 70% depuis presque deux ans, ouch... *fouettez-moi*

Puis un de ces quatre, j'écrirai un polar creusois, mais j'ai aucune idée sur le scénario, je sais juste l'ambiance que je veux y mettre. Trash et drôle. :mrgreen:
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Antasy
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 23 avr. 2012 - 12:20

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Antasy » 30 juil. 2013 - 10:06

J'écrirai cette histoire sur deux adolescents, un été, à St Jean-de-Monts. L'un vient de perdre sa mère, l'autre angoisse à cause de la foule, y'aura p't'être des histoires de fantômes, parce que c'est cool les fantômes. Et ils rencontrent deux autres gens qui n'ont pas encore de rôle distincts mais ils sont cools donc je les garde.
Je finirai Blaast, une histoire que je qualifie d'absurde réalisme, sur deux ados, again mais qui ressemble énormément à l'histoire du dessus et donc, j'suis bloquée.
J'écrirai sur une famille nombreuse au lieu de me concentrer sur l'un des membres.
Ah et je ferai une histoire avec des vampires, envie qui me taraude depuis ma période vampire, justement.
J'écrirai sur moi, aussi. Parce que l'égocentrisme c'est le bien.
Puis, j'écrirai des nouvelles avec d'anciens personnages afin qu'ils n'aient pas que des semblants d'histoires.

Un jour, quoi.

Avatar de l’utilisateur
yunus
Assistant chez W&W
Messages : 937
Inscription : 03 juil. 2013 - 10:23

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par yunus » 31 juil. 2013 - 08:17

Oups je viens seulement de découvrir ce topic, moi aussi j'ai des fics a écrire :
-Je dois finir "Un secret enfoui", un roman que j'ai commencé il y a plusieurs années. Je l'ai laissé tombé au moins 2 ans avant de le reprendre. et là je l'ai encore laissé depuis quelques mois. Non seulement je dois le finir mais en plus je dois reprendre tout le début parceque quand j'étais plus jeune bah j'écrivais lmal ^^ Ca raconte l'histoire d'une jeune fille qui échappe plusieurs fois à la mort elle ne sait pas trop comment. Elle va découvir qu'elle est protégée par un peuple des mers (son peuple) qui attend son retour pour gouverner et déclarer la guerre à leurs ennemis (ya rien d'original là dedans je suis d'accord ^^)
-Je dois finir l'histoire d'une mère qui a perdu son mari et sa fille dans un incendie. Elle reste seule avec son fils et se remarie avec un mec qui la martyrise, alors que son fils fais d'étranges cauchemars dans lequel il est somnambule
-Je dois commencer (et finir si possible ^^) La tour infernale. Ca se passe dans un ancien moulin à l'abandon. C'est une société qui emprisonne des gens pour faire des essais scientifiques. Ils leurs découpent des membres pour voir comment ils arrivent à se débrouiller après ça
Ellie a écrit :
Et j'ai déjà l'idée pour mon prochain NaNo. Ça sera un monde où les gens sont pas capables de rêver tous seuls, ils doivent acheter des "bons rêves" sinon ils font des cauchemars. Un jour le stock de rêves s'écoule, tout le monde fait des cauchemars sauf une poignée de gens, qui se font recruter par les gens qui vendent les rêves, en gros ils doivent passer la journée à rêver et stocker leurs rêves. Y'aura une révolte à un moment, mais j'ai pas planifié jusque là.
Oh mon dieu Ellie tu dois absolument écrire cette histoire elle est géniale!! (quoique depuis juin...tu l'as peut-être écrite ^^)
Image

Ne croyez que ce que vous voyez

Avatar de l’utilisateur
emiwyn
Fangirl and aaw
Messages : 3520
Inscription : 09 juil. 2008 - 12:58

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par emiwyn » 31 juil. 2013 - 10:27

Je crois qu'elle est sur le Héron, yunus, dans la série pour le concours d'Erwan Do you believe in magic ?. J'en trépidais d'impatience de la lire, quand je l'ai vue passer x).
Image

Envole-moi, remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots.

Avatar de l’utilisateur
yunus
Assistant chez W&W
Messages : 937
Inscription : 03 juil. 2013 - 10:23

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par yunus » 31 juil. 2013 - 10:33

Celle qu'elle a posté sur le héron pour le concours c'est sur les rêves aussi mais ce n'est pas tout à fait la même histoire (je l'ai adoré d'ailleurs ^^)...je sais pas si c'est lié
Image

Ne croyez que ce que vous voyez

Avatar de l’utilisateur
emiwyn
Fangirl and aaw
Messages : 3520
Inscription : 09 juil. 2008 - 12:58

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par emiwyn » 31 juil. 2013 - 10:41

Oh dommace ! Enfin bon désolée pour l'intervention inutile et HS, du coup ^^.
Image

Envole-moi, remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots.

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13205
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Ellie » 31 juil. 2013 - 15:41

Non non c'est pas elle :P L'autre je vais l'écrire en novembre, pendant NaNo. Mais si je la termine, je vais sûrement essayer de la faire publier "pour vrai" avant de la publier sur le Héron. Je penserai à vous pour me faire betater :wink:
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Aaurora
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 466
Inscription : 25 sept. 2011 - 20:25

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Aaurora » 09 août 2013 - 14:10

Hm, j'adore ce topic o/

Un jour, je terminerai l'original dont j'ai eu l'idée il y a cinq ans environ. Du coup, c'est un truc un peu enfantin, je l'ai écrit sur le moment et je pense que ça me ferait très plaisir de le remanier, même si ce n'est pas brillant du tout. J'y suis attachée, puis c'est du fantasy. Ca raconte l'histoire d'un petit garçon propulsé dans un monde assez bucolique, sans aucune présence humaine, pour fuir des certaines espèces d'Ombres, et une guerre certaine. Il noue une amitié très profonde avec un certain personnage, et bref, il se retrouve embarqué dans une bataille, et il découvre le monde où sont stockées les âmes des enfants qui ont grandi. En gros ça parle beaucoup d'exil, d'amitié, d'envie, de duplicité etc. J'aimerai bien l'offrir à mon petit frère, donc il faudrait dans l'idéal que je le termine avant un ou deux ans xD

Puis il y a cette histoire fondée sur l'amitié de deux personnages. Il y a beaucoup d'ambition, et ça commence au moment de la dégradation des relations, c'est à dire qu'ils s'aiment toujours mais ne s'entendent plus. Des années plus tard, ils se retrouvent, sauf que l'un a perdu la mémoire apparemment, et l'autre est totalement désemparé. Ca parlera énormément de théâtre, aussi. En fait, j'ai posté le prologue sur le Héron je crois.

Je doute un peu de ma capacité à écrire aussi longtemps, des trucs aussi longs, sans arracher tout ce que j'aurais fait avant, mais je l'ai déjà fait une fois alors pourquoi pas o/ Par contre vos trucs ont l'air tous vaaachement cool *_*

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13205
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Ellie » 21 août 2013 - 01:35

J'ai un petit paquet d'idées qui ont remonté de mes souvenirs récemment :

Deux romans que je voulais écrire, à une époque.

- Un sur une ado qui vit dans une vieille maison où il s'est passé un meurtre qui n'a jamais été résolu, une cinquantaine d'années auparavant, et elle commence à avoir des visions de cette époque, justement, jusqu'au jour où elle voit le meurtre.
=> Si je décide de l'écrire un jour, je changerai carrément la fin que j'avais imaginée, qui est nulle et totalement digne de la fille de 15 ans que j'étais quand j'y ai pensé :mrgreen:

- Un sur un monde dans le futur où il y a une ville "riche" entourée de quartiers pauvres. Depuis un petit moment, il y a des gens qui disparaissent à droite et à gauche. On rencontre cinq ados/jeunes adultes de profils différents qui ont chacun un pouvoir (une pouvait faire exploser les objets à distance, un pouvait parler aux objets électroniques, les trois autres je sais plus c'que j'avais prévu), et un jour ils se font effacer, plus personne de leur entourage les reconnait. Alors ils finissent chez quelqu'un qui commence à les entraîner pour qu'ils puissent aller récupérer les gens qui se sont fait enlever. Mais finalement c'est lui qui enlevait les gens, dans l'objectif de créer l'humain parfait, et quand il aura fini de maximiser les pouvoirs de ces cinq-là il a l'intention de les mettre dans sa création aussi.
=> Finalement l'histoire me botte plus trop, elle est assez clichée et tout, mais j'aime bien l'univers et les persos, alors j'en ferai peut-être un recueil de nouvelles, si ça me tente de scribouiller dessus. J'avais écrit un truc sur Trixie une fois (celle qui fait exploser les trucs), mais entre deux bugs d'ordi je l'ai perdu :(

Une nouvelle, Clémentine, sur une petite fille et son amie imaginaire, raconté du point de vue de l'amie imaginaire.

Et un truc que je sais qu'il y a une histoire dedans mais je la trouve pas : vous savez, tout le monde a trois lignes sur la paume de sa main ? Eh bin moi j'en ai que deux, j'ai pas de ligne de vie. Ça m'a toujours donné envie d'écrire quelque chose sur une société où la ligne de vie serait hyper importante et une petite fille naîtrait sans, mais après je sais pas quoi faire. Est-elle détestée pour ça, ou vénérée ? Est-ce que ça lui donne des "pouvoirs" (du genre, elle a pas de ligne de vie, donc elle est pas vivante, donc elle peut pas mourir) ? Un jour, j'aurai un éclair de génie. En toute probabilité, il arrivera pendant que je serai dans la douche.

Ah et une idée que j'ai eue au musée de l'Holocauste en Floride : un recueil de nouvelles se déroulant pendant la deuxième guerre mondiale, où chaque nouvelle aurait comme perso principal une fille/femme, chacune viendrait d'un endroit différent mais aurait un prénom similaire (genre Hannah aux US, Anna en Angleterre, Anne en France, Anh au Japon...) et raconterait un aspect différent de la guerre, d'un point de vue féminin.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3619
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par lalaulau38 » 29 août 2013 - 16:25

Des histoires dans ma tête et pas encore sur papier (ou alors tout juste commencées... A peine 5 lignes)... J'en ai une ribambelle en stock ! (Surtout que je n'ai encore rien publié coté Héron !)
Mais un jour, peut être, je développerais ces histoires :

Parmi elles, celle de Jane, cette mamie anglaise qui s'assoie tout les matins sur le même banc à Hide Park. Il y aurait aussi celle de deux gamins à la campagne qui nouent leur amitié...

Fin bon, des histoires à la mort moi le noeud qui ne verront probablement jamais le jour mais que j'aimerais bien écrire...
ImageTeam Passat Image
:zen: Première année en art de la positive attitude :zen:
Puisque tout ce qui doit arriver arrivera...
Image Héron de l'Avent : En ligne ! Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 4824
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Eanna » 30 août 2013 - 12:29

Pendant plusieurs années, j'ai écrit de l'original, j'ai à mon actif 5 pavés de 300 pages, et je pensais très sérieusement les publier, jusqu'à il y a 2 ou 3 ans, parce que franchement, c'était assez catastrophique et qu'on voyait très clairement d'où venait mon inspiration xD Je n'ai plus eu vraiment d'idées depuis que j'ai commencé la fanfiction, et puis il y a quelques mois, c'est revenu et j'ai quelques deux ou trois projets qui verront peut-être le jour^^

Le premier, il m'est venu il y a deux mois. L'histoire d'une femme qui se réveillerait un matin avec une mélodie en tête, un truc assez compliqué mais très entêtant. Elle n'a aucune connaissance en solfège, mais cette musique tourne sans s'arrêter et commence à l'obséder. Je tiens pas mal à cette idée de l'artiste torturé, et je dis que c'est une femme mais ça pourrait tout aussi bien être un homme. Je voudrais écrire sur cette folie qui peut s'emparer d'un artiste qui n'arrive pas à créer ce qu'il veut. Bon le problème c'est que je viens de commencer l'Œuvre de Zola et que ça m'a l'air de tourner pas mal autour de ce thème aussi, alors je vais attendre d'avoir fini ce bouquin pour être sûre de ne pas faire de plagiat involontaire.

J'ai aussi le projet d'un livre plus historique, se passant dans la Venise du 17e siècle, et tel que ça commence à mûrir, ça risque d'être une histoire d'amour un peu bateau, peut-être à sens unique, sans doute du point de vue d'une fille encore une fois, mais une fille qui n'y connaîtrait rien, dans le style de Cécile de Volanges. J'y réfléchis beaucoup et il faudra que je fasse pas mal de recherches historiques, mais j'aimerais bien que ce projet voie le jour.

Le dernier, il est né du texte que j'ai publié pour le concours d'Ellie. J'ai énormément aimé écrire sur le XIXe à Paris, et j'aurais bien développé le personnage d'Adèle de Gassin en l'éloignant un peu d'Asteria puisque c'est à elle qu'elle correspondait dans cette réécriture. Mais ça, c'est encore très flou.

C'est le deuxième qi est le plus abouti dans mon esprit pour l'instant, peut-être que c'est le premier dans lequel je me lancerai, mais ça fait tellement longtemps que je ne me suis pas lancée dans un projet original, ça me fait un peu peur xD
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
Image

Participez au grand concours des Schtroumpfettes, A la Croisée des Chemins, jusqu'au 2 avril !

Avatar de l’utilisateur
Aoife O'Hara
Conducteur du Magicobus
Messages : 1289
Inscription : 13 sept. 2011 - 18:52

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Aoife O'Hara » 21 oct. 2013 - 22:14

Coucou, je viens déterrer ça parce que j'ai un gros gros dilemme sur les bras : le NaNo commence dans dix jours, je veux le faire cette année, et je voulais faire une histoire donnée plus haut sauf qu'hier je me suis dit "aaaah mais y'a cette autre histoire..." et depuis je suis incapable de choisir entre les deux. Les deux histoires contiennent une part équivalente de difficulté (pour l'une je dois inventer tout un monde au fur et à mesure, pour l'autre je dois trouver des choses intéressantes alors qu'il n'y a que très peu d'action.)

Du coup, je me suis dit que peut-être vous pourriez m'aider, ou au moins, que vous auriez peut-être un avis sur la question ? Je remets les deux résumés histoire de faciliter la vie de tout le monde :

Working title inconnu, roman fantasy jeunesse. Un homme est recueilli par une faction rebelle qui l'a arraché à un général dont il était le prisonnier. Il n'a aucune idée de qui il est, et suppose que pour le découvrir, il doit se rendre à la capitale, à l'autre bout du pays, pour savoir pourquoi un général de l'armée royale l'emmenait aussi loin. Sur sa route, il en apprendra de plus en plus sur l'empereur en place, un tyran sanguinaire qui met les campagnes à feu et à sang et terrorise vraisemblablement la princesse, sa femme. Le héros n'aura alors plus qu'un seul but; terrasser celui qu'il finira par tenir pour responsable de ce qui lui arrive, et secourir la princesse. Spoiler alert: la princesse n'a pas forcément besoin de son aide (je le dis parce que sinon on dirait que mes ficelles ne sont plus des ficelles mais des cordes.)


Les Nantis, un roman très français où un jeune homme, adopté coréen, fait un premier voyage en Corée dans le but de contacter sa famille biologique. À travers cette immersion dans une culture qui n'a jamais eu l'occasion de devenir la sienne, il fait de nouvelles expériences et espère se recentrer sur qui il est vraiment. Il rencontre entre autres sa famille biologique (un peu éloignée) et une jeune adoptée comme lui qui, elle, s'en est mal sortie et se retrouve le cul entre deux chaises sans réellement appartenir à aucune culture. C'est pour ce jeune homme un voyage où il va falloir qu'il fasse exprès de se perdre, pour avoir l'occasion de se trouver.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Aoife O'Hara
Conducteur du Magicobus
Messages : 1289
Inscription : 13 sept. 2011 - 18:52

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Aoife O'Hara » 21 oct. 2013 - 22:22

T'es la deuxième à me dire ça ^^ Mon coeur balance encore, mais ce serait pareil si on m'avait demandé l'autre. J'aime beaucoup l'autre parce que je suis trop fière de mon twist de fin, mais c'est tout quoi :mrgreen:
Oh, et je voudrais pas partir dans le HS, mais sur le site du NaNo t'as vu, y'a des offres/réducs pour les participants, et j'ai téléchargé la version d'essai "spéciale NaNo, qui dure plus longtemps" de Scrivener (qu'on peut acheter pour $20 si on finit le NaNo, au lieu du double) et pour le moment je trouve ça vachement sympa, je pense que ça peut me faire gagner du temps. Mais bon, après, faut voir sur la durée aussi, les gadgets c'est mignon mais voilà.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Antasy
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 23 avr. 2012 - 12:20

Re: Ces histoires qu'on écrira un jour

Message par Antasy » 01 févr. 2014 - 11:24

(Actualisation)

Criez, narvalos ! : l'histoire de Jude, aîné d'une fratrie de six personnes, dont les parents sont partis un jour, comme ça, parce qu'ils le voulaient et qui s'occupe à la fois de ses frères et soeurs et de son meilleur ami.

Le truc, c'est que je peux développer ça, en un tome/personnage... Et ça me fait gentiment peur d'avoir des projets pareils o/

Pour le moment, dans ma tête y'a :

Le tome d'Awyr, seconde de la fratrie : sur la mode, un couturier efféminé (qui n'est pas gay, je résisterai) et c'est tout ce que j'ai comme idée. ça va se finir en bataille d'aiguilles, cette histoire...

Et, celle que je commencerai après Criez, narvalos ! (je pense) : celui sur le troisième (Jouez, narvalos !), que j'aimerais bien que ça ressemble à un polar sauf que je ne sais pas faire donc ça tournera en jeu malsain sur des méchants pas gentils, avec de l'amûr, de la môrt, du sang, des chiffres, des cerveaux. Oui, oui.

Je ne comptabiliserai pas mes nouvelles ou les histoires qui ne sortiront jamais de mon ordinateur (voire de mon cerveau)...

Bref, y'a du boulot.

Répondre

Revenir vers « L'écriture, c'est original »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité