[Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Discussions autour de l'univers étendu (Cursed Child, Pottermore, JKR, etc).
Avatar de l’utilisateur
Eliah
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6526
Inscription : 03 oct. 2009 - 18:40

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Eliah » 12 oct. 2016 - 22:30

Ah Flodalys, je suis fan !
J'avais encore trouvé une incohérence, à propos de la dame du chariot de friandises dans le train. J'adhère pas mal à l'idée dans la pièce mais elle assiste à l'enterrement de Dumbledore alors c'est quand même une vraie sorcière quoi.
(mea culpa si ça a déjà été dit !)
Just let go.

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4719
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Zakath Nath » 13 oct. 2016 - 05:25

Il y a des créatures magiques qui se manifestent à l'enterrement de Dumbledore, ce n'est pas une Moldue non plus. On ne connait pas sa nature exacte donc je ne vois pas ce qui empêche sa présence à Poudlard pour une occasion telle que celle-ci.

""Il y a trois éléments que l’on retrouve dans la pièce et qui lui donnent un air de fanfiction plus que de canon : l’auto-référence, l’exploration d’univers alternatifs et le fanservice. Ils sont renforcés, dans un deuxième temps, par la faiblesse de certains ressorts narratifs et plusieurs libertés prises avec le canon.""

Je n'ai pas réagi à ça sur le moment mais tout de même, en quoi ça donne à la pièce un air de fanfiction? Ce ne sont que des choses qu'on trouvait dans des œuvres originales et qu'on trouve toujours, et à loisir. L'auto-référence, par exemple, si c'est bien à quoi je pense, c'est pour le moins bizarre (Dead Zone est une fanfiction? Parce que King fait une référence à lui-même en mentionnant Carrie.)
Image

Avatar de l’utilisateur
Deanna
Elève de quatrième année
Messages : 70
Inscription : 22 juil. 2014 - 19:12

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Deanna » 13 oct. 2016 - 22:07

Est-ce que je suis la seule que ça embête de voir maintenant sur le wikia Harry Potter des affirmations de Cursed Child comme étant officielles et canoniques ?
Comme le métier d'Hermione par exemple ? Non parce que ça n'a pas été écrit pas JK Rowling, on a dit qu'elle avait seulement approuvé ce texte comme une suite possible...
Ca va me perturber à chaque fois que j'irai chercher des infos pour mes fanfictions de voir ces nouvelles informations... Je suis un peu déçu de la tournure que ça prend dans ma tête. Au début j'étais vachement contente de voir le projet, puis de lire le texte. Maintenant j'arrive pas à m'empêcher de ressentir une pointe de déceptions mêlée à une pincée de frustration.
Pour moi rien n'est officiel sauf les livres (et à l'extrême limite ce qu'a dit JK Rowling dans les interviews, même si parfois elle se contredit - et je ne critique pas ça, elle a le droit de changer d'avis).
Team Hufflepuff, Blackbird & Phoenix feather, Ebony wand
Image
"Ne touche aux plus profonds mystères - la source de la vie, l'essence de soi - que si tu es préparé à en subir les conséquences les plus extrêmes et les plus redoutables."

- Adalbert Lasornette

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4719
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Zakath Nath » 14 oct. 2016 - 05:54

Non, absolument pas. Après tout, justement, c'est fait avec son approbation, et le projet a été plus travaillé que quelque chose dit en interview (où elle peut changer d'avis entre deux, formuler les choses différemment pour une bonne raison - voir ses réponses sur Rogue juste après la sortie du tome 6 et ensuite après le tome 7, on comprend que dans un cas elle ait été moins tendre que dans l'autre pour ne pas vendre la mèche - elle peut être fatiguée et dire une bêtise, ses propos peuvent être déformés ou tronqués à la retranscription. Ses interviews sont informatives et ça peut aider à obtenir certaines réponses, et ce qu'elle y dit a souvent été repris et développé sur Pottermore donc ne sont pas juste des propos en l'air).

Si vraiment il y avait des choses qui allaient à l'encontre de sa vision, elle l'aurait dit (après tout, elle avait refusé l'idée de lutins organistes accompagnant la chorale dans HP3 alors qu'elle a apprécié d'autres idées comme les têtes réduites parlantes, et ce n'était qu'un élément de décor pour "faire magique" et pas un élément important de l'intrigue, donc je pense que si Thorne avait des suggestions qui ne cadraient pas avec ses idées à elle, elle n'allait pas se priver de le lui dire).
Image

Avatar de l’utilisateur
Deanna
Elève de quatrième année
Messages : 70
Inscription : 22 juil. 2014 - 19:12

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Deanna » 14 oct. 2016 - 08:40

Oui ça cadre avec ses idées, après tout toutes les notions évoquées dans Cursed Child sont logiques et vont dans l'univers. Mais ce que je veux dire c'est que ce ne sont pas ses idées à elle, elle ne s'est pas dit "il va arriver telle chose à Albus, ou Hermione va avoir tel métier, ou Machin aura une tu-sais-quoi" (arf c'est dur d'essayer de ne pas spoiler), mais c'est Jack Thorne qui les a eues ces idées.
Elle les a approuvées comme une suite probable, et au final il y a des centaines et des centaines de fanfictions qui auraient certainement été des suites probables. (Et qui au passage sont moins incohérentes au niveau du développement des personnages.)
Du coup moi ça m'embête que parce que lui, il en a fait une pièce de théâtre, et il a pu en discuter avec elle, que sa version devienne autant officielle que celle explicitement écrit et dite par JK Rowling.
Team Hufflepuff, Blackbird & Phoenix feather, Ebony wand
Image
"Ne touche aux plus profonds mystères - la source de la vie, l'essence de soi - que si tu es préparé à en subir les conséquences les plus extrêmes et les plus redoutables."

- Adalbert Lasornette

Avatar de l’utilisateur
Lillix3
Elève de troisième année
Messages : 41
Inscription : 23 sept. 2015 - 22:59

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Lillix3 » 19 oct. 2016 - 08:27

Deanna je suis assez d'accord avec toi ! Vraiment c'était sympa le temps d'un instant de replonger dans l'univers de la saga, mais ça m'a plus laissé sur ma fin qu'autre chose. Quitte à donner son accord pour l'écriture d'un tel projet pourquoi ne pas rédiger une vraie suite ? :nif:

Ce que je vais dire est peut-être fort mais j'ai un peu l'impression qu'on nous a en quelque sorte volé la suite de la saga. Sans mentir je n'étais pressée, j'ai bien attendu 10 ans pour une suite de Star Wars qui semblait ne jamais vouloir voir le jour ! J'étais vraiment prête à attendre plus s'il le fallait tant que c'était authentique !

Je ne dénigre pas le travail derrière, les personnages sont toujours fidèles à ce qu'ils sont (Ron peut-être un peu trop cliché parfois ?). J'ai adoré le personnage de Scorpius ! Un personnage que j'aimerais voir dans des situations encore plus périlleuse à travers d'autres livres pourquoi pas :ange: (l'espoir fait vivre).

J'espère du coup que "les Animaux Fantastiques" sera vraiment bien (ça à l'air bien partit) mais pour ce qui est de la pièce j'ai plutôt l'impression d'avoir pris une chips dans un paquet qu'on m'a retiré aussitôt ! FRUSTRATION TOTALE :criz:
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, cheers !
Ma fiction en cours : Des poissons dans le ventre

Avatar de l’utilisateur
Darkklinne
Elève de cinquième année
Messages : 92
Inscription : 13 sept. 2010 - 18:26

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Darkklinne » 24 oct. 2016 - 16:09

J'ai lu la pièce en anglais, puis en français. Dans l'ensemble j'ai adoré replonger dans l'univers de Harry Potter même à travers le biais d'une pièce de théâtre.

Je trouve le format intéressant et qui se prête bien finalement pour cette suite qui se veut quand même officielle. J.K.R n'a cessé de le répéter sur son compte twitter. Il y a des choses dedans que j'ai adoré, d'autres que j'ai trouvé ridicule et mon impression générale reste assez mitigée comme beaucoup de monde.

Oui, l'auto-référence que font à foison Albus et Scorpius devient parfois un peu gênante voire problématique parce qu'on a vraiment l'impression d'avoir affaire à deux fans tombés dans l'univers. Toute la partie avec les voyages dans le temps et les univers alternatifs font effectivement très fan-service, y compris la rencontre de Scorpius avec le regretté maître des potions.

Quant au grand boss de fin, j'ai ri de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel tellement ce n'était pas crédible :lol: . Enfin, à mon sens, je ne vois pas trop comment ça peut l'être.

Ensuite, j'ai adoré la manière dont Harry est montré ainsi que ses problèmes relationnels avec son fils Albus. Draco et Scorpius sont les deux bonnes surprises de ce livre.

Bref, dans l'ensemble, il y a du bon comme du moins bon, mais je ne regrette absolument pas ma lecture. Je trouve que ça m'a fait le plus grand bien et ça m'a carrément donné envie de relire tous les tomes.

Avatar de l’utilisateur
coraliefolle
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1909
Inscription : 25 juin 2009 - 20:38

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par coraliefolle » 27 oct. 2016 - 22:13

Hello tout le monde,

cela fait trèèèèèèèèèès longtemps que je ne suis pas venue ici, mais à la lecture du dernier tome, je ne pouvais pas trouver mieux qu'ici pour débattre.

Je n'ai pas lu tous les posts précédents, simplement survoler de-ci de-là et mon avis va sûrement répéter certaines choses qui ont déjà été dites.

Cela m'a fait un bien fou de retrouver cet univers dont je n'avais pas eu de contact depuis longtemps. Je me suis retrouvée à faire une nuit blanche pour pouvoir arriver au bout, comme à l'époque, et cela n'était pas arrivé depuis longtemps ! Je n'ai cependant pas été aussi enthousiaste qu'à l'époque (même si j'étais devant la fnac à 9h :mrgreen: ), car le coté théâtre me faisait un peu peur. Au final sur ce point, cela ne m'a pas dérangé outre mesure. Les éléments s'enchaînent très vite, ce qui permet à l'action d'aller vite (logique), mais cela m'a parfois empêché d'être complètement dedans. Bon, comme c'est du théâtre, c'est mieux de voir la pièce que de la lire, je me suis même dit à certains endroits : wha, à voir ça doit être génial !
Voilà pour cette partie là.

Spoile :
Ce que j'ai pensé de l'histoire ? Je dois avouer que je suis un peu déçue.. c'est d'une mièvrerie !! :? J'ai trouvé des scènes gnan gnan, limite au niveau d'une fanfiction guimauvesque. J'ai même cru que Albus et Scorpius allaient se sauter dessus à un moment donné... J'ai trouvé ça un peu creux dans le développement des personnages pour le coup. Idem pour la réaction de certains personnages : Rogue par exemple..

Ce qui m'a gêné aussi, c'est des choses qui pour moi ne collent pas : d'où Voldy a un enfant (dont j'ai capté l'identité plus vite que nos deux ados) ? Si il y a bien un personnage que je ne vois pas avoir des rapports intimes, c'est bien lui !!! Il est tellement méchant et autocentré qu'une absence de libido est certaine ! La grossesse de Bellatrix ne semble pas du tout dans le timing des événements en plus... Sur ce coup-là, c'est un peu du n'importe quoi...
Ensuite, le rapport entre Drago et les autres. Ok le temps a passé et les animosités aussi, Drago aime son fils, Astoria est morte, l'amour familial est important tout ça tout ça. Ok, mais là on dirait qu'ils sont ultras potes, comme si rien ne s'était passé ! La relation est creuse ! C'est bien de faire ami ami, mais de là à s'appeler par leur prénom, je ne sais pas mais pour moi ça ne colle pas.

Les personnages ont été un peu dénaturés et c'est ma plus grande déception.

La fin... bof, encore une fois l'histoire de Delphi et Voldy ne m'a absolument pas convaincue...

J'ai quand même apprécié ce livre, même s'il doit beaucoup à la nostalgie de la saga : si ça avait été un 1er livre, je l'aurais trouvé mal écrit et sans trop d'interêt, vraiment et ça me fait mal de le dire. Je ne suis pas fan des retours dans le temps mais pour le coup, j'ai aimé. Ce fut intéressant de voir comment aurait été le monde si tel ou tel truc ne s'était pas passé, et parfois, ça fait peur !

Les relations entre les garçons et leur famille sont intéressantes, je suis contente qu'Albus soit à Serpentard et qu'il soit pote avec Scorpius.

Un avis mitigé donc..
bouquineuse folle a écrit :Coralie? Tu es génialement trop forte :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Anastazia
Titulaire des ASPIC
Messages : 272
Inscription : 18 août 2015 - 17:00

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Anastazia » 28 oct. 2016 - 19:46

Bonsoir tout le monde!
J'ai déjà donné mon avis mais en lisant les derniers avis j'ai pensé à quelque chose.....On est nombreux(ses) a dire que ca nous fait penser à de la fanfiction......alors que ca a quand même été écrit par des pros de l'écriture dont Rowling ( plus ou moins )......donc....... ca prouve bien que certain(e)s d'entre nous on le niveau de se faire publier... et qu'ils/elles ne devraient pas hésiter à se lancer!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2360
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Satchrê » 29 oct. 2016 - 16:12

Anastazia, tu m'as trop fait rire :lol: J'ai pas mal suivi ce topic depuis mon retour de vacances d'août et j'ai renoncé à intervenir moi aussi parce qu'il n'y avait pas vraiment grand chose à dire. Alors certes j'ai adoré Scorpius, vraiment :coeur: même si je hais l'idée qu'il soit amoureux de Rose Weasley :evil: Drago n'est pas mal aussi, le personnage prend de la consistance et ça me plait. Ron m'a fait rire. J'ai aimé le poste d'Hermione, mais son personnage m'a laissée assez indifférente. Par contre niveau Ron/Hermione, je suis d'accord sur le fait que les histoires de voyages temporels mettent en valeur leur couple. Pour ce qui est du reste je suis déçue. Ginny a perdu toute sa superbe, semble restée passive face aux événements sauf quand elle se replie (physiquement sur elle-même) pour ne pas voir "l'homme qu'elle aime le plus au monde ayant l'apparence de celui qu'elle hait le plus" (c'est pas la citation exacte, seulement l'idée). Albus ne m'a pas tant émue ou alors seulement par opposition au comportement de son père. Mais Harry, que dire de Harry, sérieux ? Je suis déçue ? Révoltée ? La scène où il parle à son fils m'a fissuré le coeur. Autant je comprends que tout personnage ne peut pas être parfait, autant je ne peux pas imaginer le héros de mon enfant parler ainsi à son fils ! Quant à l'intrigue générale (Delphi), je ne prends même pas la peine de dire tout le mal que j'en pense :roll: Bref, j'ai acheté et lu the Cursed Child et je ne compte certainement pas courir après le volume français !
Image

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 11990
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par flodalys » 29 oct. 2016 - 17:26

Alors j'ai fini la VF hier soir et effectivement j'avais eu des raté de compréhension en anglais, mais bon je suis toujours fâchées avec certains élément de l'histoire.
Autant, il y a 2 ans je trouvais intéressant de mettre Albus à Serpentard, autant maintenant j'ai du mal à ce que ça soit "gravé dans le marbre, outre le fait qu'il manifeste clairement un rejet pour cette maison dans le tome 7, il y a eu l'article de Rita... les spéculation sans fondement de Rita et au final c'est pas sans fondement (c'est comme dire que mon frère est Serpentard parce qu'il supporte St Etienne, mais non, mon frère c'est un Poufsouffle). Cet article est clairement écrit pour annoncé la répartition d'Albus et du coup ça me fâche par le côté "téléphoné" de cette répartition

Sinon, Clairement j'adore Scorpius, il est chou :coeur: je déteste Rose.

Mais sinon je reste sur mon choix de voir la pièce comme un rêve Ce qui me permet d'intégré la sorcière aux bonbons, les scènes différentes des livres : la scène de Kin cross résumée, les présentations de Ludo Verpey, les différents voyage dans le temps, leur conséquence, Rogue qu'on ne reconnait pas, le coup du polynectar, Ron un peu caricaturé... et Delphi (car pour moi Delphi ne colle pas mais pas du tout avec les 7 romans et pour plusieurs raisons) ou comme la suite dans un univers semi-alternatif, où le passé n'est pas tout à fait le même (comme le manga Angel Heart par rapport à City Hunter (Nicky Larson) si vous connaissez)

Dans l'ensemble j'ai quand même apprécier la lecture, même si c'est pas (de très loin) mon HP préféré
Image

Image
La 4e étape n'attend plus que vous ! :D N'hésitez pas à nous pour monologuer

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3713
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par lalaulau38 » 30 oct. 2016 - 20:56

Je l'ai lu dans la journée !
Je vais pas trop en parler mais... Pfiou, j'ai l'impression d'avoir eu des nouvelles de cousins éloignés et je suis fan. :coeur:
Et sans spoiler, je vais m'arrêter là.mais ceux qui me connaissent sauront pourquoi j'ai fait une belle danse de la joie à un moment.
"Il se fit un abondant silence alentour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre."

Ca fait du bien à tes oreilles

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 7368
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Verowyn » 07 nov. 2016 - 13:53

Sur le blog d'HPF, Sakura s'est livrée à une critique détaillée (et drôle) de L'enfant maudit.
Image

Slytherin007
Elève de cinquième année
Messages : 112
Inscription : 01 août 2016 - 10:16

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Slytherin007 » 12 nov. 2016 - 11:34

J'ai honte, je ne sais pas tenir mes résolutions.
Voilà au début je ne voulais pas l'acheter parce qu'il y avait plein de critiques négatives mais il m'a fait de l'oeil dans le rayon du supermarché. Je l'ai fini en 2 jours. Et j'ai trouvé ça super. :D
J'adore Scorpius il m'a fait un peu penser à Ron qui lui était assez bizarre.
Slyth'

Image

Piggy power !!!

Avatar de l’utilisateur
Deanna
Elève de quatrième année
Messages : 70
Inscription : 22 juil. 2014 - 19:12

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Deanna » 12 nov. 2016 - 12:18

Ce n'est pas vraiment une critique détaillée sur le blog, c'est plus un compte-rendu, un résumé. Il n'y a pas de critique, ni positive ni négative.
(Enfin j'ai trouvé ! Je peux être passée à côté de quelque chose. :zip: )
Team Hufflepuff, Blackbird & Phoenix feather, Ebony wand
Image
"Ne touche aux plus profonds mystères - la source de la vie, l'essence de soi - que si tu es préparé à en subir les conséquences les plus extrêmes et les plus redoutables."

- Adalbert Lasornette

Avatar de l’utilisateur
Yuro
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 24 nov. 2016 - 01:08

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Yuro » 26 nov. 2016 - 09:55

Bon je pense que vous avez déjà du bien parler de tout ce que n'allait pas dans cette pièce et je suis certainement d'accord avec tout ça, particulièrement l'intrigue autour de Delphi qui n'a aucun sens, et les voyages temporels incoherents !
Après il y a certaines choses que j'ai apprécié
- scorpius est cool ! Même si on a du mal à saisir pourquoi il est à serpentard. Mais ce personnage est la bonne nouveauté du livre (contrairement à Albus qui m'insupporte)
- le rapprochement entre Harry et Drago ma faire plaisir, il m'a paru cohérent.
- le fait qu'ils reviennent à godic's hollow et assistent à la scène ensemble mais sans rien faire. J'ai trouvé ça touchant et en bonne logique avec l'ensemble de l'intrigue sur le temps et l'impossibilité de changer l'issue de ce qui s'est déjà déroulé.

J'aimerais beaucoup voir pièce en vrai, je pense qu'elle prend son ampleur sur scène et que ça permet de faire passer les grosses imperfections du scénario. Quelqu'un la déjà vue ? C'est trop dur d'avoir des billets...

Intervention modé : merci de mettre les spoilers en size 50.

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4719
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Zakath Nath » 26 nov. 2016 - 10:17

Même si on a du mal à saisir pourquoi il est à serpentard.
Pourquoi Scorpius ne serait pas à Serpentard?
Ce qu'on sait des Serpentards, c'est que les traits privilégiés sont la ruse et l'ambition. Et qu'à cause des opinions de Salazar Serpentard, les pro-Sang-Pur étaient aussi attirés par cette maison, du moins jusqu'à la chute de Voldemort.
Mais comme on l'a vu avec cette maison et les autres, on ne peut pas limiter une personne à deux traits de caractères et les choix qu'on fait au cour de sa vie comptent aussi: on a eu Pettigrow à Gryffondor alors que sa lâcheté a un rôle important dans l'histoire (sans parler de Gryffondor qui sont dans l'ensemble courageux mais qui peuvent, à l'occasion, faire preuve de lâcheté, comme Lupin, parce que tous les humains ont des moments de faiblesse). On a aussi eu des Gryffondor comme Percy et Dumbledore dont l'ambition a parfois pris le dessus (et Dumbledore est aussi rusé, et peut parfois étouffer ses propres scrupules, ça ne l'empêche pas d'être Gryffondor et d'avoir parfois du mal à comprendre les Serpentard). Les Poufsouffle ont l'image d'être des "bien braves" mais Zacharias Smith est imbuvable, on a un Serpentard comme Rogue qui niveau courage, pourrait donner des leçons à certains Gryffondor. Luna est à Serdaigle mais elle ne traîne pas plus les pieds devant le danger que ses amis de Gryffondor, donc on peut penser qu'elle y aurait eu sa place, elle n'en reste pas moins Serdaigle avec un certain intérêt pour la recherche.
Bref, il y a un tas de personnages qui sont dans une maison mais auraient très bien pu être ailleurs sans y être malheureux, ou qu'ils soient des choipeauflou, donc que quelqu'un comme Scorpius soit à Serpentard, ce n'est pas si extraordinaire que ça, il a l'air plutôt malin derrière ses airs godiche, son ambition peut être de redorer le prestige de sa maison pour ce qu'on en sait. Il a d'autres qualités qui cadreraient avec d'autres maisons mais c'est le cas de presque tous les personnages.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yuro
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 24 nov. 2016 - 01:08

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Yuro » 26 nov. 2016 - 11:00

Oui evidemment, je suis d'accord avec ce que tu dis, mais pour le coup la plupart des caractéristiques de Scorpius correspondraient plus à l'une ou autre des autres maisons, et si Scorpius est tres astucieux et ingénieux, il n'est pas calculateur. Je veux dire, que pour le coup on a l'impression qu'il va a serpentard uniquement parce que toute sa famille y était, mais que ca ne colle pas forcément. Tandis que Albus je saisis pourquoi il y va.

Après on s'en fiche completement de cette histoire de maison, je suis la première à trouver ça débile de faire une répartition.

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Propriétaire du Triclosaure
Messages : 7330
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par AlbusDumbledore » 15 janv. 2017 - 16:56

J'ai enfin lu cette pièce de théâtre. Bon, comme j'ai pu déjà le dire, je ne suis pas un grand spécialiste du théâtre ; c'est donc plus avec l’œil du lecteur de roman et du fan de l'univers que je m'y suis attelé.


On ne va pas épiloguer 400 ans : oui, cette « suite » est plutôt moyenne-bof ; et non, il n’y a pas eu de grande déception. À la lecture, il transparaît que ça doit être quelque chose de fabuleux à voir, dans la façon dont ils ont réussi à bien adapté l’univers au support théâtral tout en gardant son identité magique. Alors bien sûr, de nombreuses libertés sont prises en conséquence avec les règles de l’univers ; mais dans l’ensemble, on finit par s’y retrouver et s’y replonger assez facilement. À voir, ça doit être quelque chose de vraiment extraordinaire et d’incroyable ; et doit franchement valoir le détour.

En revanche, en tant que texte, l’histoire elle-même est d’une pauvreté affligeante. Si la relation construite entre Harry et Albus Severus est intéressante et fonctionne plutôt bien ; l’intrigue a un manque cruel d’originalité. Globalement, on y retrouvera les différents ingrédients des sept tomes, un peu mélangés n’importe comment donnant ainsi une sauce qui a du mal à prendre. Si ça se lit plutôt facilement, et s’il y a effectivement 2-3 idées sympas mises en avant ; les faiblesses de l’intrigue sont vraiment trop importante et prouvent un manque de connaissance flagrante dans l’esprit de certains personnages, proposant des incohérences monstres.

Au final, cette pièce de théâtre embrasse complètement son statut de fan-fiction car on y retrouve les mêmes défauts des grands classiques : le voyage temporel mal maîtrisé, la Marye-Sue qui se présente comme une sorte de love interest mais est en réalité la grande méchante et fille de Voldy, les OOC en veux-tu en voilà, le Ron goinfre bouffon de service, l’élimination du personnage secondaire important mais encombrant


Harry Potter et l’enfant maudit n’est donc pas une purge, ni une déception. Comme je l’ai dit, l’adaptation au format pièce rend très bien (et à voir sur scène, ça doit être fantastique) ; mais il y a de trop nombreuses faiblesses dans l’intrigue pour que ce soit vraiment passionnant. Du coup, ça reste plutôt moyen-bof dans l’ensemble.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yuro
Titulaire des BUSE
Messages : 121
Inscription : 24 nov. 2016 - 01:08

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Yuro » 25 mars 2018 - 22:48

Bon alors je reviens sur cette discussion car cet aprem j'étais à Londres et j'ai vu la pièce !
Je faisais partie de ceux qui critiquent mais gardent tout de même une petite affection pour le script.
Je peux dire désormais que de voir la pièce en vrai offre tout autre chose.
C'est un vrai show, vraiment impressionnant niveau décor, mise en scène et bien sûr effets spéciaux (mention spéciale aux effets quand est utilisé le retourneur de temps, y a comme une distorsion de la scene),
J'étais trop loin pour voir exactement la bouille des comédiens mais ils me semblaient convaincants.
Bref cetait très plaisant, voire émouvant, et on oublie aisément certaines faiblesses du scénario pour se laisser porter dans l'histoire et revoir sur scène nos personnages favoris.
Je la conseille si vous avez l'occasion (et la chance comme moi d'avoir une amie qui a su trouver des places haha)

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4719
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Théâtre] Harry Potter and the Cursed Child

Message par Zakath Nath » 11 août 2019 - 10:29

J'ai également enfin pu voir la pièce et c'est effectivement un très gros spectacle qui vaut le coup. Après j'aime bien la pièce même si je ne suis pas enthousiasmée par tout, mais je trouve qu'il y a tout plein de choses intéressantes avec une intrigue qui tient du prétexte pour les caser.
Sur scène, c'est franchement impressionnant. Par rapport au script, je ne l'avais pas relu avant mais j'ai noté des petites différences: par exemple dans la confrontation entre Ombrage et Rogue, dans le script on notait un truc comme quoi elle s'élevait au-dessus du sol, les bras écartés emplie de magie noire, ce que je trouvais franchement too much et apparemment, je ne suis pas la seule parce que finalement elle reste bien au sol sans trop de tralala. Ensuite quand il y a la révélation sur
Spoiler
Show
Delphini, Harry (ou un autre mais il me semble que c'est lui) dit un truc comme "bien sûr, l'ultime horcruxe". Ce qui me laissait dubitative dans le fait que Voldy est une fille, ce n'est pas une question de délai sur la grossesse de Bellatrix mais le fait que quelqu'un d'aussi égocentrique qui aspire à l'immortalité veuille un enfant puisque ça implique une idée de succession ou au moins de prolongement de sa lignée dont il n'a que faire puisqu'il n'envisage pas de mourir. En revanche, cette idée-là me convient mieux car à ce stade Voldemort savait qu'il avait perdu l'horcruxe journal mais pas les autres donc un nouvel horcruxe devait à ses yeux rééquilibrer le compte, déjà faussé par le fait que Harry en est un, et il est assez centré sur lui-même pour se dire qu'un prolongement de lui-même comme son enfant serait un horcruxe potentiel plus qu'un être humain indépendant. Et ça rend plus poignant le personnage de Delphini qui veut finalement comme Albus et Scorpius un papa qui soit content d'elle alors que même s'il avait survécu, il n'en aurait jamais eu rien à faire
La magie est rendue généralement de manière extra, je suppose que ce sont des trucs classiques d'illusionnistes, on peut en deviner certains (pour les métamorphose par exemple) et d'autres sont basiques (le patronus ou le choipeaux) mais on arrive vraiment à faire croire que les personnages sont sous l'eau, l'effet du retourneur de temps est également très réussi, tout comme les détraqueurs (à la fin de la première partie ils volet au-dessus du public et j'avoue qu'ils m'ont moins fait penser aux détraqueurs qu'aux espèces d'anges qui sortent de l'arche à la fin des Aventuriers de l'Arche Perdue mais personne n'a fondu :mrgreen: ). Les acteurs étaient tous très bien, même si je me suis demandée si la nervosité constante de Scorpius était quelque chose posée par l'interprète de la distribution d'origine ou si c'était l'acteur qui le joue cette saison qui a poussé les potards à fond, même si le personnage reste attachant. Les répliques amusantes fusent, surtout dans les échanges Harry/Drago, il y a pas mal de choses qui passent à travers le jeu des acteurs et qu'on ne saisit pas avec le seul script. J'ai trouvé la première partie plus enlevée que la seconde où passé le premier acte dans l'univers alternatif, ça se pose un peu plus pour relancer l'intrigue un peu artificiellement, mais c'est aussi plus poignant (le tout ressemble quand même à une grosse thérapie pour le personnage de Harry qui n'y a pas eu droit dans les livres).

Bref, j'ai vraiment passé un bon moment, je ne regrette pas d'avoir bloqué deux soirées pour ça (j'avais une bonne place pas trop loin de la scène aussi, enfin, bonne jusqu'à ce qu'un type de la taille d'Hagrid se mette juste devant moi, classique).
Image

Répondre

Revenir à « L'Allée des Embrumes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité