Comics

Discutez de vos auteurs préférés ou partagez votre expérience autour de la lecture.
Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 30 déc. 2017 - 12:07

Violety a écrit :
30 déc. 2017 - 01:47
Je lis aussi pas mal en VO, mais c'est vrai que j'ai pas encore sauté le pas de la lecture numérique, donc c'est intéressant de voir ton retour d'expérience. Et du coup pour les comics DC, il faut forcément passer par Amazon ? Parce que j'avoue que je boycotte un peu Amazon par principe :mrgreen:
Alors pour répondre à tes questions à ce sujet, tout passe par l'appli de DC Comics, ou leur site internet. Après, j'ai associé mon compte à Amazon, parce que j'avais déjà un compte Amazon et, comme je l'ai dit, je voulais éviter de multiplier les comptes à droite à gauche pour des raisons pratiques. Après, oui, c'est forcément par Amazon, mais soit on se connecte via un compte Amazon soit via un compte comiXology, qui est une société d'Amazon. En plus de ça, et j'ai oublié d'en parler, autant quand j'achète sur le site, je reçois la confirmation mail via Amazon, autant quand j'achète directement sur ma tablette, je reçois la confirmation via mon compte Apple (et j'en déduis que si quelqu'un est sur Android, ça sera sur son compte google).

Je ne pense pas qu'il soit possible de passer par un autre système, puisque lorsque je me suis inscrit, on m'a directement redirigé vers Amazon. En soit, ça ne m'a pas dérangé puisque j'avais déjà un compte (pour accéder à Amazon Prime video), mais rien ne t'y forces si tu as déjà trouvé un site de scan qui te convienne. En soit, je ne suis pas anti-téléchargement (et donc anti-scan :mrgreen: ), je suis pour que chacun puisse consommer les produits qu'on souhaite de la façon qu'on veut. Pour ma part, je vais rester sur ce système pour Rebirth (au passage, je n'ai pas commencé Batgirl, mais j'ai commencé Batgirl and the Birds of Prey et les premiers tomes sont plutôt chouettes (critique à venir :mrgreen: )) et éventuellement les arcs très poussés et précis, qui sont en général sur 2-3 numéros seulement (exemple avec l'arc Emerald Twilight - Zero Hour, qu'Urban n'a toujours pas édité à ma grande surprise, alors que ça fait partie de la chronologie qu'ils présentent en début des runs pré-Flashpoint).

D'ailleurs, en soit, l'offre de l'appli DC me paraît très large. Outre DC, il y a également les labels Vertigo et MAD qui sont accessibles, et même au sein de DC, il y a des séries que je ne connais pas qui sortent de l'univers Justice League. Après je ne suis pas allé série par série, et comme je l'ai dit tout dépend du budget et du format souhaité ; mais je suis pratiquement sûr que tout le catalogue DC des années 80 à nos jours est disponible sous le format des fascicules, après pour les collectors ça je ne sais pas (s'ils n'ont pas été édités sous ce format à la base, logique que ça n'existe pas en numérique :lol: ). Après, l'appli est très bien faite car quand tu finis un numéro/tome, ils te proposent la possibilité d'acheter directement le suivant, ce qui peut être pratique dans le cas des arcs sur plusieurs séries, mais pousse aussi beaucoup à la consommation.


En revanche, pour les arcs plus anciens, je vais continuer à acheter via la FNAC (y'a justement Man of Steel et Final Crisis qui vont sortir courant 2018 chez Urban). Après, c'est vrai que je pourrais passer directement via le site d'Urban, vu que les prix sont les mêmes et que ça serait sans doute moins galère pour trouver les numéros ; mais ça dépend également des frais de livraisons. Y'a une librairie spécialisée BD/comics à Marseille, mais j'y suis allé il y a très longtemps et l'offre était plutôt limitée (bon, c'était avant l'essort des comics en France aussi, ça a peut-être changé depuis). Quant à l'option bibliothèque, ce n'est pas forcément fait pour moi puisque justement, j'aime revenir encore et encore sur ceux que j'ai déjà lu, voir si la compréhension et les clins d'oeil change en fonction des lectures que j'ai faites. Le truc c'est que voilà, l'offre culturelle à Marseille n'est pas du tout la même qu'à Paris, et même pour la FNAC, 90% du temps maintenant, je passe par leur site internet car il n'y a pas ce que je cherche en rayon ici (alors que oui, à Paris, je pouvais passer une petite heure à Album ou la FNAC chercher ce que je voulais).

D'ailleurs, je te rejoins sur le run JLA : non pas qu'il soit mauvais, mais on sent effectivement que c'est plus branché aventure/action qu'autre chose. Pour le coup, le run New 52 était bien meilleur à ce niveau. Après, il y a aussi les dessins : la période fin 90 - début 2000 n'est pas celle que je préfère.

Violety a écrit :
30 déc. 2017 - 01:47
Je ne sais pas si tu sais, mais Album va fermer :nif:
Oui, j'ai vu ça il y a quelque semaines :nif: :nif: , mais je n'avais pas compris : ce sont les deux boutiques qui ferment ou seulement celle spécialisée pour la BD franco-belge ? C'est en tout cas bien triste :cry: :cry: , merci pour les nouvelles adresses (je connaissais Pulps, mais pas Aapoum Baapoum). Bon après, je ne sais pas encore quand je reviendrai sur Paris, mais c'est à essayer.

Violety a écrit :
30 déc. 2017 - 01:47
Sans compter qu'il y a une foule de comics indé que je trouve supers/que j'ai envie de lire, et je pense que ej préfère mettre mon argent dans ce type de comics que dans des trucs qui font des bonnes ventes de toute façon :)
Oui, il y a plein d'autres séries même au sein des cadors qui sont plus orientés indé, des thèmes et des histoires plus sérieuses. Et il y a effectivement tout un tas d'autre. Pour ma part, j'apprécie beaucoup le label Vertigo (Watchmen, V pour Vendetta, Sandman, Y, le dernier homme pour ce que j'ai lu, mais aussi Preacher, 100 bullets, Fables, iZombie, Lucifer, mais aussi tout l'univers autour de John Constantine et Swamp Thing, qui se lient à la Justice League). Après oui, Vertigo est un label spécial de DC, donc je reste quand même chez chouchou :mrgreen:

D'Image, je ne connais que Spawn et The Walking Dead (ce sont les deux qui me viennent en tête, après il y en a peut-être d'autres que je connais mais j'ignore que c'est édité par Image :mrgreen: ), et j'avoue qu'aucun des deux ne m'intéresse plus que ça en fait, mais faudrait que j'essaye pour voir plus en détail). De tête, je connais aussi Arrow comics (par contre, j'ignore ce qu'ils publient :mrgreen:, c'est juste le nom que j'ai déjç vu je ne sais plus où dans un article) et Dynamite Entertainment (qui possède certaines licence de film ainsi que Red Sonja). Sans oublier qu'il existe aussi de nombreux auteurs indépendant qui publient sur Internet avant de proposer leurs comics en livraison en dehors du circuit des gros éditeurs via justement des toutes petites maisons d'édition ;)



Je n'ai pas Instagram pour ma part, mais je serai effectivement très intéressé d'avoir tes avis :D Et comme je l'ai dit, ça ne veut pas dire que je squatte le topic que vous n'avez pas le droit de poster vos avis et vos suggestions sur des comics moins mainstream que Batman et consort ;)





Et du coup, quelques comics lu récemment :sadik:

Flash Vol. 3 : Rogues Reloaded (Rebirth)

Tome dans l’ensemble plutôt chouette et palpitant parce qu’il est l’occasion de retrouver les Lascars au grand complet, il permet également de renforcer le lien entre Barry et Wally, ainsi que celle avec Iris. Mais c’est vraiment cette intrigue autour des Lascars, la façon dont la relation que Flash entretient avec eux (en tenant compte de ce qui a été développé dans le New 52) qui est vraiment le cœur et l’intérêt de ce tome. Alors certes, je ne connais pas trop le Flash pré-Flashpoint, mais là on se retrouve avec une aventure qui nous transporte vraiment et qui prend le temps de développer chacun des personnages à tour de rôle. Sans les rendre attachant, ce tome nous présente les Lascars comme une véritable équipe opposée de Flash, des vilains intéressants et qui soulèvent les bonnes questions sur Barry. Le dernier numéro ouvrira la voie pour la suite, reconnectant avec les débuts du run. Hâte de voir ce que ça va donner. Le tout accompagné par des dessins toujours aussi superbes.

Un troisième tome très correct donc, sans doute le meilleur de la série pour le moment, et qui ne demande qu’à s’améliorer.



Trinity Vol. 2 : Dead Space (Rebirth)

Un tome de transition pour le moment, dont le premier numéro place un peu le contexte pour la suite (et de façon plutôt intriguante je dois dire), mais qui a une nouvelle fois le mérite de renforcer le lien entre ces trois personnages. J’ai notamment bien apprécié l’arc principal, dans le sens où même si toute la Ligue est présente au final, il montre surtout la dynamique de la Trinité au sein de cette Ligue, ce qui les met en avant. Bon certes, la menace et l’intrigue en soit ne sont pas forcément de premier ordre (d’où l’impression qu’on transit en attendant d’arriver à quelque chose de plus concret), mais ça fonctionne suffisamment pour nous entraîner et donc souligner cette relation au sein de la Ligue. Les dessins qui accompagnent l’ensemble seront toujours très sympa, et encore une fois c’est surtout le découpage des cases que j’ai bien aimé, très simple, fluide, épuré, créant une véritable dynamique au récit.

Un second tome un peu en-dessous donc, mais qui reste dans l’ensemble plutôt sympa. Cette série réussit vraiment à capturer l’essence de ce qu’est la Trinité au sein du DC Universe.



Batgirl and the Birds of Prey Vol. 1 : Who is Oracle? (Rebirth)

Un premier tome extrêmement convaincant ! Alors si je connaissais chacun des différents personnages, ainsi que l’équipe elle-même, je crois que c’est la première fois que je débute une série centrée sur elles. Et franchement, j’ai beaucoup aimé. Il y a de l’action, mais on mêle également un polar, et surtout la dynamique entre Barbara, Dinah et Helena est très intéressante. Car on a trois personnages plutôt différent de caractère, mais qui réussissent à faire équipe (même si il y a des couacs), et on sent une profonde amitié qui se lie petit à petit. J’ai vraiment beaucoup aimé l’écriture des personnages, de leur caractère, de leur conviction.

On est vraiment dans une petite zone d’ombre tout en étant à la fois en quête de vérité (qui a pris la place de Barbara en tant qu’Oracle ?) et une quête du passé avec Helena et Dinah. De plus, l’intrigue elle-même est palpitante et bien menée, réussissant même à surprendre le lecteur jusqu’aux révélations finales. Le personnage de Gus est intéressant, même s’il n’est pas net (et même un peu creepy par certains aspects). J’ai aussi beaucoup aimé les dessins, notamment au niveau des expressions du visage. Ça peut semblait un peu cartoonesque par moment, mais j’ai trouvé au contraire que ça fonctionnait très bien. Et je suis super-fan du nouveau design d’Huntress, classe et bad-ass en même temps.


Bref, un premier tome qui pose plutôt bien les bases de sa série et de ses personnages, le tout servi par une intrigue qui n’est pas mise de côté mais au service de l’ensemble. Très bon début !



Batgirl and the Birds of Prey Vol. 2 : Source Code (Rebirth)

Un second tome un peu en-dessous du précédent mais qui reste quand même de bonne qualité. Il permet d’introduire Nightwing à la série (et vu le New 52, c’était attendu), tout en montrant une équipe qui commence à bien fonctionner en tant que telle, et encore une fois, la relation qui lie Barbara, Dinah et Helena est au cœur du récit. Comme pour les autres titres de Rebirth, on sent vraiment ce lien qui les unie. Le premier arc était sympa car il les met face à une menace méta-humaine qui, même si classique, se révèle plus roublarde qu’attendue (et j’ai beaucoup aimé le message derrière la résolution). Le second s’avérera sans doute plus intéressant encore, car il nous réintroduit le Calculateur dans un jeu du chat et la souris plutôt bien mené, mais surtout on voit déjà les prémices d’une autre équipe que j’attends avec impatience : les Gotham Sirens ! Alors à voir si et comment Harley va rejoindre le groupe, vu que pour le moment Pamela et Selina semblent plutôt du côté des BoP, mais j’ai déjà hâte de voir la suite !

Un second tome très sympa donc, avec des arcs bien construits et intéressants. L’ensemble est toujours servi par des dessins vraiment chouette, notamment encore au niveau de l’expression des visages.



Injustice - Les Dieux sont parmi nous, tome 10 : Année 5, 2ème partie

Un tome qui remonte un peu la pente par rapport au précédent. Alors certes, encore une fois, ça ne bouge pas beaucoup en attente du grand final, mais au moins l’intrigue avance sur différents points. Le premier arc permettra de résoudre une intrigue secondaire de façon plutôt intéressante pour la suite, toujours en soulignant à quel point Superman a été perverti ; et le second, à l’aide d’une décision assez forte, nous permettra d’avoir un avant-goût de ce qui arrive et de placer les derniers pions. On reviendra également sur la différence qui s’est créée entre Batman et Superman, et aussi un petit clin d’œil aux pouvoirs de Flash. La réponse pourra en surprendre plus d’un, et je me demande bien ce que ça cache derrière.

Bref, le final est enfin là, il n’y a plus qu’à attacher sa ceinture et attendre.




Justice League of America, tome 3 : Monde Futur

Un tome globalement sympa qui se laisse lire. J’ai bien aimé les deux premiers arcs, le premier proposant une histoire intéressante qui saura garder son suspens jusqu’au bout et transmettra un message plutôt sympa, et le second nous permettant e retrouver Starro dans une intrigue plutôt bien ficelé sur plusieurs niveaux et avec un caméo très bien exploité. De plus, les membres de la Ligue y sont plutôt bien exploités et l’histoire est vraiment bien dosé et rythmé. À l’inverse du troisième arc, qui s’il est bien connu, ne m’a pas franchement convaincu. Certes, le côté voyage temporel est toujours un terrain glissant et il ne s’en sort pas trop mal, c’est aussi l’occasion d’avoir un intrigue avec Solaris mais surtout Savage.

Pourtant au final, ça sera assez confus dans l’ensemble, et ça ne décollera pas vraiment, la faute à cette Légion de Justice A qui peinera à convaincre. En revanche, j’ai beaucoup aimé l’utilisation de Barda et Huntress. Quant au dernier arc, on regrettera presque qu’il soit si court alors qu’il permet d’introduire un des méchants emblématiques de la Ligue et de façon plutôt intéressante puisqu’il soulèvera des questions importantes sur le statut même de la Ligue.


Un tome un peu inégal donc, même si dans l’ensemble c’est plutôt chouette. En revanche, encore une fois, les dessins ne m’ont pas franchement convaincu, notamment certains passages qui se noient dans l’action de tous les côtés.



Justice League of America, tome 4 : Troisième Guerre Mondiale

Sans doute un des meilleurs tomes du run jusqu’à présent. En effet, on y trouve plusieurs histoires très intéressantes, et notamment beaucoup de OS très bien dosés et rythmés. Il y a le premier avec Amazo comme menace principale qui est certes très court mais permet surtout de remettre au-devant de la scène Ray Palmer et de souligner son importance au sein de la Ligue (et on a aussi droit à quelques planches très cool). On retrouve un peu après des OS centré sur le No Man’s Land vu depuis la Ligue, et là aussi c’est intéressant de voir comment les deux interagissent. On a également un OS très sympa autour des Martiens Blancs et de Bruce Wayne. C’est aussi l’occasion de retrouver Hal Jordan en tant que Spectre et de voir comment cela impacte le reste de la Ligue. Ce OS est très intéressant, parce que je n’ai pas beaucoup lu sur Hal en tant que Spectre, mais surtout il remet en question le rôle de ce personnage tout comme il nous pose des questions sur nos propres erreurs.

Viens ensuite les deux arcs majeurs de ce tome. Le premier ne m’a pas franchement convaincu, mais j’ai toujours eu du mal avec la 5ème dimension. Cependant, je dois admettre que pour une fois, ça ne part pas trop en cacahuète, l’histoire est bien menée de bout en bout et permet de retrouver pas mal de personnages secondaires. Après, voilà, comme toujours avec cet univers, ça ne fonctionnera pas des masses avec moi et ça ne créera pas de véritable tensions, même si certaines idées de représentations sont plutôt bien vues (mais là, on parle des dessins). Le second arc, en revanche, sera un poil plus intéressant même si ça reste globalement très cafouilleux dans la succession d’évènement : ça s’éparpille, y’a des longueurs, c’est chaotique… On sent que c’était préparé depuis un moment (ça faisait même plusieurs numéros que ça revenait), et, en soit, ils ne se sont pas rater. De l’action pure, donc, mais qui permet cependant quelques passages sympas avec ses personnages.


Bref, un tome intéressant de par ces très bons OS et dont les arcs majeurs restent sympas et bien menés même si pas forcément extraordinaires. Le final sera épique et permettra de lancer la suite avec succès.
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 03 janv. 2018 - 15:57

Y, le dernier homme Volume 4

Quatrième volume et une nouvelle fois un pur régal de bout en bout. On approche tout doucement de la fin, et pourtant on continue de découvrir de nouvelles choses. Tout d’abord, on se rend compte que du temps à passer depuis le début du périple, et les liens entre les personnages s’en ressentent énormément. Et arrive ce qui devait bien arriver : le secret de Yorrick est éventé. Alors on ne sent pas encore trop les conséquences de cet aspects, les arcs se concentrant plus sur la quête de retrouver Beth et celle de retrouver Espe. Mais déjà, les cartes commencent à être redistribuées.

On en apprend d’ailleurs d’avantage sur le passé de 355 et d’Allison au travers de OS très intéressants. Cela remet en cause également certains éléments sur l’origine du Fléau, et on a hâte de voir les réponses. Du côté de Héro, ça avance également tout doucement, même si on sent que la grande réunion finale se rapproche. Un volume toujours aussi chouette avec une intrigue toujours aussi bien menée et construite, qui non seulement développe ses personnages et son univers, mais continue de soulever des questions intéressantes sur notre société. Et bien sûr, je suis toujours aussi fan des dessins de Pia Guerrera et le découpage des cases, rendant la lecture extrêmement agréable.

Le final se rapproche, et tout est en place pour en faire quelque chose d’épique et magistral. Y, le dernier homme est définitivement un must read de la SF en comics.
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 06 janv. 2018 - 18:59

Y, le dernier homme Volume 5

Et un final en apothéose, parfait, concluant parfaitement cette série. Il n’y a pas la moindre trace de déception, au contraire c’est même le meilleur volume de la série ! Le premier arc conclura donc le fil rouge autour de l’origine du fléau (mais le fait-il vraiment ?) et de la quête d’Allison. On est surpris et captivé de voir les personnages si proche du cœur même de tout cet univers et de comprendre tous les enjeux derrière. La confrontation entre Allison et son père sera admirablement bien maîtrisée, d’autant plus si on fait écho aux flashbacks sur son enfance qu’on a eu au fil des numéros. Ça permet aussi de résoudre l’intrigue avec Toyota, d’une très belle manière. Ce qui est beau dans cet arc, c’est qu’il ne s’agit pas forcément d’une happy-end, mais plutôt d’un nouveau départ. On aura par la suite droit à deux OS vraiment chouettes, permettant à Yorick et 355 de rejoindre la France, mais surtout de retrouver des têtes connues et là aussi, amorcer ce nouveau départ dans cet univers. Ca y est, la fin du monde est passée, il est temps de reconstruire.

Et débute alors l’arc final, celui qui était intrinsèquement la quête de Yorick. Maintenant que l’humanité est sauvée, c’est à lui de sauver ce qu’il lui reste et de retrouver Beth. Une nouvelle fois, le rythme est très bien mené, puisqu’on voit les début de la concrétisation de ce qu’on soupçonnait depuis un moment, mais on suit aussi en parallèle Hero et son groupe tenter de rejoindre tout le monde, tout en essayant de fuir Alter. Dont on découvrira également la véritable motivation et qui en fait probablement une des meilleures méchantes de comicbook. Non pas parce que c’est grandiose et épique, mais bien parce que c’est dramatique. A l’image de ce final qui est tout simplement parfait : une fin douce et amer.

Que ce soit le fil rouge de Yorick, celui de Beth, celui de 355, celui de Hero ; on sent vraiment ce soupçon de nostalgie dans les derniers moments. Et on se rend compte qu’il ne pouvait pas y avoir d’autres fins, comme une magnifique tragédie grecque. On obtient les réponses aux dernières questions, et surtout tout le monde se retrouve confronter à ses choix, ses décisions. Chacun aura profondément évolué au cours de ces 5 années. L’épilogue apportera une touche finale merveilleuse, concrétisant tout ce qui a été mis en place, et ouvrant la voie à ce nouveau monde d’une très belle façon. Et bien sûr, les dessins de Pia Guerra seront toujours aussi fantastiques, avec des planches particulièrement sublimes qui capturent vraiment l’ambiance tragique de ce final.


Y, le dernier homme se conclut donc d’une manière magistrale. Son univers, ses personnages, son écriture, son rythme, ses dessins…, tout en fait une œuvre majeure dans le genre. Plus qu’un roman graphique, c’est une œuvre sociétale qui répond à merveille à sa problématique. Il y a des faiblesses ici et là, mais l’ensemble est tellement fabuleux qu’on les occulte très facilement. Les messages transmis sont très puissants également et parfaitement dosés. Incontestablement, un des meilleurs comicbook que j’ai pu lire, et une des meilleures œuvres d’anticipation. Un pur régal du début à la fin, et je suis à présent excité de la voir adapter mais aussi terrifié qu’elle soit massacrée.



Grant Morrison présente Batman, tome 8 : Requiem

Et il aura donc fallu attendre la conclusion pour voir enfin le run de Grant Morrison proposer quelque chose de transcendant. Alors peut-être que c’est justement parce que c’est la conclusion, tous les éléments développés jusqu’à présent y trouvent enfin leur place et on a droit à un grand final entre Batman et Talia et que personne n’est épargné. Peut-être aussi parce que le rythme et la dynamique de cet ultime arc est mieux géré, mieux dosé, que le dramatique a enfin la possibilité de prendre toute son envergure. Alors oui, on retrouve quand même encore quelques délires ici et là, le dernier numéro nous laissera un peu sur notre faim dans le sens ou la résolution est un poil trop facile. Cependant, l’action sera au rendez-vous et on dévorera complètement cet ultime arc. Parce que qu’il fait également figure de point final à l’aventure Batman chez Grant Morrison, et que cela se ressent à presque chaque page. L’épilogue sera d’ailleurs très bien dosé à ce niveau, avec la confirmation de ce que tout le monde savait déjà plus ou moins.

Bref, une conclusion qui s’avérera au final la meilleure partie de ce run, avec une histoire et des personnages qui réussissent enfin à être exploité à plein potentiel. En revanche, j’admets que je ne suis pas trop fan des dessins, bien que le découpage des planches soit une nouvelle fois très efficace et que certaines cases restent quand même bien marquantes.



Grant Morrison présente Batman, tome 0 : Gothique

Arc dans l’ensemble plutôt sympa de par son ambiance un peu mystique et gothique justement, qui permettra également au Chevalier Noir de revenir sur une partie de son passé ; mais en soit, rien de bien extraordinaire. Le rythme est plutôt bien maîtrisé et l’ambiance colle très bien à l’intrigue, faisant un peu écho à Year One. Les dessins de Klaus Janson ainsi que le découpage des planches sont très efficaces. Pas vraiment de grande surprise donc, ni forcément quelque chose d’épique, mais un arc calme et posé, avec une atmosphère proche du polar et du film noir, mettant l’accent plus sur le côté Détective que Justicier de Batman.

Déjà à l’époque, Grant Morrison avait des thématiques et un style propre. Un arc intéressant et bien mené.
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 13 janv. 2018 - 19:14

Wolverine : Old Logan

C’est pas souvent que je fais un tour chez Marvel, mais l’occasion s’est présentée pour que je m’attarde sur cet arc phare de l’éditeur rival. Il en sort un comicbook assez riche et intéressant, avec cette histoire sous forme de road-movie à travers les US. Cependant, le fond même de l’histoire sera au final un poil décevant, et c’est essentiellement l’univers créé autour, cette dystopie post-apo qui en fera le réel intérêt. L’évolution du personnage de Logan aussi sera mise en avant et proposera quelque chose d’intéressant sur lequel on peut réfléchir, sur l’acceptation de ses actes, la culpabilité, le remord… Ce sont des thèmes très forts qui y sont développés. Mais voilà, il manquera peut-être ce fond d’intrigue qui nous titillerait d’avantage, rendrait l’ensemble plus palpitant, le final moins bancal. On a vraiment cette sensation d’avoir un univers et des personnages fascinant qui évoluent dans une histoire qu’ils ne méritent pas. Les dessins sont dans l’ensemble plutôt sympa, le découpage des planches est efficace sans être sensationnel, mais certaines cases marquent quand même la rétine.

Bref, pas vraiment une déception mais clairement un comics qui m’a laissé un peu sur ma faim, qui ne fait que gratter superficiellement la surface de son univers fantastique.


Geoff Johns présente Green Lanter - L'intégrale tome 2

Geoff Johns poursuit son travail de main de maître. Après avoir réintroduit Hal Jordan ainsi que le Corp des Green Lantern, il exploite ici un peu plus toute leur mythologie. On débute donc avec un arc qui prépare le terrain pour la suite, avec pas moins que le fils d’Abin Sur cherchant à tout prix à récupérer l’anneau de son père. À côté, Hal essaye de réparer ses erreurs auprès de ses amis après les derniers évènements en Tchétchénie, quitte à provoquer un petit incident diplomatique au passage. En soit, l’arc lui-même sert à merveille sa fonction de transition, sans pour autant ennuyer le lecteur ou le laisser sur sa fin. Le deuxième arc nous permettra non seulement de remettre Carol Ferris au centre de la scène, mais surtout de souligner le retour des Star Sapphire… Bon, leurs costumes est toujours aussi aberrant, mais on place également ici aussi les graines pour la suite de l’univers, en appuyant bien sur l’importance des différentes émotions, mais aussi de l’amour lui-même. Si les dessins du premiers arcs seront très chouettes, j’ai un peu moins adhéré à celui du second (alors que leur encrage et les couleurs sont vraiment très chouettes, avec cette sorte de désaturation qui fait ressortir le vert et le violet).

Et puis bien sûr, nous avons La Guerre de Sinestro, premier gros cross-over d’envergure de l’univers et qui s’avère aussi épique que ce qu’il prétendait être. Franchement, il doit s’agir du premier arc de Green Lantern que je dévore avec autant d’assiduité et de régal. Du début à le fin, tout est parfaitement bien rythmé et maîtrisé, non seulement pour nous servir une intrigue épique et spectaculaire, tout en mettant l’accent sur les différents personnages, créant des connexion avec la mythologie de l’univers, préparant encore plus le terrain pour Blackest Night, et puis avec ce duel au sommet entre Hal et Sinestro. D’autant plus, cela permet de retrouver de vieux amis comme Parallax (qui aura droit à une intrigue plutôt intéressante), mais surtout Superboy Prime, toujours aussi dangereux et puissant. On retrouve également quelques membres des GL, mais on découvre surtout de nouveaux personnages du côté du Corps de Sinestro, et c’est franchement agréable de voir les motivations et le passé de quelques-uns. Je me répète, mais cet arc est sans aucun doute le meilleur sur l’univers Green Lantern que j’ai pu lire, et sans doute un des meilleurs travaux de Geoff Johns en tant que scénariste. Sans oublier les magnifiques dessins qui accompagnent cet arc, avec notamment plusieurs double-planche de toute beauté, à la fois riche et lisible, et un découpage dynamique et vivant.


Bref, une deuxième partie de haute volée, très bien rythmée et un véritable régal à lire. L’univers de S-F que Johns réussit à créer et à remettre au goût du jour est vraiment un bonheur, et Hal reste définitivement mon Green Lantern préféré !
Image

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 2750
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: Comics

Message par Violety » 15 janv. 2018 - 22:48

AlbusDumbledore a écrit :
06 janv. 2018 - 18:59

Et il aura donc fallu attendre la conclusion pour voir enfin le run de Grant Morrison proposer quelque chose de transcendant. Alors peut-être que c’est justement parce que c’est la conclusion, tous les éléments développés jusqu’à présent y trouvent enfin leur place et on a droit à un grand final entre Batman et Talia et que personne n’est épargné.
En même temps, est-ce que c'est pas ce qu'on attend en lisant Grant Morrison : des arcs tout compliqués tournicotés qui partent dans tous les sens... et ne prennent sens qu'à la fin quand tout retombe en place ? :mrgreen: :mrgreen: En tout cas, ses scénarii me font souvent cet effet :lol:

Et je ne t'oublie pas Albus, je vais répondre à ta réponse haha ^^ Et je pensais faire un petit top de mes lectures comics de 2017 !
Image

A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure.

Oh, they hate that ship !

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 16 janv. 2018 - 00:29

Violety a écrit :
15 janv. 2018 - 22:48
En même temps, est-ce que c'est pas ce qu'on attend en lisant Grant Morrison : des arcs tout compliqués tournicotés qui partent dans tous les sens... et ne prennent sens qu'à la fin quand tout retombe en place ? :mrgreen: :mrgreen:

Dis comme ça, c’est vrai que t’as pas tord :mrgreen: Mais bon, il nous a quand même sortis des délires assez perchés :lol: (Batman de Zurr-en-Ahr :sifflote: ) Mais bon, clairement c’est un truc à prendre dans son ensemble, et pas juste des arcs isolés.


Geoff Johns présente Green Lantern Intégrale, tome 3

Une petite baisse de régime sur l’ensemble, même si du coup Geoff Johns prend le temps d’introduire les autres Corps du spectre, ainsi que leurs personnages principaux, tout en peaufinant les réglages pour Blackest Night. Le premier arc sera intéressant dans le sens où il permet de revisiter complètement les origines de Hal Jordan, ainsi que sa relation avec Sinestro, en les modernisant et adaptant à l’œuvre que Johns veut mettre en place. C’est efficace dans l’ensemble, introduira certains personnages, tout en restant épique et dramatique à la fois. La suite nous permettra donc de poursuivre l’évolution adopté précédemment, avec l’apparition des Alpha Lantern et de nouvelles lois dans le Livre d’Oa, puis de nous introduire les Red Lantern et Atrocitus, ainsi que les Blue Lantern et bien sûr les Orange Lantern et ce fameux Larfleeze. Sans oublier les Star Sapphire, qui continuent elles aussi à se préparer.

On repositionne également Hal dans une position nouvelle au sein du corps, afin encore de préparer la suite. Tout est donc en place pour ce fameux arc Blackest Night, qui aura su lui-aussi modifier en profondeur l’univers DC. Comme toujours, les planches sont vraiment superbes (même si moins impressionnantes que dans La Guerre de Sinestro), et j’ai bien aimé comment les différentes couleurs du spectre s’associent ici pour donner des cases vraiment dynamiques et riches.


Bref, un tome de transition presque, ou d’introduction plutôt, qui officie très bien et ne décevra pas. Après, c’est vrai qu’il est plutôt riche en nouvelles informations.
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6937
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Comics

Message par Norya » 16 janv. 2018 - 22:22

Bon bon bon, il est temps que j'atterrisse un peu ici, maintenant que deux des plus grands utilisateurs de ce topic m'ont donné des conseils ! :mrgreen:
Pour le coup, je voudrais partager un album Marvel, découvert par hasard parce que j'avais oublié que Vio m'en avait parlé (je viens à l'instant de tilter^^)

Ms Marvel - Métamorphose

Découvert à la Médiathèque, apparemment, ils viennent de le recevoir. Je viens de voir qu'il est suivi par plusieurs autres tomes (5 de plus pour le moment). J'avais entendu parler de ce personnage avec le jeu Marvel Puzzle Quest que j'ai depuis des lustres sur mon smartphone, le seul jeu que je n'ai jamais désinstallé et qui me suit là actuellement sur mon 3e smartphone. Enfin bref.
En fait, c'est la trame classique du personnage "normal" et qui se découvre des pouvoirs et apprend à les utiliser. L'héroïne est une jeune fille (un peu d'héroïnes, c'est cool), qui s'appelle Kamala Kahn et qui est musulmane. Et bien, rien que ça, j'ai trouvé le "concept" original et bien traité, sa religion et surtout ce qu'elle représente pour sa famille n'est pas du tout traité par-dessus la jambe, le poids de sa famille, des attentes de ses parents (une mère qui voudrait qu'elle fasse tout bien "comme il faut" et se trouve un mari (basiquement), un père qui voudrait qu'elle fasse des études de médecine (le père est sévère mais très touchant, notamment dans une scène entre eux) et un frère pas mal religieux), tout à mon sens est très bien fait et apporte une touche d'originalité et de profondeur au personnage vraiment intéressante (l'autrice scénariste est d'ailleurs musulmane elle-même et a peut-être bien puisé dans son expérience pour l'écriture du personnage et de son environnement.
Après, je pense que vu que c'est le premier tome, on est donc face au classique de la découverte des pouvoirs, des premiers essais d'utilisations (et des bêtises^^), elle a un pote (side-kick?) qui est au courant de son secret, etc.

J'ai aussi beaucoup aimé l'idée qu'elle soit ancré dans l'univers global de Marvel, qu'elle soit une grande admiratrice de Captain Marvel (d'où le nom qu'elle se donne) et puis qu'elle écrive des fanfictions Avengers ! :mrgreen:

J'ai aussi bien apprécié les graphismes, colorés et lumineux (non, je sais pas quoi dire de mieux et plus constructif, j'ai pas assez d'expérience en comics) :?
bonne lecture en somme, j'essaierai sans doute de m'en lire d'autres si la médiathèque veut bien commander les suivants... :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 19 janv. 2018 - 11:09

Aaaaah, enfin Norya daigne à venir faire un petit tour ici :mrgreen: Chui surpris que tu n'ais pas entendu parlé de ce comics avant, c'est pourtant un des titres Marvel récents les plus appréciés de ce que j'ai compris.

Quant à moi, viens de me faire Justice League Anthologie

Une nouvelle fois, Urban nous propose une anthologie très intéressante, centrée cette fois-ci sur l’équipe phare de DC, la Ligue des Justiciers. À travers près de 60 ans d’histoire, on découvrira plusieurs aventures qui nous permettent de suivre l’évolution de la Ligue, et découvrir les différentes phases par lesquelles elle est passées. On réalise très vite que, mis à part d’ans l’écriture même des intrigues, le symbole, lui, sera toujours resté le même depuis les débuts et que la dynamique des histoires n’aura finalement pas tant évolué. Certes, on aura eu droit à différentes périodes marquées par les membres qui la composent, mais au final la Ligue est toujours resté cette première ligne de défense de l’humanité, mais aussi cette entité au sein de DC qui force le respect. Le tout sera donc très intéressant et permettra de comprendre un peu mieux l’histoire éditoriale.

Une nouvelle fois, une œuvre très complète pour quiconque souhaite se faire une idée de ce qu’est la Ligue des Justiciers !
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 20 janv. 2018 - 13:42

Greg Rucka présente Wonder Woman, tome 3 : La Fin de la Mission

Un final pour le moins captivant et une nouvelle fois mené de main de maître par Rucka. On démarre avec une Diana qui prend ses marques, après son combat face à Méduse, ce qui donne l'occasion d'avoir un petit arc crossover avec Flash pour une histoire intéressante dans la façon dont elle nous présente le personnage par le regard de Wally. On revient ensuite à des terrains plus classiques, avec la fin de l'intrigue mythologique avec Athéna et Arès qui mettent au point leur accord et Diana qui se surpasse une nouvelle fois. La deuxième partie sera très intéressante également, servant magnifiquement de conclusion. Diana fera fasse à la trahison, l'abandon mais également l'espoir et continuera d'être le symbole qu'elle a toujours été. Sur fond d'Infinite Crisis, j'ai beaucoup apprécié qu'on revienne sur le passage de Max Lord, mais qu'on s'attarde un peu plus sur l'après-coup de Diana, où on voit que ça la travaille quand même beaucoup (et le passage où elle se confie avec Bruce est glaçant). La fin concluera à merveille l'histoire moderne du personnage pour mieux préparer la suite.

Au final, Greg Rucka nous prouve encore une fois qu'il est sans doute un des auteurs DC qui maîtrise le mieux le personnage de Diana, son univers et sa mythologie. On regrette même qu'il n'y en ait pas plus (mais heureusement, il es revenu avec Rebirth).
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6937
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Comics

Message par Norya » 20 janv. 2018 - 16:54

AlbusDumbledore a écrit :
19 janv. 2018 - 11:09
Aaaaah, enfin Norya daigne à venir faire un petit tour ici :mrgreen: Chui surpris que tu n'ais pas entendu parlé de ce comics avant, c'est pourtant un des titres Marvel récents les plus appréciés de ce que j'ai compris.
J'ai sans doute pas daigné en ouvrir un, en fait... :mrgreen:
Et puis des fois, bêtement, je me dis "bon à ton âge, tu vas pas lire des comics"... ce qui est bête parce que d'une part je lis des bd d'autres genres et puis plus ça va, plus les "à mon âge" me gonflent et j'ai envie d'aller contre. Et puis Vio et toi m'incitez et m'inspirez pas mal alors hein, au diable les gens qui me prendraient pour une [insérez le mot dégradant qui va bien] :mrgreen:

Bon, du coup, à la Médiathèque, là je viens de choper le 4 de Ms Marvel, pas de bol, y avait pas les 2 et 3, mais je les ai réservés. Je vais les attendre pour la suite mais en le feuilletant, j'apprécie déjà.

Ah et spéciale dédice à Vio, j'ai pris à la FNAC un tome de Batgirl, mais c'est que le numéro 2, y en avait pas d'autres... :nif:
Je tâche de m'ôter les scrupules qui trainent encore un peu à lire des comics alors pour le moment, je profite de ma carte cadeau que j'ai au au boulot et qui marche fort bien à la FNAC... :mrgreen:
AlbusDumbledore a écrit :accio !
Ah et j'étais à deux doigts de prendre "Nightwing rebirth", tu connais ? C'est bien les aventures de ce Nightwing ?
Dernière édition par Norya le 21 janv. 2018 - 23:32, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 2750
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: Comics

Message par Violety » 21 janv. 2018 - 22:34

Trop choueeeette Norya que tu aies trouvé Ms Marvel et que tu aies aimé ! Et tu vas voir les tomes suivants sont tout aussi drôles et touchants, et y a des choses assez chouettes sur le fait de jongler la vie de superhéroïne avec une "vraie" vie :D

Batgirl en vrai tu peux totalement commencer avec le tome 2, c'est pas trop compliqué et chez Urban ils mettent des résumés au début ! Et surtout il est très très chouette, moi je l'aime beaucoup ce tome là ! J'ai eu le 3 à Noël mais pas encore le temps de le lire...

Nightwing c'est une des différentes identités de Dick Grayson, le tout premier Robin. Il a été adopté par Bruce Wayne après la mort de ses parents (qui étaient des acrobates de cirque) et quand il a découvert que son tuteur était Batman il l'a rejoint comme "sidekick". Et puis un jour il en a eu marre d'être un sidekick et il est devenu son propre héros, Nightwing (et il y a eu 4 autres Robin après lui...). Il agit notamment avec les Teen Titans qui est une équipe d'ados héroïques. Et c'est le meilleur ami/parfois amant-ou-amoureux-mais-c'est-compliqué de Barbara Gordon/Batgirl (on en parle dans Batgirl T2 d'ailleurs).

Moi j'aime beaucoup ce personnage, il est plutôt drôle et assez différent de Batman tout en étant très influencé. C'est un peu un gars avec qui tu aimerais être pote je trouve ^^ Et puis il y a souvent des histoires cools autour du cirque Haly, où il a grandi avant la mort de ses parents. J'ai lu la série New 52 qui était sympa sans être ouf, et après Nightwing s'est fait passer pour "mort" (longue histoire) et est devenu un espion dans la série "Grayson". Donc Nightwing rebirth c'est après tout ça, je l'ai feuilletée mais je ne l'ai pas encore lue, et je sais pas si elle est bien. Mais c'est un héros très cool de manière fénérale ! Et je crois qu'il y a Batgirl dans ce tome que tu as trouvé !

Bon je viens de voir que tu avais demandé l'avis d'Albus mais voilà, tu as le mien :mrgreen:
Image

A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure.

Oh, they hate that ship !

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6937
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: Comics

Message par Norya » 21 janv. 2018 - 22:48

Han pardon, mais ton avis compte tout autant ! :coeur:
Merciiiii ! :biz:

Aaah, du coup, ça me tente assez... En le feuilletant hier, j'avais bien aimé les graphismes. Ca compte beaucoup pour moi, y des graphismes qui ne passeront pas et qui m'empêcheront probablement de lire certaines histoires/persos, mais le Nightwing Rebirth, ça me tentait assez...
Bon, j'ai encore à peu près 35€ sur ma carte cadeau, je crois qu'ils vont finir tous en Comics... :mrgreen:

Merci Vio, tu es un chou !

Edit : concernant les Batgirl, j'ai fait un sort à ma carte cadeau sur le site de la FNAC (tant pis, j'aurais aimé éviter la FNAC en général mais voilà, carte cadeau, quoi) et j'ai commandé le 1, le 3 et Batgirl année 1 ! :coeur:
:superman: :superman: :superman:
Image

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 2750
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: Comics

Message par Violety » 21 janv. 2018 - 22:55

TROP COOOOL c'est trop chouette que tu les aies tous pris tu vas voir cette série est très très chouette, etBatgirl : Année Un justement tu verras son amitié avec Dick Grayson et surtout comment elle est devenue Batgirl !!!
Image

A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure.

Oh, they hate that ship !

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 22 janv. 2018 - 02:45

Norya a écrit :
21 janv. 2018 - 22:48
Edit : concernant les Batgirl, j'ai fait un sort à ma carte cadeau sur le site de la FNAC (tant pis, j'aurais aimé éviter la FNAC en général mais voilà, carte cadeau, quoi) et j'ai commandé le 1, le 3 et Batgirl année 1 ! :coeur:
:superman: :superman: :superman:

Comme je te le disais, pour la série New 52 de Batgirl (qui est je pense celle que tu as trouvée, même si ce n'est que le second run), je laisse à Vio le soin de te guider. J'ai téléchargé ceux de Rebirth, faut que je m'y mette. En revanche, EXCELLENT choix que Batgirl : Année Un, qui t'introduira parfaitement le personnage de Barbara (tout en reprenant justement sa rapide introduction qui avait été faite dans les années 60), tout comme sa relation non seulement avec son père (qui est un point que j'apprécie beaucoup avec le personnage), Batman et surtout Dick Grayson. Leur dynamique a eu une longue histoire au fil des périodes éditoriale, mais je pense que Batgirl : Année Un reflète très bien ce qu'il en est.


Concernant Nightwing Rebirth... Bon déjà, je vais un peu reprendre la description de Vio, parce que ça m'a fait tiquer :mrgreen: #LeFanPuristeQuiEmmerdeSonMonde

Alors oui, Nightwing est l'identité adulte de de Dick Grayson. Je précise adulte, car comme Vio l'a dit, Dick est le premier "enfant perdu" recueilli par Batman et à avoir endossé le costume de Robin. Il est celui le plus présent dans l'imaginaire collectif, car celui à la plus longue histoire éditoriale (50 ans grosso-modo, sur les 78 ans de Batman). Cependant, dans la période Moderne (qui débute milieu des années 80), DC a décidé de prendre un tournant un peu plus mature dans son univers, le rendre plus "cohérent". Une des décisions a été que Dick, grandissant et devenant adulte, se sentait écraser par la présence de Batman. Comme le dit Vio, il décide de fonder les Teen Titans, une équipe qui regroupe des super-héros adolescents. C'est là que Dick devient véritablement un leader et s'affranchit de plus en plus de l'emprise de Batman. Cela va conduire Dick a quitté le costume de Robin et devenir Nightwing. Ce qu'il faut comprendre, c'est que Dick et Bruce ont deux personnalités très différentes car malgré une base commune (être témoin de la mort de leurs parents respectifs), Dick a toujours été... "joyeux" on va dire, disons qu'il était l'énergie positive dans le duo. En grandissant, il est entré en conflit avec Batman, d'où le fait qu'ils se soient séparés. Par la suite, Nightwing opérera à la fois à Gotham mais aussi à Blüdheaven, une ville de l'autre côté de la baie.

A noter cependant quelques points primordiaux : Dick est à ce jour la seule autre personne à avoir endosser le costume de Batman. A deux reprises : une fois après que Bane ait brisé le dos de Bruce, on aura Jean-Paul Valley qui va prendre le costume mais va complètement pervertir le symbole et les idéaux, donc Dick va endosser brièvement le costume avant que Bruce ne le reprenne pour défaire Valley. Par la suite, Dick endossera un temps le costume pour laisser le temps à Bruce de se repréparer physiquement. Cela peut-être suivi dans l'arc Knightfall et L'enfant prodigue, disponible chez Urban (mais bon, tu avais dit pas d'histoire sombre, et c'est quand même plutôt dark). La deuxième fois sera bien des années plus tard, après Final Crisis, arc durant lequel Batman affronte en solo Darkseid (rien que ça :mrgreen: ) et triomphe (rien que ça :mrgreen: ) bien qu'en contre partie, il est atteint par les rayons oméga de Darkseid. Alors techniquement, ces rayons tuent instantanément (on parle d'un truc qui fait quand même beaucoup bobo à des gens comme Superman ou Wonder Woman :mrgreen: ), mais il s'avère qu'ici, Bruce a été en fait envoyé dans le passé pour servir de bombe temporelle. Je passe les détails, si ça vous intéresse, tout est dispo dans le run Grant Morrison présente Batman chez Urban. Le fait est qu'aux yeux de tous, Bruce est supposé mort, par conséquent Dick va endosser le costume de Batman le temps nécessaire.

Ce qu'il faut comprendre ici réside en deux points : dès le départ, Dick a été formé pour justement pouvoir prendre la relève de Bruce si jamais il lui arrivait quelque chose, c'est à lui que revient de droit le costume de Batman. Même si Dick n'est pas totalement OK avec ça, en respect à son mentor et au symbole que représente Batman, il accepte la tâche ; mais à chaque fois, ses techniques très différentes et sa façon de bouger font qu'on comprend très vite que ce n'est pas le vrai Batman. Ce que le run de Morrison propose, c'est que là où Dick prend l'intérim, ce n'est que de façon temporaire, afin de former Damian (le fils de Bruce), qui lui est le premier et seul Robin dont le but ultime est de devenir Batman.

Ce qui m'amène aux Robins :mrgreen:

Alors de tête, je dirais qu'il y a eu au total 5 Robin officiels, plus un Robin alternatif ; plus éventuellement d'autres qui ont pris temporairement le costume et les couleurs et ceux des Terres parallèles (genre dans Earth 2, il me semble que c'est Helena Wayne, la fille de Batman et Catwoman). Une des caractéristiques du Robin est sa faible espérance de vie, tous étant morts :mrgreen: Carrie Kelley est le Robin alternatif, dans le sens où elle n'apparaît que dans l'univers de The Dark Knight Returns, qui est un peu à part dans la continuité DC puisque techniquement se passe lorsque Bruce a raccroché le costume de Batman. Du coup, elle n'est pas compté comme Robin officiel car n'a jamais fait partie intégrante du canon, mais c'est une Robin. Alors après chez les officiels, on a :

1- Dick Grayson.
2- Jason Todd, jeune délinquant que Bruce récupère peu après que Dick ait décidé de devenir Nightwing. Pour la petite histoire, Jason était en train de voler une roue de la Batmobile 8) Il est principalement connu pour avoir été le Robin tué par le Joker (première et plus grosse défaite de Batman à ce jour), avant d'être ramené à la vie grâce au miracle des crises cosmique et d'endosser l'identité de Red Hood. Disons que Red Hood est du "bon" côté, mais a des méthodes très expéditives. A noter qu'en tant que Robin, Jason n'a jamais vraiment convaincu les fans, du fait de son comportement un peu plus colérique et teigneux, mais qu'il est devenu beaucoup plus apprécié en tant que Red Hood.
3-Tim Drake, qui est un petit génie ayant découvert que Bruce Wayne était Batman et Dick Grayson le premier Robin (donc ayant compris qu'il y avait eu 2 Robins jusqu'à présent). Il débarque peu après la mort de Jason Todd et acquiert son costume en prouvant que Batman a besoin d'un Robin. C'est pour ma part mon Robin préféré, dans le sens où non seulement c'est lui aussi un détective mais surtout qu'il a pour vocation d'être le meilleur Robin possible. Il évoluera en Red Robin, et prendra un peu plus ses distances avec Batman, mais restera toujours un Robin (là où les autres ont vocation à devenir quelque chose d'autres).
4-Stépahnie Brown, fille du Maître des Indices (attention, ce n'est pas le Sphinx, c'est un autre vilain de Batman utilisant lui aussi des énigme) qui endosse généralement le costume de Spoiler. Lorsque le père de Tim Drake a découvert que son fils était le sidekick de Batman, disons qu'il a émis un petit veto, obligeant Tim à abandonner le costume pendant un temps. Stéphanie en a profiter pour le prendre, mais finira par mourir également. Bon, je connais pas trop cette partie, mais elle finira aussi par revenir à la vie et endossera par la suite le rôle de Batgirl. Dans le New 52 et Rebirth, elle reprend son rôle de Spoiler. Notons ici que Stéphanie et Tim s'apprécient bien :mrgreen:
5-Et enfin, Damian Wayne, fils de Bruce Wayne et Talia al Ghul. Elevé par sa mère et son grand père, Rah's al Ghul, c'est un tueur-né. Lorsque sa mère l'envoie chez Batman (qui découvre donc avoir un gamin de dix ans), il va essayer de lui inculquer ses valeurs, plu sou moins efficacement. Bon, il finira par se faire tuer aussi (et revenir à la vie). Damian, de son côté, voue à devenir Batman. En tant que fils de Bruce Wayne, il estime que c'est son héritage de droit. C'est un "petit c*n", mais il a une relation très particulière avec les autres Robin, notamment avec Dick, qui l'a chapeauté en tant que Batman lors de la période que j'ai citée plus haut.


Concernant les Teen Titans, l'équipe même a eu plusieurs visage, et Dick n'en a pas toujours fait partie, mais il est un des membres les plus emblématiques. L'équipe elle-même évoluera même en seulement Titans au cours de son histoire éditoriale.

Pour ce qui est des relations amoureuses de Dick... C'est compliqué, mais moins que Batman (quoi que :mrgreen: ). Donc effectivement, on peut citer Barbara Gordon alias Batgirl comme une petite-amie, même si ça a plus tenu du béguin réciproque entre deux adolescents, qu'ils ont des liens très forts entre eux qui vont au-delà de la simple amitié. Ils ne sont pas en couple, mais c'est au-delà de la bromance à mon sens... comme si chacun était dans la friendzone de l'autre en fait. Après, on peut également noter Starfire, des Teen Titans, qui est sans doute la relation la plus "solide" que Dick ait eu, celle qui s'est le mieux concrétisée en véritable couple. Ce sont principalement les 2 principales relations de Dick, auxquelles on pourrait également ajouter Huntress et également d'autres filles croisé dans son passé. Mais Barbara et Koriand'r (Starfire qui, je précise, est bien une extra-terrestre) sont les deux principales et plus connues (sachant qu'ils s'est installé en appartement avec la seconde).


Le run du New 52 de Nightwing est très intéressant, car il s'attarde un peu plus sur le passé de Dick, ses origines. Je ne l'ai pas dit, mais Dick est le fils de deux acrobates de cirques, qui avaient un show les "Grayson Flying". C'est au cours d'une des représentations qu'ils ont été assassinés. Le New 52 revient justement sur l'univers du cirque dans lequel Dick est né. Après, comme le souligne Vio, le run s'est transformé en Grayson. Alors pour essayer de rester simple : au cours d'une des crises de la Ligue des Justicier (Forever Evil), cette chère Ligue s'est faite déboîté par le Syndicat du Crime, une version alternative provenant de Terre-3 et qui sont leurs doubles maléfique. Au cours de cet arc, l'identité secrète de Nightwing est révélée au monde entier. Par conséquent, une fois que tout est rentré dans l'ordre, Batman et Dick se mettent d'accord que Nightwing est mort et ne peut donc plus agir. Dans le gros bordel qui permet de sauver la Ligue, il est donc décidé de faire passer Dick pour mort afin qu'il puisse être envoyé en mission d'infiltration d'une société secrète d'agent secret. Il y découvrira Helenna Bertenneli, connue des fans pour avoir endossé le costume de Huntress lors de la période moderne (avant le New 52), et qu'elle réendossera dans Rebirth (possible de suivre dans Batgirl and the Birds of Prey, car Huntress est une des Birds of Prey originelle, ce qui amènera certaines situations cocasses avec Barbara, car visiblement, Dick et Helena ont été très proches :mrgreen: ).

Je n'ai pas lu ce run, parce que bon, voilà, Dick, c'est Nightwing, pas un agent secret. Et je n'ai visiblement pas été le seul, puisqu'avec Rebirth, DC a décidé de revenir à Nightwing (un petit stratagème a permis de rendre de nouveau secret les doubles identités), et que le premier tome passe beaucoup de temps en mode "celui qui j'étais avant n'était pas le vrai moi", "je me suis fourvoyé", blablabla. Pour être honnête, je n'ai pas trouvé un seul avis positif à son sujet, ça allait plutôt du "c'est de la m*rde" à "c'est quoi ce b*rdel", en passant "c'est juste nawack".


Et du coup, que vaut ce run de Nightwing Rebirth ? Pour être honnête, le premier tome est intéressant mais pas franchement convaincant. En revanche, le deuxième tome (pas sûr qu'il soit déjà dispo en VF) sera déjà plus intéressant dans ce qu'il met en place. J'ai le 3ème en attente. Le premier tome aura le mérite de revenir là aussi à des bases concernant Dick (revenant une nouvelle fois sur son passé, mais également son héritage concernant la Cours des Hiboux, mais là faudrait revenir sur Batman New 52 pour tout expliquer :mrgreen: ), sa relation avec Barbara et Bruce. Si les dessins t'ont plu, tu peux te laisser tenter.



Bref, voilà ce qu'on pouvait dire concernant Nightwing :mrgreen: Encore une fois, très bon choix le Batgirl : Année Un :boing: , j'aime vraiment beaucoup ce comics, son rythme, ses dessins. Et puis ça modernise un peu le personnage tout en reprenant sa première histoire des années 60. Et tu comprendras pourquoi Black Canary est dans mon top 5 des personnages féminins DC :mrgreen: Si en savoir plus sur Dick t'intéresse, tu pourras trouver Robin : Année Un, qui est dans le même genre. Très intéressant, et les dessins très chouettes là-aussi.
Norya a écrit :
21 janv. 2018 - 22:48
En le feuilletant hier, j'avais bien aimé les graphismes. Ca compte beaucoup pour moi, y des graphismes qui ne passeront pas et qui m'empêcheront probablement de lire certaines histoires/persos,
Je te l'ai déjà dit, mais je me répète ici comme ça tout le monde peut le lire. Le comicbooks est comme la bande-dessinée (ou les mangas) : c'est un art graphique avant tout. Je peux vous conseiller des histoires, des arcs, des personnages, des runs ; mais avant tout, ça dépendra de si les dessins vous plaisent ou non, et ça je ne peux pas vous aider. J'adore ceux d'Alex Ross, ce n'est pas le cas de tout le monde (mais ces gens là sont fou :lol: ), j'aime énormément le travail de Tim Sale, mais là aussi pas forcément tout le monde l'apprécie. Donc oui, un comicbook, c'est comme une BD : avant de l'acheter, on la feuillette un peu pour voir si les graphiques nous plaisent ou non. Exemple tout bête : The Dark Knight Returns est sans doute une des plus grandes histoires sur Batman, pourtant il m'a fallu du temps pour m'y pencher car ces graphiques ne m'attiraient pas, et même encore aujourd'hui, c'est un style très particulier. Je ne parle même pas de The Dark Knight Strikes Again, où là, les dessins sont complètement affreux.

Bref, dans les comicbooks, les dessins sont aussi importants que l'histoire. Et même si Un Long Halloween est le meilleur comics de tous les temps, si vous n'aimez pas les dessins de Tim Sale, ben évidemment ça ne va pas vous plaire. Et là je parle des dessins, mais l'encrage est également important, certains comicbooks ont des typo assez bizarres et difficiles à lire, tout comme les couleurs. Bref, un comicbook, ça se feuillette avant de s'acheter ! Comme n'importe quelle BD. Sauf si c'est du Alex Ross. Là, vous pouvez y aller les yeux fermés :mouton: #SubjectivitéDuFan



Ah au fait, juste pour faire une petite annonce : apparemment, il semblerait que Superman porte de nouveau son caleçon rouge par-dessus son pantalon :superman: Et ça provoque un très vaste débat chez les fans :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 2750
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: Comics

Message par Violety » 23 janv. 2018 - 22:02

Mais, euuuh, Albus, t'as tout spoilé :mrgreen: :mrgreen:

J'avoue j'avais fait exprès de résumer très vite la vie de Dick et les Robin, au cas où quelqu'un voulait lire tout ça et avoir un peu de surprise... Mais bon, trop tard :mrgreen:

Bon en vrai maintenant que Albus a listé les Robin, j'en profite pour dire un truc : tout à fait d'accord, mais TELLEMENT pour dire que Un long halloween c'est le meilleur Batman <3 <3 <3
Mais par contre je trouve très chouette que les séries Batman plus récentes développent beaucoup plus cette "Bat-family", avec ses rivalités, ses tensions, mais aussi ses liens (j'adore la relation Dick/Damian ou celle entre Jason et Barbara), et surtout la place de Bruce Wayne au milieu de tout ça. Parce que c'est vrai, il a commencé à former un Robin, puis des Robin, dans l'idée de se former un successeur, mais au bout du compte tout ça l'a dépassé (Batgirl s'est formée indépendamment de lui, tout comme les Batgirl suivantes ou Batwoman, et Stephanie Brown est bien mieux quand elle n'est plus Robin, et Jason Todd trouve plus sa place chez les Outsiders...), c'est plus *juste* le combat de Batman, mais n'empêche que ça fait une grande famille (parce que en vrai tout ça commence parce que Bruce ne veut pas laisser des orphelins tout seuls, c'est hyper pur comme raison) et je trouve ça hyper intéressant dans la dynamique super-héroïque !
Image

A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure.

Oh, they hate that ship !

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 23 janv. 2018 - 22:53

Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 22:02
Mais, euuuh, Albus, t'as tout spoilé :mrgreen: :mrgreen:

J'avoue j'avais fait exprès de résumer très vite la vie de Dick et les Robin, au cas où quelqu'un voulait lire tout ça et avoir un peu de surprise... Mais bon, trop tard :mrgreen:

Moi, quand on me lance sur DC, on ne m'arrête plus :lol:

Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 22:02
Bon en vrai maintenant que Albus a listé les Robin, j'en profite pour dire un truc : tout à fait d'accord, mais TELLEMENT pour dire que Un long halloween c'est le meilleur Batman <3 <3 <3
Oh oooouuuuuiiiii, chui trop content que ça t'ait plu aussi. C'est un des tous premiers comics Batman que j'ai lu (pour vous dire le truc, j'ai l'album de la collection Panini, et non la réédition d'Urban :mrgreen: ), et j'ai franchement rien trouvé d'aussi extraordinaire. Pour la petite anecdote, certains éléments ont inspiré Nolan pour The Dark Knight (on y retrouve des planches pratiquement à l'identique dans le film), mais franchement, cette histoire, elle est juste magistrale. Pour faire très court, elle relate une période charnière dans la continuité de Batman, car on passe d'une Gotham où Batman luttait contre le crime organisé à un Batman où les "costumés" prennent le pouvoir. Le tout avec un méchant original, et une conclusion... bon sang, cette dernière cas, elle est juste épique :coeur: Elle est vraiment sublime, et sa suite (Amère Victoire) n'est pas sans reste et mérite tout autant de s'y arrêter. Jeph Loeb (le scénariste, qui a aussi travaillé chez Marvel et qui maintenant est en charge des séries Marvel sur Netflix et ABC) a fait un travail formidable avec cette histoire. Je ne m'en lasse jamais de la relire encore et encore. Puis c'est l'une des très rares histoires où j'aime beaucoup le personnage de Catwoman/Selina Kyle...

D'ailleurs, Robin : Année Un et Batgirl : Année Un découlent un peu de cet univers par certains aspects. En tant qu'immense fan de ce diptyque, je dois admettre que le début de la saison 4 de Gotham m'a fait hérisser le poil plus d'une fois. Après voilà, c'est plus tourné film noir/thriller, donc l'histoire est quand même sombre. Mais tout comme une personne qui se dit fan de Batman et n'a pas vu Batman: Mask of the Phantasm n'est pas un vrai fan, une personne qui se dit fan et n'a pas lu Un Long Halloween n'est pas un vrai fan #FanHyperConservateur



Concernant la Bat-family, ça a toujours été plus ou moins développé auparavant, mais c'est vrai que désormais elle devient beaucoup plus large, prend un véritable sens au sein de l'univers. Maintenant, presque tous ont leur propre titre (d'ailleurs, c'est comment Red Hood and the Outlaw ?). La raison est je pense parce que DC tente de s'adapter aux lecteurs. Le concept même de la Bat-family a, depuis les années 90, toujours posé un problème sur la santé mentale de Batman : qu'est-ce qui pousserait un orphelins a poussé d'autres gamins dans un monde aussi dangereux que celui de justiciers contre le crime ? D'autant plus que, comme je l'ai dit, ils ont une faucheuse tendance à mourir. Avant l'ère moderne, ça n'a jamais vraiment été abordé, mais suite à la mort de Jason Todd et A Killing Joke, ces questions sont souvent revenues. Gordon qui tolère que très vaguement cette idée, Superman et Wonder Woman qui reproche souvent à Bruce de faire prendre à la Bat-family d'immenses risques. Même Aldred revient dessus de temps en temps. Et pourtant Bruce continue, il prend de plus en plus de personne sous son aile, et tout comme Nightwing en son temps, chacun commence un peu à voler de ses propres ailes. Mais c'est vrai que la multiplication des membres de la Bat-family remonte un peu à l'époque de Batman Incorporated, avant ça restait encore assez limité.
Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 22:02
Batgirl s'est formée indépendamment de lui, tout comme les Batgirl suivantes ou Batwoman,
Je me marre tout seul, parce que quand on remonte à la première Batwoman, on a presque envie de dire que c'est elle qui a formé Bruce en un sens :lol:

D'ailleurs, concernant les Batgirl, notons qu'Huntress a porté le costume pendant un très court laps de temps, et que Stéphanie Brown était celle portant le costume avant que Barbara sorte de son fauteuil roulant. Et qu'il semblerait apparemment qu'aux US, ils aient une nette préférence pour Cassandra Cain, alors que perso, moi c'est Barbara que je préfère, largement (mais peut-être que comme elle a plutôt été connu sous le pseudo d'Oracle lors de l'âge moderne, qui est celui ayant donné les histoires les plus intéressante, ça expliquerait pourquoi les Américains la préfère en Oracle qu'en Batgirl :gne: ).
Image

Avatar de l’utilisateur
Violety
Bat of Prey
Messages : 2750
Inscription : 18 juin 2011 - 17:50

Re: Comics

Message par Violety » 23 janv. 2018 - 23:35

AlbusDumbledore a écrit :
23 janv. 2018 - 22:53
Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 22:02
Bon en vrai maintenant que Albus a listé les Robin, j'en profite pour dire un truc : tout à fait d'accord, mais TELLEMENT pour dire que Un long halloween c'est le meilleur Batman <3 <3 <3
Oh oooouuuuuiiiii, chui trop content que ça t'ait plu aussi.
Oooh mais on en avait jamais parlé ici ? Bien sûr que ça m'a plu, c'est mon préféré de tous les temps depuis des années, celui que je recommande sans arrêt à tout le monde :mrgreen: C'est pas le premier Batman que j'ai lu, mais c'est le premier qui m'a bouleversée et qui m'a fait comprendre Gotham, je crois... Et en effet, un des éléments hyper intéressants c'est le passage des mafieux classiques à la "rogue gallery" costumée et assez dérangée (d'ailleurs j'ai bien aimé que Batman Eternal reprenne de ces éléments)... Et oui la fin :coeur: et Amère Victoire ! :coeur: :coeur:
Dans la lignée un peu, Hush est très bien aussi !!!



J'ai pas continué Gotham encore donc je sais pas de quoi tu parles haha :lol:

(Pour RHATO je sais pas, j'ai pas encore lu la série, mais c'est sur ma liste... Et les interventions d'eux que j'ai lues dans des crossovers ou des numéros spéciaux sont cools, et les fanfics sont bien aussi :mrgreen: )

J'ai lu un article sur The Mary Sue, il y a quelques temps, qui disait que ce serait intéressant que le prochain film Batman, surtout si ils rebootent tout, s'intéresse à la Bat-family, et je suis on ne peut plus d'accord ! Je crois que c'est celui-ci mais cet article en parle aussi.

Et sur Batgirl, je sais pas si c'est forcément une préférence pour Cassandra (mais c'est vrai qu'elle est super !), mais c'est surtout, en effet, que la disparition d'Oracle a été assez mal vue au début. C'était quand même génial une super héroïne aussi puissante même si pas valide !!! Et Oracle est un excellent personnage qui a une storyline passionnante. Mais après j'adore Barbara et les séries actuelles donc je suis contente quand même :lol:
Image

A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure.

Oh, they hate that ship !

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6121
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Comics

Message par AlbusDumbledore » 24 janv. 2018 - 00:15

Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 23:35
J'ai lu un article sur The Mary Sue, il y a quelques temps, qui disait que ce serait intéressant que le prochain film Batman, surtout si ils rebootent tout, s'intéresse à la Bat-family, et je suis on ne peut plus d'accord ! Je crois que c'est celui-ci mais cet article en parle aussi.
Bon, on vire plus sur le topic film là, mais ça me fait marrer ses rumeurs sur Gyllenhaal :lol: Parce que bon, on a déjà eu sa soeur qui a interprété Rachel dans TDK, du coup si Jake est recasté en Batman/Bruce, j'ose même pas imaginer les mèmes qu'internet va nous sortir :lol: Et aussi, parce que depuis qu'on nous a teasé l'existence de Jason Todd dans le DCEU, j'ai toujours eu Gyllenhaal en tête pour le rôle, il serait tellement parfait. Du coup, c'est personnel, mais j'ai du mal à le voir en Batman en fait :mrgreen:

Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 23:35
Et sur Batgirl, je sais pas si c'est forcément une préférence pour Cassandra (mais c'est vrai qu'elle est super !), mais c'est surtout, en effet, que la disparition d'Oracle a été assez mal vue au début.
C'est une des raisons pour lesquelles je voudrais vraiment pouvoir me pencher sur le premier run du New 52 de Batgirl, où on s'attarde justement sur les raisons de son retour. Parce que bon, déjà à la base, le New 52 est très loin d'avoir convaincu les fans. On parlait de Superman sur Messenger, mais il y a de très nombreux titres qui n'ont pas convaincu les lecteurs (d'où une baisse sérieuse des ventes de DC Comics), certains trouvant que certaines décisions prises dans ce New 52, où la façon dont certains personnages ont évolué, sont complètement nawack. Et c'est vrai que moi-même, j'ai quand même levé le sourcil plus d'une fois.

Du coup ouais, Oracle a toujours été un personnage fortement appréciée justement par ce qu'elle représentait (puis bon, j'me dis aussi que le fait d'avoir une geek jolie dont le super-pouvoir est justement d'être une informaticienne de génie, ça a dû en exciter plus d'un :/), mais c'est vrai que son retour en Batgirl est quand même mal passée au début. Et chui pas certains que ça ait changé depuis, même si je te rejoins sur le fait que les runs les plus récents sont vraiment chouettes, et que pour moi elle prend une toute nouvelle dimension qui la rend encore plus géniale qu'avant.

Violety a écrit :
23 janv. 2018 - 23:35
Dans la lignée un peu, Hush est très bien aussi !!!
Oh ooouuuuiiii, Hush (Silence chez nous), c'est aussi très bon :coeur:
Image

Répondre

Revenir vers « En général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités