[Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 21 juil. 2016 - 23:25

Eanna a écrit:
>
>
> Chapter Twenty-One : The Unknowable Room
>



> Harry qui complimente Goyle sous son apparence de petite fille x)


J'ai toujours imaginé qu'il le dise sur un ton pervers :mrgreen: (ce qui justifie la panique de Goyle, parce que bon après 6 ans à Poudlard, doit pas avoir peur des fantômes. )


> Chapter Twenty-Two : After the Burial
>
> Ce que j'ai aimé : Toute la partie durant laquelle Harry est sous Felix
> Felicis est juste géniale, et alors la fin, la finesse d'esprit dont il
> fait preuve pour soutirer le souvenir à Slughorn ! D'accord, il est très
> aidé par la potion, m'enfin la potion ne rend pas un imbécile intelligent,
> de base Harry a quand même un cerveau au-dessus de la moyenne, même s'il ne
> s'en sert pas souvent...

J'approuve, ce passage est juste génial, tout ce passage "je sais ce que je fais, enfin Félix Félicis le sait" (je veux cette potion :coeur: )



> La mini-dispute entre Ginny et Dean, en fait même si je préfère ce couple
> au Ginny/Harry, comme on est dans la tête de Harry, eh ben on est content
> de les voir se disputer :mrgreen:

Bah moi j'adore le Ginny/Harry, du coup je suis plus midinette que sur le tome 5 :mrgreen:

> l'hypocrisie de
> Slughorn quand il compatit pour Hagrid juste pour récupérer du venin
> d'Acromentule ou des crins de licorne, ça m'ennuie pas mal, heureusement
> qu'il y a Harry sous Felix Felicis et le succès final du chapitre qui
> rattrape ça !

C'est pas faux, je trouve son attitude glauque, mais j'aime qu'au tout début il s'inquiète pour Harry qui est sorti du château.


Pour la date de fin du tome 7, ouais ça serait cool, mais j'avoue depuis le début je lis à mon rythme, en retard, en avance, re en retard etc, là je sais même pas à quel chapitre on en est à priori ('c'est pour ça que je fais très peu de posts. :oops:
Image

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 22 juil. 2016 - 13:53

Alors pour ma part j'ai lu le chapitre où Rogue s'enfuit avec les autres Mangemorts et normalement je suis à jour ! Un énorme moment d'émotion et j'ai toujours aimé la confrontation entre Rogue et Harry à ce moment-là, surtout quand Harry le traite de lâche et que Rogue le prend très, très mal (il y a de quoi même si à ce moment-là, Harry ne sait encore rien de ce qu'il en est réellement - et le lecteur non plus, normalement).
Chapitre très court cependant, mais haletant. Ce moment où on peine encore à réaliser que ce qui est arrivé n'est pas un simple cauchemar, que c'est la réalité et qu'une des grandes figures de la saga a été terrassée...
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 22 juil. 2016 - 13:56

Oui j'ai regardé après coup hier, il me reste 3 pages sur ce chapitre du coup c'est un des rares moments où je suis à jour (ça fait plusieurs jours que j'ai pas lu) c'est ce que je dis, je suis avance, en retard, en avance, en retard, mais l'un dans l'autre je fini plus ou moins dans les temps à chaque fois. :lol: c'est pour ça que je ne sais jamais à quel chapitre on est en :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 22 juil. 2016 - 22:53

Chapter Twenty-Three : Horcruxes

Ce que j'ai aimé : J'adooooore ce chapitre ! Déjà, quand on découvre tout le souvenir de Slughorn, cette discussion qu'il a eue avec Tom, et qui le rend en partie responsable du désastre qui s'est ensuite produit - même si Tom aurait sans doute trouvé l'info quoiqu'il arrive...
Et puis toooooute la discussion entre Harry et Dumbledore ensuite ! Bon, on a ce pauvre Harry qui se demande si le vieux n'a pas totalement fondu les plombs avec son histoire de pouvoir de l'amour, et qui aimerait bien un truc un peu plus concret, mais sinon, c'est tellement génial... Toutes les explications de Dumbledore, la révélation sur le journal, les indices sur les autres Horcruxes, l'hypothèse qu'il y ait Nagini.
Et la fin, la fin, quand Harry comprend enfin l'importance du sacrifice, qui comprend ou du moins semble capter que c'est l'amour qu'il a pour ses amis et ses alliés qui va tout changer dans le combat final...

Ce qui m'a moins plu : Savoir que Dumbledore est déjà au courant pour Harry et le fait qu'il risque d'y passer à la fin :(

Une citation :
'Lord Voldemort liked to collect trophies, and he preferred objects with a powerful magical history. His pride, his belief in his own superiority, his determination to carve for himself a startling place in magical history; these things suggest to me that Voldemort would have chosen his Horcruxes with some care, favouring objects worthy of the honour.'
Trad : Il aimait rassembler des trophées et il préférait les objets chargés d’un passé de puissante magie. Son orgueil, sa foi en sa propre supériorité, sa détermination à se tailler une place exceptionnelle dans l’histoire de la magie, tout cela me laisse penser que Voldemort a dû sélectionner ses Horcruxes avec beaucoup de soin, privilégiant des objets dignes d’un tel honneur.



Chapter Twenty-Four : Sectumsempra

Ce que j'ai aimé : Ce chapitre aussi je l'aime troooop ♥ Les deux parties du chapitre, celle avec Drago et celle avec Ginny. Bon ok, dans la 2e, c'est 3 paragraphes avant la fin que Harry embrasse Ginny, disons plutôt que la 2e partie tourne autour du Quidditch. Mais bon sang, que j'ai aimé le moment où il l'embrasse à ma première lecture :coeur: J'avais 12 ans, mais j'étais déjà une vraie midinette :mrgreen:
Et puis alors Hermione qui n'arrête pas de lui lancer des piques à demi-mots, et Harry qui se dispute avec lui-même pour savoir s'il peut se permettre de sortir avec Ginny, j'imagine Harry comme Gollum, c'est assez comique :mrgreen:
Et toute la partie dans les toilettes des filles, Drago qui pleure, Mimi qui essaie de le réconforter, et le combat entre Harry et lui... Et le désespoir de Harry quand il voit ce qu'il a fait, sa reddition totale quand Rogue lui ordonne de ne pas bouger...
Et la victoire à Gryffondooooooooooooor :coeur: Dans tes dents, Rogue o/

Ce qui m'a moins plu : Harry mais bon sang, je sais que tu flippais, mais arrête de tester des sorts dont tu ne connais pas les effets :(
Le comportement de Rogue pendant sa retenue... Et puis le priver de match, c'est vraiment horrible, même si pour une fois j'ai du mal à lui en vouloir, Harry était totalement en tort, il avait tellement d'autres moyens de se défendre !

Une citation :
'Harry looked around; there was Ginny running roward him; she had a hard, blazing look in her face as she threw her arms around him. And without thinking, without planning it, without worrying about the fact that fifty people were watching, Harry kissed her.'
Trad : Harry tourna la tête et vit Ginny courir vers lui. Elle se jeta dans ses bras, le visage résolu, le regard flamboyant. Alors, sans réfléchir, sans l’avoir prévu, sans se soucier des cinquante personnes qui les regardaient, Harry l’embrassa.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

loloche35

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par loloche35 » 24 juil. 2016 - 20:28

J'ai une dizaine de chapitres de retard...la cata.

Mais c'est ok pour mercredi pour le 7e, ça serait cool de le terminer le 1er septembre!

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 24 juil. 2016 - 21:01

Moi je suis à fond, prête à me lancer dans le 7e :D mais évidemment je peux attendre si les autres veulent prendre le temps de terminer...
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 24 juil. 2016 - 21:51

Je suis pour le 7e mercredi, il me reste un chapitre et demi
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 26 juil. 2016 - 23:51

Oh cool ! :D Alors on commence demain \o/

Et moi j'ai rattrapé mon retard pendant mon week-end à Londres et voilà mes fiches ! :D

Chapter Twenty-Five : The Seer Overheard

Ce que j'ai aimé : Le mot de Dumbledore et la perspective d'enfin trouver un Horcruxe, même si à la 20e lecture on sait ce qu'il en est...
Les petits moments détente au début, la langue acérée de Ginny, Ron totalement débordé par la situation qui essaye tant bien que mal de faire valoir son autorité, ça fait du bien quand on sait ce qui se prépare...
Harry qui comprend très vite que Malefoy a enfin obtenu ce qu'il voulait, merci Trelawney et ses bouteilles de sherry, et qui peut donc prévenir tous les autres, et oh mon dieu les adieux et le Felix Felicis, quand on sait ce qui va se produire, oh Harry ♥
Et le moment où Harry comprend qui a entendu la prophétie... Cette haine en lui, ce choc, j'adore ce moment, parce que j'avais totalement oublié qu'il l'apprenait de cette façon et j'ai presque été aussi choqué que lui, et j'ai d'autant plus ressenti sa colère.
Et je continue à me demander si Dumbledore a des contacts avec son frère, ou s'il ne va réellement jamais à la Tête de Sanglier comme sa comédie auprès de Rosmerta le laisse penser...

Ce qui m'a moins plu : Les découvertes d'Hermione prises à la légère, et dire que s'ils s'y étaient intéressés elle aurait creusé la question et découvert plus tôt que Eileen était la mère de Rogue...
De même pour les prédictions de Trelawney et les cartes qu'elle tire... :peur:

Une citation :
"It was Snape who had overheard the prophecy. It was Snape who had carried the news of the prophecy to Voldemort. Snape and Peter Pettigrew together had sent Voldemort hunting after Lily and James and their son..."
Trad : C’était Rogue qui avait entendu la prophétie en écoutant aux portes. Rogue qui était allé la répéter à Voldemort. C’était à cause de Rogue et de Peter Pettigrow que Voldemort était parti tuer Lily, James et leur fils…



Chapter Twenty-Six : The Cave

Ce que j'ai aimé : L'arrivée sur les lieux du crime... Parce que je visualise d'autant mieux que je suis allée au falaises de Moher à l'endroit précis où ils ont tourné la scène, alors évidemment là ça ne se passe pas en Irlande mais j'ai l'impression d'y être, ce côté sinistre et lugubre en pleine nuit, brrr...
Et mon dieu, que ce chapitre est intense... Dumbledore est tellement inquiétant et rassurant à la fois, dans sa sérénité. Sa désinvolture face aux Inferi, au sang à verser en tribut, à l'Horcruxe au milieu du lac... Et Harry qui lui fait une confiance absolue.
Et ce moment épouvantable où Harry est obligée de le faire boire la potion, qu'il obéit aux ordres de Dumbledore et qu'on sent que lui-même se dégoûte à le faire souffrir de cette façon, c'est tellement affreux et en même temps si bien écrit, si fort, si éprouvant quand on est le spectateur de cette scène... Et quand on sait ce que Dumbledore voit...
Et le dernier sursaut de Dumbledore qui fait fuir les Inferi avec les flammes, et Harry qui le soutient, qui surmonte sa peur pour sauver sa vie et celle de Dumbledore, et la confiance que Dumbledore place en Harry... ♥

Ce qui m'a moins plu : Voir Dumbledore dans cet état de faiblesse, c'est toujours ce que je n'ai pas aimé dans ce chapitre, c'est presque gênant de voir ce vieux sorcier, si pétillant dans les autres tomes, si sage, si fort, supplier qu'on le tue, c'est comme un mythe qui s'effondre de voir qu'il est humain comme tout le monde et pas infaillible...

Une citation :
"He could not pretend, now, that he was not scared. The great black lake, teeming with the dead... it seemed hours and hours ago that he had met Professor Trelawney, that he had given Ron and Hermione the Felix Felicis... he suddenly wished he had said a better goodbye to them... and he hadn't seen Ginny at all...
Trad : Il ne pouvait prétendre, à présent, qu’il n’avait pas peur. Ce grand lac noir grouillant de cadavres… Il lui semblait qu’il s’était passé des heures et des heures depuis qu’il avait vu le professeur Trelawney et qu’il avait donné à Ron et à Hermione le Felix Felicis… Il regretta soudain de ne pas avoir pris davantage de temps pour leur dire adieu… Et il n’avait pas revu Ginny…



Chapter Twenty-Seven : The Lightning-Struck Tower

Ce que j'ai aimé : Oh mon dieu, ce chapitre... :cry: :cry:
Je ne sais pas si je l'aime ou le déteste... Je crois que je l'adore, mais il me prend tellement aux tripes... J'ai beau savoir que Rogue avait le beau rôle dans cette histoire, n'empêche que cette froideur dans le geste, et l'ébahissement de Harry, ça me fait le détester, parce qu'on est dans la tête de Harry, qu'on a encore en mémoire que c'est lui qui a vendu Lily et James à Voldemort, et qu'on voit Dumbledore chuter du haut de la tour...
Et toute l'histoire de Drago, qui essaye tant bien que mal de garder la tête de haute, d'essayer d'avoir l'air sûr de lui et menaçant alors qu'il crève de peur, et qu'il est absolument incapable de tuer qui que ce soit, et surtout pas Dumbledore...
Et Harry immobile qui ne peut qu'observer, impuissant, qui comprend qu'il avait vu juste depuis le début, et pour autant qui n'a aucune pensée comme "si seulement on m'avait écouté, je l'avais bien dit, je le savais..." ♥ Et l'horreur qu'il ne peut même pas exprimer lorsqu'il voit le sortilège frapper Dumbledore...
Et puis le fait que Harry ait réussi à accomplir le transplanage d'escorte tout seul, et qui fait apparaître les balais, qui est prêt à aller chercher Rogue, et le réflexe de Dumbledore de le protéger avant de se faire enlever sa baguette... LA baguette...

Ce qui m'a moins plu : Drago qui a piqué l'idée d'Hermione d'enchanter des Gallions et qui continue à la traiter de Sang-de-Bourbe... Les Mangemorts qui humilient Dumbledore... La peur qu'on a quand Drago dit qu'il a marché sur quelqu'un et qu'on se demande qui c'est, les cris de bataille qu'on entend, et puis... la toute fin du chapitre, juste... :cry: :cry:

Une citation :
Snape raised his wand and pointed it directly at Dumbledore.
'Avada Kedavra!'
Trad : Rogue leva sa baguette et la pointa droit sur Dumbledore.
— Avada Kedavra !



Chapter Twenty-Eight : Flight of the Prince

Ce que j'ai aimé : Mais tout, tout... Et en même temps j'avais le coeur tellement serré en le lisant, mais j'aime avoir le coeur serré, donc voilà ♥ Déjà, les émotions de Harry au début, qui ne réalise pas ce qui s'est passé, qui ne peut pas y croire et qui pourtant est délivré du sortilège... Sa peur, son chagrin, sa colère lorsqu'il voit les Mangemorts combattre ses amis, Ginny, mais surtout surtout, sa haine pour Rogue, qui est tellement forte, tellement déstabilisante... Il vient d'apprendre qu'il est en partie responsable de la mort de ses parents, il revoit les 6 années d'école où ce prof la persécuté, et maintenant il vient de le voir tuer Dumbledore... Et quand il utilise les sortilèges les plus cruels sur lui, preuve qu'il n'a plus aucune limite...
Et cette révélation sur le Prince de Sang-Mêlé oh mon dieu... Et voir sa colère quand Harry le traite de lâche, parce que j'ai beau ne pas aimer ce personnage, il est effectivement tout sauf lâche - sauf quand il s'en prend à des élèves pour en faire ses souffre-douleur.
Et la fin... Le mot de Regulus... Tout ça pour rien...
Et alors le moment où Harry découvre le corps de Dumbledore, et qu'il a ces pensées qu'un enfant aurait, quand il réalise que jamais plus Dumbledore ne le conseillera, ne le réconfortera... :cry: Ce passage me brise tellement le coeur, je n'aime pas voir pleurer Harry :cry:

Ce qui m'a moins plu : Les mêmes choses qu'au-dessus en fait x) Parce que j'aurais aimé que rien de tout ça ne se passe, et en même temps c'est pour ces drames que j'aime cette saga... ♥
Mais sinon, les Mangemorts qui mettent le feu à la cabane de Hagrid, alors que Crockdur est dedans :evil:

Une citation :
'You dare use my own spells against me, Potter? It was I who invented them - I, the Half-Blood Prince! And you'd turn my inventions on me, like your filthy father, would you? I don't think so... no!'
Trad : - Vous osez m’attaquer avec mes propres sortilèges, Potter ? C’est moi qui les ai inventés - moi, le Prince de Sang-Mêlé ! Et vous voudriez retourner mes inventions contre moi, comme votre ignoble père, n’est-ce pas ? Je ne crois pas que vous y arriverez… Non !



Chapter Twenty-Nine : The Phoenix Lament

Ce que j'ai aimé : Les retrouvailles à l'infirmerie, voir que personne n'a été tué, et que Bill va s'en sortir en dehors de ses horribles cicatrices... Savoir quelle sera la réaction de Fleur ensuite aide quand même pas mal à accuser le coup, quand on apprend ce que Greyback lui a fait.
La haine qui se dessine pour Rogue chez tous les personnages quand Harry raconte ce qu'il a vu... Je crois que ce que je préfère, c'est que personne ne met sa parole en doute. On a de l'incompréhension, ceux qui n'arrivent pas à y croire, mais personne ne pense que Harry raconte n'importe quoi, ils essaient juste de comprendre.
Et Fleur, qui est tellement géniale ♥ C'est à ce moment qu'on commence à apprécier le personnage, à la première lecture. Parce qu'elle est bien moins superficielle que ce qu'elle paraît, qu'elle aime sincèrement Bill, et voir qu'elle masque son humanité derrière sa froideur et son arrogance, ça la rend tellement attachante ♥ Et Molly qui l'accepte enfin ♥
Tout l'abattement qui gagne petit à petit le château à l'annonce de la mort de Dumbledore, même les portraits sont tristes, mais je trouve ça tellement beau... :cry:
Et puis la réunion dans le bureau de Dumbledore, et voir les autres professeurs qui écoutent Harry, prennent son avis en compte, veulent que l'école reste ouverte...

Ce qui m'a moins plu : Voir Lupin aussi abattu, j'ai eu la même réaction que Harry, c'est tellement inhabituel de voir ce personnage dans un tel état... :(
Et curieusement, j'ai beau beaucoup aimer le couple Tonks/Remus, je trouve que leur truc tombe comme un cheveu sur la soupe, à ce moment-là, que Tonks met Remus devant le fait accompli en lui imposant la pression de tous les autres, je suis vraiment mal à l'aise pour lui...

Une citation :
'What do I care how 'e looks? I am good-looking enough for both of us, I theenk! All these scars show is zat my husband is brave!'
Trad : Qu’est-ce que ça peut me faire, son physique ? Je suis suffisamment belle pour deux, il me semble ! Ces cicatrices montrent simplement que mon mari est courageux !



Chapter Thirty : The White Tomb

Ce que j'ai aimé : L'atmosphère qui précède l'enterrement. Parce que les élèves, et surtout Harry, continuent à profiter du soleil, à passer du temps entre eux, il y a comme une légèreté dans l'air. Fleur qui critique la cuisine anglaise, Neville qui se remet doucement. Seamus qui tient tête à sa mère qui veut qu'il rentre ♥
Et l'enterrement... Le chant des êtres de l'eau, les flèches des centaures, la tombe blanche, c'est tellement magnifique...
La fermeté de Harry face à Scrimgeour, c'est pas bon pour mon petit coeur tellement d'adorablitude ♥
Et la déclaration d'amitié finale, qui est absolument magnifique, ce soutien indéfectible de Ron et Hermione, Ron qui semble enfin avoir grandi même s'il va continuer à avoir un paquet de défauts dans le 7.
Et puis... Ca y est... C'était la dernière année de Harry à Poudlard, il n'y reviendra que pour se battre... Dumbledore est mort, la chasse aux Horcruxes commence.

Ce qui m'a moins plu : A côté de l'ambiance un peu moins lourde avant l'enterrement, on a tous les parents qui retirent leurs élèves de l'école, les jumelles Patil qui n'assisteront pas à l'enterrement de Dumbledore...
La présence d'Ombrage à l'enterrement, c'est totalement déplacé de sa part :evil:
Le discours trop solennel de ce type qui semblait ne pas connaître Dumbledore...

Une citation :
Pour ce dernier chapitre, je ne peux pas me contenter d'une seule, il y en a trop...

"With a great rush of affection for both of them, Harry saw Neville being helped into a seat by Luna. They alone of all the DA had responded to Hermione's summons the night that Dumbledore had died, and Harry knew why: they were the ones who had missed the DA most... probably the ones who had checked their coins regularly in the hope that there would be another meeting..."
Trad : Avec un élan d’affection, Harry vit Neville s’asseoir, aidé par Luna. Ils avaient été les deux seuls membres de l’A.D. à avoir répondu à l’appel d’Hermione la nuit où Dumbledore était mort. Harry savait pourquoi : c’étaient ceux qui regrettaient le plus la fin de l’A.D… Sans doute les seuls qui regardaient régulièrement leurs fausses pièces de monnaie dans l’espoir qu’il y aurait une nouvelle réunion…

"He suddenly remembered Dumbledore's idea of a few word: 'nitwit, 'oddment', 'blubber' and 'tweak', and again, had to suppress a grin... what whas the matter with him?'
Trad : Il se souvint tout à coup de ce qu’avait dit un jour Dumbledore après avoir annoncé qu’il allait prononcer quelques mots : « Nigaud ! Grasdouble ! Bizarre ! Pinçon ! » et une nouvelle fois, il dut réprimer un sourire… Que lui arrivait-il ?

'You said to us once before,' said Hermione quietly, 'that there was time to turn back if we wanted to. We(ve had time, haven't we?'
'Were with you whatever happens,' said Ron.
Trad : - Tu nous as dit un jour, rappela Hermione à voix basse, qu’il était encore temps pour nous de revenir en arrière, si nous le voulions. Ce temps, nous l’avons largement eu, non ?
- Nous serons avec toi quoi qu’il arrive, assura Ron.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 28 juil. 2016 - 00:49

J'inaugure le septième et ultime tome :)
Pour les dates (on verra pour un planning plus précis après), donc on a commencé le tome 7 le 27 juillet et on lira l'épilogue le 1er septembre, pour les retardataires ça vous aidera à vous positionner par rapport à la relecture ! :D



Harry Potter and the Deathly Hallows

Chapter One : The Dark Lord Ascending

Ce que j'ai aimé : Euh... Ben pas grand-chose à part qu'on change de point de vue et qu'on découvre le manoir Malefoy, parce que globalement l'ambiance de ce chapitre elle est effroyablement glauque... Disons qu'on sent que les personnages ont grandi, comme les lecteurs, et qu'on ne nous ménage plus maintenant, c'est encore plus affreux que le 1er chapitre du tome 4 x)
Je rigole quand même bien à chaque fois pour les paons ridicules des Malefoy, et puis j'aime beaucoup la relation Lucius/Narcissa, je les imagine quand ils sont tous les deux se soutenir, je vois bien Lucius la serrer dans ses bras des fois, parce que j'imagine ce couple amoureux et pas du tout mariage arrangé. Et puis voir Drago flippé aussi, ça j'aime bien, parce qu'il est carrément plus supportable quand il crève de trouille ce garçon.
Bon, et le talent de comédien de Rogue aussi, quand même, faut le mentionner.
Ah, et puis les citations qui introduisent le roman, Eschyle et William Penn ♥

Ce qui m'a moins plu : Le reste... La pauvre Charity torturée effroyablement, et qui finit en casse-croûte pour un serpent... Bellatrix toujours aussi démente, bon sang que ce personnage me dégoûte... Ce rejet si violent d'Andromeda, même si clairement Narcissa suit le mouvement sans autant d'ardeur.
Voldemort est toujours aussi révulsant, comme les autres Mangemorts, et alors le moment où il prend la baguette de Lucius... Bon ok, Lucius est une abominable charogne dans les livres, je n'aime ce personnage que dans les fanfics, mais j'ai quand même un pincement au coeur à chaque fois pour lui...

Une citation :
"She was staring straight ahead, quite as pale as he was, her long, blonde hair hanging down her back, but beneath the table her slim fingers closed briefly on his wrist."
Trad : Les yeux fixés devant elle, elle était aussi pâle que lui, ses longs cheveux blonds tombant le long de son dos mais, sous la table, ses doigts minces se refermèrent brièvement sur le poignet de son mari.



Et j'enchaîne directement avec ma fiche du chapitre 2 puisqu'il est minuit passé et que j'ai pas pu m'empêcher de continuer un peu x)

Chapter Two : In Memoriam

Ce que j'ai aimé : Retrouver Harry, après le drame de la fin du tome 6, qui remonte à un mois pour lui mais à quelques jours pour moi, ça fait bizarre de le voir si calme, presque blasé. Les articles sur Dumbledore, parce qu'après avoir lu le tome 7 une première fois, on sait que celui d'Elphias idéalise totalement Dumbledore et que celui de Rita n'est malheureusement pas si loin de la vérité.
Tous les détails qu'on apprend sur la famille de Dumbledore, sur son frère et sa soeur, comparer les versions d'Elphias et Skeeter, voir le gouffre entre ceux qui continuent de voir en Dumbledore un grand homme et ceux qui cherchent à briser le mythe.
Et puis le miroir de Sirius, et le bref éclat de l'oeil d'Abelforth... J'aime aussi avoir une brève rétrospective des 6 années passées à travers les objets que Harry sort de sa valise. Et puis la tasse de thé laissée par Dudley qui n'avait très probablement rien d'un piège...

Ce qui m'a moins plu : Rita est quand même effroyablement détestable, à ce stade elle ne m'amuse même plus, elle est juste haïssable cette bonne femme, elle révèle peut-être certaines vérités mais les mensonges, c'est toujours autant son rayon...
Et puis voir Harry aussi blasé en fait. Je ne sais pas, on a l'impression qu'il s'est fait une carapace de cynisme, et regarde tout ce qui l'entoure avec un oeil distant, désabusé, à part les brefs instants où il retrouve un souvenir de Sirius, ou s'énerve contre les "mensonges" de Rita.

Une citation :
"Never once had he imagined Dumbledore's childhood or youth; it was as though he had sprung into being as Harry had known him, venerable and silver-beared and old."
Trad : Jamais il n’avait songé à ce qu’avait pu être son enfance ou sa jeunesse. C’était comme s’il était soudain né à la vie tel qu’il l’avait toujours vu, âgé, vénérable, les cheveux argentés.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 28 juil. 2016 - 08:44

Oui c'est sympa les citations au début, je puis trouve la dédicace au top, la disposition en forme d'éclair et la dédicace divisée en 7.


Chapitre 1 : oui, c'est super glauque, et Charity Burbage qui sert de dîner à Nagini :peur:
Chapitre 2 : J'ai aussi aimé la tasse de thé (parce que je connais la suite hein :wink: ) cette tentative maladroite de Dudley je la trouve touchante, il a envie de se rapprocher de son cousin, peut-être de lui demander pardon, mais sans savoir comment faire. (J'aime imaginer un certain rapprochement entre les deux post tome 7, pour Pétunia et Vernon rien à faire leur cas est désespéré, mais Dudley, oui pourquoi pas)
Le bout de miroir cassé, on ne s'attend pas à ce que bout de miroir va avoir tant d'importance par la suite.
Image

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 28 juil. 2016 - 11:14

Alors pour moi, on revient à la fiche classique :

Ce que j'ai LE MOINS AIMÉ : Rita, ce vautour... Que dis-je, CETTE GRUE ! Peu importe le degré de vérité qu'il y a dans ce bouquin, ça reste toujours de la diffamation et, arghhh, comment les gens peuvent adhérer à ce journalisme de bas étage... (ce qu'elle dit être sa conception du journalisme et la seule bonne d'ailleurs... youpi on voit la mentalité)
Faire ça à un homme qui est mort depuis pas belle lurette et juste à des fins lucratives et aussi pour ne pas perdre l'occasion de se faire remarquer... Moi, je dis, à sa mort on écrit un bouquin sur elle et on y lira des vérités pas bien reluisantes. Elle ne sera plus là pour voir le mal que ça fait mais ça soulagera quand même.
D'ailleurs, quand elle sous-entend qu'il aurait pu y avoir plus que ce qu'on soupçonne entre Harry et Dumbledore... Brrr, elle est complètement tordue, cette bonne femme.

A part ça, pas un chapitre où il ne se passe pas grand-chose, à part qu'on en apprend plus sur Dumbledore et qu'on comprend que Harry ne soit pas très content de savoir tout ça seulement maintenant. Dommage que cela fasse l'objet de malentendus par la suite...

(Note : elle a aussi écrit un bouquin sur Rogue après la guerre, intitulé : 'Severus Rogue, ange ou crétin ?' constitué à 90% (ou plus) de craques. J'aurais bien aimé le lire qu'on rigole)
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 05 août 2016 - 23:23

Les fiches classiques, faut mettre aussi ce qu'on aime hein x)

Chapter Three : The Dursleys Departing

Ce que j'ai aimé : Harry qui définitivement ne s'en laisse plus compter, et qui tient tête aux Dursley, qui s'inquiète pour eux en plus, franchement saint Potter comme dirait Malefoy, parce que se démener comme ça pour des gens pareils, chapeau chouchou ♥
Et puis Dudley qui essaye de lui dire qu'il s'inquiète pour lui, et qui essaye de s'excuser, ok comme Hestia j'aurais été outrée qu'on qualifie ça d'un "merci", mais quand on a vu Dudley évoluer pendant 7 tomes, c'est inespéré XD
Dedalus et Hestia, surtout Dedalus, qui est une espèce de 2e Arthur Weasley, fasciné par ceux qui conduisent des voitures, j'adore ce mec :mrgreen:
Et puis ce petit moment à la fin, où Petunia semble vouloir dire un truc à Harry mais se ravise, et alors là merci les scènes coupées du 7e film qui nous montrent cette petite scène où elle dit à Harry qu'il a perdu une mère mais que elle, elle a perdu une soeur ♥

Ce qui m'a moins plu : Vernon, toujours aussi con... Ce type est irrécupérable, et il n'aura pas été sympathique ou tolérable une seule fois. Autant Dudley essaye vaguement de faire amende honorable dans ce tome, et Pétunia se calme à partir du 5e même si elle est toujours aussi désagréable, mais alors lui...

Une citation :
'See you, Harry.'
'Yeah...' said Harry, taking Dudley's han and shaking it. 'Maybe. Take care, Big D.'
Trad : — À un de ces jours, Harry.
— Ouais…, répondit celui-ci en lui serrant la main. Peut-être. Prends bien soin de toi, Big D.



Chapter Four : The Seven Potters

Ce que j'ai aimé : Oh là là, j'avais oublié que ce chapitre ne concernait pas uniquement la transformation des 7 Harry, je croyais bien rigoler moi :(
Commençons par les trucs un peu funs du coup... Bon déjà, Harry qui s'insurge parce qu'on veut prendre des risques pour lui, c'est teeeeellement Harry, et Hermione qui le connaît tellement bien XD
Et la transformation des sept Potter, c'est juste génial, avec les jumeaux qui continuent à plaisanter, Fleur qui est horrifiée, tout le monde qui se désape et dévoile le corps de Harry qui a envie de leur dire de respecter son intimité :mrgreen: Et Ron et son commentaire sur le tatouage :lol:
Et puis la moto modifiée de Sirius, qui est encore plus cool qu'une Batmobile o/

Ce qui m'a moins plu : Hedwige :cry: :cry: Oh là là, moi qui viens de perdre un de mes chats, je crois que j'ai jamais autant ressenti la mort de ce personnage, et alors le choc de Harry, mais quelle horreur...
Harry dans son side-car, je comprends tout à fait son sentiment d'être un peu humilié et ridicule, c'est bête mais voilà, le pauvre x)
L'attaque des Mangemorts, alors que ça aurait dû bien se finir...
Et pour finir le mariage de Remus et Tonks qui tombe totalement comme un cheveu sur la soupe ! En fait, j'ai beau aimer ce couple, je me demande ce qu'il vient faire là... Pour donner un filleul à Harry ? Parce que sinon, il est tellement amené de façon absurde que je me demande pourquoi JKR a choisi de les caser ensemble XD

Une citation :
'Hedwig - Hedwig -'
But the owl lay motionless and pathetic as a toy on the floor of her cage.
Trad : — Hedwige… Hedwige…
Mais la chouette était étendue, immobile, sur le plancher de la cage, tel un jouet pitoyable.



Chapter Five : Fallen Warrior

Ce que j'ai aimé : La rencontre avec les Tonks - et la forte présomption de ma part que Narcissa est la fille du facteur :mrgreen: -, Andromeda qui est super chouette, et Ted aussi.
Les retrouvailles au Terrier, le début de la guimauve entre Ron et Hermione, parce que bon, Ron a quand même gagné en maturité du coup il m'agace moins et j'aime bien toutes leurs petites tentatives maladroites, genre Hermione qui lui saute au cou et tout ♥ Et Ron qui se fait encenser par Tonks, ça lui fait du bien o/
George et Fred qui allègent un peu l'ambiance avec leurs blagues, malgré la blessure de George, et alors curieusement je trouve la traduction française bien meilleure que la VO pour la blague sur l'oreille de George, parce que "holey", ça peut concerner n'importe quelle partie du corps, mais "oreillole", là c'est bien spécifique à l'oreille et la remarque de Fred qui suit est bien plus logique sur le fait que George n'a trouvé que ça parmi toutes les blagues sur les oreilles qui existent !

Ce qui m'a moins plu : La mort de Maugrey :cry: Harry qui fond en larmes quand on lui parle d'Hedwige :cry: (mais Hagrid a une super réaction à ce moment-là♥) Mondingus qui s'est tiré :evil:
Le pauvre Ollivander qui en a encore pris plein la tronche...

Une citation :
'No, I think you're like James,' said Lupin, 'who would have regarded it as the height of dishonour ot mistrust his friends.'
Trad : — Non, je pense que tu es comme James, répondit Lupin. James aurait considéré la méfiance à l’égard de ses amis comme le comble du déshonneur.



Chapter Six : The Ghoul in Pyjamas

Ce que j'ai aimé : Oh là là, trop d'amitié et de bons sentiments quoi ♥ Entre Hermione et les souvenirs modifiés de ses parents, et Ron et la goule, ces deux-là sont quatre étoiles ♥
Et puis ces moments entre eux trois, quand ils prévoient leurs voyage, et Hermione qui est tellement géniale à avoir récupéré les bouquins de Dumbledore... Et Ron qui suit à la lettre les conseils du bouquins sur les filles :lol:
Les Delacour sont juste géniaux je trouve, bon ce sont des clichés français, mais au moins ils sont sympas, pour une fois que les Français sont sympas dans une oeuvre étrangère :mrgreen:

Ce qui m'a moins plu : Molly... Je sais qu'elle s'inquiète, mais j'ai jamais compris son énervement quand elle les trouve dans la chambre de Ron, ce n'est pas comme s'ils glandaient le reste du temps, je la trouve vraiment désagréable dans ces moments... Même à la fin, quand elle lui parle de son anniversaire... Elle me rappelle ces gens qui en font des tonnes pour les autres, et veulent que tout le monde sache qu'ils se tuent à la tâche pour eux et qu'ils veulent bien te faire plaisir même si ça les épuise alors t'as intérêt à leur en être reconnaissant.

Une citation :
'No, Harry, you listen,' said Hermione. 'We're coming with you. That was decided months ago - years, really.'
Trad : — Non, Harry, c’est toi qui vas nous écouter, l’interrompit Hermione. On vient avec toi. La décision a été prise il y a des mois – des années, en fait.

Allez, plus que 4 chapitres de retard :mrgreen:
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 06 août 2016 - 23:22

Allez, plus que 3 chapitres de retard o/

Chapter Seven : The Will of Albus Dumbledore

Ce que j'ai aimé : L'anniversaire de Harry, et puis surtout la partie avec Ginny, j'ai toujours adoré ce passage, mais évidemment je n'ai compris que très tard que le fameux cadeau, ce n'était pas le baiser, hein, bien sûr :mrgreen: Et puis Molly qui s'est encore mise en 4 pour lui faire plaisir, entre la montre, le gâteau... ♥ C'est pas mon personnage préféré mais elle a tellement de qualités humaines ♥
Les objets laissés par Dumbledore, qui sont tellement symboliques, tellement importants, alors qu'à ce stade d'une première lecture on se demande vraiment ce qu'avait fumé Dumbledore...
Et Hermione, qui est toujours aussi géniale, qui a la bonne répartie, qui mouche Scrimgeour sans se montrer grossière, cette fille est vraiment extraordinaire ♥

Ce qui m'a moins plu : Maaaaais Ron tu as interrompu ce qui aurait pu rendre la saga interdite aux -18 ans :mrgreen:
Scrimgeour, toujours fouineur, c'est terrible parce que ce personnage n'a pas un mauvais fond, et il meurt en voulant protéger Harry, n'empêche que le peu qu'on voit de lui, c'est un type affreusement antipathique. Le fait que le Ministère se soit permis d'examiner les objets aussi, ça m'énerve tellement...

Une citation :
Engraved upon the smooth golden surface, where seconds before there had been nothing, were five words written in the thin slanting handwritng that Harry recognised as Dumbledore's:
I open at the close.
Trad : Gravés à la surface lisse de l’or, là où quelques secondes auparavant il n’y avait strictement rien, cinq mots étaient tracés d’une fine écriture penchée que Harry reconnut aussitôt celle de Dumbledore.
« Je m’ouvre au terme. »



Chapter Eight : The Wedding

Ce que j'ai aimé : J'adooooore ce chapitre ! Le mariage m'a toujours vendu du rêve, j'adore cette ambiance tout en blanc et en doré, les barnums gigantesques, et puis surtout Fleur, qui rayonne et qui n'éclipse pas la beauté des autres, c'est juste tellement magnifique comme image ! Et puis Luna, toujours aussi parfaite, j'adore la façon qu'elle a de griller Harry directement, elle est tellement observatrice, j'aime beaucoup le fait que ça montre à quel point elle aime le peu d'amis qu'elle a ♥
Viktor aussi ♥ Et Ron jaloux, c'est impayable :lol:
Fred et George qui draguent les petites Françaises ♥ - qui gloussent, hein, évidemment, que seraient des Françaises sans gloussements XD

Ce qui m'a moins plu : Toute la partie avec Muriel et Elphias, cet espèce de duel entre les deux, et Elphias qui se décompose sur place devant cette horrible harpie qui est juste effroyable... Déjà, pour aimer Rita Skeeter faut pas voler haut, et puis sa manie de critiquer absolument tout et d'aboyer sur tout le monde...
Et puis toutes ces choses qu'apprend Harry sur Dumbledore et qui ne peut pas s'empêcher de se sentir trahi pour n'avoir pas appris qu'il avait vécu à Godric's Hollow...
Bon et puis la fin, évidemment, la catastrophe qui interrompt le mariage...

Une citation :
'I like this song,' said Luna, swaying in time to the waltz-like tune, and a few seconds later she stood up and glided on to the dance floor, where she revolved on the spote, quite alone, eyes closed and waving her arms.
Trad : — J’aime cette chanson, dit Luna en se balançant au rythme d’un air de valse.
Quelques secondes plus tard, elle se leva et, d’un pas léger, se rendit sur la piste où elle tourna sur elle-même, seule, les yeux fermés, en agitant les bras.



Chapter Nine : A Place to Hide

Ce que j'ai aimé : Hermione, encore et toujours, cette fille est juste... parfaite ♥
Et puis le moment où ils arrivent au 12 Square Grimmaurd, même si les sortilèges qui les accueillent sont franchement sinistres. Mais se retrouver dans un lieu familier, un toit au-dessus de la tête, tous les trois, et puis recevoir de bonnes nouvelles de la part d'Arthur, ça fait du bien à la fin du chapitre, après ce début dans la peur et la course ! Et puis Hermione qui leur demande qu'ils dorment tous les trois, je trouve ça tellement adorable ♥

Ce qui m'a moins plu : Ron qui trouve le moyen de râler contre les vêtements qu'elle lui a pris, mais mec... :roll:
Les Mangemorts qui débarquent, cette ambiance de peur dans le chapitre, la fuite, tout ça... Enfin en soi je ne déteste pas, mais c'est trop bien décrit du coup je flippe aussi et j'aime pas flipper :mrgreen:

Une citation :
'They're all right, they're all right!' she whispered, and Ron half laughed and hugged her.
Trad : — Ils vont bien, murmura-t-elle, ils vont bien.
Ron la serra contre lui, riant à moitié.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 07 août 2016 - 08:59

Et moi qui ne pense pas à faire mes fiches, heureusement que tu es là pour remonter le topic de temps en temps :wink:

[quote="Eanna"]Et puis Dudley qui essaye de lui dire qu'il s'inquiète pour lui, et qui essaye de s'excuser, ok comme Hestia j'aurais été outrée qu'on qualifie ça d'un "merci", mais quand on a vu Dudley évoluer pendant 7 tomes, c'est inespéré XD[/quote]

Oh que oui, d'ailleurs la réplique de Harry à ce moment vaut le détour. j'aime aussi beaucoup ce moment, j'ai vraiment l'impression que Dudley voudrait en dire plus, qu'il voudrait vraiment se rapprocher de Harry mais qu'il ne sait pas comment faire. Je pense qu'au fond il veut dire merci ou peut-être même pardon (il le fait par geste, même si c'est maladroit de sa part, avec le plateau de thé.)


Pour les 7 Potter, j'aime bien la pensée de Harry sur leur absence de pudeur quand les autres le détaille, non mais hé, c'est mon corps que vous détaillez de la sorte, un peu de pudeur que diable !!! :lol:
Hedwige et le balai (pour ce que le balai représente pour lui, c'est la dernière chose en un seul morceau qu'il avait reçu de Sirius qu'il lui restait. Le miroir il l'a cassé sous un coup de colère, le couteau a fondu dans une serrure, il lui restait le balai mais le voilà qui s'explose au sol) c'est vraiment des coups durs pour Harry.




Je dois dire que la "dispute" entre Harry et Molly m'a toujours chiffonnée, je ne saurais dire pourquoi mais elle me met vraiment mal à l'aise et me donne l'impression que la bonne humeur de Molly le reste du temps est hypocrite. Surtout la façon dont se termine la dispute genre il ne s'est rien passé "ah bin mince c'est pas ta chaussette, a qui peut-elle bien être alors? " et tout est oublié? un peu facile, j'aurais préféré qu'ils terminent cette discussions en boudant chacun de leur côté.


[quote="Eanna"]
Ce que j'ai aimé : L'anniversaire de Harry, et puis surtout la partie avec Ginny, j'ai toujours adoré ce passage, mais évidemment je n'ai compris que très tard que le fameux cadeau, ce n'était pas le baiser, hein, bien sûr :mrgreen: Et puis Molly qui s'est encore mise en 4 pour lui faire plaisir, entre la montre, le gâteau... ♥ [/quote]
Mais tellement :coeur: un peu de douceur ça ne fait pas de mal dans ce livre.

Et la phrase d'Hermione à Scrimgeour sur le gâteau genre : bien sûr le gâteau à la forme d'un vif d'or parce qu'il y a un message secret dans la chantilly. :lol: (désolée j'ai pas le livre à portée de main là tout de suite donc j'ai pas la citation exacte)



Le mariage gâché par une attaque, la peur :peur: :nif: la fuite.
Le sac de perle d'Hermione :coeur: et sa phrase "oh non j'avais classé les livres, maintenant ils sont tout en vrac ! " :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 08 août 2016 - 21:31

Oh oui, le sac de perles, je l'avais oublié ! :D J'aime tellement ce truc, pareil pendant le mariage ou avant, elle le laisse tomber par mégarde et Harry remarque qu'il fait un drôle de bruit sourd pour un si petit sac :lol:

Allez, je continue à rattraper mon retard, mais comme je suis aussi en train de lire "L'Enfant maudit", et qu'il est trop génial, j'ai du mal à concilier les deux (mais je l'aurai fini ce soir donc tout va bien :mrgreen: )

Chapter Ten : Kreacher's Tale

Ce que j'ai aimé : J'adore tellement ce chapitre... Déjà, dès le début, ce moment où Harry voit les mains de Ron et Hermione toutes proches, et j'ai trop envie de lire ou écrire sur ce missing moment où ils se sont endormis main dans la main, ou bien Ron a voulu prendre celle d'Hermione mais s'est ravisé... Bref, quand je lis les livres, j'adore les couples canons en fait XD
Et puis la découverte de la chambre de Sirius... Les posters, les photos des Maraudeurs, les couleurs... La lettre de Lily... La photo... Oh là là mais cette scène est tellement belle...
Et la découverte de R.A.B. (franchement, j'voudrais pas la ramener, mais Hermione qui nous dit qu'elle a cherché partout qui pouvait être ce R.A.B., visiblement elle a zappé la famille dont le nom commence par B la plus importante du monde sorcier :mrgreen: ), quand on se rend compte de ce qu'a fait Regulus, et je trouve ça tellement fort, tellement symbolique que les deux derniers représentants des Black soient ceux qui se sont dressés contre les idéaux de leur famille.
Et le récit de Kreattur, qui est tellement magnifique, tellement dur, tellement triste... Et le fait que Kreattur accepte enfin Harry comme maître, et Harry qui suit le conseil d'Hermione et est adorable avec lui, et Kreattur qui fait presque une révérence à Hermione à la fin, oh mon dieu mais c'est trop beau quoi, ce qu'un peu de gentillesse peut faire :cry:

Ce qui m'a moins plu : Eh ben... rien, vraiment y a rien qui me vient, Kreattur est pas le type le plus sympathique du monde mais JKR arrive à nous le rendre touchant, que demande le peuple ? :mrgreen: Enfin j'ai quand même une peine monstre pour lui, dans son histoire, mais ça ne rentre pas dans la catégorie de ce que je n'aime pas, au contraire.

Une citation :
'What? That was Sirius's brother, wasn't it? Regulus Arcturus... Regulus... R.A.B.! The locket - you don't reckon -?'
Trad : — Quoi ? C’était le frère de Sirius, non ? Regulus Arcturus… Regulus… R.A.B. ! Le médaillon… Tu crois que…



Chapter Eleven : The Bribe

Ce que j'ai aimé : Bon, là en revanche, j'ai aimé moins de trucs... En fait, j'ai aimé le passage avec Kreattur qui revient avec Mondingus, et que ce Kreattur-là est super chouette, son histoire de "encore un coup pour porter bonheur", ça me fait trop rire, et ça me fait tellement plaisir qu'il ait accepté Harry et que Harry l'ait accepté en dépit de la responsabilité de Kreattur dans la mort de Sirius ♥
Le récit de Mondingus m'a plu aussi, parce qu'il fait avancer l'histoire, même si savoir le médaillon en possession d'Ombrage... brrr...
Bon mais j'ai quand même aimé quelques passages de l'article, en fait ceux que je sais vrais, parce qu'on apprend des choses sur les Dumbledore et que c'est cool o/

Ce qui m'a moins plu : Tout le passage avec Lupin. Je trouve ce personnage si décevant dans ce passage, et encore une fois je trouve son couple avec Tonks totalement aberrant... On a tellement l'impression (et je pense que ce n'est pas qu'une impression) qu'elle lui a mis une pression pas possible, qu'elle l'a limite forcé à l'épouser... Et cette peur qu'a Lupin d'avoir un gamin, et qui préfère abandonner Tonks (cela dit, c'est horrible à dire mais je ne serais pas étonnée qu'elle lui ait imposé le gosse, en arrêtant de se protéger sans le lui dire, et en se disant que quand il la saurait enceinte, il serait heureux, et qu'elle savait bien mieux que lui comment le rendre heureux).
Et les horreurs que lui dit Harry... Mais je n'arrive pas à vraiment lui en vouloir.
Et l'extrait du bouquin de Skeeter, qui fait froid dans le dos, qui donne une image épouvantable des Dumbledore, partiellement faussée mais partiellement vraie aussi, c'est bien ça le pire.
Et puis les tensions du début, ce qui n'est pas étonnant vu qu'ils vivent en permanence ensemble, sans sortir, dans la peur...

Une citation :
'Wouldn't have known there was a daughter if I hadn't been picking Plangentines by moonlight the winter after they move in, and saw Kendra leading Ariana out into the back garden. Walked her round the lawn once, keeping a firm grip on her, then took her back inside.'
Trad : Je n’aurais jamais su qu’il y avait une fille si je n’étais allée cueillir des Braillantines au clair de lune, l’hiver qui a suivi leur emménagement. J’ai vu alors Kendra emmener Ariana se promener dans le jardin, à l’arrière de la maison. Elle lui a fait faire une seule fois le tour de la pelouse en lui tenant fermement la main, puis elle l’a ramenée à l’intérieur.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 08 août 2016 - 22:37

Eanna a écrit:

> Et la découverte de R.A.B. (franchement, j'voudrais pas la ramener, mais
> Hermione qui nous dit qu'elle a cherché partout qui pouvait être ce R.A.B.,
> visiblement elle a zappé la famille dont le nom commence par B la plus
> importante du monde sorcier :mrgreen: ),


J'avoue je me demande comment elle a pu passer à côté, mais peut-être qu'il n'y a pas de trace de Regulus à la Bibliothèque ou alors elle a considéré cette génération trop jeune.





Pour le chapitre 11 je suis 100% de ton avis. Pour l'enfant j'avais pas vu les choses sous cet angle, j'imagine pas Tonks aussi manipulatrice. (pareil pour le mariage, pour le mariage je pense que Molly a convaincu Remus, qu'il était amoureux mais s'interdisait ce bonheur, mais qu'il a fini par être convaincu) pour le bébé j'avais pensé à un "bébé surprise" un bébé "accident" mais que Tonks a tout de suite hurlée de joie, alors que Remus a prit peur. Mais c'est un peu vrai ça tombe comme un cheveu sur la soupe.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2567
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eejil9 » 09 août 2016 - 10:21

Bon, je crois que vous m'avez totalement perdue, mon retard est infini... Comme je n'ai même pas fini le tome 6, je vais vous laisser et relire tout ça à mon rythme ! :wink:
"Dire. Dire ce qu'on meurt d'envie de dire. Dire ce qu'on a besoin de dire. Besoin vital. Terrifiant. Dire ce qu'on ignore avoir envie ou besoin de dire. Dire pour comprendre, nettoyer, guérir, avancer. Mais est ce que dire suffit ? Tout à l'heure je l'ai cru."

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 10 août 2016 - 22:53

Haha pauvre Eejil :lol: Lis à ton rythme, et on se retrouvera pour une prochaine relecture collective ! :D

Oui, j'ai peut-être un peu exagéré pour la manipulation de Tonks, encore que ça ne me surprendrait pas, mais le coup du bébé surprise et de leurs réactions respectives, ça par contre je suis totalement d'accord !

Plus qu'un chapitre de retard !

Chapter Twelve : Magic is Might

Ce que j'ai aimé : La préparation de tout leur plan, et puis leur arrivée sur place, Hermione qui se met à faire prendre des substances bizarres aux gens du Ministère en leur proposant des bonbons :mrgreen: Et puis, même si c'est horrible, j'ai bien aimé ce petit tour au Ministère, cette découverte des lieux qui ont beaucoup changé, l'horrible fontaine de la Fraternité...
Et puis Kreattur est définitivement trop choupi au début ♥
Et puis bon apprendre que Rogue est directeur de l'école, c'est un connard mais il peut peut-être protéger quelques élèves - encore qu'il ne se soit pas trop foulé quand on apprend ce qu'ont subi certains Gryffondor...


Ce qui m'a moins plu : L'ambiance au Ministère, cette haine contre les nés-Moldus, Yaxley, Ombrage, tous ces gens qui haïssent ceux qui n'ont pas un sang pur, et le pauvre Ron qui découvre que l'homme qu'ils ont renvoyé chez lui devait assister au procès de son épouse... En fait j'ai pas grand chose à dire sur ce chapitre, j'en aime certains détails mais la plupart des éléments me dégoûtent parce que cette ambiance est juste ignoble...

Une citation :
Harry looked more closely and realised that what he had tought were decoratively carved thornes were actually mounds of carved hmans; hundreds and hundreds of naked bodies, men, women and children, all with rather stupid, ugly faces, twisted and pressed together to support the weight of the handsomely robed wizards.
Trad : Harry regarda plus attentivement et s’aperçut que ce qu’il avait pris pour des trônes ouvragés était en fait un entassement d’êtres humains sculptés : des centaines et des centaines de corps nus d’hommes, de femmes, d’enfants, aux visages laids et stupides, étaient serrés les uns contre les autres, dans des poses contournées, pour supporter le poids des sorciers élégamment vêtus de leurs robes.



Chapter Thirteen : The Muggle-Born Registration Commission

Ce que j'ai aimé : Euh... Pas grand chose hein... A part l'intervention musclée à la fin, qui est trop cool, la super synchronisation de Harry et Hermione, ce pauvre Ron totalement paumée avec Mary qui lui saute au cou, et Harry qui libère tous les nés-Moldus suspectés. Et puis Ombrage qui se prend un bon coup de Stupéfix, ça fait du bien o/
Après, j'aime bien les infos qu'on apprend, et Harry qui essaye de prévenir Arthur, et les autres employés qui détestent aussi Ombrage, mais le reste...

Ce qui m'a moins plu : ...ben le reste, j'aime pas, parce que c'est une atmosphère oppressante, effrayante... Déjà la partie dans le bureau d'Ombrage, lorsque Harry voit l'oeil de Maugrey, je trouve ça ignoble de la part du Ministère d'avoir récupéré son corps ou au moins son oeil.
Et alors la partie au tribunal... Non mais ce pauvre gars qui clame qu'il n'est pas né-Moldu, mais Ombrage s'en tape, elle veut juste entendre ce qu'elle veut entendre, si ce n'est pas ce qu'elle veut, hop, aux Détraqueurs. La pauvre Mary, totalement humiliée et infantilisée par cette ignoble bonne femme... Et ce mensonge au sujet du médaillon, enfin à sa décharge elle ne pouvait pas dire clairement ce que c'était, mais enchaîner ensuite sur l'apologie de sa pureté de sang...
Et puis le dernier paragraphe, ce bref aperçu du 12 Square Grimmaurd avant de lui dire adieu pour tout le reste du tome et de partir en vadrouille...

Une citation :
She leant forwards over the barrier, the better to observ her victim, and something gold swung forwards too, and dangled over the void: the locket.
Trad : Elle se pencha en avant, par-dessus la balustrade, pour mieux observer sa victime et un objet en or accroché à son cou se mit alors à se balancer dans le vide : le médaillon.



Chapter Fourteen : The Thief

Ce que j'ai aimé : Bon, j'aime déjà beaucoup plus ce chapitre, parce que retour à ce petit huis-clos avec nos trois personnages, même si l'ambiance n'est pas au beau fixe.
J'aime beaucoup la relation entre Harry et Hermione qui se profile déjà, même si elle se montre un peu froide sur la fin. D'ailleurs j'aime beaucoup que Ron ne prenne pas son parti pour une fois, comme il le fait un peu trop au Square Grimmaurd contre Harry, on a l'impression qu'il veut absolument être dans ses petits papiers, alors que là il pousse Harry à lui raconter son rêve avec Gregorovitch, c'est cool ♥
Et puis bon, Hermione est quand même tellement badass, tellement intelligente, cette fille est trop géniale, elle pense à tout, elle est forte, je l'aime ♥

Ce qui m'a moins plu : Ron, qui recommence à devenir insupportable. J'ai aussi des amis comme ça, qui sont infects s'ils ont l'estomac vide, mais merde à la fin, tu fais un effort quand y a clairement d'autres problèmes à l'ordre du jour, tu prends sur toi et puis c'est tout. Ok, le tabou avec Voldemort est déjà en place mais c'est pas pour ça qu'il leur interdit de dire le mot, il est insupportable avec ça. Et puis quand il ne fait même pas l'effort de finir son assiette de champignons alors que Harry se force pour ne pas peiner Hermione...
Mais globalement l'ambiance vend pas du rêve, Hermione est aussi à cran, et Harry avec le médaillon c'est pas mieux...
Et puis la pensée de Kreattur qui s'est retrouvé tout seul face à Yaxley, heureusement qu'on a la certitude qu'il s'en sort :(

Une citation :
'He read Gregorovitch's mind, and I saw the young bloke perched on a window sill, and he fired a curse at Gregorovitch and jumped out of sight. He stole it, he stole whatever You-Know-Who's after. And I... I think I've seen him somewhere...'
Trad : — Il lisait dans ses pensées et j’ai vu un jeune type perché sur le rebord d’une fenêtre. Il a jeté un sortilège à Gregorovitch et s’est enfui en sautant dehors. Il l’a volé, il a volé ce que cherche Tu-Sais-Qui. Et je… je crois avoir déjà vu ce personnage quelque part…
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 11 août 2016 - 08:41

J'aime bien qu'il s'inquiète pour Kreattur sans que cela n'ait à voir avec la fameuse tourte aux rognons. ça montre quelque part que Harry éprouve un peu de reconnaissance à Kreattur (après l'avoir détesté copieusement pendant 2 ans)

Sinon je suis sur le point d'avoir du retard sur ma lecture. :oops:
Image

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 11 août 2016 - 08:58

Pour moi, c'est un peu difficile de lire en ce moment. J'essaie de me tenir à jour, mais je laisse passer d'autres choses en priorité. En plus, je lis de manière moins attentive ces temps-ci, ce qui fait que je rate plein de détails...
Mais enfin, j'ai deux chapitres à rattraper si j'en crois mes estimations.
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 15 août 2016 - 22:59

Retard bientôt rattrapé !

Chapter Fifteen : The Goblin's Revenge

Ce que j'ai aimé : Retrouver des personnages comme Dean ou Ted, voir qu'ils vont bien même si ça ne va pas durer, mais voilà, ce moment où le trio peut avoir des nouvelles de l'extérieur, de leurs amis à Poudlard, ça fait trop plaisir ♥ Mais le reste du chapitre est quand même bien plus maussade... Mais ça ne me déplaît pas. En fait, cette mise à l'épreuve de Ron est essentielle, qu'il comprenne qu'à un moment, il faut prendre sur soi, et qu'on ne t'accueille pas à bras ouverts quand tu reviens après t'être tiré sur un coup de colère.

Ce qui m'a moins plu : Le comportement de Ron au début du chapitre, qui laisse présager ce qui se passe à la fin, et puis les horreurs qu'il dit à Harry, et voir Hermione aussi désespérée, aussi triste, ça me fait tellement de peine :(

Une citation :
'Take off the locket, Ron,' Hermione said, her voice unusually hih. 'Please take it off. You wouldn't be talking like this if you hadn't been wearing it all day.'
'Yeah, he would,' said Harry, who did not want excuses made for Ron.
Trad : — Enlève le médaillon, Ron, le pressa Hermione, la voix étrangement aiguë. S’il te plaît, enlève-le. Tu ne parlerais pas comme ça si tu ne l’avais pas porté toute la journée.
— Oh, si, il dirait exactement la même chose, assura Harry qui ne voulait pas trouver d’excuses à Ron.



Chapter Sixteen : Godric's Hollow

Ce que j'ai aimé : Oh, j'adore ce chapitre *.* Bon, il n'est pas joyeux, mais tellement plein d'émotions... Déjà, j'aime bien voir leur périple de loin, les voir errer de lieux en lieux, et finalement, ce choix d'aller à Godric's Hollow, et Harry qui redevient soudain ce petit garçon du tome 1 qui voyait toute sa famille dans le miroir du Riséd... Oh bon sang, tout ce moment dans le cimetière à Godric's Hollow, la veille de Noël, et la découverte de la tombe des Dumbledore, des Peverell, et enfin des Potter... Ce chapitre est juste tellement puissant, tellement beau quoi ♥
Et puis j'aime bien que ce soit Hermione qui vienne vers lui pour lui proposer ça, pensant à l'épée de Gryffondor alors que lui ne pense qu'à ses parents, mais qu'est-ce qu'il ferait sans elle ? ♥

Ce qui m'a moins plu : La peine d'Hermione, qui reste dans son coin, totalement déprimée après le départ de Ron, la voir s'attarder au début du chapitre en espérant que Ron réapparaîtra, mais en vain :(

Une citation :
Hermione had taken his hand again and was gripping it tightly. He could not look at her, but returned the pressure, now takin deep, sharp gulps of the night air, trying to steady himself, trying to regain control.
Trad : Hermione avait à nouveau pris sa main et la serrait étroitement. Il ne pouvait la regarder mais il lui rendit son étreinte, respirant profondément, à grandes bouffées, l’air de la nuit, essayant de se reprendre, de retrouver le contrôle de lui-même.

J'ai tellement hésité entre les différents moments que je voulais mettre, mais celui-là me serre la gorge à chaque fois, c'est pas souvent que Harry pleure, et à chaque fois ça me brise le coeur :cry:



Chapter Seventeen : Bathilda's Secret

Ce que j'ai aimé : Alors là par contre... J'aime pas ce chapitre, sauf tout le passage du flash-back le 31 octobre 1981. Je le trouve effroyablement glauque et atroce, déjà dès que Bathilda apparaît, on sent que quelque chose cloche, cette petite vieille qui ne dit pas un mot, même avant de savoir que c'est Nagini c'est difficile de s'y attacher.
Mais bon, j'exagère, tout le début du chapitre est juste merveilleux avec le mémorial aux Potter, ainsi que la maison dissimulée aux Moldus, avec l'écriteau plein de graffitis d'encouragements à Harry ♥ Et puis bon, Hermione est juste extraordinaire à la fin de ce chapitre, juste fabuleuse, comme d'habitude, mais qu'est-ce qu'ils feraient sans elle ? ♥♥♥
Mais le passage que je préfère c'est le flash-back, même s'il est affreux, et qu'on voit les Potter mourir, c'est tellement intense d'assister à cette scène dont on nous parle depuis 6 tomes, dont on a quelques aperçus avec les souvenirs de Harry face aux Détraqueurs sans vraiment savoir ce qui s'est passé...

Ce qui m'a moins plu : Toute la partie chez Bathilda... J'ai envie de hurler à Harry de sortir de là, que ça craint, que ça va forcément mal finir, que cette vieille dame est louche à ne s'adresser qu'à lui... Ce moment est juste beaucoup trop glauque...
Et puis l'attaque de Nagini, et l'Horcruxe qui blesse Harry, et la baguette brisée... Et Hermione qui s'en veut terriblement, et Harry qui lui en veut aussi, alors qu'elle leur a sauvé la vie, mais en même temps je le comprends, il ne lui en veut pas vraiment, il a de la peine et il lui faut un coupable. Mais c'est horrible pour elle :cry:

Une citation :
'Avada Kedavra!'
And then he broke: he was nothing, nothing but pain and terror, and he must hide himself, not here in the rubble of the ruined house, where the child was trapped and scraming, but far away... far away...
Trad : — Avada Kedavra !
Il fut alors brisé : il n’était plus rien, plus rien que douleur et terreur et il devait se cacher, non pas ici, dans les ruines de la maison détruite où l’enfant hurlait, pris au piège, mais loin… très loin…
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 16 août 2016 - 16:47

Est-ce que vous savez où il faut en être dans la lecture des chapitres ? J'ai dû arrêter quelques jours et j'ai oublié... Merci.
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 16 août 2016 - 17:25

Je sais pas je crois bien que je suis de nouveau en avance. :oops:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 16 août 2016 - 18:00

Aujourd'hui, on lit le chapitre 21, "Le conte des Trois Frères" ! :D
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2397
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Alienor la Fantasque » 16 août 2016 - 18:37

Merci beaucoup Eanna ! :D
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 16 août 2016 - 22:09

Oh bin j'ai moins d'avance que je craignais, je l'ai lu hier celui-là (en fait j'avais du avoir du retard à un moment)

Du coup.
Chapitre 21 : Le conte des trois frères

J'aime : La chambre de Luna :coeur: J'avais pas retenue qu'elle était forte en peinture, j'avais retenu que Dean avait un petit talent mais pas Luna, je suppose qu'elle est l'auteur de tous ces portraits.
Le conte des 3 frères, l'apparition des reliques.

J'aime pas l'enlèvement de Luna.

Après y'a le côté je suis chafouinée du retournement de Xenophilius mais je lui pardonne le retournement, il fait ça pour sa fille, à sa place j'aurais sans doute changer la ligne éditoriale (ou j'aurais plutôt cesser de publier) et j'avoue aller les dénoncer... Je comprends il voudrait récupérer sa fille en échange, mais peut-on vraiment faire confiance aux Mangemorts pour qu'ils tiennent leur promesse.

Bah j'ai pas de citation pour le coup, enfin si ça serait la description de la chambre de Luna, enfin, la déco avec les portraits et la chaine avec le mots amis répété encore et encore... c'est tellement Luna. :coeur:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 16 août 2016 - 23:21

Allez, j'y suis presque, plus que 3 chapitres de retard :)

Chapter Eighteen : The Life and Lies of Albus Dumbledore

Ce que j'ai aimé : J'aime vraiment beaucoup ce chapitre, et pourtant on en apprend des choses pas drôles... Mais tous ces détails sur les Dumbledore, dont la plupart sont finalement vrais, hormis le fait que Ariana n'était pas Cracmole et était très aimée. Cette facette sombre de Dumbledore qu'on entrevoit, cette fameuse lettre qu'il a écrite à Grindelwald et qui montre que Dumbledore n'a pas toujours été ce grand homme amoureux des Moldus, mais qu'il a été aveuglé par sa propre puissance, et a infantilisé les Moldus en voulant les dominer pour leur bien.
Et puis j'aime tellement Hermione, qui cherche à se faire pardonner la destruction de la baguette de Harry alors qu'elle lui a sauvé la vie et qu'ils ont de la chance que ce soit le seul dommage collatéral ♥
Et alors juste un détail, on en parle de l'âge de Bathilda ? Parce que Dumbledore est mort à 120 ans, or elle en avait facilement 20 de plus que lui, donc 140 ans, pas toute jeune l'historienne !

Ce qui m'a moins plu : Pas grand-chose, en plus ce chapitre est très court... Là c'est Harry qui m'agace un peu, à se renfermer, toujours faire la tête à Hermione même s'il lui dit le contraire, et continuer à se focaliser sur ce que Dumbledore ne lui a jamais dit.

Une citation :
'I thought you'd say "they were young". They were the same age as we are now. And here we are, risking our lives to fight the Dark Arts, and there he was, in a huddle with his new best friend, plotting their rise of power over the Muggles.'
Trad : — Je pensais bien que tu dirais : « Ils étaient jeunes. » Mais ils avaient le même âge que nous aujourd’hui. Et nous, nous sommes là à risquer nos vies pour combattre les forces du Mal alors que lui passait ses journées avec son meilleur ami à comploter leur prise de pouvoir sur les Moldus.



Chapter Nineteen : The Silver Doe

Ce que j'ai aimé : Oh là là, ce chapitre est tellement génial *.* Bon déjà, le retour de Ron, pile au bon moment, alors justement que je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que autant, sans Hermione Harry était foutu, autant sans Ron... ben il se serait moins éclaté, mais le gars lui a quand même beaucoup moins sauvé la mise qu'Hermione dans les 7 tomes. Du coup j'étais contente d'avoir ce rappel, le rappel du fait que Ron c'est son meilleur ami, et qu'il est toujours là (ou presque) quand Harry a besoin de lui ♥ Et c'est lui qui détruit l'Horcruxe quoi ♥
Toute la partie avec le Patronus de Rogue, et l'épée de Gryffondor dans l'eau (Rogue, ce garçon charmant qui a dû prendre tellement de plaisir à la mettre dans un endroit bien horrible à atteindre :mrgreen: ), Harry qui joue au héros et qui se désape pour plonger dans l'eau glacée ♥
Bon et puis le retour de Ron à la tente, et la crise de nerf d'Hermione, que je comprends à 100%, parce que voilà, le gars se repointe après les avoir laissés tomber, même s'il avait prévu de revenir il a mis tellement de temps que j'hallucine qu'il imagine se faire accueillir à bras ouverts x) Et puis j'adore le récit de la boule de lumière, parce que je revois la scène du film qui me fait mourir de rire à chaque fois tellement elle est WTF :lol:

Ce qui m'a moins plu : Ron qui s'imagine que Hermione va lui sauter dans les bras, mais bon ça m'exaspère plus que ça me déplaît^^
Et Harry, ce monstrueux boulet qui ne retire pas l'Horcruxe avant de sauter dans l'eau, mais mec... Sans Hermione t'es vraiment foutu en fait...
Et puis l'horrible scène de la destruction de l'Horcruxe, avec les horreurs qu'entend et voit Ron, qui le ramène sans cesse à son complexe d'infériorité, autant des fois il m'énerve avec ça, autant là j'avais tellement de peine pour lui :cry:

Une citation :
There before him stood Ron, fully dressed but drenched to the skin, his hair plastered to his face, the sword of Gryffindor in one hand and the Horcrux angling from its broken chain in the other.
Trad : Devant lui se tenait Ron, habillé de pied en cap mais trempé jusqu’aux os, ses cheveux plaqués contre son visage, l’épée de Gryffondor dans une main, l’Horcruxe dans l’autre, pendant au bout de sa chaîne brisée.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 18 août 2016 - 00:04

Et voilà, retard rattrapé ! :D

Chapter Twenty : Xenophilius Lovegood

Ce que j'ai aimé : Hm... En fait je n'aime vraiment pas le personnage de Xenophilius Lovegood dans cette partie du livre, et comme il occupe une bonne partie du chapitre... Mais bon, j'ai quand même bien aimé le début du chapitre, avec la rancoeur d'Hermione toujours tenace et Ron qui essaye de faire amende honorable le plus possible, et qui se range tout le temps du côté d'Hermione quitte à en faire trop, ça me fait tellement rire :lol:
Et puis découvrir la maison de Luna, qui est quand même tellement spéciale, cette maison en forme de tour d'échec, entièrement circulaire, et la réplique du diadème de Serdaigle, et la corne d'Eruptif...

Ce qui m'a moins plu : Eh bien Xenophilius, parce que je le trouve terriblement antipathique, même si j'essaye vraiment de le comprendre, Luna a disparu, enlevée par les Mangemorts, il est mort d'inquiétude pour elle, tout ça... Mais voilà, j'aime pas ce personnage, que je qualifie de "pauvre type", le genre de gars paumé, bizarre, totalement à l'ouest, faible... Bref, je ne l'aime vraiment pas.

Une citation :
Ron was pointing upwards, towards the top of the hill on which they had appeared, where a most strange-looking house rose vertically against the sky, a great, black cylinder whith a ghostly moon hanging behind it in the afternoon sky. 'That's got to be Luna's house, who else would live in a place like that?'
Trad : Il montrait du doigt le sommet de la colline sur laquelle ils avaient atterri Une maison des plus étranges se dressait verticalement contre le ciel, une sorte de grand cylindre noir avec une lune fantomatique suspendue derrière elle, dans la lumière de l’après-midi.
— La voilà, la maison de Luna, qui d’autre pourrait vivre dans un endroit pareil ?



Chapter Twenty-One : The Tale of the Three Brothers

Ce que j'ai aimé : Alors là, par contre, qu'est-ce que j'aime ce chapitre :coeur: J'ai pas grand-chose à ajouter par rapport à ce qu'a dit Flo, parce que la chambre de Luna est juste merveilleuse, et que j'adore voir Harry ressentir un élan d'affection pour elle en voyant tout ça ♥
Et puis le conte des Trois Frères qui est juste génial, tellement imagé, et qui donne tellement d'infos sur les reliques !
Et voilà, l'évocation de ces fameuses reliques de la Mort, dont on entend parler dans le titre du livre mais qui n'apparaissent que maintenant !
Et Hermione, qui est encore une fois absolument géniale pendant leur fuite de chez les Lovegood, qui arrive à penser à tout, à chaque chapitre elle me rappelle à quel point c'est un personnage exceptionnel ♥

Ce qui m'a moins plu : Il me pourrit mon dernier OS sur Luna, où j'avais imaginé que la chambre de Luna était restée intacte après l'explosion alors que là on nous dit qu'un bout de son lit traverse le plafond, mais zut quoi :mrgreen:
La trahison de Xenophilius, même si on peut lui trouver des excuses, mais voilà, j'y arrive pas... Je ne supporte pas de le voir pleurer et supplier à genoux les Mangemorts, j'ai envie de lui dire d'avoir un semblant de dignité, et rien à faire, je n'arrive pas à compatir, je trouve juste qu'il fait pitié.
Et puis quand on apprend que Luna a été enlevée, oh bon sang :(

Une citation :
'It was only when he had attained a great age that the youngest brother finally took off the Cloak of Invisibility and gave it to his son. And then he greeted Death as an old friend, and went with him gladly, and equals, they departed this life.'
Trad : Ce fut seulement lorsqu’il eut atteint un grand âge que le plus jeune des trois frères enleva sa Cape d’Invisibilité et la donna à son fils. Puis il accueillit la Mort comme une vieille amie qu’il suivit avec joie et, tels des égaux, ils quittèrent ensemble cette vie.

Et une autre pour le plaisir :
Luna had decorted her bedroom ceiling with five beautifully painted faces: Harry, Ron, Hermione, Ginny and Neville. They were not moving as the portraits at Hogwarts moved, but there was a certain magic about them all the same: Harry thought they breathed. What appeared to be fine golden chains wove aroung the pictures, linking them together, but after examining them for a minute or so, Harry realised that the chains were actually one word, repeated a thousand times in golden ink: friends... friends... friends...
Trad : Luna avait décoré le plafond de sa chambre de cinq portraits magnifiques, ceux de Harry, Ron, Hermione, Ginny et Neville. Ils n’étaient pas animés comme les tableaux de Poudlard mais il y avait quand même en eux une certaine magie. Harry avait l’impression qu’ils respiraient. De fines chaînes d’or s’entrelaçaient entre les portraits, en les reliant les uns aux autres, mais après les avoir observées pendant un certain temps, il s’aperçut que les chaînes étaient en fait constituées du même mot mille fois répété, tracé à l’encre dorée : « amis… amis… amis…»



Chapter Twenty-Two : The Deathly Hallows

Ce que j'ai aimé : Oh là là, celui-là aussi je l'aime de chapitre ! Enfin, surtout la 2e partie, avec Potterveille, ce passage est absolument génial, ça fait tellement de bien d'avoir des nouvelles du monde extérieur, de voir que certains personnages vont bien - d'autres moins bien... -, de voir ce soutien indéfectible à Harry, c'est juste tellement émouvant ♥ Et puis les jumeaux toujours aussi drôles, ça fait du bien un peu de légèreté !
Et voir cette progression de folie dans l'intrigue, même si j'ai toujours trouvé que tout découlait un peu trop logiquement dans la tête de Harry x) Ca y est, le gars comprend que la pierre de Résurrection est dans le Vif d'Or, alors qu'il n'a pas de preuve de son existence, non mais sérieux, Dumbledore à quoi tu pensais en leur distillant des indices aussi tordus ? x) Pouvait pas dire les choses clairement non ? Pousser les gens à faire des quêtes c'est bien, mais quand la survie du monde est en jeu, c'est pas mal aussi de faire profiter les autres de ce qu'on sait...
Et puis les compliments que reçoit Hermione après les avoir sortis de là, parce qu'elle n'en reçoit définitivement pas assez pour tous les exploits qu'elle accomplit ♥
Oh, et j'aime bien que Harry regrette ses visions de Voldemort... Je trouve que ça donne un côté totalement effrayant au personnage, que sa quête des Horcruxes rend un peu cinglé, c'est juste génial de montrer des facettes aussi sombres de son personnage !

Ce qui m'a moins plu : Le scepticisme d'Hermione, mais c'est bête parce que je serais exactement pareille qu'elle dans cette situation, sauf que là Harry a raison, comme dans le tome 6 à propos de Malefoy, et que les autres ne le croient pas... mais bon, à leur décharge, c'est tellement WTF comme raisonnement qu'on peut difficilement leur en vouloir x)
Et la fin, des claques Harry, on te dit que le nom est tabou, c'est pas pour des prunes !

Une citation :
Harry, Ronn and Hermione were still beaming. Hearing familiar, friendly voices was an extraordinary tonic; Harry had become so used to their isolation he had nearly forgotten that other people were resisting Voldemort. It was like waking from a long sleep.
Trad : Harry, Ron et Hermione avaient toujours un sourire radieux. Entendre des voix familières, amicales, constituait un extraordinaire stimulant. Harry s’était tellement habitué à leur isolement qu’il en avait presque oublié que d’autres résistaient également à Voldemort. C’était comme s’il s’était éveillé d’un long sommeil.



Haha, pour une fois, la fiche du chapitre du jour en temps et en heure ! :D

Chapter Twenty-Three : Malfoy Manor

Ce que j'ai aimé : Je crois que c'est un de mes chapitres préférés du tome 7, à chaque lecture je l'attends avec impatience, parce qu'il s'y passe tellement de choses, et pourtant il est juste horrible comme chapitre...
Mais voilà, déjà Hermione, encore et toujours, sa présence d'esprit, quand elle jette ce sortilège à Harry, quand elle arrive à inventer l'histoire de l'épée sous les Doloris, bon sang cette fille est juste extraordinaire ♥
Retrouver Luna et Dean (mais du coup ça me flingue aussi une fic sur Dean et Luna, parce que j'étais convaincue qu'ils retrouvaient Dean au Manoir Malefoy et que donc il avait passé du temps avec Luna, alors que pas du tout, je suis un boulet :mrgreen: ), et puis Dobby, Dobby quoi ♥♥♥ Ce chapitre est juste terrible pour lui, qui vient pour aider Harry et ses amis, et qui se sacrifie pour eux, bon sang j'en ai des frissons à chaque fois de lire ce passage :cry:
Et Ron totalement fou dans les geôles du Manoir, ça me redonne presque fois en le Ron/Hermione ce passage, et puis entendre les hurlements de Hermione qui résiste comme elle peut sous les sortilèges de Bellatrix, c'est horrible mais la mise à l'épreuve des personnages c'est ce que je préfère et donc j'aime énormément ce chapitre !
Et puis Drago, même si c'est toujours par lâcheté, qui ne dénonce pas Harry, Ron et Hermione, qui a l'air de faire dans son pantalon mais qui reste évasif, même si c'est parce qu'il a peur d'avoir leur mort sur la conscience, et certainement pas par soutien à leur cause...

Ce qui m'a moins plu : La mort de Dobby évidemment, oh là là ce passage est tellement affreux :cry: :cry:
Les Rafleurs, et surtout Greyback, je n'arrive pas à me dire qu'il ne veut Hermione que pour la bouffer ou l'écorcher vive, il a l'air tellement pervers qu'il a forcément d'autres horreurs en tête...
Bellatrix cette cinglée, mais comment j'ai pu apprécier ce personnage ?...

Une citation :
'Dobby has no master!' squealed the elf. 'Dobby is a free elf, and Dobby has come to save Harry Potter and his friends!'
Trad : — Dobby n’a pas de maître ! répliqua l’elfe d’une voix aiguë. Dobby est un elfe libre et Dobby est venu sauver Harry Potter et ses amis !



Édit peek : Merci d'éviter le double post.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11026
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 18 août 2016 - 16:21

Merci d'avoir cité la description de la chambre de Luna. :coeur:

Chapitre 22... Harry est tellement remonté à bloc grâce à Potterveille, qui le coupe de ce qu'il vit depuis des mois, qu'il en oublie le tabou. (bon cela va permettre de trouver un autre Horcruxe, parce qu'il n'aurait jamais pu le trouver sans ça.

Chapitre 23
Tu l'appreçiais peut-être parce qu'un(e) bon(ne) méchant(e) c'est important (regarde les meilleurs Disney sont ceux qui ont les meilleurs méchants) et dans le genre bonne méchante elle se pose.

J'ai rien à rajouter à ce que tu dis sur ce chapitre.
Pour Greyback je partage ton avis, ça fait froid dans le dos... :peur:


[quote="Eanna"]Retrouver Luna et Dean (mais du coup ça me flingue aussi une fic sur Dean et Luna, parce que j'étais convaincue qu'ils retrouvaient Dean au Manoir Malefoy et que donc il avait passé du temps avec Luna, alors que pas du tout, je suis un boulet :mrgreen: )[/quote]
Hahaha, en fait je pensais aussi lorsque j'ai écris mon Dean/Luna pour Losty lors de mon premier échange de noël, mais comme l'idée du couple ne m'avais jamais effleuré j'ai justement relu toute la fin à partir de la scène des Rafleurs, j'ai éviter l'erreur. Sinon j'adore le "Oh bonjour Dean" de Luna comme si tout était normal alors qu'elle est en train de défaire leur lien... c'est tellement lunesque comme attitude.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6912
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 19 août 2016 - 11:03

Non, je crois juste que je l'appréciais parce que c'était "cool" d'aimer les méchants plutôt que les gentils, et que j'avais l'impression d'être trop originale et badass en aimant un personnage aussi horrible :lol:

Chapter Twenty-Four : The Wandmaker

Ce que j'ai aimé : L'enterrement de Dobby, qui est un moment tellement plein d'émotions... Les gestes doux et plein de gentillesse de Luna, dont le discours est juste parfait - alors que s'il avait été prononcé par quelqu'un d'autre il aurait sonné grandiloquent et faux.
La gentillesse de Bill, et de Fleur qui s'occupe d'Hermione, d'ailleurs j'aimerais bien écrire un missing moment sur les moments qu'elles passent ensemble durant ce chapitre, les discussions qu'elles peuvent avoir, et cette autre facette de Fleur qui apparaît de plus en plus.
Tous les renseignements qu'on obtient, surtout de la part d'Ollivander, qui me fait tellement de peine, le pauvre homme qui a vécu ces choses horribles pendant plus d'un an...
Les tribulations de Harry, tous ses doutes, mais aussi ses certitudes comme celle qu'il y a un Horcruxe dans le coffre des Lestrange, mais j'aime particulièrement le passage où il se demande ce que savait Dumbledore à son sujet qu'il ignore encore...
Et la fin du chapitre, qui est tellement puissante, tellement forte.

Ce qui m'a moins plu : Le passage avec Gripsec, je ne l'aime pas beaucoup, déjà parce que le gobelin est terriblement antipathique, sournois, dissimulateur, et puis je ne sais pas, j'aime pas trop la discussion qu'ils ont, alors qu'elle préfigure leur prochaine escapade.
Et puis j'aimerais savoir avec quelle baguette Harry a gravé la tombe de Dobby, j'espère que c'est celle de Drago et pas celle de Bellatrix. Mais même si c'est celle de Drago...
Et en fait, je suis pas fan de toute cette histoire autour des propriétaires de baguette, je trouve que ça manque de cohérence avec le reste de la saga, vu le nombre de fois que Harry s'est fait désarmer ou a désarmé quelqu'un, il ne devrait plus pouvoir se servir aussi bien de sa baguette... En revanche, ça explique peut-être la médiocrité de Neville et Ron avant qu'ils aient leurs propres baguettes, puis qu'ils avaient respectivement les baguettes de leur père et de leur frère, donc comme ils ne les leur avaient pas prises par la force, elles ne pouvaient pas correctement leur appartenir...

Une citation :
The spider-like hand swooped and pulled the wand from Dumbledore's grasp, and as he took it, a shower of sparks flew from its tip, sparkling over he corpse of its last owner, ready to serve a new master at last.
Trad : La main semblable à une araignée plongea et arracha la baguette de l’étreinte de Dumbledore. Au moment où il s’en saisit, une pluie d’étincelles jaillit de son extrémité, scintillant au-dessus de la dépouille de son dernier possesseur. Elle était prête, enfin, à servir un nouveau maître.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités