L'intrigue

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7047
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

L'intrigue

Message par Norya » 12 juil. 2014 - 13:23

J'ai toujours plein de sujets qui m'intriguent (ah ah, je suis drôle) quant il s'agit d'écriture.

Justement, suite à une phrase écrite par Saam dans le topic "ces histoires qu'on écrira un jour" :
Saam a écrit :Et pour finir, il y a ce roman adolescent que j'ai envie d'écrire [...] J'ai pas d'intrigue pour le moment, mais j'ai quand même envie de l'écrire
Je me suis demandé comment on pouvait définir une intrigue, comment vous présenteriez ça ? Je sais que ça paraît un peu idiot comme question, mais quand je réfléchis à des idées d'histoires que j'ai, j'en viens à me demander si j'ai vraiment une intrigue, si les idées que j'ai peuvent mener à quelque chose.
Est-ce qu'une intrigue doit être quelque chose de "compliqué", très ramifié, qui va loin, ou ça peut être relativement simple, linéaire par exemple ?

Par exemple, pour mon presque Nano de ce mois, je suis sur l'histoire d'un gars en 1599 à Londres qui aime le théâtre et qui par certaines circonstances, va entrer dans ce milieu et ensuite devenir comédien. Je trouve ça léger finalement, je me demande si ça peut faire une histoire, si ça suffit pour faire une intrigue...

Vous voyez le genre de questions ? Qu'est-ce qui fait une intrigue d'après vous ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Taka
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2273
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: L'intrigue

Message par Taka » 12 juil. 2014 - 20:30

L'intrigue est le fil de l'histoire, l'avancée ou le noeud. Une voie et non pas un paysage.
Comme l'a dit ErwanMalefoy, ça peut se contenter d'un simple racontage de vie, voir même de moins que ça. "C'est l'histoire d'un professeur d'histoire un jour banal". Parfois, le style seul de l'auteur suffit pour nous faire adorer.
Souvent il n'est pas nécessaire de faire des intrigues croisées puis réunies : une direction peut suffire. "Bertha Jorkins reçoit chaque soir une jonquille sur son oreiller. Qui peut bien être l'auteur de ce message saugrenu ?" et on suit Bertha qui cherche qui lui envoie la fleur. Pas de grande ouverture sur la guerre, des conflits familiaux ou des réflexions sur la vie. Juste Bertha qui cherche. C'est une petite intrigue. Mais tout aussi respectable qu'un méga sac de noeud d'intrigues terrifiantes.

A mes yeux une intrigue peut tenir en un OS. On a presque tous lu des histoire où "machin cherche à dire/donner quelque chose à bidule", récit d'un seul et unique chapitre. :wink:

Ca me fait penser à plein de films/séries/livres qui, quand on cherche à les expliquer, paraissent nul de chez nul ! :oops:

A mes yeux l'intrigue n'est pas la chose la plus importante. Je vais faire ma niaise mais l'important c'est l'amour qu'on porte aux écrits.
J'ai des tas de "projets" avec plein d'intrigues super complexes et des réflexions profondes... Que je n'écrirai jamais parce que je n'y arrive pas.
Par contre, parfois j'ai envie d'écrire sur un perso, un moment, un détail et là plus rien ne m'arrête.
Par exemple pense à tous les drabbles qui existent sur comment un personnage voit tel moment. Ce n'est pas vraiment une intrigue. C'est juste "le point de vue du prof d'histoire quant au sujet du bac de l'an précédent" ou "Que pensait la soeur de la mariée durant la cérémonie".

Une histoire avec que le point de vue, je considère qu'il n'y a pas de véritable intrigue. Souvent j'adore ce genre d'histoire mais à mes yeux, le mot "intrigue" ne s'applique plus. Il n'y a pas une évolution de l'histoire. Le personnage peut évoluer mais le lecteur n'a pas le temps de se poser des question ou de ressentir de la curiosité. (Sauf drabble "énigme" et "mystère")
C'est ça l'intrigue. C'est le fait que ça va évoluer. Peut être en mal, en bien, en boucle mais ça va avancer. C'est le chemin de l'histoire.

Le truc c'est qu'une intrigue, surtout frustrante, est souvent source de review donc nombreux sont les auteurs qui ne veulent pas écrire sans cette assurance. :mrgreen:
« I've learned to slam on the brake, before I even turn the key, before I make the mistake
Before I lead with the worst of me »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Zabueco
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 23 juil. 2013 - 21:45

Re: L'intrigue

Message par Zabueco » 17 juil. 2014 - 12:53

Il y a 2 choses importantes dans l'intrigue et que Taka et ErwanMalefoy décrivent très bien.
Ici, J'essaie de les redire à ma façon. Il faut distinguer deux choses :

@ L'intrigue principale :
C'est le fil de l'histoire... le but ultime du roman. Que le lecteur a en mémoire, en commençant à lire ton histoire et qu'il sait pertinement qu'il n'aura la réponse qu'à la fin (au dénouement final)
Par exemple :
Est ce qu'Harry vaincra Lord Voldemort ?
Et tout le monde sait qu'il n'aura la réponse qu'à la fin du 7ème Tome !

@ Les intrigues secondaires :
C'est tous les obstacles, les choix, les embûches que rencontreras ton héros et qui donne du piment à ton histoire (ce n'est pas forcément une énigme, un mystère) et qui pousse les lecteurs à s'identifer à ton héros, qui le rend si attachant, si humain...
Par exemple :
Harry ira-t-il chez les Gryffondors ou chez les Serpentards ? ou bien que se serait-il passé si Harry n'avait pas "sauvé" le scrutoscope de Neuville (il ne serait peut-être pas devenu Attrapeur des Gryffons) etc...

Nous pouvons parfaitement écrire une histoire avec que des intrigues secondaires. Mais, à mon avis, il est impossible d'écrire une histoire avec uniquement une intrigue principale et sans aucune intrigue secondaire (ce serait ennuyeux à mourir)
Voilà j'espère avoir réussi à t'aider
Si vous voulez faire l'impossible, surtout n'engagez pas un expert car, lui, sait que c'est impossible.

Citation de Henry Ford

ImageImageImage
Crédits : libre de droits /Abritel

Avatar de l’utilisateur
Dark Ella
Assistant chez W&W
Messages : 854
Inscription : 29 janv. 2011 - 23:46

Re: L'intrigue

Message par Dark Ella » 17 juil. 2014 - 15:54

Dans le cadre d'un livre comme Harry Potter c'est clair que petites histoire secondaire sont même parfois plus mise en avant que la principale, comme dans la plupart des gros roman également, Là où je ne suis pas d'accord avec toi Zabueco c'est quand tu dis qu'un texte sans intrigue secondaire serait ennuyeux. Un texte n'est pas forcément une trilogie dont chaque livre comporte 600 pages. Un texte peut être un court OS de 2000 mots, dans ce cas il n'y aura qu'une intrigue principale, tout comme dans un essai (j'ai quelques souvenirs de texte de Montaigne où il n'y avait qu'un seule intrigue).

Et ensuite, pour moi il n'y a qu'une seule intrigue, point barre. Pour reprendre l'exemple d'Harry Potter, est-ce Harry où Voldemort qui va gagner?
Le reste, est-ce qu'Harry va aller à Gryffondor? Est-ce qu'il va aller vivre chez Sirius? Est-ce que Rogue est gentil ou méchant?, ce ne sont que des actions, des péripéties qui servent à amener les héro à leur but final. Tout le livre tient en une seule intrigue, l'intrigue est essentielle à l'histoire: on ne peut pas la changer, on ne peux pas la remplacer. Si il n'y avait pas eut de maison à Poudlard, ça n'aurait rien changé à l'intrigue principale, si on avait su dès le début que Rogue était du côté de l'Ordre ça n'aurait pas pour autant rendu la fin moins attendu, etc.

Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre... :? pour résumer, une intrigue est ce que lie tout le roman. On ne peux pas la changer au risque que le roman ne soit plus le même. Les "histoires secondaires" sont là pour nous faire aimer les personnages, nous imprégner de leurs vie et nous faire participer avec eux. On peux les changer complètement sans pour autant perdre l'essence du roman.

Avatar de l’utilisateur
Alienor la Fantasque
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1891
Inscription : 29 mai 2014 - 15:58

Re: L'intrigue

Message par Alienor la Fantasque » 17 juil. 2014 - 16:02

Comme exemple d'intrigue secondaire, on peut aussi évoquer les idylles de Ron et Hermione, de Cho et Harry, de Ginny et Harry... Notamment dans le tome 7. Et les intrigues secondaires sont comme les branches d'un arbre ; elles sont reliées d'une manière ou d'une autre à l'intrigue principale. En tout cas c'est comme ça que je le perçois (puisqu'il y a aussi l'après-Voldemort et ce que deviennent les héros).
On commence toujours par être un raté. (...) Parce que l'adolescent rêve, parce qu'il ne fait pas ce qu'il faut, parce qu'il pose la barre trop haut (...) On passe plus de temps à se dire qu'on va faire qu'à faire. Ma volonté s'est d'abord éveillée comme une velléité.
(...) Toute ma vie je me demanderai si je suis bien à la hauteur de mon ambition. Toute ma vie je me sentirai plus raté que réussi. Le ratage est le souci constant, intime, continu d'une vie d'artiste."

Eric-Emmanuel Schmitt

Zabueco
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 23 juil. 2013 - 21:45

Re: L'intrigue

Message par Zabueco » 17 juil. 2014 - 22:04

Dark Ella a écrit :Dans le cadre d'un livre comme Harry Potter c'est clair que petites histoire secondaire sont même parfois plus mise en avant que la principale, comme dans la plupart des gros roman également, Là où je ne suis pas d'accord avec toi Zabueco c'est quand tu dis qu'un texte sans intrigue secondaire serait ennuyeux. Un texte n'est pas forcément une trilogie dont chaque livre comporte 600 pages. Un texte peut être un court OS de 2000 mots, dans ce cas il n'y aura qu'une intrigue principale, tout comme dans un essai (j'ai quelques souvenirs de texte de Montaigne où il n'y avait qu'un seule intrigue).
Tu as raison... J'avais pas pensé aux OS... aux novels... Effectivement, dans ce cas là, il n'y a qu'une intrigue car 2000 mots, c'est court !!!
Dark Ella a écrit :Et ensuite, pour moi il n'y a qu'une seule intrigue, point barre. Pour reprendre l'exemple d'Harry Potter, est-ce Harry où Voldemort qui va gagner?
[...] Tout le livre tient en une seule intrigue, l'intrigue est essentielle à l'histoire: on ne peut pas la changer, on ne peux pas la remplacer. Si il n'y avait pas eut de maison à Poudlard, ça n'aurait rien changé à l'intrigue principale, si on avait su dès le début que Rogue était du côté de l'Ordre ça n'aurait pas pour autant rendu la fin moins attendu, etc.
Mais la pierre philosophale ? Ce n'était pas une intrigue ? Le prisonnier d'Azkaban ? Etait-il un meurtrier, un fou cherchant à tuer Harry ? Je t'assure que c'était vraiment une intrigue "secondaire" qui m'a tenu en haleine dans les Tomes 1 - 2 etc...
Si vous voulez faire l'impossible, surtout n'engagez pas un expert car, lui, sait que c'est impossible.

Citation de Henry Ford

ImageImageImage
Crédits : libre de droits /Abritel

Avatar de l’utilisateur
Dark Ella
Assistant chez W&W
Messages : 854
Inscription : 29 janv. 2011 - 23:46

Re: L'intrigue

Message par Dark Ella » 18 juil. 2014 - 08:05

Bien sur que c'était une intrigue, c'était l'intrigue principale du tome. Là où on s'embrouille dans Harry Potter, c'est une saga en plusieurs tome et chaque tome a son intrigue. Mais en plus de ça, il y a l'intrigue de la saga qui relie toute les autres.
Zabueco a écrit :Je t'assure que c'était vraiment une intrigue "secondaire" qui m'a tenu en haleine dans les Tomes 1 - 2 etc..
Je suis d'accord avec toi, ces petites aventures font le corps du roman et lui donne son succès. Mais je maintiens également mon idée d'une seule intrigue :wink:
Rowling a voulu exploité son monde au maximum, c'est pour ça qu'elle a pu en faire sept tome. Elle a crée des personnages attachant qui ont tous une histoire et qui évoluent. Elle a mis ces caractéristiques et ces évolutions dans ses livres parce que c'est sa manière d'écrire, et ça donne une saga extraordinaire (moi j’appelle ça une hydre, quand tu penses que tu en a fini, il y a toujours une autre tête qui ressort). Mais si elle avait "lâchée" tous ces détails superflu pour se retrouver juste avec l'essentiel, l'histoire aurait quand même tenu debout. Au lieu de faire sept tome, en faire un seul et se consacrer à la lute de Voldemort plutôt qu'a l'évolution des choses, ça n'aurait pas eut le même succès mais ça aurait tenu la route.
Après, prend le tome 1 sans l'intrigue de la bataille Voldemort/Harry, il ne reste plus de fil conducteur. Harry n'est plus qu'un petit sorcier attachant, il n'a plus de quête à accomplir.

Pour conclure, il n'y a qu'une seule intrigue par roman. Mais l'intrigue ne fait pas tout, c'est toutes les aventures qu'il arrive autour qui vont faire le livre final. L'intrigue n'est qu'un fil conducteur, mais il nous suit tout au long de la lecture (ou l'écriture) et si on le perd on perd notre histoire avec.

Répondre

Revenir vers « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités