Perles de reviews

Partagez vos fanfictions préférées, les résumés, les reviews ou encore les bourdes de vos lectures sur HPF.
Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 4105
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: Perles de reviews

Message par Crystallina » 17 juil. 2015 - 00:18

Voici quelques reviews (ou extraits) que j'ai reçues sur mon Dramione écrit pour le concours de Temperance. Ces reviews proviennent de FF.net où je suis en train de poster cette fiction.

Ça fait plaisir de savoir que mon histoire parait réaliste et qu'elle ne soit pas clichée :D (Du moins, pour l'instant. Il me reste encore 2 chapitres à poster, les lecteurs vont peut-être changer d'avis ^^)
Coucou !
Bon j'aime toujours autant. Voir même plus encore que le premier ! Je me demande vraiment comment tu va faire évoluer cette histoire.
Sincèrement j'ai vraiment trouver original le métier que tu as choisis pour Drago. D'habitude on se contente plus de joueur de Quidditch, truc dans les potions, haut gradé du Ministère ou Auror.
Ensuite j'aime vraiment beaucoup comment tu dépeins la famille Malefoy ! Merci ! Enfin quelqu'un qui fait passer Lucius pour vraiment amoureux de sa femme et qui aime son fils ! Ton histoire est très réaliste !
Je viens de découvrir ta fiction et pour le moment je trouve ça vraiment bien. J'aime bien que l'histoire soit centrée sur Drago et pas sur Hermione comme la plus part des histoires. Et même si tu n'avais pas la possibilité de mettre autant de détails que tu voulais à cause du nombre limité de mots, tu as su faire avancer les personnages graduellement et pas d'un coup.
J'adore! Ça me change vraiment des clichés des Dramione :)
Je ne sais pas si c'est intentionnel mais j'ai l'impression que tu as une approche cinématographique dans ta façon d'écrire, ahah. Je pense notamment à l'année qui passe dans ce chapitre, qui est en quelque sorte éludée, tout se centrant sur les têtes à têtes de Drago et Hermione. Ton écriture me fait directement visualiser les scènes qui se succèdent comme dans un film.
Ha bah non, ce n'est pas intentionnel du tout ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2461
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: Perles de reviews

Message par Satchrê » 18 juil. 2015 - 21:51

J'ai adoré ce texte et je trouve qu'il mérite sa sélection. Au départ, j'étais un peu sceptique, surtout 17 ans plus tard, ça me paraissait bien long pour faire quelque chose de complétement cohérent. Mais, en fait, j'ai adoré. Il y a tout plein de choses qui me plaisent en général que j'ai retrouvé ici donc j'étais toute contente. J'aime bien les petites scénettes, comme ça, ça permet d'observer une évolution et, en général, ça apporte un style que j'affectionne particulièrement. Puis, tu t'en es très bien servie, donc c'est génial. En fait, j'ai lu ce texte y a genre un mois donc attends, je vais le relire pour pouvoir mieux en parler XD Je me rappelle juste qu'il m'avait laissé une très, très bonne impression, que j'avais tenté une review à l'époque, mais je n'avais plus l'art des mots (bon, ça fait un peu pompeux dit comme ça mais bref x)). Déjà, je relis les premières phrases et je les trouve géniales. "Comme à chaque fosi" x 2, ça le fait tellement. C'est un début qui nous prend en pleine action, en fait, et j'adore ce genre de début. Tu sais, pas de description du paysage, ou du contexte, ou du personnage, on rentre direct dans le moule, dans l'histoire. Puis là, tu nous mets directement face à la situation, donc bref, j'ai beaucoup aimé ces deux premières phrases pour commencer. Dans mes souvenirs, la situation que tu décrivais ici m'avait bien plu (rejet de Lavande, on la pointe du doigt, monstruosité etc. Et Lavande qui essaie de gérer ça, avec plus ou moins de volonté et de force selon les jours). Je ne l'avais pas du tout trouvée illogique (que même, des années plus tard, elle se fasse pointer du doigt, par exemple. Moi, ça ne me choque pas), j'avais été complétement prise par les émotions de Lavande, vraiment, j'avais trouvé que tu réussissais bien à exprimer ce qu'elle pouvait ressentir - avec notamment l'explosion intérieure, parce que même si elle fait des efforts pour s'imposer, ça ne veut pas dire que ça va tout le temps. Fin bref, faut que je relise pour être plus précise quand même. Je m'y remets. AH OUI j'avais zappé mais j'avais adoré l'alternance des points de vue entre Seamus et Lavande, et leur relation <3 Le "Elle était là"/"Il était là" qui s'enchaînent. Wow, c'est vraiment bien écrit. Je n'en suis qu'au deuxième paragraphe mais je suis touchée par la justesse des sentiments de Seamus. Tes phrases sont superbement bien écrites, il y en a peu, mais juste, ça suffit. Les mots sont assez forts pour qu'on soit confronté à l'insjutice de la situation, et la révolte silencieuse de Seamus. On a envie de protéger Lavande. Le pov de Lavande est tout aussi bien écrit, tout aussi prenant, mélodieux, triste un peu. Mais Lavande, je m'en souviens maintenant, dans ton texte, elle décide de passer outre, elle décide de s'en foutre, de tous ces regards, et j'adore, j'adore sa réaction, j'adore qu'elle dise à Seamus : "Fais-toi une raison, Seamus. C’est ce que je suis. Et rien ne changera cet état de fait. Alors admire, admire ma danse dans ce monde policé." . Puis le style, le "admire, admire", je suis envoutée par cette Lavande, en fait, je la vois danser, malgré les regards, malgré les chuchotements. J'aime sa personnalité. D'ailleurs, quand tu emploies les mots : "fierté", "déambulait", "elle défiait", oui c'est comme ça que je me représente la Lavande de ce texte, une tueuse un peu, et je suis juste fan. J'adore cette personne que tu décris, les mots que tu utilises pour cela, j'y vois une lionne. En plus, je suis vraiment pas fan des Lavande et compagnie, mais là, celle-ci, elle me plait. En fait, je crois que la première fois que j'ai lu ce texte, j'étais véritablement touchée. Par cette femme qui continue de s'afficher alors qu'au fond, c'est évident, elle souffre. Mais elle se crée une image, pour moi, elle dit qu'elle les emmerde royalement, -c'est très fort - mais c'est triste parce que vivre en emmerdant le monde, c'est pas réellement un choix. Mais c'est sa seule façon de faire, elle cherche, au contraire, à se faire remarquer, au lieu de se cacher, "Jusqu’à sa robe d’un rouge sang écarlate qui semblait refléter son envie de les provoquer. Leur montrer à quel point elle et sa monstruosité se moquaient d’eux tous. " j'ADORE ce passage. Il est tellement révélateur. Puis, le "elle et sa monstruosité". On voit qu'elle a intégré tout ça, qu'elle a dû se cacher pendant longtemps, et que, maintenant, stop, elle décide de vivre, et de leur montrer à tous, un peu, tous ceux qui osent la mépriser, qu'elle est fantastique. Bon, c'est stupide, je redis ce que tu écris, mais c'est juste pour insister sur le fait que j'adore l'idée. Ensuite, pov Seamus que je trouve très beau également, parce qu'il décrit Lavande, il explique son amour, c'est bien écrit, et puis c'est juste beau, voilà :P "Ce manque de reconnaissance pour une femme plus admirable qu’ils ne le seraient jamais. Ils ne lui avaient offert que le rejet et cette accusation, cette condamnation : "monstre"." = c'est tellement ça. J'aime comme il la défend contre vents et marais, c'est touchant parce qu'on ressent pleinement son amour, et surement son désarroi face au rejet de tous, lui ça l'énerve plus que Lavande là, ça le met hors de lui, et c'est compréhensible. Bref, tu décris une situation d'une façon qui me paraît tout à fait réaliste et qui soulève des problèmes de nos sociétés en général. On ne peut s'empêcher de juger, de considérer des idiots tous ces gens autour, qui jugent cette femme à cause de sa cicatrice, alors que cette cicatrice ne devrait pas être perçue comme monstruosité mais plus comme une médaille de ses batailles passées. Ensuite, et là j'avoue que c'est mon passage préféré (!!), on revient dans les pensées de Lavande, ça déchire tout. Je ne sais pas quoi dire de plus parce que, vraiment, je me rappelle avoir été complètement absorbée par tes mots, à ce moment-là, d'avoir ressenti Lavande comme jamais, d'avoir compris sa peine et sa colère, son agressivité, de l'avoir encouragé silencieusement aussi, et ces longs paragraphes à lire, c'était jouissif. Dès le début, le "Je vous fascine. Je suis ce monstre...", j'adore, j'adore quand on est à la première personne du singulier et que le personnage avance des choses comme ça "Je vous fascine", ça te prend directement, enfin moi, c'est tout ce que j'aime. Et alors, putain, rien qu'à relire ces phrases, j'en ai des frissons, mais alors ces phrases-là, elles sont tellement violentes et puissantes et wow "La pauvre Lavande Brown est dangereuse, chéri. Elle n’y peut rien alors plains-la. Et reste loin. � Oui chéri, je suis dangereuse. Crains-moi : je suis la preuve vivante de la connerie du monde dans lequel nous vivons. Crains-moi chéri, j’incarne cette société de merde dans laquelle tu es né, dans laquelle tu grandiras. Crains-moi chéri, je suis l’Ange de ton désespoir à venir.". Désolée, je cite tout le bloc, je suis un peu obligée. J'ai juste ADORÉ. Le ton, la force des propos, oh purée. Tu veux pas refaire des trucs comme ça ? Des textes de révolte, un peu, avec cette violence, et cette critique de la société, et cette impuissance aussi, face à la laideur du monde, on ne peut rien y faire, alors on devient ce qu'on attend de nous. On se transforme en montre, en cet ange de désespoir. Non mais honnêtement, tu ne peux pas savoir à quel point ce long passage m'emballe. "Et pour une fois dans votre misérable vie, assumez ces sentiments qui vous étrennent en me regardant. Acceptez enfin ces choses peu louables que je vous inspire. Je me nourris de votre dégoût. Votre mépris me rend forte." etc., etc., je me répète mais c'est surpuissant. Wow. Ta Lavande, là, on est obligé de la ressentir, on est obligé de rentrer dans le texte, de l'aimer, je ne pourrais pas comprendre qu'on puisse ne pas aimer ce texte, même si on n'est pas d'accord avec, même si on n'est pas motivé par l'idée de départ, il y a ce passage, et ce passage vient tout déchirer. La suite est tout aussi incroyable. Sauf que je risque de répéter la même chose dont je ne relève plus, juste, chapeau. En tous cas, personnellement, ça m'a vraiment parlé. J'imagine cela être clamé, me prendre ce discours en pleine tronche dans une pièce de théâtre, c'est juste épique et complétement somptueux. C'est laid tout ce qu'elle dit, enfin ce qu'elle décrit, mais j'adore cette laideur. Ce paragraphe comporte exactement ce que j'aime à l'écrit, je ne sais pas quoi dire de plus. Concernant les passages avec Lily, je suis un peu mitigée parce que je crois que ce serait plus fort, pour moi, si on était centré sur les pensées de Seamus et Lavande, qui ont été mes passages préférés, mais d'un côté, les passages de Lily sont aussi importants parce que Lily représente la jeunesse, ses réactions à l'égard de Lavande ont un certain impact qui est intéressant à analyser. Aaah, je lis l'avant-dernier paragraphe,et j'ai envie de pleurer. Ils sont trop beaux, tous les deux, j'avais oublié ces passages donc je redécouvre ton texte, en fait, et là, le "Je t'aime", cette Lavande qui ne croit pas en sa chance, qui se dévalorise à cet instant, mais l'amour entre les deux, plus fort, et la tristesse... C'est juste beau. ;__; Dernier paragraphe - la façon dont Seamus s'acharne à défendre Lavande est décidément très touchante. J'ai l'impression qu'il perd son temps, le pauvre, qu'il s'épuise à convaincre des idiots, mais les mots qu'il emploie font plaisir à entendre, malgré tout, alors tant mieux. Il est le soldat éternel de Lavande et c'est superbe ;__; J'aime bien en fait, dans ton texte, cette idée que Lavande a été complétement abandonnée par tous, donc laissée pour morte, et que, même 17 ans après, ils doivent se battre, elle doit se convaincre elle-même qu'elle est aimée sinon elle n'y croit pas, ce n'est pas facile, c'est un combat au jour le jour, avec des instants de tendresse, mais aussi de désespoir, et des crises (l'explosion de l'avant avant avant dernier chapitre *_*). Bref, c'est un très beau texte qui est très riche et me paraît également très juste. Bravo pour ce texte.
Je viens de goûter à cette rumeur extatique qui parcourt hpf : les reviews de Fleur d'épine. I'm just dead :nif:
Image

Avatar de l’utilisateur
Nahis
Titulaire des BUSE
Messages : 128
Inscription : 10 mars 2015 - 21:09

Re: Perles de reviews

Message par Nahis » 19 juil. 2015 - 14:44

Rosetta m'a laissée une review sur mon OS Songe d'une nuit d'été qui m'a littéralement fait sourire toute la journée :
Écoute Nahis, tu étais toute inquiète et je m'en viens sur mon grand destrier blanc pour te rassurer parce que franchement, j'ai adoré !

Je suis vraiment friande de l'ambiance fin de siècle de ton histoire, le rendu est particulièrement intéressant et réjouissant. Le personnage de Rose m'a captivée : sa beauté, son indolence, son ennui... Le duo qu'elle forme avec son chevalier servant de Scorpius est à tomber par terre. C'est amusant, parce que Fleur d'épine avait parlé de théâtre (c'était une sorte de consigne en filigrane) et tu es en plein dedans, ou plutôt, tu es en plein dans le grand roman avec tout ce qu'il suppose d'analyse psychologique fine, ces portraits brossés avec férocité, cette théâtralité...

Je n'ai pas lu "Dorian Grey" (shame on me) mais tu m'as trop donné envie de le lire. Pour "Songe d'une nuit d'été" j'ai eu un peu de mal à retrouver pendant ma lecture, mais au final je vois l'idée, le côté à la fois mutin, un peu onirique et l'envie d'en découdre avec une figure paternelle soit-disant opposante à leur union (alors qu'au final le pauvre Harry s'en fiche un peu). J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce Harry qui, c'est vrai, ressemble beaucoup à Dumbledore. Ça me plait (et aussi le fait qu'on entende pas parler de Draco et de leurs antécédents) ! C'était un régal de suivre ses pensées.

Pour en revenir à Rose, j'ai apprécié les descriptions que tu en as fait, sa langueur, sa beauté de fleur vénéneuse... C'est amusant car la description que tu fais d'elle me fait penser à celle que Swann fait d'Odette (c'est même un leitmotiv obsessionnel) dans "Un Amour de Swann" de Proust, avec la Zéphora de Boticelli. Bref, encore une petite référence cachée ! Il y en a beaucoup d'autres d'ailleurs, ton histoire m'évoque beaucoup beaucoup de choses (Huyssamns, Henry James, ça je suis sûre...), mais je sèche un peu pour le reste et ça m'énerve de passer à côté !!!

J'ai adoré aussi le portrait énergique que tu livres de Scorpius. C'est inattendu, vivant et très réjouissant de le lire ainsi. Il fait un peu penser à Solal de "Belle du Seigneur", qui se fait complètement dévorer par sa passion hors norme. Bref du beau, du super, et encore je ne fais que souligner de façon bien trop superficielle à quel point j'ai aimé ton histoire. Finalement, la seule chose qui pose question (et ce n'est pas un reproche, plutôt une ouverture de débat), c'est l'appartenance véritable à l'univers Harry Potter. Personnellement moi ça me va très bien comme ça, et le concours de Fleur nous invitait à nous "lâcher" artistiquement, donc pour ça c'est vraiment génial. Je t'admire beaucoup d'avoir réussi à boucler le projet en te permettant un tel plaisir (parce que ça se sent) dans la réinterprétation de classiques, dans l'interprétation de chansons pour dresser le caractères de personnages, et surtout le style fin de siècle, languissant et apprêté (sans qu'il soit indigeste, justement parce qu'il est truffé d'ironie, et au service de la réécriture).

Un petit mot enfin sur la chute, que j'ai adorée. C'était trop méchant-égayant de nous infliger ça !
"La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment : celle que nous donne la clémence est éternelle."
Oui, certes, mais quel moment !


Mon profil HPF si vous êtes curieux !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4499
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: Perles de reviews

Message par princesse » 20 juil. 2015 - 13:53

Une petite review, certes, mais qui redonne la patate! Je voulais la partager... :D
Omg *-* j'ai tout lu d'une traite malgré mes amies qui m'attendaient :') c'est ... Magique. j'ai vraiment l'impression que Lily et James ont tenus cette conversation c'est incroyable. La meilleure fiction épistolaire que j'ai lu depuis longtemps! Hate de lire la suite. Tout simplement génialissime.

Merci à toi Hogwarts98student :hug:
Image

Avatar de l’utilisateur
The Night Circus
À la tête du Magenmagot
Messages : 3025
Inscription : 21 nov. 2013 - 12:38

Re: Perles de reviews

Message par The Night Circus » 20 juil. 2015 - 21:36

Fleur d'épine est connue pour ses adorables et détaillées reviews, mais y'a un passage en particulier d'un commentaire qu'elle a laissé pour ma fic Invictus qui m'a fait complètement fondre :
En fait, ce que tu as écrit m'a fait penser à un film de Kurosawa : Dreams. Je ne sais pas si tu connais car ce n'est pas son plus connu, mais les changements d'ambiance entre les différentes scènes, qui n'ont en fait de commun que le personnage principal, et surtout la partie où il rentre dans le tableau de Van Gogh, j'y trouve des ressemblances avec ton texte mais je peine à les exprimer. D'ailleurs, les samouraïs me rappellent les interludes où l'on entend la musique, et on observe, sans trop comprendre (dans le film). Enfin bref, du coup, c'est comme ça que je me représentais ta fic : comme lorsque le personnage principal de Dreams entre dans le tableau de Van Gogh et se retrouve envahi de l'athmosphère du tableau.
J'ai pas encore eu le temps de te répondre Fleur, (et je le ferais) mais si tu passes par ici merci du fond du coeur.
Je connais Yume, oui, (le court-métrage du tunnel... :shock: ) en fait je connais toute la filmo de Kurosawa parce que c'est mon réalisateur chouchou préféré d'amour du monde entier, d'où le fait que cette review m'ait catapultée au de-là de la lune. J'aime TOUT chez Kurosawa, ses histoires, son esthétique, ses personnages, et plus que tout j'aime l'humanité et l'humanisme qui ressort de toutes ses créations. Pour moi c'est le numéro 1 de l'histoire du cinéma mondial.
Hors donc, vu le culte que je lui voue, je suis probablement influencée par son oeuvre (parfois c'est conscient d'autre non), et donc que spontanément tu me parles de l'un de ses films en me disant que je t'y ai fait penser, j'ai le cœur qui a éclaté. Rien que de savoir que tu aies pu déceler une toute pitite mini parcelle de son génie reflétée dans l'un de mes textes... Bon sang j'en pleurerais presque si je ne sautillais pas déjà partout.
(Par contre il me semble si mes souvenirs sont bons que le personnage principal change à chaque fois d'un court métrage à un autre... Même si je sais que ce sont des rêves/cauchemars autobiographiques... Mais peut-être que je me trompe, la dernière fois que je l'ai regardé ça remonté à 2007. Déjà... )
Bref, merci mille fois, donc.

:hug: :hug: :hug: :hug: :hug: :hug:

-Will you have me, lady?
-No, my lord, unless I might have another for working days. Your Grace is too costly to wear every day. But I beseech
your Grace pardon me. I was born to speak all mirth and no matter.

Avatar de l’utilisateur
R_Even
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 544
Inscription : 16 sept. 2010 - 22:14

Re: Perles de reviews

Message par R_Even » 23 juil. 2015 - 08:07

Reviewer: Bevy - Signé
Date: 22/07/2015 21:46 (Le chant des totems)
Je ne sais pas si c’est la première fois que tu écris sur la next mais ton texte est bon en tout cas et ce concours avec ses contraintes t’as permis de vraiment faire quelque chose d’original. Les prénoms de la Next, je suis tout a fait d’accord avec toi : comment être soi naturellement quand on s’appelle James Sirius, Albus Severus et Lily Luna. Fred second du nom est sans doute le pire et de ce que j’ai pu lire sur les autres, c’est le seul sur qui je ne trouve aucuns fics joyeux et optimistes. Bref, j’ai beaucoup aimé ta Roxane à la fois en colère et si triste pour son père et son grand frère, sa difficulté à se projeter dans le futur avec ce bébé sans papa. Et Lucy qui a peur de tout et que personne ne cherche à valoriser, à peut être Roxane. Toutes les deux, avec cette magie exotique que tu mets en place se libère et vraiment, c’est poétique et joli ! Ton illustration colle parfaitement en tout cas !
J'ai reçu tellement de belles reviews ces derniers temps que je ne pourrais pas toutes les citer...
Mais c'était la première fois que je travaillais sur la Next-Gen et, là je suis... :oops:

Reviewer: madmady - Signé
Date: 22/07/2015 02:39 (Chapitre 26 : les amis)

Salut!

Personellement je pense que le poisson rouge imaginaire de Fred aura un grand role a jouer, même Merlin lui même ne pourait rien faire contre lui!

[...]

J'ai commencé la lecture de ta fiction hier, et je la trouve vraiment bien écrite avec une intrigue solide et ça fait plaisir!


Juste un truc qui me dérange, je trouve que notre cher Tom ce fait manipuler un peu trop facilement ( en apparence en tout cas), mais je suppose qu'il doit y avoir une bonne raison pour ça ou un magnifique cliffhanger!

Dans tout les cas publie vite la suite, je suis impatiente!
La review m'a fait plaisir mais c'est surtout le "j'ai commencé la lecture hier" qui m'a fait réagir. La fiction fait 26 chapitres de 11 pages chacun, avec tous les points d'interrogations du à la remise en état du site qui traînent sur 25 chapitres...madmady, la lectrice qui lit plus vite que son ombre :fan:
(en plus, elle me fait remarquer une incohérence et je viens juste d'avoir la super-idée-de-la-mort-qui-tue pour l'histoire.)
Reviewer: Rosetta - Signé
Date: 13/06/2015 23:23 (Chapitre 12 : Rabrouer)
Ah non mais déjà j'ai trop ricané de joie avec "the" (pronom mixte) Greylock du début ! Tu as fait la synthèse parfaite du personnage totalement barré. Si ça se trouve tes revieweurs sont embarqués dans un projet tordu, on va devenir le "Human Story Generator", tu nous as déjà volé notre âme (c'était un test) et on devra écrire des bribes d'histoires et te donner des idées jusqu'à la mort... Voilà, bref, sur cette pensée globalement cool car flippante, je passe au texte en lui-même, hein, c'est pour ça que je suis là.

Déjà c'est trop drôle. Bête mais drôle, de les mettre presque dans une posture de vieux couple, le temps qu'Antonin lui noue son peignoir. Surtout pour enchaîner sur Kenneth scandalisé et Antonin grave à côté de ses pompes ! "Ce type n'était pas cruel, il était juste fou", haha ! Surtout pour constater que Kenneth se perd dans des explications totalement fumeuses à propos d'un sexe-doudou-vaudou. J'ai trop ri pendant ce dialogue de fous ! Bon tout le dialogue est à mourir en fait, mais le coup du "ça s'apprivoise comment un paon ?" est trop mignonne. On peut juste pas s'empêcher de s'attendrir pour ce grand demeuré... qui n'est pas fou. Nan vraiment, ce dialogue (et sa conclusion) était la perfection !
Ce n'est peut-être pas ma préférée (je reçois tellement de reviews fantastiques sur ce texte que je pourrais toutes les mettre ici si 35 perles, ça ne faisait pas trop) mais elle résume tout ce que j'aime dans cette histoire :
D'abord, les reviewers jouent le jeu à fond (The Greylock, c'est l'OC qu'ils ont tous créé ensemble en suivant les contraintes des notes d'auteurs), et ensuite, c'est vraiment l'éclate. Cette fiction, c'est un peu "NO LIMIT" : Un fou et un paon blanc sont dans une maison. Racontez la suite...
Et voir les reviewers s'amuser autant que moi...c'est le pied :mrgreen:

Edit : Parce que c'est l'état de mon coeur en lisant cette review : Image

Reviewer: Labige - Signé
Date: 23/07/2015 20:29 (La plume du destin)

Punaise. Je viens de me prendre une claque dans la gueule en lisant ton histoire. Enfin, ça peut paraître comique de dire ça vu ta dernière note d’auteur, mais c’est vrai. En fait, j’ai juste fait « wahou ». Pas le « wahou » juste d’admiration. Mais celui qui dit que je ne pourrais pas oublier ce que je viens de lire (même si j’ai déjà oublié l’orthographe des prénoms des Arnaqueuses). Juste wahou.
Je ne crois pas avoir déjà lu quelque chose de toi, mais ce matin j’ai vu ta fanfic sur Hermione et Narcissa dont j’avais repéré l’image sur le forum et j’ai été tentée. Puis j’ai reporté la lecture. Pour voir cette fanfic dont l’image m’a aussi séduite sur le forum et je me suis dit : bon allez.
A la fin du premier chapitre, je me suis dit : pour le coup, je vais prendre le temps de reviewer tous les chapitres parce que l’idée est géniale. Et ton idée est géniale. Et comme tu le vois, lire la suite a finalement pris le dessus sur reviewer (ce qui m’arrive trop souvent et du coup à la fin j’ai la flemme et c’est terrible). Mais là… Je ne peux juste pas ne pas te dire que tu m’as coupé le souffle.
Le format d’écriture que tu utilises avec des phrases courtes et des passages très fréquents à la ligne est assez déstabilisant (bien que l’on s’y fasse) mais je trouve qu’il s’accorde très bien non seulement à tes histoires mais aussi à la manière dont tu les racontes. Car ta plume (oui c’est un peu toi cette plume) découpe chaque personne, découpe chaque désir, le secoue et l’interprète pour le meilleur et le pire. Qui vont souvent de pair.
Une chose que j’aime énormément dans chacun de tes chapitres est le caractère anonyme que tu donnes à tes personnages. Ils pourraient être n’importe qui. Tu les nommes parfois, mais qu’importe puisque dans ton texte ils prennent des noms communs, ils sont des êtres anonymes, presque des objets. Ils sont Petit Loup, Alune, des amants, des frères, une Petite Soeur, ils sont Toi, ils sont tes Arnaqueuses, ils sont la Plume, ils sont des esprits, des feux follets. Ils sont et auraient pu être autre chose, ils sont ce qu’ils sont et n’ont pas su être autre chose.

Chaque chapitre est une perle (je parle jusqu’au neuvième pour le coup parce que les trois derniers sont différents). Une histoire entr’aperçue, qui pourrait être plus développée si elle n’était pas une petite partie de ton recueil, si elle n’était pas une page de l’Histoire de ta plume. Une page de ton histoire presque. J’aime beaucoup, au risque de me répéter, le schéma narratif que tu as choisi dans tes chapitres, ces présentations, ces souhaits très poétiques. J’ai vraiment essayé de résister à lire la suite, découvrir le prochain malheur mais finalement je ne regrette pas du tout d’avoir continué. Et puis on peut presque dire que chaque OS est intimement lié aux autres. Ils ne s’emboîtent pas qu’à cause du fandom HP mais aussi à cause des malheurs apportés par la plume et par les désirs des personnages. J’aime beaucoup, vraiment. Je trouve que tu as construit quelque chose de triste assurément mais de très doux, de très agréable. J’ai eu presque l’impression de regarder un album photo et de laisser mon doigt sur chaque photo pour entendre son histoire, pleurer avec elle et sans espoir, passer à la suivante. Tourner page après page.
Enfin, je dis ça à posteriori en écrivant ma review (que j’écris sous le coup de l’émotion de ton dernier chapitre) mais j’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé. Par contre je ne sais pas si je vais le relire, pas après avoir lu ton dernier chapitre.
D’ailleurs, le seul chapitre avec lequel j’ai eu un peu de mal c’est celui sur l’enfant statue. Parce que j’ai un peu du mal à associer cette statue ronde, pleine de chaire avec l’enfant morcelé que tu décris. En fait il y a un décalage que je ne comprends pas trop : pourquoi ce choix ?

Et ensuite (désolée c’est très décousu, je ne rentre même pas dans l’analyse de chaque chapitre ni des histoires) les trois derniers chapitres. Je savais en lisant ta fic que tu n’avais mis le statut Terminé. Mais en arrivant à la fin de ce chapitre sur les Arnaqueuses, j’ai eu l’espoir que tu avais terminé. Ca paraissait clore cette série d’histoires, ça paraissait expliquer (un peu confusément parfois ^^) ce pouvoir de la plume, mais aussi comment et pourquoi elle transforme sournoisement les voeux des utilisateurs. Du coup, j’approuve la suggestion que tu fais de placer ces trois derniers chapitres à la fin de ton histoire, après avoir publié les dernières histoires. Tu risques aussi de couper le lecteur (un peu comme moi), parce que tu te confies énormément et rentrer ainsi dans ton intimité peut marquer une trop grande différence avec la suite si celle-ci reprend la distance des premiers chapitres et leur format.
Ensuite, je voulais te dire que j’admire ta lucidité parce que tu as dû beaucoup travaillé sur toi-même (ce qui est très loin d’être facile) pour trouver ce qui te peine, te tire vers le fond (et parfois t’y englue) et ce qui te permet d’autres fois de donner un coup de pied au fond et d’aller respirer avant de se débattre à nouveau. Puis respirer. Se battre. Couler. Respirer. Réessayer.
Et je dois aussi t’avouer que je trouve tes trois arnaqueuses très justes. Très réelles. Plus que l’écrit, j’ai envie de te dire que tu as vraiment su trouver comment séparer les éléments qui peuvent nous aider, nous redonner espoir. Les identifier dans les gestes d’amour du quotidien. Ce n’est pas facile, ça ne l’est jamais. J’essaye de me dire et d’aider les gens à trouver chaque jour un rayon de soleil qui vaut le coup de sourire ou de dire merci, et d’espérer pour demain. Ce n’est vraiment pas facile… parfois on a juste l’impression que les claques s’accumulent et que rien ne permet de remonter respirer. Et d’autres fois on espère juste qu’il n’y aura plus de claques car elles font mal et souvent, on essaye de les éviter, de les nier.

Arf, désolée je me perds dans des considérations qui ne doivent pas t’intéresser… Enfin, tout ça pour dire que j’ai beaucoup aimé ce recueil, que je trouve dommage que ce qui apparait comme une fin très personnelle ne soit pas la fin de ton récit. Mais je vais lire tes autres textes, éviter de reviewer sous le coup de l’émotion et puis sourire. Parce que même si ça m’a coupé le souffle, tu me donnes juste envie de t’admirer et de continuer d’avancer ! Bonne continuation R_Even !

P.S. : Attention aux fautes d’orthographe qui nuisent un peu (à peine) à la lecture  N’hésite pas à demander à quelqu’un de te corriger (j’essaye d’insinuer par là que je suis libre *regard angélique*), soit par le forum soit quelqu’un avec qui tu as déjà travaillé. Car c’est juste dommage de se dire dans cette belle lecture qu’il y a des fautes.

Merci pour cette lecture, vraiment ! Et aussi pour tes pensées que tu partages avec tes lecteurs. Je n’oublierai pas les dernières lignes de ta note d’auteur qui explique à mes yeux ce recueil et ton travail d’écriture.

(hum, et par ma faute tu as dû recevoir quatre mails pour une seule review car à chaque caractère bizarre HPF coupe ma review et je suis obligée de la reposter)
Il est important de vivre dans le moment présent. Sauf si c'est un mauvais moment. Au quel cas, il est important d'avoir des cookies.

Avatar de l’utilisateur
smittina
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 545
Inscription : 18 nov. 2014 - 20:40

Re: Perles de reviews

Message par smittina » 04 août 2015 - 22:13

j'ouvre mon compte HPF, je check mes review et là... :shock:
LaLouisaBlack a écrit :Ah fichtre, il y a plus de chapitres.

Alors le moment est venu d'en dire quelques mots : Whaou, génial, passionnant, addict, nom d'un screugneugneu en paillettes.

Ça résumé assez bien ce que j'en pense. C'est fou, complètement, et j'ai pas lu une fic aussi bien ficelée depuis... depuis la saga d'Eliah je crois. Je rêverais d'écrire un truc comme ça pour être honnête !

Ce qui est fou tu vois, c'est que tu aurais pu prendre l'option de facilité pour la véritable identité de Lily, et faire en sorte que Ellie nous fasse comprendre dans ses pensées que c'est elle, sauf que tu as tenu à ce qu'elle ne l'admettre jamais avant que James comme ce à avoir de sérieux doutes. Jusqu'au bout j'étais tiraillée entre les coïncidences et les évidences que tu nous balançait d'un côté et cette non acceptation chez Ellie. Et après ça continue, rien n'est simple : tu distilles les infos goutte à goutte parce que Lily ne peut pas s'assoir et tout expliquer de but en blanc. Même si la je t'avoue que je commence à ne plus savoir ce qu'elle pourrait nous avouer d'autres et le pourquoi du comment de ce mensonge. Pour l'instant rien n'explique le fait de s'être cachée aussi longtemps de James, donc ça m'inquiète un peu.
C'est très bien aussi que tu nous parles d'Harry ça manquait jusque là et c'est quand même un élément essentiel dans cette histoire et bien impacte par ses découvertes. D'ailleurs j'aime beaucoup le fait qu'il découvre autant de choses sans que les adultes le sachent !

Je suis d'ailleurs tout à fait d'accord avec ta vision de Narcissa qui veut protéger son fils c'est toujours comme ça que je l'ai vue perso !

Je pourrai encore dire mille fois que c'est génial et bon, que j'adore ton style et que ça me donne envie de lire tes autres textes, et que tes persos sont ouf, mais j'écris cette review de mi portable (d'où les fautes) et j'ai plus les yeux en face des trois à force de t'avoir lu. Donc je concluerai sur un gros bravo et un immense merci pour m'avoir fait passe une si bonne journée !

A bientôt !
Wow... Que répondre à ça ? En plus sur un UA qui me tient énormément à coeur et sur lequel je travaille depuis plus d'un an et demi maintenant...

Si tu passes par là LaLouisaBlack :hug: je te remercie du fond du coeur pour cette adorable review à laquelle je ne vais pas tarder à répondre d'ailleurs (avant il faut que je me remette un peu du choc... :lol: donc je pense que ça ne sera pas avant demain ). Et j'en reviens toujours pas que tu te sois lue la fiction en une journée entière surtout que les derniers chapitres sont très longs ! Merci infiniment !!
Fan de James Potter ? N'hésitez pas à rejoindre la Jamesie Team !

Avatar de l’utilisateur
Clairedelune
Elève de sixième année
Messages : 177
Inscription : 10 mars 2013 - 13:21

Re: Perles de reviews

Message par Clairedelune » 07 août 2015 - 10:23

Des petites perles qui ont ensoleillés ma journée :D
Reviewer: Smittina - Signé
Date: 18/07/2015 16:00 ( Deuil )

J'adore Luna. C'est vraiment un personnage que j'affectionne beaucoup et je le trouve surtout très dur à retranscrire dans les fictions. Il n'y a que chez quelques auteurs que j'ai réussi à la retrouver telle que je me l'imaginais dans les livres, et apparemment, à travers ce petit drabble, tu y arrives très bien, car Luna ne fait jamais les choses comme tout le monde, et une fois de plus, devant la tombe de sa mère, elle ne fait rien comme les autres. Elle devrait pleurer ou peut-être s'appitoyer mais elle ne le fait pas. Au contraire, elle danse et elle chante. C'est du Luna tout craché selon moi, réfugiée dans son propre monde. Un monde qui a l'air magnifique quand on y pense... Et je suis d'accord avec ta note de fin de chapitre. On devrait tous avoir une Luna dans nos vie. Cette dernière n'en serait que meilleure... Mise à part ça, j'aime beaucoup Xenophilius aussi, malgré sa "trahison" dans le tome 7 car je comprends très bien les raisons qui l'ont poussé à commettre un tel acte. Il aime sa fille. Plus que tout. Elle est même tout ce qui lui reste, sa femme étant morte dans une expérience qui a très mal tourné. Et je trouve que tout cet amour qu'il peut ressentir pour elle, tu as réussi à le retransmettre ici, en si peu de lignes. Il ne veut pas sortir sa fille de son monde imaginaire, ni même la brusquer. Après tout, elle n'a que 9 ans au moment des faits si on s'en réfère au Canon pur et dur. Il veut la préserver et la protéger le maximum possible... Et sinon... On en parle de la dernière phrase de ton drabble ? Elle m'a filée la chair de poule alors qu'il fait une chaleur à mourrir dehors... Non franchement, c'est juste magnifique et une fois de plus, je me répète, c'est du Luna tout craché. Dans son monde, perchée, mais elle a tout de même conscience de la réalité, et est tout sauf aveugle. Elle a bien vu que son papa avait envie de pleurer... Bref, tout ça pour te dire Clairedelune, que c'est le drabble que tu affectionnes le plus et je comprends pourquoi. Il est juste magnifique et tout est dosé à la perfection... Bref, je ne peux que te féliciter !
Reviewer: Smittina -
Date: 18/07/2015 17:05 (Humain)

Tu nous avais prévenu que les deux derniers nous surprendraient. Autant je ne l'ai pas été tant que ça en te voyant évoquer Horace Slughorn, autant là, je le suis de te voir traiter le personange d'Argus Rusard. Comme tu le dis dès le début de ton drabble, il est vrai que c'est un personnage que je ne m'imagine pas avoir beaucoup pleuré dans sa vie. Je le vois surtout très aigri même si je pense qu'il a ses raisons d'être ainsi, et je pense que le fait qu'il soit un cracmol ait joué pour quelque chose dans son comportement et dans le fait qu'il ne soit pas vraiment proche de qui que ce soit à part de sa chatte, Miss Teigne... Bref, là je pars encore dans mes théories sur les personnages, excuse moi. J'en reviens à ton drabble. J'ai bien le fait que tu aies évoqué un genre d'évènements auquel on ne s'attend pas et surtout qu'on ne pensait pas pouvoir nous atteindre autant... Et j'ai adoré le fait que tu l'aies mis sur un pied d'égalité avec toutes les autres personnes présentes pour l'enterrement de Dumbledore. Une fois de plus, je ne peux que te féliciter pour la chute de ton drabble. Je l'ai tout simplement adorée ! Bref... Magnfiique, une fois de plus.

Voilà. J'ai fini ma lecture de ton super recueuil. Ce n'est pas le premier receuil de drabble que je lis parce que j'adore ça et que j'en lis souvent. Mais je dois dire que jusqu'à présent, j'en avais rarement croisé d'une aussi grande qualité. Chaque personnage que tu as choisi de traiter sont parfaitement IC. Tu as réussi à les cerner eux, leurs personnalités et leur ressenti face à telle ou telle situation avec brio et le pire, c'est que tu y aies parvenue avec si peu de mots... Je ne peux qu'être admirative des personnes écrivant des drabbles parce que j'en suis incapable mais je le suis d'autant plus quand ils sont aussi bien écrits, et bien pensés que les tiens... Sincèrement, ce recueuil est juste magnifique si tu veux mon avis... Et je l'ajoute même à mes favoris tellement il m'a plu... Bref, je te félicite une fois de plus et te souhaite bonne chance pour la continuation de tous tes projets en cours !

Peut-être à bientot, au détour d'une autre review !
Smittina.
Reviewer: princesse - Signé
Date: 20/07/2015 11:43 (Chapitre 1)

Coucou!

Cette fois-ci c'est ton résumé qui m'a taper dans l'oeil... et j'ai été surprise de lire le contenue...
Agréablement surprise même car je ne m'attendais pas vraiment à ça.

Est ce que j'ai précisé qu'à après les Jily mon coup de coeur pour le monde de JKR, c'est Sirius Black?
Non? Maintenant tu le sais... ; )

Du coup quand j'ai vue qu'il s'agissait d'une lettre de Sirius à James, et finalement transmis à Harry, j'ai sautillé de joie.

J'ai beaucoup aimé le passage où Sirius dit dans sa lettre qu'il sera toujours là pour Harry... et que James et Lily ne doivent pas avoir peur!
Le coup du "J'irais à Azkaban pour lui. Je mourrais pour lui..." m'a complètement retournée, surtout quand on sait ce qui arrive par la suite.
On voit bien que Sirius fait l'effort de mettre des mots sur des sentiments qu'il ne veut pas admettre comme la peur, ou une éventuelle mort de ses amis; mais il le fait quand même car il sait que c'est important.

Et on ne peut pas s'empêcher d'être triste quand on sait qu'il n'aura jamais l'occasion de donner cette lettre à James, où même de vieillir avec lui...

C'est poignant, ça parle de la mort alors qu'il y a tant de vie dans ton texte avec l'arrivée du petit James Sirius Potter...

J'ai vraiment aimé! : )

Bisous,
XOXO
Princesse,
Image

Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2975
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: Perles de reviews

Message par LaLouisaBlack » 11 août 2015 - 10:33

Je viens d'expérimenter pour la toute première fois de ma courte existence ce que c'est que recevoir une review de 3 pages dégoulinante de compliments *décède*
Laiss�e par : princesse le 11/08/2015 11:26 pour le chapitre Dark Blue
Salut LalousieBalck!

Alors, ton OS était le suivant sur ma liste de lecture pour le concours de Fleur d’épine, et je dois dire que déjà avec ta photo, ça m’a donné vraiment envie de le lire… en plus c’est un Jily, et je ne vis que pour les Jily (j’exagère un peu mais pas tellement, lol), alors je tiens à te préciser que je ne suis pas vraiment objective même si j’essaie de l’être au maximum. : )
En plus, il me semble que c’est le premier de texte de toi que je vais lire donc j’ai vraiment hâte, alors c’est parti!

Pour le premier passage, je suis toute chamboulée… ça fait un écho à un évènement douloureux de ma vie, donc je n’en suis que plus émue surtout que tu as su mettre les bon mots sur ce que ressentait Lily. La désillusion, l’incompréhension, la tristesse et finalement une sorte de colère inavouée et impalpable.
C’est vraiment bien décrit, avec un beau vocabulaire.
J’avais l’impression d’être moi aussi allongé en boule dans le lit avec Lily, à la regarder pleurer, le regard fixé sur le tableau de William… qui finalement lui fait rappeler son William.C’est vraiment bien dit et j’ai adoré même si je ne suis pas trop fan des textes où Lily est malheureuse, je me sens malheureuse moi aussi… Mais comme je me dis que ton texte est un Jily, la fin va forcément bien se terminer, n’est-ce-pas? (pitié…) ; )

Le passage sur la meilleure amie qui vient à la rescousse de Lily est cliché mais TELLEMENT REALISTE que cela aurait été stupide de pas fait intervenir cet Helen qui semble être d’une grande importance pour notre petite Lily.
Surtout quand elle précise (enfin que toi tu précises, lol): "elle avait besoin d’Helen. Elle devait la sortir du gouffre. «
On sent tout de suite que Lily ne vas pas s’en sortir facilement et on prend conscience alors que le reste de ton texte ne vas pas être une petite promenade de santé, mais qu’il faut bien traverser ce genre de passage dans la vie pour en ressortir plus forte et plus mature (même si c’est dur)… après, James est toujours là! : )
Et j’ai aussi beaucoup aimé les phrases sélectionnées que tu as intégrée dans la conversation entre Lily et son père. C’était bien vue et assez criant de vérité, surtout le coup de la pseudo noyade et tout, par rapport à son état. : )



(Désolée, je suis une vrai bavarde quand il s’agit des Jily, donc j’espère que je ne te saoule pas trop… et puis tu connais le dicton « quand on aime on ne compte pas » donc voilà, j’aime alors je ne compte pas!)



Pour le troisième passage, avec l’arrivée vraiment physique de James alors que Lily est en pleine crise de larmes et de perte de confiance, etc, est une scène qui est juste trop mignonne. Dans le sens, toute douce et sincère. On est pas dans u rapport de force, taquinerie ou séductrice comme on peut retrouver dans les autres Jily.
Ici avec ta plume tu fais apparaître leur relation très pure. James aime Lily, on le sait, mais il est là pour elle, pour la soutenir, prêt à l’entendre parlé d’un autre homme… ce n’est vraiment pas facile pour lui mais il tient coup face à Lily car ils ait qu’elle a besoin que quelqu’un garde la tête froide.
(c’est d’ailleurs ce que j’adore dans leur relation/histoire, et je suis vraiment contente que tu aies mis ça en avant… surtout avec leur antécédents et leurs restes d’amitié de 3e année! C’est poignant, vraiment j’adore!!!)
On sent un peu que Lily à déjà un pied vers le chemin de la guérison. James va l’amener tout droit vers la sortie du long tunnel de la tristesse et c’est vraiment bien parce qu’on comprend qu’ils vont y aller à leur rythme ; )

Ce nouveau passage où James se retrouve encore avec Lily alors qu’elle est dans une salle bondée est vraiment « magique » je ne sais pas comment te dire autrement ce que je ressens. On peut fermer les yeux et on se retrouve avec eux, c’est juste dément l’ambiance que tu as réussit à instaurer.
Et puis, ta phrase "Il y avait lui et elle, et toute la ville sous l’eau. Ils ne pouvaient plus rien faire. C’était l’obscurité.
Et perso; ça m’a donné la chaire de poule et j’ai bien cru que j’allais me mettre moi aussi à pleurer avec Lily contre James (bon sauf que concrètement, je n’ai pas de James sous la main, lol)

Et tu termines en Apothéose, au summum de la gloire, notamment avec cette phrase "« James, fit Lily en posant une main douce sur son visage. Endigue ce flot de pensées qui ne te ressemblent pas, et laisse-moi te regarder dans les yeux. Tu connais ces pages mieux que personne. Tu as commencé à les écrire, tu sais ? »" (désolée je cite le texte mais comment ne pas faire autrement)
On se sent toute retournée et on comprend alors que la tempête est passé et qu’il ne reste plus qu’eux deux et leur amour naissant.
Je sais, ça fait guimauve d’écrire ça, mais j’aime les Jily et tout ce qui peut se dégager de leur histoire, et j’ai lu assez de Jily dans ma vie (et assez écrit) pour reconnaître un BEAU Jily quand j’en vois un, et le tien était vraiment Beau, LalouisaBlack. Il était beau de part toutes tes annotations de détails et de sentiments, par rapport à tes textes de chansons et de phrases, c’était merveilleux.
En plus, le fait d’avoir fait apparaître Lily en « fleur bleu » et très « sensible » est très plaisant car on voit mieux la douceur qu’elle enferme dans son caractère, afin de mieux laisser venir James à elle.

Alors évidemment je ne peux qu’aimer ton texte et je te dis bravo.
Tu n’es que le 3e texte que j’ai lu pour le concours, mais j’ai survolé tous les autres résumés, etc… et tu es mon gros coup de coeur pour ce premier tour.

Encore bravo et je te souhaite bon courage pour le premier tour.

XOXO
Princesse,

PS: je n’ai pas parlé des défauts parce que il n’y en a pas! et même si il y en a, tes mots me les ont fait oublier! : )
Bon, euh, Princesse, je vais te répondre, mais pas tout de suite, je suis au bord des larmes et j'ai en même temps envie de hurler de joie et d'exploser de bonheur.
:coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:
:hug: :hug: :hug: :hug: :hug: :hug:
:oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4499
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: Perles de reviews

Message par princesse » 11 août 2015 - 11:25

Ah oui... j'ai écris tout ça????? :shock: et le pire dans tout ça, c'est que lorsque je relis ma review, je me dis que j'ai oublié de parler de pleins d'autres choses encore... :oops: :oops: :oops:
Mais en tout cas, LaLouisaBlack, j'ai tellement aimé ton texte que tu peux prendre tout le temps que tu veux pour me répondre, il n'y a aucun soucis. Et je vais de ce pas proposer ton OS en coup de coeur si cela ne te dérange pas :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eliah
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6984
Inscription : 03 oct. 2009 - 18:40

Re: Perles de reviews

Message par Eliah » 16 août 2015 - 09:43

Sur ma fic Le Mystère des Vifs d'Or où Albus a une chouette qui s'appelle Clio, j'ai reçu cette review :
Juste pour dire que ma fille cadette (11 ans) s'appelle Clio, comme la Muse, et qu'elle est chouette.
:lol:
Just let go.

Avatar de l’utilisateur
smittina
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 545
Inscription : 18 nov. 2014 - 20:40

Re: Perles de reviews

Message par smittina » 16 août 2015 - 23:43

Recevoir cette nouvelle review à cette heure tardive alors que je désespérais de ne pas avoir beaucoup de review sur mon tout dernier chapitre posté :nif:
Voilà j'ai toujours hésité à lire ta fanfiction, seulement hier je me suis dis que ce serait pas mal de trouver une nouvelle fanfic à suivre; et je suis (re)tombé sur la tienne, et je ne l'ai pas lâché. Je l'ai lu en entier de hier à aujourdhui puisque je tenais absolument à voir la suite et je pensais pouvoir faire durer le plaisir plus longtemps a cause du nombre de chapitres mais un à un, les chapitres s'envolaient, jusqu'à ce qu'il n'y est plus que le lien "précédent" à la fin du chapitre.

Le plus impressionnant, et ce qui selon moi fait que cette fanfiction est exceptionnelle, c'est la régularité dans la qualité de tes chapitres malgré le fait qu'ils soient nombreux ! Jamais je me suis ennuyée pendant ma lecture et cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant captivée par une fic.

Merci pour cette lecture magique
Pour info, il s'agit d'une fiction longue que j'ai commencé à écrire y'a deux ans maintenant et qui contient en tout 70 chapitres de postés... Hé bien cette review là m'a réchauffée le coeur et m'a transporté sur un petit nuage ! Elle m'a même fait oublier le fait que j'avais pas beaucoup de retour sur mon tout dernier chapitre posté !
Fan de James Potter ? N'hésitez pas à rejoindre la Jamesie Team !

Avatar de l’utilisateur
Catie
Goinfre Sérievore
Messages : 3931
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: Perles de reviews

Message par Catie » 19 août 2015 - 23:34

Satchrê a écrit :Coucou :D

Alors j'ai énormément de choses à t'écrire dans cette review parce que je vais en profiter, maintenant que j'ai lu tes magnifiques RàR toutes détaillées, pour revenir sur certains points et approfondir plusieurs sujets. Mais avant, je veux te dire que j'ai été très énervée de lire dans ta note d'auteur que tu n'avais reçu aucune review au chapitre précédent quand tu as posté celui-ci. Je sais bien que tout le monde n'a pas le culte du commentaire et tout, mais il s'agissait quand même d'un chapitre clef, un moment où la relation entre Daphné et Blaise prend un tournant important et je suis sure que tous les lecteurs attendaient ça avec impatience, alors que personne ne prenne le temps de t'écrire au moins quelques mots, ça m'énerve ! C'est dans ces moments-là que je me rends compte que tous les projets et concours reviews n'y changeront finalement pas grand chose et ça me décourage à un point pas possible. C'est vrai qu'il y en a qui râlent parce qu'ils ne reçoivent pas assez de reviews, mais personne ne dit rien quand il s'agit des autres alors que personnellement je trouve que je ne suis pas à plaindre mais qu'il y a plein d'auteurs qui ne reçoivent pas un centième de ce qu'ils peuvent prétendre et non seulement ça m'énerve mais aussi ça m'attriste parce qu'un site comme HPF doit fonctionner grâce aux échanges et que j'ai l'impression que la situation se détériore :( Enfin, à la base je voulais pas écrire un réquisitoire pareil, surtout que tu fais partie des rares auteurs-revieweurs bien conscients de ça et engagés dans le combat de la review. Je t'ai déjà dit que t'étais une chic fille ? *hug*

Bon alors j'ai l'impression d'avoir un travail titanesque qui m'attend dans cette review du coup je ne sais pas du tout par quoi commencer, ça va pas être triste cette histoire, tiens ^^ Je vais peut-être procéder par personnage, ça m'aidera et je pourrais mieux compléter mes oublis ;)

Daphné d'abord. Dans ce chapitre, j'ai été très contente de retrouver en premier sa "partie", son point de vue, je ne sais pas trop comment appeler ça à chaque fois, mais peu importe. Je t'ai déjà dit que j'aimais beaucoup ses variantes dans le format que tu as adopté. Et d'ailleurs je trouve ça très chouette que tu aies effectué ce choix par rapport à ta première fiction parce que ça prouve que tu as progressé et voulu améliorer ton écriture, c'est vraiment louable comme attitude ;) Ici, je trouve que retrouver Daphné et son masque froid et indifférent après le grand chamboulement en fin de chapitre dernier, c'est exactement ce qu'il fallait ! Je n'arrive pas à imaginer un début avec Blaise d'ailleurs, donc je suis vraiment contente que tu aies opté pour ce choix et surtout pour une scène au manoir Malefoy, ce qui a le mérite de nous secouer un peu les plumes en nous rappelant qu'il y a des crimes abominables qui ont lieu dehors et que pour l'instant c'est Drago qui est en train de trinquer injustement. Oui, j'avoue, c'est le genre de choses qu'il faut me rappeler quand je me laisse embarquer dans une romance X) J'ai beaucoup aimé ce début de chapitre. La scène avec les deux soeurs est très émouvante et je commence à mieux cerner les relations que tu leur donnes grâce à ce passage et à tes RàR. On voit bien que tout les oppose et puis avec la rivalité que semblent avoir entretenu leurs parents entre elles, je suis admirative quand même parce qu'elles sont restées en bons termes, se fréquentent quasi quotidiennement et semblent quand même proches. Encore une fois, mais dans un autre genre, la scène câlin m'a énormément émue, et la manière dont Astoria retrouve un peu le sourire grâce à l'attitude "coincée" de son aînée, c'était vraiment adorable. Daphné semble totalement vexée et pourrait même s'énerver si elle ne se rendait pas compte combien ça fait du bien à sa soeur de rire. Sa manière de rester guindée avec indifférence (elle se retient de rire ^^) pour entretenir la joie moqueuse d'Astoria était mignonne comme tout. Et puis un énorme coup de coeur pour le regard reconnaissant que Drago lui adresse parce qu'on en a pas beaucoup parlé non plus de Drago mais c'est un personnage d'après-guerre que je vénère. Je pense que sa rencontre avec Astoria a beaucoup contribué à le faire changer, évoluer, et c'est comme ça que je l'imagine après : toujours soucieux et attentionné pour son épouse. Et donc dans ce genre de situation grave, je l'imagine presque se contreficher de ce qui peut lui arriver tant il s'inquiète pour Astoria.

Pou en revenir à Daphné, j'aime beaucoup la manière dont tu expliques en seulement deux lignes à quel point elle complexe sur sa propre froideur : Elle détestait qu'on se moque d'elle, et encore moins à cause de son incapacité à exprimer ses sentiments. Elle avait l'impression d'être totalement insensible, anormale. J'ai juste adoré ce passage. Bon ça rime un peu à rien de te dire sans cesse que j'ai adoré ce passage en particulier alors que je te les cite tous, mais tu as compris l'idée, je pense X) C'est le genre de phrases qui montrent bien à quel point Daphné a besoin, vraiment, de Blaise, parce qu'il semble être le seul à casser cette insensibilité et donc à la rendre vivante. C'est très beau. Bon, Blaise et aussi un peu Pansy, mais ce n'est pas pareil. D'ailleurs, puisqu'on parle d'elle, je t'avoue que j'ai été très frustrée de la voir arriver et partir aussi rapidement parce que j'aurais voulu que Daphné lui parle un peu de Blaise. Mais en même temps je comprends Pansy qui ne se doute pas un seul instant de ce qui s'est passé dans la vie de son amie en si peu de temps, et puis elle semble être en voie de discussion avec son mari, ce qui signifie qu'ils espèrent pouvoir arranger les choses, qu'ils essayent en tout cas. Et la mention des parents de Pansy me confortent dans ce que j'imaginais : je suppose qu'ils vont tout faire pour pousser Pansy à oublier ce qu'ils doivent considérer comme un "caprice" et la renvoyer dans la maison de son mari, le seul qu'elle ait le droit d'avoir dans sa vie. Oui, je penche dans l'ironie mais je suis sure qu'ils ont une vieille vision conservatrice dans ce genre, surtout que Blaise nous apprend dans ce chapitre que le divorce est toujours mal vu chez les sorciers donc je suis sure que c'est le cas des Parkinson. Et que tu m'annonces leur prochaine venue ne me fait pas forcément vibrer, c'est vrai, mais en même temps je suis pressée de pouvoir les voir et les descendre en flèche X) Parce qu'il faut pas se leurrer, moi aussi je veux que Pansy et Theodore se rabibochent mais pas pour des raison aussi connes que les parents Parkinson ! Mais bien parce qu'ils s'aiment. D'ailleurs j'ai adoré quand Blaise fait remarquer que Theo aurait fini par se noyer (et puis "Theo à la Tamise", je me suis juste, désolée pour l'insensibilité, écroulée de rire XD) ; c'est dit sur un ton léger, plein d'humour, mais on saisit bien le tragique de ce mariage qui capote alors que l'amour est toujours là. Donc, je comprends que Pansy soit pressée comme je te disais, mais je suis quand même frustrée. Ce qui est extrêmement bien joué de ta part parce que la vie c'est ça, on a pas toujours ce qu'on veut quand on veut, on doit attendre, différer, etc. Donc super bravo pour ça aussi ;)

Ensuite j'ai beaucoup aimé les deux paragraphes entre la réponse de Pansy et l'interpellation de Blaise. Pour l'arrivée involontaire de Daphné devant l'appartement de Blaise, bien sûr, mais surtout pour tous les sous-entendus sur le manoir glacé de William et le froid dans les relations du couple. Personnellement, je trouve que Daphné a raison de ne pas faire le premier pas alors que William a montré à quel point il ne se souciait pas d'elle, tellement indifférent qu'il connaît si mal celle qui est sa femme depuis huit ans. En même temps (et c'est très ingénieux encore une fois de le rappeler, surtout que c'est dans la même phrase !), avec ce qui s'est passé entre elle et Blaise, ça paraît un peu gonflé de sa part de faire celle qui est en colère alors qu'en réalité William l'indiffère. Je suis assez impressionnée de voir à quel point elle a du mal malgré tout à remettre son mariage en question. Ça se voit bien dans ses pensées mais aussi dans sa réaction quand Blaise lui parle de divorce et puis dans son comportement quand elle rentre chez elle le soir. D'ailleurs avant de se mettre au lit on voit bien sa confusion dans son désir de ne plus voir Blaise puis la pensée du divorce qui lui échappe, etc. Pour le mensonge qu'elle adresse à William, je t'avoue que ça m'a fait faire la moue. Déjà parce que je trouve ça peu digne d'elle : son excuse est bien trop bancale et risque de s'effondrer en un battement d'ailes, elle aurait pu faire mieux, par exemple dire qu'elle s'est promener un peu au hasard pour ne pas se retrouver seule dans une maison vide (et vlan la petite pique gratuite) ou ne essayer d'évacuer son inquiétude pour Drago et Astoria (attirer la compassion pour détourner la suspicion) (et moi je suis en train de me découvrir un véritable don pour le mensonge spontané XD). On voit vraiment que William est en colère et pas du tout convaincu. Il y a eu le chapitre Retrouvailles aussi où Daphné disait à quel point il peut être jaloux et moi j'ajouterais méchant. Sérieusement, je commence à avoir peur de lui, je me dis qu'il est capable de partir en live et de la frapper :/ Tout le rend plus inquiétant ce gars et je suis pressée qu'on en soit débarrassé -ce qui n'est pas pour tout de suite malheureusement, j'ai bien compris. Tu m'as dit que le bébé c'était plus un moyen de vérification et je ne te remercie pas pour cet indice angoissant. Je me doute qu'il faut l'interpréter dans le sens où déjà il se méfie de l'attitude de sa femme depuis qu'elle a revu Blaise, qu'il est jaloux, suspicieux et tout ça. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser aux meurtres et me dire que son dessein est peut-être encore plus loin. Genre il la teste avant de savoir s'il va l'assassiner ou une connerie dans le genre. Oui, je sais je délire et même je me dis que ça se trouve William n'est même pas mêler aux meurtres parce que c'est quand même une trop jolie solution (mari encombrant = méchant = criminel), mais je n'arrive pas à m'en empêcher ! Je suis un peu rassurée de savoir que je ne suis pas ta seule lectrice à le détester autant.

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle scène Daphné/Blaise. Il y a une chose à laquelle je n'ai pas pensée avant parce que je trouve ça naturel mais je sais à quel point ça ne l'est pas dans le monde de la fan-fiction : l'absence de lemon ! Juste merci, merci, merci, merci ! Franchement, je ne comprends pas que je n'arrive pas à trouver plus souvent des scènes comme celle-ci parce que tu ne dis rien, tu suggères à peine quelques gestes, contacts physiques, et pourtant il y a de la sensualité en plus de la tendresse dans ce passage ! Vraiment je trouve que la suggestion a un pouvoir que tu exploites bien ici, alors merci beaucoup beaucoup beaucoup :D J'ai beaucoup aimé leur face à face imprévu avec leur surprise, leur gêne et leur envie, leur mauvaise foi. C'est juste délectable ce jeu d'indifférence au niveau de leurs paroles alors que leur posture tendue et leurs yeux disent à quel point il s'en moquent du reste ; sérieusement quand Daphné mêle le procès de Drago à la conversation c'est juste absolument ex-ce-llent. De la même manière je raffole de Daphné qui dit que c'est mal ce qu'ils font après avoir mêlé Emily à la question alors que c'est plus la jalousie et la possessivité qui parlent (sinon elle s'en voudrait pour William héhé). Je trouve que tout ça, sous un voile un peu comique ou au moins moins sérieux, ça montre bien à quel point tout est sérieux justement entre eux, à quel point c'est fort aussi. Du coup on a un rendu très très réaliste au niveau des comportements et pour ça aussi tu mérites de sacrées félicitations, Catie ! Surtout que tu arrives quand même à mêler la tendresse amoureuse de Blaise à la crise de jalousie de Daphné ; je suis totalement gaga du moment où il se rend compte de la tension de Daphné, de son mal-être et comment en une phrase il arrive à l'apaiser. A aucun moment ils n'échangent de déclarations ou de promesses, mais on sent que tout est là, à nouveau, comme il y a dix ans, et c'est juste super émouvant. Même si Daphné fout tout (plus ou moins, j'aime bien dramatiser) en l'air après. Mais bien sûr il y a cette question de divorce à laquelle on revient. J'épilogue pas sinon je vais finir par pleurer. J'ai beaucoup aimé l'analyse de Blaise en tout cas parce que ça a le mérite d'éclaircir complètement tout ce qu'on ne saura pas clairement par Daphné, parce que je pense qu'au fond d'elle elle ne veut même pas penser à tout ça, donc pas reconnaître cette analyse. Breeeef. Ah et au passage j'ai été bien satisfaite de savoir que Blaise a dit à Emily qu'il avait recouché avec une ex X) Oui je sais je suis vilaine de jubiler du malheur des autres, mais comme je sais qu'elle ne va pas disparaître du décors pour autant je préfère profiter de ce grand moment de victoire et essayer de me représenter sa tête ulcérée bwaaaaaa X)

Bon et puis je crois qu'il est temps d'en revenir à Harry et à la grande affaire policière de My life would suck without you. Alors je n'ai pas vraiment été surprise de voir Harry débarquer et puis j'ai adoré le regard navré qu'il lance à Blaise en mode "sérieux, tu sais pas que je suis Auror ?", c'était trop drôle. Au début de la conversation par contre j'ai un peu eu peur parce que le misérabilisme une fois, ok, mais deux fois, non, ça faisait trop ! Mais en fait, c'est juste que tu préparais sa véritable entrée en scène, bravo encore une fois. Je pense qu'il ne faut pas que tu t'inquiètes en tout cas, tu as réussi ton pari de garder le personnage crédible au milieu de tous les Serpentard. Je trouve même que tu exploites bien sa part Serpentard sans le dire, ce qui encore une fois est très fin et anti-cliché et mérite des félicitations. J'aime beaucoup aussi l'idée qu'il vienne partager l'avancée de son enquête avec Blaise parce qu'on voit bien, comme tu me le disais en RàR que leur relation va évoluer et ça ça me plaît énormément. Je suis un peu déçue que mon super plan d'enquête (Daphné qui soupçonne William et se joint à Blaise pour découvrir la vérité) ne soit pas le bon, mais bien contente que tu le trouves sympa quand même, merci :) Les trois indices que tu nous apportes sont vraiment sympathiques. Déjà je te félicite pour les détails et le naturel avec lequel tu les introduis : cette affaire Levingstone, j'ai trouvé ça génial ; et puis la lettre et l'alibi de Drago ça m'a redonné le sourire aussi ! Pour l'organisation sang-purs sans vouloir faire ma blasée je pense qu'on avait tous compris. L'indice sur une présence féminine est intéressant parce que je ne pensais pas qu'une femme serait si active sur le terrain des meurtres (pas très aristocratique XD). Je t'ai déjà dit que je trouvais louche le rapprochement entre Emily et Blaise, non ? alors est-ce que je te dis ce que je pense là tout de suite ou pas ? Je vais m'abstenir et revenir à Milicent. Je suis contente que tu apprécie le personnage et surtout que tu me préviennes de sa future "maltraitance". Elle serait liée aux Sanders alors ? La seule véritable question que j'aimerais te poser (et à laquelle j'aimerais bien avoir une réponse surtout ^^) c'est est-ce qu'ils ne sont que trois ? Parce qu'il y avait eu ce témoignage mais en même temps personne ne sait encore qu'elle est l'ampleur du réseau des neo... Ah et merci pour la confirmation sur leur organisation, je savais bien que c'était le cas *fierté de la fille qui a enfin deviné quelque chose* Si Emily et William sont tous les deux neo, la bonne nouvelle c'est qu'ils s'entre-consoleront à Azkaban de leurs déboires amoureux X) Je dis ça sur un ton sarcastique et moqueur mais en fait l'idée me fait flipper parce que Emily sait que Blaise a couché avec une ex et que William soupçonne des choses, donc le rapprochement peut se faire rapidement si Emily lâche ça au détour d'une conversation. Ou même en fait si c'est son frère qui est neo avec William, parce Logan peut très bien rapporter la rupture de sa soeur sur un ton anodin, ou même râler parce qu'ils se sont éloigner du grand avocat Blaise Zabini. Tiens et je me demande dans quelle mesure le rapprochement de Blaise et Daphné était inévitable avec cette série de meurtres ; ce serait ironique si William est neo et qu'en oeuvrant pour sa cause m*rdique il a oeuvré à sa séparation ^^

J'espère ne rien avoir oublié. Je t'avoue que cette review m'a lessivée. Je te recontacte par mp, n'hésite pas à me dire si j'ai oublié quelque chose dont tu voulais reparler ;) Et puis merci à toi, vraiment. Cette histoire est magnifique Catie et ces reviews tu les mérites, sincèrement, alors j'espère bien qu'elles te remontent le moral. Bises. Sat'
Alors, là tout de suite, j'ai pas les mots, je suis juste immensément reconnaissante. Merci Sat'. Juste merci. :hug: :hug: :hug: :hug:

Ne me cherchez pas, je me suis envolée de bonheur parmi les nuages. :mrgreen:
Image

Au printemps, les fleurs se multiplient... et les reviews aussi !
Retour du Défi Review
Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce topic

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2461
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: Perles de reviews

Message par Satchrê » 20 août 2015 - 11:58

T'es un ange :hug:
Je suis contente que cette review t'ait fait plaisir :biz:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13176
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Perles de reviews

Message par Ellie » 21 août 2015 - 19:40

Dans une RàR de Bloo :
Merci beaucoup pour ta review Effy
J'ai ri :lol:
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Bloo
Brocéliande Queen
Messages : 2655
Inscription : 10 avr. 2012 - 17:45

Re: Perles de reviews

Message par Bloo » 22 août 2015 - 18:25

Hein, c'est moi qui ai écrit ça ? Désoléééééééééée Ellie, j'ai repris l'écriture du mystère d'Effy ces derniers jours, à un tel point que je mange Effy, je dors Effy, je pense Effy et j'écris aussi Effy apparemment :lol:
grl pwr ♥


Les zibelines triompheront bien : chapitre 2 en ligne ♥

Avatar de l’utilisateur
selket
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: Perles de reviews

Message par selket » 24 août 2015 - 19:02

Une review tellement adorable de Bloo sur un OS qui me tenait tellement à coeur (Soleil d'Orient) Je suis nulle pour répondre au reviews mais à chaque fois je suis touché. Et celle-ci est une des reviews qui m'a bouleversée. Encore merci Bloo :hug:

Ouah, c'est un superbe texte selket, et c'est vraiment dommage que tu n'aies eu qu'un seul retour dessus jusqu'à présent !

Au début je me suis dit que 600 mots, c'était un peu court, en général je lis des textes plus longs (voire des fictions longues, surtout en ce moment), mais il y a une vraie poésie dans ton texte que l'on aurait peut-être pas retrouvé s'il avait été plus long et rien que pour ça, sa taille me convient donc. Puis, finalement, tout est dit, il ne faudrait pas de mots supplémentaires, tu nous donnes tout ce qu'il y a à savoir et nous laisse juste de quoi poursuivre le rêve, imaginer la suite, l'adaptation de Padma à Poudlard.

Je crois que c'est la première que je lis sur les Patil quittant tout juste l'Inde. Moi-même, j'ai toujours pensé qu'elles se rendaient régulièrement en Inde mais vivaient en Angleterre, et ta vision très originale me plaît donc beaucoup. Puis vraiment, il y a cette poésie, cette magie dans tes mots, dans tes rimes, dans tes phrases qui évoquent des paysages et mille couleurs splendides, c'est vraiment magnifique. Rien que pour la forme, je te mettrai déjà cinq étoiles.

Mais il n'y a pas que la forme. C'est l'un des premiers textes que je lis dans lequel on saisit aussi pleinement le contraste entre Padma et Parvati. On les imagine toujours proches parce qu'elles sont jumelles, pourtant elles sont envoyées dans deux maisons différentes et cela suppose au minimum une différence de caractère. Là, tu l'illustres à merveille, et je trouve ça très fort quand Parvati quitte le wagon en quête de nouveaux camarades, laissant seule sa jumelle. Elle l'abandonne en quelque sorte, et je ne dis pas ça péjorativement, elle a bien le droit de nouer de nouveaux liens. Mais elle ne reste pas pour Padma, le lien entre elles n'est pas si fort que cela, et c'est tout de même rare, de voir ça. Violety a écrit sur Parvati, on voit toutes les deux les soeurs brouillées, mais dès le départ comme ça... On devine de la tendresse, de l'attachement, mais pas suffisamment fort pour qu'elles restent ensemble et du coup, j'ai comme l'impression que Parvati, elle, considèrera l'Angleterre comme son pays parce qu'elle va s'y faire des amis alors que Padma restera profondément Indienne. Si ça se trouve, ce n'est pas du tout ce que tu imagines, mais ton texte m'a fait voyager, rêver, imaginer, et c'est le propre d'un texte réussi.

Pardon pour cette review très décousue et merci pour ce joli moment.
Image

Avatar de l’utilisateur
smittina
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 545
Inscription : 18 nov. 2014 - 20:40

Re: Perles de reviews

Message par smittina » 11 sept. 2015 - 23:04

Recevoir ça au sujet de mon UA :
VICKY 72 a écrit : Bon, au bout de 42 chapitres (qui m'ont littéralement embarquée sans que je n'oppose de résistance) je prends enfin le temps de t'écrire une review !

Pourquoi maintenant? Parce que Lily a enfin mis à jour son statut de Gardienne et que je peux, de mon côté, mettre à jour mes pensées vis-à-vis de ta fiction : C'EST UN TRUC DE DINGUE !

J'ai lu beaucoup de fictions, que ce soit sur Harry Potter (beaucoup beaucoup beaucoup ...), Orgueil et Préjugés, des séries télés, d'autres livres mais là, je dois t'avouer quelque chose d'important que je n'ai dit que deux fois : je suis subjuguée. Tu as un talent monstrueux pour cette fiction qui, certes, ne respecte pas le canon, mais contient tout ce que les lecteurs passionnés adorent : suspens, passion, humanité, courage, détermination, humour et j'en passe.

Les fictions comme celles-ci sont tellement difficiles à écrire, de part tout ce qu'elles englobent (la trame, le second plan, les multiples intrigues), que la tienne a complètement annihilé toute retenue chez moi. Je devais bosser mes cours pendant mes deux jours de congés et voilà que depuis hier soir je me suis lancée à lire ta fiction!

Pourtant, je ne te cache pas qu'au premier abord, je n'ai pas compris pourquoi tant de personnes l'avait aimée. Ce n'est pas du tout une critique, c'est que ton résumé faisait référence à un UA avec James vivant et Lily morte et je ne comprenais pas comment les gens pouvaient être si attirés par qq chose d'aussi éloigné de la réalité du film. Après réflexion, je me suis dit qu'elle était aussi légitime que tous ceux qui nous font des pairings ou des Drarry et autres (parfois très bien écrits mais qui ne sont pas dans mes préférés ^^). Donc, je me suis lancée en te laisant le bénéfice du doute et je dois dire que pouvoir voir James et Harry évoluer dans un monde où ils n'auraient pas été séparés mais énormément plu, dès le début. Les voir entourés de Sirius et Remus aussi. Le fait que ta trame reprenne à la fois des extraits des livres combinés à ta propre imagination donnent des situation tout bonnement géniales.

En bref, après ce roman que je viens d'écrire et avant que tu me crois totalement timbrée, il faut que tu saches tu as un magnifique talent, que tu le mets parfaitement en valeur depuis le début de cette fiction et que je te remercie pour ces moments de plaisir que tu nous procures à nous, fan de cette oeuvre. Merci merci merci !
Et... mourir ? :mrgreen:
Non, j'exagère bien sûr mais je sens que je vais avoir beaucoup de mal à répondre à une review pareille parce qu'elle m'a literalement scotchée ! :shock:
Ne me cherchez plus. Je suis loin très loin. Dans les cieux !
Fan de James Potter ? N'hésitez pas à rejoindre la Jamesie Team !

Avatar de l’utilisateur
Kriss
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2506
Inscription : 14 juin 2010 - 23:53

Re: Perles de reviews

Message par Kriss » 22 sept. 2015 - 12:20

Dieu/Coyote a écrit :[...] Tu as parfaitement compris que la structure doit mettre en image, en valeur, le propos. Et là, ça le fait. Dimension SWAG DE POULE. [...] Bref, deux persos pour le prix d’un. Un Oscar que l’on découvre, un Scabior que l’on découvre en même temps qu’il découvre Oscar. Matriochka style baby. [...]
Première review officielle de Dieu sur une de mes fics. Et en plus sur un texte que j'aime d'amour. Et en plus avec une avalanche de compliments, venant de la part d'une meuf dont j'admire l'écriture. Et en plus avec des bouts d'humour dedans pour alléger l'atmosphère.

GNUH ♥

Image

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2461
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: Perles de reviews

Message par Satchrê » 24 sept. 2015 - 09:45

Weasley16 a écrit :Salut Satchre!

Ton texte est fluide, agréable, rythmé, c’est un plaisir de le lire !

Ce rôle d’observatrice sied très bien à Dominique. Tu donnes très peu de détails sur Dominique, pourtant la façon dont elle regarde le monde, dont elle juge les autres, permet au lecteur d’imaginer un tas de possibilités se créer autour d’elle, de ses espoirs, de ses désillusions, de sa fragilité, de sa jalousie envers sa sœur dissimulée sous un masque de dégout. Le détail sur les lunettes est parfait, on cerne très bien bien un personnage en mal d’amour et d’attention. (c’est comme ça que je la vois en tout cas, j’espère que ça ne pose pas problème ! :D ) Bon, après, ça reste très mystérieux. On parle d’un bonheur qui a existé et qui a disparu, mais les adultes ne s’en rendent pas compte. Les enfants sont donc les plus lucides. Pourquoi ce bonheur s’est-il envolé ? La rentrée des enfants à Poudlard est l’unique responsable ? Ou bien est-ce juste l’affaire du temps ? Ou bien seulement une sorte d’amertume liée à la guerre qui a toujours existé et Dominique, qui grandit, s’en aperçoivent seulement maintenant ? Je ne sais pas si le texte suivant apportera des réponses, ou bien si cela doit rester mystérieux, comme une vague impression nostalgique qui se diffuse au fur et à mesure de la lecture… Bien joué en tout cas et à bientôt pour le prochain chapitre J





(PS/la banière de Fleur d’épine est super et ton texte lui rend honneur, ça fonctionne très bien comme un tout !)
J'ai pas compris le "J", mais Merlin que cette review est magnifique :coeur: Ca fait juste tellement plaisir une analyse pareille parce qu'elle est tellement juste quand il est question du mal-être dissimulé de Dominique, et puis du bonheur "envolé" ! Je suis juste totalement in love with it ! thank you very much Weasley16 ♥
Image

Avatar de l’utilisateur
Weasley16
Titulaire des ASPIC
Messages : 253
Inscription : 09 août 2015 - 12:58

Re: Perles de reviews

Message par Weasley16 » 24 sept. 2015 - 15:40

Oh Satchre! Je suis trop contente que cette review te fasse plaisir! Et d'avoir reussi à cerner ton personnage, mais c'est tout à ton honneur, tu as réussi à faire passer ce que tu voulais!
Pour le "J" je crois qu'il y en a de dissimuler dans toutes mes reviews. C'est un smiley :) , qui, une fois copié coller de mon éditeur de texte à éditeur de review se transforme mystérieusement...
Image

Avatar de l’utilisateur
Lillix3
Elève de troisième année
Messages : 41
Inscription : 23 sept. 2015 - 22:59

Re: Perles de reviews

Message par Lillix3 » 25 sept. 2015 - 18:58

Je pense qu'on ai tous d'accord, après une journée merdique où on a eu envie de crier à tout le monde "F**K je n'aime que moi bitch" :nif: un review peut tout changerrrrrr !! Et ça été le cas pour ma fanfiction "Des poissons dans le ventre" sur une jeune fille enceinte de Sirius Black où Foreigner m'a laissé ça

"Que dire de ta fiction?? Elle est tout simplement géniale! Originale, bien écrite, agréable à lire, toujours là où on ne l'attend pas! Bref, j'adore et j'adhère totalement, à tel point que je n'ai pas su m'arrêter une seule fois depuis que j'ai commencé à lire! Je te remercie beaucoup pour les chapitres déjà publiés et te dis à très bientôt pour la suite."

Vous savez c'est le genre où à la fin vous lâchez un gros "Ooowwwwwww" bien mielleux et que dans ta c'est "Yes babe I'M KILLING IT" :beer: .
Foreigner, si tu vois ça, je te lâche mille bisous encore et encore :ange:
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, cheers !
Ma fiction en cours : Des poissons dans le ventre

Avatar de l’utilisateur
smittina
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 545
Inscription : 18 nov. 2014 - 20:40

Re: Perles de reviews

Message par smittina » 03 oct. 2015 - 20:50

Une perle de Weasley16 que j'ai découverte avec quelques jours de retard (pour ne pas dire semaine...), sur ma fiction concernant Frank et Alice Londubat.
C’est toujours un plaisir de lire cette fiction ! J’avais loupé pas mal de chapitres et je suis contente de revenir et d’en avoir un tas à dévorer !

Tu tiens toujours aussi bien tes personnages. Même si l’adolescence passe, tous deux gardent leur particularité qui fait leur attrait. On imagine très bien Alice, enfant vive, énergique, devenir une jolie jeune fille attirante, pleine de vie, active une fois que les affres du temps auront fait leur affaire… Même elle ne semble pas s’en rendre compte ! Heureusement qu’Andrew va agir comme un détonateur.

Quant à Franck… C’est mon chouchou. C’est un personnage énormément touchant, très délicat, sensible. Il est peut-être long à la détente, mais je trouve que tu décris avec énormément de justesse ses réactions face au monde qui l’entoure, sa maladresse. Il me donne l’impression d’être un doux rêveur, perdu dans le jardin de ses pensées, avec Alice qui semble autant être une porte sur l’extérieur que l’étoile qui éclaire son petit monde. Bon, pour tout t’avouer, je suis un peu amoureuse de lui…. C’est pour ça que j’ai l’âme poétique haha. Ce personnage est très beau, très réussi, sa relation avec Alice est fluide, évidente, malgrès les « complications » Bravo !

Enfin, on reste dans une sorte de légèreté salutaire par rapport aux événements qui vont leur tomber dessus après Poudlard. Même si les relations amoureuses ne sont pas évidentes, on à l’impression d’un apprentissage du monde en douceur, contrairement peut-être, aux maraudeurs. Combien d’années ont-ils de plus qu’eux dans ton histoire ?

J’ai hâte de revenir lire la suite. Ton écriture est très douce, un peu mélancolique parfois, ce qui permet de ne pas lire juste une « simple histoire d’amour » mais un beau récit dans laquelle la joie et la gaieté que tu arrives à faire passer au lecteur revêtent parfois une jolie note d’amertume. Bravo :)
UN GRAND MERCI A TOI :hug: :biz:
Fan de James Potter ? N'hésitez pas à rejoindre la Jamesie Team !

Avatar de l’utilisateur
selket
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 16 oct. 2013 - 11:59

Re: Perles de reviews

Message par selket » 14 oct. 2015 - 09:31

Une magnifique review de chouette :D Je sais pas quoi répondre à ce concentré de mignonitude et mots touchants. un énorme merci :biz:
Lentement, elle s’étiole dans cette prison de tissus et d’armatures.

Wahou. Comment peux-tu écrire ça ? Comment ?

C'est merveilleux. Splendide, fantastique, magique. J'ai pleuré, tu sais ? Vraiment, tes mots m'ont émue aux larmes, et tu vas vite te retrouver dans les coups de coeur. J'ai été touchée par ta plume, si belle, si fluide. J'avais l'impression d'évoluer dans un rêve, tant tu nous immerges dans ton univers, ou plutôt dans celui de Narcissa. Je te présente mes excuses pour cette review incompréhensible et obscure... Mais ton texte m'a vraiment retournée, et je ne trouve pas les mots pour te dire à quel point ton talent est immense. Bravo pour ce bijoux, pour cette merveille.

Chouette.
Image

Avatar de l’utilisateur
Catie
Goinfre Sérievore
Messages : 3931
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: Perles de reviews

Message par Catie » 25 oct. 2015 - 18:10

Pinkgrass a écrit : Hello. Je dois arrêter ma lecture ici pour l'instant, mais je tenais à laisser mes impressions, et dieu sait qu'il y en a ! (dans le bon sens)

Petite confession, j'aime beaucoup les histoires sombres et j'ai du mal à en trouver qui me plaisent dans la fanfiction, et j'ai aussi un peu de mal avec les personnages contemporains de Harry... tout ça pour dire qu'avec ton histoire, j'ai touché le jackpot. Déjà, parlons de Blaise. Ou plutôt du duo Blaise/drago, parce que visiblement, ils sont tous deux dans la même galère et on le ressent tout au long de l'histoire. En fait, je les aime autant que je les déteste. Je les adore parce qu'il sont très réalistes, parce que j'aime leur évolution (ce fossé entre les petites terreurs à Poudlard et maintenant... le chaos) et de l'autre côté, je les déteste pour leur lâcheté. C'est un truc avec lequel j'ai du mal, on sait qu'ils veulent que le "bien" l'emporte, mais ils ne font rien pour aller dans ce sens non plus. C'est même pire que de la lâcheté, à vrai dire, ils continuent de faire tout ce qu'on leur dit de faire (je pense notamment à la mère de Zabini et à la petite fille tuée du premier chapitre) en comptant sur les autres. Ils attendent simplement. Ils espérent. Mais c'est un point de vue que j'adore lire parce qu'on se met à leur place, en fait. En situation de guerre, que ferait-on réellement ? Aurait-on le cran de résister ? (oui, ta fiction me pousse à la réflexion haha). Tout ça pour dire que tu mets très bien en scène Blaise : j'ai terriblement envie de le détester, mais je n'y arrive pas. Bravo, vraiment.

Bref, l'univers alternatif n'est pas non plus le genre vers lequel je me tourne facilement mais la prise de pouvoir de Voldemort m'intéresse pas mal et je trouve que tu le traites très bien, même si c'est horrible... Mention spéciale à l'Ordre et la horde de trolls qui m'a fait sourire dans ce dernier chapitre et qui fait respirer un peu.

Désolée pour la review brouillone, j'ai l'impression d'avoir plein de choses à dire et le temps me presse (mais il me reste encore une bonne partie de l'histoire à lire donc j'aurais l'occasion de t'en faire part !). A bientôt :)
Parce que ça faisait des semaines que je ne recevais quasiment pas de reviews sur cette histoire à part celles de mes lecteurs habituels, qui me font bien évidemment très plaisir, mais qui me donnaient aussi l'impression que personne d'autre ne lisait cette fic. Du coup je suis extrêmement touchée par cette review de Pinkgrass, un grand merci à toi ! :hug: :hug:
Image

Au printemps, les fleurs se multiplient... et les reviews aussi !
Retour du Défi Review
Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce topic

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4499
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: Perles de reviews

Message par princesse » 30 oct. 2015 - 18:32

Review de SsnapeetHgranger10:

Hello !

Encore une fois ce fût un chapitre en émotion, la lecture se fait avec fluidité accompagné d'une petite boule à la gorge pour ma part. On ressentait parfaitement les émotions de chaque personnages, de James, de Lily etc... Etant une grande fan du couple Charlotte et Henry c'est difficile de lire des passages avec seulement Charlotte...

Ce style d'écriture comprenant des émotions fortes n'est vraiment pas quelques choses de facile à réaliser et pourtant tu nous montres une fois de plus tes talents dans n'importe quel style pour t'en sortir avec brio. Tout était réaliste comme il le faut et les caractères des personnages toujours aussi bien respecté.

James me fait vraiment de la peine dans cette fiction, la seule chose dont on envie de faire et de le prendre dans ses bras exactement Lily. Voir inversement des rôles est je dois le dire très intéressant, le fait que ce soit elle qui fasse les efforts pour qu'il la voit me plait énormément.

Tout ça pour dire que comme d'habitude mon petit coeur battait au rythme de ce chapitre, se serrant au passage fort en émotion et que c'est toujours avec un petit sourire aux lèvres et l'envie de continuer de te lire que je l'ai fini. Tu as vraiment trouvé le thème/sujet qui te va le mieux, celui avec les maraudeurs, et tu excelles vraiment dans l'écriture de ces fanfictions qu'importe l'ambiance elles sont toujours toutes très bien.

J'ai hâte de lire la suite, découvrir la façon dont Lily va s'y prendre pour rendre un peu de joie de vivre à James. Et bien entendu j'ai été tellement contente de voir que tu allait faire autant de chapitre que j'ai sauté sur place comme une enfant le jour de noël, tu nous gâtes !

Je te fais de gros bisous ma princesse et on se retrouve bientôt pour une autre fiction :)

Bises ♥
Ca fait du bien au moral... surtout quand on se sent pas dans son assiette!
Merci ma belle :hug: :hug: :hug:
Image

Avatar de l’utilisateur
Labige
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6554
Inscription : 11 juin 2010 - 17:16

Re: Perles de reviews

Message par Labige » 12 nov. 2015 - 20:08

blantello a écrit :Alors, j'ai plusieurs points à aborder, sous la forme de 3 paragraphes et 12 sous-paragraphes. Bien, commençons, hum hum.
*évite les jets de tomates*
Ok, ok je fais court!

Tout d'abord j'ai lu plusieurs de tes autres fics ( beaucoup d'O.S.) et je dois dire que j'aime vraiment ta façon d'écrire et de revisiter le canon!
(L'affaire Waterhaja m'a bien fait rire!)
Et comme je ne pense t'avoir beaucoup laissé de reviews: Mea Culpa, parce que je suis fan!

Ensuite ( c'est le 2ème point sur 3, t'inquiètes j'ai bientôt fini :D ), ton idée de concours m'a pas mal plu, et vu la quantité de textes qui a suivi, je pense que tout le monde a trouvé que c'était une bonne idée. Alors imagine, moi, la petite lectrice perdue, mais TRÈS contente, au milieu de toooouuuuutes ces fics qui ont pullulées!
´Fin bref, bonne idée à retenir et à passer à la postérité.

Et en conclusion ( oui je suis en train de te faire un commentaire composé de français même si j'ai déjà passé le bac! ;) ), je te donne quand même mon avis sur cette fic de l'Happy Blackday, et comme tu le dis, même si c'est plus centré sur Walburga, ça permet tout de même de comprendre la relation de Siruis avec sa mère.
J'ai très apprécié donc congratulation ( à dire avec l'accent français en anglais)!

Et d'ailleurs comment vous faites pour qu'il n'y ait pas 2 textes qui soient sur le même anniversaires de Sirius? Vous vous mettez d'accord avant, genre moi je prends cette anniv´ et toi celui la ou c'est juste du hasard?
Les voies de l'écriture sont bien impénétrables pour moi!
Bon ba j'aurais quand même pas fait court!
Bon finalement, sa review ne parle pas trop de l'OS mais qu'est-ce que ça m'a fait du bien de lire ça ! :biz:
ImagexImagexImage

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4499
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: Perles de reviews

Message par princesse » 22 nov. 2015 - 18:38

Quand tu te connectes, que tu vérifies tes reviews et que tu tombes sur ça :coeur:

Merci LilyGinny! :hug: :hug: :hug:


(veuillez m'excuser pour cette review un peu longue et hors sujet!)

Hey Princesse !

Bon je t’ai déjà harcelé hier mais ton nouveau chapitre m’oblige à le faire de nouveau ! Merci d’ailleurs pour ta réponse à mes questions, je comprends mieux ton choix de date maintenant. En fait je ne pense pas l’avoir dit mais les images sont magnifiques…

Tu ne peux pas savoir à quel point j’étais heureuse en le découvrant ce chapitre… Je sors d’une journée de concours particulièrement difficile et ce nouveau chapitre de First Impression est arrivé a point nommé.

Bon je te préviens il va falloir que tu t’accroches, mon cerveau qui est en compote après trop d’heures de physique est parti dans des extrapolations pas possible. Au départ j’avais prévu de faire un commentaire sur ton nouveau chapitre et puis finalement c’est parti totalement en cacahuète ! Une véritable dissertation sur ta fic entière s’est laissé tapée sous mes doigts.



Bon je vais quand même te parler un peu de ce chapitre avant de te montrer jusqu’au ma folie peut aller, c’est pour ça que je suis là initialement !

En fait j’ai adoré ! Bon ce n’est pas nouveau, ni très élaboré mais c‘est vrai ! On sent que tout le décorum qui entravait tous les mouvements de Charlotte chez son oncle et sa tante n’a plus lieu d’être à Poudlard. Les relations fille-garçons et tout… c’est cool ! ça fait découvrir autre chose. En plus on entre dans la période que je préfère dans ce genre d’histoire, celle où commencent les ennuis amoureux. Charlotte qui se croit abandonnée, ses sentiments mélancolique, c’est génial !! J’ai particulièrement aimé le « Ne lui a-t-on jamais appris qu’un demoiselle ne marmonne pas ? » surtout venant d’elle… Et cette phrase que tu répètes plusieurs fois : Il n’est pas bon de grandir trop vite… Encore une fois, on se rend compte de la jeunesse de Charlotte par rapport à Henri. Son impatience à avoir des nouvelles alors que lui de son côté est tout à fait capable de vivre normalement sans penser chaque instant à elle.

Je te préviens ça va être une période où je vais détester Henri ! Par pur solidarité envers Charlotte hein ! Bien sûr dès qu’il réapparaitra je redeviendrai une de ses fans inconditionnées… *irrécupérable*

Après Henri celui que j’aime le moins dans ce chapitre est bien sur Aro… Poudlard lui donne des ailes à celui là ? Non mais il se croit ou !! Avec son vouvoiement et ces geste inappropriés, non mais franchement !!



Autrement j’ai beaucoup aimé Una et aussi Minerva. Décidément la voir en capitaine de quidditch c’est juste parfait ! A chaque fois je me rappelle des scènes du canon ou Lee Jordan commente les matches et où elle ne peut s’empêcher de devenir totalement partial. Et Maximus aussi !

Enfin encore une fois ce fut un très beau chapitre !(d’ailleurs j’ai juste relévé deux petites coquilles à la fin du chapitre tu as écrit en réussissant à extrait mon poignet au lieu de extraire. Et la phrase d’après il me regard au lieu de regarde.)



Bon voilà pour ce chapitre ! J’espère avoir été un tant soit peu cohérente dans mes propos ! Maintenant je vais te parler de cette fameuse "dissertation" que mon cerveau a pondu sur ta fic. Attention ! Ca va faire peur ! C’est une vraie dissertation hein !! avec développement, trois parties et tout ! Bon ça fait depuis le bac de français (ou de philo mais ça ne compte pas^^) que j’en avais pas fait donc c’est surement décousu et bien moins formel aussi ! En fait tout a commencé quand je me suis posé la question « En quoi la fic de Princesse est totalement dans le style Austenien ? » Et bien voici en directe la réponse pour toi (je te passe l’introduction ! et passe direct au développement…) :

1) La société et l’écriture

Alors tout d’abord tu nous décris un société sorcière où les règles de conduites sont strict et peuvent être assimilées celle de l’époque de Jane Austen. Je ne m’attarderai pas sur tous les détails car ce qui est le plus frappant est la façon dont tu tournes cela. Comme la célèbre écrivaine on sent la critique de ses mœurs, à travers le personnage de Charlotte un peu, celui d’Henri où celui d’une avec sa phrase sur la place des femmes dans ton dernier chapitre. De plus comme elle tu dépeins un seul point de vue, celui de l’héroïne, que l’on voit évoluer, c’est une chose que j’ai toujours aimé. Elle tente, échoue, se relève, teste. Une vraie héroïne austenienne !! D’ailleurs je vais rebondir sur cette phrase pour partir dans la deuxième partie qui m’intéresse particulièrement les personnages !

2)Les personnages

Je ne sais pas si tu as déjà lu tous les romans de Jane Austen mais je me suis amusée à coupler tes personnages avec des héros de Jane Austen. (oui oui je suis folle ! mais ça m’a bien amusée !!)

Je vais commencer par… Walburga tiens ! Elle ça n’a pas été très difficile. Quand j’ai lu la scène où elle est dans le salon à jauger Charlotte d’un air hautain quand Henri veut la voir l’image de Caroline Bingley s’est tout de suite imposée ! Oui c’est parfaitement cela ! Froide hautaine, de parfaite éducation, une jeune femme ‘accomplie’ en tous points mais terriblement ennuyante !

Elizabeth ensuite. Elle je trouve qu’elle a par certains cotés des ressemblances avec Elinor Daswood. Son coté protecteur pour sa cousine, qu’elle aime beaucoup ou sa façon de mettre ses sentiments de coté pour laisser la place aux autres. Mais son coté un peu ‘osé’ comme lorsqu’elle porte cette robe si peu appropriée pour monter à cheval me ramène un peu aussi à Isabella Sorpe dans Northanger Abbeye.

L’oncle de Charlotte lui est plus dur à cerner. Un petit coté binveillant de Mr Bennet je pense mais sa volonté à tant vouloir trouver un bon parti pour sa fille ou sa nièce ne reste pas facile à attribuer…

Sa tante elle ressemble un peu à Mrs gardiner dans orgueil et préjugés car elle souhaite tout de même le bonheur de sa nièce mais son intransigeance face aux écarts de conduite m’ont un peu fait penser à Mme Ferrars (dans raison et sentiment) ou Lady Catherine, ce qui m’a beaucoup fait rire d’ailleurs !!

Minerva c’est Charlotte Collins, raisonnable, sans réel romantisme. Mais on pourrait aussi ajouter Mrs Weston (dans Emma) car elle a quand même un sacré caractère et une belle autorité.

Maintenant passons à Aro… Nous ferais tu un Willoughby là ? En version faux timide ? J’adore !!

Un gros morceau ensuite ! La fameuse Charlotte ! Sensible, romantique, musicienne, fragile et forte à la fois, mélancolie amoureuse, comment ne pas penser à…Marianne ! Oui c’est parfaitement ça, Marianne Dashwood, personnage sublime d’ailleurs ! Son coté candide parfois, sa jeunesse, et son manque maturité me font aussi penser à Catherine Morland ou encore Georgianna Darcy. Mais je complèterai le tableau de ton héroïne par un petit soupçon d’Elizabeth Bennet. Par sa façon d’être par rapport aux mœurs, sa rébellion, ou encore son gout pour le grand air.

Enfin le dernier et pas le moins intéressant… Henri Potter ! Est-ce un Darcy ? Un Edward ? un Wentworth ? ou un Brandon ? Je t’avoue que je n’ai pas encore décidé… (je te tiendrai au courant des pérégrinations de mon esprit à ce sujet promis !)

3)Les scènes dignes de figurer dans un de ses romans

Bon là je ne vais pas épiloguer, je citerai juste quelque scènes qui sont…époustouflantes !

Bien sur la scène de leur rencontre, si intrigante et qui prouve que le titre est bien choisit. La scène à cheval qui est si drôle et cette superbe claque… L’incontournable scène du piano, j’ai vraiment adoré celle-là, va savoir pourquoi… Et bien sur, le baiser, ah ça, si c’était pas romantique !!!

Je citerai également une phrase de ton dernier chapitre : ‘Ah Charlotte, si cet homme ne connait pas sa chance d’avoir ton inclination, c’est qu’il ne te mérite pas’ C’est tellement…austenien !Il y en a surement d’autres mais bon faut pas pousser mémé dans les orties, je ne vais pas relever tout ce qui en vaut la peine dans ton texte, ça en ferait beaucoup^^

Conclusion

Bah, voilà en quoi selon moi, ta superbe fiction mérite presque d’être un chef d’œuvre austinien !!



Bon, princesse. Je crois que je me suis un peu étalée…plus de deux pages word, totalement folle la Camille !!! Je ne suis pas sure que ça rentre dans une seule review !! Donc si c’est morcelé ne m’en veux pas hein ! au moins ça fera augmenter ton compteur de review!

Je coirs que…il faut que je m’arrête non ? Bon oui peut-être ! je pourrais encore en rajouter mais on dit que parfois il vaut mieux être concis et claire que long et embrouillé (saisis l’ironie de cette phrase vu ma review^^)

Enfin, voilà quoi ! Pleins de bisous, j’espère t’avoir au moins fait sourire un peu dans mes suppositions.



PS : Ai-je été assez gentille pour avoir le droit de demander : Je veux la SUIIIIIIIIIIIIITE ?!!!!!!
Image

Avatar de l’utilisateur
Bloo
Brocéliande Queen
Messages : 2655
Inscription : 10 avr. 2012 - 17:45

Re: Perles de reviews

Message par Bloo » 26 déc. 2015 - 19:19

Je ne poste pas souvent dans ce topic, mais en faisant mes ràr je suis tombée sur une review qui m'a particulièrement touchée :
Que c'est beau, vraiment.

Je viens de dévorer Le Secret d'Effy (je vais laisser une review ne t'inquiète pas !), et j'avais encore soif de son histoire, de tes mots. C'est OS est parfait, vraiment, tout en délicatesse, comme un instant volé, quelque chose hors du temps mais pourtant si triste. Voir Effy par les yeux de James, ça change, et c'est beau. James, je l'aime beaucoup, tu sais. J'aimerai bien qu'il soit heureux, peut être même que je le préfère à Effy. Je sais bien que tu as écrit ce texte il y a quelques années déjà, mais je tiens à te dire qu'il est vraiment touchant, je sais bien que ma review n'est pas à la hauteur de ton talent. Tu sais, ton OS il donne envie de redresser la tête, de marcher, d'aller de l'avant malgré ce qu'il s'est passé il y a quelques jours. Tu écris l'espoir, et ça fait du bien. Merci de tout coeur pour tes mots magnifiques, et pardon pour cette review bien fade.

Merci, merci, merci !

Chouette.
La phrase en gras surtout... je sais, je dois sans doute paraître niaise des fois. Je sais que mes textes paraissent sans doute trop gentils, trop doux, pas assez réalistes. Mais j'ai connu des périodes où je n'étais même plus capable de voir de l'espoir ou que ce soit, et le seul endroit où je ne l'ai jamais totalement perdu, même dans ces pires moments, ça a été dans l'écriture. Dans mes textes sur l'univers de Harry Potter. Et pour moi, c'est tellement important ces notes d'espoir dans mes textes, parce que c'est moi, voilà, c'est juste moi, c'est ma façon d'aller bien, ma façon d'aller mieux, et recevoir des reviews comme ça, ça me fait plaisir à un point.

Merci Chouette. :nif:
grl pwr ♥


Les zibelines triompheront bien : chapitre 2 en ligne ♥

Avatar de l’utilisateur
parvati78
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 636
Inscription : 27 août 2010 - 10:56

Re: Perles de reviews

Message par parvati78 » 07 janv. 2016 - 01:11

Ce soir je me suis enfin attaquée à mes RàR que je dois faire depuis au moins mille ans, et je suis retombée sur ça :
Julia a écrit :....Gnihihihihihihihi ♥
J'ai été trop surprise l'autre jour en voyant cette fic dans les nouveautés, je pensais que tu ne la publierais jamais.
Mais heureusement que tu l'as fait, pasque cette fic, c'est un joyau, c'est du Théodore, c'est tellement rare, c'est tellement beau, et ta fic est juste tellement réaliste.
Pasque ouais, je vois trop bien Théo comme ça. Il cache ses émotions, il l'a toujours fait, c'est son père qui lui a dit. Et son père, c'est quelque chose, pour lui. Alors ouais, peut-être qu'il ne l'idolatre plus comme lorsqu'il était enfant, mais ça reste son père, son père qu'il aime et dont il est fier. Et ça fait mal au coeur, même si je sais bien qu'il est comme ça, de le voir rester stoïque en apprenant la nouvelle, de le voir cacher ses sentiments, avec tant de talent, et d'attendre d'être complètement seul pour enfin se laisser aller. Il l'a fait pour sa mère, il le fait pour son père. Et c'est triste de se dire qu'à cet âge là, Théo a déjà tant vécu, souffert, et sait déjà si bien se cacher sous sa carapace. Donc ouais, c'est horrible pour lui, mais c'est exactement ainsi que je le vois, alors c'est trop génial.

Et puis, ce qui est encore plus génial? (outre le fait que c'est une fic sur Théo-chou-d'amour et qu'elle est pour moi? (re-rougit, crie, hurle, fait une danse de la joie, meurt, revit, hurle, crie, meurt, meurt, meurt, revit, sourit, respire.) Ben elle est écrite par toi. Alors ouais, moi je sais comment t'écris. J'ai presque tout eu en avant-première. Je sais aussi que j'adore ça, comment t'écris. C'est beau, c'est simple, ça transmet pourtant tellement de choses. Je t'ai dit que je frissonnais comme si j'avais attrapé la mort en lisant ce texte? Voilà. C'est une beauté pur, c'est du Theodore, et dieu sait que j'aime cet ensemble là.
Bravo, bravo, bravo! o/

Et puis, passons au côté sentimentaliste, plein de grandes effusions de cette review, d'accord? Alors voilà. Merci, Parvati, merci milles et une fois, même plus. Merci pour ce Théo, merci pour ce texte que je re-re-re-(...)lis quand je ne vais pas bien, ou quand tu me manques. Parce que ouais, c'est un truc de malade, mais tu me manques tellement vite, aussi! D'ailleurs, là, ça fait combien de temps qu'on s'est pas parlées? Une semaine? Ouais ben, je crève d'envie de te parler, genre au moins 25 MP romans-fleuves-étou! Donc ouais, ce texte, c'est genre plus qu'un texte. Et il me fait trop du bien quand je le relis. Et t'es juste trop géniale, trop adorable, et je t'aime trop trop trop trop trop.

Alors voilà, merci encore, merci beaucoup, merci énormément pour ce texte. Parce que Théo. Pasque Toi. Pasque Ensemble, c'est moi *mourrute*.
C'est une très très vieille review mais à chaque fois que je la relis j'ai l'estomac qui se noue et une boule dans la gorge et Ju, je te déteste :nif: (mais je t'aime quand même ♥) Donc voilà, je crois que c'est la première fois que je poste dans ce topic mais cette review elle est juste... pfiou.
Image
"Everyone and their mothers can see that you're, I dunno, in lesbians with the Evil Queen." - The Secret's In The Telling (Pyrophoric)
Crédits : Avatar, Signa

Répondre

Revenir vers « Sur les sites HPF »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités