[Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11931
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 19 août 2016 - 13:03

Eanna a écrit:

> Chapter Twenty-Four : The Wandmaker
>

> Et en fait, je suis pas fan de toute cette histoire autour des
> propriétaires de baguette, je trouve que ça manque de cohérence avec le
> reste de la saga, vu le nombre de fois que Harry s'est fait désarmer ou a
> désarmé quelqu'un, il ne devrait plus pouvoir se servir aussi bien de sa
> baguette... En revanche, ça explique peut-être la médiocrité de Neville et
> Ron avant qu'ils aient leurs propres baguettes, puis qu'ils avaient
> respectivement les baguettes de leur père et de leur frère, donc comme ils
> ne les leur avaient pas prises par la force, elles ne pouvaient pas
> correctement leur appartenir...
>

Y'a quand même un "lien" familial qui fait que la baguette n'est pas totalement inefficace, Quand Harry utilise la baguette d'Hermione je pense que le fait qu'elle est prêtée fonctionne aussi, qu'il y a une affinité entre les 2 propriétaires (mais Ron a désarmé le raffleur, donc il est le propriétaire de cette baguette, mais elle ne fonctionne pas bien avec lui). Pour Harry qui est désarmé c'est un fait mais il récupère sa baguette, on ne la lui prends pas, du coup il garde l'allégeance. Moi ce qui me chiffonne le plus c'est Drago dans le premier livre qui dit que sa mère est parti chercher sa baguette (à moins que ses parents aient demander pour lui une baguette sur mesure, après tout c'est ce qu'Ollivander a fait pour Peter (et qu'il fera pour Luna aussi) enfin bref il y a encore des points un peu flou au niveau de cette histoire de baguettes je suis bien d'accord, mais je trouve cette discussion palpitante.

J'aime pas la fin, la profanation de la tombe...
Je me demande si Harry à la suite de cette discussion a conscience qu'il est devenu le maitre de la baguette de Sureau en désarmant Drago ?
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7365
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 23 août 2016 - 00:04

Oui, je suis d'accord, y a une différence quand la baguette est donnée de bon gré, ou si on récupère celle qu'un autre a piquée à quelqu'un, mais quand même, le désarmement à distance (parce que Drago n'a jamais eu la baguette de sureau, et donc Harry qui le désarme, et la baguette de sureau qui pige à distance que son maître est désarmé...), je trouve ça un peu gros x)

Chapter Twenty-Five : Shell Cottage

Ce que j'ai aimé : J'aime tellement ce chapitre, et toute l'ambiance à la Chaumière aux Coquillages ♥ En fait, j'aime surtout capter les détails des personnages secondaires, Bill et Fleur, Dean et Luna... J'aime tellement le moment où Dean revient avec Luna, et qu'il a l'air embarrassé comme tout quand elle lui raconte les trucs sur les Ronflaks et en même temps j'aime bien imaginer qu'ils viennent de s'embrasser et que Dean se sent trop gêné à l'idée que les autres l'apprennent :mrgreen: (oui, je vais loin)
Bon et puis l'annonce du bébé de Tonks et Lupin, parce que même si ce couple est totalement WTF, un peu d'amour dans ce monde de brutes ça fait du bien ♥ Et puis Lupin qui demande à Harry d'être le parrain, qui montre qu'il lui a pardonné, awwwww ♥
Et j'aime tellement Bill, et sa discussion avec Harry sur les Gobelins et leur façon de raisonner, j'adore son calme et sa pédagogie, et le fait qu'il traite Harry en égal et pas comme un gamin de 17 ans.
Et puis Fleur, juste tellement gentille et protectrice, toujours convaincue que Harry a sauvé sa soeur - ou en tout cas elle considère qu'il a agi comme si Gabrielle était en danger, ce qui revient au même.

Ce qui m'a moins plu : Gripsec, j'aime tellement pas ce personnage, sournois, dissimulateur, hargneux... Le fait qu'il veuille l'épée de Gryffondor, qu'il passe son temps à cracher sur les sorciers, qu'il ne leur fasse pas confiance - même s'il a raison sur ce coup-là, je suis du côté d'Hermione, ce genre de plan foireux ça m'aurait pas du tout plu. Cette façon qu'il a de ne jamais les laisser ensemble, de considérer Fleur comme sa domestique, de rester méchant et désagréable envers les sorciers qui viennent juste de lui sauver la vie...
Et en même temps, je n'aime pas que Ron minimise les dégâts causés par les sorciers chez les Gobelins - qui en ont sans doute commis presque autant -, qui voit ça comme des inventions de la part de Gripsec et ne le prend pas au sérieux.

Une citation :
'Yes - yes - a boy' said Lupin again, who seemed dazed by is own happiness. He strode round the table and hugged Harry; the scene in the basement of Grimmauld Place migt never have happened.
'You'll be godfather?' he said, as he released Harry.
Trad : — Oui… Oui… un garçon, répéta Lupin qui semblait ébloui par son propre bonheur.
Il contourna la table à grands pas et serra Harry dans ses bras. On aurait dit que la scène qui s’était déroulée dans le sous-sol du square Grimmaurd n’avait jamais eu lieu.
— Tu veux bien être le parrain ? lui demanda-t-il en relâchant son étreinte.



Chapter Twenty-Six : Gringotts

Ce que j'ai aimé : Oh là là, on rentre dans les dernières 24h du bouquin... et il reste encore 11 chapitres... Tout va à la fois très vite et très lentement, et j'adore ça, j'ai mis longtemps à capter qu'il ne s'écoulait qu'une journée entre ce chapitre et la fin de la bataille, j'avais l'impression que ça s'étendait encore sur au moins une semaine !
Bref, ce chapitre est encore trop génial, Hermione est géniale en Bellatrix, quand elle dit bonjour à Tom, quand elle a l'air paumée au début mais qu'elle prend de l'assurance et commence à jouer son rôle avec brio ♥
Quand ils infiltrent Gringotts, à coups d'Imperium, qu'ils parviennent jusqu'au coffre des Lestrange alors que les Gobelins sont avertis qu'il y a des intrus, toute la partie dans le coffre où j'ai teeeeeellement mal pour eux, de se faire brûler comme ça par les objets ! Et enfin, la Coupe ♥
Et puis l'évasion de Gringotts à dos de dragon, est-ce que c'est possible de faire plus badass quoi ? ♥

Ce qui m'a moins plu : La trahison de Gripsec, même si non pas totalement puisqu'il a tenu sa promesse de les guider au coffre des Lestrange, mais la façon dont il vole l'épée, alors que Harry le sauve des objets incandescents, lui montrant ainsi que les sorciers n'en ont pas rien à carer des Gobelins...
Et le pauvre dragon, maltraité depuis des années dans cette banque :(
Et l'homme qui se jette sur Hermione au début, pour lui demander où sont ses enfants, pauvre homme :( Le personnage de Travers est ignoble, aussi.

Une citation :
'It's here, it's up there!'
Ron and Hermione pointed their wands as it too, so that the little golden cup sparkled in a three-way spotliht: the cup that had belonged to Helga Hufflepuff, which had passed into the possession of Hepzibah Smith, from whom it had been stolen by Tom Riddle.
Trad : — Elle est là-haut, là-haut !
Ron et Hermione pointèrent à leur tour leurs baguettes et une petite coupe d’or étincela sous l’effet des trois rayons conjugués : c’était la coupe qui avait appartenu à Helga Poufsouffle, puis était passée entre les mains de Hepzibah Smith, à qui Tom Jedusor l’avait volée.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11931
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 23 août 2016 - 08:33

Eanna a écrit:

>
> Chapter Twenty-Five : Shell Cottage
>
> Dean et Luna... J'aime tellement le
> moment où Dean revient avec Luna, et qu'il a l'air embarrassé comme tout
> quand elle lui raconte les trucs sur les Ronflaks et en même temps j'aime
> bien imaginer qu'ils viennent de s'embrasser et que Dean se sent trop gêné
> à l'idée que les autres l'apprennent :mrgreen: (oui, je vais loin)

Hum de toute façon y'a un truc entre eux c'est certain (mais j'ai jamais imaginé ça à cet instant là)

Chapitre 26 : Là j'ai remarqué un truc que je crois n'avoir jamais remarqué avant, la sensation dans le bras de Harry quand il lance le premier Imperium. C'est pas la première fois qu'il fait de la magie noire mais la première fois c'était inconscient,c'est psychologique ou alors c'est parce que c'est un impardonnable ? :gne:
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7365
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 24 août 2016 - 17:08

Je ne sais pas s'il est capable de ressentir les sensations de Voldemort... Ses émotions oui, mais le reste... Et il a déjà jeté le Doloris à Bellatrix dans le 5, mais sans "le vouloir", donc pas les mêmes sensations, du coup je pense que ça compte comme "premier" sortilège Impardonnable à ce moment-là !

Chapter Twenty-Seven : The Final Hiding Place

Ce que j'ai aimé : Oh là là mais ce chapitre est tellement tellement génial, je crois que je vais dire ça pour tous les chapitres à partir de maintenant en fait :mrgreen:
La début, à vol de dragon, quand ils sautent dans le lac et qu'Hermione s'inquiète pour le dragon - j'adorerais l'idée qu'il soit recueilli par Charlie et soigné dans sa réserve ensuite -, et la vision qu'a Harry de Voldemort, quand il comprend enfin où ils doivent se rendre ! Ensemble, sous la cape, tous les trois, comme ça a commencé et comme ça finira ♥
Et puis c'est con mais j'imagine Voldemort péter les plombs en poussant des cris suraigus, c'est dingue comme ça vous décrédibilise un personnage :mrgreen:

Ce qui m'a moins plu : On entre dans les chapitres où j'adore tout (oui, même la mort des personnages parce que j'aime les trucs tristes), où j'arrive plus à m'arrêter, donc à part quelques micro-détails, cette partie sera assez vide maintenant XD

Une citation :
'He knows.' His own voice sounded strange and lox after Voldemort's high screams. 'He knows, and he's going to check where the others are, and the last one,' he was already on his feet, 'is at Hogwarts. I knew it. I knew it.'
Trad : — Il sait.
Sa propre voix lui parut grave et étrange, après les hurlements aigus de Voldemort.
— Il sait et il va vérifier les cachettes des autres Horcruxes. Le dernier – il s’était mis debout à présent – se trouve à Poudlard. Je le savais. Je le savais.



Chapter Twenty-Eight : The Missing Mirror

Ce que j'ai aimé : Encore un chapitre extraordinaire ♥
Lorsqu'ils arrivent à Pré-au-Lard, où Harry se rend compte que sa cape résiste aux sortilèges, preuve supplémentaire s'il en faut que c'est une vraie cape... Et puis tout ce qui se passe à partir du moment où ils rencontre Abelforth, qui les protège, et qui en dépit de son côté défaitiste, de sa piètre opinion de son frère, va les aider ♥
Tout le récit au sujet d'Ariana - je me demande toujours si ce que les Moldus lui ont fait est bien ce que je m'imagine ou si j'extrapole trop... -, au sujet de Dumbledore, qui nous démystifie encore plus le personnage, et quand on comprend enfin ce qu'il revivait en buvant la potion... Tout ce que ce récit éclaire, tout ce qu'on comprend, et quelque part on en apprécie encore davantage Dumbledore, qui avait des défauts, de terribles défauts, mais qui a changé, qui a ouvert les yeux et a choisi de changer de voie, ce que davantage de Mangemorts auraient dû faire mais n'ont pas eu l'intelligence ou le courage de faire... Et je comprends tellement mieux sa phrase au sujet de Cedric, lorsqu'il dit qu'on a le choix, entre le bien et le mal, on a toujours le choix, et il savait de quoi il parlait mais on l'ignorait encore à ce stade de la lecture.
Et bon sang, cette fin, oh mon dieu Neville quoi *.* ♥♥♥

Ce qui m'a moins plu : Peut-être le défaitisme d'Abelforth, même s'il n'a pas complètement abandonné... Mais quand il est convaincu que Voldemort a gagné, j'ai envie de le secouer, de lui dire qu'Harry est là, que rien n'est joué !

Une citation :
'Your brother knew how to finish You-Know-Who and he passed the knowledge on to me. I'm going to keep going until I succeed - or I die. Don't think I don't know how it might end. I've known it for years.'
Trad : Votre frère savait comment venir à bout de Vous-Savez-Qui et il m’a transmis ce savoir. Je continuerai jusqu’à ce que je réussisse… ou que je meure. Ne croyez pas que j’ignore comment les choses pourraient finir. Je le sais depuis des années.



Chapter Twenty-Nine : The Lost Diadem

Ce que j'ai aimé : Oh là là, mais ce chapitre *.* Il est beaucoup trop fort en émotions quoi, toutes ces retrouvailles, ce soutien indéfectible à Harry, cette volonté de se battre pour lui, de l'aider, à la place de Harry j'aurais eu envie de tous les serrer dans mes bras pour autant de confiance, et en même temps je le comprends de ne pas vouloir les mêler à ça, de ne pas vouloir avoir des morts sur la conscience, de ne pas vouloir les voir se battre pour lui, mourir pour lui, et s'en sentir effroyablement responsable...
Tout le récit de Neville donne tellement de frissons, les horreurs perpétrées par les Carrows mais les actes de rébellion de l'A.D, tous ceux qui se dressent contre eux et en payent le prix... Et puis c'est bête et un peu égoïste, mais dans le lot il y a des personnages sur lesquels j'ai écrit, dont j'ai aimé imaginer la personnalité, et je m'y attachée, et les retrouver là, ben ça me fait un petit pincement au coeur quoi ♥
Puis l'arrivée de tout le monde, oh mon dieu j'ai tellement une boule dans la gorge quand on voit arriver Fred, et puis tous les autres, et puis Ginny et que Harry perd ses moyens, mais qu'en même temps il ne veut pas la voir ici - je me souviens qu'à ma première lecture, j'avais rien compris à ce passage, et je cherchais à quel moment ils avaient pu se disputer pour qu'il n'ait pas envie de la voir :mrgreen:
Bon et puis Luna, qui leur apprend l'existence du diadème de Serdaigle, et puis le périple jusqu'à la salle commune des Serdaigle, et la fin...

Ce qui m'a moins plu : Ouais alors, deux minutes on en parle de tous ces gens qui ignorent ce qu'est un diadème ?... Ou alors le mot est vachement moins usité en anglais, un peu comme "tiare" chez nous, mais un diadème quoi... x)
Et puis je sais bien qu'il n'a pas envie que des gens se mettent en danger pour lui, mais je ne peux pas m'empêcher de trouver Harry un peu méprisant, même si évidemment ce n'est pas son intention, mais tout son truc du "vous ne pouvez pas comprendre", alors qu'il a en face de lui des tas de gens qui lui font confiance... D'ailleurs j'ai jamais vraiment compris pourquoi il ne leur parlait pas des Horcruxes, là je trouve qu'il exécute trop les ordres de Dumbledore, ça aurait sans doute bien accéléré le truc s'il leur en avait parlé, les autres auraient su quoi combattre.

Une citation :
'Everyone in this Room's been fighting and they've been driver in here because the Carrows were hunting them down. Everyone in here's proven they're loyal to Dumbledore - loyal to you.'
Trad : - Tous ceux qui sont dans cette salle se sont battus et ont été obligés de se réfugier ici parce que les Carrow les pourchassaient. Chacun de nous a montré sa loyauté envers Dumbledore… envers toi, Harry.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11931
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 24 août 2016 - 17:41

Non pas les sensations de Voldemort, mais il a une sorte de fourmillement dans le bras quand il lance le sort.


Chapitre 27 et la réplique de Ron quand Hermione s'inquiète pour le Dragon (oui je suis sûre qu'elle va demander à Charlie après, ça pourrait être un Missing moment à faire :wink: ) Bref quand elle s'inquiète et que Ron lui sort un truc du genre : "il se POURRAIT qu'ils aient remarqué notre cambriolage" (oui je sais c'est pas la citation, mais c'est l'idée ) :lol: J'adore il détend un peu l'atmosphère.

Chapitre 28 : le passage entre la tête de sanglier et Poudlard :coeur: N'empêche heureusement qu'ils tombent sur Abelforth, qui d'un les aide, et qui de deux a un passage secret. (et oui Neville :coeur: )

Chapitre 29 :
[quote="Eanna"]t puis Ginny et que Harry perd ses moyens, mais qu'en même temps il ne veut pas la voir ici - je me souviens qu'à ma première lecture, j'avais rien compris à ce passage, et je cherchais à quel moment ils avaient pu se disputer pour qu'il n'ait pas envie de la voir :mrgreen:[/quote] :lol: excuse moi, mais je trouve ça trop chou. :wink:

Oui, c'est vrai que Harry est un peu trop "vous pouvez pas comprendre", mais il finit par leur sortir des demi-vérité au final, ce qui prouve qu'il leur fait confiance et il évolue un peu vis à vis de ce que lui a dit Abelforth, le culte du secret n'est pas forcément la solution.
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7365
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 24 août 2016 - 18:01

Oh ouiiii honte à moi j'ai oublié ce merveilleux moment quand Ron détend l'atmosphère :coeur: Je me souviens que j'avais éclaté de rire à ce passage, à ma première lecture, et même à la 15e j'en ris encore :lol:

Non mais t'excuse pas de rigoler hein, j'avais 13 ans, j'étais un peu bourrine, si on me disait pas les choses clairement je pouvais pas comprendre hein, s'pour ça que j'ai pas soupçonné le Ron/Hermione jusqu'à ce que clairement ils s'embrassent à la fin XD (certains savent qu'aujourd'hui ça n'a pas changé hein, je suis toujours autant bourrine :mrgreen: )
En plus je sais qu'à la première lecture, j'avais lu tellement vite que j'avais cru que c'était Ron qui disait "elle est comme une soeur pour moi" pendant la destruction de l'Horcruxe, donc autant te dire que j'ai pas trop compris d'où ça sortait leur baiser à la fin, tellement j'étais convaincue qu'Hermione finirait avec Harry, surtout vu que Ginny et lui avaient l'air de s'être disputés puisqu'il ne voulait plus la voir :mrgreen: :arrow:
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11931
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 24 août 2016 - 18:20

Ah oui, moi je Ron/Hermione était évident dès le tome 4, la jalousie et tout ça tout ça. Et puis Harry/Hermione j'aime pas du tout ce couple, donc j'espérais que non.
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7365
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Eanna » 02 sept. 2016 - 00:07

J'avais du retard, mais j'ai tout rattrapé, mais les fiches m'ont pris un peu trop de temps, donc tant pis, je poste après minuit pour ce dernier jour de relecture ! :D

Chapter Thirty : The Sacking of Severus Snape

Ce que j'ai aimé : Pfou, quasiment tout encore une fois ♥♥ McGonagall, tellement géniale, mon dieu ce personnage je l'aimais déjà mais cette relecture me l'a fait adorer ! Et puis Harry, grand chevalier blanc qui la défend quand elle se fait cracher dessus (dès le visionnage du dernier film j'ai trouvé qu'il y avait une tension sexuelle entre ces deux personnages... Oui pardon je sors :mrgreen: )
Et puis Luna, que je trouve vaguement flippante dans sa découverte de la Stupéfixion "en vrai", genre "ah tiens, ça fait ça... Si j'essayais le Doloris maintenant ? Oh, c'est rigolo..." x) Enfin évidemment qu'elle ne le ferait pas, mais je comprends mieux les gens qui l'imaginent devenir franchement cinglée dans l'avenir^^
Et puis le début de l'action, enfin ! McGonagall qui anime les statues, Ginny qui veut absolument se battre, et le retour de Percyyyyyyy :coeur: Han, j'ai lu ce passage dans le métro, j'avais un immense sourire aux lèvres, j'espère qu'on m'a pas vue parce que je devais avoir l'air super flippante :mrgreen:
Et le renvoi de Rogue, même si bon ok il n'avait pas le mauvais rôle, m'enfin sa promesse à Dumbledore de faire tout ce qu'il peut pour protéger les élèves, quand on voit ce qu'on morflé certains...
Pis le ptit moment Dean/Luna ♥

Ce qui m'a moins plu : Ben rien, enfin juste le crachat d'Alecto à la figure de Minerva, j'ai envie de lui éclater la tronche, mais sinon rien, parce que c'est trop bien comme chapitre ♥

Une citation :
He pulled himself up on the nearest chair, looked around though lopsided horn-rimmed glasses and said, 'Am I too late? Has it started? I only just found out, so I - I-'
Trad : Le nouveau venu se releva et s’assit sur la chaise la plus proche. Enfin, il regarda autour de lui, ses lunettes cerclées d’écaille posées de travers sur son nez, et dit :
— J’arrive trop tard ? C’est déjà commencé ? Je viens seulement d’apprendre ce qui se passait, et je… je…



Chapter Thirty-One : The Battle of Hogwarts

Ce que j'ai aimé : Awwww, ce super long chapitre, et le meilleur, et le pire... ♥♥
Bon déjà, le début de la bataille, les plus jeunes qui veulent rester se battre, et puis la discussion avec Helena Serdaigle (qui n'est pas la fille la plus jouasse du monde hein, mais bon avec ce taré qui lui a couru après et l'a assassinée parce qu'elle ne voulait plus de lui, ahem... "Je préfère vous tuer de mes mains plutôt que de vous savoir avec quelqu'un d'autre", Lancelot rpz)... J'adore qu'en tant que lecteur, tous les indices s'emboîtent, qu'on commence à vraiment piger l'histoire, au même rythme que Harry, et qu'on trépigne de le voir retrouver le diadème !
La partie dans la Salle sur Demande est juste géniale aussi... Drago qui s'accroche à Harry, roh là là, je suis en manque de ships en ce moment, il est temps que mes séries reprennent :mrgreen:
Roh et puis le bisou quoi ♥ Parce que comme d'hab, j'ai beau ne pas les shipper, je suis une midinette, donc forcément je fonds ♥ Et puis Ron est trop génial dans ce chapitre, et Hermione qui le met à fond en valeur, qui pour une fois n'est pas surprise de son intelligence, juste admirative, ça a dû lui booster son estime de lui, et c'est trop bien ♥

Ce qui m'a moins plu : Euh là fin ? Oh peut considérer officiellement que ce moment n'existe pas ? Genre c'est une illusion ? Un gars sous Polynectar, un Mangemort en fait, et Fred se ramène à la fin de la bataille demandant ce qu'il a raté ?...

Une citation :
There was a catter as the Basilisk fangs cascaded out of Hermione's arms. Running at Ron, she flung them around his neck and kissed him full on the mouth. Ron threw away the fangs and broomstick he was holding and responded with such enthusiasm that he lifted Hermione off her feet.
Trad : Il y eut un grand fracas lorsque les crochets de Basilic tombèrent en cascade des bras d’Hermione. Se ruant sur Ron, elle lui passa les bras autour du cou et l’embrassa en plein sur la bouche. À son tour, Ron lâcha les crochets et le balai qu’il tenait entre les mains et lui rendit son baiser avec tant de fougue qu’il la souleva de terre.

And Percy was shaking his brother, and Ron was kneeling beside them, and Fred's eyes stared without seeing, the ghost of his last laugh still etched upon his face.
Trad : Percy secouait son frère, Ron agenouillé à côté d’eux, mais les yeux de Fred regardaient sans voir, le fantôme de son dernier rire toujours gravé sur son visage.



Chapter Thirty-Two : The Elder Wand

Ce que j'ai aimé : Ca a beau être affreux, mais j'aime le début du chapitre qui me serre tellement le coeur... J'aime que ce soit si bien écrit que j'ai l'impression moi aussi d'avoir perdu un ami, un frère et de ressentir la peine de tous ces personnages ♥
Et la suite de la bataille, le moment où Lavande tombe du balcon parce que encore une fois, c'est super égoïste mais j'ai écrit sur ce passage, et j'aime croire que ce que j'ai imaginé est vrai... Et puis tous les personnages qui combattent, Trelawney qui est totalement à fond, et le moment où Luna, Dean et Seamus rejoignent le trio, et les trois Patronus, oh mon dieu ce passage est tellement magnifique ♥
Bon et puis quand même le passage dans la Cabane Hurlante, je ne l'aime pas parce que Rogue y meurt mais parce que quand même, après la première lecture on connaît son double jeu, donc j'ai quand même de la peine pour sa mort. Bon en revanche je suis sûre qu'il aurait amené Harry à Voldemort comme il le lui promet, en espérant voir la prophétie se réaliser, même s'il faut pour ça que Harry aille se rendre lui-même x)
Et les souvenirs qu'il donne à Harry, parce que j'aime toujours autant lire le chapitre sur ces souvenirs, même si ça ne me fait pas apprécier le personnage pour autant.

Ce qui m'a moins plu : Drago, ce faux-jeton, même si ce passage me fait marrer quand même XD
Et puis Hagrid emporté par les araignées...
Bon et puis la cruauté de Voldemort, quand même, qui bute Rogue, son "plus fidèle serviteur"... Paye ta reconnaissance.

Une citation :
'Kill.'
There was a terrible scream. Harry saw Snape's face losing the little colour it had left, it whitened as his black eyes widened, as the snake's fangs pierced his neck, as he failed to push the enchanted cage off himself, as his knees gave way, and he fell to the floor.
Trad : — Tue.
Il y eut un horrible hurlement. Harry vit le visage de Rogue perdre ses dernières traces de couleur. Il blêmit, ses yeux noirs s’écarquillèrent et les crochets du serpent s’enfoncèrent dans son cou, tandis qu’il essayait vainement de se dégager de la cage ensorcelée. Bientôt, ses genoux se dérobèrent et il s’effondra sur le sol.



Chapter Thirty-Three : The Prince's Tale

Ce que j'ai aimé : J'aime ce chapitre, pour les choses qu'on y apprend, tous les éléments qui s'éclairent, ce qu'on apprend. En fait je préfère de beaucoup la partie après la mort des Potter, les entrevues avec Dumbledore, et le destin de Harry qui se dessine lentement, le fait qu'il doit mourir, que c'est inéluctable. Je trouve ça terrible, et j'aime tellement Harry à ce moment, quand il se relève et sait ce qu'il a à faire ♥
Mais j'aime bien aussi voir les Maraudeurs - un peu - et Lily - beaucoup -, se rendre compte de la relation entre elle et Rogue, voir son enfance, et Pétunia, la relation entre les deux soeurs. Et puis avoir la fin de la lettre de Lily, et savoir que c'était son visage sur la photo.
Et j'aime bien qu'il ait appris de ses erreurs, pour refuser que Phineas appelle Hermione "Sang-de-Bourbe".

Ce qui m'a moins plu : Rogue, qui est juste tellement flippant je trouve... 'fin bon, l'amour ne se contrôle pas, ok, mais ce type qui s'en fout de voir le mari et le fils de Lily mourir, pour peu qu'elle vive, tant pis si elle est malheureuse... Argh. Et puis la haine qu'il voue à Harry, sans raison.
Puis j'ai jamais fondu pour le fameux "Always", parce que je trouve juste ça très creepy, pas romantique du tout x)

Une citation :
'Does it make a difference, being Muggle-born?'
Snape hesitated. His black eyes, eager in the greenish gloom, moved over the pale face, the dark red hair.
'No,' he said. 'It doesn't make any difference.'
Trad : — Est-ce que ça fait vraiment une différence d’être née moldue ?
Rogue hésita. Dans l’ombre verte des arbres, ses yeux noirs se posèrent avec ardeur sur le visage au teint pâle, les cheveux d’un roux foncé.
— Non, répondit-il, ça ne fait aucune différence.



Chapter Thirty-Four : The Forest Again

Ce que j'ai aimé : Je crois qu'à chaque chapitre de cette fin de livre, je me dis "ah non, en fait c'est lui mon préféré !" :mrgreen:
Mais j'adore tellement celui-là... Oh Harry, ce personnage est tellement adorable, tellement génial, j'ai envie de lui faire plein de câlins, ça fait tellement de différence de relire ces livres en étant bien plus âgée que les personnages, Harry n'est plus un ado insupportable et égoïste, c'est un gosse paumé et super courageux que j'ai envie de prendre dans mes bras pour tout ce qu'il endure ♥
J'ai pleuré pendant ce chapitre, vraiment. Le moment où il croise Neville, qui lui promet qu'ils se battront pour lui. Le moment où il aperçoit Ginny, et a une subite envie qu'on le force à faire marche arrière et à rentrer à la maison. Le moment où il voit le corps de Colin...
Mais ce qui m'a achevée, c'est la pierre de Résurrection, et l'apparition de ces quatre personnages tellement importants. De voir que Harry n'a d'yeux que pour Lily, alors qu'on lui rabâche depuis 7 tomes qu'il ressemble tellement à James, tout ça, et on voit qu'il voue une admiration sans borne à son père, mais c'est sa mère qu'il regarde ♥ Et avoir l'impression qu'il redevient un enfant, quand il demande si ça fait mal, et s'ils l'accompagneront jusqu'au bout... :cry:
Et l'arrivée dans la Forêt, et le courage dont il fait encore preuve en se dévoilant à Voldemort. Bon sang, j'ai vraiment un trop plein de tendresse pour Harry à ce moment :cry:

Ce qui m'a moins plu : Rien. Ce chapitre m'a brisé le coeur mais je l'adore.

Une citation :
'You'll stay with me?'
'Until the very end,' said James.
'They won't be able to see you?' asked Harry.
'We are part of you,' said Sirius. 'Invisible to anyone else.'
Harry looked at his mother.
'Stay close to me,' he said quietly.
Trad : — Vous resterez avec moi ?
— Jusqu’à la toute fin, dit James.
— Ils ne pourront pas vous voir ? demanda Harry.
— Nous faisons partie de toi, répondit Sirius. Nous sommes invisibles pour les autres.
Harry regarda sa mère.
— Reste près de moi, dit-il à voix basse.



Chapter Thirty-Five : King's Cross

Ce que j'ai aimé : Ah euh, j'ai pleuré aussi pendant ce chapitre en fait :mrgreen:
Non mais aussi... Il est trop beau quoi. Toute cette ambiance de douce lumière blanche, la gare de King's Cross, cette métaphore du chemin pour continuer ou rester et continuer à vivre...
Et la discussion avec Dumbledore, qui n'a plus rien du sorcier mystérieux et un peu légendaire que l'on connaît. Enfin, il est toujours aussi génial et impressionnant, mais maintenant que la vérité a été dévoilée, que Harry sait qu'il n'est pas sans défaut, invincible. Mais j'aime encore plus, on a un être humain face à nous, un être humain hors du commun certes mais pas Gandalf le Blanc.
Harry qui cherche à le rassurer, cette inversion des rôles est tellement émouvante je trouve. Harry, qui vient de se sacrifier sur "ordre" de Dumbledore, mais qui se retrouve à consoler le vieux sorcier et essayer de le convaincre qu'il peut se pardonner, qu'il a changé et qu'il n'a rien de commun à Voldemort...

Ce qui m'a moins plu : Pas grand chose... Peut-être voir Dumbledore pleurer, parce que ça me fait de la peine mais ça me met aussi mal à l'aise, j'ai l'impression qu'un mythe s'effondre, comme quand on voit ses parents pleurer quand on est enfant alors qu'on croyait que les adultes, ça ne pouvait pas pleurer.

Une citation :
'Do not pity the dead, Harry. Pity the living, and, above all, those who live without love.'
Trad : — N’aie pas pitié des morts, Harry. Aie plutôt pitié des vivants et surtout de ceux qui vivent sans amour.

'Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?'
Trad : — Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n’est pas réel ?



Chapter Thirty-Six : The Flaw in the Plan

Ce que j'ai aimé : Oh mon dieu, l'avant-dernier chapitre du livre, mais le dernier de toute cette aventure... (spoilers : j'ai pleuré aussi, et c'est vachement galère de lire quand on voit rien :mrgreen: )
Non mais tout le chapitre prend à la gorge... Le moment où Narcissa vient vérifier si Harry est vivant, et qu'elle le couvre parce que tout ce qui compte pour elle c'est son fils, qu'elle se fout du reste... ♥
Et le hurlement de McGonagall quand elle voit Harry et le croit mort, j'adorerais tellement lire ce passage de son point de vue, j'aime imaginer qu'elle se considère comme une grand-mère pour Harry, mais qu'elle a un côté Augusta Londubat qui l'empêche de vraiment montrer son amour ouvertement, parce qu'elle est sévère et ne veut pas tomber le masque. Bon sang j'aime ce personnage d'amour ♥
Et le courage de Neville, digne Gryffondor, qui tient tête jusqu'à la fin à Voldemort, et tranche la tête de Nagini ! Neviiiiiille ♥♥♥
Et alors, cette débandade, ce chaos, Harry qui se cache, la bataille qui reprend ! Et les "gentils" qui reprennent le dessus, et le combat Molly/Bellatrix qui est tellement tellement génial, Molly qui pète un câble parce qu'elle a perdu un enfant et refuse d'en perdre un autre, et Bellatrix qui la sous-estime et en paye le prix...
Et Harry qui réapparaît, qui protège Molly de Voldemort (j'avais oublié ça !), et enfin l'affrontement final. Les révélation de Harry sur Voldemort, sur Rogue, sur la baguette de Sureau, Voldemort qui est totalement paumé, qui a le gros désavantage de ne pas comprendre le pouvoir de l'amour...
Et enfin la victoire... et les gens qui se ruent sur Harry pour le serrer dans leurs bras, oh là là :cry: :cry:
Et dans le bureau du directeur, les directeurs qui acclament Harry, les larmes de Dumbledore, la réparation de sa baguette... Oh Harry ♥ :cry:

Ce qui m'a moins plu : Les humiliations que subit Harry, les mensonges de Voldemort qui dit qu'il a fui, je le hais tellement à ce moment-là :evil:

Une citation :
The fierce new sun dazzled the windos as they thundered towards him, and the first to reach him were Ron and Hermione, and it was their arms that were wrapped around him, their incomprehensible shouts that deafened him.
Trad : La clarté intense du soleil levant illumina les fenêtres et tous se précipitèrent sur lui dans un fracas de tonnerre. Ron et Hermione furent les premiers à l’atteindre et ce furent leurs bras qui l’entourèrent, leurs cris inintelligibles qui l’assourdirent.

As his wand resealed, red sparks flew out of its end. Harry knew that he had succeeded. He picked up the holly and phoenix wand, and felt a sudden warmth in his fingers, as though wand and hand were rejoicing a their reunion.
Trad : Sa baguette se reconstitua alors, et des étincelles rouges en jaillirent. Harry sut qu’il avait réussi. Il prit la baguette de houx à la plume de
phénix et sentit une soudaine chaleur dans ses doigts comme si sa main et la baguette magique se réjouissaient d’être à nouveau réunies.



Epilogue : Nineteen Years Later

Ce que j'ai aimé : C'est la fiiiiiin :cry: :cry: (je voulais le mettre dans ce que j'aime pas, mais je voulais introduire ma fiche par ça, alors tant mis je le mets dans ce que j'aime, parce que ça me fait pleurer et pis voilà :mrgreen: )
Les revoir tous, grandis, avec leurs gamins, comme un retour au point de départ, à un nouveau commencement. Apercevoir Drago, Asteria et Scorpius au loin, et puis surtout surtout la relation entre Harry et Albus, ce gosse apeuré à l'idée de décevoir ses parents, ou tout simplement d'entrer à Poudlard... Et Ron qui est drôle, qui détend l'atmosphère, qu'on sent toujours aussi amoureux d'Hermione, parce que bon je ne les shippe pas, mais JKR les a rendu heureux ensemble et j'aime les voir heureux ensemble dans cet épilogue ♥ Et avoir des nouvelles de personnages comme Teddy, rencontrer Victoire, savoir ce qu'est devenu Neville... ♥
C'est tellement dur de les retrouver si peu de temps avant de totalement les quitter :cry: Les voir agiter la main pour dire au revoir, et puis j'ai la musique de "Harry's Wondrous World" qui s'est rejouée, comme dans le film, oh bon sang cette musique, elle est tellement belle :cry:

Ce qui m'a moins plu : Je m'attendais à mettre "le manque de naturel avec lequel des infos sont données" mais en fait je le ressens beaucoup moins en VO qu'en VF... Je me souviens qu'à ma première lecture de l'épilogue, je ne l'avais pas aimé pour la façon dont on nous balance un maximum d'infos en quelques pages de sorte que ça en devient très artificiel, le "il aime te taquiner ton frère", pour dire au lecteur "ah oui, au fait ils sont frères hein !", et "transmets nos amitiés à Neville/mais tu connais bien Neville" pour nous dire qu'il est prof mais toujours pote avec eux... 'fin ça fait plaisir d'avoir toutes ces infos, mais genre ils n'en ont pas parlé avant, ils ne l'ont pas déjà dit les années précédentes... Mais bon, j'aime tellement cette fin quand même, en dépit des couples que je n'approuve pas que je ne m'arrête pas là-dessus ♥ Puis comme je l'ai dit, en VO ça fait moins artificiel les formulations.

Une citation :
J'aime les fins heureuses, alors je n'en vois qu'une...



All was well.





Franchement, je suis juste trop fière d'avoir publié une fiche par chapitre depuis le début de la relecture, j'ai pas compté combien ça faisait, mais chuis fière 8)
C'est encore trop triste de les quitter, j'ai beau avoir relu cette saga des dizaines de fois, ça ne loupe pas, à chaque fois j'ai un vide quand je clos le 7e livre... Mais ça m'a fait super plaisir de tous les relire avec vous, et puis j'ai adoré redécouvrir plein de détails qui ne m'avaient pas interpellée avant, de repérer des missing moments à écrire, plein de choses... ♥♥♥
Et puis j'ai aimé apprécier des personnages qui me déplaisaient un peu avant, comme Harry tout bêtement, cette relecture m'a fait adorer ce personnage mais d'une force ♥ Pareil pour Hermione, que j'aimais déjà avant, mais là j'ai eu l'impression de redécouvrir toute son intelligence, sa gentillesse... ♥ En revanche, je me suis rendu compte que j'avais franchement idéalisé Ron, à force de le voir se faire défendre sur le forum. Il ne mérite pas tout le bashing qu'il subit dans les fics mais il a quand même un paquet de gros défauts qui me font toujours penser que son couple avec Hermione est une aberration x)
J'avais arrêté d'idéaliser Rogue avant cette relecture, mais là c'est encore pire, on voit tous les horribles défauts de ce personnage qui ne seront jamais contrebalancés par son amour pour Lily ou son rôle de double-espion, et je ne comprendrai jamais le délire d'Harry de donner à son fils le nom d'un homme qui lui a pourri ses 6 ans d'école...
Si je n'avais pas ma rentrée lundi et un retard pas possible dans mon boulot d'été, je me ferais les 8 films d'affilée, je pense que je vais me les faire bien lentement au cours de l'année plutôt :)
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11931
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par flodalys » 02 sept. 2016 - 09:27

Eanna a écrit:

>
> Chapter Thirty : The Sacking of Severus Snape
>

> Et puis Luna, que je trouve vaguement flippante dans sa découverte de la
> Stupéfixion "en vrai", genre "ah tiens, ça fait ça... Si
> j'essayais le Doloris maintenant ? Oh, c'est rigolo..." x) Enfin
> évidemment qu'elle ne le ferait pas, mais je comprends mieux les gens qui
> l'imaginent devenir franchement cinglée dans l'avenir^^

J'ai jamais interpréter ça comme ça... c'est juste parce que c'est Luna, je me pose pas de question, de la part de quelqu'un d'autre je dis pas, mais de la part de Luna j'ai jamais vu ça flippant



> Pis le ptit moment Dean/Luna ♥

Gniiiiiii :coeur: C'est certain qu'il s'est passé un truc à la Chaumière s'est forcé. :mrgreen:


> Une citation :
> He pulled himself up on the nearest chair, looked around though lopsided
> horn-rimmed glasses and said, 'Am I too late? Has it started? I only just
> found out, so I - I-'
> Trad : Le nouveau venu se releva et s’assit sur la chaise la plus proche.
> Enfin, il regarda autour de lui, ses lunettes cerclées d’écaille posées de
> travers sur son nez, et dit :
> — J’arrive trop tard ? C’est déjà commencé ? Je viens seulement d’apprendre
> ce qui se passait, et je… je…
>

Puis le Silence puis je ne sais plus qui qui détourne la conversation en parlant de Teddy à Remus et là Percy qui "hurle" qu'il est le dernier des crétins. Vraiment je trouve que Percy rattrape les dernières années avec cette phrase.




>
> Chapter Thirty-One : The Battle of Hogwarts

>
> Ce qui m'a moins plu : Euh là fin ? Oh peut considérer officiellement que
> ce moment n'existe pas ? Genre c'est une illusion ? Un gars sous
> Polynectar, un Mangemort en fait, et Fred se ramène à la fin de la bataille
> demandant ce qu'il a raté ?...

:nif: Juste après avoir découvert que Percy avait finalement le sens de l'humour :cry: C'est vrai que c'est vraiment dur. La douleur de Percy et celle de Ron. Outch.
Mais sinon, écrit ton idée, je serais là pour la lire :P



> Une citation :
> There was a catter as the Basilisk fangs cascaded out of Hermione's arms.
> Running at Ron, she flung them around his neck and kissed him full on the
> mouth. Ron threw away the fangs and broomstick he was holding and responded
> with such enthusiasm that he lifted Hermione off her feet.
> Trad : Il y eut un grand fracas lorsque les crochets de Basilic tombèrent
> en cascade des bras d’Hermione. Se ruant sur Ron, elle lui passa les bras
> autour du cou et l’embrassa en plein sur la bouche. À son tour, Ron lâcha
> les crochets et le balai qu’il tenait entre les mains et lui rendit son
> baiser avec tant de fougue qu’il la souleva de terre.

Pour le coup il manque la petite phrase de Harry derrière genre oui oui les amis, c'est sympa, je suis content pour vous, mais y'a Voldy qui se ramène et on est en pleine guerre là. :mrgreen: :lol:






> Chapter Thirty-Two : The Elder Wand



> Et la suite de la bataille, le moment où Lavande tombe du balcon parce que
> encore une fois, c'est super égoïste mais j'ai écrit sur ce passage, et
> j'aime croire que ce que j'ai imaginé est vrai...

Moi aussi j'ai écris sur ce passage pour A Vos Clavier 2.0 :wink:


Et puis tous les
> personnages qui combattent, Trelawney qui est totalement à fond, et le
> moment où Luna, Dean et Seamus rejoignent le trio, et les trois Patronus,
> oh mon dieu ce passage est tellement magnifique ♥

Oh que je plussoie ce que tu dis Trelawney qui lancent ses précieuses boules de cristal, Chourave et Neville qui se tournent vers les plantes (euh c'est plus en avant il me semble, je ne sais plus c'est un peu loin dans mon esprit :oops: eet cette bataille tout ce mélange un peu


> Bon et puis quand même le passage dans la Cabane Hurlante, je ne l'aime pas
> parce que Rogue y meurt mais parce que quand même, après la première
> lecture on connaît son double jeu, donc j'ai quand même de la peine pour sa
> mort. Bon en revanche je suis sûre qu'il aurait amené Harry à Voldemort
> comme il le lui promet, en espérant voir la prophétie se réaliser, même
> s'il faut pour ça que Harry aille se rendre lui-même x)

En fait je pense qu'il cherche Harry (ça c'est vrai) parce qu'il a vu le serpent dans la cage de protection, qu'il cherche Harry pour lui révéler ce que Dumbledore lui a dit. (mais Harry ne l'aurait pas cru bien sûr...)


> Et les souvenirs qu'il donne à Harry, parce que j'aime toujours autant lire
> le chapitre sur ces souvenirs, même si ça ne me fait pas apprécier le
> personnage pour autant.


Ah ça ces souvenirs ils sont vraiment trèèèès intéressant je suis d'accord, ils aident à mieux comprendre Rogue.



> Bon et puis la cruauté de Voldemort, quand même, qui bute Rogue, son
> "plus fidèle serviteur"... Paye ta reconnaissance.

Ah ça, c'est sûr que c'est... pfff, pourtant il sait qu'il a pas besoin de Tuer, Grindelwald l'a volé à Gregorovitch (qui est donc vivant) et Dumbledore n'a pas tuer Grindelwald... Mais sans la mort de Rogue Harry aurait-il accepter d'écouter Rogue ?



>
>
> Chapter Thirty-Three : The Prince's Tale
>
> Ce que j'ai aimé : J'aime ce chapitre, pour les choses qu'on y apprend,
> tous les éléments qui s'éclairent, ce qu'on apprend. En fait je préfère de
> beaucoup la partie après la mort des Potter, les entrevues avec Dumbledore,
> et le destin de Harry qui se dessine lentement, le fait qu'il doit mourir,
> que c'est inéluctable. Je trouve ça terrible, et j'aime tellement Harry à
> ce moment, quand il se relève et sait ce qu'il a à faire ♥
> Mais j'aime bien aussi voir les Maraudeurs - un peu - et Lily - beaucoup -,
> se rendre compte de la relation entre elle et Rogue, voir son enfance, et
> Pétunia, la relation entre les deux soeurs. Et puis avoir la fin de la
> lettre de Lily, et savoir que c'était son visage sur la photo.
> Et j'aime bien qu'il ait appris de ses erreurs, pour refuser que Phineas
> appelle Hermione "Sang-de-Bourbe".


Ah oui, j'aime quand il défend Hermione, ça montre effectivement une belle évolution. Certes ça reste un salaud vis à vis de beaucoup de chose, mais il a évolué, j'ai aussi beaucoup aimé quand il défend Hermione.
Pis j'aime tous les souvenirs, et les mots de Rogue : "Vous l'avez élevé comme un porc qu'on envoie à l'abattoir !" Il a beau ne pas aimer Harry ça le dérange de l'envoyer à une mort certaine. Même si c'est pour Lily mais aussi car les seuls morts qu'il a à se reprocher ces derniers temps sont "ceux qu'il n'a pu éviter"
(oui c'est mal dit tout ça, mais le livre est dans la chambre et monsieur dort :roll: )




>
>
> Chapter Thirty-Four : The Forest Again

> Mais j'adore tellement celui-là... Oh Harry, ce personnage est tellement
> adorable, tellement génial, j'ai envie de lui faire plein de câlins, ça
> fait tellement de différence de relire ces livres en étant bien plus âgée
> que les personnages, Harry n'est plus un ado insupportable et égoïste,
> c'est un gosse paumé et super courageux que j'ai envie de prendre dans mes
> bras pour tout ce qu'il endure ♥

Gnniiiiiii, contente que tu le remarques, et même s'il est un "ado insupportable" mais l'adolescence est un cap difficile et beaucoup d'ado sont insupportables aux yeux des adultes, et en plus tout ce qu'il a eu à encaisser... bah si un ado à le droit d'être insupportable c'est bien lui. Moi aussi j'ai envie de le câliner.


> J'ai pleuré pendant ce chapitre, vraiment. Le moment où il croise Neville,
> qui lui promet qu'ils se battront pour lui. Le moment où il aperçoit Ginny,
> et a une subite envie qu'on le force à faire marche arrière et à rentrer à
> la maison. Le moment où il voit le corps de Colin...

Oh oui... :nif: Et le gros mensonge qu'il sort à Neville.

> Mais ce qui m'a achevée, c'est la pierre de Résurrection, et l'apparition
> de ces quatre personnages tellement importants.

je n'ai rien à rajouter.



>
> Chapter Thirty-Five : King's Cross
>
> Et la discussion avec Dumbledore, qui n'a plus rien du sorcier mystérieux
> et un peu légendaire que l'on connaît. Enfin, il est toujours aussi génial
> et impressionnant, mais maintenant que la vérité a été dévoilée, que Harry
> sait qu'il n'est pas sans défaut, invincible. Mais j'aime encore plus, on a
> un être humain face à nous, un être humain hors du commun certes mais pas
> Gandalf le Blanc.
> Harry qui cherche à le rassurer, cette inversion des rôles est tellement
> émouvante je trouve. Harry, qui vient de se sacrifier sur "ordre"
> de Dumbledore, mais qui se retrouve à consoler le vieux sorcier et essayer
> de le convaincre qu'il peut se pardonner, qu'il a changé et qu'il n'a rien
> de commun à Voldemort...


Une chose aussi m'a frappée dans ce chapitre, je ne sais pas si Harry a déjà "tiquer" qu'il était probablement le possesseur de la baguette plus tôt (tu sais on en avait parler) mais là Dumbledore lui dit carrément "tu es le vrai maître de la mort" bref là Harry doit bien capter qu'il est le possesseur de la baguette à ce moment là.



>
> Chapter Thirty-Six : The Flaw in the Plan
Le moment où Narcissa vient
> vérifier si Harry est vivant, et qu'elle le couvre parce que tout ce qui
> compte pour elle c'est son fils, qu'elle se fout du reste... ♥

Heureusement que c'est elle qu'il envoie... à chaque fois je frémis à l'idée qu'il envoie Bellatrix :peur:

Et Harry qui se prends des Doloris sans frémir... :peur: (pourquoi il ne les sent pas ? Il s'y prépare tellement mentalement qu'il ne les sens pas?)

> Et le hurlement de McGonagall quand elle voit Harry et le croit mort,
> j'adorerais tellement lire ce passage de son point de vue

Oui ça serait très intéressant je reconnais.

> Et le courage de Neville, digne Gryffondor, qui tient tête jusqu'à la fin à
> Voldemort, et tranche la tête de Nagini ! Neviiiiiille ♥♥♥

Quel grand moment :coeur: En voilà un qui se révèle un peu à partir du tome 5 et qui explose ici, de manière grandiose.



> Et alors, cette débandade, ce chaos, Harry qui se cache, la bataille qui
> reprend ! Et les "gentils" qui reprennent le dessus, et le combat
> Molly/Bellatrix qui est tellement tellement génial, Molly qui pète un câble
> parce qu'elle a perdu un enfant et refuse d'en perdre un autre, et
> Bellatrix qui la sous-estime et en paye le prix...
> Et Harry qui réapparaît, qui protège Molly de Voldemort (j'avais oublié ça
> !), et enfin l'affrontement final. Les révélation de Harry sur Voldemort,
> sur Rogue, sur la baguette de Sureau, Voldemort qui est totalement paumé,
> qui a le gros désavantage de ne pas comprendre le pouvoir de l'amour...
> Et enfin la victoire... et les gens qui se ruent sur Harry pour le serrer
> dans leurs bras, oh là là :cry: :cry:
> Et dans le bureau du directeur, les directeurs qui acclament Harry, les
> larmes de Dumbledore, la réparation de sa baguette... Oh Harry ♥ :cry:

Tu as tout dis, mais Harry va-t-il rester "invaincu" surtout avec la carrière qu'il envisage...


>
>
> Epilogue : Nineteen Years Later
>

> C'est tellement dur de les retrouver si peu de temps avant de totalement
> les quitter :cry:

Ah mais tu viens de mettre le doigt sur ce qui me dérange... effectivement un goût de trop peu au final. (du coup Vive Alixe qui comble ces années)


> Ce qui m'a moins plu : Je m'attendais à mettre "le manque de naturel
> avec lequel des infos sont données"
>

C'est dingue j'avais jamais remarqué mais tu as raison " Notre Teddy avec Victoire Notre Victoire notre cousine" comment j'ai fait pour ne pas le voir :boulet: Pareil avec les infos sur Teddy, le fait qu'il vient 3 ou 4 soirs par semaine alors pourquoi ne pas carrément lui proposer de venir vivre à la maison...
Bref je trouvais un "trop plein d'info" mais tu as raison sur le côté artificiel.


>
>
> Franchement, je suis juste trop fière d'avoir publié une fiche par chapitre
> depuis le début de la relecture, j'ai pas compté combien ça faisait, mais
> chuis fière 8)


Tu peux t'est la seule à l'avoir fait depuis 3 relectures collective que je fais. Et moi, je suis fière d'être allée au bout de la relecture collective cette fois :D même si en vrai j'ai lu à mon rythme mais en essayant de toujours rattrapé et de finir le vrai jour (1er septembre à minuit et demi :wink: )

> C'est encore trop triste de les quitter, j'ai beau avoir relu cette saga
> des dizaines de fois, ça ne loupe pas, à chaque fois j'ai un vide quand je
> clos le 7e livre...

Pareil, mais je me console je suis en train de lire la version illustré du 1 avec Tilfo'.... :P

et puis j'ai adoré redécouvrir plein de détails qui ne m'avaient pas
> interpellée avant, de repérer des missing moments à écrire, plein de
> choses... ♥♥♥

.... et figure toi que je viens encore de (re)découvrir des détails dans le tome 1 avec cette lecture que j'offre à Tiflo' :shock: :lol: (bref chaque relecture nous offre de telles découvertes.
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2461
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: [Projet] Et si on les relisait ensemble - édition 2016

Message par Satchrê » 07 sept. 2016 - 12:53

J'ai fini par complètement lâcher cette relecture chronologique, surtout depuis que j'ai lu la pièce The Cursed Child (à ajouter à une prochaine relecture peut-être ?), mais je suis contente de voir vos dernière fiches les filles :hug:
Merci à tou-te-s pour votre participation plus ou moins prolongée, j'ai trouvé que c'était sympa de faire ça ensemble et j'espère que vous aussi :)
Image

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 2 invités