Regulus ou Severus ?

Venez débattre autour des théories des fans ou partagez-nous les vôtres !
Répondre

Qui de Regulus Black ou Severus Rogue est le plus courageux des Serpentards ?

Regulus
10
40%
Severus
9
36%
Impossible de choisir
6
24%
 
Nombre total de votes : 25

Avatar de l’utilisateur
Tys
Titulaire des BUSE
Messages : 129
Inscription : 17 janv. 2016 - 14:34

Regulus ou Severus ?

Message par Tys » 23 juil. 2016 - 17:49

Suite au commentaire d'une fan de Regulus sur l'un de mes textes, je serais intéressée de savoir ce que chacun pense de cette question :

QUI de REGULUS Black ou SEVERUS Rogue, est le PLUS COURAGEUX des Serpentards ?

Personnellement, je pense qu'il n'est pas possible de donner une réponse nette. Je m'explique :
- Regulus est devenu Mangemort et s'est retourné contre son maître dans un laps de temps assez court, dans la mesure où il est mort à 18 ans. Ce qu'il a fait, c'est en cachette et à une époque où Voldemort ne s'attendait sûrement pas à être trahi par l'un des siens, du moins l'un de ceux portant sa marque.
- Severus est devenu Mangemort parce qu'il ne savait sans doute pas quoi faire d'autre, et il a trahi par amour pour Lily. Il a eu beaucoup de temps pour se préparer à affronter le retour de Voldemort (qu'il y ait cru ou non, il a pu se forger un caractère pendant onze ans), mais d'un autre côté il a joué avec sa vie à chaque instant où le Seigneur des Ténèbres est revenu.

Pour moi, on ne peut pas vraiment comparer ces deux situations, et si vraiment je devais en choisir un je pense que ça serait Regulus, pour avoir eu le courage, à peine sorti de l'adolescence, de se confronter au terrible mage noir et de mourir en tentant de mettre à mal ses projets. De son côté, Severus a quand même eut le temps d'apprendre à bien maîtriser sa magie en onze ans, ce qu'un élève fraîchement diplômé ne peut pas se targuer de faire.

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4200
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Zakath Nath » 23 juil. 2016 - 20:33

Vu qu'ils ne sont pas dans des situations comparables (à la limite, je trouve plus logique de comparer Regulus à Drago et ce n'est pas à l'avantage du second) je trouve que d'entrée, c'est biaisé, mais pour moi c'est Rogue. Il était également très jeune quand il a décidé de trahir Voldemort (20 ans) et il a commencé à l'espionner avant sa première chute, donc la jeunesse de Regulus ne joue pas tant que ça.

Ensuite, c'est très courageux de se sacrifier dans un moment de défi, tout en étant habile pour protéger sa famille en ne montrant pas sa trahison ouvertement comme l'a fait Regulus, mais Rogue a couru des risques pendants des années, avec plus de risques de craquer. Rien que sa dernière année est juste admirable, les membres de l'Ordre le haïssent et il doit continuer de les aider sans se trahir auprès de Mangemorts qui, pour certains comme Bellatrix, aimerait le voir commettre une erreur pour (re)devenir le bras droit de Voldemort, et son seul soutient est un portrait qui lui donne des conseils mais ça fait léger. Il lui a fallu des nerfs d'acier pour tenir le coup jusqu'au bout, alors que Regulus n'a pas eu à tenir sur la longueur.

Du coup ça a autant de sens de comparer du sprint à de l'endurance.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
slythedor
Elève de sixième année
Messages : 192
Inscription : 06 août 2015 - 16:38

Re: Regulus ou Severus ?

Message par slythedor » 23 juil. 2016 - 21:34

Rogue était un homme respecté de ses collègues, professionnellement parlant. McGonagall, malgré tout, semblait « apprécier » Severus. Années après années, Rogue était là pour sauver la mèche à Harry (ex. : le balai ensorcelé, la transformation de Lupin) et cela devait être particulièrement bien vu par les autres professeurs et surtout par Dumbledore. Ses dernières années de vie, Rogue les a jouées pour Lily, pour sauver son fils.

Lorsque Rogue a tué Dumbledore, tous l'ont haï. Lorsque McGonagall s'est opposée à lui et aux Carrow dans les RM, la situation devait être intense pour lui. L'arrivée de Flitwick et Chourave également. À ce moment là, tous croyait que Severus était un lâche et n'acceptaient surtout par sa « trahison » envers Dumbledore. Malgré toute sa froideur, il devait souffrir de cela à quelque part.

Globalement, je suis de l'avis de Zakath Nath. Regulus a été très courageux et à fait preuve de beaucoup d'amour pour sa famille et Kreattur mais, la situation de Rogue est beaucoup plus complexe. Tout ça s'est échelonné sur des années et Severus Rogue a été dur comme l'acier et très astucieux. Il aurait pu trahir son allégeance n'importe quand.

Avatar de l’utilisateur
Tys
Titulaire des BUSE
Messages : 129
Inscription : 17 janv. 2016 - 14:34

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Tys » 24 juil. 2016 - 21:19

Zakath Nath : j'ai parfaitement conscience que cette comparaison est pipée du fait que les deux situations sont parfaitement différentes. Il aurait été très intéressant que Regulus survive à la grotte, malheureusement ce n'est pas le cas.
Vos arguments à Slythedor et à toi sont convaincants. J'ai pensé la même chose. Néanmoins, je vois en Regulus un gamin qui s'est retourné contre sa famille, son éducation, son mode de vie et tout ce en quoi il croyait. Pas sûr qu'il aurait tenu la distance, mais au moins il a trahi par véritable conviction. Maintenant, j'admire énormément Rogue et loin de moi l'idée qu'il n'était pas courageux et qu'il n'a pas souffert de sa situation (peu de personne serait capable du même exploit). Je suis dans ma période Regulus, c'est peut-être pour ça que si je tranche c'est en sa faveur...

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4200
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Zakath Nath » 25 juil. 2016 - 08:08

Oui, c'est sûr que Regulus a dû être incroyablement courageux pour faire ça, c'est indéniable, mais je trouve toujours absurde de vouloir trancher entre les deux.

Je trouve que comparer Regulus et Drago est déjà plus pertinent parce que leur situation de départ est semblable: issus d'une riche famille de Sang-Pur qui leur bourre le mou dès la naissance sur leur prétendue supériorité et plongée dans la magie noire, ils deviennent Mangemort très jeunes avant de s'apercevoir que ce n'est pas du tout aussi cool que prévu. Là où Regulus va trahir activement Voldemort, quitte à y laisser la vie, tout en faisant en sorte que sa famille soit protégée (et du coup avant que le trio ne découvre la vérité, la plupart des gens pensaient qu'il avait été tué par ses anciens camarades parce qu'il était un dégonflé et un lâche), Drago va montrer à l'occasion qu'il n'est pas mauvais (en n'arrivant pas à se résoudre à tuer Dumbledore, en faisant semblant de ne pas reconnaître Harry immédiatement parce que malgré tout ce qu'il a pu dire avant, il ne veut pas sa mort) mais globalement il reste assez passif et se contente de subir en attendant que ça passe. La seule vraie initiative sera une tentative pour revenir en grâce auprès de Voldemort avec le coup du diadème et il ne devait pas penser qu'il y aurait un véritable danger mais que ce serait du niveau de ses précédentes escarmouches avec le trio.

Rogue, donc, a une histoire tellement différente et on lui demande tellement autre chose que je ne vois pas trop comment on peut mettre les deux sur le même plan.

Regulus a tourné le dos à sa famille, mais Rogue a aussi dû trahir le groupe qui l'avait accepté pour aider des gens qui le méprisaient, et a continué même après que son but premier lui soit enlevé (protéger Lily puis protéger son fils). Comme Slythedor l'a dit également, il avait gagné le respect des membres de l'Ordre (à quelques exceptions près style Sirius), il était satisfait d'être l'espion de l'Ordre, donc d'avoir un rôle indispensable. Le besoin de reconnaissance et d'être accepté est ce qui l'a conduit à devenir Mangemort, il a du trahir le premier groupe, puis il a regagné une place au sein d'un groupe et pour mener à bien sa mission, devait se mettre à dos le même groupe.

Même si Rogue ne sympathise pas avec grand monde et a souvent l'air de se moquer d'être haï, c'est quelqu'un qui a besoin d'être reconnu et respecté et d'avoir sa place quelque part. Du coup, ça ne lui a pas demandé un moins grand courage de renoncer à ça pour mener à bien sa mission, alors qu'il n'avait pas l'assurance que Harry survivrait et ferait de lui un héros à titre posthume. Un personnage comme Lupin, par exemple, n'hésite pas à risquer sa vie dans une bataille donc on ne peut pas dire qu'il est dépourvu de courage, mais il n'ose pas s'élever contre ses amis quand il pense qu'ils agissent mal, il n'ose pas avouer à Dumbledore que Sirius est un animagus dans le tome parce qu'il a peur de perdre sa confiance en avouant quelque chose qui date de quand il était ado... C'est difficile du coup d'imaginer Lupin faire volontairement quelque chose qui lui assurerait l'inimitié de l'Ordre même si c'est nécessaire. Ça ne veut pas dire qu'il n'est pas courageux par ailleurs mais ce qui est demandé à Rogue est d'un autre niveau puisqu'il ne risque pas "juste" sa vie dans un affrontement. Ce qui lui est demandé est incomparable à tout ce qui est exigé des autres personnages, ce qui n'enlève rien à leur mérite parce que résister à Voldemort, même à un petit niveau, demande déjà du courage(et qu'on demande énormément à certains qui n'ont même pas fini leur formation et sont à peine, et parfois pas majeurs) mais du coup, on ne peut pas le mettre sur le même plan que les autres.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Taka
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2358
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Taka » 25 juil. 2016 - 17:02

J’interviens sur ce sujet pour un très rapide détail : Regulus n'a pas tourné le dos à sa famille, à son éducation ou à ses principes. Il a tourné le dos à Voldemort.
Rien dans ce qu'il a fait dit "ma famille se trompe" ou "laissons les nés moldus vivre" ou encore "Sirius je t'aime !" (ben quoi ?).
Tout ce qu'il dit c'est qu'il souhaite mettre un terme au règne de Voldemort.

Et je renvoie donc tout le monde au tome 5, quand Sirius parle de Regulus et des sorciers qui adoraient Voldemort et ses idées jusqu'au moment où ils ont vu "jusqu'où il était prêt à aller", ce qui les a pas mal refroidis. Pour moi, Regulus est ce genre de sorcier. Il devait être contre les nés moldus et la plupart des valeurs de Dumbledore mais il n'aimait pas non plus la façon de faire de Voldemort (hypocrite car acceptant loup-garou et sang-mêlés dans ses rangs, violent envers les sangs purs, désirant le pouvoir ultime et non l'idéologie "pure").
On voit que Regulus admirait Voldemort dans le tome 7 (les extraits de journaux dans sa chambre) mais on peut voir ça comme quelqu'un qui admirerait les actions de M. X qui dit se battre pour une cause et puis arrive un moment où on se rend compte qu'en fait M. X se bat pour sa pomme et que ses actes ne suivent aucune justice, aucune loi.

Je cherche un exemple (j'en ai pas mal de politiques vu que je suis plutôt cynique mais on va essayer de rester apolitique sur cette partie du fofo donc je cherche des méchants de séries/films)... Je pense un peu à Vee dans OITNB ou encore à Scar. Les hyènes suivent Scar car elles se disent "il va nous donner à manger ! Enfin quelqu'un qui s'inquiète pour nous" mais à la fin elles réalisent qu'en fait il n'a jamais fait preuve d'aucune sympathie envers elles.
Je pense également à Pride dans FMA qui prétend toujours être tellement mieux que les humains mais n'hésite pas une seule seconde à chercher à leur voler leur force si ça lui permet de survivre.
Voldemort est comme ça : sans foi ni loi. Tandis que Regulus a un sens de la justice et des principes ancrés au plus profond de son être. Les sang-pur sont supérieurs, protéger les sang purs, protéger la famille, ne pas faire de mal pour rien, l'âme est essentielle. Voldemort a ignoré ces valeurs là et Regulus a décidé d'agir. Il a abandonné sa vie pour ses principes. Il savait que c'était trop tard pour lui mais pas trop tard pour "eux" (les principes).

Ensuite d'autres éléments peuvent s'attacher à cette idée : Regulus ne supportant pas d'avoir tué et donc ne se considérant plus comme digne de vivre, Regulus étant très égoïste et ne cherchant pas vraiment à vivre ou mourir, juste à faire quelque chose comme quelqu'un d'affreusement détaché de la vie, Regulus sachant qu'il n'y a plus rien à gagner de cette vie où il a été Mangemort et où personne ne pourra plus l'accepter...

Donc pour résumé, le courage de Regulus n'a rien à voir avec "tourner le dos" à qui que ce soit d'autre que Voldemort. Regulus a juste abandonné sa vie plutôt que de prendre celle de son elfe de maison. Alors était-ce par désespoir, par raison (fuir Voldemort était impossible, personne ne pouvait penser qu'il tomberait si rapidement), par amour ou autre chose, difficile à dire. C'était fort et courageux mais ce courage n'était pas aussi vaste que cela puisse paraître.

Ensuite, comparer ça à Severus c'est une autre histoire. J'attends encore un peu pour m'exprimer dessus. (oui, mes pensées viennent lentement ces temps ci, la chaleur sûrement.)
Image
« So teach us things worth knowing,
Bring back what we've forgot »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Tys
Titulaire des BUSE
Messages : 129
Inscription : 17 janv. 2016 - 14:34

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Tys » 25 juil. 2016 - 21:09

J'aurais peut-être dû préciser que ce qui m'a amené à poser cette question était l'affirmation de la personne avec laquelle je parlais que Regulus est, pour elle, le plus courageux des Serpentard. Au final, nous n'avons pas parlé d'autres personnages que Regulus et Severus, mais je trouvais cette comparaison impossible intéressante. En effet, cela donne en général lieu à des débats qui font ressortir l'absurdité de comparer des "types" de courage.
Zakath Nath, j'aime beaucoup ce que tu dis de Lupin. Et je suis d'accord avec ton analyse de la situation de Rogue. Il n'a clairement pas le rôle le plus facile à tenir et il doit effectivement souffrir de sa situation. Maintenant, je pense que la mort de Lily a été si terrible pour lui qu'il doit sans-doute moins souffrir du rejet des autres que si elle était encore vivante. Malgré tout, ne pas avoir d'amis proche ne doit pas être facile à vivre.
Taka : j'adore l'exemple de Scar, et maintenant j'imagine Voldemort chanter "Soyez prêtes" ! Bref, pour parler plus sérieusement, pour moi en tournant le dos à Voldemort, Regulus tourne en partie le dos à sa famille dans la mesure où celle-ci le soutien. Maintenant, je pense que j'ai surtout une vision différente du garçon que toi. Personnellement, je l'imagine très proche de son frère et pas totalement imperméable aux idées de celui-ci. Du coup, quand il comprend qui est réellement son Maître, il repense aussi aux idées de Sirius et remet en question son éducation. Peut-être pas entièrement parce qu'il n'a sans doute pas le temps de vraiment y penser, mais je l'imagine se poser des questions sur les enseignements familiaux.

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Stagiaire chez W&W
Messages : 900
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Roxane-James1 » 16 déc. 2016 - 21:06

Tys a écrit :
23 juil. 2016 - 17:49
Suite au commentaire d'une fan de Regulus sur l'un de mes textes, je serais intéressée de savoir ce que chacun pense de cette question :

QUI de REGULUS Black ou SEVERUS Rogue, est le PLUS COURAGEUX des Serpentards ?

Personnellement, je pense qu'il n'est pas possible de donner une réponse nette. Je m'explique :
- Regulus est devenu Mangemort et s'est retourné contre son maître dans un laps de temps assez court, dans la mesure où il est mort à 18 ans. Ce qu'il a fait, c'est en cachette et à une époque où Voldemort ne s'attendait sûrement pas à être trahi par l'un des siens, du moins l'un de ceux portant sa marque.
- Severus est devenu Mangemort parce qu'il ne savait sans doute pas quoi faire d'autre, et il a trahi par amour pour Lily. Il a eu beaucoup de temps pour se préparer à affronter le retour de Voldemort (qu'il y ait cru ou non, il a pu se forger un caractère pendant onze ans), mais d'un autre côté il a joué avec sa vie à chaque instant où le Seigneur des Ténèbres est revenu.

Pour moi, on ne peut pas vraiment comparer ces deux situations, et si vraiment je devais en choisir un je pense que ça serait Regulus, pour avoir eu le courage, à peine sorti de l'adolescence, de se confronter au terrible mage noir et de mourir en tentant de mettre à mal ses projets. De son côté, Severus a quand même eut le temps d'apprendre à bien maîtriser sa magie en onze ans, ce qu'un élève fraîchement diplômé ne peut pas se targuer de faire.
Coucou ^^

Ces deux situations sont peut-être incomparables mais je pense quand même que Regulus est le plus courageux des deux Serpentards (oui, oui, c'est mon avis !)
Tout d'abord, Regulus a TOUJOURS vécu dans une société fermée qui prônait la suprématie du sang pur, donc en gros, dès qu'il a eut l'âge de parler, on l'a endoctriné. Qu'est-ce qu'il pouvait faire ? Il n'était qu'un enfant ! Cependant, Regulus était terriblement intelligent (découvrir le secret de Voldemort avec les Horcruxes, c'est pas de la tarte, non plus ! :mrgreen: même Dumby qui se doutait de quelque chose n'a pas trouvé si rapidement !)
Et puis, peu après son engagement auprès du Seigneur des Ténèbres (forcé, heiiin, précision svp, parce que ses parents étaient OK avec les plans de l'autre taré) il a décidé d'aider à sa manière le peuple magique ! Car c'est en effet très courageux de se rendre dans la caverne et à l'endroit où Voldemort a caché son horcruxe (à sa place, je me serais barrée en courant, en bonne Serpentard que je suis ! (bon, je suis Gryffondor mais on va dire ça)) et il l'a confié à Kreattur pour que celui-ci le détruise (au final, on ne sait pas si Reg' est devenu un inféri ? Ou si il est mort empoisonné) d'ailleurs, parlons-en du poison, il faut être vraiment courageux pour se forcer à en boire, c'est pas de "la bonne soupplette", non plus ! :lol: :boulet:
SURTOUT que ce poison fait revivre les pires moments de sa vie ! :nif: lepauvre Reg' <3
ET PUIS.... Il en faut du courage, pour être renié par son frère et au final soutenir la même cause que lui même si Sirius ne le saura jamais. (par soutenir la même cause, j'entends pas qu'il va traiter les nés-moldus avec gentillesse et devenir membre de l'Ordre, hein, mais je veux dire, il était du BON CÔTE, finalement.)

Voilàààààà (ma mini-thèse sur Reg' est fini, mais tu peux me dire qui est la fan de Regulus ? :D J'aimerais bien savoir ce qu'elle pense de lui exactly ;) parce que moi aussi je suis FAN de Reg' chouuuu.

Severus Rogue.

Je ne nierai pas le fait que lui aussi est extrêmement courageux ^^ MAIS (HOOONTE A MOIIII) Déjà, je trouve qu'il est moins courageux parce que renier Lily Evans, qu'il aime comme JE SAIS PAS QUOI MAIS UN TRUC ENORMISSIME GIGANTESQUE ET TOUT juste parce que ses amis le regardent... Haaaaan. Le coup de la "sang-de-bourbe", j'ai moyennement apprécié. Bah ouais. Lily, elle lui avait rien fait, elle le défendait toujours et lui il l'insulte, par fierté. Hum. :shock:
En plus, Sev' a choisi de rejoindre Voldy de son plein grés, y'avait personne dans sa famille qui l'obligeait même si il a vécu une enfance terrible (Sev-chouuuuuuuuu) et OK, ses camarades lui ont forcé la main mais je croyais que l'avis de Lily importait plus à ses yeux. Et qu'est-ce qu'il en a fait de l'avis de Lily ? Bah rien, justement. (enfin si, mais après, quoi.)
Et sinon, bien sûr que Sev' est courageux parce que JAMAIS on n'oubliera tout ce qu'il a fait pour Harry, pour le monde sorcier, en étant détesté de tous les côtés...

Voili voilouuuu :) si vous voulez me frapper, n'hésitez pas ^^
Dernière édition par Roxane-James1 le 25 déc. 2017 - 23:43, édité 1 fois.
La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos
- J'observe mon existence sous un angle différent, déclara-t-il gravement.
- Voyez-vous cela ! Et qu'en déduisez-vous ?
- Qu'à l'endroit ou à l'envers, elle est absolument vide de sens.

La passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos
Imprévisible, anticonformiste et entreprenante. Prenez garde, un de ces jours je pourrais finir par tomber amoureux de vous.
:coeur: Dixit Archibald :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4200
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Zakath Nath » 16 déc. 2016 - 22:31

Je continue de trouver que cette "compétition" est assez absurde (et je ne comprend pas trop sa raison d'être, comme s'il y avait un prix du serpentard courageux, qu'on ne pouvait pas admettre que le courage est courant chez les Serpentards et qu'il ne peut y en avoir qu'un qui fasse exception).

Déjà, être courageux, ce n'est pas être courageux de sa naissance à sa mort et ne jamais faillir. J'ai parlé de Lupin plus haut, qui justement montre bien qu'on peut être lâche dans certaines situations et courageux dans d'autres. Les actes de lâchetés ont des conséquences mais au final c'est tout de même le courage qui l'emporte. Il y a plein de fois où Neville se fait marcher sur les pieds, surtout dans les premiers tomes mais même dans le tome 6 il y a deux lignes qui montrent que Peeves peut encore le faire tourner en bourrique alors que Neville a gagné en assurance après l'épisode du Ministère. Mais je ne pense pas qu'on puisse mettre en doute le courage de Neville même s'il ne se manifeste pas tout le temps (mais toujours au bon moment).

Du coup, dire que Rogue est moins courageux parce que dans son adolescence il a cédé à la pression de ses pairs et à l'envie de s'intégrer dans un groupe qui lui tendait les bras et lui faisait miroiter du pouvoir là où le camp des "gentils", à une exception près, le traitait mal, c'est un peu facile. Évidemment, c'était le mauvais choix, même si on peut comprendre les raisons, et elles sont nombreuses (il n'a pas le même background que Régulus, certes, mais justement on ignore un peu vite le côté classiste de la situation, qui est juste suggéré dans le livre mais présent et qui joue aussi dans le rejet dont il est victime).

À côté de ça, oui, Régulus a été élevé dans une certaine mentalité et Sirius est remarquable en ne s'y laissant pas prendre (mais du coup ça entraîne aussi des conséquences plus néfastes, c'est ce qui fait de Sirius un personnage intéressant d'ailleurs) mais non, il n'a pas été forcé de devenir Mangemort non plus, il a aussi fait un choix. Sirius dit bien que ses parents n'étaient pas Mangemort, même s'ils approuvaient les idées de Voldemort et qu'ils devaient être fiers d'avoir un fils Mangemort. Mais on ne dit pas qu'ils l'ont forcé à en être un, comme l'aurait fait Bellatrix à l'entendre parler au début du tome 6 par exemple. C'était sa décision, il aurait très bien pu faire comme ses parents et sans doute d'autres sorciers, se réjouir des victoires de Voldemort mais sans s'impliquer.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
R_Even
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 546
Inscription : 16 sept. 2010 - 22:14

Re: Regulus ou Severus ?

Message par R_Even » 18 déc. 2016 - 15:20

Bon, comme Zakath je ne comprends pas trop cette volonté de voir qui est le plus courageux (la compétition du courage, ça me passe un peu au-dessus de la tête) mais j’aime bien l'idée de "comparer" leurs courages parce que ça permet de voir que le courage peut prendre différentes formes, qui ont toute de la valeur. (Et puis, j'adore philosopher :mrgreen: )
Donc, comparons... (attention, pavé :twisted: )



Déjà, je vais revenir sur ce qui les rassemble: Ils sont à Serpentard et, pour le peu qu'a vécu Regulus, ils sont de la même époque. C'est peu mais ça fait déjà beaucoup : ils ont vécu la montée en puissance de Voldemort et l'incapacité du ministère à l'arrêter (parce que bon, avant l'arrivée d'Harry, tout le monde avait l'air de dire qu'on ne pouvait pas faire grand-chose contre lui... sans compter la photo de famille du premier ordre ou on à le droit à la longue liste de morts). Ils sont dans une maison qui est considérée comme rusée en opposition à courageuse. En effet, et c'est assez courant, on a tendance à opposer le courage et la ruse (pas seulement dans Harry Potter). Comme s'il était impossible d'être rusé ET courageux en même temps. Notons qu'on dit souvent que les Serpentard sont ambitieux et pas audacieux. Parce que, apparemment, créer un piège pour tuer le plus dangereux mage noir du monde c'est moins courageux que d'aller l'attaquer en face (oui, je suis une Serpentard dans l'âme :mrgreen: )
Donc voilà, déjà, pour moi, pour ce qu'on en sait (leur maison + ce qu'on sait de leurs actions), nos deux zigotos ont un courage lucide. Contrairement à Harry, qui fonce tête baissée au ministère sans être certain de ce qu'il va y trouver, Regulus et Severus ont vécu entourés par le mal, il l'ont vu... ils savent ce qu'il vont affronter. Avec quelques nuances selon le personnage, que je vais détailler ci-dessous.
De plus, en tant que Serpentards, ils ont passé leur adolescence dans un milieu où Voldemort était plus ou moins approuvé. Leurs amis étaient pro-Voldemort et les gens de l’extérieur les rejetaient pour leurs idées (ce qui n'aide pas à repasser dans le bon camp). Néanmoins, ils avaient tous deux une personne importante dans le camp opposé (Lily pour Severus et Sirius pour Regulus - parce qu'on ne me fera pas croire que Regulus ne ressentait rien pour son frère)



Bon, maintenant qu'on a vu leur ressemblance, voyons les nuances...



Regulus, à mon sens est bien plus lucide sur la conséquence de ses actions et beaucoup plus déterminé que Severus à faire tomber Voldemort. Après tout, qu'est-ce qu'on sait de Regulus ? Il était plus jeune que Sirius et il est mort avant la fin de la guerre. Il est devenu un mangemort à 16 ans (donc non majeur + deux ans avant sa sortie de Poudlard). On ne sait pas s'il est forcé. On ne sait pas s'il participe à des opérations entre son entrée dans le monde mangemort et sa sortie de Poudlard. Aux yeux de tous, il passe pour avoir fui lâchement les mangemorts : dixit Remus - il n'a survécu que quelque jour après avoir fui les mangemorts. Or comme personne n'a jamais pu retrouver le corps (et pour cause !), on peut supposer que ce sont les mangemorts - ou Voldemort lui-même - qui ont fait courir le bruit de sa mort après avoir vu qu'il était manquant. On ne sait pas s'il passait pour un faible avant son départ.
Et, super important pour essayer d'éclaircir le mystère Regulus: il décide de s'opposer à Voldemort quand celui-ci attaque son elfe de maison en 1979. Il vient de quitter Poudlard. Il n'a pas encore passé beaucoup de temps à tuer / torturer (au maximum, les vacances scolaires puisque Poudlard est un pensionnat.) Et il décide de tuer Voldemort parce que celui-ci à failli laisser mourir Kreatur. Pas sa mère. Pas son père ou son frère. Son elfe. Pour un mec qui vient d'une famille comme la sienne, avec l'idéologie qu'on lui a inculqué, c'est comme si je créais un complot extrêmement sophistiqué pour tuer le président de la république parce qu'il a failli écraser mon chat avec son scooter ! Ca ne vous a jamais paru super illogique que Regulus panique autant pour son elfe ? Ou qu'il le confie à Voldemort alors qu'il y tenait tant ? (non, parce que, connaissant Voldemort, moi, je lui aurais jamais prêté un truc précieux) Sans parler de la vitesse à laquelle il comprend pour l'horcruxe... ou du fait qu'il ait été assez intelligent pour découvrir le secret de Voldemort mais pas assez pour ordonner à Kreatur de revenir avec lui au square grimmaurd après lui avoir fait boire la potion.
Donc, soit Regulus tenait tellement à son elfe qu'il en a tué Voldemort par amour. Soit il avait plus ou moins décidé de faire quelque chose avant ça. Et quand il meure, il s'assure que sa famille ne connaitra pas la vérité. Soit pour les protéger. Soit pour empêcher qu'il ne détruise son oeuvre en empêchant Kreatur de détruire le médaillon.
Et puis cette façon d'aller vers la mort... Au final, on ne saura jamais pourquoi Regulus a pris cette décision. Mais il a décidé de tuer Voldemort, de le faire seul, et d'en mourir. (On ne m’ôtera pas de l'idée qu'il savait qu'il pouvait récupérer le médaillon ET survivre).
Plus que courageux, à mon sens, Regulus est déterminé. On ne sait pas pourquoi mais il a fait son choix et n'en déviera pas, même en en connaissant les conséquences, sauf une. En effet, la seule chose qu'il ne sait pas, c'est si ce qu'il fait permettra effectivement de vaincre Voldemort ou pas.



Severus, maintenant. Deux points par rapport à Regulus: Il connait moins les conséquences de ses actions (jusqu'à la dernière minute, il ne pense pas mourir. La mort est une possibilité) mais il connait mieux le danger qu'il affronte (il a eu beaucoup plus de temps pour voir la folie de Vodemort, se rendre compte de sa puissance et le voir revenir alors qu'on l'avait enterré).
Qu'est-ce qu'on sait de Severus ? Beaucoup plus que sur Regulus. Mais encore ? Severus et Regulus n'entrent pas chez les mangemorts dans les mêmes conditions. Pour Regulus, c'est dégradant: il était dans une famille qui se considèrent pratiquement comme royale, avec des serviteurs (elfes) à ses pieds, et il se retrouve à faire les basses oeuvres de Voldemort pour rattraper les conneries de son frère. Severus est sang-mêlé. Sa mère aurait pu avoir une belle vie avec un sang-pur (ou du moins c'est sans doute ce qu'on du rabâcher ses camarades de serpentard) mais elle a fini dans la zone industrielle avec un moldu qui la battait et qui ne supportait pas les sorciers. Il a trouvé un foyer à Serpentard, où il s'est fait remarquer pour ses qualités intellectuelles. Il a été accepté par les mangemorts juniors (avery et mulciber au moins) et martyrisé par les maraudeurs. La fille qu'il aimait avait des origines moldues qu'il s'est efforcé d'oublier et pour un mot de travers, dans un moment d’énervement, elle a choisi de le laisser tomber, pour finir par épouser son bourreau.
Chez les serpentard, il est remarqué, il est apprécié. Même Voldemort le remarque, lui donne sa chance et accepte d'épargner Lily, une née-moldue et visiblement une ennemie (la prophétie dit qu'elle a défié trois fois le seigneur des ténèbres). Bon, il s'avère qu'à la fin, le naturel revient au galop et que...il tue Lily. Mais quand on entend les souvenirs d'Harry (HP 3), Voldemort a proposé à Lily de s'écarter. Ce qui signifie qu'il avait suffisamment d'estime pour Severus pour lui faire ce cadeau et tenter d'épargner la femme qu'il aimait. On retient souvent le sacrifice de Lily mais... bon sang ! à l'échelle de Voldemort, le simple fait qu'il propose à une née-moldue, ennemie de surcroi, de s'écarter, c'est énorme. (Cédric n'a pas eu la même chance et c'était un sang-pur).

Donc voilà, Severus a tout à gagner chez les mangemorts. Même après le retour de Voldemort, il devient pratiquement son bras droit et directeur de Poudlard. Et vu la relation qu'ils ont, Severus pourrait encore une fois demander une née-moldue à Voldemort qu'il l'obtiendrait sans problème (les Malefoy par contre...)
Et surtout, il n'a rien à gagner dans l'échec de Voldemort. Ses idéaux ? On parle d'un gamin battu par son père parce qu'il était sorcier. Lily ? Avant la première chute de Voldemort, elle venait d'avoir un fils avec son pire ennemi et après...bon, ben elle est morte.Sa position dans la société ? Dans l'ombre des maraudeurs à Poudlard, remarqué pour ses qualités quand il est mangemort, puis professeur protégé par Dumbledore qui lui refuse chaque année le poste qu'il veut, plus important que Sirius Black et Remus Lupin, qui sont forcés de reconnaitre qu'il est mieux capable de protéger Harry qu'eux, quand Voldemort revient ; et après la mort de Dumbledore : Directeur de Poudlard, respecté par le ministère et ses ennemis sont forcés de le tolérer, voire de s'incliner devant lui (Bellatrix obligée s'asseoir plus loin du maitre que lui, je suis sûre qu'il a adoré) Ses attaches ? Le maraudeurs l'ont humiliés pendant des années,Voldemort l'a acceuilli à bras ouvert, Lily l'a rejeté, il n'aime pas Harry, il croit en Dumbledore jusqu'au jour où il comprend qu'Harry a été élevé pour être sacrifié, il a l'air d'être plutôt attaché aux Serpentard et en particulier à Drago, Il a d'ailleurs l'air d'avoir de bonnes relations avec les mangemorts (Lucius, Yaxley...) sauf pour Bellatrix (mais elle a surtout l'air jalouse de sa position par rapport à Voldemort). Reste le personnel de Poudlard et pour le coup, je crois vraiment qu'il a dû être triste de perdre leur estime. Mais en tant que directeur, il pouvait les protéger relativement et, mis-à-part pour Burbage, je suppose qu'il a du peser de tout son poids pour éviter que le personnel de Poudlard ne deviennent la cible de Voldemort (parce qu'à mon humble avis, les Carrow ont dû vouloir faire virer certains professeurs quand ils se sont rendus compte que ceux-ci ne coopéraient pas beaucoup dans la punition des élèves récalcitrants.)
Et tout ce qu'il avait, il aurait pu le garder (et plus encore). En tant qu'espion, il savait que l'ordre n'était pas au courant pour les horcruxes, il connaissait la prophétie et sa signification. Il avait un moyen de retrouver Harry (peu efficace mais il a fini par réussir à lui donner l'épée). Il savait qu’Harry était un horcruxe et on peut se douter que Volemort n'aurait pas tué son propre horcruxe. Il pouvait provoquer la victoire de Voldemort en s'assurant que celui-ci saurait à qui il la devait.

Regulus s'est créé le pouvoir d'atteindre Voldemort en partant de quasiment rien. Severus s'est retrouvé avec toutes les cartes en mains et a choisis comment les utiliser.
Parce qu'il aimait le souvenir d'une femme morte il y a des années et aussi, à mon humble avis, parce qu'il n'avait pas de but. Il a suivi les instructions de Dumbledore et a donné à Harry les armes nécessaires à sa victoire. Point. Il est resté agent double, un poste dangereux mais qui ne le force pas à choisir.
Et on ne saura jamais ce qu'il aurait fait s'il avait survécu. Est-ce qu'il aurait laissé Harry se battre sans agir ? Est-ce qu'il aurait porté le dernier coup dans le dos de son maitre ? Aucune idée...
Severus détestait l'idée de ne pas être courageux (faut voir la façon dont il s’énerve quand on le traite de lâche) et il passé toute sa vie à essayer d'être accepté, par les mangemorts d'abord, puis par le fantôme de la femme qu'il aimait. Sauf que, à la fin, il comprend qu’Harry va mourir. Que le but de son existence vient de disparaitre et que la seule chose qui lui reste vraiment, c'est le pouvoir de ne pas sauver le meurtrier de la femme qu'il aime.
En bref, Severus a une résistance au stress qui défie l'entendement et un sacré sens du sacrifice (en gros, c'est une victime-née :Ok, je :tusor: ). Mais il ne planifie pas lui-même, se contentant la plupart du temps de suivre les ordres de Dumbledore.



Du coup, plutôt que de dire que l’un est au-dessus de l’autre, je dirais qu’on a affaire à deux types de courage différents : un courage actif et un courage « passif ».
Regulus planifie et va directement à l’encontre de son maitre. Il agit pratiquement seul et n’est guidé par personne. Il connait le danger et les conséquences (négatives) de ses actes et les assume.
Severus se laisse porter. Il choisit d’obéir à Dumbledore et lui fait confiance presque aveuglément. Et il renonce à tout ce qu’il pourrait obtenir pour essayer de devenir un homme digne de Lily. Dans ce sens je parlerais de courage passif. Parce qu’il connait le danger et les conséquences positives de ses actions (s’il réussit il peut sauver beaucoup de gens, dont Harry) mais il n’est pas sûr de mourir et se montre plus prudent. Il est courageux, il se bat dans l’ombre mais il ménage l’avenir (et il obéit à Dumbledore).

Bref, l’un a le courage de vivre et l’autre de mourir. L’un lutte contre Voldemort et l’autre pour l’amour d’un fantôme.
J’ai du mal à choisir, tellement j’ai l’impression d’avoir affaire à une construction en miroir. Disons que tant que je n’aurais pas plus d’information sur Regulus, je continuerais à penser que Regulus correspond plus à l’idée que l’on se fait du courage (chevalier vaillant avec sa coupe l’Oréal flottant au vent) tandis que Severus est fait de ce courage ordinaire, qu’on déprécie souvent à tort, et qui fait que la vie continue.
Dans tous les cas, ils ont été courageux. :D
Il est important de vivre dans le moment présent. Sauf si c'est un mauvais moment. Au quel cas, il est important d'avoir des cookies.

Avatar de l’utilisateur
Darkklinne
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2010 - 18:26

Re: Regulus ou Severus ?

Message par Darkklinne » 19 déc. 2016 - 09:48

Je n'avais pas vu ce post. Tout a été dit, je ne pense pas que l'on puisse comparer les deux. D'ailleurs, cela ne me serait même pas venu à l'esprit. Même s'ils ont indéniablement des points communs, je pense qu'ils sont appréciables ou détestables pour différentes raisons. Je ne reviendrais pas sur ce que les autres ont dit si justement ^^.

Répondre

Revenir vers « Les rumeurs de Rita Skeeter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités