[Validations] Combat à mort - IV

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Dreamer
Pote avec Morphée
Messages : 2016
Inscription : 20 août 2015 - 14:29

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Dreamer » 02 mai 2017 - 08:37

247 mots sur Libre Office
Dépitée, j’acquiesce avant de me rendre dans la Grande Salle pour le petit-déjeuner, m’asseyant à une des seules places restantes, près de la table des professeurs. Ce sont en quelque sorte les places maudites, puisqu’on ne peut pas parler en paix, sous les yeux terrifiants des Carrow. D’ailleurs il y règne un silence de mort identique à celui de la table occupée par les adultes. Le visage fermé, les professeurs se contentent de manger sans s’adresser la parole, tandis que les deux Mangemorts scrutent les élèves pour trouver leur future victime. Quant à Rogue, on ne le voit plus de près ou de loin, il semble toujours enfermé dans son bureau.

Mâchonnant mon porridge, je laisse un petit sourire filtrer sur mes lèvres en avisant une silhouette connue qui s’approche de moi.

« Coote » saluai-je mon ancien coéquipier, batteur l’année dernière.

« T’es au courant ? » murmura-t-il en coulant un discret regard vers les tyrans.

« Ouais. Et je peux te dire que je ne vais pas me laisser faire. »

J’ai prononcé ces mots sur un ton banal pour ne pas attirer l’attention des Carrow, mais à en juger par les yeux légèrement écarquillés de Ritchie, il a perçu la détermination ancrée dans ma voix.

Oh ça, non, je ne les laisserais pas garder nos balais captifs longtemps. Tant pis si ça fait de moi une de leurs cibles, il est hors de question qu’on me retire ma liberté sans que je ne résiste.

Image

Découvrez vos stats et vos vignettes des Nuits de 2019 ici !
It ain't easy to keep going when it's hard, Keep shining in the dark, When you wanna fall apart, But I'm a dreamer ♥

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1791
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 02 mai 2017 - 14:01

Jour 31 - 213 mots Open Office
Harry se redressa sur ses pieds, cessant de faire semblant de souffrir du sortilège impardonnable. Voldemort le regarda sans comprendre car il n'avait pas mis fin à la torture et son adversaire semblait en pleine forme. Harry jeta un coup d’œil alentour afin de ressentir à nouveau la puissance magique qui l'entourait, afin de regarder les volutes de magie flotter dans l'air. Il tendit la baguette devant lui.
Ça ne te sauvera pas Harry Potter ! Ricana Voldemort, la baguette de sureau ne peut rien pour toi ! Tu n'es pas assez puissant. Et tu as privé Dumbledore d'une partie de son pouvoir pour rien. Et maintenant, il est mort !
Harry ferma les yeux pour ne pas penser aux paroles de son ennemi. Qu'il dise vrai ou non, penser à Dumbledore allongé dans l'herbe du parc, les yeux vides, ne l'aiderait pas. Il ne serait pas digne de son mentor s'il se laissait déstabilisé et s'il ne finissait pas ce qu'il avait commencé.
Il est temps que tu le rejoignes, ce vieux fou, ainsi que tes chers parents.
« Il est temps » se dit Harry en resserrant ses doigts autour de sa baguette. Il la leva au-dessus de sa tête et murmura avec force :
- Omnes Magicae Aspiratio.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Labige
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 8678
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Labige » 02 mai 2017 - 16:49

Jour 31 - 215 mots sur 3 pages
Les adieux déchirants d'un couple qui se sépare provisoirement. L'éloignement géographique, terrible ennemi qui tiraille, entame leur amour si solide jusque là. Ils ont du désir et des rêves plein les yeux ; ils ont dessiné un futur devant eux, une route bordée d'étoiles. Un idéal.
Ce n'est pas le premier obstacle qu'ils rencontrent, loin de là et surement pas oe dernier. Ils sont jeunes, ont encore la vie devant eux et, sans le dire, chacun a peur que l'autre change d'avis. Se dise qu'il faut profiter de la jeunesse m, essayer des expériences plus epanouissantes et qui, surtout, ne demandent pas ce profond travail sur soi qu'est une relation à deux.
Ils s'embrassent une dernière fois, les yeux au bord des larmes. Ils s'embrassent, encore et se promettent monts et merveilles pour survivre à la distance. Leurs mains sont jointes et se serrent de désespoir, d'espoir.
Un dernier regard - un baiser, encore - puis ils s'éloignent, se séparent du bout des doigts. Ils vont laisser les jours s'écouler, leur vie à chacun prendre du temps sans s'oublier. Ils jouissent des nouvelles technologies pour entendre le son de leurs voix, rire ensemble et continuer ce qu'ils avaient construit. Avec toujours ce même espoir que tout n'est que temporaire et que les routes se rejoindront.
Image

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2589
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 02 mai 2017 - 17:28

Jour 31- 204 mots (compteurdelettres.com)
J'attrape un torchon d'un geste brusque et frictionne durement la vaisselle comme si je voulais en enlever la peinture. La rage mélangée au stress ne fait pas un très bon cocktail chez moi. Je ressasse toutes mes pensées, une fois de plus. Si seulement je pouvais revenir en arrière, de deux jours exactement... Cette pensée me désespère et pourtant me calme un peu. Parce qu'en vérité je ne suis pas si certaine de ce que je ferais si j'avais la possibilité de rejouer les choses.

Je frotte l'email de l'assiette que j'ai entre les mains.

J'ai l'impression qu'en l'espace de ces deux petits jours, tous les espoirs et mes projets se sont brisés en mille morceaux. Je repense à mes rêves innocents, à ma hâte d'être dans deux mois, pour ce moment que j'ai tant attendu, et que je ne sais même plus désormais si cela aura lieu.

Et puis je me rends compte que malgré tout j'y tenais quand même pas mal à ce job. Ce qui ne devait au départ être qu'un boulot d'appoint, un emploi provisoire a pris beaucoup plus de place dans ma vie que ce que je m'imaginais. Et à présent je me sens bien triste de l'avoir perdu.
désolée pour ttes les fautes, pas trop le temps de me relire... :oops:

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2810
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 02 mai 2017 - 17:35

Jour 31 : 202 mots sur Word
Au départ, il y avait la douleur, comme lorsqu’on tente de mouvoir une partie du corps depuis longtemps engourdie. Et puis, un fourmillement presque insupportable.
Mais lorsque la douleur et le fourmillement furent passés, il y eut une étonnante, impressionnante, bouleversante impression de puissance. La liberté sans bornes de la capacité enfin retrouvée.
Mais au fond de son inconscient même, il y avait, inscrite en lettres rouges, la leçon de cette torture : jamais plus elle ne tiendrait la magie pour due.

Hermione convulsait à même le sol et Ron ne savait que faire. Il avait dû isoler les enfants pour que ceux-ci ne soient pas touchés par les vagues de magie brute que dégageait leur mère. Lui-même devait se réfugier derrière un bouclier magique. Dans la pièce, c’était le chaos.
De toute évidence, elle avait retrouvé sa magie. La démonstration était éloquente.
Cependant, une étrange angoisse saisissait Ron à la gorge. Hermione lui faisait peur de deux manières : d’abord, il craignait qu’elle ne parvienne jamais à revenir à elle, écrasée sous toute cette magie qu’elle ne parvenait à retenir. Et ensuite, et surtout, il était terrifié par cette puissance qu’elle déchaînait. Si elle revenait à elle, serait-elle toujours elle-même ?
Image

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 02 mai 2017 - 19:54

Jour 31 - 287 mots sur word et j'egalise mon record ! o/
Comment est-ce que tu as eu ce numéro ? demande Katie.
- Sache que tu ne peux absolument pas faire confiance à Juliet. En plus d’être une tortionnaire des coeurs, c’est une vraie balance.

Olivier entend le rire de Katie dans le combiné et ses lèvres s’étirent d’elles-mêmes. Elle ne semble lui en vouloir pour sa maladresse de l’autre soir. Cela fait vibrer les ailes de milles papillons dans son ventre.

- ça ne m'étonne pas d’elle, rit Katie. On devrait la renommer Juliet l’entremetteuse.

Est-ce qu’elle vient de sous-entendre qu’ils pourraient tous les deux former un couple ? Les battements d’ailes sont si forts dans son estomac qu’il les entend à travers sa cage thoracique.

- Enfin ce que je veux dire c’est que… tu m’as comprise pas vrai ? J'insinuai rien du tout… faut pas faire attention je suis fatiguée… je dis n’importe quoi quand j’ai besoin de sommeil… Olivier ? Tu es toujours là ?
- Oui. Ecoute, tu te souviens que tu m’avais demandé de te prévenir la prochaine fois que je rendrai visite à mon père.
- Oui…
- Je dois y aller cette après midi. Est-ce que tu voudrais m’accompagner ?
- Là ? Maintenant ?
- Mais si tu as quelque chose de prévu…
- Nan pas du tout, dit Katie avec excitation. Il faut juste que je me change. Tu peux monter. Tu empreintes le grand escalier dans le hall. Ma chambre est au deuxième étage septième porte à gauche. Buste en face du teléphone.
- Pigé. A toute suite.
- Oui, à tout de suite.

Olivier peut voir Katie s’accrocher au combiné du téléphone, un sourire timide accroché aux lèvres. C’est comme s’il était tout près d’elle et qu’il l’observait regarder ses converses trouées. En quelques intonations les milliers d’ailes finissent alors de le soulever de terre.

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3353
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 02 mai 2017 - 20:16

Jour 31: 211 mots sur word
Le soleil était haut en ce milieu d’après-midi. Il n’y avait pas un seul nuage à l’horizon. L’air était lourd et sec. On se serait cru dans un sauna.
Daniel ouvrit la porte de la voiture. Avec l’air conditionné, il avait oublié la canicule. Celle-ci le frappa d’un coup.
Il revenait de chez ses parents. Rien de mieux, durant un après-midi à 35 dégrée que de jouer avec sa petite nièce de 3 ans.
« Entre le chaud et le froid de la climatisation, ça ne m’étonnerait pas que je sois bientôt malade.
Mais peu importe combien de fois il se plaignait, il était toujours mieux placé que Loup.
Oui Daniel était un humain tout ce qu’il y a de plus normal, mais en lui dormait une bête. Il n’y avait rien à voir avec la pleine lune ou une transformation en loup garou. Il était aussi humain que Loup.
« Je ne te propose pas de sortir faire un tour » pensa-t-il en parlant à la bête en lui. « J’ai déjà tellement chaud que je me doute bien que tu ne ferais pas long feu. Tu pourras peut-être sortir ce soir » promit-il.
Le loup grogna et retourna dormir en attendant de pouvoir courir librement dans les sous bois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Bibi2
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1891
Inscription : 09 mars 2014 - 16:06

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Bibi2 » 02 mai 2017 - 21:00

JOUR 32 - Du mardi 2 mai, 22h00, au mercredi 3 mai, 21h59.

Défi 9 : Votre texte doit commencer par la phrase "Oh mon Dieu, je suis privé(e) de brocoli !"
Merci de mettre la contrainte en évidence (couleur, souligné....)


Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse
- Eejil9
- Dreamer (2 jours de grâce : J32 et J33 - 600 mots J34 dont 200 mot du Défi 9 - 5 jours restants)
- BellaCarlisle
- Labige
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
Image

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Cannibale nocturne
Messages : 3523
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 02 mai 2017 - 21:41

Jour 32 : 234 mots (Word)
Oh mon Dieu, je suis privée de brocoli !

Je n’arrive pas à y croire, jetant un regard noir à mes parents. Pourquoi suis-je née dans une famille de carnivores qui ne s’intéressent pas à mon alimentation ? Ma vie se résume aux légumes verts, je voue un culte aux haricots, aux épinards et à tous ces autres aliments si délicieux. Sans oublier le merveilleux, le délicieux, l’incroyable brocoli. J’aime le sortir de son sachet de congélation, le prendre dans mes mains en imaginant sa saveur lorsqu’il sera cuit. Rien que d’y penser, je me lèche les lèvres, perdue dans mon monde vert.

Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui, parce que mes géniteurs sont incapables de comprendre à quel point j’ai besoin de ce brocoli. Ma mère prétend que je suis devenue folle à force d’en manger tandis que mon père me répète jour après jour qu’il n’y a pas que le brocoli dans la vie. C’est la vérité, il y a tous ses autres amis verts mais je ne demande pas une courgette ou une asperge, juste un brocoli. Certaines personnes sont privées de téléphone, de jeu vidéo ou de connexion internet mais moi, on me prive de brocoli et je ne peux pas accepter une telle chose.

J’ai pris une grave décision. Demain, je descendrai dans la rue pour manifester, avec un joli panneau réclamant le droit de manger un brocoli.
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Auror
Messages : 4118
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 02 mai 2017 - 22:29

Jour 32 - Défi 9 - 274 mots sur Word
— Oh mon Dieu, je suis privée de brocoli !
— Mais qu’est-ce que tu regardes, encore ?
— Rien du tout.

Clara changea de chaîne et offrit un sourire angélique à son frère. Celui-ci leva les yeux au ciel et alla se chercher une canette de soda dans le frigo. Elle attendit qu’il ait retraversé le salon et remonté au premier étage pour remettre son émission. Une série de télé-réalité complètement débile qu’elle n’assumait pas du tout de regarder. Mais les disputes entre Hope et Shaun étaient tellement savoureuses qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher.

Dans l’épisode d’aujourd’hui, Hope venait d’apprendre que Shaun avait tenté une approche envers son copain Terence et l’avait prise à parti devant leurs autres colocataires. Les voix étaient rapidement montées dans les aigus, jusqu’à une mémorable bataille de nourriture qui avait donnée naissance à des cris d’orfraie de la part de tout le monde présent. Alors que les autres se mettaient à l’abri, Hope et Shaun avaient continué de s’insulter d’une manière des plus ridicules, jusqu’à ce qu’Hope hurle que plus jamais elle ne laisserait Shaun s’approcher de ses plats préparés, ce qui avait donné lieu à la réplique lourde de sarcasme de cette dernière.
Clara poussa un grognement en revenant sur la chaîne. La dispute était finie et il y avait à présent un gros plan sur la face de Megan, en pleurs, qui se faisait consoler par Christophe. Elle avait raté la partie la plus intéressante à cause de son goinfre de frère.

Sa moue déçue s’accentua lorsque les publicités s’affichèrent. Peut-être qu’avec un peu de chance elle aurait droit à un récapitulatif au début de l’épisode de demain.
Image

HPF ET LES RELIQUES DE LA MORT
Aidez Anna & Elsa à sauver Arendelle !

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 02 mai 2017 - 23:19

- Oh mon Dieu, je suis privée de brocoli !
Lucie regarda Sarah comme si elle avait perdu la tête. Quand la mère de son amie lui avait fait cette menace, Lucie s’était dit que c’était sans doute un trait d’humour. Certes étrange mais après tout, pourquoi pas ? Son père aussi était capable des pires jeux de mots lorsqu’ils recevaient des invités. Mais vu la réaction réellement horrifiée de Sarah lorsque la sentence était tombée, ça n’avait pas l’air d’être une blague. Alors quoi ? De la psychologie inversée ? La journée des contraires ? Un poisson d’avril très en retard ?
Devant les yeux ronds qu’elle jetait à son épouse et sa fille, le père de Sarah donna un petit coup de coude à Lucie et s’exclame en riant :
- Ne fais pas cette tête-là, sinon toi aussi tu vas être privée de brocoli !
- De brocoli ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ?
Cette fois, toute la famille rigola en attendant sa question.
- Bon, qui est-ce qui raconte cette fois ? demanda la mère.
- Papa ! C’est lui qui raconte le mieux.
Le chef de famille retira sa serviette qu’il avait accrochée au col de sa chemise, se racla la gorge et commença presque solennellement.
- Quand Sarah était petite, elle est allée diner chez une petite copine de classe et apparemment le frère de l’amie en question ne se comportait pas très bien à table. Une énorme dispute de famille s’est engagée…
- Je ne savais plus où me mettre, commenta Sarah. Sa mère hurlait tellement fort que j’avais envie de disparaître sous la table.
- Et quand elle est rentrée à la maison et qu’elle nous a raconté sa soirée, elle a dit : ‘’Ohlala, elle était tellement en colère, j’ai cru qu’elle allait le priver de tout, même de brocoli !’’
312 mots selon Word :?
Jour 32 validé ?
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3353
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 02 mai 2017 - 23:21

Jour 32: 234 mots sur Word

Défi 9 : Votre texte doit commencer par la phrase "Oh mon Dieu, je suis privé(e) de brocoli !"
Merci de mettre la contrainte en évidence (couleur, souligné....)
Oh mon Dieu, je suis privée de brocoli !
Voilà ce que j’ai criée en voyant que tout le monde avait mangé des brocolis alors que je n’étais pas là. Ma mère m’a regardée interloquée.
— Je suis désolée ma chérie. Je pensais que tu n’aimais pas ça.
— Et bien tu t’es trompée. Après autant d’année à me nourrir, tu ne sais toujours pas que j’aime les brocolis ?
— Oh Ma puce, je suis désolée. Entre tes frères et toi je ne sais plus qui aime quoi ! J’en ai d’autres si tu veux. Je t’en ferai un peu tard dans la semaine.
— Ah, non, c’est trop tard maintenant. Je ne veux pas obligée tout le monde à manger encore des brocolis, aussi délicieux que cela puisse être.
— Non, maintenant je suis sûr que tu me fais marcher. Je ne suis pas sénile. Je sais encore reconnaitre les goûts de mes propres enfants.
— Les pois cassé, le poisson, le foie et les brocolis. Tous ce que j’aime !
— Tiphaine, arrêtes maintenant !
— Oui mais c’était tellement drôle de te voir paniqué à l’idée d’avoir oublié ce genre de détails.
— Pour la peine, je vais t’en refaire. Tu le demande avec tant d’enthousiasme.
Je restais sous le choc. Je ne voulais pas de brocolis. Je ne pensais pas que ma blague irait aussi loin !
— Mais je ne peux pas être privée de brocolis encore ?
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4633
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 03 mai 2017 - 12:11

Jour 32 - 477 mots sur Word
- Oh mon dieu, je suis privée de Brocoli ! Par Merlin, comment vais-je réussir à survivre face à tant d’injustice ?!

La petite voix enfantine, mais horriblement moqueuse, de James Potter raisonna dans toute la cuisine du Manoir Potter, à Godric’s Hollow, alors que sa mère, Charlotte, arqua un sourcil, s’empêchant de pouffer de rire devant les idioties de son fils de sept ans.

Son père, Henry, jeta un regard en coin à sa femme, devenue de plus en plus écarlate sur sa chaise, tant ses lèvres s’évertuaient à retenir les rires qui se bousculaient dans sa bouche.

- Et cela vous fait rire ? demanda-t-il, les sourcils froncés.
- Non…, répondit-elle en essayant de se ressaisir. James, ça suffit ! ordonna-t-elle en se retournant vers son fils. Je croyais que nous t’avions dit de cesser d’imiter ta tante ?!
- Quoi ?! s’exclama le petit garçon en reposant sa fourchette sur la table. Ce n’est pas de ma faute si Tante Dorea parle vraiment comme ça. Elle a répété ça pendant tout le week-end.
- Déjà on ne dit pas « quoi », on dit « comment », reprocha Charlotte en retrouvant soudainement son sérieux. C’est bien plus élégant et polie ; et ensuite, ta tante est…
- Bizarre ! coupa James en levant les yeux au ciel.
- Végétarienne serait le mot le plus adapté, intervint son père en buvant une longue gorgée de vin rouge. Maintenant, termine ton assiette et arrête tes bêtises.

Le petit James fronça les sourcils avant d’enfourner une nouvelle part de bœuf saignant dans sa bouche en forme de cœur. Lorsque cette dernière était vide, il reprit la parole de plus belle.

- Et ca veut dire quoi végétarienne, papa ? demanda-t-il en inclinant sa tête brune et bouclé sur le côté.
- C’est une personne qui ne mange pas de viande, répondit-il tout simplement.
- Pourquoi ? questionna-t-il, surpris. Pourquoi on voudrait ne pas manger de viande ?
- Parce que…
- Parce que quoi ? insista James alors que son père posa ses couverts de part et d’autres de son assiette pour plonger son regard bleu dans celui de son fils.
- Parce que c’est comme ça. Maintenant termine ton assiette ! répéta-t-il de sa voix grave.

Son fils soupira, avant d’obéir et de manger une nouvelle bouchée de purée de patate douce et de bœuf.

Face à lui, Charlotte jeta un regard presque amusé à Henry. Inutile que leur fils apprenne que le végétarisme de leur tante n’était dû qu’à la vision de son mari et de son beau-frère entrain de planter un tournevis dans le cœur d’un chevreuil après que celui-ci ce soit rompu les os du cou dans un grillage de clôture.

Pauvre animal, pensa Charlotte en louchant sur sa viande rouge, soudainement écœurée. Peut-être que les Brocolis n’étaient pas si mal au final.

Image

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1791
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 03 mai 2017 - 16:37

Jour 32 : 235 mots OpenOffice

Défi 9 : Votre texte doit commencer par la phrase : "Oh mon Dieu, je suis privé de Brocoli !"

... oh mon dieu, je suis privée de brocoli !
Albus secoua la tête, navré. La plupart du temps, Rose avait le tempérament de sa mère : sérieuse et posée. Mais parfois, le côté blagueur de son père, et de la famille Weasley en grande majorité, ressortait, et ce n'était pas souvent du plus bel effet.
- Oui, parce-que les brocolis... c'est vert ! Expliqua-t-elle comme si elle s'adressait à un enfant de trois ans.
- J'avais compris, répondit Albus.
Il fut soulagé quand ils arrivèrent à la porte de la grande salle et qu'ils furent forcés de se séparer pour rejoindre chacun la table de leur maison. Albus évita de regarder la table de Gryffondor, pour ne pas croiser le regard de son frère. Il repéra Scorpius, déjà attablé, et s'installa à côté de lui en commençant à remplir son assiette pour le petit-déjeuner.
- Salut, le salua Scorpius la bouche pleine.
- Bonjour, répondit Harry.
- Tiens, les préfets ont distribué les emplois du temps, je t'en ai récupéré un.
Albus l'étudia aussitôt pour savoir les cours qu'il aurait à suivre aujourd'hui. Bien malgré lui, il chercha aussitôt le nom du professeur Rogue et fut soulagé de voir qu'il n'avait pas potions aujourd'hui. Il n'aurait pas à se retrouver confronter à son regard à nouveau avant le lendemain. Il ne put retenir un soupir de soulagement.
- Qu'est-ce qu'il y a ? demanda Scorpius.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2810
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 03 mai 2017 - 17:25

Jour 32, défi 9 : 204 mots sur 3pages
- Oh mon dieu, je suis privé de brocoli ! s'exclama Vincent d'une voix théâtrale.
- Non mais il faut arrêter là, s'énerva Magda. Je veux bien monter une pièce avec vous, mais il faut faire la différence entre surréalisme et ridicule, et entre jeu brechtien et surjeu débile. Je laisse tomber.
Elle partit en claquant la porte, alors que les autres membres de la troupe ne s'étaient pas remis du choc. Pourquoi une telle colère ? Personne ne comprenait comment Magda pouvait juger ridicule et débile leur pièce, et pourquoi elle utilisait constamment des mots que personne ne connaissait.
- Tant pis, trancha Vincent, on supprimera simplement ses répliques. On reprend ! Oh mon dieu, je suis privé de brocoli !
- Tu l'as bien mérité, asséna Robin d'une voix d'outre tombe. C'est ce qui arrive quand on défie les grands propriétaires de machines an coudre !
- Jamais nous ne nous soumettrons à votre tutelle consumériste et iconoclaste ! répliqua Martine d'une voix blanche. Vous pouvez nous priver de brocoli, et même de chou de Bruxelles ! De chou romanesco ! De rutabaga ! De topinambour !
- Nous mangerons de la brioche ! renchérit Vincent avec un air entendu.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 742
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 03 mai 2017 - 18:50

Jour 32 : 274 mots.
- Oh mon Dieu, je suis privé de brocoli ! S’exclama Blaise.

Astoria leva la tête du document qu’elle consultait, leva un sourcil soupçonneux et lui demanda, après une hésitation.

- Ah bon ? Et pourquoi ça ?

Blaise s’était levé d’un bond et mit à déambuler dans toute la pièce comme un lion en cage face à un choix cornélien.

- Tu ne comprends rien Tory ! Il en va de ma relation amoureuse.

Blaise s’arrêta comme pour souligner tout le drame qui se jouait devant les yeux de plus en plus inquiets de connaître la suite de la cadette des Greengrass. Celle-ci soupira profondément. Pourquoi fallait-il que Blaise envisage toujours sa vie comme une tragédie Antique. Regrettant déjà les mots qui franchissaient la barrière de ses lèvres, elle ne put malgré tout s’empêcher d’entrer dans le jeu de Blaise et lui demanda d’une voix sarcastique.

- Quelle relation amoureuse.

Blaise, qui sembla ravi qu’elle joue le jeu, eut un immense sourire qu’il s’empressa aussitôt de masquer derrière une grimace incertaine qui, il l’espérait, reflétait bien toute la splendeur de son mélodrame perpétuel.

- Avec la stagiaire de Drago, soupira-t-elle dans un élan élégiaque ridicule. Elle déteste les brocolis, et les gens qui mangent du brocoli. Et les photos de brocolis, et même les films à propos de brocoli et …
- Tu veux dire les films dans lesquels il y a des brocolis ? Le coupa Astoria dans un rire étranglé.
- Non, les films dont les histoires sont celles de brocolis. C’est terrible, acheva-t-il dans un cri désespéré.

Astoria explosa de rire et apprend un regard outré de Blaise, elle lui retorqua, sardonique.

- Mange des choux de bruxelles.

Blaise la foudroya du regard.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2637
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 03 mai 2017 - 19:03

229 mots (Word)
« Oh mon Dieu, je suis privée de brocoli ! »
C’est cette phrase, hurlée par Margaret, qui m’a attirée dehors. Elle était dans son jardin, et celui-ci avait visiblement été retourné dans la nuit par des sangliers, ou toute autre bestiole qui aime retourner les jardins. Elle en qui en prenait tellement soin ! Tout y était délimité au cordeau, jamais une feuille morte, elle avait même mis des fleurs pour attirer les abeilles, en fonction des légumes qu’elle avait planté.
Et là, d’un coup, plus rien, tout est saccagé. Elle avait de tellement beaux légumes ! Même si spontanément, ce ne sont pas les brocolis que je regrette le plus, mais plutôt sa rhubarbe et ses belles tomates. Mais je sais qu’elle, elle n’attendait que ça. Elle en raffole. Elle-même ne sait pas trop bien pourquoi, mais elle adore ça. Et il parait qu’en plus, c’est bon pour la santé. Elle m’en a fait goûter une fois :
« Tu verras, c’est délicieux quand c’est bien préparé »
Bon, j’avoue que c’est pas mauvais. Allez, je vais même dire que c’est bon. Mais voilà quoi, c’est pas transcendant non plus. Alors de là à les pleurer…
Moi, ce qui m’inquiète plus en revanche, c’est plutôt le fait que des sangliers ou un autre truc qui fait autant de dégâts se soit approché aussi près de nos maisons…
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Labige
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 8678
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Labige » 03 mai 2017 - 19:29

Jour 32 - 223 mots sur word
- Oh mon Dieu, je suis privé de brocoli !
- Pardon ?
- Je ne pourrais pas y survivre… plus de brocolis !
- Tu peux te rabattre sur les choux, si tu aimes tant les brocolis.
- Quel rapport entre les choux et les brocolis ? Tu ne comprends donc pas que j’adore les brocolis ?
- Pourquoi en particulier les brocolis ? C’est vert, pas très gouteux, un légume donc.
- Ils fondent sous la langue quand ils sont parfaitement cuits, et il suffit d’ajouter un peu de sel pour que tu découvres la saveur du brocoli sur ton palais.
- Ouais, ils peuvent aussi être croquants voire filamenteux. Peu ragoutant en somme.
- Au moins, toi tu peux encore en manger !
- Je te les passerai.
- Non.
- Tu ne peux pas dépasser ça pour des brocolis ?
- Non…
- Alors tu ne les aimes pas tant que ça !
- Tu dis n’importe quoi, c’est complètement différent… Je ne peux juste pas.
- Quand on veut, on peut.
- Merci pour cette généralité banale et plate.
- Ne pas manger de brocolis est aussi banal et plat. Sans gout. Indifférent.
- Je crois qu’il ne sert à rien d’essayer de te convaincre…
- A défaut d’arguments et de preuves de ta dévotion aux brocolis, effectivement.
Image

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2589
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 03 mai 2017 - 19:35

Jour 32 - 257 mots (Word)
- Oh mon Dieu, je suis privé de brocoli !

A l’entente de cette phrase bien inhabituelle, je fronce les sourcils. Est-ce bien Tina qui l’a prononcée, elle qui refuse pourtant d’en avaler ? Curieuse de savoir ce qu’il se trame, je quitte la cuisine et m’approche discrètement du salon où elle se trouve.

- C’est ta punition, reprend-elle de sa petite voix enfantine qui me fait tant craquer. Tu ne mangeras que des frites pendant une semaine !
Même si je ne comprends toujours pas la raison de cet étrange dialogue, je fonds intérieurement à l’écoute de son ton faussement énervée.

Je passe la tête dans l’encadrement de la porte, soucieuse de ne pas la déranger dans son monologue et je vois enfin ce qu’elle fait. J’aurais dû m’en douter. Une poupée dans une main, un personnage en Lego dans l’autre, elle les agite comme si c’était eux qui discutaient. Je la vois alors éloigner la poupée, qui semble être la maman, et la jeter un peu plus loin, tandis que de l’autre main, elle assoit le petit garçon à une table de fortune.

- Haha ! Je l’ai bien eue, maintenant je vais manger plein de frites !

Sa petite voix est toute victorieuse, et elle a l’air toute heureuse de ce dénouement tandis qu’elle fait semblant de faire manger son personnage. Je ne peux m’empêcher de sourire, le contraire m’aurait étonnée ! Mais il est temps que je me méfie de ses petits stratagèmes si un jour elle décide de m’en faire la victime.

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par lilimordefaim » 03 mai 2017 - 19:46

Jour 32 - 221 mots sur Word
- Oh mon Dieu, je suis privé de brocoli !
- Tu vas arrêter de gueuler ! Bon sang mais quel attardé tu fais.
- Dis, tu penses qu’il y aura des brocolis la semaine prochaine ?
- Bah qu’est-ce que j’en sais moi. Tu vois écrit devin sur mon front ?
- Je sais pas lire…
- Ouais et bah y'a rien d'écrit sur mon front. Allez mange maintenant.
- J’adore les brocolis. Ça me donne des gaz et je crois bien que ça éloigne les moustiques la nuit. Je vais leur dire de faire des brocolis pour le prochain menu.
- Tu crois que c’est un restaurant trois étoiles ici ? Regarde bien autour de toi.
- Il y a des gens bien habillés aussi qui passent par là. Même que y’en a un l’autre jour il s’est mis à pleurer en disant qu’il était tombé bien bas.
- T’es un vraie moulin à parole ce soir. Mange et si je t’entends prononcer encore une fois le mot brocolis je te fais bouffer tes carottes par le trou duc.
- Sois pas comme ça Larry. On est des supers potes. Pour le meilleur et pour le pire.
- Ouais surtout pour le pire. Arrête de trier les petit pois des carottes. Mange tout.
- Larry je suis content de t’avoir.
- Mouais…
- Je sais que si je tombe plus bas tu seras là pour me tendre la main.

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 8407
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 03 mai 2017 - 21:17

JOUR 33 - Du mercredi 3 mai, 22h00, au jeudi 4 mai, 21h59.


Participants
- Pimy (4 jours restants)
- Anhya
- Catie (4 jours restants)
- Princesse
- Eejil9
- Dreamer (2 jours de grâce : J32 et J33 - 600 mots J34 dont 200 mot du Défi 9 - 5 jours restants)
- BellaCarlisle
- Labige
- Lilimordefaim
- Mikoshiba
- Leeloo Lovegood
- Josy57
- Alhüin (4 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Auror
Messages : 4118
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Catie » 03 mai 2017 - 21:39

Jour 33 - 212 mots sur Word

Gabrielle se releva, essuya de nouveau ses joues humides et glissa son bras sous le sien. Unis dans leur douleur, ils sortirent du cimetière désert. Les rues de Londres étaient bondées malgré la température glaciale. Ils se frayèrent lentement un passage à travers la foule de Moldus aux joues rougies par le froid. Ils marchèrent une dizaine de minutes avant de bifurquer dans Harley Street.
Tobias avait réservé une petite salle vétuste, au rez-de-chaussée d’un bâtiment tordu au bord de la ruine. L’endroit avait apparemment du succès pour tous les jeunes amateurs de sensations fortes qui voulait se faire peur l’espace d’une nuit. On disait que l’endroit était hanté. Il était évident que Tobias avait souhaité dépenser le moins possible. Il était prêt à étaler sa soi-disante générosité pour la cérémonie, mais il avait dû estimer qu’une veillée non obligatoire ne requérait pas autant d’efforts.
Harry grinça des dents devant les murs humides, les papiers peints à moitié déchiré et les jus de fruits bas de gamme qui s’étalaient sur une table branlante recouverte d’une nappe en papier. Il fusilla du regard les gobelets en plastique, les taches non identifiées qui s’étalaient sur le sol et surtout Tobias, qui étalait sa prétendue tristesse avec une théâtralité à vomir à deux Aurors sceptiques.
Image

HPF ET LES RELIQUES DE LA MORT
Aidez Anna & Elsa à sauver Arendelle !

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2589
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Pimy » 03 mai 2017 - 21:46

Jour 33 - 215 mots (Word)
Tina s’est désintéressée de ses personnages imaginaires et elle a repris une activité plus silencieuse : son doudou dans une main, elle a ouvert le livre d’image que je lui ai offert pour son quatrième anniversaire et en regarde attentivement les illustrations tout en caressant doucement son doudou du bout de son nez. Le livre est usé, la tranche a souffert, et ces images, elle doit les connaître par cœur maintenant, tellement elle a passé des heures à les regarder, les étudier. Pourtant elle ne semble jamais s’en lasser.

Je l’ai vu faire des dizaines de fois, et pourtant je ne bouge pas. Je devrais retourner essuyer la vaisselle, nettoyer la cuisine et faire le millier de tâches qui m’attendent et me rappellent chaque jour que Daniel n’est plus là, mais pourtant je reste appuyé contre le montant de la porte, mon torchon à la main, et je la regarde. Moi aussi je la connais par cœur, ma Tina. Sa petite frimousse, son air attentif, son rire cristallin, moi aussi je pourrais passer des heures à les regarder, à l’écouter. Sans jamais me lasser.

J’ai l’impression que chaque jour passé avec elle fait grandir un peu plus en moi l’amour que je lui porte, cet amour qui me semble pourtant infini, qui me dépasse complètement.

Avatar de l’utilisateur
Josy57
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 592
Inscription : 14 août 2010 - 14:25

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Josy57 » 03 mai 2017 - 22:06


Antoine allait devoir revoir ses plans. Avant de tomber dans l'espèce d'embuscade que Dani lui avait tendu, il s'était prévu une petite soirée calme, histoire de penser un peu à autre chose pour quelques heures. Cela allait devoir attendre. Il était quand même curieux, ce type. Combien de temps l'avait-il attendu comme ça, tapi dans l'ombre de la cage d'escalier ? Et puis surtout, comment avait-il trouvé son adresse ?
De toute évidence, Dani n'aimait pas qu'on pose trop de questions quant aux sources de ses informations. Mais des questions, Antoine s'en posait en permanence, c'était même sans doute ça qui faisait de lui un bon journaliste. Il essayait de garder un œil critique en toute circonstance et tant qu'il n'aurait pas une preuve tangible de tout ce que Dani lui avait raconté jusqu'ici, il ne pourrait pas lui faire complètement confiance.

Sur la table du salon, il étendit les papiers que l'indic’ lui avait procuré. La qualité inégale des impressions laissaient supposer qu'il s'agissait de copies faites dans l'urgence. La première page indiquait que les documents appartenaient au fichier SSS0523A.
Les trois premières lettres étaient encerclées et en dessous, une note manuscrite indiquait ''Service de Sécurité et Surveillance''. Chaque page était constellée de ce genre d'ajouts à l'encre violette. Dani avait dessiné des flèches, entouré des passages entiers et écrit en tout petit entre les lignes.


227 mots selon Word
Jour 33 validé !
How much can you change and get away with it,
before you turn into someone else,
before it's some kind of murder ?

- Richard Siken

Mes fanfictions

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2810
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Eejil9 » 04 mai 2017 - 11:13

Jour 33 : 221 mots sur Word (deux drabbles du même recueil)
A la table des Poufsouffles, on spécule sur l’entrée de Sirius Back dans Poudlard.
- Pourquoi tout à toujours à voir avec les Gryffondors ? demanda Tess. Black entre à Poudlard, c’est la salle commune des Gryffondors qu’il fouille. Toujours eux, parfois les Serpentards. On dirait qu’on est l’arrière-plan, pour que l’école ressemble à une école.
- Dumbledore était à Gryffondor, McGonagall aussi, approuva Mary. Y a les bons courageux, les méchants fourbes. Les Serdaigles et nous, on fait déco...
- Les Serdaigles sont les intellos qui raflent les bonnes notes, les jolies filles et les beaux gosses.
- Et nous, on est les gentils benêts qui vivent à côté des cuisines.
- La vie est trop injuste, conclut Tess.

A la table des Poufsouffles, une fois n’est pas coutume, on se plaint.
- J’en ai marre de ces détraqueurs, râlait Mary. Ils nous pourrissent la vie. Ils sont même venus pendant le match de Quidditch.
- J’ai l’impression d’être tout le temps sur le point de pleurer, renchérit Tess.
- Et ça n’arrange pas notre réputation, ajouta Hannah.
- Même Dumbledore ne les aime pas.
- Et Harry Potter qui tombe de son balai !
- Il faut faire quelque chose !
Et c’est à ce moment-là que les Poufsouffles découvrirent l’armes incroyable et totalement inutile qu’est la pétition.
Image

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1791
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Leeloo Lovegood » 04 mai 2017 - 12:53

Jour 33 : 238 mots OpenOffice
Ses yeux noirs étaient insondable et son expression tout aussi indéchiffrable. Albus n'osa pas baisser les yeux, mais il se sentait vraiment mal à l'aise. Leur échange visuel s'éternisa et au fur et à mesure des questions commencèrent à se former dans l'esprit d'Albus. Pourquoi Rogue était revenu à Poudlard ? Est-ce que son père lui avait dit la vérité sur lui, un peu plus tôt sur le quai de la gare ? Quelle était la part de vérité dans le livre de Rita Skeeter ? Mais surtout, pourquoi portait-il son prénom ?
La répartition avait commencé depuis un moment, les premières années enfilant à tour de rôle le choixpeau magique et les élèves accueillant avec de nombreux applaudissements les nouveaux venus.
Malfoy, Scorpius !
Les murmures à l'annonce du nom du garçon attirèrent l'attention d'Albus ainsi que celle de Rogue, car le professeur coupa le contact visuel pour porter son attention sur le garçon. Scorpius avança vers le choixpeau la tête baissée, mécontent d'attirer tous les regards. Albus connaissait ce sentiment et il tenta de capter le regard de son camarade pour lui offrir un sourire d'encouragement. Mais il n'eut pas le temps de croiser ses yeux car aussitôt le choixpeau levé au-dessus de sa tête, on entendit un tonitruant « SERPENTARD ! ». Scorpius rejoignit la table de sa nouvelle maison en trottinant, et Albus remarqua que même Rogue fit l'effort de l'accueillir en l'applaudissant.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4633
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 04 mai 2017 - 13:28

Jour 33 - 218 mots sur Word
Son sourire calculé confirme bien mes doutes.

- Je t’écoute, Henry, me dit-elle en se relevant pour me tendre un verre de vin que je refuse d’un sourire grimaçant. Je suppose que tu ne reviens pas de Londres rien que pour mes beaux yeux même si je sais qu’ils ont toujours été ton point faible, me susurre-t-elle à l’oreille en laissant ses doigts pianoter sur mes épaules.
-
Son parfum vanillé me bouffe le nez.

- A quoi joues-tu, Olivia ? lancé-je, les sourcils froncés. Tu n’as aucune idée de ce que toi et ta famille êtes entrain de mettre en route…
- Oh si, je t’assure que nous le savons, me dit-elle en souriant de sa dentition parfaite., avant de se rasseoir sur le divan. D’ailleurs, père à toute confiance en moi… tu sais bien qu’entre Bajal et moi, j’ai toujours été sa préférée. Mon frère m’obéit au doigt et à l’œil, en particulier depuis que notre père est mourant…
- Cet aveu est censé m’attendrir ?
- Non… j’ai ouïe dire que tu avais un cœur de pierre à présent, me lance-t-elle d’un ton faussement désolé. Si tu veux que je panse tes plaies, Henry, tu n’as qu’à me le demander…

Olivia croise et décroise lascivement ses jambes, et je détourne le regard. Cette femme me dégoute.
Image

Avatar de l’utilisateur
anhya
Barbecue Queen
Messages : 3353
Inscription : 24 déc. 2012 - 16:08

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par anhya » 04 mai 2017 - 15:02

Jour 33: 231 mots sur word
Il n’y avait rien de pire que de s’entendre dire : « tu ne feras jamais rien de ta vie ».
Je dois l’avouer, je l’avais mal pris. Il y avait peut-être derrière un encouragement mais il n’était pas visible au premier coup d’œil.
Alors oui, j’avais pleurée. J’avais commencé à haïr le nom de cette personne et puis je m’étais dit qu’il se trompait.
Et puis au fil des jours, mon esprit c’était ouvert. La façon dont les mots avait été dit n’était définitivement pas la bonne, mais il y avait peut-être une part de vérité.
J’avais réfléchis sur ma vie, sur mes choix, sur mes aventures, sur mon courage. Il n’y avait pas grand-chose à dire au final. Oui j’avais fait moins dans ma vie que ce que j’avais pu faire, que ce que j’aurais dû faire. J’avais peur de beaucoup de chose. La peur du lendemain était la plus grande et pourtant je repoussais toujours tout au lendemain.
Je voulais avancer et devenir meilleur mais sans me donner les armes pour y arriver. Je restais la plupart du temps dans mon lit à rêver de paysages, de future, de belles choses, d’aventure excitante, mais au final je restais dans mon lit.
Pour commencer et parce que toute ses pensées me tournaient la tête, j’avais commencé à marcher. Le vent, le soleil, l’air frais. Cela m’avait fait du bien.
Image

Avatar de l’utilisateur
BellaCarlisle
Cannibale nocturne
Messages : 3523
Inscription : 20 sept. 2014 - 17:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par BellaCarlisle » 04 mai 2017 - 15:33

Jour 33 : 246 mots (Word)
- Il paraît que tu me cherches, Karen.

Clive est assis sur le fauteuil de ma chambre d’hôtel, m’observant. J’ignore si je dois être soulagée parce qu’il est bien vivant devant moi ou si je ferais mieux de lui reprocher d’être parti sans prévenir personne. Je suis quand même assez suspicieux parce qu’il a tout fait pour ne pas se faire prendre par les Aurors et le voilà à m’attendre alors que n’importe qui pourrait le trouver. Je résiste à la tentation de saisir ma baguette, m’avançait simplement vers lui en essayant de sourire.

- Nous sommes tous inquiets, Clive. Le Bureau des Aurors et la Brigade de police magique ont envoyé du monde à votre recherche.
- Je sais, soupire mon formateur. Harry Potter lui-même a apparemment fait le déplacement pour t’interroger.

Devant mon expression surprise, il me dit alors qu’il a de bons informateurs, expliquant ainsi la raison de sa présence ici alors que personne n’est au courant concernant l’hôtel que j’ai choisi.

- Avez-vous trouvé l’assassin ?
- Pas encore, mais je poursuis mon enquête. Comme je le pensais, il n’y a pas qu’une personne responsable, plusieurs meurtriers sont à l’origine des cadavres découverts ces derniers jours. Les témoignages sont d’ailleurs de plus en plus étranges, à croire que les morts sont revenus à la vie.

Cette phrase déclenche en moi un puissant sentiment de remord alors qu’une voix me siffle d’avouer enfin à Clive ce que je faisais au Département des Mystères.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alhüin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 742
Inscription : 24 févr. 2014 - 13:03

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Alhüin » 04 mai 2017 - 18:19

Jour 33 : 336 mots (Word)
L’Eurostar filait vers Paris à une vitesse dont personne n’avait conscience. Pansy était assise en première classe, une pile de dossiers étalée devant elle. Elle portait ses grandes lunettes rondes qu’elle n’acceptait de mettre que chez elle, prétextant qu’elles lui donnaient l’air d’une chouette hulotte. Elle était plongée jusqu’au cou dans de la paperasse qui ne semblait pas prête de la lâcher. Elle avait empiété, sans gêne, sur les trois places qui entouraient la sienne, virant à grands coups de jurons le couple qui avait voulu s’y asseoir. Sans l’avoir entendu arriver, Pansy sursauta quand le contrôleur se racla la gorge et lui demanda d’une voix mal-à-l’aise.

- Excusez-moi Madame, mais ces deux personnes ont acheté leurs places, il faudrait que vous rangiez un peu vos affaires.

Pansy le foudroya du regard avant de jeter un coup d’oeil indifférent au couple qu’elle avait viré de leurs places et qui se tenait maintenant aussi fièrement que possible derrière le contrôleur, un léger sourire goguenard pour Pansy qui les avait si impoliment dégagé. Pansy soupira alors et, d’une voix mielleuse, interrogea le contrôleur.

- Et si je leur achète leurs places au double du prix d’origine ?

Le couple parut si surpris devant la proposition de Pansy qu’ils ne songèrent pas un instant au fait que cette jeune femme proposait de payer le double. Le double ! Le contrôleur, incertain, expliqua à Pansy.

- On ne peut pas laisser des voyageurs sans siège. Ça va à l’encontre des règles de sécurité. Si on pouvait trouver des places en classe éco, à la rigueur mais il faudrait encore que ces messieurs dames acceptent votre offre.

Pansy tourna vers le couple un regard agacé qui décida la femme du couple à rétorquer vertement.

- Non, nous gardons nos places.

Fièrement, elle alla s’asseoir sans un autre regard pour Pansy, qui, après un énième soupir se décida enfin à ranger ses papiers. Elle n’avait qu’une envie : faire avaler leurs mimiques insupportables à ce couple d’imbéciles. Dire qu’elle allait devoir supporter leurs minauderies mièvres pendant encore une heure et demi.
Image Image Image

And what? You'll win her over with your rainbow kisses and unicorn stickers?

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités