[Validations] Combat à mort - IV

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Josy57
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 606
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 19 avr. 2017 - 22:42

Il inspira profondément, posa un pied sur un des barreaux de la grille, en attrapa un autre et se mit à grimper. Le métal luisait, humide et glissant mais le jeune journaliste était léger et agile. Ce fut donc sans difficulté qu'il passa de l'autre côté et se laissa tomber dans la pelouse. Il se camoufla rapidement dans le feuillage d'un buisson afin de ne plus être visible de la rue. De là, il surveilla un moment le jardin. La voie semblait libre mais c'est tout de même d'un pas prudent qu'il avança pour explorer le parc. A l'arrière, la maison possédait une terrasse qui s'ouvrait sur au moins un demi-hectare de verdure. Il était clair que la végétation était entretenue avec soin mais les arbustes taillés de près et les massifs de fleurs méticuleusement agencés semblaient réservés à l'entrée de la propriété. Ici, les arbres poussaient plus librement à l'abri des regards indiscrets. Soudain, alors qu'Antoine approchait du bâtiment à pas de loup, un craquement sonore retentit. Il se figea, aussi tétanisé qu'un gibier au son du cor de chasse. Il tendait l'oreille aux aguets mais personne ne semblait accourir pour se jeter sur lui. Il commença à se rassurer. Le bruit n'avait sans doute pas été aussi fort qu'il lui avait paru.
214 selon Word
Jour 19 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4382
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 19 avr. 2017 - 22:46

Jour 19 - 289 mots sur Word

- Lord Peverell !

Ce dernier posa sa large main sur l’épaule de sa fille, dont la voix venait de se perdre dans la fine brise de juin, avant de se retourner vers le sorcier qui venait de l’appeler. Ce dernier était le premier conseiller de George Peverell, au Conseil du Code International de la Magie, et ces deux hommes travaillent ensemble depuis bientôt dix ans.

- Les Potter viennent d’arriver, annonça le sorcier à la veste crème et à la chemise à jabot. Mr Potter vous attend près de la fontaine avec les documents que vous lui avez demandé.
- Parfait, murmura George Peverell. Clarington, puis-je vous confier ma fille ? Je reviens dans quelques minutes.
- Bien sûr !
- Je reviens tout de suite ma petite abeille, et après nous parlerons de votre poney et du nom que vous voulez lui donner, d’accord ?

La fillette, habituée à voir son père disparaître à tout moment de la journée pour le compte du Ministère de la Magie, hocha de la tête, un petit sourire sur sa bouche en forme de cœur. Elle le regarda s’éloigner d’elle pour serrer la main d’un homme au regard vert kaki. Près d’eux, une femme à la longue chevelure brune nattée étaient penché vers deux jeunes garçons aux visages espiègles et malicieux.
Charlotte croisa le regard du plus grand des deux enfants, celui avec les yeux bleus polaires, puis, elle sentit les naseaux de l’Apaloosa souffler bruyamment sur sa tête, quémandant ainsi une nouvelle caresse. Elle glissa ses mains sur l’encolure du cheval et posa son front contre son chanfrein, oubliant alors tout ce qui se passait autour d’elle, ses pensées n’étant tourné que vers le poney qui la faisait tant rêver.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 730
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 19 avr. 2017 - 23:00

Jour 19 : 274 mots (sous Word)
Journal dans une main, café dans l’autre et cigarette au bec, Luna faisait les cents pas calmement dans son bureau. Elle avait l’air sereine. D’ailleurs, elle déambulait plus qu’elle ne faisait les cents pas. Les gros titres des journaux ne semblaient ni l’émouvoir ni la perturber. En revanche, l’impossibilité de boire son café à cause de sa cigarette la mettait dans le plus grand des embarras. Elle attrapa sa cigarette comme elle put, essayant d’éviter de brûler les journaux, et avala d’une traite son café brûlant. Elle jeta adroitement son gobelet vide dans la poubelle et s’empressa de récupérer sa cigarette. Pour recommencer à déambuler.

D’un coup, elle balança son journal, sans même soucier de l’endroit où il avait atterri. Elle s’était ensuite jetée sur la fenêtre de son bureau aux vitres opaques et l’avait ouverte en grand, respirant à plein poumon l’odeur de Londres au petit matin.

- Dis Luna, c’est pas ton père qui a été arrêté hier dans la soirée, la questionna Harry les yeux perdus dans de nombreux rapports, après être entré sans frapper.

Luna hocha vaguement la tête. Sans doute. Xenophilius Lovegood avait toujours été un militant convaincu. Et, heureusement, pour sa fille, il ne prêchait que le pacifisme. C’est la raison pour laquelle il se faisait souvent arrêter mais ne restait jamais bien longtemps en prison. Luna était rarement inquiète pour son père. Tout comme elle, il avait développé de sacrés moyens pour survivre dans la jungle Londonienne. Harry leva la tête de ses papiers et observa longtemps Luna regarder la petite rue bruyante et grouillante qui s’étendait sous leur bureau.

- Tiens, murmura Luna, qu’est-ce-qu’Astoria Greengrass fait par ici ?
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
dreamer
Assistant chez W&W
Messages : 816
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par dreamer » 20 avr. 2017 - 07:25

316 mots sur Libre Office
Le coeur au bord des lèvres, je prends une inspiration discrète pour essayer de me calmer.

Maîtrise-toi, Célène. Ou tu vas en subir les conséquences.

Répétant ces deux phrases comme une litanie, je parviens à reprendre contenance. Une fois que je suis parfaitement maîtresse de moi-même, je lève ma baguette et annonce :
« Lucius a raison, c’est notre mission, après tout. Il est temps qu’on s’en occupe. »

Même sous leurs masques, je sens leurs regards sur moi : dégoulinant de fierté pour celui d’Evan, interloqué de la part de Lucius, curieux de Rabastan, insatisfait de Rodolphus et, le plus calculateur de tous, celui de Bellatrix.

« Eh, bien, que d’impatience ! se moqua Bellatrix. Surtout, ne vous dérangez pas pour nous. De toute façon, on ne s’amuse même plus quand ils ne crient plus, fit-elle mine de déplorer. Comme, on dit, les femmes d’abord. A toi l’honneur Célène. »

Sa voix perfide bourdonne dans mes oreilles. J’ai bien saisi toute l’ampleur de ses paroles, et je ne compte pas reculer. Pas maintenant. Il faut arrêter ce supplice.

Mes yeux fixés sur le corps recroquevillé du vieil homme, je rapproche ma baguette de ma poitrine, avant d’étirer mon bras d’un geste ferme vers lui. Sans balbutier ou hésiter, je prononce le sort impardonnable.

« Avada Kedavra. »

Un rayon vert éclaire alors la pièce. Silence complet. Si je devais dire pourquoi, j’imaginerai que Rabastan ne pensait pas que j’y arriverais, Rodolphus se réjouissait déjà de lancer le sort à ma place et se trouve déçu de ma réussite, et Evan est soulagé de ne pas avoir à subir le poids d’une humiliation familiale. Lucius reste un mystère, sans doute est-il jaloux de ne pas avoir pu tuer le premier.
Pour ce qui est de Bellatrix, j’imagine sans problème ses grands yeux noirs regarder avec délectation le cadavre encore chaud qui se trouve face à nous.
Image

Avatar de l’utilisateur
Labige
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5789
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Labige » 20 avr. 2017 - 08:47

Jour 19 - 203 mots sur word
La victoire se dessine de plus en plus certaine pour Gryffondor et l’enthousiasme des supporters contamine les autres tribunes. Il en a souvent été ainsi, lors des matchs de maisons rivales – toutes les maisons le sont en quelque sorte, mais les amitiés sont plus intenses selon les années. Quand retentit le sifflement de Madame Bibine, le dernier et le plus long, Draco cherche vivement la personne qui a attrapé le Vif. Le brouhaha des élèves couvre les commentaires de Marjory et tout ce qu’il peut voir, ce sont les silhouettes des deux Attrapeurs au sol.
Madame Bibine attrape le bras de l’Attrapeur de Serpentard, au bout duquel s’agite désespérément une petite balle dorée.
« Et Serpentard gagne le match ! crie Marjorie. »
D’ici, Draco a l’impression qu’à force de sautiller, elle va tomber de sa tribune. L’allégresse court le long des bancs, un banc entier lance son écharpe ou son bonnet. Lui, il préfère rester assis. Sous ses yeux il voit la joie mitigée de Serdaigle et Poufssoufle car Serpentard a gagné son deuxième match et prend une bonne avance dans le tournoi.
Il voit aussi Hermione en train de dévaler les gradins vers les escaliers, rejoindre sûrement Ginny près des vestiaires.
Elles sont de retour
Image

et sinon il y a les votes sur le thème des Concours et vos propositions sur Arthur/Molly ♥

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 20 avr. 2017 - 10:22

JOUR 19 - 203 mots OPEN OFFICE
Charles ne réussit pas à voir si Erik était en train de lire sa réponse puisque l'arbitre venait de siffler la mi-temps et les spectateurs s'étaient levés dans la foulée pour applaudir les joueurs tandis qu'ils rentraient au vestiaire. Lorsque la foule s'écarta pour profiter la pause, Erik avait quitté son siège et Charles l'avait perdu de vue. Il le chercha des yeux, sans succès.
Je vais chercher un truc à boire, lui dit Raven à ses côtés, tu veux quelque chose ?
Charles secoua la tête, ne prenant pas la peine de parler pour lui répondre, trop déçu d'avoir perdu Erik des yeux. Il avait du mal à comprendre d'où lui venait cette sorte de fascination pour ce quasi-inconnu. Involontairement il avait toujours fait parti de sa vie, le peu de choses qu'ils avaient partagé étaient toujours survenues les jours les plus important de la vie de Charles. Il était une étrange constante, mais une bien agréable constante.
Salut.
La voix a côté de Charles, le fit sursauter avec très peu d'élégance. Erik venait de s'installer derrière lui, et lui avait tapé sur l'épaule pour le saluer. Erik ne put retenir un léger rire face à la réaction de Charles.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2085
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 20 avr. 2017 - 15:52

Jour 19 : 205 mots sur Word
Drago s’apprêtait à monter dans une des chambres d’amis.
Astoria était déjà couchée, et il n’allait tout de même pas la rejoindre dans la chambre conjugale maintenant qu’ils étaient séparés. Il était un peu perdu, il devait l’avouer. Lui, le grand Drago Malefoy, perdu sans sa femme. Ou ex-femme, il ne savait pas encore bien. Il songea un instant que son père l’en aurait renié, avant de se rappeler que Lucius était perdu sans Narcissa. La différence résidait peut-être dans le fait que Lucius avait toujours été fou amoureux de sa femme.
Drago en était presque jaloux. Comment un homme aussi cruel que son père pouvait-il être aussi passionné en amour, alors que lui avait été incapable, en vingt ans, de tomber amoureux de sa femme. Non, il était resté amoureux de la même née-moldue, alors même qu’il ne l’avait pas vue et n’avait pas reçu la moindre nouvelle d’elle, en vingt ans.
Il montait les marches du manoir en ruminant ces pensées noires, bien loin de la félicité qu’il avait éprouvé lorsqu’Elizabeth l’avait embrassé, quelques heures plus tôt. Il allait pousser la porte de la chambre d’amis quand il entendit une voix chuchotée :
- Où tu crois aller comme ça, espèce d’idiot ?

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Employé chez Gringotts
Messages : 1014
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 20 avr. 2017 - 16:05

Jour 19 : 309 mots (Word)
- Sais-tu ce que tu feras pendant deux mois ? me demande finalement Lily en changeant de sujet.
- J’ai reçu une lettre de McGonagall, pour venir à Poudlard.

L’expression de ma meilleure amie se charge d’accusations, parce que je n’ai pas non plus pris le temps de lui en parler. J’ai été tellement absorbée par mes recherches que j’ai légèrement oublié à quel point il faut entretenir une amitié. Il faut dire aussi que l’arrivée de la lettre a été une vraie surprise, je ne m’attendais pas à recevoir une telle demande de la part de la directrice de Poudlard. J’imagine facilement que Clive a dû intervenir auprès d’elle pour que je ne reste pas inactive pendant deux mois, pour que je garde mes réflexes de défense. Elle me propose de donner un coup de main au professeur Flitwick qui enseigne les sortilèges et je n’ai pas encore répondu, profitant du temps de réflexion qu’elle m’accorde.

- Est-ce qu’elle sait que tu dois faire une pause dans ta formation parce que tu as délibérément enfreint les règles du Ministère ?

Je lance un regard surpris à Lily, parce qu’elle me paraît être de plus en plus distante.

- Je suppose qu’elle est au courant.
- Clive ne doit pas être étranger à tout ceci.

La jalousie dans la voix de mon amie me transperce et je finis par poser mes couverts, repoussant mon assiette en plantant mes yeux dans les siens. Qu’elle ne soit pas en forme parce que son frère est à Sainte Mangouste, je peux parfaitement le comprendre. Qu’elle m’en veuille d’être entrée au Département des Mystères, c’est déjà un peu plus obscur. Mais être aussi amère en parlant de Clive, c’est nouveau, venant de sa part, et j’ignore de quelle manière interpréter ses paroles. J’ai la désagréable impression qu’un immense fossé se creuse entre nous.
Image ** Image

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 1573
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 20 avr. 2017 - 16:36

Jour 19 - 207 mots - Envoyé par mail
Image

Avatar de l’utilisateur
anhya
Fière Paresseuse
Messages : 2276
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 20 avr. 2017 - 17:00

Jour 19: 248 mots sur word
Le micro-ondes était lourd et elle n’avait toujours pas trouvé comme sortir de ce bâtiment. Bonne nouvelle cependant, elle n’avait croisé personne. Elle posa l’appareil électrique par terre et se concentra. Elle ne savait pas où elle était, qui était ces gens et pourquoi ils l’avaient kidnappée. Cela faisait beaucoup de questions. Elle espérait au moins que Mme Porter aurait alerter la police de sa disparition.
Soudain elle entendit des murmures. Elle devait continuer mais le micro-ondes la retardait de trop.
« Désolé petite chose. Je pense bien que tu as quelque secret à l’intérieur de toi mais je dois sauver ma peau avant tout »
Elle décampa sans attendre. Les voix se rapprochaient d’elle.
A court d’autre solution, elle décida d’essayer de se cacher en attendant de trouver une solution plus permanente.
La jeune femme suivit encore quelques couloirs avant de trouver une pièce qui n’était pas fermé à clé. Il y faisait noir mais elle attendit que tout danger soit écarté avant d’allumer la lumière.
Ce que Layla découvrir lui donna la nausée. Des centaines de bocaux transparent avec des morceau humain et d’autre qui n’avait définitivement rien d’humain. Elle ne put se retenir plus longtemps et s’accroupit pour vomir.
— Le spectacle vous plait, lança une voix d’homme derrière elle.
Elle ne se releva même pas. Elle avait couru dans ces couloirs pendant des heures maintenant. Aucunes portes n’était ouverte. Elle dut se rendre à la conclusion que cela faisait en tout point parti d’un piège.

Image

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Assistant chez W&W
Messages : 896
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 20 avr. 2017 - 20:13

Jour 19 - 214 mots sur word
Tami comptait les jours avant le grand tournoi. À cette occasion, elle aurait l’occasion d’être opposé aux plus fins stratèges de Wizard and faeries. C’était ce dont elle avait rêvé toute sa jeune existence. Du haut de ses quatorze ans et de son génie inné pour les jeux vidéos, elle n’était pas peu fière de l’opportunité qu’on lui avait accordée. Elle s’était d’abord fait connaître sur des petites plateformes sous le pseudonyme d’Andromak. S’illustrant par son intelligence et sa capacité d’adaptation. Elle détruisait jour et nuit du gobelins sans jamais prendre le temps de manger ou de prendre une douche. Ses devoirs de vacances restaient dans l’obscurité de son sac de cours, pendant que les manettes et les claviers d’ordinateur s'usaient à la vitesse de la lumière sous ses doigts experts.

-Lâche ton ordi Tami. Juste cinq minutes.

Sa soeur aînée tentait vainement tous les soirs de convaincre sa soeur de l'éloigner de cette vie faite de pixels. Mais épuisée par sa nuit passée à vendre des snacks aux veilleurs dans son combini coloré, ses incitations restaient plutôt brèves et molles. Tami avait toujours tiré parti de ce manque d’autorité et accueillait d’un hochement de tête les paquets de chips au miel et graine de sésame que sa soeur finissait immanquablement par lui laisser.

Avatar de l’utilisateur
selket
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 785
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par selket » 20 avr. 2017 - 20:15

Jour 19 - 253 mots sous pages
Il n’avait pas put l laisser à sa vie d’humaine et devoir assister à nouveau à une de ses morts. Et la perdre à nouveau dans une de ses réincarnations. Il n’avait alors transformée tout en sachant que chaque jour et nuit à ses côtés serait empreint de regret et de l’espoir d’un éventuel réveil.
Il c’était infligé cette croix tout en ne sachant pas quand il serait libéré de ce fardeau. Il avait vu des vampires transformer leur compagnon et ces derniers mourir à nouveau avant d’avoir put se réveiller.
Mais il se contentait pour l’instant de ces instant passés à ses côtés. Ils avaient l’éternité devant eux.
Il retrouvait en Lana des facettes de Brigid ainsi que de nouvelles. C’était la femme qu’il avait aimé jadis tout en étant la femme qu’elle était aujourd’hui du fait de sa nouvelle identité.
Ils réapprenait à se connaitre sans le poids des âges qui pesait sur les épaules de sa compagne. Et à ses côtés il retrouvait son innocence.
Les siècles l’avait usé, les années d’exil loin du monde vampire avait émoussé sa foi en ce monde. Il se sentait usé, fatigué par le poids du temps qui passe. Mais comme autrefois elle était là pour lui rappeler qu’il avait des choses à admirer et que la nature était source de surprise et joie simple. Et surtout elle lui rappelait qu’il restait encore de nombreuses source d’émerveillement. Ce côté là d’elle lui rappelait une de leur nombreuses vies qui les avaient fait se croiser.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 794
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 20 avr. 2017 - 20:21

233 mots (Word)
Février 1982
En première page de la Gazette du Sorcier : les procès des Mangemorts


Il s’en est tiré.
IL S’EN EST TIRÉ PAR MERLIN !!!
Je n’espérais qu’une seule chose : qu’il aille croupir dans une geôle à Azkaban. Hé ben non. Loupé. L’histoire de l’Imperium a l’air d’être une bonne excuse, la plupart des Mangemorts graciés l’ont sortie.
Ce que je trouve bizarre, quand même, c’est que seuls les Mangemorts ayant des relations haut placées soient graciés. Il y en a un ou deux qui ont aussi parlé de l’Imperium, mais vu qu’ils sortaient de nulle part, que leurs familles n’étaient riches à souhait, ils ont fini en prison.
Mais les autres… La grande famille Malfoy, la grande famille Avery… Leur famille travaille au ministère, ou est souvent consultée pour des décisions. Ils donnent de l’or pour la rénovation de tel ou tel bâtiment ou monument, et hop !
C’est sûr que ça la fait mieux, au ministère, de dire « Oh, les pauvres, ils ont été forcés de commettre ces atrocités » que de dire « Ah ben, maintenant qu’ils sont tous sous les verrous, on va pas pouvoir ouvrir ce service à Ste Mangouste ».
Ça me fait chier. Mais vraiment. Je déteste ça.
Après, le bon côté, c’est qu’ils vont devoir faire profil bas, tout le monde n’est pas dupe. Mais on n’est jamais à l’abri d’une rechute.
Image

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 3858
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 20 avr. 2017 - 21:01

JOUR 20 - Du jeudi 20 avril, 22h00, au vendredi 21 avril, 21h59.


Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse (1 jour de grâce : J29 - 400 mots J30 - 6 jours restants)
- Eejil9
- Dreamer
- Norya (5 jours de grâce restants)
- BellaCarlisle
- Labige
- Selket
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Goinfre Sérievore
Messages : 3679
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 20 avr. 2017 - 21:23

Jour 20 - 213 mots sur Word

Harry se leva un instant pour déposer Lily, toujours profondément endormie, dans son landau. En retournant s’asseoir, il rattrapa Albus avec un geste que suggérait l’habitude, l’empêchant de tomber. Il le souleva et le posa sur ses genoux, où il lui chatouilla les côtes, ce qui fit rire le petit garçon. Katie était en train de débattre avec Effie sur la récente loi sur les droits des Gobelins qui avait entraîné moult débats. En face d’elles, Olivier et Ryan parlaient à voix basse. Ou plutôt se disputaient. D’où il était, bien qu’il ne puisse pas les entendre, Harry pouvait parfaitement percevoir la nature sèche de leurs échanges, les sourcils froncés d’Olivier et l’air sombre de Ryan.
— Tout va bien tous les deux ? demanda soudain Effie.
Harry ne savait pas trop comment interpréter son ton. Il avait l’impression d’y entendre une certaine note d’avertissement.
— Parfaitement, répondit Ryan d’un ton sec.
— Non, répliqua Olivier à son tour.
Il fusilla son petit ami du regard et pinça les lèvres, mais Ryan refusait catégoriquement de tourner la tête vers lui. Le regard fixé sur le bol d’olives presque vide, il avait croisé les bras, une expression butée sur le visage.
— Qu’est-ce que tu as encore fait Ryan ? soupira la jeune femme.
— Rien du tout, grommela-t-il.

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 606
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 20 avr. 2017 - 21:29

A l'Est de Bandarreth, un bras du fleuve Nehir, qui bordait Ydin, entrait dans la ville. Ce n'était pas le coin le mieux fréquenté de la capitale, ni le plus reluisant. Le paysage était principalement composé de quais et de hangars. Le matin, l'eau amenait un épais manteau de brumes qui sinuait entre les bâtiments et avalait les contours du quartier. L'humidité dévorait les façades et l'air avait quelque chose de poisseux. Le pire, c'était les docks inutilisés et leurs eaux croupies, retenues par des digues. Quand Antoine était petit et qu'il devait traverser ce coin malfamé, son père serrait fort sa petite main dans la sienne, pressait le pas et relevait le col de sa veste. Il lui avait toujours dit de ne pas traîner aux alentours du ''marécage'', comme il appelait cette zone.

Mais ce jour-là, Antoine allait devoir déroger aux conseils de son paternel. De nombreux ponts reliaient les deux rives du fleuve, permettant aux travailleurs de transporter leurs marchandises d'un quai à un autre. Le pont des Bacchantes était un de ceux-là.

Il lui fallut un moment avant de le trouver. Pour y accéder, il fallait traverser une arrière-cour et passer sous plusieurs arches de pierre. Là, au-dessus d'un des canaux, s'étendait un pont étroit au centre duquel une silhouette attendait, accoudée à la balustrade. Dès qu'Antoine s'approcha, la force du vent lui fit faire un pas de côté. Les bourrasques qui, au-dessus du fleuve n'étaient plus arrêtées par aucun bâtiment, mugissaient avec un souffle de tempête. Mais Antoine enfonça ses mains plus profondément dans ses poches, rentra la tête dans les épaules et continua sa traversée.


271 mots selon Word;.

Jour 20 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2085
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 20 avr. 2017 - 21:56

Jour 20 : 218 mots sur Word
- Je reconnais qu’il ait pu ne pas s’en rendre compte, on ne remarque pas toujours tout, surtout dans un mariage arrangé, donc avec une personne qu’on ne connait pas. Mais une fois qu’il ne pouvait plus ne pas voir, qu’il était obligé de remarquer que quelque chose n’allait pas, il aurait dû t’aider. Construire avec toi, essayer de rattraper les choses, ou, en dernier recours, respecter ton corps, te respecter toi. Pas t’insulter, et te faire culpabiliser. Ce n’est pas de ta faute, ça ne le sera jamais. Et si tu pleures maintenant, c’est à cause de lui.
De nouvelles larmes coulaient sur les joues d’Elizabeth, et cela brisait le cœur de Drago. Il ne la connaissait pas ainsi, elle avait toujours été si fière, si hautaine... Cela lui faisait mal de la voir s’effondrer.
- Merci, murmura-t-elle.
Drago recula légèrement et saisit le menton de son amante entre ses doigts, pour planter son regard dans le sien.
- Ne me remercie pas. Tu es une femme exceptionnelle, ces paroles, tu les mérites.
Elle haussa vaguement les épaules et détourna la tête.
- Je n’arrête pas de perdre le contrôle. Je ne suis pas si exceptionnelle que ça.
- Il n’y a que moi ici, tu n’as pas besoin d’avoir honte... Tu ne peux pas toujours tout contrôler.

Avatar de l’utilisateur
dreamer
Assistant chez W&W
Messages : 816
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par dreamer » 20 avr. 2017 - 22:00

202 mots sur Libre Office
Elle ne tarde pas à sortir de sa transe, bousculant légèrement Lucius sur son flanc gauche.
« A ton tour, Lucius !Vas-y ! » susurre-t-elle alors.

Deuxième éclat vert dans la pièce. Ce dernier est suivi d’un rire presque hystérique de Bellatrix.

Ensuite, tout va très vite. En un battement de cils, nous sommes dehors, dans la nuit noire. Rodolphus pointe sa baguette vers le ciel, et il me semble voir une fumée verte s’en échapper. Qu’est-ce qu’il fait ?
Je ne le saurais pas. Evan vient de nous faire transplaner. Encore une fois devant le manoir Lestrange.

Mon estomac se serre, mais ce n’est pas à cause du transport. Je pensais pouvoir rentrer chez moi, vomir toutes mes tripes, et me réfugier sous mes draps.

Au lieu de ça, je me retrouve au milieu de ces monstres, capes et masques retirés, à partager des toasts de célébration pour les horreurs qu’ils viennent de commettre. Non, rectifiai-je, les horreurs que nous venons de commettre.

Avalant le liquide brûlant, je force un rire aux allusions immondes de Rabastan à propos des défenseurs des Sangs-de-Bourbe. Rester naturelle. Maintenir mes barrières mentales intactes. Voilà les deux seules choses auxquelles je peux encore penser pour l’instant.
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4382
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 20 avr. 2017 - 22:43

Jour 20 - 214 mots sur Word
Face au grand miroir de la salle de bain d’Henry, je ressers ma serviette autour de ma poitrine, avant de me démêler les cheveux du bout de mes doigts. Je les essors de nouveau dans le lavabo avant de les frictionner avec une serviette pour les faire sécher plus vite, puis je les natte rapidement, mon regard chocolat s’accrochant alors à mon reflet.

Est-ce que j’ai changé ?

C’est la question qui me turlupine depuis que je me suis réveillée ce matin. Est-ce que j’ai changé ? C’est comme un leitmotiv qui revient sans cesse me hanter. Est-ce que nos ébats peuvent se voir sur mon visage ? Est-ce que… Henry a laissé une marque visible ou je ne sais pas quoi sur mes traits, sur ma peau ? J’ai l’impression que tout le monde peut voir ce que j’ai fais cette nuit. Et… cette pensée m’inquiète.

Alors que je suis penchée vers le miroir, mes doigts glissant sur mes lèvres et mes pommettes, j’entends la porte de la salle de bain s’ouvrir. Mon regard croise celui d’Henry, épaulé au chambranle en bois de la porte. Il est toujours torse nue, et ses mains sont enfoncés dans les poches de son pantalon sombre. Un petit sourire suffisant, mais doux, flotte timidement sur son visage.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 730
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 21 avr. 2017 - 09:36

Jour 20 : 265 mots (sous Word)
Harry et Olivier se tenaient devant l’énorme mastodonte de pierres. Inscris sur le fronton de plâtre blanc du bâtiment, en grandes lettres capitales, on lisait difficilement “Ateliers métallurgiques”. La bâtiment semblait n’avoir été construit que dans une seule pierre gigantesque qui aurait été déposée là, par l’opération de Merlin, et que les Hommes auraient ensuite façonnée pour en faire un bâtiment.

Il n’y avait pas un bruit aux alentours. Bien sûr les ateliers étaient fermés depuis longtemps et la base ne devait être aujourd’hui plus qu’un immense squat. Mais pourtant, ni Harry, ni Olivier ne voyaient quoi que ce soit qui laisse supposer que la base puisse être un refuge clandestin. Au contraire, et ce de manière très surprenante, tout semblait net.

A dire vrai, il régnait, selon Harry, une ambiance assez étrange. Un malaise indescriptible flottait dans l’air. Et aucun des deux enquêteurs n’était particulièrement rassuré. Ils avançaient prudemment à la recherche d’un indice, n’importe lequel qui leur permettrait de faire le lien entre cet ancien atelier et leur enquête concernant Théodore Nott. Ils devaient trouver un lien, aussi infime soit-il. Aussi insignifiant, aussi dérisoire soit-il. Quelque chose pour pouvoir, à défaut d’avancer, cesser, au moins, de reculer.

Au loin, ils entendirent des bruits de pas. Harry et Olivier se regardèrent et en une fraction de secondes, ils s’étaient préparés à tout ce qui pourrait leur tomber dessus. Ils avaient du mal à définir l’origine des pas. Beaucoup d’écho. De bruits qui se répètent. Et encore un écho lointain. S’ils avaient d’abord cru les pas tout près d’eux, ils se posaient maintenant des questions.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
Labige
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5789
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Labige » 21 avr. 2017 - 13:01

Jour 20 - 210 mots sur word
« N’est-ce pas Camille ? »
« Ca va nous faire revivre Dalida, ça, Camille ! »
« Pourquoi elle écoute de la musique, la petite Camille ? »
Et tant d’autres phrases qu’elle entend chaque jour, qui tournent et retournent dans son esprit à chaque fois qu’elle le voit. Lui, au-dessus de tout parce qu’il est dans l’entreprise depuis tellement longtemps que personne n’ose contester. Il lui est devenu répugnant, même physiquement, par son insistance, ses réflexions inutiles et ses apostrophes.
Pourtant, premier jour, premier bonjour, rien de désagréable. Il est bavard mais prend le temps de discuter quelques minutes avec chaque membre de son équipe. Il s’attache à elle, la trouve mignonne, agréable à écouter et amusante.
Elle n’aurait jamais dû rester elle-même, c’est ce qu’elle pense fort, très fort. Ne pas le regarder, ne pas écouter ce qu’il dit ; ses remarques… Camille a peur de se sentir redevable de tout ce qu’il essaye de faire et elle se doute que son insistance – pas sexuelle, mais si lourde – n’est pas vraiment volontaire.
Il est comme ça avec toutes les femmes, lui a-t-on dit pour la rassurer. Est-ce une excuse ? Non. Alors elle serre les dents pour ne pas perdre son poste, le temps de chercher ailleurs.
Elles sont de retour
Image

et sinon il y a les votes sur le thème des Concours et vos propositions sur Arthur/Molly ♥

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Employé chez Gringotts
Messages : 1014
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 21 avr. 2017 - 14:00

Jour 20 : 232 mots (Word)
Je ne suis pas revenue à Poudlard depuis que j’ai passé mes ASPIC et je ne sais pas encore si j’ai pris la bonne décision. Le hall d’entrée est presque vide, quelques rares élèves ne font que passer, me jetant des coups d’œil intrigués alors que je m’approche des sabliers. Gryffondor est en tête, dépassant Serpentard de dix points. Serdaigle les suit de très près alors que Poufsouffle est en retard de plus d’une centaine de diamants. C’était déjà le cas lorsque je suivais mes cours, il y a deux ans, et nous peinions à faire remonter le niveau de notre maison.

- Vous avez pris le bon choix, mademoiselle Selwyn. Poudlard accueillera toujours ceux qui sont dans le besoin.

Je me retourne vers la directrice, la saluant avec respect. Minerva McGonagall n’a pas changé depuis notre dernière rencontre, même si son regard semble plus fatigué. Elle me fait signe de la suivre jusqu’à son bureau et je la rejoins en quelques enjambées, m’adaptant ensuite à son rythme.

- Monsieur Rowle est persuadé que vous pourriez être un bon élément au sein du Ministère, raison pour laquelle il a insisté longuement pour que je vous garde à Poudlard pendant deux mois.

Même si je m’en doutais, j’ai la confirmation de l’implication de Clive. Certains prétendent qu’entre familles de Sang-Pur, on se comprend, mais la qualité du sang ne fait pas le sorcier.
Image ** Image

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 1573
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 21 avr. 2017 - 15:31

Jour 20 - 215 mots (3 pages)
J'attrape un bonbon et le mets dans ma bouche. Il fond dans ma bouche et le sucre envahit mes papilles. Je jette un coup d'oeil à Daniel qui m'observe. Pourquoi les choses sont-elles si compliquées entre nous ? Ou bien peut-être est-ce moi qui suis compliquée ? Bien que la magie et tout ce monde qui m'est étranger n'y est sans doute pas non plus pour rien.

J'aimerais que les choses soient faciles, évidentes, et je me prends à rêver que la vie soit plus simple, aussi simple que déballer un bonbon et le manger.

Je lance un sourire à Daniel. Il me connait bien maintenant et je me demande s'il sait, s'il sent la tourmente en moi. Je lui en ai déjà parlé bien sûr, nous en avons parlé des heures même, mais en cet instant précis, devine-t-il ?

Il me regarde, plein d'attente. Ce n'est que l'attente de ma réaction face à ce bonbon, mais je me prends à y voir le reflet de l'attente qu'il a de moi, cette décision qu'il me demande et que je ne suis pas prête à lui donner. Je sais qu'il ne veut pas me presser, qu'il préfère que je prenne mon temps, mais cette attente est bel et bien là, et je ne peux m'y soustraire.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 794
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 21 avr. 2017 - 17:51

249 mots d'après Compteurdelettres.com (car Libreoffice du travail me dit 159 mots mais je ne le crois pas car plus j'écris et moins j'ai de mots, et puis j'ai la flemme de compter à la main)
Février 1982
Bellatrix Lestrange en une de la Gazette du Sorcier

Cette femme est folle. Elle ne mérite même pas la prison : elle mérite pire, un baiser de Détracteur. Même si réflexion faite, ce n'est même pas sûr qu'elle ait une âme. Elle a commis des actes horribles, et elle ne les regrette même pas. Elle en est fière, elle les revendique.
D'un coté, heureusement qu'elle est vouée corps et âme à Vous-Savez-Qui car sinon elle aurait bien été capable de prendre sa place, et je me demande sérieusement si elle n'aurait pas été pire que lui.
Les Détraqueurs n'ont même pas l'air de la déranger sur la photo de son procès. D'ailleurs, il est fort probable que dans sa tête ce ne soit pas un procès mais une preuve de plus qu'elle offre à son maître.
Les autres accusés étaient moins virulents apparemment. Mis à par le fils Croutpon qui n'a cessé, d'après la Gazette, de hurler son innocence. Pas de bol pour lui, son père avait l'air convaincu du contraire. Et vu que c'est lui qui menait les procès...
La fin des procès marque la fin d'un époque de peur. Même si une partie des accusés a été graciée, de savoir que les plus dangereux et la plus folle (surtout la Lestrange en fait) sont bien enfermés à Azkaban met quand même du baume au cœur. Une nouvelle vie va pouvoir commencer.
Image

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 21 avr. 2017 - 18:12

Jour 20 - 252 mots WORD
- Je suis désolé, je ne voulais pas te faire peur.
Charles balbutia pour justifier sa réaction, les joues rouges, se demandant pourquoi il était si intimidé par le garçon derrière lui.
- Alors comme ça tu quittes le lycée ?
Erik reprit la conversation qu'ils avaient commencé par message de façon très naturel. Mais maintenant qu'il était en face de lui, Charles avait beaucoup plus de mal à s'exprimer.
- Euh... Oui... je serai diplômé en juin.
- Quoi déjà ? S'exclama Erik
Charles hocha la tête sans plus de justification, il était toujours mal à l'aise quand il s'agissait de parler de l'avance qu'il avait à l'école sur les élèves de son âge. Sortir diplômé du lycée à quinze ans n'était pas chose courante, et il se sentait toujours très mal à l'idée d'être différent des autres. Erik sembla remarquer son malaise, et il n'insista pas.
- Et qu'est-ce que tu vas faire l'année prochaine ?
- Je pars en Angleterre, dans la famille de mon père. Je vais à Oxford à la rentrée.
Charles baissa la tête, entrer à l’université avec plusieurs années d’avance, aller à Oxford. Pourquoi avait-il du mal à être fier de son parcours en présence d’Erik. Ce dernier semblait si normal à ses côtés, et à cet instant, Charles rêvait secrètement de lui ressembler.
- Tu n’as pas à avoir honte de ton parcours Charles. Tu vas réaliser de grandes choses dans ta vie, et quand tu prendras conscience de ça, tu auras tout gagner.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
selket
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 785
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par selket » 21 avr. 2017 - 19:31

Jour 19 - 234 mots sous pages (textes issus du même recueil)
Assise au bord du lac Eléonore regarde l’eau en s’imaginant chez elle, face à la mer. Sa petite ville perdue face à la Manche lui manque. Son mal du pays est certes moins fort que lors de sa première année mais d’imaginer sa mère seule la-bas à Roscoff elle en a le coeur gros.
Eléonore se met alors à écrire des lettres pour raconter sa vie à Poudlard. Une pour son père, une pour son demi-frère, une pour ses cousins toutes ces lettres qui ne partiront jamais maintenant qu’ils sont tous morts. Et enfin une pour sa mère qui elle partira ce soir dans l’espoir de refaire fleurir un sourire sur les lèvres de sa mère.



Sa mère à bien reçu sa lettre et comme l’année dernière une correspondance suivit se met en place. Sa mère lui raconte les mésaventures de leur chat, les potins entendus au marché et lui décrit la mer chaque jour différente.
Eléonore lui raconte sa vie au château, se plaint de Rusard, lui raconte ses expéditions à travers Poudlard pour en percer les secrets.
Curieuse sa mère s’attarde sur ses relations avec les autres élèves afin de savoir si son petit poussin s’est fait des amis. Alors Eléonore raconte. Elle parle de Bill un Gryffondor qui partage beaucoup de cours avec elle, de Jaimie qui est aussi un Poufsouffle et de Melinda une franco-écossaise comme elle.
Dernière édition par selket le 21 avr. 2017 - 20:31, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7056
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 21 avr. 2017 - 19:55

Jour 20 : 240 mots
Quand ils eurent fini cette première discussion et la première approche de ce qu’il y aurait à gérer dans le cadre du colloque et surtout le cadre de l’épidémie mystérieuse, Drago se leva de son siège brusquement. Harry crut qu’il allait être congédié rapidement, son ancien adversaire le surprit à nouveau.
— Je te propose d’aller boire un verre pour… « fêter » notre nouvelle alliance, déclara Drago.
Harry leva un sourcil mi-surpris, mi-méfiant.
— Oh, c’est bon, ne fais pas cette tête-là, ce n’est pas un piège. Je pourrai en outre profiter de ce verre partagé dans le café où je comptais t’emmener pour dégoter quelques informations ou du moins lancer quelques pistes concernant notre « affaire »

Nouvelle surprise pour Harry. Il ne s’attendait pas à ce que Drago démarre aussi vite sur ce pour quoi il était venu le rencontrer. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude, ces surprises à répétition, Harry n’était pas sûr d’être capable de le gérer, quand bien même, ce n’était jusque-là que de bonnes surprises sur l’attitude de Drago.

Il se gifla mentalement pour reprendre ses esprits et approuva en souriant la proposition de Drago. Il devait bien s’avouer qu’il était curieux de découvrir l’univers ad’dulte de Drago. Qui voyait-il ? Où allait-il quand il ne travaillait pas ? Et d’ailleurs, pourquoi travaillait-il alors que la lignée Malefoy était connue pour vivre des rentes de ses propriétés et de l’héritage familial ?
Image

Avatar de l’utilisateur
anhya
Fière Paresseuse
Messages : 2276
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 21 avr. 2017 - 20:08

Jour 20: 203 mots sur word
Il était grand et fort. C’était la première chose qu’elle avait remarqué quand il était rentré dans la salle de classe. Il n’y avait rien de désagréable à regarder chez lui. Elle en était tombée amoureuse dès le premier regard. Mais voilà. Il ne l’avait pas remarqué et elle était restée là à le contempler et a se désespérer d’amour pour lui.
Elle n’était rien pour lui. Elle n’appartenait pas à ce genre de groupe. Elle n’était pas la jeune fille sociable et populaire. Elle n’était même pas belle. Ça ne la dérangeait pas plus que ça la plupart du temps. Elle allait à l’école, suivait les cours et rentrait à la maison.
Mais maintenant qu’il était là, elle se trouvait à faire des choses stupides. Resté après les cours pour trainer. Seule. Elle avait remarqué que la plupart des jeunes gens cool fumaient. Alors elle essaya. Après avoir tousser pendant 10 minutes, elle se fit attraper par le surveillant qui lui mis deux heures de colle. Elle rentrait de plus en plus tard à la maison et elle commençait à répondre mal à ses parents.

Ce garçon était l’amour de sa vie mais elle ne voyait pas qu’il était de mauvaise influence.

Image

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Assistant chez W&W
Messages : 896
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 21 avr. 2017 - 20:45

215 mots word
Les poches sous les yeux du professeur semblait s’aggraver de jour en jour. Ses crises dépressive commençaient à se faire sentir. Je l’avais même surpris à la sortie des toilettes essuyer ses joues humides. Il portait son mal être comme on porte un pull qui a rétréci à la machine. Il marchait péniblement entre les rangées de tables, le cou rentré dans ses épaules. Son dos commençait à prendre une forme ronde, prémices d’un dos bossu qui le minait un peu plus chaque jour.

De mon siège, je l’observais du coin de l’oeil tout en tentant de résoudre mon exercice de mathématique. Lorsqu’il finit par retourner au tableau pour noter quelque chose, j’aperçu Gabriel déchirer un morceau de papier et écrire à la hâte un message. Le temps que Mr Pierrot finisse de résoudre le calcul, le message secret était passé de mains en mains. Arnaud n’avait pas loupé de mettre du sucre dessus au passage. Gabriel me fit un clin d’oeil au moment où son message lu et relu par toute la classe atterrissait enfin sur mon bureau. Avant de pouvoir le lire, la main moite et poilu de notre professeur saisit le papier. Il le lut et avec une grimace qui lui donnait l’air d’être constipé, il écrasa le papier dans sa main.

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 3858
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 21 avr. 2017 - 21:01

JOUR 21 - Du vendredi 21 avril, 22h00, au samedi 22 avril, 21h59.

Défi 6 : Votre personne principal doit aller dans une laverie

Merci de mettre la contrainte en évidence (couleur, souligné....)

 Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse (1 jour de grâce : J29 - 400 mots J30 - 6 jours restants)
- Eejil9
- Dreamer
- Norya (5 jours de grâce restants)
- BellaCarlisle
- Labige
- Selket
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
Image

Répondre

Revenir vers « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités