Romance vs Guimauve

Partagez vos fanfictions préférées, les résumés, les reviews ou encore les bourdes de vos lectures sur HPF.
Avatar de l’utilisateur
Akasora
Langue-de-plomb
Messages : 3652
Inscription : 11 juin 2010 - 11:45

Romance vs Guimauve

Message par Akasora » 28 nov. 2012 - 10:15

Bonjour bonjour ! J'ouvre ce sujet parce que j'ai une question qui me taraude depuis pas mal de temps : A quel moment se trouve-t-on dans la romance, à quel moment dans la guimauve, selon vous ? J'ai toujours l'impression d'écrire de la guimauve, et en général je ne m'en soucie pas, mais cette fois-ci, j'aimerais vraiment éviter la guivaume et faire une romance, donc je viens ici vous demander :

Quelles sont les caractéristiques de la romance ? De la guimauve ?


PS : si ce sujet est déjà ouvert quelque part, qu'on n'hésite pas à le fermer :) je l'ai pas trouvé mais je suis plutôt nulle quand il s'agit de chercher quelque chose :mrgreen:
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
clairdo
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1619
Inscription : 03 août 2007 - 14:20

Re: Romance vs Guimauve

Message par clairdo » 28 nov. 2012 - 10:31

Je crois que ça dépend des personnes déjà... (oui très constructif comme phrase^^). Ce que je veux dire c'est que c'est comme le romantisme dans la vie réelle, on en a pas tous la même définition.

Pour moi, une romance c'est une histoire d'amour (ouah, sans blague :lol:) qui connaît ses moments de bonheur mais aussi des difficultés parce que tout ne peut pas être rose. Ce serait vraiment mon premier point, pour moi on est dans la guimauve à partir du moment où "tout est beau, rose, mignon, il y a jamais de problèmes, de disputes...". En gros le scénario est important^^.
Après, il y aussi la façon dont l'auteur écrit. Le vocabulaire employé est, selon moi, très important pour éviter de basculer dans la guimauve. Par exemple, les "mon coeur, mon amour, mon chéri, mon lapin en sucre..." ba une fois de temps en temps ça passe mais toutes les deux lignes ça devient vite lourd et... guimauve^^. J'ai lu des romances (autre que parodique bien sûr) où j'avais envie de dire à l'auteur que son personnage a un prénom aussi!

Bon j'oublie surement plein de trucs, ça me reviendra plus tard!
Image

Selon ET et Albus: "On peut être prof et super cool" :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Akasora
Langue-de-plomb
Messages : 3652
Inscription : 11 juin 2010 - 11:45

Re: Romance vs Guimauve

Message par Akasora » 28 nov. 2012 - 11:08

Okay, alors c'est bon déjà de ce côté-là j'arrive à éviter la guimauve xD
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Ayame
Langue-de-plomb
Messages : 3808
Inscription : 11 juil. 2011 - 09:26

Re: Romance vs Guimauve

Message par Ayame » 28 nov. 2012 - 11:12

Pour moi, la guimauve ça tient beaucoup au vocabulaire et aussi un peu à la "complaisance" avec lesquelles sont traitées les situations.

Par ex, si je vois un Severus Snape taillé comme un Dieu du Stade et qui passe son temps à abreuver son acolyte de "ma puce" ou de "ma fraise des bois" (oui, j'ai choisi nunuche exprès :mrgreen: ), je sais qu'on est plutôt, à mon sens, dans la catégorie guimauve.

La romance, c'est la relation amoureuse, sans enjolivation (avec ses bons et mauvais moments comme le mentionne clairdo).
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Akasora
Langue-de-plomb
Messages : 3652
Inscription : 11 juin 2010 - 11:45

Re: Romance vs Guimauve

Message par Akasora » 28 nov. 2012 - 11:18

:mrgreen: Ma fraise des bois, c'est meuuugnon !

D'accord, donc pas d'exagération, pas de tout le monde il et beau/magnifique/intelligent/Dieu-du-stade, et pas de surnom cul cul alors ! Bon pour le moment éviter ça risque de pas être trop difficile !
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 28 nov. 2012 - 11:24

C'est pas très compliqué, je trouve. La guimauve n'a pas de scénario, ou seulement le but de caser deux personnages ensemble, elle est généralement bourrée de clichés et elle est faite par l'auteur dans le seul but de se faire plaisir et de satisfaire un fantasme, une envie, un simple caprice.

La romance a une structure, une cohésion, une recherche, et une bonne romance a rarement pour seul objectif de voir deux ou plusieurs personnages arriver à vivre leur amour.
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Avatar de l’utilisateur
Akasora
Langue-de-plomb
Messages : 3652
Inscription : 11 juin 2010 - 11:45

Re: Romance vs Guimauve

Message par Akasora » 28 nov. 2012 - 11:28

Voui pas faux mais bon, je sais pas pour vous mais j'ai toujours l'impression d'écrire de la guimauve alors ... >.< Parce que j'ai du mal à écrire les moments où ça se passe mal en fait ... >.>
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Asianchoose
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1803
Inscription : 27 janv. 2011 - 15:46

Re: Romance vs Guimauve

Message par Asianchoose » 28 nov. 2012 - 12:12

ErwanMalefoy a écrit :Pour moi la guimauve, c'est quand une histoire d'amour se passe bien et qu'à la fin tout le monde est heureux :mrgreen: :arrow
Je suis pas trop d'accord. :mrgreen: Une histoire d'amour peut bien se passer sans en devenir cul-cul. Je pense que tout est dans le non-dit. Bon après c'est mieux avec des complications, c'est vrai. #Jesersàrien
Image
"Chut, j'essaie ma vie." K.M.

Poissonrouge
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 429
Inscription : 23 janv. 2011 - 20:30

Re: Romance vs Guimauve

Message par Poissonrouge » 28 nov. 2012 - 12:50

Une romance comme je la vois, c'est une histoire d'amour qui existe d'elle-même. Dans les gestes, dans les regards, dans la construction des dialogues, dans les différents comportements en fait. Pas forcément l'un avec l'autre, mais avec la sphère sociale toute entière. C'est de la complicité (qui est un point essentiel), de la chimie.

La guimauve, c'est une histoire qui passe presque entièrement dans le dialogue (c'est bien sûr les surnoms, les je t'aime à droite à gauche, les je-suis-rien-sans-toi un chapitre sur trois, mais c'est aussi les descriptions immenses des sentiments qui reviennent inlassablement. Je veux dire par là qu'on a le droit à la même description d'un sentiment (bien-être, confiance, sécurité, amour ect ...) à chaque putain de geste des protagonistes. Bien sûr qu'il en faut, des sentiments bien décrits, surtout au début de la relation, mais à un moment il faut que l'histoire d'amour se fasse d'elle-même, il faut que le lecteur comprenne les différents ressentis sans que le narrateur doive constamment les expliciter).

Après, je suis d'accord avec clairdo, ça reste assez subjectif.

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4319
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Romance vs Guimauve

Message par Zakath Nath » 28 nov. 2012 - 16:18

Pour moi, la romance, c'est un genre, qui met au centre une histoire d'amour. Après, la façon dont est représentée cette histoire peut varier, ça peut être plus ou moins léger.

La guimauve, c'est un traitement qu'on applique à l'histoire. Si on tire trop sur la corde des sentiments (évidement la limite varie selon chacun), que les personnages ont sans arrêt la larme à l'œil, pour moi ça fait tomber l'histoire dans la guimauve, que celle-ci soit une romance ou pas à la base, d'ailleurs.
Image

Avatar de l’utilisateur
Pattenrond
À la tête du Magenmagot
Messages : 3142
Inscription : 31 mai 2011 - 18:34

Re: Romance vs Guimauve

Message par Pattenrond » 28 nov. 2012 - 16:28

La guimauve, c'est trop de romance condensée. Par exemple, j'ai déjà lu un livre où j'ai fini par sauter les passages de romance entre deux personnages, parce que ces moments me tapaient sur les nerfs. À ces moments-là, ça peut être considéré comme de la guimauve, je crois.
ImageImageImage
Ron : "Si seulement... Pattenrond était là..."

Avatar de l’utilisateur
LostInTheSun
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5381
Inscription : 12 mars 2010 - 14:25

Re: Romance vs Guimauve

Message par LostInTheSun » 28 nov. 2012 - 17:06

Zakath Nath a écrit :La guimauve, c'est un traitement qu'on applique à l'histoire. Si on tire trop sur la corde des sentiments (évidement la limite varie selon chacun), que les personnages ont sans arrêt la larme à l'œil, pour moi ça fait tomber l'histoire dans la guimauve, que celle-ci soit une romance ou pas à la base, d'ailleurs.
Yup, je suis d'accord avec ça. La guimauve ne se limite pas à la romance. Et ce n'est pas parce qu'une fic est, pour reprendre les mots d'Erwan, faite avec "du drame, des larmes, des cris et du sang" qu'elle ne peut pas virer à la guimauve. Loin de là.

Avatar de l’utilisateur
LostInTheSun
Seigneur des Ténèbres
Messages : 5381
Inscription : 12 mars 2010 - 14:25

Re: Romance vs Guimauve

Message par LostInTheSun » 28 nov. 2012 - 17:16

ErwanMalefoy a écrit :Et puis après utiliser le mot "guimauve" peut être affectif, quand on écrit un OS sur des amoureux mignons, ça peut être une pitite guimauve chou comme tout :mrgreen:
Je suis aussi d'accord avec ça. "Guimauve" n'est pas, dans mon esprit en tout cas, synonyme de "mauvaise qualité".

Avatar de l’utilisateur
Akasora
Langue-de-plomb
Messages : 3652
Inscription : 11 juin 2010 - 11:45

Re: Romance vs Guimauve

Message par Akasora » 28 nov. 2012 - 17:22

Vouais mais dans beaucoup d'esprit ça l'est, genre niannian à mort et tout et tout. Mais c'est vrai que la guimauve peut être agréable à lire quand c'est mignon-tout-plein :)
Merci pour vos avis en tout cas, je pensais bien qu'il y aurait plusieurs opinions, ça m'aide bien à appréhender le truc :)
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Ginnyw
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2186
Inscription : 18 févr. 2011 - 23:57

Re: Romance vs Guimauve

Message par Ginnyw » 28 nov. 2012 - 17:58

Bah, c'est surtout qu'on OS guimauve parce que mignon tout plein entre deux personnages, c'est bien. Si c'est sur 15 chapitres, ça lasse.

Comme on dit, le bonheur des autres est rarement intéressant en soi, il faut qu'il se passe quelque chose à côté pour que ça lasse pas au bout de 3 paragraphes. Et que l'histoire s'impose d'elle-même et que le vocabulaire ne soit pas trop lourd, mais ça, on l'avait déjà dit :D
Présente ! Appel des solidarités

Les associations font l'appel: une pétition de grande ampleur, avec un programme politique, économique et social.

Porté par des associations comme WWF, SOS racisme, Emmaüs, Le Planning Familial, Centre LGBT Ile de France, la fondation Abbé Pierre, et tant d'autres...

Présenté à l'assemblée nationale au moment des investitures.

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3688
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Romance vs Guimauve

Message par DameLicorne » 28 nov. 2012 - 21:03

Pour moi, une romance c'est une histoire d'amour, la guimauve étant à la romance ce que Lockhart est au 14 février :mrgreen: . Un peu "trop", quoi. Trop sucré, trop rose, trop de paillettes...

Alors à petite dose, effectivement, ça peut être très sympa. J'ai dans mes favoris des OS guimauve qui réchauffent le cœur, je trouve. Mais sur une fic longue, c'est plus délicat à manier... Je suis d'ailleurs, moi-même, tombée dans le travers, avec ma Lily/Scorpius. Et on m'en a fait la remarque plusieurs fois en review. Du coup, quand j'ai révisé mes premiers chapitres, j'ai pris soin de les rendre plus vraisemblables et moins guimauve.

Et j'espère, d'ailleurs, que ce que j'écris maintenant soit toujours une romance mais plus une guimauve :lol: .
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Pattenrond
À la tête du Magenmagot
Messages : 3142
Inscription : 31 mai 2011 - 18:34

Re: Romance vs Guimauve

Message par Pattenrond » 28 nov. 2012 - 22:02

Je suis d'accord avec Ginnyw. Perso, j'aime toujours voir des fics avec des personnages heureux et amoureux, mais effectivement, j'ai pas besoin de le lire pendant 15 chapitres pour le savoir et là, ça deviendrait lassant assez vite merci.
ImageImageImage
Ron : "Si seulement... Pattenrond était là..."

Avatar de l’utilisateur
Lilouze66
Elève de sixième année
Messages : 182
Inscription : 16 nov. 2012 - 00:52

Re: Romance vs Guimauve

Message par Lilouze66 » 03 déc. 2012 - 16:20

Bonjour,

je ne suis pas d'accord avec vous! :)

Je m'explique :
PsychoseAigue a dit que :
Une romance comme je la vois, c'est une histoire d'amour qui existe d'elle-même. Dans les gestes, dans les regards, dans la construction des dialogues, dans les différents comportements en fait. Pas forcément l'un avec l'autre, mais avec la sphère sociale toute entière. C'est de la complicité (qui est un point essentiel), de la chimie.

La guimauve, c'est une histoire qui passe presque entièrement dans le dialogue (c'est bien sûr les surnoms, les je t'aime à droite à gauche, les je-suis-rien-sans-toi un chapitre sur trois, mais c'est aussi les descriptions immenses des sentiments qui reviennent inlassablement. Je veux dire par là qu'on a le droit à la même description d'un sentiment (bien-être, confiance, sécurité, amour ect ...) à chaque putain de geste des protagonistes. Bien sûr qu'il en faut, des sentiments bien décrits, surtout au début de la relation, mais à un moment il faut que l'histoire d'amour se fasse d'elle-même, il faut que le lecteur comprenne les différents ressentis sans que le narrateur doive constamment les expliciter).

Après, je suis d'accord avec clairdo, ça reste assez subjectif.
Je ne suis pas d'accord : certaines histoires "guimauvesques" ont des structures, des péripéties. Certaines histoires d'amour n'en n'ont pas. De même que l'amour et la chimie sont complètement différents l'un de l'autre, sinon, nous serions tous tout le temps amoureux d'une personne qui nous aime en retour...ce qui n'est pas (souvent) le cas!
De même que l'histoire d'amour peut être répétitive, et lassante, mais ça ne signifie pas pour autant qu'elle est guimauvesque.
Si m'on définit le genre "guimauvesque" il faut s'attacher à trouver des caractéristiques autres que formelles ou structurelles.

Comme l'a constaté DameLicorne, en tant qu'auteur, il est facile de verser dans la guimauve. Simpelme,nt parce qu'on ne sait pas où elle commence, où elle s'arrête. Mais un récit qui traite simplement d'amour n'est pasnécessairement guimauvesque.

Je pense que la guimauve reflète davantage une série de clichés romanesques qui donnent une fausse idée de l'amour: ce n'est pas seulement dans la structure, ou dans le fond du récit, c'est aussi ancré volontairement ou non dans le projet de l'auteur. La question nous devrions plutôt nous poser est quand commence et s'arrête l'amour, à quel moment bascule-t-on dans le cliché?

Quand aux "guimauvette" (petite série d'OS tout mimis), je ne sais pas si l'on peut parler de Guivaume, car il y a un caractère affectif, comme le souligne Ginnyw. Le but d'une histoire d'amour c'est aussi d'attcher le lecteur non? Ce n'est parce que ces histoires manquent de contenu ou de structure, qu'elles manquent de sens, même si elles ne font pas réflexions profonde sur l'amour.

Pour conclure (si vous avez lu le reste xD), je pense donc que la guimauve, contrairement à l'histoire d'amour, ne véhicule pas un autre sens que celui de représenter un cliché, ou un sentiment. Une histoire d'amour, au contraire, outrepasse ces clichés et est porteur d'affect...
Image

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Ministre de la Magie
Messages : 4593
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Romance vs Guimauve

Message par litsiu » 03 déc. 2012 - 17:11

Pour moi, la guimauve c'est une histoire d'amour racontée de façon mièvre, c'est à dire exagérée voire puérile.
La guimauve peut-être remplie de clichés, mais tous les clichés ne sont pas de la guimauve.

En général je trouve qu'on taxe assez rapidement le romantisme de guimauve : le romantisme ne tue qu'à haute dose, alors qu'un seul marshmallow peut vous étouffer. :mrgreen: :arrow:

Poissonrouge
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 429
Inscription : 23 janv. 2011 - 20:30

Re: Romance vs Guimauve

Message par Poissonrouge » 03 déc. 2012 - 18:44

Lilouze66 a écrit :Bonjour,

je ne suis pas d'accord avec vous! :)

Je m'explique :
PsychoseAigue a dit que :
Une romance comme je la vois, c'est une histoire d'amour qui existe d'elle-même. Dans les gestes, dans les regards, dans la construction des dialogues, dans les différents comportements en fait. Pas forcément l'un avec l'autre, mais avec la sphère sociale toute entière. C'est de la complicité (qui est un point essentiel), de la chimie.

La guimauve, c'est une histoire qui passe presque entièrement dans le dialogue (c'est bien sûr les surnoms, les je t'aime à droite à gauche, les je-suis-rien-sans-toi un chapitre sur trois, mais c'est aussi les descriptions immenses des sentiments qui reviennent inlassablement. Je veux dire par là qu'on a le droit à la même description d'un sentiment (bien-être, confiance, sécurité, amour ect ...) à chaque putain de geste des protagonistes. Bien sûr qu'il en faut, des sentiments bien décrits, surtout au début de la relation, mais à un moment il faut que l'histoire d'amour se fasse d'elle-même, il faut que le lecteur comprenne les différents ressentis sans que le narrateur doive constamment les expliciter).

Après, je suis d'accord avec clairdo, ça reste assez subjectif.
Je ne suis pas d'accord : certaines histoires "guimauvesques" ont des structures, des péripéties. Certaines histoires d'amour n'en n'ont pas. De même que l'amour et la chimie sont complètement différents l'un de l'autre, sinon, nous serions tous tout le temps amoureux d'une personne qui nous aime en retour...ce qui n'est pas (souvent) le cas!
De même que l'histoire d'amour peut être répétitive, et lassante, mais ça ne signifie pas pour autant qu'elle est guimauvesque.
Si m'on définit le genre "guimauvesque" il faut s'attacher à trouver des caractéristiques autres que formelles ou structurelles.

Comme l'a constaté DameLicorne, en tant qu'auteur, il est facile de verser dans la guimauve. Simpelme,nt parce qu'on ne sait pas où elle commence, où elle s'arrête. Mais un récit qui traite simplement d'amour n'est pasnécessairement guimauvesque.

Je pense que la guimauve reflète davantage une série de clichés romanesques qui donnent une fausse idée de l'amour: ce n'est pas seulement dans la structure, ou dans le fond du récit, c'est aussi ancré volontairement ou non dans le projet de l'auteur. La question nous devrions plutôt nous poser est quand commence et s'arrête l'amour, à quel moment bascule-t-on dans le cliché?

Quand aux "guimauvette" (petite série d'OS tout mimis), je ne sais pas si l'on peut parler de Guivaume, car il y a un caractère affectif, comme le souligne Ginnyw. Le but d'une histoire d'amour c'est aussi d'attcher le lecteur non? Ce n'est parce que ces histoires manquent de contenu ou de structure, qu'elles manquent de sens, même si elles ne font pas réflexions profonde sur l'amour.

Pour conclure (si vous avez lu le reste xD), je pense donc que la guimauve, contrairement à l'histoire d'amour, ne véhicule pas un autre sens que celui de représenter un cliché, ou un sentiment. Une histoire d'amour, au contraire, outrepasse ces clichés et est porteur d'affect...
Euh, est-ce que j'ai dis un jour que pour moi la guimauve n'avait pas de péripéties ou d'histoire derrière ? :shock: Quand est-ce que j'ai dis que la chimie et l'amour étaient toujours de pairs ? Sérieeeeeeeeeeusement o.o

Avatar de l’utilisateur
Lilouze66
Elève de sixième année
Messages : 182
Inscription : 16 nov. 2012 - 00:52

Re: Romance vs Guimauve

Message par Lilouze66 » 03 déc. 2012 - 20:49

C'était pas contre ton propos, mais en général ;)

Ce que je voulais dire par-là, et je me suis certainement mal exprimée, c'est qu'il n'y a pas que le narrateur qui intervient dans le processus de guimauve. C'est l'auteur qui intervient avant toute chose.

La guimauve peut avoir une histoire, et l'amour peut ne pas en être une. Il s'agissait d'un constat général. Je n'ai jamais pensé que tu avais réduit le propos. J'ai manifesté mon désaccord sur le fait précis que la structure romanesque n'est pas un critère qui permette de définir la guimauve.

Quant à l'alchimie et l'amour,ils ne fonctionnent pas nécessairement ENSEMBLE dans une histoire d'amour : l'un peut exister sans l'autre. c'était ça mon propos, pas que l'amour et l'alchimie vont de paire, car tu n'as jamais dit de choses pareilles.
Image

Avatar de l’utilisateur
melaaniie
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 416
Inscription : 06 août 2011 - 19:28

Re: Romance vs Guimauve

Message par melaaniie » 27 janv. 2013 - 19:43

J'aurais plutôt tendance à penser que la romance est forcément une histoire d'amour, alors que la guimauve can be une histoire d'amitié, aussi. La guimauve, c'est un moment choupi trognon, qui donne le smile. Alors que la romance, ça peut être une histoire d'amour non-réciproque, ou une histoire d'amour platonique. Ou passionné.
- Définis 'Aimer' ! ~ Gossip Girl

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Héritière des Frères Lumière
Messages : 4319
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Romance vs Guimauve

Message par Zakath Nath » 27 janv. 2013 - 20:06

Je ne suis pas d'accord sur le fait que la guimauve soit un moment choupi trognon qui donne le smile. Pour moi, la guimauve, c'est un excès de sucre et/ou de pathos. Un passage peut être mignon et mettre de bonne humeur tout en restant sobre, or la guimauve, en général, ce n'est pas la sobriété et la retenue, et on peut faire quelque chose de triste qui sombre dans la guimauve parce qu'on en fait trop.
Image

Avatar de l’utilisateur
Koraline
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2013 - 01:11

Re: Romance vs Guimauve

Message par Koraline » 17 avr. 2013 - 10:47

A mon avis, on commence à basculer dans la guimauve à partir de l'instant où on écrit des choses comme "Ses yeux brillèrent d'un amour sincère, son coeur battant à vive allure, alors que l'objet de son émoi s'avançait vers elle". 'Fin, vous voyez le genre :lol: ... La romance peut être poétique, mais bon, faut pas abuser non plus...Quand le réalisme n'est plus là, ça devient de la guimauve.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
CapriceK
Pilote du Magicobus
Messages : 1318
Inscription : 12 sept. 2009 - 10:25

Re: Romance vs Guimauve

Message par CapriceK » 22 avr. 2013 - 22:15

Le problème de la guimauve, c'est que c'est quelque chose de subjectif de A à Z. Ca vient autant de l'écriture de l'auteur que de la tolérance du lecteur. Perso j'y ai une intolérance telle qu'écrire une scène mignonne est quasi impossible. Dans ma fic principale, j'ai eu d'énormes problèmes à partir du moment où j'ai dû décrire des persos en couple parce que le moindre mot gentil me semblait être une overdose de sucre :mrgreen: Alors imaginez quand je lis, je suis masochiste xD
ErwanMalefoy a écrit :Par exemple avec de l'aventure, on peut difficilement tomber dans la guimauve. Avec du drame, des larmes, des cris et du sang aussi c'est difficilement guimauve /o/
J'ai pas du tout le même avis, les 3/4 du temps lorsque je trouve une fic guimauve, c'est une fic d'aventure/drame. Parce que ce sont les histoires où les actes et les sentiments sont exacerbés, où les personnages sont toujours poussés à bout et à faire de grandes déclarations mielleuses parce qu'ils sont persuadés que leur heure est venue toutes les deux minutes. C'est donc bien plus facile de tomber dans l'excès que constitue la guimauve dans ce genre de situation, que dans les romances pures, parce que dans ce cas la question n'est pas de savoir s'il y a des sentiments, mais comment il va y en avoir. (Je parle là de fics de bon niveau, pas des clichés ambulants plein de Mary-Suisme qu'on peut croiser, parce que là c'est évident qu'on a même dépassé le stade de la guimauve^^.)

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 22 avr. 2013 - 22:57

De toute façon, tout peut être tourné au navet, même l'horreur et le glauque. Il suffit d'être médiocre.
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Avatar de l’utilisateur
Taka
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2411
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Romance vs Guimauve

Message par Taka » 23 avr. 2013 - 08:09

Je trouve que la remarque des styles propices à la guimauve de CapriceK est très juste ! Il y a aussi l'attente du lecteur qui est différente selon les styles, donc plus ou moins préparé à des mots tendres. C'est d'autant plus marquant que le lecteur ne s'attend pas vraiment à ce genre de "déclarations" quand il commence à lire une fic "Aventure".
Un contraste qui sauve les romances un peu plus douces probablement : vu qu'on sait qu'il y a un couple qui se forme, on est bien moins étonné de lire quelques paroles ou geste un peu mièvres...

En ce moment je relis une fic que j'avais adorée il y a des années et désormais je vois à quel point c'est guimauve. J'avais beaucoup aimé la relation entre les personnages et aujourd'hui je trouve ça exagéré, inutile et presque niais. J'ai l'impression que les persos en font trop, dans le bonheur comme dans la tristesse (Comme l'écrit Zakath Nath un peu plus haut)... Mais j'aime toujours l'histoire.
En fait mon attente d'une fanfiction a beaucoup changé : il est probable qu'avant je devais chercher beaucoup plus de tendresse, être rassurée, peut-être même trouver des rêves pour mon petit-ego-en-mal-de-chéri au travers des textes que je lisais. Et désormais ce n'est vraiment plus ce qui m'intéresse.

Il y a un public pour la guimauve. Je ne pourrais pas définir quel est ce public exactement mais je sais qu'à une époque j'en faisait partie. :P Et ça m'avait apporté beaucoup de bonheur.
Donc c'est probablement une bonne chose que ce style continue.

Dans l'écriture c'est la même chose : j'ai un mal fou à lire mes anciennes fics tellement je les trouve niaises. Mais je me rends également compte que depuis un moment, à force d'épuration de mièvreries, mes textes sont un peu triste à mes yeux et que parfois, un peu de guimauve ne ferait pas de mal et respecterait un peu plus ma nature.
Image
« So teach us things worth knowing,
Bring back what we've forgot »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Pattenrond
À la tête du Magenmagot
Messages : 3142
Inscription : 31 mai 2011 - 18:34

Re: Romance vs Guimauve

Message par Pattenrond » 23 avr. 2013 - 14:46

Moi, j'aime bien la romance. C'est chou et ça fait mignon. Par contre, je pense que la guimauve, c'est lorsqu'il y en a tellement trop que soit le texte devient ennuyant, parce qu'il ne se passe rien ou parce que ça devient exaspérant.
ImageImageImage
Ron : "Si seulement... Pattenrond était là..."

Avatar de l’utilisateur
Morgwen
Geekette officielle d'HPF
Messages : 8666
Inscription : 27 déc. 2006 - 12:00

Re: Romance vs Guimauve

Message par Morgwen » 23 avr. 2013 - 18:58

KaikiaSS a écrit :C'est aussi démonter de façon radical le caractère prédominant d'un personnage, en faire du OOC. L'amour ne rend pas nyanyan, faut arrêter les conneries et si on a mauvais caractère bah on le reste, même amoureux.
Faux. L'amour peut rendre "nyanyan", comme tu dis, même un personnage avec très mauvais caractère. Probablement que ce changement ne sera appliqué qu'envers la personne aimée, bien sûr, mais il peut également être perçu par les autres.
Le meilleur exemple, pour rester dans Harry Potter, c'est justement Severus, qui n'a visiblement pas la même attitude envers Lily qu'envers les autres. Au point qu'elle arrive à fermer les yeux sur ses fréquentations et ses activités jusqu'à leur "rupture".
KaikiaSS a écrit :La guimauve, c'est aussi lire deux persos s'aimer d'amour fou et passer à l'acte en 2/3 chapitres top chrono, et tout ça en même temps. Genre, pochette surprise rose bonbon sucé trois fois.
Encore une fois : totalement faux ! Que deux personnages tombent amoureux "trop rapidement" (et qui définit le trop rapidement ?), ça décrédibilise la romance, d'accord. Mais qu'ils tombent au lit en deux temps trois mouvements, ça n'a rien à voir. Pour preuve d'excellents PWP. :wink:
KaikiaSS a écrit :La guimauve, c'est comme sa composition, trop de sucre, trop d'amour. Bah oui, un couple c'est pas 100% rose, loin de là !
Ca, pour le coup, d'accord. Mais, même dans la vie, les couples de bisounours, ça existe (je pourrais t'en citer quelques uns rien que sur ce forum) et ça cohabite parfaitement avec des couples pour qui le conflit est nécessaire à l'épanouissement. Donc 100% rose, non. Mais quel pourcentage ?

Comme plusieurs l'ont remarqué auparavant, la différence entre romance et guimauve est surtout un état d'esprit du lecteur. Cela est défini par ce qu'il attendait du texte (en fonction de la catégorie, du résumé, etc), de sa réaction au style de l'auteur, de ce qu'il a mangé le midi, que sais-je...



KaikiaSS a écrit :Alors oui, à la romance, mais à mort la guimauve :evil:
Si tu veux un conseil, arrête de remonter tous les topics de manière aussi agressive en ressassant des idées reçues sans avoir lu les arguments des autres auparavant. Tu te ridiculises auprès de tous les membres du forum qui suivent avec joie chacune de tes tentatives de faire la rebelle. Débattre, c'est utile. Descendre en flamme les idées des autres en restant campé sur ses positions, ça ne fait pas avancer le schmilblick. Si tu ne sais pas ce qu'est le schmilblick, c'est normal. C'est une référence de vieux comme moi.

Avatar de l’utilisateur
Aredhel
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2079
Inscription : 27 déc. 2010 - 23:19

Re: Romance vs Guimauve

Message par Aredhel » 23 avr. 2013 - 19:23

Sinon dans la vie, t'es une hipster ?
ImageImageImage
'I will not touch him, not until I make him kill you, slowly, intimately, in every way he knows you fear, and then he'll wake up just long enough to see his good work, and when he screams I'll split his skull. This is my bargain, you mewling quim.'

Répondre

Revenir à « Sur les sites HPF »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité