Romance vs Guimauve

Partagez vos fanfictions préférées, les résumés, les reviews ou encore les bourdes de vos lectures sur HPF.
Avatar de l’utilisateur
dobbymcl
Assistant chez W&W
Messages : 962
Inscription : 13 mars 2009 - 13:28

Re: Romance vs Guimauve

Message par dobbymcl » 23 avr. 2013 - 19:40

Vu qu'on qualifie souvent mes textes de mignons, doux, tendres, je crois que j'écris de la guimauve. Du moins quand j'écris des romances.

J'avoue qu'il m'est arrivé de complexer sur ça mais maintenant j'assume ou j'essaie d'assumer Je suis incapable d'écrire des choses tristes, dures, compliquées, voire tout simplement réalistes. Oui je suis pour les couples bisounours et j'aime les happy end.

Bien sur je voudrais écrire des fics longues où les personnages passent par toutes les phases de l'amour mais j'écris d'abord ce que me dicte mon imagination, mon peu de confiance en moi, ce qui me fait plaisir. C'est peut-être une tare, c'est peut-être un péché mais j'écris de la guimauve. Est-ce-que comme le vrai Dobby je dois aller me taper la tête contre un mur ?

Sinon en tant que lectrice selon mon humeur, mes envies du moment je suis capable de lire des fics guimauves, de les aimer, des les reviewer même si elles sont loin d'être parfaites et des romances plus compliquées où les personnages s'aiment, souffrent, rient, pleurent, tremblent, se torturent, se chamaillent, s'engueulent... Des romances qui mettent le lecteur au bord des larmes, font une boule dans le ventre quand on lit. Bref où les personnages font comme les vrais couples dans la vie IRL parce que l'amour ça paraît simple mais en réalité c'est très très compliqué et y a des jours c'est à vous rendre fou d'être amoureux, d'être en couple.
Il faut aimer ce que l'on est : https://www.youtube.com/watch?v=c0KgsoZNHxQ

Avatar de l’utilisateur
Vegeta
Merlin
Messages : 12679
Inscription : 25 févr. 2007 - 21:08

Re: Romance vs Guimauve

Message par Vegeta » 23 avr. 2013 - 23:26

[Le HS détruit la couche d'ozone]
Morgwen a écrit :Mais, même dans la vie, les couples de bisounours, ça existe (je pourrais t'en citer quelques uns rien que sur ce forum)
Je suis dedans ? :coeur:
ErwanMalefoy a écrit :Et c'est un fait, quand t'es amoureux au début... des fois, c'est comme si t'avais plus de cerveau Image
C'est pas réservé au début :coeur:

Sur cette intervention HS guimauvesque (et consciente de l'être, c'est déjà ça), je sors :arrow:
[/Le HS détruit la couche d'ozone]
Image Image Image

Putain n'est pas une grossièreté, c'est un adjectif qualificatif.

Avatar de l’utilisateur
Gudulette
Ministre de la Magie
Messages : 4825
Inscription : 31 déc. 2009 - 04:21

Re: Romance vs Guimauve

Message par Gudulette » 23 avr. 2013 - 23:44

KaikiaSS a écrit :Je viens de tilter en fait. Ici, si on est pas d'avis général, faut fermer sa gueule, sous peine de blesser les âmes sensibles.
Faudrait penser à l'ajouter dans le règlement, ça éviterait les inscriptions inutiles.
Non, mais comme tu es armée de tes "lames expertes" et que Salazar marche à tes côtés, quelques petites réflexions devraient être de l'ordre de l'anecdotique pour toi ...
Par contre, tu as le droit de surveiller ton langage :wink:
"Tiny girls are awesome. All the hot of regular girls in a smaller package, so there's a higher density of hottitude."

Image

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Auror
Messages : 4257
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Romance vs Guimauve

Message par litsiu » 24 avr. 2013 - 09:51

ErwanMalefoy a écrit :Je suis d'accord avec Morgwen, on a le droit de coucher le premier soir voyons :roll:
Et c'est un fait, quand t'es amoureux au début... des fois, c'est comme si t'avais plus de cerveau Image
Mais carrément d'accord... :mrgreen:
Je ne vois pas en quoi traiter d'un coup de foudre pourrait relever de la guimauve puisque ça existe en vrai. Et ça rend complètement crétin.
Mais faut aussi voir le revers d'une relation passionnelle : l'absence qui te met en manque comme un junkie, la jalousie qui peut prendre des dimensions pathologiques...
Et puis la transition d'une relation passionnelle à une relation plus profonde, la routine qui s'installe, tout ça, avec des petites désillusions mais aussi des relations apaisées.
Tout ça pourrait être traité dans une fic sans en faire de la guimauve, faut juste pas s'arrêter aux moments niais bourrés d'hormones des débuts. :lol:

A force d'avoir peur de la guimauve on pourrait risquer de traiter les relations amoureuses avec une froideur qui ne ressemble plus du tout à de l'amour... Pour moi la guimauve ça relève plus du style que du contenu mais je crois que j'ai déjà posté là-dessus.
Enfin peut-être que les gens qui décrivent les relations amoureuses de manière entièrement cynique et désabusée n'en ont pas connu. Ou ils pensent que ça fait plus adulte, je sais pas.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 9907
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Romance vs Guimauve

Message par flodalys » 24 avr. 2013 - 15:10

litsiu a écrit :[ Pour moi la guimauve ça relève plus du style que du contenu mais je crois que j'ai déjà posté là-dessus.
Enfin peut-être que les gens qui décrivent les relations amoureuses de manière entièrement cynique et désabusée n'en ont pas connu. Ou ils pensent que ça fait plus adulte, je sais pas.
Je crois que ça correspond bien à ma vision des choses aussi. 2 auteurs pourraient écrire le même missing moment, l'un le rendre Guimauve à souhait, et l'autre en faire une jolie romance. Alors qu'ils écrivent la même scène.

Sinon
litsiu a écrit :
ErwanMalefoy a écrit :Je suis d'accord avec Morgwen, on a le droit de coucher le premier soir voyons :roll:
Et c'est un fait, quand t'es amoureux au début... des fois, c'est comme si t'avais plus de cerveau Image
Mais carrément d'accord... :mrgreen:


Pour moi la guimauve serait même carrément l'inverse (outre le fait de l'écriture qui rend les choses plus ou moins guimauve) mais une des première fic sur laquelle je suis tombée en arrivant sur le site on avait Harry et Ginny tout deux ayant 20 ans passés, vivant au Terrier avec Molly et Arthur et n'ayant pas passé le stade des bisous (même pas de mains baladeuses!) et des mots doux avec des dialogues entre les deux était d'un nyannyan... (le monde des bisounours est trash en comparaison du monde de cette fic, car chez les Bisounours il y a un ours Grognon ou Grincheux... je sais plus... et il y a des mésaventures des désaccords...) Et nos deux tourtereaux étaient d'une naïveté à toute épreuve... :lol:
Bref cette fic est pour moi l'archétype de la Guimauve, dommage que je la retrouve pas : naïveté, mièvrerie et l'impression que la fic a été écrite par un auteur n'ayant pas passé les 12 ans avec des expression comme "l'avoir fait" Bref, rien de crédible.
Image

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Auror
Messages : 4257
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Romance vs Guimauve

Message par litsiu » 25 avr. 2013 - 10:57

Les coups de foudre, c'est pas juste une invention romanesque, et ce que tu trouves pas crédible, ça existe en vrai.
Testé par moi. :mrgreen:
Une nuance quand même : coup de foudre = tu tombes amoureux avec autant de subtilité que si tu t'étais reçu un piano sur la tête donc tu ne vois pas ce qui te retient de coucher le premier soir.
Ce qui me parait moins crédible (mais j'ai pas testé) c'est de rencontrer une personne qui n'attire pas plus que ça ton attention, bon tu passes la nuit avec parce que ça te chatouille ou que sais-je, et le lendemain c'est l'illumination : c'est l'amour de ta vie. Mais c'est carrément possible si c'est un super coup. Mais pour que ce soit réciproque, mots d'amour, toussa, il faut aussi que tu sois un super coup, évidemment. :mrgreen: :arrow:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 25 avr. 2013 - 12:03

KaikiaSS a écrit : Si on est bien dans son couple irl, que tout a toujours été bien du premier jour à aujourd'hui, bien sûr que la romance mielleuse (c'est pas péjoratif hein) leur convient.
Tu vois, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça péjoratif. Je ne vois pas pourquoi un couple qui se porterait bien devrait apprécier quelque chose de "mielleux" plus qu'autre chose. D'ailleurs, le terme que tu as utilisé ne veut pas dire grand-chose.
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 25 avr. 2013 - 12:21

Vois-tu, ici c'est un espace de discussion. Je ne suis pas d'accord avec toi, je le te dis et je t'explique pourquoi (et oui, la collocation "romance mielleuse" ne correspond à rien). Si tu as envie de t'enfermer dans ta logique où tu refuses le dialogue, c'est tant pis pour toi. De la part de quelqu'un qui se plaint d'un manque de débat, c'est un peu le pompon.
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Auror
Messages : 4257
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Romance vs Guimauve

Message par litsiu » 25 avr. 2013 - 12:42

KaikiaSS a écrit :Oui, ils sont morts et alors ? Ils se sont dit "je t"aime"
Quelqu'un avait parlé de dark guimauve, à un moment, je crois? :mrgreen: :arrow:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 25 avr. 2013 - 12:59

Je suis Dark-Guimauve, tout feu tout noir :mrgreen:
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Avatar de l’utilisateur
Lunalice
Conducteur du Magicobus
Messages : 1486
Inscription : 08 nov. 2012 - 22:17

Re: Romance vs Guimauve

Message par Lunalice » 25 avr. 2013 - 17:48

C'est marrant, je croyais pas du tout à l'existence du coup de foudre avant, vu que je ne connaissais personne qui l'avait vécu, ni disait l'avoir vécu ou quoi, je ne l'avais vu que dans des romans/théâtre. Et je l'ai vu de mes propres yeux, un peu particulier vu que c'était pas en face mais par écrit, du coup, bah j'y crois :mrgreen:
Du coup, mais je sais pas si on est encore dans le sujet, quelqu'un l'a vu (ou vécu, mais on a peut-être pas envie de le raconter, c 'est intime quand même) IRL, en mode Roméo et Juliette, l'amour au premier regard ou aux premiers mots ? Vous voulez pas raconter, que je puisse l'écrire un jour si j'en ai besoin ? :mrgreen: (j'ai l'impression de parler d'une étude anthropologique :mrgreen: )
Image

Avatar de l’utilisateur
Xinou
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 457
Inscription : 29 déc. 2011 - 12:27

Re: Romance vs Guimauve

Message par Xinou » 25 avr. 2013 - 21:05

Je sais pas trop si ça compte mais ça m'est arrivé avec mon ex... mais c'était un coup de foudre en 2 temps on va dire xD

En gros, lui, c'était (pour moi hein) le plus beau mec du lycée, j'avais trop flashé sur lui la première fois que je l'avais vu (oui bon, j'étais jeune et insouciante =P), mais lui il me calculait pas du tout... Ouais il savait même pas que j'existais :lol:

Et un jour on a passé une aprèm ensemble grâce à un pote qu'on avait en commun... comment dire... on a passé l'aprèm à se raconter nos vies et à rire tous les deux comme si y avait plus personne autour... Avec du recul, j'me dis que les deux autres qui étaient avec nous ont bien dû se faire ch... xDDD

Bref, on est resté 2 ans ensemble je crois...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ielenna
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2347
Inscription : 11 déc. 2012 - 12:41

Re: Romance vs Guimauve

Message par Ielenna » 25 avr. 2013 - 21:46

J'ai expérimenté le coup de foudre il y a très peu de temps, alors que je n'y croyais pas, et pourtant, j'ai eu pas mal de relations par le passé. Pour faire simple, parce que c'est pas le sujet pour, un mec, à l'arrêt de métro. BIM, attirance immédiate. Echanges de regards assez significatifs. Mais séparations, en se disant que BOARF, c'était juste un beau mec dans le métro que je ne reverrai jamais. Mais... il se trouvait qu'on se rendait à la même soirée !! :mrgreen: Et moi aussi je lui avais tapé dans l'oeil. Je vous épargne la suite, parce que voilà, vie perso, mais oui, le coup de foudre existe bel et bien.

Après, dans les fictions, évidemment, ça dépend de la manière dont tu l'abordes (Hello, I'm Captain Obvious tonight, and I break open doors ! :mrgreen: ) Je définis comme "guimauve" des relations strictement platoniques, où il n'y a pas cette dimension d'attirance physique inévitable. Et comme il a été dit, on le retrouve le plus souvent chez des jeunes auteurs qui n'ont pas eu l'occasion de vivre ces expériences là dans leur vie réelle et que pour eux, l'amour est une terre de mystères... ! Après, je n'arrive pas à poser les limites de cette guimauve... Certains bouquins de chez Harlequin s'apparentent plus à de la guimauve qu'à de la romance selon moi, mais sur quels critères... cela mériterait que je m'y penche dans une thèse philosophique !
En tout cas, y a de bons avis qui ressortent, ça pousse à la réflexion !
ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Employé chez Gringotts
Messages : 1037
Inscription : 24 janv. 2011 - 22:18

Re: Romance vs Guimauve

Message par Selsynn » 26 avr. 2013 - 15:29

Je n'ai toujours pas donné mon avis, alors que c'est un sujet qui me touche beaucoup. Que ce soit en original ou en fanfic, la moitié au moins de mes histoires est porté par une histoire d'amour entre les protagonistes. (L'autre moitié, l'histoire d'amour est seulement pour des personnes en second plan)

Je crois que la guimauve est déjà quelque chose de purement subjectif. Pour preuve, un même texte, un même lecteur, mais un moment de lecture différent, et (si c'est moi le lecteur), un jour je vais dire "Trop mignon, trop chou, j'adore" et l'autre je vais dire "Pfiouu, mais ça se traine, c'est nul, et c'est quand qu'il y a quelque chose qui arrive ? Ah, non, les idiots ont pas encore compris qu'ils étaient amoureux..."
Devinerez-vous pour lequel je suis fatiguée et pour lequel j'ai juste envie de lire parce que j'ai envie de lire ?

L'autre différence, c'est la maturité de l'auteur. Je ne peux pas dire le talent, ni l'âge. Ils ne sont pas représentatifs. (Au passage, je préfère personnellement lire du -12 ans naïf que du 16 ans qui t'explique cliniquement ce qui se passe, ou avec plein de métaphore.)
La maturité de l'auteur va faire qu'il va avoir une approche personnelle de l'amour qui lie deux personnes, il ne va pas simplement recopier ce qui est écrit dans la fic à grand succès. Il n'est pas obligé d'avoir réellement vécu l'amour, mais je crois qu'il est obligé d'avoir été amoureux. De façon enfantine, adolescente, ou adulte, mais amoureux au moins une fois dans sa vie.

Après, si le coup de coeur existe réellement. Oui, pourquoi pas ? C'est très souvent un détails physique qui nous attire en premier dans un inconnu.
C'est pareil que le fait d'entendre son coeur battre plus vite quand on croise le regard de celui qu'on aime. C'est possible. Avoir le coeur qui s'arrête pendant un battement quand on a l'impression de l'avoir perdu. Pareil, oui, c'est possible. Si ça te parait exagéré, c'est que tu n'as jamais vécu le moment, et que j'en suis ravie pour toi. Avoir les mains moites, trouver que les yeux de l'élu du coeur brillent... Pour moi, comme je les ai ressenti, je ne peux pas dire que c'est cliché. Enfin, si, mais c'est possible.
(Comme coucher au premier soir, entre parenthèses. Faut juste que t'ai l'âge légal pour qu'il n'y ait pas de question, par exemple des parents...)

Bref, j'apporte rien au débat de plus que ce qui a déjà été discuté. Désolé ?

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 9907
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Romance vs Guimauve

Message par flodalys » 27 avr. 2013 - 17:24

Il y a 11 ans j'ai eu un coup de foudre, et lui aussi, mais comme des couillons ont s'étaient rien échangé.
Pile un an plus tard on s'est revu et de fil en aiguille ... cet été on fêtera nos 4 ans de mariage. :wink:

Chaque histoire est différente et je suis certaine que si je transposais cette histoire dans une fic elle serait classée en catégorie guimauve. :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Taka
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2280
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Romance vs Guimauve

Message par Taka » 28 avr. 2013 - 19:47

Je reviens sur quelque chose qui a été dit bien plus tôt et qui est assez intéressant à mes yeux :
Pattenrond a écrit : Par contre, je pense que la guimauve, c'est lorsqu'il y en a tellement trop que soit le texte devient ennuyant, parce qu'il ne se passe rien ou parce que ça devient exaspérant.
A mes yeux, la guimauve ne peut durer qu'un instant et être guimauve. C'est quand je suis moins à fond avec les personnages, quand je lèves les sourcils d'un air un peu hautain suite à une remarque ou que j'ai un sourire narquois (mais c'est juste pour cacher ma nature profonde de grosse baveuse amoureuse niaiseuse) lors d'un compliment qui aurait pu être plus concis, voir ignoré, dans le scénario.

Mais le point qui m'intéresse surtout dans cette remarque c'est "qu'il ne se passe rien".
Il est vrai que nous avons tous en mémoire des scènes du genre "compliments puis re-compliments qui provoquent un autre compliment suivi de pleiiins de papouilles/câlins/regard amoureux". De temps en temps c'est mignon et à d'autre moment on a envie de crier "Bougez-vous !".
Mais cela veut-il autant dire que guimauve=inaction ?

Sans parler d'indice utilisé au travers de la guimauve (par exemple un perso utilise le terme "choupinounette d'amour en sucre" pour Hermione et plus tard, Hermione reçoit des lettre anonyme d'un type ayant kidnappé Pattenrond et dans l'une d'elle on retrouve le terme "choupinounette d'amour en sucre" donc on devine qui est le vilain !) je me demande si la guimauve en elle même est forcément "ennuyante".
On l'a tous plus ou moins admis, un texte peut nous paraître niais ou très beau selon le moment où on le lit mais j'ai l'impression que parfois, la guimauve peut être utile aux péripéties !

J'écris ce post en repensant à une remarque d'une bêta qui, dans un chapitre d'une de mes fics, avait laissé la remarque suivante juste après un passage inattendu :
wtf la guimauve !?
Cette phrase m'avait beaucoup fait rire. Il est vrai que le chapitre ne se prêtait pas du tout à quelque chose de doux, gentil. Bien au contraire, c'était sombre, grave, presque dramatique et soudain, PAF ! J'envoie une phrase de guimauve ultra concentrée avant de retourner sur le style précédent.
Dans cet exemple là, la guimauve était non seulement utile à l'intrigue en différents aspects mais elle permettait également de choquer le lecteur qui ne s'y attendait pas du tout. Et je peux vous assurer que j'ai beau lire et relire ce passage, c'est niais ! Il n'y a rien à faire, c'est niais à mourir.
Par contre j'ai du mal à trouver d'autres exemples de ce type : je me rappelle presque uniquement de cas où la guimauve provoque encore plus de guimauve et non pas une avancée dans l'histoire.

Dans un autre topic on parle de l'utilisation de trauma et autre événements graves pour faire avancer ou créer l'histoire, les intrigues, etc...
Alors je me demande : peut-on utiliser la guimauve dans le même but ?
Si vous avez des exemples allant dans ce sens, je serai ravie de les lires ! Ainsi que de vos opinions sur le sujet.
« I've learned to slam on the brake, before I even turn the key, before I make the mistake
Before I lead with the worst of me »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Pattenrond
Président-sorcier du Magenmagot
Messages : 3142
Inscription : 31 mai 2011 - 18:34

Re: Romance vs Guimauve

Message par Pattenrond » 28 avr. 2013 - 21:32

Taka a écrit :Je reviens sur quelque chose qui a été dit bien plus tôt et qui est assez intéressant à mes yeux :
Pattenrond a écrit : Par contre, je pense que la guimauve, c'est lorsqu'il y en a tellement trop que soit le texte devient ennuyant, parce qu'il ne se passe rien ou parce que ça devient exaspérant.
A mes yeux, la guimauve ne peut durer qu'un instant et être guimauve. C'est quand je suis moins à fond avec les personnages, quand je lèves les sourcils d'un air un peu hautain suite à une remarque ou que j'ai un sourire narquois (mais c'est juste pour cacher ma nature profonde de grosse baveuse amoureuse niaiseuse) lors d'un compliment qui aurait pu être plus concis, voir ignoré, dans le scénario.

Mais le point qui m'intéresse surtout dans cette remarque c'est "qu'il ne se passe rien".
Il est vrai que nous avons tous en mémoire des scènes du genre "compliments puis re-compliments qui provoquent un autre compliment suivi de pleiiins de papouilles/câlins/regard amoureux". De temps en temps c'est mignon et à d'autre moment on a envie de crier "Bougez-vous !".
Mais cela veut-il autant dire que guimauve=inaction?
Pour moi, ces petits moments, je les trouve mignons, alors je ne me dis pas que c'est de la guimauve. Mais bon, pour mon expérience en guimauve, je me sers principalement de deux textes que j'ai lu. Le premier est une romance dans un livre que je trouvais insensée et où j'ai tellement détesté les moments entre les deux héros que j'ai fini par zapper ces moments et ne lire que le reste. Le deuxième est une fanfic sur une autre fandom qui est tout de même plutôt mignonne, mais un peu ridicule aussi où il y a quelques drames, mais sans grand envergure et je suis à peu près sûre qu'il n'arrivera rien aux deux héros, parce qu'il est évident que l'auteur veut que tout se termine bien. Pour l'ennui, je parlais surtout du deuxième, parce que selon moi, c'est à peu près la vie quotidienne qu'on voit dans cette fic et il n'y a rien de suffisamment intéressant qui mériterait particulièrement d'être raconté (même si je continue à lire). C'est donc particulièrement guimauve, parce que les deux héros, dans l'histoire, n'ont que ça à faire.
ImageImageImage
Ron : "Si seulement... Pattenrond était là..."

Répondre

Revenir vers « Sur les sites HPF »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités