[Film] Les Animaux Fantastiques

Discussions autour de l'univers étendu (Cursed Child, Pottermore, JKR, etc).
Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 14:06

Ce serait tout de même un peu dommage si Dumbledore devenait le personnage principal, on ressentirait plus l'aspect "préquelle" et moins le fait qu'il s'agit d'autres héros dans un univers commun, Dumbledore étant quand même un personnage important de Harry Potter. Newt ça s'est révélée une bonne idée finalement parce que c'était frais de partir avec un quasi-inconnu. Le passé de Dumbledore, dont on connait déjà les points importants grâce au tome 7, c'est déjà plus balisé, je trouve, et je ne sais pas si avec son côté surpuissant, il passe aussi bien en personnage central que secondaire.

D'un autre côté, le fait que Newt ne soit pas "au cœur" de tous les films (mais pas forcément absent), ce n'est pas inintéressant si ça permet le développement de ses acolytes ou de personnages encore à venir. Un des problèmes des adaptations de Harry Potter, c'est qu'en particulier à partir du troisième, pour des raisons de temps, on devait faire des choix drastiques et donc logiquement, on a privilégié ce qui concernait directement Harry au dépend des intrigues secondaires des autres personnages. Neville s'en est plutôt bien sorti (il profite notamment dans le quatrième film de l'absence de Dobby pour que ses capacités soient mises en avant), mais par moment Ron et Hermione en faisait les frais, sans parler du passé de Rogue et Dumbledore qui est réduit au minimum autorisé pour comprendre mais perd pas mal en complexité.

En tout cas, on sait déjà que Credence va revenir, reste à savoir comment il va évoluer, parce qu'il doit se méfier de tout le monde, moldus comme sorciers. Grindelwald l'a trahi mais il ne le connait qu'en tant que Graves, donc étant influençable, est-ce qu'il va encore être trompé et mal utilisé? Ou est-ce que le fait que Newt et Tina se soient montrés gentils avec lui va peser dans la balance? Est-ce qu'il va recevoir une éducation magique puisque apparemment il est très puissant?
On sait aussi que l'intrigue se déroulera entre Paris et l'Angleterre dans le prochain. Est-ce que Queenie et Jacob vont s'installer en Europe puisqu'ils ne peuvent pas être en couple aux USA? Ça donnerait une raison pour que la bande soit réunie puisque contrairement à Harry, Ron et Hermione, il n'y a pas la raison bien pratique de leur scolarité pour justifier qu'ils continuent de se revoir régulièrement à la fin du premier film

J'imagine qu'il sera aussi question de Leta Lestrange et qu'on découvrira les raisons du renvoie de Newt, et ça ne m'étonnerait pas que le frère héros de guerre de celui-ci ne joue pas un rôle à un moment donné, il reste quand même des pistes autour de Newt qui ont du potentiel
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
The Night Circus
Langue-de-plomb
Messages : 3662
Inscription : 21 nov. 2013 - 12:38

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par The Night Circus » 23 nov. 2016 - 14:10

Zakath Nath a écrit :
23 nov. 2016 - 14:06
On sait aussi que l'intrigue se déroulera entre Paris et l'Angleterre dans le prochain. Est-ce que Queenie et Jacob vont s'installer en Europe puisqu'ils ne peuvent pas être en couple aux USA?
JE VEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUX :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:

Je veux pas de la suite s'ils n'y sont pas. Ce sont mes chouchous du film. :hug: :hug:
Image
She makes hungry where most she satisfies

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 23 nov. 2016 - 14:47

J'ai enfin vue le film!!!!! :beer: :beer: :beer: et j'ai vraiment adoré, j'ai retrouvé l'univers HP et JKR qui m'avait fait rêver, gamine, en découvrant les livres puis les films... Donc je peux enfin participer a ce topic :D , je l'avais évité pour pas être spoiler, surexcité ou déçu.

Ce que j'ai aimé:
- le fait qu'on ne rentre pas TOUT DE SUITE dans l'action, que David Yates aie pris le temps de poser le décor et les personnages.
- découvrir tous ces animaux fantastiques qui ont leurs propres histoires, sauter dans la valise avec Norbert :coeur:
- le fait qu'il y ai des allusions continuelles au monde HP que l'on connaît, comme la montée de Grindelwald, les pansedefers ukrainien, Leta Lestrange (ça, ça m'a vendu du rêve :coeur:)
- le personnages de Kowalski !!! A mourir de rire !!!! J'ai aimé le fait qu'un no-magic intervienne dans la communauté magique.
- et la confrérie de Salem.... Qui m'a glacé le sang, je dois bien l'avouer. J'avais l'impression de revoir Jedusor, petit, a l'orphelinat :peur:
- l'acteur qui fait Norbert et qui joue divinement bien
- la pensée écologique présente du début a la fin avec la préservation de la nature, et des espèces en voie de disparitions (faune ou flore)

Ce que j'ai pas aimé:
- les personnages féminins.... Pour le coup, j'ai trouvé que Tina et Queenie, surtout Tina, étaient un peu fade.... Sans trop de relief. Je m'attendais a des femmes plus caractérielles, plus charismatiques.... Et j'ai trouvé que l'identification aux personnages étaient difficile... Et pour moi c'est une des choses les plus importantes dans une histoire. J'ai trouvé qu'on était loin des personnages emblématique comme Molly, Ginny, ou Hermione !
- ils auraient pu développer un peu plus le personnage et l'histoire de la femme qui tient la confrérie de Salem. Elle aurait pu avoir un rôle plus important.
- attention gros spoil: la véritable identité de Mr Graves a la fin.... Mais ça, ça reste plus une interrogation.... A la fin, on voit que c'est Grindelwald, mais du coup, on se demande si c'est lui, Mr Graves depuis le début ou s'il la remplacé a un moment donnée (comme dans HP5 avec CROUPTON et MAUGREY). Si c'est le cas, j'aurais bien aimé qu'on sache où était le vrai Mr Graves)

Je crois que j'ai fait un peu près le tour !!! :D
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 14:58

Pour Graves je ne pense pas que son identité soit une création totale de Grindelwald. Graves est le chef des Aurors, donc il doit être là depuis un moment et je ne vois pas Grindelwald mener une double-vie pendant des années. Il a dû venir aux USA quand l'obscurial a commencer à frapper et qu'il a vu le moyen de l'utiliser. Donc on est plus dans une configuration Maugrey/Croupton, sauf qu'on ne dit rien du sort de Graves et j'ai l'impression qu'il est mort et que Grindelwald a utilisé une métamorphose très élaborée plutôt que du polynectar à prendre toutes les heures pour prendre sa place.

Sinon, pour Credence même s'il est orphelin comme Tom, c'est surtout Rogue qu'il m'a rappelé. Tom a toujours été charismatique, charmant en apparence mais même si grandir dans un orphelinat n'était pas drôle, on sous-entend qu'il n'y a pas été maltraité mais que c'était plutôt lui qui terrifiait les autres. Credence me fait davantage penser à Rogue dont on sait que ses parents, au minimum, le négligeaient, ils ont en commun d'avoir un physique assez bizarre (et une coupe de cheveux pourrie), se font traiter de freak par le fils de bonne famille de service et la posture voutée de Credence est la même que celle de Rogue ado. Ils se font aussi embobiner par les promesses de gloire d'un mage noir.
Ils n'ont pas exactement le même caractère, Rogue a pu apprendre la magie de façon classique et quand on fait sa connaissance il est en position d'autorité et de force par rapport à Harry donc il apparait plus sûr de lui, alors que Credence est très timide et craintif et peut-être moins vindicatif (même si henry Shaw Jr pourrait ne pas être d'accord, mais Credence a l'air d'être parti pour être le "Rogue" de cette franchise.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 23 nov. 2016 - 15:08

Pour Credence, je te rejoins complètement sur Rogue. Après par rapport rapport a Tom, c'est surtout l'ambiance de l'orphelinat qu'on voit dans les souvenirs de Dumbledore. Cette obscurité Quasi constante dans les deux maisons et dans les deux films du coup. Je me suis sentit oppressé tout comme je l'ai été quand on a vue Tom la première fois dans la pensine.
Mais sinon oui, niveau caractère du personnages et coupe de cheveux, j'ai direct pensé a Rogue.


Pour Graves, je te rejoins aussi sur la métamorphose élaborée. Un simple polynectar me semblerait même insultant par rapport à l'étendue du pouvoir de Grindelwald. Mais du coup, je reste sur ma fin pour Graves :nif:
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 6905
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par AlbusDumbledore » 23 nov. 2016 - 15:10

Je pose ici plutôt que le topic des questions, d'une part pour éviter d'éventuel spoils accidentel ; et aussi que, techniquement, ça ne fait pas une semaine que cette question me taraude :mrgreen:

DONC ATTENTION, SPOILER DANS LES PARAGRAPHES SUIVANTS.


J'ai réduit la taille, mais comme j'ouvre un débat sur un point essentiel, je ne mets pas en nanoscopique (ni en blanc comme je fais d'habitude) pour que ceux intéressés puissent y participer sans s'exploser les yeux.


Le concept de l'obscurur. Comme il a été souligné plus haut, l'un des aspect est qu'il nous montre qu'un sorcier peut développer ce parasite dans le cas de maltraitances physiques et/ou psychologiques. Par conséquent, on pense assez rapidement à Harry qui, pendant près de dix ans, a été chez les Dursley qui sont passés par tous les sévices, ou presque (je ne pense pas qu'ils l'aient battu, si :gne: ). Or, comme on le sait, Harry n'est pas devenu un obscurial (le nom donné à l'hôte si j'ai bien compris).

Ma question, la voici : est-ce que cela peut avoir un lien avec l'Horcruxe de Voldemort ? Est-ce que d'une façon ou d'une autre, de fait par la magie résiduelle présente dans l'âme enfermée et qui interagit avec Harry (lui donnant la capacité de parler Fourchelangue notamment), cette part d'âme aurait pu neutraliser le développement du parasite ? Comme une sorte d'antidote ?

Et dans le cas contraire (la présence de l'Horcruxe n'influe pas l'apparition de l'obscurus), comment cela se concrétise chez l'hôte ? Est-ce que l'obscurus est seulement associé à l'hôte ? Est-ce que lorsqu'il prend forme, il peut dissocier l'âme enfermée dans l'Horcruxe du reste de l'Horcruxe lui-même, allant jusqu'à éventuellement le détruire ? Est-ce que l'obscurus peut également prendre possession de l'âme enfermée et, par prolongement, prendre le contrôle du sorcier original (dans le cas de Harry, prendre le contrôle de Voldemort par exemple) ? Bref, dans le cas où un obscurus se développe chez un Horcruxe, comment cela se déroule à votre avis ?



Pour ma part, je suis sur l'idée que l'âme enfermée protège en quelque sorte son Horcruxe, que ça fait partie du sortilège. Hermione parle de substance magique pouvant détruire les Horcruxes, ce que ne semble pas être un obscurus, que je mettrais dans la même catégorie que les Détraqueurs. Ce qui m'amène aussi à penser qu'on ne sait pas ce qu'il se passe si un Détraqueur donne le Baiser à un Horcruxe... Difficile de juger si Harry a été maltraité au point de former un obscurus (ou, soyons franc, Rowling n'y pensait probablement pas à ce moment de l'écriture) ; donc de savoir si un Horcruxe est naturellement protégé ou si, au contraire, un obscurus est l'une des rares choses pouvant le détruire (au même titre que les Détraqueurs). Mais personnellement, je me range de l'avis que l'Horcruxe est protégé.


Et vous ?
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 23 nov. 2016 - 15:16

Question et débat hyper intéressant, j'adore !
Alors pour moi, Harry ne subit pas les mêmes sévices que Credence pour développer un obscurur. Je m'explique : les dursley aiment la normalité, donc ils n'ont JAMAIS DU (je pense) aborder la magie avec Harry, même la notion de magie, et de tout ce qui s'en rapporte, comme si cela n'existait pas... Hors dans la confrérie de Salem, les sorcières et sorcière sont stygmatisés, maltraitrés, montrés du doigts, martyrisés, et y'a ce climat de terreur aussi... Le même climat dont parle Norbert a Tina par rapport a la soudanaise de 8 ans aussi. 'donc pour moi, ce n'est pas du tout ce qui s'est passé pour Harry. Il a pu laissé son don s'exrpimer un peu à sa guise (comme le fait que ses cheveux repoussaient plus vite, qu'il aie libéré le boa sur son cousin, ou pleins de petites bricoles) et personne n'a pu brimer ça, car je pense que les Dursley ne voulaient même pas croire, même pas s'imaginait que c'était un sorcier. Donc a partir de ce moment la, il n'y eu aucune brimades ni sévices de ce côté la, RIEN pour le rendre normal. Seulement pour le rendre obéissant et docile on va dire, mais ça ne touchait pas son côté magique...
Je sais pas si c'est clair pour vous... C'est mon idée de base en tout cas, après y'a certaines nuances qui doivent m'échapper évidemment.
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 15:30

Comme Princesse, je pense que Harry n'a pas subi exactement la même chose que Credence (même si c'était horrible, on parle quand même d'un gamin qui a eu un placard pour chambre et n'a reçu aucun amour pendant dix ans, la place des Dursley, tout comme celle de Mary-Lou, devrait être en prison et ils s'en tirent à bon compte, quand bien même ils n'ont jamais frappé Harry avec une ceinture.
Je me suis aussi dit en voyant le film que Harry aurait pu devenir un obscurial si les Dursley avaient réussi à "tuer" la magie en lui, mais effectivement, en niant la magie plutôt qu'en la condamnant, contrairement à Credence, Harry n'a pas dû se sentir obligé de la réprimé: comme tous les autres enfants sorciers, il en fait par accident en période de stress mais il ne sait pas ce que c'est et ne se dit pas "c'est mal, je dois me contrôler" donc ça a pu jouer. Même s'il est parfois puni quand quelque chose d'étrange arrive (cf. après la visite du zoo, il est consigné dans son placard) ce n'est pas systématique (le pull qui rétrécit) car les Dursley préfèrent parfois faire l'autruche plutôt d'admettre quelque chose qui les dépassent.

Ce qui a aussi pu protéger Harry, plus que son statut d'horcruxe, c'est surtout la protection de Lily. Quelqu'un qui a échappé à la mort grâce à un sacrifice et à l'amour de sa mère a peut-être une barrière supplémentaire contre le parasite

pour Graves, je te rejoins aussi sur la métamorphose élaborée. Un simple polynectar me semblerait même insultant par rapport à l'étendue du pouvoir de Grindelwald. Mais du coup, je reste sur ma fin pour Graves
Moi aussi, je suis un peu frustrée, j'ai trouvé Colin Farrell très classe dans son rôle que je trouve dommage de me dire qu'on ne le reverra sans doute pas, que ce soit comme Maugrey en tant que vrai Percival Graves, ou que ça n'ait pas été un sbire de Grindelwald destiné à devenir récurrent.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 6905
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par AlbusDumbledore » 23 nov. 2016 - 16:30

Il est clair que Harry n'a pas subit le même traitement que Credence. Cependant, ma question, plus que sur Harry en général, c'est est-ce qu'un Horcruxe peut également être un obscural ; ou est-ce que l'âme enfermée protège son hôte ? Ou est-ce que l'obscurus va plutôt se développer du côté de l'âme enfermée que de l'Horcruxe lui-même ? Est-ce qu'il peut amener à la destruction de l'Horcruxe ?

Pour moi, l'âme protège son Horcruxe de l'obscurus, ça fait partie de la protection du sortilège ; mais d'un autre côté, est-ce qu'elle le protège aussi du baiser du Détraqueur ? On ne sait pas. On peut imaginer que le Baiser du Détrauqueur et l'obscurus détruise l'âme de l'Horcruxe ; mais l'âme enfermée, elle, reste inaffectée et prend, en quelque sorte, le contrôle du corps. Et dans le cas de l'obscurus, est-ce que celui-ci va disparaître car son hôte a disparu, ou bien va-t-il persister à cause de l'Horcruxe.


J'ai bien conscience que les deux cas ont peu de chance de se produire (qu'un Mage Noir choisisse de cacher une partie de son âme dans un enfant qui sera par la suite martyrisé) ; mais depuis que Rowling a introduit le concept d'Horcruxe humain et d'obscurus, les deux peuvent cohabiter. Et la question, c'est de savoir qui l'emporte au final.



Concernant Graves, je vous rejoins à ce sujet. J'ai été moi aussi un peu frustré par le développement fait sur la fin, alors que le personnage avait un très bon potentiel, et que Farell roxait quand même pas mal dans ce rôle. Dommage que ça n'a pas été exploité d'avantage. :(
Image

Avatar de l’utilisateur
Chiron
Titulaire des BUSE
Messages : 145
Inscription : 12 mai 2015 - 22:05

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Chiron » 23 nov. 2016 - 17:18

Film vu et bien apprécié. Je n'avais pas d'attentes particulières, et j'ai donc goûté ce nouvel univers avec beaucoup de plaisir, même si je ne saurais pas analyser en détail les qualités et les défauts du film. J'ai été content de trouver ce sujet, parce que je suis allé le voir avec des non-fans, et la principale question à la fin du film était "pourquoi il prend le bateau alors qu'il pouvait transplaner ?". Je n'ai pas osé faire part de mes théories sur le transplanage.

Je n'ai pas grand chose à rajouter aux critiques déjà faites. Le côté Zoo ne m'a pas dérangé, ni le parallélisme des deux intrigues qui ne se retrouvent que fortuitement. J'ai même trouvé l'approche originale.

Je n'ai que deux bémols à apporter. D'abord, j'ai tiqué à la description que Norbert a fait de Leta Lestrange. On a vraiment l'impression que chez Rowling, le mal, comme la folie, ont une origine génétique... En outre, comme vous j'ai un peu regretté la chute et la révélation que Graves était Grindewald. Colin Farrell a joué un personnage fascinant, à la fois, posé, rassurant, stratège, et en même temps perturbant et inquiétant, que je regrette de ne plus retrouver par la suite. Ce twist fait de Grindelwald un mage plus solitaire encore que Voldemort. Ils sont passés à côté de l'occasion d'introduire un lieutenant très charismatique du méchant. Un méchant qui séduit des hommes comme Graves serait bien plus inquiétant qu'un méchant esseulé.

La question d'AlbusDumbledore est fascinante. Capillotractons avec entrain !

J'ai plein de questions préliminaires. Que savait exactement Dumbledore des obscurus ? Ni Abelfoth, ni l'Albus-conscience du tome 7 ne disent qu'Ariana était condamnée. Était-ce qu'ils avaient l'espoir de la sauver ? Ou en savaient-ils moins que Norbert et Grindelwald sur la question ? Quels sont les rapports entre l'âme d'un sorcier et sa magie ? La magie est-elle un organe purement matériel, ou est-elle une qualité spirituelle ? Après avoir subi le baiser du détraqueur, le sorcier perd-t-il sa magie ? Est-ce seulement vérifiable, puisqu'il ne prononcera plus un seul sort ?

Je vais supposer que Dumbledore savait d'où vient l'obscurus. J'en déduit qu'il n'a jamais considéré que Harry courrait un risque sérieux d'en devenir un. Or, à l'époque, il ne savait rien des horcruxes, il n'a donc pas compté là-dessus pour protéger Harry. A mon avis, il s'est fié sur ce point comme sur les autres à la protection de Lily, mais peut-être aussi que l'obscurus ne se développe que dans les situations de sévices physiques. Ou qu'il faut connaître et désirer la magie : Harry, après tout, ne voulait pas des phénomènes bizarres qui ne lui apportaient que des ennuis. Credence, au contraire, désirait devenir un sorcier, et Ariana est devenue un obscurial lorsque des moldus ont voulu la forcer à faire de la magie, pas à la refouler.

Pour moi, la magie est d'abord une propriété du corps. L'âme du sorcier contrôle son corps et sa magie conjointement, et ce qu'il en fait aura en retour une influence sur son âme.
Dans cette hypothèse, l'horcruxe et l'obscurus ne se comparent pas vraiment. L'obscurus est une perte de contrôle totale de la magie, c'est la magie qui n'agit plus que par instinct.


Est-ce que l'horcruxe protège du baiser du détraqueur ? Je dirais non, ou en tout cas, pas en tant que tel. La nature du détraqueur étant de dévorer des âmes, il compte probablement parmi les moyens de détruire un horcruxe, sous réserve que le sortilège de création ne prévoie pas une protection spécifique contre ce risque.
Est-ce que l'obscurus peut amener à la destruction de l'Horcruxe ? Je ne pense pas. Les destructions commises par l'obscurus dans le film sont brutales, mais elles ne semblent être comparable aux magies employées contre les horcruxes.
Est-ce que l'obscurus va plutôt se développer du côté de l'âme enfermée que de l'Horcruxe lui-même ? Pour moi, non. La magie de l'âme enfermée est contrôlée.

Ce qui nous amène à ta question principale :
Est-ce qu'un Horcruxe peut également être un obscurial ? Je ne vois pas de réponse certaine à cette question. Les objets devenus horcruxes ont changé de propriétés. Ils sont devenus plus résistants, et c'est peut-être aussi le cas de Harry. Dans ce cas, l'horcruxe serait en quelque sorte protégé.
D'un autre côté, l'âme de Voldemort n'a pas d'effet sur l'utilisation de la magie par Harry. Je pense donc que Harry aurait pu devenir un obscurial, mais un obscurial immortel, puisque horcruxe.

Avatar de l’utilisateur
Taka
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2462
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Taka » 23 nov. 2016 - 17:32

HPF devrait offrir des bons d'achat pour des loupes.

Sinon tout pareil que Zakath et Princesse : la non connaissance de la magie et que la magie "saymaaaal" est ce qui a sauvé Harry de l'obscurus. A force de vouloir "tuer l'idée de magie", les Dursley en sont venu à ne même pas prononcer le mot et ainsi ont protégé -sans le vouloir- Harry d'un besoin de refoulé pour subsister. J'avoue que l'hypothèse du sacrifice de Lily est pas mal du tout. Je n'y avais pas pensé une seule seconde mais Dumbledore ne cesse de nous casser les oreilles comme quoi c'est la meilleure protection qui soit.

Par contre pour les violences des Dursley envers Harry il y avait déjà eu une discussion à ce sujet sur cette partie du forum.

Pour la question d'Albus : comme tu le dis la situation est quasiment impensable mais pour parler théorique je dirais que le horcruxe, par sa nature à vouloir s'étendre, s'imposer, empêche la formation d'un obscurus. On a vu le journal de Tom et le médaillon faire preuve de machiavélisme pour subsister. Ce désir de survie est difficile à mettre en symbiose avec un désir de destruction de soi. (En même temps, faire un horcruxe est une destruction de soi mais bref.) Donc j'imagine très mal un obscurus se former chez un hôte-horcruxe. Pour moi l'Obscurus est davantage une création, quelque chose de "cultivé", qui demande du temps et des agressions quand l'horcruxe est tout simplement arraché à la source.
En fait on a d'un côté Voldemort qui veut vaincre son humanité en la rendant indestructible par la magie et de l'autre les obscurus qui veulent s'en débarrasser en se transformant en magie ultime.
Image
« So teach us things worth knowing,
Bring back what we've forgot »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 18:28

@Chiron: je ne pense pas que Rowling veuille du tout dire que le mal est génétique avec ces familles attirées par la magie noire et le sentiment anti-moldus. Simplement, qu'on est influencé par le milieu dans lequel on vit, notamment familial, et que des sorciers et des sorcières qui sont élevées dans une certaine mentalité dès leur plus jeune âge vont forcément être influencés, même s'il y a parfois des exceptions, comme Sirius (et dans le cas inverse, Barty Jr qui lui se tourne vers le mal par haine pour son père, Mr Droit dans ses Bottes). En plus, le système des maisons à Poudlard ne fait qu'entretenir le problème: les Serpentards ont peut-être davantage tendance à mal tourner parce que la maison favorise des traits comme la ruse et l'ambition et qu'ils sont donc plus susceptibles de vouloir devenir puissants sans regarder trop sur les moyens pour y parvenir.
Mais ça ne suffit pas (après tout, quelqu'un de courageux peut devenir un tyran - Dumbledore n'est pas passé loin au nom du plus grand bien - les Poufsouffles sont loyaux mais ils peuvent bien être loyaux envers quelqu'un de mauvais...). Mais comme Serpentard est la maison où aller quand on est élevé dans une certaine mentalité (ou on ne favorise pas juste l'ambition et la ruse mais la magie noire et le côté "sang-pur" et que le Choixpeau prend en compte les choix - ce qui doit expliquer que Crabbe et Goyle se retrouvent à Serpentard parce qu'ils ne font preuve d'aucune qualité particulière quand on y pense - finalement on se retrouve à continuer de faire mijoter ensemble des gens qui ne vont pas être confrontés à d'autres idées ou alors par d'autres maisons mais au bout du compte ils se retrouvent tellement isolés dans une impression - pas toujours injustifiée - d'être seuls contre le reste du monde qu'ils s'influencent mutuellement et que peu doivent oser prendre le contrepied par peur de se mettre des gens influents de leur maison à dos.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2642
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Eejil9 » 23 nov. 2016 - 19:59

Je ne suis pas tout à faire d'accord avec toi, Chiron, puisqu'il est explicitement mentionné que l'obscurus se développe quand l'enfant essaie de restreindre sa magie, pas quand il la désire, au contraire.
Cependant, c'est un débat super intéressant. Pour Harry, j'ai l'impression que, plus que l'horcruxe, deux choses ont joué :
- D'abord, le fait qu'effectivement, comme vous l'avez dit, les Dursley ne parlent pas de magie. Quand Hagrid arrive, Harry est toujours persuadé que la magie n'existe pas alors même qu'il en fait tous les quatre matins. Mais ce n'est pas seulement ça, il n'est pas obligé de le voir comme de la magie, il pourrait tout simplement rejeter cette chose qui fait de lui un être bizarre alors que les Dursley adorent la normalité par dessus tout. Il n'y a pas besoin de mettre un mot sur la chose pour la rejeter.
- Surtout, je pense que c'est dû au caractère de Harry. Alors que Credance, avant de rencontrer Graves/GG, a de toute évidence cherché à cesser d'être sorcier, à restreindre sa magie pour correspondre à ce que Mary-Lou juge "bon", Harry semble chercher toujours à se distinguer en tous points des Dursley. Il cultive sa bizarrerie parce qu'eux la détestent et qu'il veut être différent d'eux. Je pense que ce sont deux réactions possibles pour les enfants qui grandissent dans ce type d'environnement.
En ce sens, même si j'ignore quel rôle le sacrifice de Lily et l'horcruxe jouent là-dedans, Dumbledore a pris un sacré risque parce qu'il ne pouvait pas deviner que les Dursley agiraient comme ça et que Harry aurait ce caractère-là.

Pour l'horcruxe, même si ce n'est qu'une hypothèse, je pense qu'elle n'empêcherait pas Harry de devenir un obscurial, mais qu'elle l'empêcherait d'en mourir
Image
Not all those who wander are lost

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3688
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par DameLicorne » 23 nov. 2016 - 20:07

En ce qui concerne Graves, c'est assez clair pour moi. Au début du film, lorsqu'on parle de Grindelwald, on voit un homme de dos, avec les cheveux blancs. Quelques plans plus tard, on voit Graves de dos de la même manière. Et un peu lus tard, au Macusa, on l'entend dire à la présidente qu'il est allé voir lui-même sur le terrain, en Europe, ce qu'il en était de Grindelwald.

Pour moi, c'est donc à ce moment-là que le Mage noir a profité de l'occasion... Un peu (ou beaucoup) de légilimencie lui aura permis de saisir tout l'intérêt de cet homme pour lui. Après... il n'avait plus qu'à prendre sa place, et certainement ce qu'il fallait, avec la magie noire.

Mais oui, c'est dommage que Graves ne soit pas simplement son lieutenant, ça aurait été intéressant.


Intervention modé : la taille des spoilers doivent être en size 50.
Dernière modification par DameLicorne le 24 nov. 2016 - 16:05, modifié 1 fois.
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 20:19

Je ne pense pas que Harry cultive sa bizarrerie. Certes, il ne veut pas ressembler aux Dursley, mais il n'aime pas s'attirer non plus des ennuis et se faire remarquer en faisant des trucs inexplicables, puisqu'il sait que c'est synonyme de punition. À ce stade, tout ce qu'il voudrait, c'est qu'on ne le traite pas mal, et que quelqu'un le sorte de là, mais il ne demande pas à être exceptionnel, différent.
Mais je crois qu'en effet le fait que Credence ait eu d'avantage conscience de l'origine du problème et ait dû, au moins à un moment, essayer de vivre consciemment selon les préceptes de Mary-Lou a dû jouer (alors que Harry, sans cultiver sa différence, ne cherche pas à contrôler quoique ce soit ou à s'empêcher de rêver, ça arrive, point.).
Il y a aussi un aspect traumatisme important, Ariana a été traumatisée par son agression (et vu le flou autour de ce qu'on lui a fait, ça laisse imaginer le pire), Credence a l'air complètement brisé par des années d'abus et avoir peur de son ombre alors que Harry, même si on voit que ses années chez les Dursley l'ont marqué (par exemple, sa difficulté, une fois à Poudlard, de se confier à un adulte compétent doit à la fois au besoin de l'histoire qui veut que le héros soit actif et vive ses aventures mais aussi au fait que pendant dix ans il n'a jamais rencontré un adulte de confiance) n'a pas du tout l'air aussi flingué par la vie
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 23 nov. 2016 - 21:07

Je fais un petit apparté sur Ariana.... vous pensez qu'elle a développer ou aurait pu développer un Obscurus ? :gne: J'avais pas du tout pensé/lu/imaginé un truc comme ça... donc... je suis super curieuses de vos théories là :coeur:

Pour en revenir à Harry/Credence/Obscurus, je pense que ce sont des abus différents donc pas le même impact physiquement, et comme vous l'avez si bien dis : L'ignorance de la magie des Dursley a protégé Harry tout ce temps. Et le sacrifice de Lily.... :coeur: :coeur: :coeur: ouai carrément, je valide à fond. Et puis, il y a autre chose dont on a pas parlé, mais qui, je pense, à son importance, c'est l'époque à laquelle les deux histoires se passent... Année 30 pour Credence, et année 80 pour Harry. On voit bien que les années 30 en Amérique c'est l'opression, la terreur des soricers et la guerre par rapport au No-Mag (par rapport à l'Angleterre où la limite est beaucoup plus floue). A NY, on retrouve carrément la chasse aux sorcières avec la confrérie de Salem, Marie-Lou et tout, du coup... ça doit jouer sur le psychisme des enfants. Credence à passé beaucoup d'année dans l'oppression et la peur de ce qu'il était... car oui, je pense qu'il savait ce qu'il était, et de voir que les sorciers étaient aussi martyrisés, ça ne l'a pas aidé. Pour Harry, le pays et les années 80 sont beaucoup plus relaxe à ce niveau là.
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 23 nov. 2016 - 21:20

Je ne sais pas, les années 80 en Angleterre, c'était aussi les années Thatcher, la guerre des Malouines, la section 28... Ce n'est sans doute pas comparable à l'entre deux-guerre, la prohibition, le puritanisme américain, la crise de 29 qui arrive au tournant, mais ce n'était pas aussi épanouissant que ça si on creuse un peu, donc je ne sais crois pas que l'époque joue tant que ça (même si le contexte historique est un peu plus explicite dans Les Animaux Fantastiques là où les Harry Potter font plus dans le sous-entendu et les connaissances de base des lecteurs sur la Grande-Bretagne moldue qu'on entrevoit.). Certes, niveau relation avec les sorciers, c'est moins extrême que les USA des années 20 mais Harry a grandi dans le monde moldu (même si tout ce que je viens de citer devait quand même lui passer au-dessus de la tête).

Sinon, pour le rôle de Dumbledore, le nom de Jared Harris circule. Ça reste des vœux de fans, donc rien d'affirmatif, loin s'en faut, mais pour une fois c'est un fan-casting qui me plait, et pas juste parce que c'est le fils de Richard Harris (même si c'est mignon), je l'ai trouvé très bien dans les quelques rôles où je l'ai vu (notamment récemment dans The Crown et pourtant ce n'était pas forcément évident de passer après Colin Firth). Mais je ne sais pas s'il a été sollicité et s'il est intéressé.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 6905
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par AlbusDumbledore » 23 nov. 2016 - 23:24

Pour moi, depuis que Rowling a dévoilé le concept de l'obscurus et montré qu'un Obscural ne vit normalement pas plus de dix ans sauf exception, c'est une évidence qu'Ariana en était une. Bon après, peut-être que je m'excite un peu trop sur ce nouveau concept que j'adore dans tout ce qu'il implique ; mais les indices concordent assez (il me semble qu'Abelforth dit qu'ils ont déménagé pour lui éviter d'aller à Ste-Mangouste), d'autant plus que si Credence est amené à revenir, ça peut servir de trame narrative menant à l'affrontement entre Gellert et Albus, et expliquait aussi pourquoi Gellert convoitait l'Obscural. Dans la façon dont on nous a présenté les choses dans le tome 7, il est sous-entendu que Gellert faisait ça pour "le plus grand bien", mais l'un des arguments qu'il a utilisé pour séduire Albus était justement le "pour Ariana".

Comme il a été signalé plus haut, on ignore réellement ce qu'on fait les enfants Moldus à Ariana, mais l'horreur est sous-entendue. Ne serait-ce que par la réaction du père (je veux dire, même si on protège ses enfants, un parent ne va commettre un acte criminel sur d'autres enfants parce qu'ils ont "bousculé" le sien). On peut supposer qu'il s'agit d'un gros choc unique, qui a par la suite était entretenu par la façon dont Kendra a géré le problème (en isolant Ariana,pensant peut-être la protéger et protéger les autres). Abelforth parle de "déferlement" dans les deux incidents, ce qui est cohérent avec ce qu'on a vu de l'obscurus.


On peut supposer que Rowling a créé l'obscurus pour les besoins du film, mais que le concept lui-même lui trottait dans la tête pour le passé de Dumbledore et que Les Animaux Fantastiques étaient justement l'occasion de le développer (voire le faire aboutir à quelque chose de plus concret) sans faire un hors-sujet avec la quête de Harry, ou amener à la fois les idées d'obscurus, du passé d'Albus et du Harry-Horcruxe dans le même tome.
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 24 nov. 2016 - 08:52

Sauf que si je ne m'abuse, Ariana est tué par soit un de ses frères, soit Grindelwald, non ? Justement, il me semble que c'est de là dont vient la discorde entre les frères Dumbledore :gne: (Elle n'a pas été tué par l'obscurus au final... mais ça ne veut pas dire qu'elle n'en avait pas développer un). C'est vrai que beaucoup de choses vont en ce sens... mais du coup, j'imagine à quel point les sévices aussi bien physiques que psychologiques qu'Ariana a enduré avec ces enfants moldus ont du être terrible, je me demande de quoi les enfants sont capables dans le fond. Enfaite, au tout tout tout début qu'on découvre l'histoire d'Ariana, je pensais que c'était des adultes moldues qui l'avaient agressés et je pensais plus à une sorte d'agression sexuelle. Mais là... avec l'obscurial, le fait que ce soit fait par des enfants, ça rend la chose plus complexe, car pour le coup, Ariana (tout comme Credence) était stygmatisé pour sa magie, complètement isolé par sa mère qui pensait la préserver. Sauf que ça n'a pas du tout fonctionné comme Kendra l'aurait voulu :?
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 24 nov. 2016 - 09:16

Pour les agresseurs d'Ariana, je crois qu'on parle juste de "garçons", ça pouvait très bien être des adolescents, voire des jeunes adultes et pas des gamins de son âge.
Et en effet, dans le récit d'Abelforth, si je me souviens bien, Ariana s'est pris un sort perdu sans qu'on sache jamais s'il venait de Grindelwald ou d'Albus. Raison pour laquelle ce dernier a tant traîné les pieds avant d'affronter Grindelwald, car il craignait que celui-ci sache la vérité, que celle-ci soit qu'Albus ait tué sa sœur, et que Grindelwald le lui dise.

Après, je ne sais pas si la méthode de Kendra a entretenu le problème puisque s'il s'agit bien d'un obscurus (et le fait qu'on n'ait jamais envoyé Ariana à Ste-Mangouste le laisse penser, parce que j'avais toujours trouvé ça un peu étrange que sa famille n'ait jamais tenté de la faire soigner, au moins au début), il n'y a pas l'air d'y avoir de méthode: dans le film, on a séparé la petite soudanaise de son obscurus par exemple, mais elle n'y a pas survécu. Quant à Credence, on ne sait pas comment ce sera traité dans les films suivants (est-ce que l'obscurus en lui a été détruit? Est-ce que si on lui apprend comment utiliser normalement la magie le parasite va se résorber) mais dans celui-ci, par moment on dirait qu'il a un minimum de contrôle (il arrive à viser une personne en particulier à qui il en voulait même s'il a fait des dommages collatéraux, à d'autres pas du tout). Du coup, l'isoler et essayer de lui éviter les situations stressantes, sans être idéal, était peut-être ce qu'il y avait de mieux (et pourrait aussi en partie expliquer qu'elle ait survécu jusqu'à 14 ans, alors que la plupart des Obscurial doivent vivre dans un milieu plus hostile comme Credence pour devoir réprimer leur magie).
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4893
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par princesse » 24 nov. 2016 - 10:01

C'est vrai qu'on parle de "Garçon"... ce qui étend les sévices à une gamme plus cruelle dirons-nous.... surtout quand on sait ce qu'a fait le père Dumbledore. Comme dit Albus, on ne fait pas ce genre de chose juste parce que notre enfant s'est fait un peu "bousculé" dans la cour de l'école par exemple.
@Zakath : Quant à Credence, on ne sait pas comment ce sera traité dans les films suivants (est-ce que l'obscurus en lui a été détruit? Est-ce que si on lui apprend comment utiliser normalement la magie le parasite va se résorber)
Je pense que pour le film et le scénario, l'obscurus n'a pas été détruit... sinon, pas de tome 2 ou 3 :mrgreen: ou alors il a été détruit et on retrouve Credence entrain d'apprendre à contrôler son pouvoir. Maiiiiiiis, je pense qu'un obscurus doit être tué ou c'est lui qui tue le sorcier. Comme Norbert dit à Tina et à "Graves", il a réussit à extirper l'obscurus du corps de la soudanaise, mais celle-ci est quand même morte... mais pas l'obscurus. Donc soit la soudanaise était trop impacter et le choc lui a été fatale soit une fois atteint de ce parasite, on ne peut pas en guérir. Je ne sais pas pour quelle théorie je pencherais...mais en attendant, pour moi, l'obscurus ne peut être appréhender et tué dans l'hôte mais si celui-ci apprend à gérer ses pouvoir et son potentiel Magique.
Si Grindelwald voulait tant cet enfant, c'était pas pour lui débarrasser de ce parasite, mais au contraire pour le contrôle à des fins personnelles. Pour faire quelque chose de plus "grand", "pour le bien de tous"... Grindelwald n'a sa chute qu'en 1945... il se passe encore beaucoup d'année entre ce premier volet des Animaux Fantastiques et 1945. Qui sait ce que les Obscurus nous réserve... :?
Image
"Ride hard, Die young..."

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 24 nov. 2016 - 10:33

Pour l'obscurus extirpé de la petite soudanaise, il survit, mais dans la bulle où l'a mis Newt pour pouvoir l'étudier. Il me semble que sans elle, il ne peut pas survivre, ou ne va pas se fixer sur un nouvelle hôte à la manière du morceau d'âme de Voldemort sur Harry, par exemple). je me demande si ça ne peut pas être un peu comparé à une tumeur, on peut l'enlever mais selon les connaissances du moment et son importance, la personne ne va pas forcément survivre à l'opération.
Concernant les intentions de Grindelwald, il n'agissait pas par altruisme évidemment mais je ne sais pas exactement ce qu'il prévoyait en voulant contrôler l'obscurus: est-ce qu'il voulait que l'obscurial travaille pour lui (vu qu'il pensait que c'était quelqu'un de très jeune, à qui il serait donc facile de dire quoi faire et qui attaquer) ou est-ce qu'il voulait séparer l'obscurus de son hôte et le contrôler lui-même à sa guise sans avoir à compter sur quelqu'un d'autre (d'où son intérêt quand il trouve l'obscurus dans la valise de Newt jusqu'à ce que ce dernier lui dise qu'on ne peut pas le sortir de la bulle, ce qui doit le faire revenir à son plan A).
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Fleur d'épine
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2469
Inscription : 23 févr. 2014 - 19:15

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Fleur d'épine » 24 nov. 2016 - 16:00

Intervention modé : DameLicorne, merci d'écrire tes spoils en tout petit pour ceux qui passeraient dans cette section sans avoir vu le film
Image Image
Paris is burning ♥

Adore Delano ♡ ♡ - Bianca Del Rio ♡ - Sharon Needles ♡ ♡ - Chad Michaels ♡ - Latrice Royale ♡ - Alyssa Edwards ♡ ♡ - Raja ♡ - Yara Sofia ♡ - RuPaul Drag's Race, mes amours

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3688
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par DameLicorne » 24 nov. 2016 - 16:06

Je suis désolée, je ne vois aucune différence de taille dans les message, du coup je n'y ai pas pensé. Je viens de passer le spoil en blanc, du coup.
Dernière modification par DameLicorne le 25 nov. 2016 - 03:09, modifié 1 fois.
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Yuro
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 24 nov. 2016 - 01:08

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Yuro » 24 nov. 2016 - 23:22

Ah alala vous allez loin dans les reflexions mais c'est très intéressant je n'avais pas songé à tout ça quand j'ai vu le film, surtout à propos de Arianna était elle une obscurus ? Mais les circonstances sont différentes non ? Elle avait été attaquee par des garçons et du fait de ce traumatisme ne contrôlait plus sa magie. Mais sa magie au départ n'avait pas été réprimée, c'est d'ailleurs parce quelle en faisait que les garçons l'ont attaquée. Du coup j'aurais tendance à dire que c'est différent. D'ailleurs Grindelwald ne s'intéressait pas à elle, il la juste utilisée comme argument pour convaincre Albus que les sorciers navaient pas à se cacher

Ce que j'ai aimé dans ce film : les personnages très attachants, mention spéciale à Jacob (mon chouchou), Newt en petit réservé et inexpérimenté socialement mais qui a vu et vécu plein de choses et milite dans son domaine, Queenie à la fois gaffeuse et sensible d'ailleurs ça doit être horrible d'être legilimens même si elle peut l'utiliser pour aider certaines personnes à sexprimer et les soulager
Bon et à musique est restée dans ma tête, y a de très jolis thèmes !
J'ai très hâte de voir la suite, surtout avec e qui est annoncé. Espérons juste qu'ils la feront, j'ai est entendu que le succès était pas à la hauteur des espérances du studio...

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 25 nov. 2016 - 06:56

Pour Ariana/Obscurus, oui, elle utilisait sa magie normalement, à la base. Mais après ce qu'elle a subi, elle a pu réprimer sa magie, par réflexe, parce que ça lui rappelait cet épisode traumatisant, même si sa famille aurait voulu qu'elle l'utilise comme elle l'aurait dpu.
Grindelwald ne s'intéressait sans doute pas à l'obscurus à ce stade. Lui et Dumbledore s'intéressaient surtout aux Reliques en dehors de leur plan de domination du monde. Mais il est possible que quelques années après, Grindelwald ait repensé à Ariana et ce soit dit que si on pouvait contrôler un obscurial et lui faire viser des objectifs particuliers ça pourrait être une arme puissante, d'où le fait qu'il n'en cherche un que depuis récemment quand le film commence.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Pimy
Rêveuse cartésienne
Messages : 2404
Inscription : 04 juin 2012 - 17:08

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Pimy » 25 nov. 2016 - 21:42

Yuro a écrit :
24 nov. 2016 - 23:22
Ah alala vous allez loin dans les reflexions mais c'est très intéressant je n'avais pas songé à tout ça quand j'ai vu le film, surtout à propos de Arianna était elle une obscurus ? Mais les circonstances sont différentes non ? Elle avait été attaquee par des garçons et du fait de ce traumatisme ne contrôlait plus sa magie. Mais sa magie au départ n'avait pas été réprimée, c'est d'ailleurs parce quelle en faisait que les garçons l'ont attaquée. Du coup j'aurais tendance à dire que c'est différent. D'ailleurs Grindelwald ne s'intéressait pas à elle, il la juste utilisée comme argument pour convaincre Albus que les sorciers navaient pas à se cacher
Je pense que le fait que Grindelwald ne s'intéressait pas à elle ne veut rien dire, il était ambitieux, manipulateur, tout ce que tu veux, mais pas inconscient. Il se rendait bien compte qu'Ariana, tout aussi intéressante qu'elle était, était complètement hors de portée et que la moindre tentative ou le moindre signe d'intérêt trop prononcé aurait retourné Albus contre lui avec pas mal de représailles fâcheuses je pense. :mrgreen:

Sinon je suis vraiment curieuse de savoir ce qui est arrivé à Credence, étant donné les infos sur la suite. En voyant le film, j'étais persuadé qu'il était mort, et j'ai justement trouvé dommage que tout le monde passe si vite dessus, genre paf il meurt, mais ooooh, regardez plutôt qui se cachait sous les traits de Graves ! Parce que du coup on voit clairement l'obscurus se désintégrer en lambeaux, mais qu'est qu'il advient du corps de Crendence du coup ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4381
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Zakath Nath » 25 nov. 2016 - 22:16

On voit l'obscurus en lambeaux après que les Aurors lui tirent dessus mais un peu plus tard, après l'arrestation de Grindelwald, quand Newt regarde vers l'extérieur, on peut apercevoir deux filaments s'échapper et ils ont l'air bien plus vivaces que les morceaux épars qui tombaient après la destruction de l'obscurus, du coup je pense que physiquement Credence ne doit pas aller trop mal, mais pour le reste, c'est dur à dire.
ImageImageImage

Poissonrouge
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 429
Inscription : 23 janv. 2011 - 20:30

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Poissonrouge » 01 déc. 2016 - 01:20

J'ai enfin vu cette chose. J'étais pas prête à ça, en fait. Je m'attendais pas à grand chose, honnêtement. Mais quand la musique a commencé, que ça m'a rappelé HP, que j'ai vu les coupures de journaux qui plaçaient un contexte noir, politisé, très intéressant, je me suis pris une claque et je me suis dis "putain, en fait ça a l'air cool"... et là, ça a été suivi de blagues pourraves, de jeux d'acteurs limites (à part Graves qui a la classe ultime et Newt, parce que j'adore son style), d'effets spéciaux vraiment trop limites pour beaucoup des animaux, de romances forcées mais j'en pouvais plus en plus ça s'arrêtait jamais, je me suis dis "ok c'est bon il a eu son bisou on en a finit" MAIS NON, je suis naïve, je suis bien trop naïve :mrgreen:

Après, j'ai beaucoup aimé les parties plus sombres, avec les batailles, le chaos, la musique en fond. J'ai aimé retrouvé, avec l'Obscurus, le symbolisme très évident qu'on retrouve dans les HP (avec cette fois-ci cette idée de non acceptation de soi, plutôt que non acceptation de l'autre comme dans HP, même si cette non acceptation de soi reste impactée par le fait que les autres ne t'acceptent pas). Après, ça a été écrit un peu trop facilement et ça restait assez banal, ça manquait de profondeur (premier film, ok, mais quand même t'as deux heures quoi). On est partis sur de l'individuel, en fait, avec un gars qui a un Obscurus en mode rouleau compresseur, c'est un peu dommage, j'aurai aimé approfondir ça dans le détail. La société sorcière (et moldue) états-unienne joue clairement un rôle là-dedans et j'aurai aimé plus de percussions de ce point de vue là au lieu de prendre la facilité du gars adopté par des fils de pute qui lui font vivre un enfer - pour schématiser XD même si après j'aime bien quand même, c'est un choix un peu facile qui me dérangerait pas si y'avait des trucs autours mais là... Je reste curieuse par les choses enclenchées au niveau relations communauté sorcière/communauté no-maj' dans la mesure où on aborde les mêmes thématiques vus chez les britanniques mais dans une société assez différente, qui a des dynamiques organisationnelles très différentes, très stigmatisée et touchée par l'Histoire, donc ça ça m'intéresse beaucoup. On a l'air d'être parti sur une société beaucoup plus renfermée, qui se protège, qui vit dans l'ombre, comparativement à la communauté britannique où si on reste sur deux mondes séparés, les sorciers sont épanouis (rien qu'à voir le Chemin de Traverse très vivant, l'excentricité des fringues, etc), là on est plus sur une société qui subit, qui survit, qui n'assume pas trop, qui est très austère. Après, temps austère, certes, mais bon c'est pareil du côté des britanniques donc j'attends de voir en fait comme ça se goupille niveau culturel. Ce que je trouve intéressant, c'est au niveau de l’imbrication chez les moldus dans la mesure où la communauté magique britannique est beaucoup plus cachée, genre l'accès au Ministère par exemple, il se fait un peu en scred, il s'imbrique bien dans le monde moldu, quand la communauté magique états-unienne a l'air un peu de se superposer comme ça, dans les mêmes bâtiments que les no maj', genre "rien à foutre, nous aussi on se fout là". Ca se retrouve aussi dans la thématique de croisements avec la communauté no maj' (on en a très peu eu dans les HP, là qu'on commence tout de suite par ça, qu'on ait l'horloge à "niveau d'alerte" en plein milieu du Ministère, ou même le coup des informations qui voyagent par souris en papier, dans des tuyaux, parce qu'ils sont tous parqués dans des endroits ultras sombres, tout ça c'est très cohérent avec la vision de la culture sorcière états-unienne que j'ai perçu, donc là j'ai ENFIN retrouvé la JKR que j'attendais, avec ce mélange avec la culture états-uniennes moldue dans le sens politique, ascension sociale, tout ça, c'était beau). Je trouve ça très très intéressant si jamais c'est pensé et élaboré plus loin et que c'est pas moi qui sur-interprète ce côté-là.
Après, y'a quelques petits détails que j'ai beaucoup aimé du point de vue de la magie, même si j'ai eu l'impression que ça a été fait à moitié. Le côté un peu pensine/WTF on sait pas trop ce que c'est, j'aurai aimé aller un peu plus en profondeur, c'est quoi ce système de "justice" en fait. Pendant le visionnage de cette scène, j'ai de nouveau perçu cette histoire de souvenirs qui vient remettre la question de l'identité sur la table mais sans pouvoir lui donner un sens, une direction, y'avait juste cette constatation et je sais pas à quoi ce truc sert, au début j'ai crû qu'on leur retirait leurs souvenirs mais en fait on les utilise pour qu'ils se laissent bouffer par cette chose mais... je sais pas, c'est chelou, j'aurai aimé en savoir plus. Le fait qu'on soit sur un bar sorcier clandestin c'est très sympa d'un point de vue encore une fois de ce que j'ai perçu de la culture sorcière états-unienne (et avec les parallèles à la culture no maj', période de prohibition tout ça), mais on est pas trop allés là-dedans, c'était juste un petit décors en scred, on te le glisse pour te foutre de la magie dedans. Bref, pleins de trucs comme ça où j'avais un côté "oh ouais super" suivi de "ah ouais en fait on rentre pas dedans, ok".

Mais à part ça... l'histoire elle-même je l'ai trouvé un peu chiante. Les personnages aussi, assez vides, assez creux, assez clichés, très unidimensionnels en fait. La chute, on la sent venir à des kilomètres. Y'avait rien qui sortait de l'ordinaire, rien pour m'accrocher à ces intrigues. Les animaux, on les découvre même pas vraiment en fait. J'aurai aimé qu'on approfondisse déjà plus la manière dont les animaux s'intègrent dans le monde sorcier et moldu, pourquoi on a jamais vu ces choses ? Pourquoi les moldus ont jamais vu un gros rhinocéros ou je sais pas quoi qui brûle ce qu'il touche avec sa corne ? Ils sont interdits aux USA, ok, pourquoi ? En fait, c'était assez vide de ce côté-là, c'était juste des effets spéciaux à la chaîne que je trouvais personnellement limites. J'avais l'impression au bout d'un moment que y'a juste un gars qui kiffe les effets spéciaux qui s'est masturbé tout le long du film, il s'est fait plaisir. Moi à côté... je me suis fait un peu chier.
Et la valise. Au début, j'aimais beaucoup le principe. Puis sérieusement... Des bâches ? Des BÂCHES pour donner l'impression aux animaux d'êtres dans la savane ? Ca faisait cheap, pas très magique... tu peux faire neiger/pleuvoir tout ça, à Poudlard ils peuvent avoir un faux ciel (même si j'imagine que c'est pas donné à tout le monde), et toi tu fous des bâches... Après, je veux bien accepter que c'est peut-être pas possible au niveau de la magie, ok, mais ça me faisait vraiment bizarre à voir et ça m'a gênée tout le long.

Après, je pense que je suis un peu déçue par les relations entre les personnages dans la mesure où d'un côté, le comique que JKR a essayé d'instaurer aurait été splendide si il avait été moins forcé. Jouer sur ce comique-là, dans un monde pareil, ça aurait pu avoir un côté vraiment top, on a d'un côté un truc noir, sombre, austère, de l'autre côté on a une rupture (matérialisée en plus par le fait que ce soit un no maj, on est vraiment dans la rupture avec les sorciers états-uniens), on a un truc qui vient contre-balancer, mais au visionnage, je me sentais un peu gênée au bout d'un moment. Il y avait des moments bien vus mais ils étaient gâchés par la trop grande répétitivité du délire (et c'était pas assez fin quoi).
Et puis y'avait des scènes WTF mais vraiment, j'étais là genre " QUI A ÉCRIT CETTE MERDE "... " Ah oui, vrai " (le serpent qui prends l'espace dans lequel il évolue, sérieusement, c'est quoi cette scène WTF où la meuf elle plonge au calme et arrive, en même temps qu'un serpent énorme se décontracte dans tous les sens, à récupérer un insecte avec une théière en sautant dans le vide). Je sais pas si c'est moi qui ai loupé un truc ou quoi mais j'avais l'impression que ça sortait de nulle part cette scène.

Bon, par contre, la musique absolument jouissive ♥

Après, j'ai pas trouvé le film mauvais non plus, mais disons que voilà... je le trouve bancal et j'espère sincèrement qu'il sert juste de prémices à la suite. C'est comme ça que je l'ai un peu interprété à la fin, comme une espèce d'introduction pour préparer le terrain pour les prochains films. Donc à voir o/

(réaction à chaud, j'espère que je suis pas partie dans tous les sens XD)

Édit peek : Merci de respecter la taille 50 max pou les spoilers.

Avatar de l’utilisateur
nini50
Pilote du Magicobus
Messages : 1313
Inscription : 16 août 2008 - 11:19

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par nini50 » 03 déc. 2016 - 20:08

Je suis allée voir le film hier et je l'ai vraiment adoré. Je pense que je vais essayer de retourner le voir, parce que malheureusement même si j'ai apprécié le film je n'ai pas pu en profiter au maximum à cause de certains spectateurs qui m'ont gênés malgré l'heure de la séance (14h25) qui aurait dû être synonyme de tranquillité.

Je n'avais lu aucun article sur le film avant aujourd'hui pour éviter les spoilers. Je viens de tomber sur celui-ci : http://www.gazette-du-sorcier.com/Les-c ... r-film-MaJ

Je le trouve très intéressant. Il répond à mes interrogations sur Graves et me donne très envie de voir les scènes coupées au montage.
Hermione : Et maintenant, je vais me coucher, avant que l'un de vous ait encore une brillANte idée pour nous faire tuer... ou pire... nous faire EXpulser.

Ron : il faudrait qu'elle revoie l'ordre de ses priorités!


Image

Répondre

Revenir à « L'Allée des Embrumes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 2 invités