[Validations] Combat à mort - IV

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 09 mai 2017 - 12:15

Jour 38 : 332 mots OpenOffice


Il chercha un visage familier des yeux, et il rencontra le regard du professeur McGonagall qui le fixait sans comprendre. Il courut vers elle et lui attrapa le bras.
- Professeur ! S'il vous plait, essayez de lancer un sort ?
- De quoi parlez-vous, Monsieur Potter ?
- S'il vous plaît, professeur ! Lancez un sort, n'importe lequel !
Le professeur McGonagall fixa Harry sans comprendre. Puis elle haussa les épaules et obéit au garçon.
- Expecto Patronum.
Harry attendit en serrant les poings. Le temps semblait anormalement long. Il cru un instant qu'il avait échoué, une nouvelle fois, et qu'il allait devoir expliquer à tous pourquoi ils étaient devenus des cracmols. Mais enfin, un long filament argenté sortit de la baguette de Minerva et un chat gris commença à gambader entre eux. Harry soupira de soulagement. C'était terminé.
___________________________
Après la bataille, les mangemorts avaient tenté de transplaner lorsqu'ils s'étaient rendus compte que leur maître était bel et bien mort. Heureusement les professeurs de l'école avaient rétablis avec rapidité les protections de Poudlard, empêchant la plupart d'entre eux de fuir. Les blessés avaient été conduits dans l'infirmerie, ou une brigade de Ste Mangouste était venu aidé Madame Pomfresh. Le corps des sorciers morts étaient entreposés sous des linceuls, dans la grande salle. La dépouille de Voldemort gisait toujours dans le parc. Personne ne savait quoi en faire.
Un petit groupe de membres de l'Ordre s'était réuni dans le bureau de Dumbledore. Certains avaient métamorphosé différents objets en siège pour s'y affaler. D'autres ne pouvaient s'asseoir et faisaient les cent pas. Harry regardait chaque visage, heureux de les voir en vie autour de lui, mais pensant au nombreux morts étendus quelques étages plus bas. Il observa le visage de ses amis, celui d'Hermione, le teint plus livide que jamais, celui de Ron, les yeux plissés de douleur. Harry aurait aimé croiser leur regard pour leur adresser un sourire de réconfort, mais ils avaient tous les deux les yeux perdus dans le vide.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 2728
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 09 mai 2017 - 13:11

Jour 38: 264 mots sur word
Je ne savais pas quoi dire. Il était juste parti, sans un mot. Ce n'est pas la première fois que je criais pour une broutille. Mais il me disait toujours qu'il était désolé et il me prenait dans ses bras.

Ai-je été trop dur cette fois-ci ? Est-ce que je le poussais trop ? Je ne me trouvais pas aussi chiante que ça. Mais pourquoi est-il parti si vite ?

Je restais paralysé. Debout dans ma chambre, je regardais autour de moi, espérant le voir sortir du placard par surprise.
Pas un bruit dans la maison. Les échos de mes cris retentissaient encore à mes oreilles. Je ne pouvais pas rester planté là comme ça. Je devais faire quelque chose.

Je saisis mon téléphone. J'allais l'appeler et on parlerait calmement, je m’excuserais et il reviendrait.

Mais une toute petite voix dans ma tête m'en empêcha. Il fallait peut-être que je lui laisse un peu d'espace.

Après tout, c'est vrai au final que je pouvais être super chiante. Enfin une fille quoi !
Et puis j'avais eu une mauvaise journée et plein de boulot. Et c'est vrai qu'il ne faisait aucun effort.

La petite voix dans ma tête n'était plus si faible maintenant.

Oui je suis d'accord. Avoir une mauvaise journée n'excuse pas la mauvaise humeur. Le travail reste au travail et la maison reste à la maison. Mais…

Je ne pris pas la peine de finir ma phrase. La petite voix avait gagné. J'étais une chieuse et il avait eu raison de partir.

Je m’assis sur le lit. Le téléphone dans mes mains resta silencieux et moi aussi.
ImageImageImage

Parfois, il est plus simple de se dire que l’influence de quelqu’un d’autre nous fait agir d’une certaine manière au lieu de regarder la vérité en face et voir que c’est nous qui conduisons la barre.

Avatar de l’utilisateur
dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 1744
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par dreamer » 09 mai 2017 - 16:16

265 mots sur Libre Office
Cho aurait voulu dire quelque chose, mais sa gorge était si serrée qu’elle était étonnée de pouvoir encore respirer. Marietta essuya quelques larmes d’un geste négligent de la main avant de la pointer du doigt :

« Mais, toi, Cho, tu n’étais pas là, alors tu n’as pas le droit de me juger ! Tu n’étais pas là pour empêcher Grace de se livrer ! Tu n’étais pas là pour nous soutenir ! Tu étais à l’autre bout de la planète, dans un endroit où la Guerre ne t’atteignait pas le moins du monde ! Alors ne t’avise pas de me dire ce que Grace ou moi aurions dû faire... »

Sa voix, brisée, repris, comme une douloureuse litanie :

« Tu n’étais pas là. Tu n’étais pas là. Tu n’étais pas là.»

Déchirante vérité. Le coeur de Cho se serra, et comme si le poids de la culpabilité pesait enfin sur ses épaules, elle se sentit glisser le long du canapé, et s’agenouiller au sol. Les reproches de sa meilleure amie lui faisaient si mal, pourtant, tout était vrai : Cho avait fui, elle ne s’était pas rebellé contre ses parents quand ils l’avaient emmenée avec eux en Chine, elle avait même accueilli l’idée sans rechigner aucunement, elle n’avait pas pensé à ses amies, elle était tout simplement partie. Oh, bien sûr, en y réfléchissant bien, elle aurait pu se trouver des excuses, comme le fait que la mort de Cédric était toujours gravée en elle. C’était le cas, bien sûr, mais ça ne justifiait pas l’abandon dont avaient souffert ses deux meilleures amies.
Image Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Paladine de Dlul
Messages : 1853
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 09 mai 2017 - 19:29

220 mots (Word)
Août 1982
Megan empile des cubes dans la salle d’attente du médecin


J’ai longuement réfléchi avant d’emmener Megan en visite chez le médecin. Oh, elle n’a rien, mais c’est la visite de contrôle, pour suivre sa croissance (bonne), son développement intellectuel (bon), sa mobilité, sa vue, tout ça quoi…
Et tout est bon.
Finalement, c’était pas si terrible.
Mais j’hésitais… Est-ce que je ne ferais pas mieux de la faire suivre par un Médicomage ? Peut-être… Mais le fait est qu’on habite une petite ville. Et que au tout début, avant la chute de Vous-Savez-Qui, comme je voulais me fondre dans la masse des Moldus, j’ai tout fait comme eux. Et dans un village comme le nôtre, qui n’a d’ailleurs qu’un seul médecin, ça serait louche que tout d’un coup un enfant ne soit plus suivi par aucun médecin. Alors, bon, j’y suis allée. En fait, je crois que j’avais peur qu’il découvre de la magie en Megan, ou tout autre chose qu’il ne comprendrait pas, et qu’il l’envoie faire d’autres examens plus poussés.
Puis j’ai réfléchi. Je n’ai jamais entendu dire que les sorciers d’origine moldue aient eu des problèmes de ce genre. Et puis à deux ans, je ne suis pas sûre qu’il y ait assez de magie en elle pour que ça alarme un médecin de campagne.
Image
♥Team Bredele♥

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2479
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 09 mai 2017 - 20:19

Jour 38 - 207 mots (Word)
Et alors que je reste là à regarder Tina, mon esprit ne peut s’empêcher de l’égarer vers Daniel. Au delà de la tristesse immense qui m’envahit lorsque qu’il revient au devant de mes pensées, il y a cette crainte. Cette crainte qu’elle en souffre, qu’elle soit malheureuse elle aussi. Je me dit qu’elle est petite, qu’elle n’aura que très peu de souvenir, mais je ne peux pas complètement me voiler la face, je sais que le traumatisme est là. Et je ne sais pas quoi faire.

Personne ni rien ne prépare à être parent, mais on est deux, on s’aide et on apprend. Mais comment réagir quand l’un n’est plus là, quand on se retrouver seul à devoir gérer tant de peine et à devoir rassurer à la fois ? Comment on explique à son enfant que papa n’est plus là ? Ça, ça ne s’apprend pas. Alors on fait comme on peut. On dit que papa a eu un accident, que papa ne va pas revenir, mais qu’il reste dans le cœur, juste là. On essaye de ne pas pleurer, on enferme toute la douleur, on espère qu’elle ne remarquera pas les tremblements, et plus tard, dans le noir de la nuit, on laisse tout couler.
Image

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1796
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 09 mai 2017 - 20:34

Jour 38 : 224 mots (Word)
- Lily ne cessait de dire que vous étiez quelqu’un de bien, que vous respectiez mieux les lois qu’elle mais je constate que c’est faux.

Je baisse les yeux face à l’accusation du père de ma meilleure amie. Lily n’a pas fait fausse route, je ne suis pas de ces personnes qui passent leur temps à transgresser la moindre règle par plaisir. J’imagine que pour le grand et célèbre Harry Potter, aller au-delà de la mort est une hérésie. Je sais qu’il a perdu ses parents quand il n’était qu’un nourrisson et qu’il aurait aimé les revoir vivants, ce qui signifie qu’il pourrait comprendre mon acte tout en le condamnant.

- Miss Selwyn, vous jouez à un jeu dangereux. Notre communauté a mis de nombreuses années avant de ressortir dans les rues sans se méfier des inconnus. Avez-vous songé à l’impact de votre geste ?
- Les sorciers ont toujours eu peur des inconnus, intervient Clive. Par le passé, et bien avant votre naissance. J’ai assez étudié l’Histoire de la Magie pour le savoir, j’ai vu d’anciens documents qui retracent les fuites de sorciers poussés par la peur.

Mon formateur n’a pas froid aux yeux, il n’hésite pas à s’opposer à son supérieur. Clive ne devrait avoir aucun problème à cause de moi mais s’il continue sur cette voie-là, il pourrait avoir des ennuis.
Image . Image

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 09 mai 2017 - 20:43

215 mots sur word (sur le fil... ma batterie était hs j'ai bien cru que c'était la fin des haricots magiques !)
- Katie, regarde moi, lui demande le jeune homme.
La douce autorité de son ancien capitaine la force à lever les yeux du sol humide. De là où elle est, elle entrevoit la silhouette athlétique d’Olivier à travers les barreaux de la grille ornée de fleurs. Il la fixe de son regard ténébreux, une de ses mains est tendu à travers le petit espace qui sépare deux barreaux. Il l’invite à le rejoindre d’un geste presque imperceptible, mais Katie craint que le sol l’engloutisse. Les dalles recouvertes de mousse lui semble un obstacle insurmontable. Chaque parcelle d’ombre renferme une part de démon qui n'attend qu’une seule chose, que Katie se prenne dans ses filets diabolique.
- Va-t-en.
- Je ne vais nulle part sans toi.
- Mais c’est voué à l’échec.
Elle traîne tellement de mauvaises raisons avec elle, qu’il lui semble inutile d’aller plus loin avec Olivier. Ils ont eu un moment de répit, un moment d'évasion pendant lequel elle s’est sentie renaître. Mais les casseroles qui tintinnabulent à chacun de ses pas, les voix et les visages qui la harcèle dans le noir sont plus fortes qu’elle.
- Tu as juste peur Katie. Laisse moi t’aider. Je sais qu’à deux on sera plus fort. On l’a été lors de cette guerre. On le sera pour cette nouvelle épreuve

Avatar de l’utilisateur
Bibi2
Sparkling Star
Messages : 1718
Inscription : 09 mars 2014 - 16:06

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Bibi2 » 09 mai 2017 - 21:00

JOUR 39 - Du mardi 9 mai, 22h00, au mercredi 10 mai, 21h59.

Défi 11 : Votre texte doit être écrit au présent


Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse
- Eejil9
- Dreamer (5 jours restants)
- BellaCarlisle
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4931
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 09 mai 2017 - 21:33

Jour 39 - 325 mots sur Word

Depuis mon réveil, j’ai les muscles endoloris, courbaturés jusqu’à la moelle, avec cette sensation de torsion dans l’estomac. J’ai faim. Très faim. Mais pas de n’importe quelle nourriture. Je suis avide d’une nourriture bien plus spirituelle. Et Jamie doit avoir ce même appétit car ses doigts rugueux parcourent lentement le bas de mon dos avant de glisser sur mes fesses pour terminer contre l’arrière de mes cuisses. Sur mon ventre, je sens le matelas pousser mon sternum à chacune de mes inspirations.

Je laisse Jamie me caresser encore pendant de longues minutes tant je suis bien, à moitié endormie contre la tiédeur des draps, les bras croisés sous ma tête. Au bout d’un moment, sa bouche se pose sous l’arrondie de ma fesse et un sourire s’étire sur mon visage. J’ouvre lentement les yeux. Le soleil diffuse ses premiers rayons dans notre chambre, alors que les fenêtres gardent encore la trace du givre printanier.

- Je suis épuisée, Jamie, je souffle en refermant les yeux.
- Tu aimes ? me demande-t-il, tout sourire, en enfouissant son visage dans mes boucles blondes.

Cette éternelle question masculine me fait doucement rire, et je me décide enfin à me retourner sur le côté pour lui faire face, m’appuyant sur mon coude. D’un bref geste je mets en ordre ma tignasse bouclée avant de plonger mon regard dans le sien, légèrement cerné par nos heures de sommeil peu régénérantes.

- Tu en doutes ? je demande à mon tour en passant ma main dans son dos.
- Non, me dit-il en m’accordant un sourire tendu.
- Fais voir, je murmure en m’asseyant pour regarder son dos.

J’observe tour à tour mes ongles longs, recouverts d’un fin vernis rose clair, puis ses omoplates et la chute de ses reins, griffés. Les éraflures sont bien rouges, et adorablement chaudes. Je pose mes lèvres sur ses marques pour les embrasser délicatement. Un nouveau désir est déjà en train d’éclore entre mes cuisses.
Dernière modification par princesse le 09 mai 2017 - 22:10, modifié 3 fois.
Image Image Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Catie
Goinfre Sérievore
Messages : 4192
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 09 mai 2017 - 21:40

Jour 39 - Défi 11 - 301 mots sur word
Assise derrière les serres, à l’abri de tout regard indiscret venant des innombrables fenêtres du château, Elvina regarde fixement sa main blessée. Les mots sanglants qui s’y détachent tranchent sur sa peau pâle. Mais bizarrement, ce n’est pas ça qui lui fait le plus mal. C’est le trou béant dans son cœur qui la blesse.

— Je savais que je te trouverais ici.

Elle tourne la tête et offre un pâle sourire à Eglantine. La Serdaigle se laisse glisser sur le sol à ses côtés et contemple les dégâts provoqués par la punition d’Ombrage.

— Ca partira, lui assure-t-elle.
— Ca oui, chuchote Elvina. Mais il y a d’autre chose qui mettront plus de temps à guérir.
— Tu veux parler de ton amie Megan ?

Elvina hoche le menton. Elle sent les larmes monter et se mord la langue pour les retenir. Elle n’aime pas montrer sa vulnérabilité aux autres. Y compris à celle devenue son amie lors de ces mois passées à s’entraîner avec l’AD.

Mais ça fait bientôt un mois. Qu’elle se sent tirée vers le bas, qu’elle s’enfonce dans sa douleur, qu’elle ne cesse de ressasser la trahison de Megan. Alors, les yeux rivés sur ses mains, incapable de regarder Eglantine en face, elle murmure :

— Disons qu’elle était un peu plus qu’une amie pour moi.
— Elle le savait ?

Elvina reste silencieuse. Et elle se contente de secouer la tête. Les larmes qu’elle tente de retenir coulent sur ses joues. Cela lui semble plus horrible encore lorsqu’elle l’énonce à haute voix. Déjà complètement perdue par ses sentiments nouveaux avant même la trahison de Megan, c’est encore pire à présent.

Alors lorsqu’Eglantine passe un bras autour de ses épaules, elle se laisse aller dans une étreinte chaleureuse qui soulage un peu son cœur meurtri. C’est parfois agréable, de se montrer vulnérable.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2673
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 09 mai 2017 - 22:07

Jour 39, défi 11 : 208 mots sur word
Il n’y a pas de bonne solution, il n’y a pas de bon moment. L’instant n’existe pas, le suivant le remplace toujours, déjà.
Il n’y a que le présent qu’on attend sans cesse car il est toujours futur. On se dit, plus tard la certitude.
Mais plus tard il n’y a rien que le flou de l’esprit et la peine de l’âme. Ou peut-être est-ce l’inverse. Comment peut-on savoir ? Comment peut-on se connaître assez bien pour savoir que l’on se permet d’échapper aux regrets ?
Il n’y a pas de solution et c’est ce qui rend les choix déchirants. Parce qu’il n’y a jamais que la décision entre le pire et le pire.
Dans tout ça, ce qui tue les êtres humains qui foulent cette planète, c’est sans doute cette foutue raison qui traîne, impérieuse. Elle se place en idéal absolu que personne ne peut atteindre. Parce que rien n’est raisonnable, tout est toujours pire pour le cœur qui sombre dans la méconnaissance.
Connais-toi toi-même, dit l’autre au travers d’un texte oublié de tous.
Facile à dire.
Je connais les autres plus que je ne me connais moi. Dans mon cœur il y a l’angoisse, dans mon esprit le pire.
Connais-toi toi-même, et puis quoi encore ?
Image
Not all those who wander are lost

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 606
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 10 mai 2017 - 01:50

Je ne suis pas là pour vous dire ce que vous souhaitez entendre, pas là pour faire des promesses et des sourires. Moi, ce qui m’intéresse, c’est la vérité, pas les bons sentiments. Non, je ne prône pas le respect et le calme. Je n’ai aucun respect pour ceux qui mentent, trichent et dissimulent et je suis en colère, justement je crois. Nous sommes tous en colère. Regardez-les dans leurs palais, pendant leurs grands dîners mondains. Regardez-les avec leurs belles paroles. Ils sont là, les uns après les autres. Les voix sont différentes mais les mots sont les mêmes, les noms changent, pas les costumes. Ils restent identiques et toujours, tous les visages forment un masque pareil. Choisir parmi un bataillon de copies conformes, est-ce vraiment choisir ? Quelle est cette légitimité dont ils s’enorgueillissent ? Démocratie. Comme il sonne creux, ce mot qu’ils clament jusqu’à le rendre vide de sens, tout en ignorant ceux qui la réclame. Démocratie. Y croyez-vous encore ? Car enfin, que vous donnent-ils ? Que font-ils pour vous, nos représentants ? Regardez-les bien et dites-moi que vous n’êtes pas en colère vous aussi. Ils nous parlent d’effort, ils nous parlent de mérite, mais qu’en savent-ils exactement ? Si ce n’est pas une démocratie, ça n’est de toute évidence pas non plus le gouvernement des meilleurs. Des efforts, est-ce qu’ils en font pour nous ? Ils se sont façonné ce petit nid juste assez grand pour eux, et ils sont bien au chaud, tout là-haut, trop loin pour nous entendre crier.
240 mots selon Word
Jour 39 validé !
Dernière modification par Josy57 le 13 mai 2017 - 17:05, modifié 1 fois.
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1796
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 10 mai 2017 - 16:14

Jour 39 : 218 mots (Word)
L’avocat m’ouvre sa porte avec une expression sérieuse, me fixant de son regard froid. Sa simple présence me fait frissonner et je me retiens de fuir, entrant dans son bureau en jetant des coups d’œil à sa décoration. De nombreux livres s’alignent sur des étagères, portant des noms que je ne parviens pas à lire de ma place, reconnaissant toutefois certains ouvrages. Je vais m’asseoir sur l’un des deux sièges tandis qu’il prend place de l’autre côté, feuilletant les rares pages du dossier qu’il a sous les yeux.

- Vous êtes donc ici pour l’héritage de vos parents. De ce que je lis, ils sont morts depuis plusieurs semaines, d’une cause inconnue.

Je sais très bien qu’ « inconnue » n’est pas le mot, leur assassin est encore dans la nature, à attendre le meilleur moment pour s’en prendre à ma sœur et à moi. Je ne dis pourtant rien, parce que je ne veux pas me confier à un homme qui ne connaît rien de moi, hormis mon nom. Je m’oblige à rester neutre, refusant de montrer mes émotions, me forçant à sourire un peu.

- C’est bien ça.
- Vous habitez en appartement ?

Je fronce les sourcils, me demandant pourquoi il me pose cette question alors qu’elle n’a aucune utilité. Que cherche-t-il à faire ?
Image . Image

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2479
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 10 mai 2017 - 16:20

Jour 39 - 202 mots (3 pages)
- Nous sommes actuellement dans une zone de turbulence, veuillez retourner à vos places et attacher vos ceintures.

J'écoute la voix crépitante de l’hôtesse de l'air dans son micro tandis qu'une secousse agite l'appareil. Je m'accroche aux accoudoirs si fort que mes jointures blanchissent. Mon regard croise celui d'un autre passager et nous échangeons un sourire crispé.

J'essaie de penser à autre chose, d'oublier mon estomac qui semble répondre à une gravité différente de notre univers tandis que les secousses se succèdent à un rythme totalement aléatoire, et que mon cœur suit plus ou moins ce rythme erratique. Je regarde autour de moi. Je suis loin d'être la seule à être tendue. Un homme bedonnant a collé sa tête au dossier et est blanc comme un linge. Un demi sourire se forme sur mes lèvres, mais une nouvelle vague de turbulences me rappelle rapidement à l'ordre. Je ne suis pas dans un bien meilleur état.

Je regarde du côté de cette famille dont les enfants jouent le plus calmement du monde et je jalouse leur sérénité. Comment font-ils donc pour ne pas avoir peur ? Leur parents aussi semblent détendu, si ce n'est leurs rires qui me semblent parfois un peu jaunes.
Dernière modification par Pimy le 10 mai 2017 - 18:38, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 753
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 10 mai 2017 - 18:07

Jour 39 : 294 mots (Word)

Astoria observe avec un flegme très travaillé le tableau impressionniste en face d’elle. Tout se joue dans l’attente. Tout se joue dans la seconde aussi. Ostensiblement, la grande blonde tourne la tête pour surveiller du coin de l’oeil une Millicent aussi exubérante que Pansy l’exige. Astoria retourne à la contemplation de l’oeuvre d’art. Définitivement trop colorée. Un peu mièvre aussi. Astoria avance vers le tableau suivant. Un Rembrandt. Mieux. Beaucoup mieux. A nouveau dans le même geste, parfaitement identique, que précédemment, elle tourne la tête et observe dans un regard indifférent Gemma Farley. Tout semble bon pour le moment. Soudain, en face d’elle, apparaît Théodore, lui aussi très flegmatique. Il se penche et salue Astoria qui le regarde sans comprendre. Théodore commence à prendre la parole mais Astoria le coupe.

- Pansy veut ta tête sur une pique et toi tu oses venir, aujourd’hui précisément, dans sa galerie. Es-tu fou, es-tu suicidaire, Théodore ? Pire, es-tu masochiste Nott ?

Théodore sourit tranquillement. Une force nouvelle semble couler lui. Il reprend un peu de l’assurance qu’il semble avoir perdue depuis son hospitalisation. Avec un quelque chose de très légèrement différent malgré tout. Un brin plus d’arrogance dans les yeux et de suffisance dans le sourire.

- Je n’ai plus peur de Pansy, réplique-t-il calmement en sirotant son verre de whisky.
- Tout le monde a peur de Pansy, Nott. Et c’est sacrilège chez nous de ne pas la craindre, se moque alors Astoria.

Tout un coup, Astoria se retourne. Elle fixe Gemma des yeux. Celle-ci semble inquiète. Elle lui fait un signe de la tête. Astoria cherche des yeux Millicent. Introuvable. Foutu Nott. Quand elle se retourne vers lui, il n’est plus là. Maintenant, Pansy n’est plus la seule à vouloir la tête de Théodore Nott au bout d’une pique.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 1744
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par dreamer » 10 mai 2017 - 18:31

204 mots sur Libre Office
Attrapant le journal d’Avery, je tourne négligemment la page et tombe sur un second article : Effectifs de Détraqueurs renforcés à Azkaban.

Encore une fois, je suis désespérée de savoir un homme aussi incompétent qu’Harold Minchum à la tête du Ministère. N’a-t-il pas assez de jugeotte pour envisager que les Détraqueurs, en tant que créatures maléfiques, puisqu’elles enlèvent tout bonheur aux créatures à proximité, sont plus à même de propager les forces du mal que de les contrer ?

Un coup de coude d’Avery me fait lever la tête, et je remarque avec appréhension une sorte de bulle verte opaque qui s’élève au-dessus de nos têtes, attirant tous les regards. D’où sort-elle, celle-là ? Les yeux toujours fixés sur elle, je la vois enfler, jusqu’à recouvrir à peu près les trois quarts de notre table. Si Avery ne me tenait pas le bras, je crois que je serais déjà sortie d’ici. Ça sent la farce de maraudeurs à plein nez, et je maudis intérieurement mon voisin qui garde ses yeux fixés sur l’immonde menace planant littéralement au-dessus de nos têtes.

Soudain, quand elle semble sur le point d’atteindre les chandelles, elle éclate dans un bruit sinistre et nous nous retrouvons couverts d’une substance gluante.
Image Image

Image

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 2728
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 10 mai 2017 - 18:47

Jour 39: 206 mots sur Word

Défi 11 : Votre texte doit être écrit au présent
Je me lève. Mes rêves sont de plus en plus complexes et m'effraient. Que puis-je faire ?

Le miroir me renvoie un visage fatiguée. Je m’asperge avec de l'eau. Je veux juste faire disparaître ces cauchemars.

Mon appartement est un vrai chantier. Je désespère déjà devant le travail à faire. Une cigarette, un thé et je commence.

Midi, je me pose enfin. Le bazar est toujours là et je n'ai plus de courage. Un mal de tête m'accompagne.

J'ouvre le frigo. Rien à manger comme d'habitude. Je n'ai pas assez de courage pour sortir et m'acheter quelque chose.

Je vois encore dans mon esprit des bribes de mon cauchemar. La peur me tenaille de nouveau. Et je ne peux rien y faire.
Si je ferme les yeux, je vois des monstres, si je reste les yeux ouverts, je vois ma vie sans but.

La sonnerie du téléphone dérange mes pensées dépressives. C'est un ancien ami. Il veut me voir pour parler et savoir ce qu'il se passe dans ma vie. Mon cœur saute un battement. Je manque à une personne sur cette terre.
Je dis oui pour le soir même.
Un regain d'énergie me prends par surprise. Je regarde mon appartement d'un œil nouveau. Rien n'est perdu.
ImageImageImage

Parfois, il est plus simple de se dire que l’influence de quelqu’un d’autre nous fait agir d’une certaine manière au lieu de regarder la vérité en face et voir que c’est nous qui conduisons la barre.

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 10 mai 2017 - 19:59

231 mots sur word
Katie se remémore la nuit passée, les baisers laissés au creux de son cou, les tendres caresses sur sa peau, le regard aimant d’Olivier. Elle se rappelle les fous rires et les échanges complices qui avaient précédé la douceur des draps. Elle se souvient de son audace et des ailes qui se sont greffés à ses doutes lorsque le jeune homme a posé son regard inquiet sur sa main blessée. Peut-être que ses arguments ne sont pas aussi pertinents qu’elle se l’imagine. Peut-être que ce sont justes de mauvaises raisons.
Elle voit que de l’autre côté de la grille piégée par les mauvaises herbes, Olivier garde sa main tendu. Il n’abandonnera jamais, il ne la lâchera jamais. D’un léger hochement de tête, il l’invite à le rejoindre. Il sait qu’elle doit parcourir le chemin qui les sépare toute seule. Il lui laisse le temps de prendre conscience de la chance qui s’offre à eux deux.
Katie finit par se lever en plantant obstinément son regard farouche dans celui du jeune homme. Elle marche sur les dalles de pierre comme s’il s’agissait d’un chemin recouvert d’oeuf. Un pas après l’autre, elle sent des lianes invisibles la freiner. Imperturbable, elle poursuit. Inspirée par l’expression déterminée d’Olivier dont la main se tend un peu plus vers elle à chaque pas. S’il continue, pense Katie, il va finir par perdre son bras dans l’ombre qui l’entoure.
Dernière modification par lilimordefaim le 10 mai 2017 - 20:01, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 10 mai 2017 - 20:01

Jour 39 : 213 mots WORD

Défi 11 : Votre texte doit être écrit au présent

Les heures se perdent dans son esprit. Hermione ne parvient pas à trouver le repos. Elle se sent exténuée mais le sommeil l’a abandonné depuis qu’elle est enfermé là. Mais son attente est enfin récompensée. Elle entend des bruits de pas de l’autre côté de l’escalier. Des talons qui claquent sur le marbre froid. Puis, la porte en fer pivote sur les gonds en grinçant. Elle pense enfin quitter l’obscurité, pourtant elle ne voit rien de plus et elle pense que c’est une hallucination auditive. Pourtant, elle l’entend.
- Granger.
Son nom claque dans le silence. La voix est acérée, plus froide que l’endroit où elle se trouve. Hermione le reconnait aussitôt, malgré les années passées, et elle est horrifiée. Elle reste silencieuse, espérant qu’il ne la voit pas plus qu’elle. Ses dents lacèrent sa bouche pour empêcher son souffle de passer ses lèvres avec trop de bruit.
- Je sais que vous êtes là, ne faites pas l’idiote.
L’insulte la frappe aussi fort qu’une gifle, et elle ne peut s’empêcher de répondre.
- Rogue.
- Ne perdons pas de temps, levez-vous.
Elle veut l’envoyer se faire voir. Elle ne veut pas le suivre. Elle imagine déjà les horreurs dont il est capable, bien pire que cet horrible mot gravé sur son bras.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Paladine de Dlul
Messages : 1853
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 10 mai 2017 - 20:05

209 mots (Word)
30 août 1982
Megan souffle ses bougies


Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Megan. Elle a deux ans ! Comme le temps passe vite ! Alors, pour l’occasion, et aussi pour profiter des derniers jours de beau temps, on mange dehors, avec Margaret, Erick et Sean. Il parait qu’aujourd’hui est le dernier jour ensoleillé de la semaine. C’est con, parce qu’on est lundi. Mais bon, si les présentateurs de météo le disent, c’est que c’est sûrement vrai.
Ce qui est bien avec les repas de fin d’été, c’est qu’on peut les laisser s’éterniser. On reste à discuter, à siroter une citronnade, tranquillement au soleil.
Il est cinq heures, l’heure du goûter, et on est toujours dehors. J’ai l’impression que ma peau commence légèrement à tirailler. C’est pas grave, je me ressert de la citronnade, je dois simplement être un peu déshydratée.
Mais en rentrant à l’intérieur pour aller chercher des cônes de glaces, je passe devant le miroir de l’entrée. Et bien, en fait, je ne suis pas déshydratée du tout ! J’ai juste un magnifique coup de soleil. C’est bien ma veine. Le dernier jour de soleil marque son passage. Megan est couverte de crème solaire, je fais vraiment très attention à ça pour elle. Mais pas pour moi visiblement.
Image
♥Team Bredele♥

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 4774
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 10 mai 2017 - 21:00

JOUR 40 - Du mercredi 10 mai, 22h00, au jeudi 11 mai, 21h59.

Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Princesse
- Eejil9
- BellaCarlisle
- Mikoshiba
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4931
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 10 mai 2017 - 21:49

Jour 40 - 301 mots sur Word
Texte envoyé par mail !
Image Image Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 606
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 10 mai 2017 - 22:41

Une fois assis en face de la machine à microfilms, il ne fallut pas longtemps à Antoine pour trouver confirmation à ses suppositions les plus inquiétantes. L'une après l'autre, il passa en revue la liste de dates qu'il avait notée. 7 septembre, un train marchand déraille suite à une erreur d'aiguillage. 18 octobre, un cambriolage tourne mal et fait cinq victimes. 27 avril, des charges explosives prévues pour la démolition d'une partie du lycée Sigma en vue de rénovations s'activent accidentellement avec une semaine d'avance, provoquant la mort de neuf enseignants et de quarante-quatre élèves. 4 juin, accident mortel à bord du bateau Jordan II. Plusieurs autres dates n'apparaissaient pas du tout dans les pages de Silmä, probablement parce qu'il avait des conséquences plus discrètes et pouvaient donc être complètement dissimulés. Quant aux autres, il devenait évident que le Ministère avait décidé de cacher au public l'existence de l'Aurore et la menace qu'ils représentaient, préférant attribuer leurs crimes à de malheureuses coïncidences. Antoine était indigné. Combien de familles avaient perdu des proches et reçu des mensonges en guise de condoléances ? Comment le gouvernement avait-il pu mettre en péril la sécurité du peuple tout entier uniquement dans le but de préserver leur tranquillité d'esprit ?


205 mots selon Word
Jour 40 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 2728
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 10 mai 2017 - 23:26

Jour 40: 208 mots sur Word
La rue était déserte. Il n’y avait pas un bruit, dans un brin de vent. C’était comme si toute la vie avait été aspiré pour ne laisser qu’une ville fantôme. Daniel ne voulait pas rester là plus longtemps qu’il ne devait ; Il allait trouver cette bête monstrueuse et s’assurer que personne ne mourrait à cause d’elle.
Il hésitait à se transformer maintenant. Il n’y avait certes personne pour le moment mais il ne voulait pas qu’une personne le surprenne par hasard. Le problème venait surtout du fait que sans l’odorat de Loup il ne pouvait pister la bête correctement.
Il n’avait pas le choix. Il se déshabilla rapidement et plia ses affaires qu’il déposa à l’abri de rodeurs. Avec un peu de chance il n’aurait pas besoin de très longtemps pour repérer et neutraliser la bête.
En un clin d’œil il devint Loup.
« Cela devient de plus en plus facile, hein »
Loup grogna légèrement.
« Je ne voudrais pas trop trainer ici, donc si tu pouvais renifler la chose et puis on l’attrape, ce serait top »
Loup ne fit rien. Il resta un moment sans bouger. Daniel se demanda même s’il ne l’avait pas vexé. Loup pouvait être très sensible quand il le voulait.
ImageImageImage

Parfois, il est plus simple de se dire que l’influence de quelqu’un d’autre nous fait agir d’une certaine manière au lieu de regarder la vérité en face et voir que c’est nous qui conduisons la barre.

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 753
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 11 mai 2017 - 15:33

Jour 40 : 259 mots (word)
La nuit tombait doucement sur Manchester. Daphné Greengrass avançait à pas lents sur une petite rue pavée. Les lampadaires étaient déjà allumés et diffusaient une lueur orangée. Des bruits sourds sortaient des nombreux bars qui bordaient la rue étroite. Daphné jetait régulièrement des coups d’oeil à l’intérieur des bars qui croisaient son chemin. Parfois elle s’arrêtait devant l’un d’eux et lisait avec attention leur nom et leur menu. Puis elle reprenait sa route comme si de rien était. Au bout d’un moment, elle finit par s’arrêter devant un bar qui était aussi un hôtel. Elle patienta devant cinq bonnes minutes avant de se décider à entrer. Elle s’approcha sans hésitation du comptoire d’accueil. Elle donna son nom et expliqua qu’elle avait réservé une chambre. Le standardiste acquiesça, lui donna la clé, lui fit signer la facture et lui indiqua l’étage. Daphné récupéra la clé et, sans un merci, s’éloigna vers les ascenseurs. Elle appuya sur le bouton, attendit, et s’engouffra dans l’ascenseur une fois que qu’il fut là. Au moment, où les portes de l’ascenseur se refermaient, une jeune femme se leva du fauteuil dans lequel elle était assise et se dirigea vers l’accueil. Elle discuta à voix basse avec l’homme qui tenait l’accueil. Celui-ci regardait suspicieusement la jeune femme. Un observateur extérieur un tant soit peu critique aurait immédiatement repéré que la jeune femme le menaçait. Il finit par céder et lui donna une clé en murmurant à voix basse quelques informations. La jeune femme hocha la tête, et sur les pas de Daphné Greengrass s’approcha de l’ascenseur.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1796
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 11 mai 2017 - 15:36

Jour 40 : 236 mots
- Oui, j’ai un appartement, que je partage avec ma sœur Hazel quand elle revient de Poudlard.
- Hum, je vois.

Le ton est incisif, le regard de l’avocat devient suspicieux alors qu’il note quelque chose sur le dossier. Je suis prête à lui demander ce qu’il y a et pourquoi il ne me parle pas du tout de l’héritage de mes parents lorsqu’il reprend la parole.

- Étiez-vous proche de vos parents ?
- Aussi proche qu’une fille de Sang-Pur puisse l’être.

Ma réponse est froide, je le fixe sans lui montrer que son comportement m’exaspère. Je n’ai pas été élevée comme d’autres ont pu l’être par le passé, dans les familles de Sang-Pur, mais j’ai eu droit à une éducation plus stricte. Même si les différences de familles et de sangs n’existent plus depuis la chute de Voldemort, il reste encore le prestige des noms. Sans me laisser le temps de rétorquer, il me demande si j’ai des reproches à faire à mes parents. Plus il m’interroge et plus je comprends où il veut en venir. Il cherche à me faire dire quelque chose qui pourrait me nuire, à avouer que je suis responsable, ce qui est totalement faux.

- Vous connaissez la réponse, vous avez bien eu des parents. Les enfants ont toujours des reproches à faire.
- Mais vous n’êtes plus une enfant.
- Et en conséquence, je n’ai rien contre eux.
Image . Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2673
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 11 mai 2017 - 16:00

Jour 40 : 259 mots sur Word
- Sèche-linge, corrigea Hermione en notant toutefois que la question n’était pas idiote.
En réalité, Drago était comme un enfant un peu grognon : il posait sur le monde moldu un regard neuf, naïf, quoique bougon. Par les questions qu’il posait, il mettait en valeur ses absurdités. Pourquoi les sèche-linge ont-ils une vitre ? Hermione était en train d’envisager que les concepteurs soient plutôt voyeurs, et apprécient qu’on puisse voir les sous-vêtements des utilisateurs, quand Drago eut un violent sursaut.
- Qu’est-ce qui se passe ?
- Comment je peux faire si la porte ne s’ouvre pas ?
- Mais elle va s’ouvrir, d’où tu sors ces questions ? N’angoisse pas, beaucoup de moldus viennent ici toutes les semaines et les machines n’ont jamais dévoré leurs vêtements.
- Les machines sont des animaux moldus ? s’intéressa Drago.
Hermione se frappa le front du plat de la main.
- Mais non, elles fonctionnent avec de l’électricité. C’était une image, je me moquais de toi.
Drago se renfrogna et retourna à la contemplation de ses chaussettes qui dansaient la gigue dans le sèche-linge.
Quand le tour fut terminé, Drago se précipita, ouvrit la porte... Avant de remarquer qu’évidemment, le linge n’était pas encore sec.
- Mais on fait quoi maintenant ?
- On remet de la monnaie dans la machine et on relance, à la bonne température cette fois, conclut Hermione, elle aussi épuisée.
Elle avait oublié à quel point c’était ennuyeux, le linge, quand on était moldu. Finalement, Drago n’avait peut-être pas tort, la magie apportait vraiment bien des avantages...
Image
Not all those who wander are lost

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2479
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 11 mai 2017 - 19:00

Jour 40 - 207 mots (3 pages)
Elle attrapa un crayon et griffonna quelques mots sur la page blanche. Pourtant très vite, tout s'emmêla devant ses yeux. Les lettres et les mots se mélangeaient, dansaient devant ses yeux, comme la flamme d'une bougie au gré du vent. Elle lutta contre quelques bâillements, mais bientôt il fallut se rendre à l'évidence. Elle était bien trop fatiguée. Elle referma le cahier qu'elle avait ouvert à peine cinq minutes plus tôt et le rangea consciencieusement dans son tiroir habituel. Elle n'aurait qu'à rattraper son retard demain.
Elle se dirigea vers la salle de bain, n'évitant plus les baillements désormais, et se regarda dans le miroir. Les traits marqués, des cernes sous les yeux, la fatigue était lisible sur tout son visage. Elle soupira et attrapa sa brosse à dent sans plus réfléchir.

C'est un bruit qui la tira de ses pensées. Un bruit sourd, dans la cuisine, comme si un lourd objet était tombé. Elle cracha le dentifrice, posa sa brosse à dent et quitta la salle de bain. Elle était un peu inquiete mais bien trop fatiguée pour se montrer prudente. Pourtant alors qu'elle franchissait le seuil de la pièce dans laquelle elle avait cru entendre le bruit, elle cru que son cœur allait se décrocher.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Paladine de Dlul
Messages : 1853
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 11 mai 2017 - 19:52

273 mots (Word)
Septembre 1982
Megan observe le chaudron, les yeux ronds


Suite à mon coup de soleil du début de la semaine, j’ai acheté une pommade chez le pharmacien du village. Résultat : mitigé. Y’a pas à dire, les remèdes moldus sont quand même vachement moins efficaces que les nôtres. Alors, pendant la sieste de Megan, j’ai rapidement transplané sur le Chemin de Traverse, et je suis allée m’acheter en vitesse les ingrédients nécessaires à la préparation d’un baume réparant les brûlures. J’aurais pu en acheter un tout fait, mais j’ai toujours adoré préparer moi-même mes potions.
En rentrant, j’ai ouvert la porte de la pièce à tout faire pour y déposer mes achats, et le fait de voir mon chaudron trôner encore au beau milieu m’a fait réaliser qu’il faudrait peut-être que j’enchante cette pièce pour que si Margaret ou Erick y entrent un jour, ils évitent de voir des choses encore plus bizarres qu’ils ne se l’imaginent déjà.
J’ai attendu que Megan se réveille, et je l’ai installée sur un fauteuil à côté de moi afin de pouvoir la surveiller pendant que je préparais ma mixture. Mais pour une fois, elle était calme, comme hypnotisée par les vapeurs qui s’échappaient du chaudron. C’est la première fois que je fais ça devant elle, et au début, de la voir si tranquille, j’ai eu peur que les vapeurs lui aient été toxiques, mais rien de cela n’était signalé dans mon livre de potions.
Je me demande si je ne vais pas acheter un de ces trucs électriques que les Moldus utilisent pour diffuser des huiles essentielles et qui font une belle fumée. Ça l’apaiserait sûrement…
Image
♥Team Bredele♥

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4931
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 11 mai 2017 - 21:01

JOUR 41 - Du jeudi 11 mai, 22h00, au vendredi 12 mai, 21h59.

Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Princesse
- Eejil9
- BellaCarlisle
- Mikoshiba
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
Image Image Image
"Ride hard, Die young..."

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités