Pauvre Ronald Weasley ...

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Avatar de l’utilisateur
LittleNarcisse
Comptable chez Gringotts
Messages : 1147
Inscription : 17 févr. 2011 - 16:31

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par LittleNarcisse » 09 avr. 2011 - 12:10

LostInTheSun a écrit :Je ne suis pas d'accord avec ça. D'accord sa peur de se retrouver tout seul est normale, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est légitime.
J'ai pas dit que c'était légitime hein :lol:
Mais il faut voir qu'ils sont vraiment tous les trois toujours ensembles donc se dire qu'on va voir les deux autres heureux ensemble quand on est seul, c'est pas légitime, mais même quand on connait ses amis et que l'on sait qu'il ne devrait pas y avoir besoin de se tracasser on se sent un peu mis de côté !

Et puis comme l'a dit Lunalice c'est surtout la rupture possible qui l'effraye. Parce qu'il a déjà du mal avec les disputes de routine alors ...

Avatar de l’utilisateur
LostInTheSun
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5381
Inscription : 12 mars 2010 - 14:25

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par LostInTheSun » 09 avr. 2011 - 12:12

Pas seulement, et même dans ce cas là ce qu'il embête c'est de devoir rejouer les médiateurs.
"Harry se rappelait les quelques semaines pendant lesquelles ils ne s'étaient plus parlé, en troisième année. Il n'avait guère apprécié de devoir jouer les médiateurs pour essayer de rétablir le lien entre eux. Et s'ils ne se disputaient pas ? S'ils devenaient comme Bill et Fleur et qu'il se trouve désormais terriblement gêné en leur présence, au point de se sentir exclu pour de bon ?"
Et puis bon tripoter Ginny en plein milieu de la salle commune ça lui pose moins de problème :lol:

Non moi je continue de croire que sur ce coup là Harry c'est une bille :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Mid-
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1759
Inscription : 13 mai 2009 - 17:28

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Mid- » 09 avr. 2011 - 12:54

C'est vrai que faire des mamours à la sœur de Ron devant celui-ci (en sachant parfaitement ce qu'il en pense) mais avoir peur d'autre part que Ron et Hermione fassent pareil... enfin...
(Ron est le seul à ne pas avoir compris la jalousie d'Hermione par rapport à Lavande, pourtant c'était tellement évident!).
Je crois qu'au contraire il le savait parfaitement, et que c'était même un des effets voulus... :wink: , "Tu vois, Hermione? Moi aussi je peux sortir avec quelqu'un d'autre que toi et te rendre jalouse, tu n'as pas l'exclusivité!" Quand il dit à Harry que "J'ai pas passé de contrat avec elle", il ne fait que souligner le fait qu'entre Hermione et lui, si accord il y a, il n'est que tacite, pas concret, et que par conséquent, elle n'a pas à se mêler de sa vie sentimentale à moins de lui dire clairement qu'elle veut en faire partie. Mais il sait pertinemment qu'elle en souffre et pour lui c'est une sorte de revanche pour Vicky. Il veut lui faire ressentir ce qu'il a ressenti. Et ça a mirifiquement fonctionné.

Soi dit en passant, c'est un passage où je finis par les trouver tous les deux pas très fair-play l'un envers l'autre, Ron pour sciemment faire souffrir Hermione, et Hermione pour avoir réagi encore pire que Ron avait réagi pour Krum (d'abord les piafs, puis Cormac...).
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 7037
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par AlbusDumbledore » 09 avr. 2011 - 13:04

D'un côté, je crois que le sujet de Ron a été le seul où Hermione se comportait vraiment de façon "normale". C'était le seul sujet pour lequel elle perd son sang froid, où elle se montre vache et a des réaction disproportionnées.

Ron, quand Hermione sortait avec Krum, ressentait à la fois la jalousie, mais aussi une sorte de trahison de la part d'Hermione de ne pas le leur avoir dit avant.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 09 avr. 2011 - 13:27

Disons qu'Hermione est souvent vu comme la raisonnable de la bande, et en général ce n'est pas faux, mais elle a aussi un caractère emporté, et donc les réactions disproportionnées ne sont pas très étonnantes de sa part (puis elle est quand même jeune et pas en bois, elle est par exemple capable d'avoir une attitude de groupies avec Lockhart, comme n'importe quelle fille de 12/13 ans sur Edward Cullen ou Justin Bieber. Le genre d'attirance qui passe et pour laquelle on a un rire gêné quelques années plus tard en y repensant. Ah folle jeunesse, qu'est-ce qu'on avait mauvais goût, et tout ça...). Ce n'est pas un pur esprit.

Dans le tome 4, c'est assez évident qu'il y a une attirance, même Harry l'a compris (après le bal, quand Ron et Hermione se disputent, qu'Hermione dit que la prochaine fois Ron n'avait qu'à pas attendre qu'elle soit prise pour l'inviter au lieu de lui faire la gueule et que Ron dit qu'elle n'a rien compris: Harry se fait la réflexion qu'au contraire, elle a parfaitement compris). À ce stade, Hermione n'a pas voulu blesser Ron, celui-ci ne faisait rien, à côté il y a un garçon qui montre un intérêt certain pour elle et c'est la première fois, donc c'est flatteur... Et en plus Ron ensuite a la délicatesse de dire qu'il veut aller au bal avec une jolie fille parce qu'une mocheté, ce serait la honte, autant être seul... On comprend Hermione. Après elle n'a pas dit aux garçons qu'elle sortait avec Krum parce que déjà quand ça passait pour une simple amitié ça faisait un jaloux, et puis elle devait savoir que ça n'irait pas très loin.

Mais du coup, quand il l'apprend dans le tome 6, ça fait un choc à Ron parce qu'en plus entretemps, Harry est sorti avec une fille, sa petite sœur est sortie avec des garçons. Il a vraiment l'impression d'être l'éternel dernier, et quand en plus Hermione ne montre pas une énorme confiance en lui, il a envie de faire ses preuves, et donc sort avec la première fille qui montre un intérêt certain pour lui. La petite différence avec Hermione dans le tome 4 c'est que lui le fait volontairement pour prouver quelque chose. Et après, Hermione n'étant pas la personne la plus posée qui soit, elle réagit avec la dignité et le calme que l'on sait.

Concernant Harry c'est vrai qu'il est égocentrique (et de ce fait, ceux qui n'ont pas trop de recul par rapport à ce point de vue reprochent à Ron et Hermione leur manque de considération pour ses problèmes et ça entraîne leurs impressions que Ron est un lâcheur, Hermione une casse-pied, etc.) cela dit par moment il s'en rend compte (quand il réalise qu'il ne s'est jamais intéressé en quatre ans au fait que Neville ne vivait pas avec ses parents et qu'il était aussi à plaindre que lui mais que tout le monde s'en foutait) ou on le lui fait remarquer: quand il se dit rassuré qu'Hermione ne va pas dire à Ron qu'elle l'a aidé à obtenir sa place de gardien parce que ses performances seraient à nouveau moins bonnes et qu'elle l'envoie paître en lui disant que ça commence à la gaver, les gens qui ramènent tout à leurs histoires de quidditch. Elle réagit comme ça surtout parce qu'elle vient de subir Cormac, mais ça souligne le manque de délicatesse de Harry qui n'estime les problèmes d'assurance de Ron qu'en fonction de ce que ça peut apporter à son équipe. Donc ça fait un peu passer la pilule parce que c'est un trait qui est pris en compte dans l'histoire et critiqué à l'occasion, ce n'est pas comme si c'était normal.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Flavie
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 659
Inscription : 26 oct. 2010 - 21:46

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Flavie » 10 avr. 2011 - 09:28

Zakath Nath a écrit :Concernant Harry c'est vrai qu'il est égocentrique (et de ce fait, ceux qui n'ont pas trop de recul par rapport à ce point de vue reprochent à Ron et Hermione leur manque de considération pour ses problèmes et ça entraîne leurs impressions que Ron est un lâcheur, Hermione une casse-pied, etc.) cela dit par moment il s'en rend compte (quand il réalise qu'il ne s'est jamais intéressé en quatre ans au fait que Neville ne vivait pas avec ses parents et qu'il était aussi à plaindre que lui mais que tout le monde s'en foutait) ou on le lui fait remarquer: quand il se dit rassuré qu'Hermione ne va pas dire à Ron qu'elle l'a aidé à obtenir sa place de gardien parce que ses performances seraient à nouveau moins bonnes et qu'elle l'envoie paître en lui disant que ça commence à la gaver, les gens qui ramènent tout à leurs histoires de quidditch. Elle réagit comme ça surtout parce qu'elle vient de subir Cormac, mais ça souligne le manque de délicatesse de Harry qui n'estime les problèmes d'assurance de Ron qu'en fonction de ce que ça peut apporter à son équipe. Donc ça fait un peu passer la pilule parce que c'est un trait qui est pris en compte dans l'histoire et critiqué à l'occasion, ce n'est pas comme si c'était normal.
Je n'y avais pas fait attention avant, mais maintenant que tu le soulignes, c'est vrai que sur ce coup, il est égocentrique.
Un autre exemple me vient en tête en plus, dans le T5, quand Harry arrive et découvre square Grimraud (oups, je crois que ça ne s'écrit pas comme ça ...), la première chose qu'ils s'empresse de faire, c'est d'engueuler Ron et Hermione, parce que monsieur n'en a pas entendu parler, et ce même après qu'ils lui ont expliqué que c'était un ordre de Dumbledore de ne pas en parler dans les lettres, par sécurité. Monsieur est vexé de savoir qu'ils ont passé un été ensemble, et lui tout seul, alors qu'ils ont sans doute passé leur temps à nettoyer la maison des Black, et comme elle est décrit, ça ne doit pas être la joie.
Dans presque toute les situations, il fait passé tous ses problème avant tout, sans chercher à comprendre ceux des autres, surtout ceux de ses amis, et à les considérer comme dérisoire.
"Hold me fast, hold me fast
'Cause I'm a hopeless wanderer"
Mumford & Sons

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 10 avr. 2011 - 10:05

Certes. Bon, à sa décharge, il a vécu une expérience assez traumatisante en juin et pendant les semaines qui ont suivi, a été mis à l'écart avec très peu d'information. Du coup, c'est aussi normal que le ressentiment s'accumule alors que s'il avait vite pu faire quelque chose qui lui semblait utile ça l'aurait sans doute aidé.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
LostInTheSun
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5381
Inscription : 12 mars 2010 - 14:25

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par LostInTheSun » 10 avr. 2011 - 13:18

Ce qui m'a le plus agacée dans cette scène c'est qu'il balance au visage de Ron et Hermione que sans lui ils ne sont rien, que lui il sait, c'est lui qui a récupéré la pierre après tout, et battu le basilic, et sauvé Hermione des détraqueurs, et patati et patata. Sauf que sans Ron, il n'aurait jamais passé les échecs, sans Hermione il n'aurait jamais su que c'était un Basilic dans la Chambre des Secrets et il n'aurait jamais pu sauver Sirius. Alors il faudrait qu'il pète un coup le Harry, ça lui ferait pas de mal.

Avatar de l’utilisateur
Mid-
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1759
Inscription : 13 mai 2009 - 17:28

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Mid- » 10 avr. 2011 - 13:42

Je trouve que d'une manière générale, Harry manque un peu de reconnaissance envers les gens qui l'aident, alors que dans les choses qu'il a accomplies, il y en a beaucoup qu'il n'aurait jamais pu faire si Machin ne lui avait donné un coup de pouce. Dans le cas de Rogue, je comprends qu'il n'ait pas envie de le remercier (même si c'est vraiment de la mauvaise foi), Harry déteste Rogue et on ne s'attend pas à ce qu'il agisse avec maturité. Mais quand c'est Ron, Hermione, ect., des fois, on dirait qu'il oublie qu'ils ont joué un rôle.

Je me rappelle aussi de cette scène où Ginny lui fait remarquer qu'elle aussi elle a été possédée par Voldemort, et que donc elle savait ce que ça faisait...

Mais bon, on devait parler de Ron, là... :D

Le trio se complète bien, de toutes façons, et les épreuves qu'ils affrontent sous la trappe donne comme un aperçu de leurs compétences respectives: Harry a de bon réflexes et gère bien les mouvements rapides (les clefs volantes), Hermione utilise la logique (les potions) et exploite ses connaissances (le filet du diable), et Ron est doué pour la stratégie (l'échiquier géant). Certains ont parfois souligné que la pierre philosophale ne devait pas être si bien gardée que ça si trois élèves de première année pouvaient venir à bout des épreuves, mais Harryronhermione, c'est un mélange subtile quand on y regarde bien. Bref, Harry n'irait pas loin sans les deux autres, et il ne leur manifeste peut-être pas assez de reconnaissance. Alors que par exemple, on voit souvent Ron s'exclamer qu'Hermione est brillante quand grâce à elle ils avancent (et bien avant qu'il n'ait le moindre béguin pour elle).
Image

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7372
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Eanna » 10 avr. 2011 - 13:51

D'un autre côté, même si le trio se complète bien, c'est vrai que c'est un peu gros que 3 gosses de 11 ans passent à travers tous les pièges tendus par des sorciers expérimentés, même si comme tu le soulignes, Mid-, ils ont chacun des aptitudes qui se complètent.
Ron, je ne lui associait pas la stratégie, mais plutôt sa capacité à penser aux autres avant lui-même (comme lorsqu'il décide de se sacrifier sur l'échiquier pour qu'Harry puisse continuer). ça, il faut reconnaître que ça les a bien aidés, parce que s'ils avaient tergiversé pendant un quart d'heure sur qui d'Hermione ou Ron devait aller se faire décaniller par la reine, ça aurait sans doute un peu plus compliqué les choses.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 10 avr. 2011 - 15:16

Bon, faut dire aussi que c'est à la base de la littérature jeunesse, donc que les jeunes héros accomplissent des exploits extraordinaires, ce n'est pas bien grave, on arrive à suspendre son incrédulité pendant la lecture, c'est l'essentiel, d'autant que l'auteur arrive à graduer le niveau des dangers, des compétences, et de l'aide reçue au fur et à mesure, à chaque fois il y a un mélange entre ce que le trio doit à son mérite, la nature du danger, l'aide extérieure et un peu de chance aussi.

C'est vrai qu'aucune des épreuves n'étaient insurmontables surtout que le reste du livre on avait préparé le terrain: Ron ne déclare pas devant l'épreuve qu'il est bon aux échecs, par exemple. Et oui, on peut être un sorcier surpuissant et nul aux échecs.
En fait ce que j'aime c'est que toute la fin du premier préfigure la fin du 7 (y compris quand Hermione explique que des sorciers très doués sont nuls en logique: c'est bien le problème de Voldemort qu'Harry ne bat pas parce qu'il est plus puissant et doué, mais parce qu'il a compris quelque chose alors que Voldemort est incapable de faire les raisonnements qui s'imposent).

Mais oui, Ron, donc. À 12 ans il est prêt à donner sa vie pour Harry, donc qu'il lui fasse la gueule deux fois dans sa vie, même si les moments sont mal choisis, c'est difficilement un signe d'égoïsme profond.

Pour l'égocentrisme de Harry, c'est un des défauts du personnage et c'est sûr que parfois on a envie de le baffer, surtout dans le tome 5, mais tant que c'est quelque chose qui est relever par l'auteur ou les autres personnages à l'occasion, ça ne me pose pas de problème parce que ça montre justement que le personnage n'est pas parfait. Si on soulignait sans arrêt son altruisme et son désintéressement là il y aurait un problème. Mais on décrit un garçon qui évolue et qui prend conscience de ce qui l'entoure (il plaint les Elfes maltraités, par exemple, mais sans plus quand ça ne le concerne pas directement. Donc à la mort de Dobby, c'est d'autant plus fort quand il décide que ça ne va plus, alors que si dès le tome 2 il avait été un militant des droits des créatures magiques, ça l'aurait moins fait. pareil de la part de Ron à ce niveau).
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Ginnyw
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2187
Inscription : 18 févr. 2011 - 23:57

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Ginnyw » 11 avr. 2011 - 23:43

C'est vrai que Harry est égocentrique par moment, mais je tiens aussi à préciser que tous les HP sont de son point de vue et qu'on connaît par conséquent beaucoup de ses pensées. Il y a d'ailleurs beaucoup de choses qu'il pense sans les dire, sauf sur le coup de la colère. Franchement, lequel d'entre vous n'a pas eu envie de dire à propos d'un de ses amis: il/elle me gave avec ses problèmes, qu'il me foute la paix avec pendant 5 secondes? Sans forcément le dire, je précise.

Si on rajoute à cela qu'un puissant mage noir veut le tuer depuis qu'il a un an, je trouve Harry difficilement condamnable d'un coup... Enfin, ce n'est qu'un point de vue...

Après, heureusement, ce n'est pas parce qu'on pense un truc qu'on va forcément détruire les autres par une remarque. Ca a déjà été dit, mais si vous faîtes partie d'un trio et que vos deux meilleurs amis se mettent ensembles, vous vous sentez tout de suite de trop, c'est automatique et très humain. En plus, ce ne sont que des pensées. Je ne me souviens pas d'un passage où Harry est venu voir Ron ou Hermione pour leur dire:

"Hey, faut pas vous mettre ensemble, qu'est-ce que je deviens dans tout ca?"

Du moins, je ne m'en souviens pas (si c'est le cas, prévenez-moi).

Alors oui, c'est un peu dégueulasse de penser ca, oui, Harry pour le coup n'est pas sympa avec ses deux amis mais... Dans un sens, qu'il ait ce genre de pensées le rend humain. Donc, au final, ca ne me dérange pas du tout de voir Harry réagir comme un ado (car c'est une réaction d'ado qu'il a... Voire même de jeune adulte...) quand il voit ses deux amis ensembles.

Ensuite, dire qu'il s'en fout des autres... C'est exagéré je trouve. Harry est très chevaleresque par certains côtés. Dans les derniers tomes, il me semble qu'il demande à tout le monde de le laisser se débrouiller tout seul pour les protéger et ne pas les exposer. Pour la chasse aux Horcruxes, il avait prévu de partir seul et c'est Hermione et Ron qui ont insisté pour venir, en connaissance de cause. Donc, certes, il devrait peut-être faire preuve d'un peu plus de reconnaissance par moments, mais je pense que parfois, il a l'impression que ce sont les autres qui ont absolument tenu à venir, donc... (Attention, je ne dis pas qu'il pense qu'Hermione ou Ron ait cherché ce qui leur ait arrivé, mais inconsciemment, ca doit quand même un peu jouer)

Et à la bataille de Poudlard, quand il se sacrifie pour tout le monde, je ne le vois pas comme particulièrement égocentrique. Sérieusement, vous en connaissez beaucoup des gens qui seraient allé au devant de Voldemort en sachant qu'ils allaient probablement être tués?

Ensuite, quelqu'un a dit qu'Harry ne connaît pas si bien que ca ses amis... Je trouve que c'est un peu exagéré. Quand Ron s'en va, une fois la colère passée, Harry a l'intuition qu'il va revenir, il sait qu'Hermione en bave plus que lui de ce départ; et il y a d'autres exemples dans la saga. Pour les problèmes de couple ou les problèmes de confiance en soi, je suis d'accord qu'il n'est pas au top niveau mais ca, ce n'est pas exceptionnel (tout le monde ne sait pas comment réagir face à ces problèmes). Par contre, je pense qu'il connaît suffisamment ses amis pour prévoir leurs réactions au combat ou face à des situations assez inhabituelles. Et je pense qu'elle est là la beauté de ce trio, c'est que dans les moments vraiment difficiles, ils savent qu'ils peuvent tous compter les uns sur les autres.

Enfin bref, ce n'est que mon interprétation, qui n'est sans doute pas la meilleure, mais je trouvais un peu injuste la façon dont vous avez insisté sur l'égocentrisme de Harry.

(fin d'un post qui est un peu long, désolée)
Présente ! Appel des solidarités

Les associations font l'appel: une pétition de grande ampleur, avec un programme politique, économique et social.

Porté par des associations comme WWF, SOS racisme, Emmaüs, Le Planning Familial, Centre LGBT Ile de France, la fondation Abbé Pierre, et tant d'autres...

Présenté à l'assemblée nationale au moment des investitures.

Avatar de l’utilisateur
kisilin
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 471
Inscription : 20 juin 2009 - 03:50

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par kisilin » 12 avr. 2011 - 04:27

Je pense que ce que les autres voulaient dire c'est qu'on reproche souvent à Ron d'être égoïste, mais Harry peut l'être parfois... Personnellement, je le trouve plutôt égoïste dans le cinquième livre. Il hurle très souvent après ses amis qui essaient de l'aider, mais je comprends très ben pourquoi il est frustré et tout et tout.

Pour Ron, on en revient souvent à notre incompréhension des choses qui lui sont souvent reproché alors que d'autres font la même chose et sont tout de suite pardonné... D'où la comparaison avec Harry ou même Bellatrix. C'est pas du tout eux le sujet :wink:

Avatar de l’utilisateur
Mid-
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1759
Inscription : 13 mai 2009 - 17:28

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Mid- » 12 avr. 2011 - 08:36

Oui, surtout que quand on évoque l'égoïsme de Ron, on en arrive parfois à plaindre le pauvre Harry qui en est lésé. J'ai souvent lu que Ron était un ami lamentable parce que par deux fois en sept tomes ses problèmes personnels sont passés avant Harry et que c'était une preuve de déloyauté car un ami devrait être toujours là pour les autres et blablabla...et comme c'est un peu facile de faire le procès de Ron sur base de ça, on a un peu envie de renverser la question : et Harry, a-t-il été toujours été là pour Ron quand celui-ci en avait besoin? Et si on creuse, on constate que non, puisque lui aussi a ses moments de faiblesse, mais que c'est encore et toujours Ron et non Harry qui est pointé du doigt comme un lâcheur par une partie du fandom...

De toutes façons, comme quelqu'un l'avait dit plus haut, quand on défend un personnage, on en arrive toujours à se dire "Mais pourquoi lui? Pourquoi pas l'autre?". Puisqu'ici on tente de réhabiliter Ron, il y a de fortes chances qu'on critique d'autres persos dans le sens négatif, ce qui ne veut pas dire qu'on cherche à les démolir, juste à prouver que tant de sévérité envers Ron est inéquitable si on n'en fait pas autant pour les autres. Ça permet de dédramatiser les griefs contre Ron que de souligner les défauts des autres. Et dans le cas de l'égoïsme ben...chez Harry, il y a à dire, c'est tout.
Dernière modification par Mid- le 12 avr. 2011 - 12:39, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ginnyw
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2187
Inscription : 18 févr. 2011 - 23:57

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Ginnyw » 12 avr. 2011 - 11:45

Désolée si je me suis laissée emporter :oops:

Je ne comprends pas plus que vous les attaques rangées contre Ron parce que c'est un personnage qui n'est ni tout noir ni tout blanc, comme tous les autres (quoique Bellatrix et Voldemort se rapprochent pas mal du noir). Ce qui fait d'ailleurs l'intérêt de la saga...

Enfin, bref, tous les arguments que je pourrais donner en faveur de Ron ont déjà été mentionnés plus haut.
Présente ! Appel des solidarités

Les associations font l'appel: une pétition de grande ampleur, avec un programme politique, économique et social.

Porté par des associations comme WWF, SOS racisme, Emmaüs, Le Planning Familial, Centre LGBT Ile de France, la fondation Abbé Pierre, et tant d'autres...

Présenté à l'assemblée nationale au moment des investitures.

Avatar de l’utilisateur
melissreglisse
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 490
Inscription : 25 avr. 2010 - 22:45

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par melissreglisse » 14 avr. 2011 - 17:04

Ça fait du bien de voir des gens qui prennent la défense de Ron ! :D C'est un personnage que j'adore et je dois avouer que j'ai du mal à comprendre les gens qui ne sont pas attachés à lui au cours des 7 tomes... Il est drôle, c'est toujours lui qui a la réplique qui tue !, il est courageux parce qu'il affronte toujours ses peurs, il est loyal et loin d'être égoïste, il fait souvent passer les intérêts des autres et plus particulièrement d'Harry avant les siens. Il a des moments de faiblesse, bien sûr, parce qu'il est humain tout simplement. Pour moi, son manque de confiance en lui ne le rend que plus attachant et j'ai aimé le voir évoluer au cours des tomes.

J'avoue que quelques fois il agit en idiot dans les livres, mais ça fait partie de lui aussi et ce peut être vraiment intéressant à utiliser dans une fic tant qu'on ne l'exagère pas au possible pour en faire une caricature ! Et puis, Harry et Hermione agissent souvent en idiots aussi et comme beaucoup d'entre vous, je ne comprends pas pourquoi on leur pardonne plus facilement leur faiblesse qu'à Ron.

Et je suis aussi d'Accord que les fics où Ron est traité en boulet sont nombreuses sur ce site, mais ce n'est pas le cas partout alors... j'ai vraiment l'impression que c'est à cause des Drago/Hermione qui sont si populaires, comme d'autres l'ont dit avant moi ! Sur un autre site de fanfiction où les Drago/Hermione sont interdits, Ron est carrément encensé par les fans! :lol: Souvent élevé au rang de Dieu sexy du quidditch même ! :mrgreen:
Image
Merci à Asclème qui a su donner vie à mes personnages

Avatar de l’utilisateur
Flavie
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 659
Inscription : 26 oct. 2010 - 21:46

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Flavie » 18 avr. 2011 - 21:40

melissreglisse a écrit :Sur un autre site de fanfiction où les Drago/Hermione sont interdits, Ron est carrément encensé par les fans! Souvent élevé au rang de Dieu sexy du quidditch même !
:shock:
Wouah ! Je demande à voir ça :D
"Hold me fast, hold me fast
'Cause I'm a hopeless wanderer"
Mumford & Sons

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 19 avr. 2011 - 06:06

Certains sites ne demandent que des couples canoniques. Et si certains sites sont spécialisés dans des couples (je ne sais pas si c'est le cas de celui-là) c'est un peu logique que ça se fasse au dépend des autres.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
CapriceK
Pilote du Magicobus
Messages : 1328
Inscription : 12 sept. 2009 - 10:25

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par CapriceK » 19 avr. 2011 - 07:53

*mode j'aime pas Harry on*
Ginnyw a écrit : Et à la bataille de Poudlard, quand il se sacrifie pour tout le monde, je ne le vois pas comme particulièrement égocentrique. Sérieusement, vous en connaissez beaucoup des gens qui seraient allé au devant de Voldemort en sachant qu'ils allaient probablement être tués?
Oui, à peu près tous les membres de l'Ordre du Phénix :mrgreen: :arrow:

Ce qui m'embête avec Harry ce n'est pas tant son égocentrisme, mais c'est son côté petite fille battue. Bon, ok, il l'est quand même un peu, mais ce que je veux dire c'est que JKR le fait virer à la caricature dans le tome 6: comme par hasard, il est le seul à soupçonner Malefoy et personne ne le croit, le pauvre chou, après tout ce qu'il lui est arrivé l'année dernière!

*mode J'aime pas harry Off*

Avatar de l’utilisateur
Flavie
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 659
Inscription : 26 oct. 2010 - 21:46

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Flavie » 19 avr. 2011 - 08:34

CapriceK a écrit :Ce qui m'embête avec Harry ce n'est pas tant son égocentrisme, mais c'est son côté petite fille battue. Bon, ok, il l'est quand même un peu, mais ce que je veux dire c'est que JKR le fait virer à la caricature dans le tome 6: comme par hasard, il est le seul à soupçonner Malefoy et personne ne le croit, le pauvre chou, après tout ce qu'il lui est arrivé l'année dernière!
Là je ne suis pas d'accord, cela ne montre que quelque chose qui aurait frustrer tout le monde, et pas que Harry. Imagine que tu es sûre, et que tu ais raison de croire que un de tes profs est un assassin, mais que personne ne te croit, et ne te prenne au sérieux. Je t'assure que tu vas trouver ça injuste et frustrant ^^.
Bon l'exemple est vraiment nul mais je n'en avais pas d'autre en tête.

Le côté "petite fille battue" comme tu dis (argh je déteste cette expression, je trouve ça péjoratif pour les filles, ça fait genre y'a que nous qui sommes battues et faibles ! C'était mon énième moment féministe ^^), ce n'est que le contexte dans lequel est le personnage, pas une partie de sa personnalité (j'espère que je suis claire), ses parents ont été tué, Voldemort veut sa mort ... etc, ce n'est pas lui qui fait en sorte d'être comme ça, c'est son funeste destin.

Après il faut avouer qu'à certains moments, il surjoue un peu, et veut qu'on le blâme (c'est l'impression que j'aie) mais là c'est justement son égocentrisme.
"Hold me fast, hold me fast
'Cause I'm a hopeless wanderer"
Mumford & Sons

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 19 avr. 2011 - 08:42

Franchement, ça, ça ne m'a choqué, si Harry était complètement passé à côté, ç'aurait été un peu gros, il fallait bien qu'il le soupçonne pour qu'on se rende compte que Drago a une mission (enfin, ça on le savait déjà) mais surtout qu'il est de plus en plus aux abois, vu que le point de vue est celui de Harry passé les deux premiers chapitres. Et si tout le monde l'avait cru, il n'y aurait pas eu d'histoire.

Les autres ont une raison de ne pas le croire: Drago ce n'est pas vraiment de la recrue de choix, Voldemort aurait été intéressé s'il avait eu quelques années de plus. Ron, Hermione et compagnie sont logiques, mais Voldemort n'a pas recruté Drago parce que logiquement c'est un bon serviteur mais pour punir sa famille. Quant à Dumbledore, comme d'hab' il sait tout et ne dit rien.

Bref, c'est normal que Harry s'en rende compte, que les autres ne suivent pas sur ce coup-là, et qu'il soit frustré. Et à sa décharge il ne se la joue pas trop "je vous l'avais bien dit" une fois que tout le monde sait qu'il avait raison depuis le début.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Dark Ella
Stagiaire chez W&W
Messages : 854
Inscription : 29 janv. 2011 - 23:46

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Dark Ella » 19 avr. 2011 - 10:07

Zakath Nath a écrit :Bref, c'est normal que Harry s'en rende compte, que les autres ne suivent pas sur ce coup-là, et qu'il soit frustré. Et à sa décharge il ne se la joue pas trop "je vous l'avais bien dit" une fois que tout le monde sait qu'il avait raison depuis le début.
Sur ce coup là, j'ai l'impression qu'Harry a été aussi surpris que les autres par l'implication de Malfoy. Je m'explique, même s'il le soupçonne et qu'il crie à tue tête que Malfoy est un mangemort, j'ai l'impression que c'est plus de la petite gueguerre entre étudiant et de la paranoïa qu'une réelle illumination. Harry est comme ça, impulsif, à agir avant de réfléchir simplement parce qu'il ne supporte pas de rester sans rien faire (il doit être un brin hyperactif le Ryry). La preuve avec Sirius, Haryy est tellement obnubilé par Voldemort qu'il lui semble plus logique que les mangemorts aient enlevé et torturé Sirius plutôt qu'il soit tranquillement au grenier et que l'elfe qui les déteste ait mentit.

*On est pas en HP complet là? :oops: *

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4413
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Zakath Nath » 19 avr. 2011 - 10:19

ce n'est pas vraiment comparable. Dans le tome 5, c'est vraiment la panique, il croit voir un truc et se précipite bille en tête (oubliant même que Rogue est membre de l'Ordre est présent au château, bonjour l'acte manqué). Qu'il ne réflechisse pas rationnellement se comprend, surtout qu'effectivement, il est impulsif.

Pour Drago, il a vite des soupçons et évidemment la première fois c'est parce qu'il cherche qu'il trouve, s'il se fichait totalement de Drago il ne ferait pas attention au fait qu'il cherche à fausser compagnie à sa mère et n'y verrait qu'un caprice, pas l'envie de faire un mauvais coup. Mais après, pour une fois il n'est pas loin du compte, il ne se trompe pas de coupable, analyse bien les éléments (le fait que Barjow obéisse à Drago quand celui-ci lui montre"quelque chose sur son bras") prévoit de placer des gens devant la salle sur demande avant de partir avec Dumbledore car il comprend que c'est ce soir-là que Drago va agir... La seule chose qui lui échappe c'est la nature exacte de sa mission, et surtout que Dumbledore avait tout prévu. Il est nettement plus raisonné à ce sujet durant tout le tome 6, on ne peut pas dire que la révélation finale au niveau de Drago lui tombe dessus, alors que c'est généralement le cas les fois précédente (mais c'est pour mieux cacher qu'il se plante en beauté sur Rogue).
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Noisette
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2528
Inscription : 11 août 2009 - 18:02

Re: Pauvre Ronald Weasley ...

Message par Noisette » 19 avr. 2011 - 10:19

On peut en plus imaginer que de fait de sa connexion avec Voldemort, Harry soit enclin aux mêmes façons de réfléchir (ou pas), de réagir... Il a pu s'en rendre compte au fil du temps et s'en servir pour mieux comprendre la bête. Sauf que même à Ron et Hermione, il ne peut pas dire "vu que Voldemort et moi on est connecté, je sais comment il fonctionne, écoutez moi". Soit ils le prendraient pour un fou, soit ils paniqueraient complet et ne l'écouteraient pas pour autant.
[quote="Aredhel"]Ouais ça fait warrior, ça fait Noisette quoi !
C'est pas comme si tu choisissais tes tatouages pour bien montrer que tu survivrais à l'Apocalypse avec trois morceaux de bois et une corde :mrgreen:[/quote][quote="Saam"]Noisette elle est féroce comme un panda ![/quote]

Répondre

Revenir à « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité