Histoires à deux claviers

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6251
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Histoires à deux claviers

Message par AlbusDumbledore » 23 sept. 2013 - 23:17

Vous pourrez trouver ici un exemple de fics écrites à plusieurs auxquelles j'ai participé.

Bon, il faut dire les choses telles qu'elles sont : si pour moi, j'avais déjà une certaine expérience, ces fics sont les premières (et seule à ma connaissance) potterfic écrites par les autre co-auteurs. Pour beaucoup, c'était donc un essai. De plus qu'aucun n'avait vraiment de connaissance sur les règles-conventions du genre. Sans parler de la différence d'âge entre auteurs (7 ans pour la plus grande selon mes estimations).

Ce qui nous a réuni, c'est avant tout notre passion pour Harry Potter et le cinéma. Le principe de départ était plus de faire un scénario participatif qu'une réelle potterfic à plusieurs, et je trouvais le concept assez drôle en soit de devoir écrire à plusieurs des petits passages en respectant ce que les précédents auteurs avaient dit. Je vous raconte les moments de solitude quand vous mettez en place un truc et que l'auteur suivant détruisez tout ; ou quand les grands moments de joie quand l'auteur vous suivez dans votre trip (le truc était d'éviter de laisser d'énorme pavés à chaque fois). Mais l'écriture très amateur et peu soucieuse des conventions de la forme fait que le langage y est assez familier, voire même grossier, et que certains passages sont assez violents (d'où le rating -16 que j'ai appliqué aux fics).



C'est pour cette raison que la première fic est un peu brouillonne et chaotique, car comme on était plusieurs à écrire (une dizaine), il n'était pas rare que deux auteurs postent en même temps la suite, et du coup ça cafouillait un peu. Bon au final, on a réussi à arriver à quelque chose mais c'est très brouillon (pour ne pas dire anarchique).

Pour la seconde fic, c'était un peu plus organisé (on a appris de nos erreurs et installé des règles pour poster de façon ordonnée), et on s'était globalement mis d'accord sur la ligne directrice de l'histoire. Un des auteurs avaient déjà préparé le twist final et a donc tenté de nous aiguiller dans cette direction. Et c'est vrai que cette fois-ci, on laissait généralement des paragraphes plus long, permettant donc de mieux développer nos idées. Si certaines n'ont pas été concrétisées comme les auteurs le pensaient, la plupart sont quand même allés au bout (on se connaissait un peu mieux, on savait comme l'autre fonctionnait).


Ces deux histoires ont été écrites relativement rapidement (une semaine chacune, pour des textes de 38 et 59 pages word), et on était relativement nombreux. On remarquera d'ailleurs le passage d'un auteur à l'autre par des styles très différents (mes lecteurs habituels pourront voir les quelques paragraphes qui sont de moi). C'est là-dessus qu'on s'est lancé dans un troisième scénario (pour conclure la trilogie, même si on ne compte plus les résurrections à droite à gauche de personnages morts 6 fois). On était en revanche beaucoup moins nombreux là-dessus (4-5 au début, plus que 3 à la fin, et encore), cependant nous nous étions là aussi mis d'accord sur la ligne directrice (et de façon plus précise) et nous étions deux à connaître le twist final (qui consiste en fait à un mixte des twist que nous avions prévus et mis en accord lors de l'écriture). Cette fois-ci l'écriture s'est étalée sur six mois, on a pondu un truc qui fait dans les 190 pages word et il n'était pas rare que nous laissions des pavés qui au final se sont avérés être des chapitres entiers.



Car oui, le découpage en chapitre a été réalisé par mes soins une fois chacune des fics terminées, pour l'adapter au format des sites de fanfiction. Ce n'était pas toujours facile. Autre fait notable sur ces fics, c'est l'utilisation à plusieurs reprises de pistes musicales, de vidéos ou de photos pour accompagner l'histoire, qui se veut donc être un scénario de film (une parodie de plusieurs sagas cinématographiques / blockbusters dans un crossover avec HP). Si au début c'est assez léger et épisodique, vers la fin de la troisième fic, c'était à celui qui trouverait le meilleur accompagnement à son chapitre. Et il faut dire qu'il y en a certains qui sont vraiment super :mrgreen:




Que retirer de cette expérience : que l'écriture à plusieurs est très efficace pour développer de nombreuses idées très différentes les unes des autres (les autres auteurs pensent parfois à des trucs qu'on n'oserait pas faire ; ou dans le cas contraire, nous faire réaliser quelle idée n'est pas la bonne). Bon, il faut savoir être diplomate (surtout à plusieurs), afin que chacun puisse s'exprimer et que tout le monde soit d'accord sur le fond principal. Car je pense que ce qui a fonctionné dans notre projet, c'est vraiment le fait qu'on était tous partant pour l'histoire central et le concept. Après, chacun y venait de sa petite idée pour faire avancer les choses. L'harmonisation n'est pas facile, surtout au début, mais avec le temps, on a réussi à faire un truc vraiment cohérent (et il devient difficile de savoir qui a écrit quoi). Je n'ai pas honte de dire que c'est dans ce projet que j'ai écrit parmi mes meilleures scènes (à mon avis hein), et je dois dire que le fun était vraiment présent. Car autant sur les première fics, on était nombreux et on était dans l'impatience du dernier flm HP ; autant pour le dernier texte, c'est vraiment le côté fun et déjanté qui m'a fait resté sur le projet, et le fait qu'on avait une idée bien précise. Il n'est pas facile de faire une fic longue seule, alors à plusieurs c'est encore plus dur. Mais l'avantage, c'est que d'autres peuvent alors proposer de nouvelles idées qui nous font à notre tour avancer et petit à petit, la fic se fait.



De là à tout faire à plusieurs, peut-être pas, mais je pense que c'est un expérience à tester au moins une fois dans l'univers de la fanfic (ou même de l'original), car ça apporte beaucoup de chose.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13176
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Histoires à deux claviers

Message par Ellie » 24 sept. 2013 - 16:31

J'ai écrit une fic à deux claviers, et une autre à trois claviers. Dans les deux cas, on alternait pas, on avait chacune un truc différent à raconter.

Dans la première, on écrivait chacune du point de vue d'une jumelle à Poudlard, une à Gryffondor, l'autre à Serpentard. On alternait qui écrivait son chapitre en premier, mais l'autre écrivait sa partie ensuite. Par exemple, si mon amie, en 10 pages, mettait une rencontre entre les jumelles, bin je pouvais en gros faire ce que je voulais dans ma partie, mais la rencontre devait être pareille, même endroit, mêmes dialogues, mais racontée du point de vue de l'autre. Et bien sûr on avait une histoire générale qu'on faisait chacune avancer à notre façon.

L'autre c'est How to Deal With Death. Pour ceux qui connaissent pas, chaque chapitre a un thème (Comment faire rire la Mort, Comment devenir ami avec la Mort...), on avait chacune un perso et on écrivait sa partie. On s'était entendues avant sur ce qu'on ferait, pour pas qu'on exploite deux fois le thème de la même façon.

Les deux étaient dans mes débuts en fanfic, et les deux étaient humoristiques. Je serais pas contre retenter l'expérience, mais encore avec un truc drôle, pas avec une histoire compliquée. Quand il y a tout un scénario à suivre, je préfère le faire seule (comme ça si je change un truc j'ai pas à avertir tous les autres auteurs).
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
kiwxi
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1554
Inscription : 10 sept. 2011 - 12:41

Re: Histoires à deux claviers

Message par kiwxi » 24 sept. 2013 - 17:59

J'ai déjà aussi tenté cette expérience, mais pas dans le fandom HP (mais par chez SG1). C'était avec une copine de forum.On alternait chacune écrivait un chapitre sur deux et envoyait à l'autre pour voir ce qu'elle en pensait et ce qui serait à changer et tout. C'était à mes début d'écriture donc c'était un peu caca-boudin :lol: Et on l'a jamais fini, ça doit bien faire au moins deux ans à vu de nez qu'elle n'a pas avancée cette histoire :mrgreen: :arrow: Et des gens suivaient pourtant, j'ai honte d'avoir abandonné comme ça ... Mais en fait (sans vouloir chercher des excuses) c'était à son tour d'écrire le chapitre je crois et j'avais même proposé de le faire pour elle si finalement elle n'avait plus le temps. Mais bon mis à part ça, c'était cool comme expérience ! Je retenterais bien mais à condition qu'il y ait une bonne organisation et d'être sûre cette fois d'aller jusqu'au bout. Parce que je ne me sens pas de me lancer dans un projet comme ça sans être sûre que tout le monde ira jusqu'au bout, et même si je pouvais déjà finir mes propres fics longues avant ce serait mieux :mrgreen:
Image
"Death is so terribly final, while life is full of possibilities."
Image HPF Image

Avatar de l’utilisateur
via_ferata
Assistant chez W&W
Messages : 959
Inscription : 21 févr. 2007 - 10:14

Re: Histoires à deux claviers

Message par via_ferata » 25 sept. 2013 - 07:16

J'ai écrit une fic à deux "en mon jeune temps" avec Sellig. Je crois être celle qui a abandonné, même si je ne m'en souviens pas trop. C'était amusant et intéressant, mais c'était trop basé sur un délire pour tenir le terme. Pourtant, à deux, on avait réussi à trouver une intrigue intéressante, je crois, les idées de l'un donnant de l'inattendu aux idées de l'autre.
Pour celle-là, on écrivait chacun un paragraphe ou deux, qui correspondaient chaque fois aux pensée d'un des deux narrateur. Ca collait, même si c'était assez inégal.

J'ai également écrit deux originaux avec Azenor, à chaque fois avec elle irl. Là, pas de récit, juste chacune écrivait ce que l'autre lui inspirait, par phrases ou propositions, ce qui fait qu'à la première relecture déjà j'avais du mal à identifier l'auteur de certains passages. Il n'y a d'intrigue réelle dans aucun des deux textes, plus l'idée qu'il se passe quelque chose au loin, disons, mais je crois que dans le mélange des inspirations et des images l'un des deux textes au moins vaut un peu quelque chose. Et puis honnêtement, ce sont des grands moments d'écriture dans mon souvenir :D

Puis là, j'en ai un autre en cours, parce que voilà, à l'évidence, c'est un exercice qui me plait beaucoup. Ici, il s'agit de mêler dans une même histoire des personnages qu'on a écrits et dont on s'est dit après-coup qu'ils pourraient en se rencontrant être quelque chose. Parce que, ouais, on shipe nos propres persos :mrgreen:

En fait, je trouve fascinant le principe du mélange, un auteur et un autre qui se fondent en un texte. En dehors de l'exercice de se mêler dans la narration d'un autre, de différencier assez le narrateur de l'auteur pour se mettre dans le narrateur d'un auteur qui, presque littéralement, est assis à côté de soi, il y a l'aspect, comment dire... 'fin, si chaque auteur était l'être tentaculaire de ses idées, de son style, de ses effets, une histoire à deux claviers serait un enchevêtrements de tentacules, avec des noeuds et des arabesques, et voilà : je suis fascinée par les noeuds et les arabesques.
Ce n'est pas très clair, mais disons que l'idée que deux gens se mêlent en une oeuvre m'intrigue toujours beaucoup.

Sinon, Erwan, je peux te demander pourquoi ce sujet en particulier ?

Avatar de l’utilisateur
kiwxi
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1554
Inscription : 10 sept. 2011 - 12:41

Re: Histoires à deux claviers

Message par kiwxi » 25 sept. 2013 - 18:11

En ce qui concerne la technique à choisir, je pense que c'est très dure de trouver la bonne. Celle que j'avais utilisée ne convenait pas à mon avis. On voyait trop les différences d'écritures d'un chapitre à l'autre. je pense qu'il est important de travailler ensemble sur chaque chapitre, sur chaque paragraphe voir limite sur chaque phrase. Enfin ce qui est surtout très important à mon avis c'est surtout de ne pas hésiter à parler à l'autre dès que quelques choses nous gêne même si ce n'est qu'un détail. C'est pour ça à mon avis que c'est long et prenant un travail à deux, mais pfiou ce que ce doit être intéressant quand le travail est bien organisé :mrgreen: ! Rhalalalalala voilà ça me vend du rêve :mrgreen: ! C'est ta faute Erwan' :lol:
Image
"Death is so terribly final, while life is full of possibilities."
Image HPF Image

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 9907
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Histoires à deux claviers

Message par flodalys » 27 sept. 2013 - 08:54

J'ai participé aux projets de Sakura.

Pour le calendrier de l'avent il fallait croiser le personnage précédent et le suivant, du coup avec la personne qui faisait Lavande (je sais plus qui désolée) on avait fait un petit dialogue qu'on a coupé en 2 une partie sur son jour, une partie sur le mien, ou chacune faisait parlé son perso.
Sinon pour le speed dating c'était le but de travailler à 2 à chaque fois, comme j'avais 2 perso, j'ai fait 4 OS

Pour ces 2 projets, il s'agit de fic écrite à plusieurs mains, elles sont sur le compte de Sakura.
Image

Avatar de l’utilisateur
Killer
Elève de première année
Messages : 29
Inscription : 05 déc. 2013 - 19:26

Re: Histoires à deux claviers

Message par Killer » 20 mars 2014 - 20:48

Personnellement, Ailante et moi avons beaucoup écrit à deux, des originaux principalement qui restent bien cachés sur nos ordinateurs.

Habituellement, c'est ainsi qu'on procède : on invente l'histoire toutes les deux (+-...), puis j'écris la "base" du chapitre terminé, elle modifie ce qu'elle n'aime pas où ce pour quoi elle a une meilleure idée, elle me le renvoie, je modifie, et on continue jusqu'à ce que l'on soit satisfaites toutes les deux :)

Ce n'est pas toujours facile, parce qu'on est parfois en désaccord, mais je pense qu'au final, on s'en tire plutôt bien (même si rien n'est encore terminé...)

Enfin voilà !! :D

:mrgreen:
Besoin d'un avatar/dessin/bannière ? Rendez-vous ici --> viewtopic.php?f=11&t=8869



Image

Avatar de l’utilisateur
Rödrav
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 443
Inscription : 21 juil. 2009 - 12:28

Re: Histoires à deux claviers

Message par Rödrav » 20 mars 2014 - 23:25

J'ai déjà écrit du théâtre à trois claviers.

C'était un exercice un peu différent de celui d'écrire nouvelle ou roman, étant donné qu'après, on était toujours tous les trois à la mise en scène, donc on s'apercevait vite de ce qui ne fonctionnait pas et on rattrapait à ce moment là.

On avait procédé comme suit :

- d'abord on se retrouvait pour décider de ce qui allait se passer, acte par acte et scène par scène, et il en résultait une magnifique Version Non Dialoguée
- ensuite chacun reprenait la VND pour ajouter des choses, en modifier... La VND est passé genre quatre ou cinq fois entre les mains de chacun jusqu'à ce que plus personne n'ait rien à ajouter. On avait un code couleur, ce qui fait que notre VND ressemblait à un patchwork ^^
- on a ensuite commencé à écrire la pièce, généralement en se retrouvant IRL pour écrire ensemble
- parfois, l'un écrivait une scène seul (souvent une scène centrée sur le personnage qu'il allait interpréter par la suite)
- dans tous les cas, ensuite, comme pour la VND, chacun reprenait la scène, plusieurs fois, jusqu'à ce qu'on tombe tous d'accord.
- finalement, chacun a repris la pièce en entier dans son coin, et on a modifié les derniers détails
- et enfin, on a encore modifier de nombreuses fois à la mise en scène

Comme on était trois à écrire, l'avantage c'est qu'en cas de désaccord sans compromis possible, il y avait toujours quelqu'un pour trancher d'un côté ou de l'autre. On s'était partagé les taches, mon amie A. s'occupait de l'avancement de l'intrigue, mon ami T. jouait le rôle du spectateur con ("ils vont pas compreeeeendre !") et je rajoutais l'humour (puisque c'était des pièces comiques à chaque fois).

Finalement, on est arrivé à des résultats pas trop dégueulasses. La première était un peu trop Feux de l'amour, mais bon, on était ados aussi ^^"

J'aimerais bien me relancer dans un projet à quatre mains, en original... Mais il me faudrait un deuxième larron. Et une idée pour bien faire.

Répondre

Revenir vers « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités