[Topic Discu]Se faire éditer

Pour discuter de textes originaux trouvés sur le Héron, demander des conseils pour vos projets, etc.

Modérateur : Forum - Modérateurs newbies

Règles du forum
Répondre
Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 4915
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

[Topic Discu]Se faire éditer

Message par AlbusDumbledore » 25 févr. 2016 - 16:53

Salutation à tous !

A moins d'avoir mal cherché, je n'ai trouvé aucun sujet traitant d'une des parties les plus importantes dans l'écriture, l'édition. Je propose donc d'ouvrir un topic pour que chacun puisse en discuter, partager ses expériences (HPF a sa propre maison d'édition, mais il y en a un tas d'autres où certains ont pu tenter le coup, et je crois qu'on a quelques membres qui travaillent dans le milieu de l'édition ou souhaiterait y travailler), demander ou donner des conseils. Si beaucoup écrivent pour passer le temps, je pense qu'il y a plein de jeunes auteurs qui font leur armes sur Héron et qui hésitent ensuite à se lancer dans le grand bain, ce topic est l'occasion d'en parler.

N'oublions pas que l'édition est un monde très difficile, qu'il faut souvent batailler pour que son manuscrit soit accepté et qu'il y a peu d'auteurs qui rencontrent le succès d'un Stephen King ou d'une Patricia Cornwell (sans parler de J.K. Rowling).


Ce topic est également pour ceux qui se pose des questions sur l'auto-édition, qui est de plus en plus fréquente (j'ai déjà croisé quelques auteurs du Héron sur Amazon). Pour ma part, je ne connais que le système fourni par Amazon justement (CreateSpace), mais je crois que les principales plateformes d'ebook proposent un service similaire. J'ai entendu beaucoup d'avis mitigé entre des contrats pas souvent respecté, le risque de se faire avoir très facilement (on conseille généralement aux auteurs de bien connaître les étapes de l'édition classique avant de se lancer dans l'auto-édition) ; mais en même temps, la simplicité d'utilisation semble séduire de plus en plus.

Le phénomène prend de l'ampleur, c'est pour ça que je pense que ça peut être intéressant d'en discuter entre nous.


Une intro assez simple donc, mais surtout parce que je pense que ce topic est avant tout un lieu d'échange. Comme ça renvoie à l'écriture, je le poste dans cette section du forum ; mais si les modo pensent que ça a plus sa place dans La Petite Chambre, y'a pas de soucis ;)

La parole est à vous :D
Le hasard est à la base de toute chose.

Image

May the Héron be with you

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13203
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Ellie » 02 mars 2016 - 17:05

Après un an d'études en édition, j'ai perdu toute envie de me faire un jour éditer :mrgreen: J'ai pas grand-chose à dire sur le sujet à part ça, désolée XD
Love is not a victory march, it's a cold and it's a broken hallelujah.

Avatar de l’utilisateur
Tykk
Animagus non déclaré
Messages : 315
Inscription : 09 févr. 2015 - 14:19

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Tykk » 02 mars 2016 - 22:14

Ma sœur a imprimé une histoire écrite à six mains sur un site que je lui avais conseillé, lulu.com. Je l'avais découvert via la boutique HPF d'ailleurs. Je ne sais pas si c'est un site d'auto édition, en tout cas c'est un site d'impression de livres. Le rendu du bouquin est très beau, c'est un vrai livre et puis je vous dis pas la surprise de la famille à Noël en le recevant. Pour 5 exemplaires c'était dans les dix euros le livre de 500 pages je crois.

Enfin en tout cas pour diffuser à petite échelle et de manière très contrôlée ses bouquins c'est vraiment cool !

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Attachment Barbie
Messages : 2925
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Satchrê » 03 mars 2016 - 10:04

Ah c'est assez chouette ce qu'a fait ta sœur, Tykk :)

Ellie, tu pourrais développer ? Pour remettre en place les choses et puis éventuellement comparer l'édition au Canada, en France ou ailleurs :)
Tant que tu n'as pas trouvé la paix en toi, ne la cherche pas ailleurs.

Image

Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Actrice côté Jardin
Messages : 2920
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par LaLouisaBlack » 03 mars 2016 - 11:29

L'impression à la demande, c'est un peu différent que l'auto-édition, j'ai l'impression... Pour moi le premier est plus destiné à imprimer quelques livres pour les donner à tes proches, tandis que le second a vraiment vocation à trouver du public.

De mon côté, j'ai également travaillé en maison d'édition (mais pas en édito, plus en gestion), et ça ne m'a pas du tout dégoûté de l'édition, j'y ai rencontré des éditeurs passionnés par des projets divers et variés. Même s'il est vrai que quand tu regardes de près les contrats d'édition, les auteurs sont globalement mal payés (et en édition jeunesse les auteurs et illustrateurs peuvent être TRES mal payés)... Mon département s'arrangeait pour lire tous les manuscrits reçus, et chaque auteur/illustrateur recevait une réponse finale, même négative. Encore une fois, c'est probablement dû au fait que les manuscrits et propositions sont courts dans ce milieu. J'ai plutôt l'impression que le côté "est-ce qu'un éditeur va lire mon texte ?" tient du fait qu'ils reçoivent de plus en plus de manuscrits, publient de plus en plus de projets mais ça n'est pas suffisant pour rendre honneur à tous les bons textes proposés. Et la hausse incroyable du nombre de livres publiés chaque année n'aide pas à sortir du lot et à se faire un nom. Le métier d'auteur est très précaire, et la plupart ont un métier à côté.

Après, de mon côté j'essaie de ne pas trop réfléchir à ça, même si j'ai envie d'être éditée un jour. Je ne vais pas mettre la charrue avant les boeufs : j'ai pas encore finalisé un seul manuscrit, j'écris de plus en plus mais c'est toujours aussi peu... Par contre je m'intéresse énormément aux Appels à Textes. Ils me donnent des idées, même si pour l'instant je n'ai jamais réussi à écrire quelque chose qui me convienne à temps (parce que je repère 4/5 ateliers qui me plaisent, et le temps que ça se développe dans mon cerveau et sur le papier j'oublie la deadline, et voilà xD)
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 4229
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Verowyn » 03 mars 2016 - 14:46

Louisa : "L'impression à la demande, c'est un peu différent que l'auto-édition, j'ai l'impression... Pour moi le premier est plus destiné à imprimer quelques livres pour les donner à tes proches, tandis que le second a vraiment vocation à trouver du public."

En fait, vous confondez deux choses, là :
:!: Les moyens de production du livre.
:!: Le mode d'édition.

Un livre peut être :
:arrow: Produit uniquement au format ebook
:arrow: Imprimé à la demande
:arrow: Imprimé traditionnellement, avec un stock qui varie de taille

Il existe trois formes d'édition :
:arrow: L'édition à compte d'éditeur (celle à laquelle vous pensez généralement lorsque vous parlez d'édition)
:arrow: L'édition à compte d'auteur (une sombre arnaque à fuir à toutes jambes)
:arrow: L'auto-édition

L'éditeur (qu'il soit à compte d'éditeur, compte d'auteur, ou qu'il s'agisse d'un auteur auto-édité) choisit soit d’être entièrement numérique, d'imprimer à la demander ou d'imprimer traditionnellement.
(Quoiqu'un éditeur à compte d'auteur aura vraiment du mal à justifier son existence s'il fait autre chose qu'imprimer traditionnellement.)

LE COMPTE D'AUTEUR
Un éditeur à compte d'auteur ne fait pas d'argent en vendant des livres, mais en soutirant de l'argent à des auteurs.
Si l'éditeur à qui vous avez envoyé votre manuscrit vous fait une réponse positive presque immédiate, soyez très circonspect et vérifiez bien les termes du contrat. S'il vous demande de lui verser de l'argent "parce qu'il veut vraiment porter votre projet, mais les temps sont durs, et il aimerait que vous en partagiez les risques" ou qu'il vous parle "d'édition participative", prenez vos jambes à votre cou.

LE COMPTE D'EDITEUR
C'est la forme d'édition traditionnelle. Vous envoyez un manuscrit, entre 6 mois à deux ans plus tard vous recevez (parfois) une réponse négative, et si vous avez beaucoup beaucoup de chance, une réponse positive.
Tous les éditeurs ne se valent pas, et là encore, il importe de bien regarder votre contrat.
Les deux choses les plus importantes :
- Le montant des droits d'auteur
- La durée de cession des droits
En dessous de 8% de droits, votre éditeur n'est pas très généreux. En dessous de 5, il vous arnaque carrément, c'est bien en dessous des montants en usage.
Souvent, le montant des droits est calculé de façon progressive : tant de 0 à 100 exemplaires vendus, tant de 100 à 200, etc.
Si vous touchez 0% entre 0 et x nombre d'exemplaires, encore une fois, ce n'est pas normal.
Il arrive souvent qu'un premier roman ne se vende pas à plus de 100 exemplaires, alors si vous avez signé que vous ne touchez rien de 0 à 200 exemplaires, vous vous faites carrément avoir.
Sur du numérique, vous devriez toucher plus que 8%, mais il y a des disparités énormes d'un éditeur à l'autre.

L'AUTO-EDITION
Vous êtes seul maître à bord, vous n'avez pas à craindre les refus ou de vous faire arnaquer.
Dit comme ça, ça peut paraître cool, mais pour que ça marche, il faut être vraiment très, très motivé. Éditeur, c'est un métier, et dans la plupart des cas, c'est souvent un métier qui regroupe les compétences de plusieurs personnes. (Il y a ce qu'on appelle la micro-édition, ou c'est souvent une seule ou deux personnes qui font tourner une maison d'édition.)
Certains auto-édités délèguent et paient un correcteur, un maquettiste, un illustrateur, un web-designer, etc.
D'autres veulent tout faire eux-mêmes, et le résultat est souvent assez moche.

BROUILLER LES PISTES
Enfin, certaines plateformes sont à mi-chemin entre un service d'impression à la demande et de l'édition à compte d'auteur.
C'est le cas d'Edilivre, par exemple.
Ils proposent, en plus de la pure impression, des services de correction, maquette, etc.
En soi, c'est beaucoup plus honnête que les éditeurs à compte d'auteur où les frais sont cachés jusqu'au dernier moment, et enflés au possible, puisque là, vous choisissez vous-même le forfait qui vous convient.
Là où je trouve qu'ils abusent, c'est qu'ils se présentent comme un éditeur (et même "le premier éditeur de France") alors qu'ils sont un prestataire de services.
Quand bien même il ferait le même boulot d'édition, correction, maquette, etc. qu'un éditeur, reste qu'il y a une chose qu'ils ne font pas : sélectionner les manuscrits, puisqu'ils publient absolument tout ce que vous leur proposez, du moment que vous payez.

Louisa : "Par contre je m'intéresse énormément aux Appels à Textes. Ils me donnent des idées, même si pour l'instant je n'ai jamais réussi à écrire quelque chose qui me convienne à temps (parce que je repère 4/5 ateliers qui me plaisent, et le temps que ça se développe dans mon cerveau et sur le papier j'oublie la deadline, et voilà xD)"

Je trouve que cet article résume bien les avantages qu'il y à a commencer par les AT plutot qu'en essayant de faire publier un roman direct :
https://metafaure.wordpress.com/2016/03 ... xte-edite/
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13203
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Ellie » 03 mars 2016 - 17:31

Satchrê a écrit:
> Ellie, tu pourrais développer ? Pour remettre en place les choses et puis
> éventuellement comparer l'édition au Canada, en France ou ailleurs :)

Je vais commencer par citer une partie de mon dernier article sur le blog d'HPF :

"J’ai étudié en édition et donc vu les dessous de la publication, et ce n’est franchement pas sexy : tu bosses pendant des mois, des années, pour finalement publier un truc qui sera lu par 67 personnes, dont 32 amis et membres de ta famille, et qui te ramènera des pinottes en droits d’auteur, peut-être assez pour aller t’acheter un peu d’épicerie pour la semaine. C’était franchement loin du rêve que j’avais de la profession quand j’étais petite, et ça m’a fait revoir mes objectifs."

Ce n'est pas tant l'idée de publier un livre qui a perdu de son charme, c'est qu'après un moment, j'ai commencé à croire que c'était un exercice futile, qui ne m'amènerait pas grand-chose que je ne peux pas trouver ailleurs (je parle ici pour moi seulement, bien sûr).

Quand j'étais petite - et je suis convaincue que je n'étais pas la seule -, je me voyais auteure plus tard, passant mes journées à ne rien faire d'autre qu'écrire, recevant assez de droits d'auteur pour pouvoir en vivre. Sauf que plus tard, j'ai dû me rendre à l'évidence que cette vision de rêve ne deviendrait très probablement jamais réalité. Il n'y a qu'une poignée d'auteurs qui ont le loisir de vivre de leur plume (d'après cet article (http://www.lefigaro.fr/livres/2015/04/2 ... ie-pas.php), 40 en France, un sur 10 en Angleterre, d'après celui-là (http://quebec.huffingtonpost.ca/stephan ... 99314.html), 30 au Québec). Du coup, la grande majorité des auteurs écrivent le soir ou la fin de semaine... ce que je fais déjà, pour publier sur les sites HPF. Où je peux tout de suite avoir des retours (ou pas, mais ça c'est un autre débat :mrgreen: ), je peux écrire des trucs de la longueur que je veux, je peux le faire lire aussitôt que j'ai fini et pas trois ans plus tard, et j'ai moins de pression de faire un truc excellentissime et irréprochable. Sans dire que je fais en toute connaissance de cause des textes nuls sur HPFanfic et le Héron, je me sens moins mal de faire une bourde dans un texte publié en ligne que s'il était imprimé. Du coup, quand je pèse le pour et le contre de publier sur Internet versus écrire pour peut-être un jour éventuellement être publiée en vrai, mon choix est vite fait.

Après, quand j'ai fait mon stage en maison d'édition, j'en ai davantage vu sur la sélection. J'ai fait surtout des trucs pour enfants plutôt que des romans, mais là aussi j'ai vu quelques trucs tristes. Genre un fabuleux petit livre qui a dû se faire refuser parce que le planning de cette collection était plein pour les trois prochaines années et qu'elle aurait plus de chances ailleurs. Ou des livres pas forcément excellents qui se faisaient lire et accepter en priorité parce que c'étaient des auteurs qui avait déjà publié dans cette maison, avec cette éditrice. Donc oui, je sais que la plupart des maisons d'éditions (au Québec du moins) font des efforts conscients aujourd'hui pour publier des nouveaux auteurs, mais il reste que le système est très axés vers les auteurs déjà publiés. L'idée de devoir écrire un manuscrit, pas juste bon, mais tellement bon qu'il donnera envie à l'éditeur de le publier même s'il a déjà quatre romans d'auteurs connus sous le coude, m'a encore un peu plus ôté l'envie d'emprunter cette voie. Peut-être un peu par paresse, oui, j'avoue.

Je répète : cette vision bien blasée de l'industrie du livre est la mienne et je ne dis pas que je détiens la vérité universelle. Mais voilà, on voulait que j'explique pourquoi mon rêve de devenir auteure s'est fait popper comme un balon pendant mes études, et là c'est fait :mrgreen: Vous pouvez aller lire mon dernier article sur le blog, je parle un peu de ça aussi.
Love is not a victory march, it's a cold and it's a broken hallelujah.

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 4229
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Verowyn » 16 mars 2016 - 21:38

Pour ceux que ça intéresse, un témoignage sur l'auto-édition :
http://www.florence-cochet.com/#!blank/ubpt9
Suite à une situation particulière, le manuscrit avait déjà fait l'objet de corrections éditoriales, il était donc prêt à publier "clés en main", sauf que vous verrez qu'il reste encore pas mal de boulot derrière ça.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 559
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Alrescha » 25 avr. 2016 - 08:14

Alors moi j'ai fini d'écrire une nouvelle il y a un an, j'ai essayé de la faire éditer chez Le Manuscrit. Je n'ai jamais eu de réponse de leur part...
J'ai donné ma nouvelle à lire à une amie de ma belle-mère qui m'a conseillé de tenter chez Mon Petit Editeur.
http://www.monpetitediteur.com/
J'ai envoyé mon manuscrit suivant leurs normes. J'ai eu l'accusé de réception. J'attends maintenant un accusé de lecture ^^. Dans le mail on me dit que j'aurais une réponse dans 3 semaines. Deux sont passées. Souhaitez-moi bonne chance. Je vous ferais part de la suite de l'aventure.

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 4229
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Verowyn » 25 avr. 2016 - 16:55

Coucou Arelscha, alors, j'ai été faire un tour sur leur site et...

"Mon petit éditeur" n'est pas un "vrai" éditeur.

A quoi ça se voit ?
C'est assez simple : leur page d'accueil dit "Mon petit éditeur s’adresse à tout auteur de littérature générale désireux de publier son livre gratuitement et en toute liberté."

Le site d'un éditeur doit s'adresser... aux lecteurs. C'est eux, qui font tourner le commerce. Le site d'un éditeur doit VENDRE des livres. Pas appâter des auteurs.
Si en page d'accueil on s'adresse aux auteurs et non pas aux lecteurs, c'est que ce sont les *auteurs* les clients. C'est sur eux, que "l'éditeur" se fait du fric. D'ailleurs, c'est très net, c'est pas avec un tirage initial à VINGT exemplaires que l'éditeur peut espérer rentabiliser un bouquin. Donc il se paie ailleurs.

Tu vas me répondre mais ils disent "publier gratuitement".
Oui, ils disent aussi que le comité examine le texte en 3 semaines et qu'ensuite il faut compter 3 mois pour publication...
Chez un éditeur traditionnel, il faut plutot compter minimum 2 ou 3 ans entre le moment ou tu soumets ton texte et celui ou le livre sort.
Y aurait pas comme un problème, là ?
En 3 semaines, t'as pas le temps de lire un texte, le faire lire à tes collaborateurs, décider s'il convient à ta ligne éditoriale et s'il peut s'intégrer dans ton programme de publications. En fait, il n'y a pas de réelle sélection.

Par ailleurs, c'est "gratuit" parce qu'ils ne font *aucun* travail.
Il y a un endroit où ils t'expliquent comment "préparer ton livre". Mais... Ca serait pas à l'éditeur de "préparer le livre" ?
Ils te demandent de leur joindre ton illustration de couverture, dont tu dois avoir les droits, bien sur.
Bah oui, mais faire une couverture, c'est le boulot de l'éditeur. Là, pour cette publication soit disant "gratuite" tu vas avoir le choix entre ne pas avoir de couverture (ça fait pas très sérieux, et puis pour attirer les lecteurs c'est pas le top) ou bien débourser de l'argent toi-meme pour payer les droits sur un photo ou un dessin. A moins que tu sois toi-meme photographe ou illustratrice, mais dans ce cas, l'éditeur devrait te payer en plus pour ton travail d'illustration.

En fait, tout se résume par ça :
"L’édition du livre est entièrement prise en charge par Mon Petit Éditeur, aucun engagement financier n’est à prévoir par l’auteur. Des prestations pourront cependant lui être proposées à sa demande (couverture personnalisée, correction…)."

Nous ne sommes donc pas en présence d'un éditeur mais d'un prestataire de services.

Alors, pourquoi pas, si ça te tente.

Mais il faut faire bien, bien attention au contrat : il ne faut en aucun cas céder tes droits sur le texte. Ca, ça serait de l'arnaque pure et simple.
(Personnellement, je pense que l'auto-édition est souvent plus clean que ce genre de faux-éditeurs. Voir le post précédent où j'explique la différence entre compte d'auteur, compte d'éditeur, et prestataire de services.)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 559
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Alrescha » 05 mai 2016 - 07:36

Merci de tes conseils Verowyn. Aujourd'hui, j'ai enfin eu des nouvelles. Mon manuscrit a été sélectionné.
Comme convenu, je vous mets les extraits fondamentaux du contrat de publication (j'ai volontairement enlevé mes infos personnelles).
http://www.hostingpics.net/viewer.php?i ... trait1.png
http://www.hostingpics.net/viewer.php?i ... trait2.png
http://www.hostingpics.net/viewer.php?i ... trait3.png

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 4229
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Verowyn » 10 mai 2016 - 16:06

Bon alors déjà, ce contrat est foutu de manière bizarre puisque c'est dans l'article "Obligations de l'éditeur" qu'on apprend que tu leur cèdes un droit de distribution exclusive. Donc, obligations de l'éditeur, mais on parle de tes obligations à toi. Bizarre.
"Droit de distribution exclusive", c'est très flou.
Est-ce que l'article 1 mentionne autre chose au niveau de la cession des droits ? Droit de traduction, d'adaptation, de publication sur autre support...

Ensuite de quoi, je trouve la façon dont ils gèrent le BAT vraiment limite.
Sachant qu'ils ne font pas de véritable correction (ni encore moins de travail éditorial sur le texte) par un réviseur professionnel mais une "correction par logiciel", il y a fort à parier que beaucoup d'auteurs retrouvent des fautes en lisant leur BAT. Dans ces conditions, 3 allers-retours, ça peut aller assez vite.
Un éditeur traditionnel ne mentionnera jamais de te faire payer une modification du BAT dans le contrat : l'éditeur a tout autant intérêt que toi à ce que le livre soit nickel, et s'il reste des erreurs dans le BAT, c'est sa responsabilité à lui, et pas celle de l'auteur, donc pas de raison de le faire payer.

Ensuite, ce qu'ils te reversent...
10% pour du papier, c'est correct.
10% pour du numérique, c'est très peu.
A titre d'exemple, tu peux comparer avec Edilivre, qui fait lui aussi de la prestation de service et propose 70% pour les ventes numériques effectuées directement chez lui.

Sachant que ce qu'ils offrent en terme de diffusion, c'est le strict minimum : ton livre va être référencé, il sera *possible* de le commander en librairie, mais vu qu'aucune promotion n'est prévue, aucun libraire ne sera au courant de son existence, donc personne ne le commandera.
Ce qui veut dire que les seules personnes qui achèteront ton livre seront celles que tu auras démarchées toi-même : familles, amis, et réseau social d'auteur si tu en as un.
Pour faire ça, autant auto-publier, au moins tu restes en contrôle et tu touches la totalité des bénéfices, et pas 10% du prix hors-taxe.

Le seul bon point dans ce contrat, c'est que tu peux récupérer tes droits assez facilement : il "suffit" d'envoyer un recommandé et d'attendre 3 mois pour rompre le contrat.

Il faut aussi souligner que l'immense majorité des petits et moyens éditeurs refusent de publier des textes qui ont été publiés précédemment par ce genre de structures.

Bref, c'est vraiment pas mirifique.
Maintenant, si tu veux juste pouvoir acheter quelques exemplaires de ton texte tiré sur papier pour les offrir à tes proches, ça peut être une solution, mais il faut bien prendre en compte que si tu ne paies pas de supplément pour la couverture ou que tu n'as pas toi-même des talents de photographe/illustratrice, tu n'auras sûrement pas un truc qui rendra génial visuellement.

Avant de signer, je leur demanderais de me préciser le prix de vente qu'ils envisagent. Parce qu'ils ont beau te faire une réduc sur tes livres, si ça te revient plus cher que l'impression à la demande via Lulu ou autre, ça vaut vraiment pas le coup.

Tiens-nous au courant de ce que tu auras décidé et bonne chance pour la suite. :)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 559
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Alrescha » 10 juin 2016 - 10:36

Bon, ça y est. J'ai signé le contrat, ils l'ont bien reçu, ils me retourneront un exemplaire dans les plus brefs délais.

En attendant, je dois m'atteler à relire une dernière fois mon manuscrit, y apporter des modifs si nécessaire... en évitant de tout réécrire. Conseil de mon libraire favori : "attachez-vous à la forme, le fond vous le connaissez."

Et puis, il faut que j'écrive un résumé et aussi un petit paragraphe biographique...

Je ne fais pas ça pour l'argent, je fais ça pour moi. Advienne que pourra ! ^^

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 559
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Alrescha » 26 oct. 2016 - 08:23

Désolée pour le double-post (pas taper !)

Je voulais juste annoncer la nouvelle : Derrière Le Masque est disponible à l'achat sur le site de l'éditeur
Voici le lien :
https://www.monpetitediteur.com/derrier ... sque.html/

Pfiou ! L'année a été compliquée, mais j'aurais au moins réussi à faire quelque chose qui me tenait à coeur.

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Employé chez Gringotts
Messages : 1153
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par DameLicorne » 14 nov. 2016 - 18:52

Coucou, je viens juste de me lancer dans un projet en vue d'édition... mais pas un roman, plutôt un livre informatif qui pourrait virer au guide utile. Ça parlera d'autisme, à partir de mon expérience en partie, mais plus largement que ça, et avec un angle qui, à ma connaissance, n'existe pas actuellement en France. J'ai déjà une idée des éditeurs qui pourraient être intéressés : ceux qui éditent déjà des livres sur des sujets proches, comme Eyrolles.

Bref... c'est un projet qui me tient à cœur, mais je suis consciente de la difficulté...
Image Image

Pourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Série ouverte Scorpius/Lily

« Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit »

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 559
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par Alrescha » 15 nov. 2016 - 09:47

Un beau projet que tu as là DameLicorne !
As-tu lu les livres de Schovanec ? Il a un point de vue très intéressant aussi, mêlant information et humour.

Je te souhaite bien du courage et de la chance.

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Employé chez Gringotts
Messages : 1153
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: [Topic Discu]Se faire éditer

Message par DameLicorne » 15 nov. 2016 - 19:33

Merci ! Ça me tient tellement à cœur !

Oui, pour Josef Schovanec, et j'ai aussi vu des vidéos de lui.

D'ailleurs, en y réfléchissant, je pense n'avoir aucun mal à faire préfacer mon livre par des personnes connues dans les domaine, et pas que des autistes, d'ailleurs :lol:
Image Image

Pourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Série ouverte Scorpius/Lily

« Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit »

Répondre

Revenir vers « L'écriture, c'est original »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités