Sirius et Orion Black

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Avatar de l’utilisateur
Loulouve
Elève de deuxième année
Messages : 30
Inscription : 13 août 2014 - 18:13

Sirius et Orion Black

Message par Loulouve » 02 mai 2015 - 15:36

Bonjour, bonsoir,

J'ouvre ce topic pour parler de la relation entre Sirius et son père, Orion Black. Tout d'abord, si le sujet n'est pas au bon endroit, je m'en excuse tout de suite et je déplacerai ma question !
Bref. J'écris sur l'époque des Maraudeurs, et je me suis posé la question : est-ce que Sirius était "maltraité" ? Que je m'explique...
On sait que ses relations avec ses parents n'ont pas été roses, surtout avec sa mère (on a tout de même plus de détails sur ce qu'elle pense de lui :roll: ). J'imagine que son père était loin d'être tendre, également, mais à quel point ? Lorsque Sirius faisait une bêtise, dépassait les bornes... Il était sûrement puni, vu ce que j'imagine d'une famille de Sang-pur aussi aussi hautaine que les Black (une bêtise serait la déchéance de la famille, voyons). Mais puni comment ? Au coin dans sa chambre, privé de nourriture, enfermé durant des jours... Lorsqu'il a grandit, qu'il affirmait ses idées, notamment à la fin (avant qu'il ne parte et fasse sa valise, l'été de ses 16 ans), son père aurait-il put lui faire subir certains sortilèges pour lui faire passer l'envie de se rebeller ? Je pense notamment au sortilège du Doloris, sans dire que ce soit abusif (quoi que, déjà son utilisation contre son propre fils est largement de l'abus), seulement une minute ou quelques secondes (ça doit déjà être cuisant !)...

Oui, j'imagine plutôt son père s'occuper des châtiments corporels (sortilège ou autre, j'attends votre avis), plutôt que sa mère, qui laissait la besogne à son mari. Avez-vous des idées par rapport à ce sujet ? Je suis toute ouïe :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
smittina
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 545
Inscription : 18 nov. 2014 - 20:40

Re: Sirius et Orion Black

Message par smittina » 03 mai 2015 - 19:25

Coucou Loulouve,

Comme toi, j'ai été amenée à me poser la question concernant la famille de Sirius et les "punitions" que ses parents avaient pu lui infliger durant son enfance pour désobéissance, pour les besoins de ma fanfic sur l'époque des Maraudeurs. Comme tu l'as souligné, je pense que la relation que Sirius entretenait avec ses parents n'était pas des plus tendres et affectueuses, et je pense également qu'il a pu être maltraité, même si, à mes souvenirs, rien n'est spécifié à ce sujet dans les livres, à moins que je ne m'abuse ? Après, je pense que chaque personne peut avoir sa propre vision de la chose... En ce qui me concerne, je vois plutôt Orion punir Sirius, étant petit, à coup de punitions tels que le coin, les fessés peut-être... Et je vois Walburga prendre le relais beaucoup plus tard en utilisant la magie... J'ai même pensé à l'utilisation d'une plume un peu spéciale comme celle d'ombrage pour faire des lignes... Ou un autre objet dans le style, qui punit par la douleur... Mais pour Walburga, c'est tout à fait personnel comme point de vue, mais dans mon esprit, elle est la plus mauvaise des deux parents... Je la vois comme une femme froide, sévère, autoritaire, prête à tout pour perpétrer les traditions et les valeurs de la famille des Black (elle s'est tout de même mariée avec l'un de ces cousins, alors on peut se demander si elle ne l'a pas fait dans le but de garder son sang "pur" jusqu'au bout), traditions et valeurs auxquels Sirius fait un affront rien que par le fait d'avoir été répartie à Gryffondor... Pour le Doloris, personnellement dans ma fiction j'ai utilisé la pratique de ce sort pour la première fois sur Sirius, comme élément déclencheur et sa prise de décision définitive de s'en aller de chez lui... Donc, oui... Pour moi, ils auraient pu lui en infliger quelques uns... Voilà... Je ne sais pas si ça t'est utile ou si d'ailleurs j'ai pu répondre à tes interrogations mais je t'ai tout de même laissé mon avis sur la question...
Fan de James Potter ? N'hésitez pas à rejoindre la Jamesie Team !

Avatar de l’utilisateur
Fleur d'épine
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2543
Inscription : 23 févr. 2014 - 19:15

Re: Sirius et Orion Black

Message par Fleur d'épine » 04 mai 2015 - 14:53

(avant tout, je précise que ce qui suit relève essentiellement de l'interprétation :))

Je sais que ça ajoute un certain héroïsme à Sirius, le fait de l'envisager dans une famille complètement abusive où il aurait eu à subir le Doloris à plusieurs reprises, mais si on réfléchit sérieusement à tout ça, je n'y crois pas du tout. Sirius était quelqu'un de fier, de courageux, de combattif. Ce n'était pas une victime (oui, il a eu à subir des moments difficiles avec ses parents, je ne dis pas le contraire, mais je veux dire par là qu'il n'était pas complètement passif. C'était un rebelle, jamais je ne pourrais l'envisager dans une situation de soumission extrême où il accepterait des Doloris sans broncher, ça ne colle pas avec le personnage et son caractère fort (enfin, c'est mon avis et je conçois évidemment qu'on ne soit pas d'accord ! J'ai vraiment du mal à voir Sirius en pure victime de ses parents. C'est une personnalité tellement forte et affirmée que ça me paraît presque OOC de faire ça)). Si ses parents avaient osé jeter ce sort sur lui, il se serait barré (donc à la limite, l'utiliser pour le soir de son départ comme raison de sa fugue -comme le propose smittina - pourquoi pas, c'est cohérent). Enfin, de toute manière, je pense que ses parents n'auraient jamais osé faire ça sur leur propre fils. J'y reviens mais avant tout, je ne suis pas d'accord avec toi concernant la dynamique de la famille Black, loulouve. Pour moi, Orion Black est très peu présent dans l'éducation de ses enfants. C'est Walburga qui fait tout (et encore, "tout", étant donné qu'il y a un elfe de maison... disons que c'est elle qui s'occupe des punitions et de leur attitude en société). Orion, on ne le voit jamais, même dans les livres, on s'en moque et je pense que c'est révélateur de quelque chose, cette absence. (concernant cette absence, je trouve, par exemple, significatif le fait que Kreattur était bien plus attaché à Walburga qu'à Orion. Pour moi, ça montre qu'elle était un peu au centre de tout, la maîtresse suprême. Je rappelle la citation de Sirius à cet égard : "Kreacher wasn't quite as devoted to him as to my mother, but I still caught him snogging a pair of my father's old trousers last week.") (d'ailleurs, on sait désormais que Orion meure la même année que Regulus, ce qui veut dire qu'il meure quand ses enfants ont respectivement 19 et 18 ans. Soit il était trèèès vieux, soit il était malade vers la fin de sa vie, mais en tous cas, il ne devait pas être au maximum de ses forces durant l'adolescence de ses fils. Quoiqu'il en soit, je le vois détaché de l'éducation des enfants. Il veut un héritier, tout ça, il est là pour les remontrances quand c'est réellement nécessaire mais il ne participe pas vraiment à l'éducation.). Walburga était, pour moi, la femme forte de la famille. Et je suis donc d'accord avec smittina quand elle dit "dans mon esprit, elle est la plus mauvaise des deux parents". Bon, j'imagine bien Orion hausser la voix à certains moments et regarder ses fils d'un air sévère mais à part ça, il me paraît être plus focalisé sur son travail que le reste (pour conserver une bonne réputation au nom Black) et présent essentiellement lors des repas de famille ou des grands événements. C'était celui qui garantissait la sécurité avant tout, le nom de la famille etc. Par exemple, les sortilèges pour protéger le square Grimmaurd, c'est lui. Walburga, par contre, a l'air d'avoir une place bien plus importante dans la vie de Sirius. C'est elle qui brûle son nom sur la tapisserie quand il part. C'est elle qui est encore là, des années plus tard, à hurler des horreurs depuis son tableau. C'était elle, le cauchemar vivant de Sirius. Elle est vicieuse et malsaine. Presque hystérique à l'égard de Sirius quand on a droit à leurs confrontations dans le tome 5, alors que Orion me paraît être plus calme, vraiment détaché en fait (mais pas moins froid & sévère x)). Bon, j'avoue, c'est de l'interprétation tout ça et tu peux faire exactement ce que tu veux de la vie familiale de Sirius. Il n'y a rien chez JKR qui nous indique clairement comment ça se passait. Je te donne simplement ma vision car j'ai beaucoup réfléchi au rapport entre Sirius et sa famille, et notamment Sirius et sa mère dont j'aime comparer la relation avec celle de Vipère au poing. Bref, pour en revenir au Doloris, non, je n'imagine pas les parents de Sirius utiliser ce sortilège en tant que punition. Ou alors, c'est qu'ils considèrent vraiment leur fils comme étant pire que de la pourriture. Il est dit qu'il faut réellement vouloir la souffrance de l'autre et y prendre du plaisir. Dans les livres, Bellatrix le fait aux Londubat, Voldemort à Harry, Harry à la sœur Carrow : ce sont tous de sincères ennemis qui se veulent du mal. C'est pour cela que ça me paraît excessif concernant Sirius et ses parents. J'aime beaucoup l'idée de smittina concernant la plume spéciale d'Ombrage, c'est une idée absolument malsaine que Walburga Black pourrait bien avoir !! En tous cas, je pense que tout se jouait principalement sur la psychologie du côté des Black. Je vois Mrs Black comme une ombre menaçante. D'une voix froide, elle pourrait dire des horreurs à Sirius, essayer de le détruire mentalement de cette façon. Mais débarquer avec un Doloris, vite fait bien fait, je trouve ça trop grossier. Pour des Black en tous cas, c'est trop grossier. En fait, c'est compliqué, j'ai une représentation des Black dans ma tête qui fait que je ne les vois absolument pas utiliser ce sortilège mais j'ai du mal à la retranscrire. Et ce n'est qu'une représentation personnelle. Mais voilà, je t'ai donné mon avis sur le sujet et j'espère qu'il aura pu t'aider un petit peu :) Encore désolée si je me suis mal exprimée x) En gros, fais ce que tu veux du moment que c'est bien amené ! Si tu as envie d'intégrer des punitions "Doloris", vas-y, mais fais attention aux réactions de Sirius à cela car, contrairement à des fanfics que j'ai pu lire, je n'envisage pas un seul instant qu'il se soit laissé faire de la sorte et qu'il ait été dans une sorte de dépression/blocage à cause de ses parents. Bon, ce n'est pas un surhomme, c'est sûr, il a réellement souffert des relations familiales, c'est évident. Mais j'ai du mal avec le Sirius qui baisse les bras, qui ne fait que subir quoi. Rooo je ne suis pas claire ça m'énerve !!
Bon courage en tous cas :P
Image ImageImage
Paris is burning ♥

Adore Delano ♡ ♡ - Bianca Del Rio ♡ - Sharon Needles ♡ ♡ - Chad Michaels ♡ - Latrice Royale ♡ - Alyssa Edwards ♡ ♡ - Raja ♡ - Yara Sofia ♡

Avatar de l’utilisateur
Taka
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2511
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Sirius et Orion Black

Message par Taka » 04 mai 2015 - 19:17

Fleur d'épine a écrit :... alors que Orion me paraît être plus calme, vraiment détaché en fait (mais pas moins froid & sévère x)). [...] D'une voix froide, elle pourrait dire des horreurs à Sirius, essayer de le détruire mentalement de cette façon.
Ton poste créé une frustration en moi car il est si proche et pourtant différent de ma propre interprétation. :P
Pour moi Orion et Walburga sont deux personnes "froides" et "cruelles"... Mais avec la même différence que la morsure du froid et le froid causé par un vide.
Walburga est sèche, dure, à serrer les dents quand Sirius fait/dit une bêtise et le lui fait regretter amèrement une fois les invités partis. (Ou durant la soirée avec une remarque blessante et humiliante)
Orion est absent, dédaigneux (un peu comme ses fils au fond), et pas du tout intéressé par le sort de sa famille. Donc plutôt du genre à voir son fils se faire malmener par Walburga, le regarder rapidement du coin de l'oeil pour savoir d'où vient toute cette agitation puis retourner à ses occupation malgré un regard suppliant de Sirius.

C'est ma propre interprétation qui me permet de justifier ce dégoût de Sirius quand il parle de sa famille.
Je m'explique. Le dégoût de Ron ou Hermione envers Ombrage est fier, méchant et franc puisqu'ils ne la connaissent pas et ont tout de suite pu savoir quelle genre de personnes ils avaient devant eux. Celui de Sirius est non dit. Pour un homme aussi fier, aussi ardent, aussi ... Grande gueule, il faut l'avouer, ça surprend. Quand il parle de Severus, il n'hésite pas à balancer. Quand il parle de Peter, pareil.
Mais sa famille, d'un coup il devient sombre. Silencieux.

Ca donne l'impression d'une trahison plus profonde que celle de Peter. Pas plus grave, plus profonde. Et je pense que ça vient surtout de son père. J'imagine très bien Walburga gifler Sirius ou lui crier dessus, ce n'est pas le souci. Par contre, je pense que pendant un bon moment de son enfance, Sirius a cru en son père qui, contrairement à sa mère, n'était pas méchant. Il ne le frappait pas. Il ne le grondait pas. C'était le "gentil parent".
Jusqu'à ce qu'il se rende compte que ce "gentil parent" ne venait pas non plus l'aider. Ne le défendait pas.
Le laissait seul.
Lui jetait un regard blasé, ennuyé, vide, lorsque lui, son fils, avait besoin de son aide.

Et ça l'a brisé. C'est ce qui le rendait malade chez ses proches. Ils ne cessaient de prétendre à la supériorité des familles nobles... Mais le terme famille était vide de sens dans leur maison. Ce n'était peut-être pas tant le terme "noble" qui faisait hurler de rage Sirius mais l'hypocrisie du terme "famille". Surtout une fois confrontée à l'amour inégalé des Potter.
Qu'est-ce que c'est que cette pureté si la famille est un mensonge ?
Je pense que d'une manière, il était plus satisfait de la manière dont sa mère le traitait que son père. Sa mère, il donnait un coup, elle le lui rendait (sens figuré ou propre). Son père, il tapait dans le vide, et pour un personnage aussi brut que notre cher Sirius, c'est insupportable.
Tout ce que je peux donner comme comparaison c'est être en colère, furieux contre quelqu'un qui reste neutre. Ca vous rend encore plus furieux tout en vous décrédibilisant.
Au moins sa mère faisait semblant d'être une mère. Elle s'intéressait (et désapprouvait) son comportement, ses fréquentations, son langage, ses rêves. Son père ne se donnait même pas cet effort. Pour Orion, Sirius n'était rien de plus qu'un nom identique à celui de son père. Il a alors compris qu'il ne devait plus compter sur sa famille. Or, ne plus compter sur sa famille est beaucoup plus violent que ne plus compter sur un ami. Et cette violence, cette honte d'avoir cru en un possible amour, ce dégoût face à sa propre naïveté expliquerait la manière dont Sirius parle de ses parents.

Par contre je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il serait très improbable qu'il y ait eu des attaques physique ou magique graves sur Sirius avant son départ. Comme toi, peut-être juste avant le dit départ (et encore...) mais sinon je n'y crois pas. Des gifles, des cris, des fessées, peut-être un livre ou un verre envoyé à la figure mais pas de sort ou de torture, ni de Walburga ni d'Orion. Par contre, torture psychologique, peut-être. Ca me rappelle cette fic sur ff où Sirius jeune est privé de Noël.. Très simple mais tellement douloureux pour un enfant de cet âge.

Pour en revenir davantage sur Orion, ta réflexion sur son âge m'a fait tiquer par sa pertinence. J'ai donc vérifié l'arbre généalogique des Blacks et je me suis rendue compte de certaines choses. Il est plus jeune que sa femme mais bon, les hommes meurent avant les femmes, j'imagine que chez les sorciers c'est également le cas. Par contre ce qui m'a étonné c'est que Orion vient de la branche principale, tandis que Walburga est secondaire.
Orion descend de Sirius 2ème du nom qui est le fils aîné de Phineas tandis que Walburga descend de Cygnus, qui n'est que le troisième enfant. Pourtant, Walburga se comporte comme si elle était davantage une Black que Orion qui est, comme tu le dis, détaché du foyer. Elle s'inquiète de la pureté du sang, des fréquentations, de l'état de la maison, de l'elfe, des enfants, des proches... Et éradique (ou efface) ce qu'il faut effacer.
Alors soit c'est un effet "compensateur" : elle veut se montrer digne d'être une Black de premier rang malgré sa naissance "moindre", soit il y a anguille sous roche.

Je terminerai mon post sur la réflexion que Walburga et Orion sont cousins directs. Or j'imagine que l'un comme l'autre, bien que "comprenant" (hmm...) les intérêts pour leur famille, ont dû être en partie dégoûté de cette union. Or l'existence de Sirius n'a fait que renforcer aux yeux de tous cette union taboue (et donc le qu'en dira-t-on). Donc Orion a probablement souhaité ignoré l'existence de cette preuve. Et Sirius, étant un enfant intelligent... Ou juste un enfant, a ressenti le dégoût de ses parents, des autres, envers eux deux, envers lui, l'a compris et a fini par en être malade à son tour.

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4931
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: Sirius et Orion Black

Message par princesse » 02 juin 2015 - 14:25

Je suis contente d'être tombé un peu au hasard sur ce sujet car je suis actuellement entrain d'écrire une fiction sur Sirius (et ses années a Azkaban entre autre) et ce topic me sert énormément car je veux absolument le faire ruminer sur tout son passé, quand il est au fin fond de sa cellule...
Alors merci beaucoup, sans le savoir, vous avez contribué à me donner l'inspiration pour les chapitres relatant la situation familiale entre Sirius et ses parents
Image Image Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Pattenrond
À la tête du Magenmagot
Messages : 3142
Inscription : 31 mai 2011 - 18:34

Re: Sirius et Orion Black

Message par Pattenrond » 12 juin 2015 - 02:32

Chapeau les filles, vous avez toutes les deux une analyse très complète qui m'attirent beaucoup.

Perso, je n'ai jamais vraiment réfléchi aux rapports dans la famille Black, mais à chaque fois que je vois dans les fics où des membres d'une famille emploient le doloris les uns sur les autres, ça me fait énormément tiquer, parce que c'est une énorme banalisation de la violence. Le doloris n'est pas n'importe quel sortilège qu'on apprend n'importe où. Dans les livres, il n'y a que les mangemorts qui l'utilise et même s'il a fait un retour en force dans le T7 lors des cours de «forces du mal» ce qui peut laisser l'impression que c'est presque banal, ce ne l'est pas. À mon avis, avant les derniers tomes, le doloris est quelque chose dont parle peu les sorciers, sauf une fois de temps on peut comme on peut le faire chez nous à propos des annonces criminelles faites à la télé.

Et puis, les Black ne sont pas des mangemorts et, en toute probabilité, ne pratiquent pas la magie noire et n'ont donc aucune raison de savoir utilisé un sortilège aussi dangereux et aussi illégal que le doloris. D'ailleurs, à propos des liens entre Voldemort et les Black, Sirius dit ceci : «ils approuvaient les idées de Voldemort, ils étaient tous partisans de purifier la race des sorciers [bla, bla, bla, propos mangemoresques]. Ils n'étaient d'ailleurs pas les seuls, beaucoup de gens, avant que Voldemort ne montre sa vraie nature, étaient persuadés qu'il avait raison... Ils ont été un peu refroidis en voyant ce qu'il était prêt à faire pour prendre le pouvoir.» Bon, je regrette qu'on ne puisse être sûrs si ce sont les Black qui ont été refroidis ou les sangs-purs en général qui ont été refroidis, mais si j'ai pris la peine de retranscrire cette citation, c'est pour montrer le clivage entre les mangemorts et les sangs-purs en général. Les deux ont les mêmes idéaux, mais les mangemorts sont prêts à prendre des moyens extrêmes pour y parvenir. Les Blacks ne sont pas des mangemorts. Utiliser des impardonnables, ce n'est probablement pas leur truc déjà, alors sur un de leur enfant en plus. Sans compter que je doute que les Black soient criminels et puis bon, dans ma tête, les gens qui vivent du bon côté de la loi essaient de le rester.

Mais bref, la principale raison pour laquelle je ne crois pas au doloris chez les Black est Regulus. Pour moi, Regulus est un type assez décent. À preuve, il croyait en l'idéologie de Voldemort, mais lorsqu'il est allé voir, il n'a pas aimé ce qu'il y a vu. Tellement qu'il a essayé de sacrifier sa vie pour essayer de rendre Voldemort un peu plus mortel. Si un de ses parents avaient utilisé le doloris sur son frère, je doute que Regulus ait trouvé ça bien. Si ça avait été le cas, je doute également qu'il ait continué à être le fils aimant qu'il a été jusque dans sa mort. Et d'ailleurs, le personnage de Regulus me laisse presque penser que les Black ont été une famille assez fonctionnelle au final. Ils avaient probablement des idéaux douteux, mais Regulus me semble être un bon type, bien élevé et qui aime sa famille. Peut-être était-ce Sirius le mouton noir. Je ne sais pas vraiment en fait, comme je l'ai dit, je n'ai jamais réfléchi aux relations dans la famille Black, mais je serais curieuse de savoir ce que Taka et Fleur d'epine font de Regulus dans leur analyse (et je suis sûre qu'elles y ont déjà pensé).
ImageImageImage
Ron : "Si seulement... Pattenrond était là..."

Lena
Elève de troisième année
Messages : 49
Inscription : 19 juin 2012 - 03:15

Re: Sirius et Orion Black

Message par Lena » 30 juin 2015 - 03:42

Le comportement de Sirius dans le train lors de son premier voyage vers poudlard , ne fais pas songer à un enfant maltraité...il se prélasse sur la banquette comme un petit prince , à déjà une allure hautaine qui peut certes , cacher un mal - être profond , mais je ne le vois pas en enfant mal traité physiquement. Peut-être plus comme le vilain petit canard de la famille qui ne ressemble pas aux autres ,qui a peut-être toujours eu une nature plus sauvage qui fut en sorte qu'on lui a préféré Regulus mais je ne pense pas qu'il est été completement détesté par ses parents ou mal traité du moins avant d'entrer à l'école. Mis de côté oui , mal aimé oui , mais susciter un sentiment de haine? Pas encore je crois.

Avant ses 11 ans, je pense qu'il était en phase d'opposition , je sais qu'il est très dur pour un enfant de se sentir rejeté par sa famille , par une mère , de voir qu'il y a un chouchou...et cela peut laisser des traces profondes , de la colère aussi et de la tristesse. (Nous pouvons voir , dans le cinquième tome , comment Sirius parle à Harry en lui disant qu'on lui faisais toujours remarquer que son frère était un meilleur fils)
Je vois bien Sirius enfant être maladroit , essayer de tout faire pour que ses parents , sa mère surtout puisque figure centrale de leur clan , le remarque mais rien n'y fait elle préfère son cadet et voilà les conflits commencent très tôt suite a ce sentiment de rejet , d'exclusion et cela ne fera que grandir avec le temps. S'il fut victime de violence, je pencherais également pour la violence psychologique comme vous l'avez si bien expliqué plus haut , peut-être des gifles de la part de s amère mais pas plus.

En fait , je vois plus Walburga insulter son fils , lui crier des horreurs sous le coup de la colère , (Fruit honteux de mes entrailles) sans trop y réfléchir car agressive lorsqu'elle deviens furieuse , manque de control d'elle même , (comme son fils aîné d'ailleurs) et Orion , je le vois un peu comme un homme froid , calculateur , qui même si dans l'ombre , même si plus discret et dans l'ignorance de son fils , est capable d'appuyer la où ça fais mal à l'occasion...un peu comme un Lucius Malfoy. Plus cruel que sa femme car sais réfléchir , sait mieux se contrôler et sais observer pour mieux blesser s'il le faut.

Donc Sirius , tempérament bagarreur , se fâche avec sa mère , elle lui répond et ils sont toujours en train de s'écharper.

Son père lui , reste calme, reste calme , reste calme jusqu'au moment ou il déverse son venin et retombe dans l'indifférence une fois le mal accomplit.

En ce qui concerne son frère , je pense que Regulus devait ressembler à son Orion , dans le sens ou il avait l'attitude de ce qu'on attendais d'un noble , plus calme , plus froid , moins exubérant et moins passionné que Sirius .
Je ne crois pas qu'ils aient été proche un jour , il semblais avoir énormément d'amertume et de jalousie en Sirius à l'égard de ce petit frère préféré , pas une fois il n'en parle avec un semblant de tendresse , il le vois vraiment comme celui qui a tout reçu de la part des parents alors qu'on lui faisais clairement sentir à lui qu'il était méprisable. Ce sentiment du être présent depuis bien longtemps sinon , je pense que Sirius aurais mentionné que la situation a changé suite à par exemple son entré à Gryfondor...non je pense que l'élément déclencheur de ce désamour envers sa famille est la jalousie , le fameux sentiments d'exclusion qui laissa place très rapidement à la rebellion.

Je trouve que le personnage de Sirius s'il est fort et courageux , présente tout de même beaucoup de sensibilité , il est facielement blessé par quelque chose , il montre parfois ses émotions (dans le trois , dans la cabane hurlante , il enfoui sa tête dans ses mains lorsque Harry le crois coupable et le voit comme un assassin , il devient pâle suite aux accusations de Molly lorsqu'elle l'accuse de néglience envers Harry )
C'est véritablement une âme torturé qui a peur du rejet de l'autre , je repense à la scène ou il est furieux contre Harry qui ne veux pas qu'il vienne les rejoindre à pré au lard. S'il a vite pris la mouche , je pense que c'est parce qu'il a vu cela comme une réticence , comme si on ne voulait pas le voir , on sent sa déception , c'était un homme qui se sentait facilement mis en retrait et je crois que c'est relié à son enfance.

Répondre

Revenir à « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité