Le droit de la société magique

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Nahis
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2015 - 21:09

Le droit de la société magique

Message par Nahis » 25 août 2015 - 22:29

Hello !

Bon, je suis étudiante en droit, donc évidemment, les procès et tout le tralala m'intéressent pas mal :mrgreen:

Quand on voit tout ce qu' Hermione doit faire pour faire reconnaître les droits des elfes, la facilité avec laquelle Voldemort fait un "coup d'état" (je sais il est surpuissant mais aucun pays n'a l'air de dire : hé, attendez, ce mec n'a pas été élu ! Enfin aucune protestation du côté du droit pur et simple), et le nombre d'erreurs juridiques, on se dit : mais le droit dans la société magique est un vrai b*rdel !

J'ai plusieurs questions à débattre, j'espère que des gens voudront bien me répondre ^^ :

- Pourquoi est-ce qu'ils n'utilisent pas le Veritaserum durant les procès ? Sirius n'aurait jamais été condamné, Lucius Malefoy envoyé en prison à la fin de la première guerre, etc ...
Est-ce une histoire d'éthique ?

- Mais dans ces cas là, ça voudrait dire que la société magique a une espèce de déclaration des droits des sorciers or ... Entre les loups-garous, Azkaban et les procès truqués, ça me paraîtrait étrange.

- La société magique est-elle une démocratie ? Je me suis toujours interrogée sur la façon dont le Ministre de la Magie était choisi. Suffrage universel ou censitaire ? Le Magenmageot le choisit ? Et puis, on est d'accord, la séparation des pouvoirs est totalement inexistante ? Donc pour vous, société magique, régime totalitaire ou non ?

- A quel point le gouvernement magique est-il séparé du gouvernement moldu ? Pour déclarer la guerre à un autre pays, par ex, il faut l'accord du premier ministre moldu ? Je serais tentée de dire oui parce que le Ministre de la Magie doit l'informer de la coupe du monde de quidditch et du tournoi des trois sorciers.

Je pense qu'il y a pas mal de choses à aborder sur le droit (et puis avoir des avis extérieurs m'intéressent, je veux écrire une fic un peu juridique -non je ne suis pas obsédée par mes études :mrgreen: - ça m'aiderait pas mal !).

Voilà, je croise les doigts pour que mon topic intéresse quelques personnes !
"La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment : celle que nous donne la clémence est éternelle."
Oui, certes, mais quel moment !


Mon profil HPF si vous êtes curieux !

Avatar de l’utilisateur
slythedor
Elève de sixième année
Messages : 192
Inscription : 06 août 2015 - 16:38

Re: Le droit de la société magique

Message par slythedor » 25 août 2015 - 22:37

Coucou Nahis,

Au sujet de ta question sur le Veritaserum, il me semble avoir lu un truc disant qu'il était possible de se protéger contre la potion. Donc ça aurait pu être contradictoire lors des procès.

Pour tes autres questions, ça reste assez flou. Je suppose que le Magenmagot a été choisi par le Ministre lui-même, sans que la population aie voté elle-même ..

Avatar de l’utilisateur
flolive
Elève de quatrième année
Messages : 73
Inscription : 14 août 2015 - 20:12

Re: Le droit de la société magique

Message par flolive » 25 août 2015 - 22:46

Je trouve ton topic super intéressant, je dois t'avouer que je ne me suis jamais posé ce genre de questions mais en te lisant je me suis dis: "Ah mais c'est vrai ça ! Comment ça marche chez les sorciers ?"
Du coup je n'ai malheureusement pas les réponses, mais je repasserais souvent sur ce topic pour voir les réponses des autres :wink:
Did I ever tell you the definition of insanity ?

Avatar de l’utilisateur
Chiron
Titulaire des BUSE
Messages : 145
Inscription : 12 mai 2015 - 22:05

Re: Le droit de la société magique

Message par Chiron » 26 août 2015 - 06:22

S'il m'est permis de partir dans un délire personnel, j'ai imaginé, pour une fiction en cours d'écriture, une "chambre des enchanteurs" qui ne se rassemble que pour élire un nouveau ministre, inspirée des débuts du Parlement anglais, avec des enchanteurs héréditaires (comme les lords), et des enchanteurs élus au suffrage censitaire (comme les communes). Tout cela n'a strictement aucune base dans les romans.

Pour les autres questions, j'ai quelques idées, mais je vais devoir les mettre en forme avant de répondre. C'est un sujet intéressant, mais je crois que tu trouveras plus de ressenti personnel que interprétation des romans qui sont laconiques sur la question.

Avatar de l’utilisateur
Nahis
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2015 - 21:09

Re: Le droit de la société magique

Message par Nahis » 26 août 2015 - 08:46

Merci pour vos réponses ! flolive je suis contente que tu trouves mon sujet intéressant, tu me rassures ! ;)

J'ai hâte de lire ta réponse "mise en forme" Chiron ! :D J'aime bien ton idée, ce serait assez conservateur, comme toute la société magique. J'ai quelques idées moi aussi qui n'ont rien à voir avec le livre, mais j'aurai bien aimé avoir l'avis d'autres personnes, de ce qu'ils ont imaginé :) On voit presque jamais cet aspect là dans les fics, je me demandai ce que les gens en pensaient. Et puis je ne suis pas sur Pottermore (shame on me) alors peut être qu'une de mes réponses est sur le site sans que je le sache !
Dernière édition par Nahis le 26 août 2015 - 09:55, édité 1 fois.
"La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment : celle que nous donne la clémence est éternelle."
Oui, certes, mais quel moment !


Mon profil HPF si vous êtes curieux !

Avatar de l’utilisateur
Weasley16
Titulaire des ASPIC
Messages : 253
Inscription : 09 août 2015 - 12:58

Re: Le droit de la société magique

Message par Weasley16 » 26 août 2015 - 09:43

Coucou, je réponds à chaud et je reviendrais si j'ai des flashs qui me reviennent,

-La société magique est-elle une démocratie ? Je me suis toujours interrogée sur la façon dont le Ministre de la Magie était choisi. Suffrage universel ou censitaire ? Le Magenmageot le choisit ? Et puis, on est d'accord, la séparation des pouvoirs est totalement inexistante ? Donc pour vous, société magique, régime totalitaire ou non ?
D'après le wiki, "Le ministre de la magie britannique est élu démocratiquement par la communauté magique du pays." La durée du mandat dépends de pas mal de choses (de nombreux ministres se sont fait "éjectés" ou ont démissionné car incapable de mener à bien ses fonctions. (c'est le cas de plusieurs ministres complètement dépassés pendant la première montée en puissance de voldemort), cependant, et ce, toujours selon le wiki, le ministère doit obligatoirement organiser des élections tous les 7 ans. Cependant, une fois élu, "le peuple" n'a plus vraiment son mot à dire "Les compétences du ministre de la Magie sont larges, il s'occupe de toutes les activités liés à la communauté magique. Pour bien mener cette mission, il est le supérieur hiérarchique de tous les directeurs de département qu'il peut donc nommer et révoquer librement. Il a également une fonction diplomatique puisqu'il doit entretenir les relations avec le Premier ministre moldu"
Il y a plusieurs exemples de ministres qui ont pris le pouvoir, coup d'état ou autre élections truqués. Certains ministres onnt été poussé à la démission par la "confédération international des sorciers" sorte de nations unis. Albus Dumbledore en était le grand manitou suprème, mais ce qui est étrange, c'est qu'il a été destitué de sa fonction par le ministre de la magie anglais.

- Mais dans ces cas là, ça voudrait dire que la société magique a une espèce de déclaration des droits des sorciers or ... Entre les loups-garous, Azkaban et les procès truqués, ça me paraîtrait étrange.
Le ministère de la magie à utiliser quatres termes qui lui permettent de classifier les différentes créatures magiques :
- Les animaux, qui ne participent pas à l'élaboration des lois et sont pris en charge par le département de contrôle et d'élaboration des lois
- Les non-êtres (type peeves, qui ne participent pas à l'élaboration des lois)
- les esprits, leur rôle dans la communauté magique n'a pas l'air clairement défini
- les êtres "Le ministre de la Magie Grogan Stump a établi la définition au début du 19ème siècle, suite à un débat qui durait depuis le 14ème siècle. Un être est une créature qui est dotée d'une intelligence suffisante pour comprendre les lois de la communauté magique et pour prendre une part de responsabilité dans l'élaboration de ces lois. " Dans cette classification on trouve les sorciers, les moldus (bien qu'il ne me semble pas qu'on leur demande leur avis), les gobelins, vélanes,plus étonnant, les efles de maisons, qui sont considéré comme des "êtres pas important"et des lois les empèchent de participer à la vie politique. "Certaines lois magiques font que les elfes sont obligés de se soumettre aux ordres de leur maître et qu'ils leur est interdit (voire impossible) de manquer à leur devoir de serviteur. "
Les loups garous n'ont pas de statut clairement défini : "Au fil des ans, le Département de contrôle et de régulation des créatures magiques transfère à plusieurs reprises le cas des loups-garous à la Section des animaux puis à celle des être et vice-versa, personne ne pouvant s'accorder à dire si un loup-garou est un être ou un animal. On prit finalement la décision de placer le Registre des loups-garous et l'Unité de capture des loups-garous dans la Section des animaux et le Bureau d'assistance sociale aux loups-garous dans la Section des êtres. Mais là encore, aucun loup-garou n'ose faire appel à ces services par peur de la réaction de son entourage. Inutilisée, cette structure est finalement abandonnée.[3]"

- A quel point le gouvernement magique est-il séparé du gouvernement moldu ? Pour déclarer la guerre à un autre pays, par ex, il faut l'accord du premier ministre moldu ? Je serais tentée de dire oui parce que le Ministre de la Magie doit l'informer de la coupe du monde de quidditch et du tournoi des trois sorciers.
Je cite encore une fois : " Le Premier ministre moldu n'intervient pas dans l'élection du ministre de la magie et n'est jamais rentré dans les locaux du ministre de la Magie.
Concernant la durée du mandat, elle n'est pas fixe mais le ministre de la magie est obligé d'organiser des élections à un intervalle maximal de 7 ans entre la future élection et la précédente. Le poste est plus stable que celui de son homologue moldu car la communauté magique soutient plus activement son ministre et cela malgré les scandales divers qui se sont produit. Cela peut s'expliquer par le fait que la communauté magique doit apparaître comme forte pour rassurer les dirigeants moldus et éviter que ces dirigeants se mêlent des affaires de la communauté magique." donc j'imagine que les sorciers tiennent le plus possible les moldu à l'écart, et c'était déja l'impression que j'avais dans les livres, que le ministre moldu était "prévenu" des changements dans le monde magique mais qu'il n'avait pas réellement son mot à dire. Il pouvait bougonner mais rien de plus, et je crois qu'ils ont de toute façon trop peur des sorciers.
J'en profite pour poser une nouvelle question, la reine est-elle au courant à votre avis de l'existence des sorciers?
Comment les sorciers et moldus gèrent-il l'existence des nés-moldus, à cheval entre deux mondes?
Un sorcier à t-il une "identité" en tant que moldu ou est qu'il est tout simplement "inexistant" aux yeux de la loi moldu?

Bon,finalement, j'ai pondu un pavé
Image

Avatar de l’utilisateur
Nahis
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2015 - 21:09

Re: Le droit de la société magique

Message par Nahis » 26 août 2015 - 10:07

Merci pour tes réponses Weasley16 ! ça m'éclaire pas mal :p Cette histoire de confédération internationale m'intrigue, j'ai lu que c'était elle qui avait mis en place le code international du secret magique. C'est bizarre qu'elle n'ait rien fait durant la guerre, elle avait trop peur de Voldemort vous pensez ?
Y'a peut-être eu une "réunion de crise" à cette époque, j'imagine bien tout les pays se réunir en mode "ONU sorcier" pour discuter de la situation en Angleterre :mrgreen: Faut que j'écrive ça haha
Weasley16 a écrit : J'en profite pour poser une nouvelle question, la reine est-elle au courant à votre avis de l'existence des sorciers?
Comment les sorciers et moldus gèrent-il l'existence des nés-moldus, à cheval entre deux mondes?
Un sorcier à t-il une "identité" en tant que moldu ou est qu'il est tout simplement "inexistant" aux yeux de la loi moldu?
Tes questions sont super intéressantes ! La reine doit être au courant, je pense, mais vu qu'elle change pas tous les cinq ans, pas besoin de la mettre au courant tout le temps !
C'est vrai que pour les né-moldus c'est compliqué. Ils disparaissent un peu du système légal britannique à leur onze ans ... A mon avis le Ministère de la Magie doit arranger ça, remplir des papiers, fournir des certificats de scolarité, etc ...

Se pose aussi la question des Cracmols. Mrs Figg a intégré le monde moldu, y-a-t-il une espèce d'intégration prévu par le Ministère ?

Pour moi, un sorcier est inexistant aux yeux de la loi moldu, ce serait trop compliqué sinon, entre les impôts, les déclarations sur le revenu, etc ... haha Les sorciers sont complétement coupés du monde moldu du coup, c'est dingue ! :shock:
"La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment : celle que nous donne la clémence est éternelle."
Oui, certes, mais quel moment !


Mon profil HPF si vous êtes curieux !

Avatar de l’utilisateur
Weasley16
Titulaire des ASPIC
Messages : 253
Inscription : 09 août 2015 - 12:58

Re: Le droit de la société magique

Message par Weasley16 » 26 août 2015 - 11:16

C'est bizarre qu'elle n'ait rien fait durant la guerre, elle avait trop peur de Voldemort vous pensez ?
C'est compliqué également de voir jusqu'au se répendait l'influence de Voldemort. Avait-il débuter une sorte de "conquètes" des pays étrangers? Je crois me rappeler qu'une partie des missions de l'ordre est de se mettre en contact avec des sorciers. (c'est mentionné à un moment, je pense) donc, j'imagine qu'il y avait un "lien" vers l'extérieur mais que la confédération 'y prenait pas part. Peut-être par peur, peut-être qu'elle avait été infiltré par des mangemorts, peut être qu'il y a eu une sorte de "coup d'état invisible", une utilisaiton massive du sortilège de l'impero... Les membres iminents comme dumbledore ont peut être été tous éjectés ce qui laisse beaucoup plus de place aux politiques véreux... :D :D Au moins, tu as de la place pour imaginer ce que tu veux!


Mais du coup, impossible de faire son "entrée" dans le monde des moldus. Admettons un sorcier musicien, artiste ou que sais-je, il pourrait choisir d'être à la frontière entre les deux mondes... Car dans ce système, non seulement de calfeutrer les sorciers, c'est aussi toute la culture qui est réduite et atrophié.
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 6617
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Le droit de la société magique

Message par AlbusDumbledore » 26 août 2015 - 13:55

J'pense que Weasley16 a plutôt bien répondu aux questions (pour une fois que c'est pas moi qui pond le pavé :mrgreen: ). J'vais peut-être cependant ajouter deux-trois trucs (je préviens Weasley16 qui est nouvelle : ce que je dis n'est pas forcément la vérité absolue, c'est une hypothèse formulée à partir de ce qu'on sait des livres et de mes réflexions personnelles ;) ).

-Pour ce qui est le Veritaserum, nous savons pas Rogue qu'il est soumis à un contrôle très strict, et sans doute employé dans de très rares cas. Il ne faut pas le prendre comme un détecteur de mensonges (dont je pense tu dois mieux connaître que moi les applications légales), mais plus comme un sérum de vérité (chose beaucoup moins "légalisable"). De plus, il existe un antidote et il est souvent sous-entendu dans les bouquins que les résultats peuvent être contrés. A partir de là, on peut raisonnablement penser que l''emploi du Veritaserum n'est pas admis dans un procès (ou dans des cas très exceptionnels) mais peut servir au cours d'une enquête pour corroborer les dires d'un témoins sous une supervision très poussée. Pour moi, ce n'est pas quelque chose utilisée à la légère. Donc oui, je pense que comme chez nous avec les sérums de vérité, c'est une question d'éthique.

Concernant le cas de Sirius, il a été dit qu'il a été envoyé à Azkaban sans procès. Il a été confondu immédiatement comme le traître ayant vendu les Potter à Voldemort (par le témoignage d'Albus Dumbledore, pratiquement source d'évangile à cette époque puisque sa seule parole à éviter le moindre ennui à Rogue), puis pour le "meurtre" de Pettigrow et des Moldus dans la rue avec plusieurs témoignage. Il n'y a donc pas eu de procès, ni même l'occasion d'employé du Veritaserum. Pour Lucius, celui-ci a sans doute fait jouer ses vieilles connexions au sein du Ministère (certains ont même supposé que ça remontait à son père, Abraxas, voire plus loin encore ; Pottermore confirme que les Malefoy ont de tout temps été proche du pouvoir) pour s'en sortir. D'autant plus que dans son cas, le Veritaserum ne servait à rien : pour vraiment prouver sa culpabilité, suffisait juste de remonter sa manche.


-Pour ce qui est des droits, y'a pas forcément besoin d'une déclaration des droits, ou un équivalent, comme chez nous. L'histoire sorcière est radicalement différente de la nôtre, ils n'ont pas du tout le même rapport avec le pouvoir que celui qu'on a eu. Si le Ministère a été créé au XVIIème siècle (faudrait vérifier la liste des Ministres sur Pottermore), j'ai l'impression qu'il y a toujours eu une forme de pouvoir assez proche chez les sorciers. Il n'y a pas eu de changement de régime draconien, et encore moins de forme de monarchie ou d'empire chez les sorciers. On sait qu'il y a un Code du Secret, qui remonte avant la création du Ministère, et il semble être le seul du genre qui existe.


-La société est magique est probablement démocratique, du moins du temps de Harry (mais comme je viens de le dire, je doute que ça ait changé au cours de l'Histoire). Tout d'abord, c'est un univers créé par Rowling et ce n'est pas une dystopie. Rowling est très accrochée aux valeurs démocratiques, je pense donc que dans son esprit, la société sorcière est une démocratie. Deuxièmement, à aucun moment dans les livres (sauf lors du coup d'état de Voldemort) il n'est laissé entendre que le pouvoir en place soit une dictature ou un régime non démocratique. Il y a des élections ministérielles, avec certes des mandats pas forcément identiques aux nôtres, mais il y a eu des Ministres non réélus.

Pour la forme précise, Rowling étant britannique, ça ne m'étonnerait que dans son esprit le pouvoir en place ait une forme assez semblable à celui chez les Moldus. D'ailleurs, dans les textes inédits sur la Coupe du Monde de l'été dernier ; il est plus ou moins écrit que les formes de pouvoirs des pays sorciers ressemblent à leur homologue moldus (on parle d'un président brésilien et d'un congrès américain). On en arrive au point de la correspondance des frontières. On a eu déjà des discussions dessus, mon avis étant alors que je pense que les frontières sorcières sont probablement plus proche des frontières culturelles et linguistiques que celles des Moldus, car leur société remonte à beaucoup plus loin dans le temps.

Comment ça fonctionne, on l'ignore plus ou moins. Perso, je vois bien les sorciers voter pour le Magenmagot, et celui-ci voter pour le Ministre de la Magie (suffrage universel indirect). Il y a une certaines forme de séparation des pouvoirs, mais là encore elle diffère de la nôtre. Le Magenmagot semble être le pouvoir législatif et judiciaire, le Ministre le pouvoir exécutif. Cependant, ce n'est pas lui qui prend toute les décisions, il est contraint par les autres services. La version du Ministère et du Magenmagot qu'on voit réellement est à partir du tome 5 et dans les suivant. Ce point de vue est forcément biaisé puisqu'on est du POV de Harry (qui est contre la corruption - sans doute plus importante que chez nous à cette époque) et que le Ministère est contre lui. On le dit très bien : le fait que Harry soit convoqué devant le Magenmagot et que le Ministre y participe est exceptionnel (même pour les procès des Mangemorts, c'est Croupton Sr qui siégeait, et ce n'était pas lui le Ministre à cette époque). De plus, on se trouve dans une période de très forte instabilité politique.

Il y a une séparation des pouvoirs, mais elle est beaucoup plus floue que chez nous. De plus, la corruption régnante et la situation dans laquelle on découvre le Ministère fait qu'on a une vision peu glorieuse de cet aspect-là. Ce n'est pas un régime totalitaire ; c'est une forme de démocratie, qui est très ancienne et différente de la nôtre, et qui n'accuse pas la même histoire politique que la nôtre.


-On sait que gouvernement moldu et sorcier sont entièrement séparé : Fudge précise bien que la seule fois où son homologue Moldu le verra, ce sera le jour de sa prise de fonction, sauf cas exceptionnel. Cela implique donc que l'interaction entre les deux gouvernements est quasi-nulle. Ainsi que les relations politiques entre "pays" sorciers. A mon sens, il n'y a pas de guerre entre sorciers, et je pense que les sorciers interfèrent très peu dans les affaires des autres gouvernements. On le voit bien avec Voldy, qui n'a pas été inquiété à aucun moment. Le seul cas de "guerre" internationale, ce sont soit entre sorciers et créatures (les trolls, les gobelins ou les géants), soit celle de Grindelwald. Or celle-ci a pris place dans un contexte d'extrême instabilité politique chez les Moldus, durant la WW2.

Donc pour moi, il n'y a pas de guerre entre sorciers, leur société ne semblent pas s'y prêter (d'autant plus qu'ils ne semblent pas avoir d'armée ni de moyens armés). Tout comme les sorciers n'interfèrent pas dans les guerre moldues (et que celle-ci n'impactent pas les sorciers), l'inverse - dans l'hypothèse qu'il puisse se produire - est aussi vrai. D'ailleurs, on n'entend pas parler de la première guerre du golfe, ni de la guerre au Kosovo dans les bouquins, alors qu'elles se déroulent durant les 7 tomes et que la Grande-Bretagne y a été impliquée. Après, comme le gouvernement sorcier doit savoir (ne serait-ce que par les né-Moldus et Sang-Mêlé y travaillant), je pense qu'en cas de guerre, ils doivent prévenir le gouvernement. Mais ils ne demandent pas l'accord. Comme pour la Coupe du Monde ou le Tournoi : le Ministre sorcier vient prévenir le Ministre Moldu que la situation a changé.

Le seul cas qui sort peut-être de cet exemple, c'est encore une fois la WW2. Rowling a confirmé que Hitler et Grindelwald n'avait rien en commun, mais je serai surpris que le second n'ait pas profité de l'instabilité créée par le premier pour en profiter. De plus, il est envisageable que des sorciers (et cela s'applique également dans des guerres actuelles, mais moins probable) se soient engagés dans l'armée moldue pour aider, mais de façon indépendante du gouvernement. L'inverse est envisageable (je doute que les parents de Né-Moldus soient restés sans rien faire pendant le coup d'état de Voldemort), mais toujours de façon indépendante du gouvernement. Dans le cas de Voldemort, je ne suis même pas sûr que le gouvernement Moldus s'en soit rendu compte, Thickness a dû juste dire que les sorciers avaient élus un nouveau Ministre (et encore, chui même pas sûr qu'il s'en soit donné la peine).


Voilà donc pour tes questions, Nahis. J'espère t'avoir bien aidé ;)


Pour celles de Weasley16.

Le Ministre de la Magie se présentant uniquement au Ministre Moldu, je doute que la couronne britannique soit au courant de l'existence des sorciers. Cependant, il n'est pas impossible que les deux se soient plus ou moins rapprochées, voir liés, à l'époque où c'était une monarchie. Du coup, c'est possible que ça reste un secret de famille, ou une légende familiale. Les sorciers font partis d'une communauté différente de celle des Moldus (comme je le disais, je doute fortement que les frontières correspondent exactement, notamment dans les anciennes colonies), pas certains donc qu'ils se considèrent ou soient considérés comme "sujet de sa majesté". Ca reste une question à poser à Rowling, mais c'est vrai qu'à aucun moment il n'est fait mention de la reine.

Visiblement, les Né-Moldus, une fois leurs études à Poudlard commencées, s'intègrent complètement dans la société sorcière et ne vivent pratiquement plus dans la société moldue. C'est en tout cas ce que laisse transparaître les bouquins, Pottermore et les dires de Rowling à ce sujet. Cependant, il doit y avoir certaines interactions, puisque des sorciers épousent des Moldus. Je ne serai pas étonné qu'un département du Ministère (ou un Bureau) s'occupent de vérifier que les Né-Moldus soient effacés des registres Moldus.

Ce qui m'amènent d'ailleurs à ta troisième question : les sorciers ne sont pas citoyens britanniques moldus. Ils n'ont absolument aucun compte à rendre à l'administration moldue et n'y existe probablement pas. Ils sont soumis au Code du Secret Magique et interagissent donc très peu. Il peut donc être intéressant d'écrire une fiction sur un sorcier commettant un crime moldu sur un Moldu.



Je pense avoir tout dit (ce qui est déjà beaucoup). Comme quoi, tu n'est pas la seule à pondre des pavés :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Nahis
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2015 - 21:09

Re: Le droit de la société magique

Message par Nahis » 26 août 2015 - 14:12

Merci pour ton pavé (bien organisé et très clair d'ailleurs ;) ), Albus, tu m'éclaires vraiment ! :p J'ai pas mal de pistes pour commencer ma fic maintenant :D
"La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment : celle que nous donne la clémence est éternelle."
Oui, certes, mais quel moment !


Mon profil HPF si vous êtes curieux !

Avatar de l’utilisateur
The Night Circus
À la tête du Magenmagot
Messages : 3200
Inscription : 21 nov. 2013 - 12:38

Re: Le droit de la société magique

Message par The Night Circus » 29 août 2015 - 10:53

Y'a un truc aussi qu'il ne faut pas oublier rapport au coup d'état de Voldemort rapport à un équivalent des Nations Unies etc. : c'est que c'est Pius Thicknesse qui devient premier ministre; Voldemort n'est jamais vu, il est toujours dans l'ombre. Le camp d'Harry sait qu'il y a eu coup d'état parce qu'il font partie de la résistance et qu'ils ont des informateurs en alerte au ministère, mais quand il disent que le ministère et tombé et que Scrimgeour est mort, j'imagine plus un truc relativement feutré de la part des mangemorts qu'une bataille pleines de boumboum pif paf explosion que tout le monde aurait remarquée. Donc quelque chose de très ciblé sur Scrimgeour et peut-être ses bureaux, en disant par la suite dans les journaux que Pius Thicknesse a été désigné pour succéder au premier ministre, sans doute par le parti de Scrimgeour comme ça se fait en GB -comme lorsque Gordon Brown a succédé à Tony Blair suite à la démission de ce dernier en 2007. (Techniquement, Gordon Brown était "désigné" par la Reine, mais c'est bien sûr le parti élu qui lui désigne qui désigner. Sont bizarres les anglais :mrgreen: ). J'imagine que les membres du partis de Scrimgeour se sont retrouvés ou menacés ou corrompus, ou encore sous l'influence de l'imperium.
Du coup, pour un mec lambda qui a pas son nez collé dans les affaires du ministère, y'a juste eu une mort inattendue du PM Scrimgeour, remplacé par un membre un peu obscur de son gouvernement. Après, certes y'a eu des changements politiques extrêmement drastiques qui peuvent pousser à se poser des questions, mais voilà, Voldemort n'est jamais en "vitrine" jusqu'au moment de la bataille de Poudlard; il perverti un système démocratique en installant ses pions aux postes clefs dudit système, le transformant de se fait en une dictature de laquelle il est le maître, mais c'est dans l'ombre, un peu comme une mafia. D'où une grande inertie dans la communauté sorcière, vu que les gens peuvent avoir des doutes, et même de gros doutes, mais à moins d'avoir des contacts type ordre du phénix auront des difficultés à savoir que croire (en particulier vu le passif du Quibler question journaux indépendants du ministère).
Quand au problème de la trop grande influence du ministère sur les journaux, c'est aussi assez calqué sur le monde moldu, mais je m'éloigne franchement du sujet !

PS : je viens de voir
AlbusDumbledore a écrit : Il peut donc être intéressant d'écrire une fiction sur un sorcier commettant un crime moldu sur un Moldu.
Déjà fait :mrgreen:
Image
WHAT ARE YOU DOING ???

Répondre

Revenir vers « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité