La régularité de l'écriture

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2974
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: La régularité de l'écriture

Message par LaLouisaBlack » 13 juil. 2015 - 22:37

Oulah. Dure question.
Pour faire partie de ceux qui peuvent passer des mois sans écrire (juste parce que le temps est passé sans que je m'en aperçoive), et qui même dans les périodes d'écriture régulière a la production d'une limace (pendant longtemps j'étais contente quand j'écrivais 4000 mots en un mois...), j'ai la sensation que la régularité c'est vraiment important.

Déjà d'un point de vue pratique : si tu n'écris pas régulièrement, et qu'il se passe plusieurs jours/semaines/mois entre deux moments d'écriture, comment veux-tu être capable de te souvenir de ce dont tu voulais parler la fois précédente ? Tu perds un temps fou à te remémorer ce qu'il s'est passé/où tu veux aller, et puis tu n'arrives pas à trouver le même ton, il faut beaucoup plus retravailler ton texte pour que ce soit cohérent... Tu perds vraiment du temps. Et c'est peu valorisant de mettre des mois à pondre quelques pages.

Résultat, oui, j'écris peu et de manière très peu régulière (maintenant que j'ai 1h de rer pour aller au boulot j'écris tous les jours, miracle !), mais quand je me mets à bosser sur un texte, je travaille dessus de manière très régulière jusqu'à ce qu'il soit fini (pour un OS/une nouvelle en tous cas).

Plein d'auteurs disent qu'il faut écrire tous les jours, même si c'est dix minutes. Je teste ça ces derniers temps avec mon stage, et j'avais déjà testé lors du Nano 2014, je trouve que c'est plutôt juste, parce que ça te permet de rentrer plus rapidement dans le bain et de dépasser cette page blanche du premier mot à poser.
Après je suis loin d'être un exemple, je répète que j'ai une production très limitée ^^ En tous cas, ça me fait plus kiffer mes persos, qui sont un peu plus présents et un peu plus motivants pour moi :)


Pour ce qui est de l'entraînement, l'écriture ça se travaille, c'est à dire qu'il faut écrire pour s'améliorer. Quand t'as pas d'idées il y a plein d'endroits pour en récolter, rien que sur le forum : concours et encore concours, boîtes à flemme du héron, ateliers d'écriture si tu es membre de l'asso... Mais aussi appels à textes/nouvelles à trouver en masse sur internet (le site d'espaces comprises a des listes assez complètes). Etrangement, c'est un truc que je dis toujours que je vais faire, mais j'ai pas beaucoup de temps ou plutôt je ne prends pas le temps de faire de la pêche aux idées alors que je devrais ^^

Les autres, des avis ?

Edit : J'ai pas répondu à ta première question, mais pour moi pas de style ça ne veut rien dire ^^ Tout le monde a un style, qui se perfectionne et se personnalise au fil de notre vécu/de nos écrits. Il faut surtout pas se bloquer parce que c'est la première fois et qu'on pense que ça sera pas bon. Ca le sera peut-être, mais au fur et à mesure ça sera mieux :)
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Catie
Goinfre Sérievore
Messages : 3926
Inscription : 14 févr. 2012 - 21:46

Re: La régularité de l'écriture

Message par Catie » 13 juil. 2015 - 23:19

Je suis d'accord avec l'entièreté du poste de LLB.

Tu dis que tu n'as pas de style, mais je suis sûre que c'est faux. Comme très bien dit au-dessus, tout le monde a un style, c'est juste qu'il s'améliore au fil du temps. De toute façon, pour s'améliorer, il n'y a pas de secret : il faut écrire. Là je vais surtout parler de mon expérience personnelle, donc ce n'est pas à prendre au pied de la lettre et la situation est toujours différente d'une personne à l'autre.

Pour moi, j'ai mis pas mal de temps à me jeter à l'eau. C'était difficile de m'y résoudre. Ca l'est toujours un peu, je pense. Publier sur Internet, être soumis à la critique des autres, c'est pas évident. Mais il faut se lancer à un moment ou à un autre. Ce que j'ai fait. J'ai écrit ma première fic longue un peu comme je le sentais, sans vraiment préparer de plan à l'avance, je postais et j'écrivais un peu quand ça me chantait. Après, j'ai arrêté de publier de la fanfic pendant un petit bout de temps, avant de reprendre "à temps complet", si je puis dire il y a un peu plus d'un an. J'avais arrêté de publier, mais pas d'écrire. Bref, tout ça pour dire que lorsque je regarde ma première fiction, qui date de 2012, et celles que j'écris maintenant, y a pas photo, je me suis nettement amélioré, tant sur la forme et le style que sur l'intrigue de fond. Et pourtant, je n'ai pas remarqué de réel changement au cours des ans, ça a été très progressif. Donc, concernant ton style, il ne peut que s'améliorer en écrivant, c'est une certitude.

Pour ton autre question, sur la régularité, je rejoins également LLB sur ce point. C'est essentiel d'être plus ou moins régulier. Pas forcément d'écrire tous les jours, mais au moins de se relire, corriger les fautes, réfléchir à l'intrigue, etc, et je pense que ces conseils s'appliquent surtout pour une fic longue. Si tu écris tes premiers chapitres et que tu y reviens une ou deux semaines plus tard sans y avoir retouché, tu peux être sûre que tu auras oublié plein de détails. Moi-même, lorsque je me consacre à 100% à une fic, j'oublie des trucs d'un chapitre sur l'autre, des détails que j'ai mentionné en début d'histoire, et que je suis obligée d'aller rechercher ensuite. Même en étant régulière, j'oublie des trucs, donc j'imagine même pas si je ne faisais pas ça régulièrement.

Les liens de LLB te seront sans aucun doute utile en manque d'inspiration. Je peux également rajouter 3pages, une appli où il faut écrire 750 mots par jour et réaliser les plus longues chaînes possibles. Il y a un topic dédié sur le forum si tu cherches une quelconque motivation. Et si tu n'as pas l'inspiration pour écrire un texte de cette taille chaque jour, tu peux aussi définir ton propre challenge avec le défi écriture d'Ocee. Te fixer un objectif concret et atteignable par mois peut être un bon moyen pour te forcer à écrire un petit peu. Et si tu n'as pas d'idées, tu peux toujours faire des recherches internet, y a plein de petits défis d'écriture qui y traîne, ou encore ouvrir ton dictionnaire et t'inspirer d'un mot, ou que sais-je encore.

Je ne sais pas si ce long post va te servir à quelque chose, mais bon. :mrgreen:
Image

Au printemps, les fleurs se multiplient... et les reviews aussi !
Retour du Défi Review
Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce topic

Avatar de l’utilisateur
CamyKaz
Elève de cinquième année
Messages : 92
Inscription : 15 avr. 2015 - 22:45

Re: La régularité de l'écriture

Message par CamyKaz » 15 juil. 2015 - 23:03

Ce n'est pas juste pour te perdre, mais j'ai une vision très différente de l'écriture. Je réponds donc pour te montrer que cela dépend énormément des gens.
Pour moi la régularité n'est pas une clé du succès. Et je suis contre l'idée de me forcer à écrire pour écrire.

Mais au fond, quand j'écris, je ne le fais pas uniquement pour écrire. L'écriture est le seul moyen que j'ai trouvé pour faire sortir de mon esprit les idées cheloues qui y naissent. J'aurais pu choisir n'importe quel autre art, mais faut croire que j'avais pas d'autre talent. Je n'ai pas d'amour de l'écriture, même si, évidemment, j'aime quand même bien ça.
La régularité est chez moi tout sauf un point essentiel puisque pour écrire j'ai besoin de prendre du recul. J'écris donc extrêmement lentement (sauf sous la contrainte d'un concours ou d'un projet scolaire évidemment). Et je retiens mieux ce qui se passe dans ce que j'écris en prenant mon temps et en analysant longuement plutôt qu'en écrivant tous les jours sur le même sujet. Je pense et réfléchis à mon univers tous les jours, mais je ne l'écris que quand mon idée est prête, que quand je sens que c'est le moment.

Et pour ce qui est de s'améliorer, la régularité ne marche pas non plus pour moi. J'ai écris des nouvelles en terminale, puis j'ai totalement arrêté d'écrire pendant deux ans (deux ans de prépa) et j'ai repris le même projet cette année. En deux ans d'inactivité littéraire totale, mon style avait profondément évolué, il s'était amélioré sans que je n'écrive, et sans que je ne lise énormément non plus.
Pour moi l'écriture reflète mon esprit, et la prépa a organisé mon esprit, elle a donc également modifié ma façon d'écrire. Je me suis améliorée sans m'exercer.
De plus, si je n'écrivais pas, je développais tout de même le monde que j'avais créé en terminale. Et ces deux ans de recul me permirent de tracer une trame complexe entre mes personnages. Sans écrire, j'avais amélioré mon scénario.

Après, ce qui m'a permis de beaucoup gagner en qualité ce sont aussi les conseils d'une professionnelle. Ayant peu confiance en moi, j'ai du mal à écouter mon propre instinct et mes propres idées. En revanche quand quelqu'un qui a l'air de s'y connaître me donne des conseils, je n'hésite pas. Ainsi pour moi ce serait plus l'échange avec les autres que l'écriture elle-même qui m'aiderait à améliorer mon style.

Mais on est tous différents devant une chose aussi personnelle que l'écriture ^^ c'est pour ça que ce n'est pas facile de répondre à tes questions !

Oh ! Et oui : tout le monde a un style. Souvent inspiré de ses lectures, ou pas, mais le mélange de styles d'auteurs est déjà un style ;)

Mon conseil : écris quand tu as envie de le faire et sur ce que tu as envie d'écrire. Tu penseras aux lecteurs quand tu te feras éditer !
Un monde de magie corrompu par la religion. C'est là que je vis. Tout le monde ne se bat que pour ses propres intérêts, citant les déesses pour se justifier. Ma famille est la pire de toutes. Mais ils verront, je saurai les jeter dans la lumière, à la face du peuple. J'ai le pouvoir de changer mon monde.

Répondre

Revenir vers « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités