[Édition] Harry Potter illustré

Discussions autour des livres et des films Harry Potter.
Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2507
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: [Édition] Harry Potter illustré

Message par Alienor la Fantasque » 08 oct. 2017 - 13:02

Zakath Nath a écrit :
08 oct. 2017 - 12:24
Donc je suis d'accord que ce n'est pas un poète maudit (encore que je trouve qu'il correspond pas mal à la définition d'un personnage romantique, vu que ça n'a rien de mignon à la base)
C'est marrant que tu dises ça. J'ai toujours pensé par exemple que le Lorenzaccio de Musset avait une énorme ressemblance avec Rogue, dans la manière d'agir, de penser, etc. Pour moi c'est le personnage romantique par excellence.
Du coup, concernant l'illustration, je la trouve très bonne mais à mon sens elle n'aurait pas du apparaître dans ce tome mais dans le dernier. Dans le tome 3, toutes les actions de Rogue sont vues sous un jour négatif alors qu'avec l'éclairage du tome 7, même s'il est dans son tort, on comprend mieux qu'il y avait plus qu'une rancune d'adolescent dans son attitude envers Sirius (à ce stade, il pense vraiment qu'il a trahit ses amis et est donc en grande partie responsable de la mort de Lily, d'où son hystérie alors que Harry et les autres pensent juste qu'il ne s'est pas remis d'une "mauvaise blague").
Alors là, entièrement d'accord, je n'aurais pas pu le formuler mieux. Par contre c'est vrai que je n'avais pas vu son hystérie sous cet angle-là, je croyais que ça se résumait à une haine profonde vis-à-vis de Sirius et à un désir de vengeance qui remontait à plus loin que la mort de Lily. Cela dit ça se justifierait car même s'il entend la vérité concernant Pettigrow, ce qui compte avant tout c'est d'amener Sirius devant les Détraqueurs, quitte à commettre une énorme injustice... il se laisse complètement aveugler par sa haine et son besoin viscéral d'en découdre. Je crois donc que ça ne se résume pas à Lily, simplement.
Eanna a écrit :
08 oct. 2017 - 10:49
Rogue pour moi c'est un personnage profondément amer, négatif, désagréable, et c'est pour ça que le voir représenté avec cet air de chien battu me rappelle les fics où l'auteur essaie de réhabiliter le personnage en le rendant finalement totalement OOC avec sa mélancolie, son côté poète maudit ou je ne sais quel autre trait de caractère qu'il ne possède pas mais qui le rendrait attachant voire attirant x)
Outre le fait que je ne suis pas du tout d'accord avec ton interprétation "d'air de chien battu", je plaide coupable pour la tentative de réhabilitation dans les fics : je fais partie de ces auteurs qui aiment traiter le personnage sous cet angle et j'ai lu pas mal de fics dans le temps sur le sujet. La plupart étaient d'ailleurs excellentes à mon avis, et elles faisaient justement en sorte de préserver au maximum la personnalité du personnage. En général, les fics qui ne le respectaient pas du tout, je les fuyais : j'ai toujours accordé une grande importance au respect du caractère des personnages.
C'est d'ailleurs ça qui est passionnant et difficile dans la manière de traiter le personnage, c'est de prendre garde à ne pas le dénaturer. Mais certains auteurs y arrivent parfaitement, même en les plaçant dans un contexte qui ne leur correspond pas du tout à la base, je pense donc que c'est possible de ne pas voir le personnage que comme un malfrat. Comme dit Zakath plus haut, c'est un personnage tout ce qu'il y a de plus romantique au sens littéraire du terme.

Pour en revenir à l'illustration, j'aimerais bien voir à quel moment ce portrait paraît pour voir le contexte dans lequel il s'inscrit dans ce tome. Rogue ayant un rôle assez important, je m'attendais à voir une illustration sur lui, mais peut-être aussi antipathique que pour le premier tome...
Vous connaissez l'histoire de l'orchestre philharmonique des Bermudes ? Ben le mec qui fait du triangle, il a disparu.

Mon prof de géo, en khâgne

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4314
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: [Édition] Harry Potter illustré

Message par Zakath Nath » 08 oct. 2017 - 13:10

Cela dit ça se justifierait car même s'il entend la vérité concernant Pettigrow, ce qui compte avant tout c'est d'amener Sirius devant les Détraqueurs, quitte à commettre une énorme injustice... il se laisse complètement aveugler par sa haine et son besoin viscéral d'en découdre. Je crois donc que ça ne se résume pas à Lily, simplement.
Je pense que c'est un mélange des deux. Il haïssait déjà Sirius avant, donc quand tout semble le désigner comme le traitre, il n'allait pas prendre la peine d'aller chercher plus loin que les apparences (Harry aura d'ailleurs un peu la même attitude vis-à-vis de lui plus tard même s'il est capable de revoir son jugement par la suite). Et comme tous les autres, il devait trop mépriser Peter pour envisager que ce dernier ait pu berner tout le monde. Mais je crois tout de même que la mort de Lily joue aussi dans son obsession d'arrêter Sirius. Même sans ça il aurait tout de même aimer l'arrêter et le livrer aux détraqueurs, mais ça rajoute de l'huile sur le feu et ça contribue à son incapacité à penser de façon cohérente.
Image

Répondre

Revenir à « Chemin de Traverse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités