La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Eden
Moldu
Messages : 2
Inscription : 25 août 2016 - 01:41

La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Message par Eden » 25 août 2016 - 01:53

Bonsoir !

Comme l'indique le titre du topic, je me demandais si la magie avait régressé ou au contraire progressé au fil du temps, et par extension, si les sorciers d'antan comme Merlin ou les fondateurs de Poudlard doivent être considérés comme meilleurs par rapport aux sorciers contemporains comme Dumbledore ou Voldemort (ou si au contraire ils ont été dépassés avec le temps) ?

N'hésitez pas à développer les raisons pour lesquelles vous croyez plutôt en l'une ou l'autre de ces options, si vous pensez par exemple que la magie s'est affaiblie car le savoir a été perdu ou à cause de la dilution du sang pur des sorciers, ou qu'elle s'est au contraire renforcée au fil des découvertes et des progrès magiques.

Merci à vous !

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4384
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Message par Zakath Nath » 25 août 2016 - 07:45

Les connaissances sur la magie ont l'air de progresser. Par exemple, la potion Tue-Loup n'existait pas quand Lupin était élève, elle a été découverte entre sa sortie de Poudlard et son retour en tant que professeur. Les balais deviennent de plus en plus performants, les jumeaux inventent pas mal d'objet (à partir de sorts et de potions déjà connus mais quand même). Rogue invente des sorts et améliore la préparation de certaines potions quand il est élève, ses découvertes ne s'étendent pas au reste du monde sorcier mais seulement à une petite poignée mais on voit quand même avec ces exemples que la magie n'est pas quelque chose de figé et que des sorciers et des sorcières continuent de faire des découvertes (même si à côté de ça, un livre scolaire n'a pas été mis à jour depuis au moins 50 ans).

Concernant la puissance magique, c'est difficile à dire. Par exemple apparemment les baguettes sont une invention européenne et les sorciers amérindiens avant l'arrivée des Européens faisait de la magie sans. Les baguettes permettent de canaliser la magie et de rendre les sorts plus efficaces mais les Amérindiens n'avaient pas l'air inférieur en magie sans elles, donc cela donne l'impression que les baguettes sont extrêmement utiles et pratiques mais du coup poussent les sorciers à la facilité et ceux qui font de la magie sans baguette dans les livres sont généralement des sorciers exceptionnellement puissants comme Dumbledore ou Voldemort, alors que peut-être que sans baguette, on verrait la plupart des sorciers se débrouiller en magie, mais là ils en sont très dépendants pour la majeure partie d'entre eux. Un peu comme nous sommes dépendants de la technologie et on aurait bien du mal à fonctionner sans électricité désormais et on pourrait difficilement survivre dans les mêmes conditions que nos ancêtres.
Mais je ne pense pas qu'il y ait vraiment une régression. Les Fondateurs ou Merlin devaient être des sorciers exceptionnels pour leur temps, tout comme on croise deux sorciers exceptionnels pour leur temps comme Dumbledore ou Voldemort, quelques autres vraiment très doués comme James, Sirius, Rogue, Hermione ou les Jumeaux, et le reste avec plusou moins bons mas qui ont toujours dû former la majorité de la population.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11681
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Message par flodalys » 25 août 2016 - 08:00

J'approuve Zakath nath sur toute la ligne, et je dirais que la saga insiste sur le fait que la pureté du sang est une idéologie assez nauséabonde et qu'elle n'a rien a voir avoir avec puissance magique.

Au niveau des nouveauté magique on a aussi Voldemort qui trouve un moyen de voler sans balai et qui l'enseigne aux Mangemorts (puisqu'à la fin du tome 7 Rogue se fait la malle de cette manière.)
Il y a aussi des découverte récente d'un point de vue magique, comme les propriété du sang de dragon dont on doit la découverte à Dumbledore.

Sinon on nous bassine que le Patronus est un sort difficile pas à la porté de tous et que de nombreux adultes n'y parviennent pas et non seulement Harry le maîtrise et il l'enseigne à bon nombre de ses camarades, donc peut-être que quelque part la magie à progresser mais qu'on était resté sur la croyance sans doute séculaire que les enfants n'étaient pas assez puissant, mais ils le maîtrisent. Peut-être que l'art des baguettes s'est affiné et a permis d'être un plus pour la réalisation de sort.

Bref, je pense qu'il faut voir la magie comme une "science" une science progresse, on fait toujours de nouvelles découvertes de nouvelles technologies qui améliore la vie des sorcier.
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Taka
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2464
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Message par Taka » 25 août 2016 - 08:11

Je ne pense pas que la dilution du sang ait quoique ce soit à voire avec une possible diminution de la magie : des familles moldues peuvent avoir des enfants moldus ou sorciers, des familles sorcières peuvent également avoir des enfants sorciers et cracmol et enfin une famille avec un parent de chaque peut avoir un enfant de chaque (ou plus). Ca se voit dans la bio d'Ombrage qu a un frère moldu. Aussi, grâce à Pottermore on sait que certaines personnes ont de la magie mais pas assez pour être de véritable membre de la communauté magique, et d'autre développent leur magie que très tard dans la vie (bien que ce genre de personne soit extrêmement rare).

Ensuite pour la régression ou la progression, je vais avant tout parler de la connaissance.
Tu parles de connaissances perdues et je suis à fond dessus. On sait que les sorciers sont une communauté plus ou moins isolée. Il est difficile pour eux de savoir qui est sorcier ou non. Et j'imagine très bien des gens vivre toute leur vie avec la certitude d'être le seuls à pouvoir utiliser la magie, ou à être exclu. De la même manière, certains devaient ne vouloir partager leur savoir qu'avec leur descendance ou quelques élus et il suffit que la lignée se termine pour que le savoir se perde.
Enfin, je ne pense pas que toutes les personnes ayant un talent magie étaient lettrées. Donc si la Sorcier Blabla ou le Sorcier Trucmuch avait découvert le sortilège ou la potion permettant de contrer les morsures de loup garou, comment pouvaient-ils le transmettre aux générations suivantes ? Donc je pense que beaucoup de choses ont été découverte puis perdue. Ca se ressent beaucoup avec les artefacts que Harry rencontre au fil de ses aventures.

Ensuite il y a le secret magique qui a un effet sur cette évolution de la magie.
Avant les membres de la communauté magique pouvaient quasiment tout essayer ou presque en matière de sort/potion/créature. Ce qui donnait un aspect plus aventureux mais pas forcément plus efficace. Puis l'obligation du secret magique les a empêché d'expérimenter certaines choses au grand jour, cependant, les institutions empêchant les "inventeurs" de sorts de s'entraîner en extérieur ont probablement dû apporter des endroits, des méthodes, des règles permettant un meilleur rendement de ces inventions. Mieux, la concentration des zones d'entraînement/d'invention a pu permettre des rencontres et des découvertes.

Cette même imposition de la vision académique a elle aussi sont effet : elle calme les ardeurs trop aventureuses mais encourage une base commune qui permet des découvertes impossible sans.

Enfin, comme chez les moldus, l'augmentation des moyens de communication, des détection de sorciers/magie, des administration augmente les échanges et les "technologies" donc je pense que c'est davantage la progression académique qui a été la plus forte mais que la progression magique n'a pas eu lieu. Les sorciers sont au même niveau qu'avant. Leurs connaissances/culture générale en magie est plus grande qu'avant, ils savent réaliser une plus grande variété de sorts et de potions mais leur puissance est identique, c'est l'éducation qui a permis que beaucoup puissent réaliser certaines choses qui semblaient n'être accessible qu'à quelques élus (comme le patronus). Certains sont plus forts que d'autre, et c'étaient les plus puissants ou ingénieux du passé qui ont su rester dans l'histoire mais ils ont l'air si puissant uniquement par comparaison avec l'absence d'information... Donc comparé à personne (ou au type qui soigne les piqûre de doxys), une sorcière qui créé une coupe avec des propriétés magique à l'air ultra balèze.

EDIT : et Zakath et Flo m'ont doublée :mrgreen: , et j'avais complètement zappé l'exemple de Severus qui, en effet, créé des sorts mais cherche à les garder pour lui.
Image
« So teach us things worth knowing,
Bring back what we've forgot »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Eden
Moldu
Messages : 2
Inscription : 25 août 2016 - 01:41

Re: La magie a-t-elle régressé ou progressé au fil du temps ?

Message par Eden » 26 août 2016 - 13:42

Merci de vos réponses ! A titre personnel, j'abonde en votre sens. Je pense que le niveau des sorciers a dû globalement s'améliorer grâce à au développement progressif de la magie et à la meilleure diffusion de ses connaissances magiques, tandis que la "puissance" ou le talent inné des sorciers a dû rester le même à travers les âges. C'est sûr que l'idéologie d'un affaiblissement au fil du temps, à cause de la dilution du sang pur, ne correspondrait pas trop à ce qui semble se dégager du livre, bien que ça permettrait de légitimer la "cause" des mangemorts ou autres extrémistes.

En revanche, l'existence d'un savoir perdu semble probable. De tout temps, des sorciers ont pu avoir intérêt à garder certaines arcanes secrets, ou à ne les transmettre qu'à un cercle restreint d'élus. Je présume que Flamel et sa femme ont par exemple emporté la "recette" de la pierre philosophale dans leur tombe, ce qui est une perte importante pour la magie. Après, ça reste à relativiser, car Herpo était un grec ancien, et son savoir des Horcruxes a réussi à perdurer jusqu'à aujourd'hui, donc si connaissances perdues il y a, c'est sûrement lorsque leur confidentialité a été délibérément maintenue.

Répondre

Revenir à « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités