L'écriture de nouvelles

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7675
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

L'écriture de nouvelles

Message par Norya » 05 oct. 2012 - 09:25

Je vous salue tous, expérimentés auteurs que vous êtes tous ici.

Je me permets d'ouvrir ce topic pour discuter de l'écriture de nouvelles. J'ai commencé relativement récemment à écrire en original (surtout depuis un an, grâce à un atelier d'écriture), j'y ai développé une idée qui conviendrait pour un long projet, c'est très brouillon encore dans ma tête mais ça bouillonne pas mal.

J'y ai aussi développé une idée de nouvelle que j'ai réussi à terminer, tout récemment, ce dont je suis assez contente parce que ce n'est pas si simple à mener, ce format de texte. Du coup, je viens vers vous pour avoir vos avis sur les "meilleures" manières de développer une nouvelles, ou en tous cas, si "meilleur" ne convient pas, comment éventuellement procédez-vous ?

J'ai surfé sur pas mal de sites internet intéressants sur l'écriture de nouvelles, je sais qu'il faut une accroche de départ, un développement, une belle chute qui surprend le lecteur. Mais comment vous y prenez-vous ? Avez-vous d'abord l'idée du/des personnages ? L'idée de la trame ? Pensez-vous peut-être d'abord à la chute et vous "remontez" le développement ensuite ?
Avez-vous des conseils ?

Avatar de l’utilisateur
Vifdor
Yoshinou du choupiseur
Messages : 10359
Inscription : 24 déc. 2006 - 16:34

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Vifdor » 05 oct. 2012 - 09:52

Généralement quand je fais un truc format nouvelle c'est que je prévois pas de rebondissements, la structure doit être à mes yeux relativement simple pour permettre de se concentrer sur la manière de dire les choses et donc de renforcer leur impact.
Généralement je me mets à écrire parce que j'ai une bonne fin ou un bon début, et je construis un peu le reste...

Alors mno conseil pourri "c'est écoute ton instinct, la Force te guidera."

Image

Avatar de l’utilisateur
via_ferata
Stagiaire chez W&W
Messages : 959
Inscription : 21 févr. 2007 - 10:14

Re: L'écriture de nouvelles

Message par via_ferata » 05 oct. 2012 - 10:56

Je dirais plus ou moins comme Vif. A priori, sur le héron, il n'y a pas tellement de textes dont la fin "surprend", ou alors, c'est ce qu'on attend du texte parce que c'est assez propre au genre (je pense par exemple aux textes "horreur" de Yoguany ou à Dragonnerie, de Gunter.

Personnellement, je pars plutôt d'un personnage que j'aime bien, d'une situation qui me plait ou même d'une phrase ou d'un mot qui font écho en moi et autour desquels je veux bâtir un contexte. Généralement, je préfère "surprendre" (le mot est fort, peut-être qu'"intéresser" serait plus adapté) par l'histoire elle-même ou par la manière dont je l'exploite que par la chute. Oui, c'est ça, je cherche plus le juste ton au juste moment qu'une trame faramineuse ou quelque chose comme ça, et je construis mon texte en fonction de ce "juste."

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7675
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Norya » 06 oct. 2012 - 15:35

Merci de m'avoir répondu !
Comme je m'essaie à l'écriture de nouvelles, je suis un peu trop focalisée à faire une vraie super chute et finalement, c'est presque un frein à l'écriture. Remarquez, la chute dans la seule nouvelle que j'ai finie, je l'ai trouvée par hasard mais maintenant que je l'ai finie, j'ai l'impression de ne penser qu'à la chute d'une prochaine nouvelle et du coup, j'en arrive à ne plus savoir comment commencer. Là par exemple, c'est un peu ce qui m'arrive sur l'atelier "Lien". J'hésite entre plusieurs sujets, je rame mais c'est peut-être aussi parce que je ne sais pas exactement quoi raconter, vous me direz... :gne:

Avatar de l’utilisateur
Verowyn
Procrastination Queen
Messages : 6048
Inscription : 27 janv. 2007 - 11:24

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Verowyn » 06 oct. 2012 - 15:47

Bon, je suppose que les deux méthodes fonctionnent, et que ça dépend des gens/des textes.

C'est vrai qu'on pourrait se dire que l'idéal, c'est de partir de la fin, avoir son idée de chute (et chute ne veut pas forcément dire retournement de situation, hein) bien claire dans sa tête, et puis remonter le truc à l'envers pour trouver le début.
Mais je me rends compte que c'est jamais ce que je fais.
Je pars d'une phrase qui sonne bien ou d'un personnage qui se construit dans ma tête. Je commence toujours plus ou moins du début, sans savoir à l'avance sur quoi ça va déboucher. Et en général, je finis toujours pas atterrir quelque part.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7675
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Norya » 06 oct. 2012 - 16:44

Ah tiens, dans mon esprit, chute = retournement de situation systématiquement, d'où mes difficultés. Finalement, comment est-ce que vous considérez la chute d'une nouvelle ?
(En tous cas, merci à vous de participer à la question, voir vos points de vue est intéressant^^)

Avatar de l’utilisateur
via_ferata
Stagiaire chez W&W
Messages : 959
Inscription : 21 févr. 2007 - 10:14

Re: L'écriture de nouvelles

Message par via_ferata » 06 oct. 2012 - 19:44

C'est juste apporter une fin, pour moi. Il n'y a pas besoin qu'elle soit inattendue, extraordinaire ou quoi que ce soit si elle colle. J'aime bien les fins au goût d'évidence ("ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants") ou les fins ouvertes ("La route devant lui s'ouvrait en un carrefour. A gauche, la maison. A droite, la mort." Et musique dramatique.)

Mais disons que, pour moi, apporter un mot final consiste juste à montrer au lecteur qu'il ne s'agit pas juste d'un chapitre et que le texte posté n'est pas work in progress.

Avatar de l’utilisateur
Azenor
Professeur de runes celtiques
Messages : 1397
Inscription : 28 févr. 2008 - 00:32

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Azenor » 17 oct. 2012 - 20:40

Ca fait un moment que je voulais répondre à tes questions, Norya.

J'écris des nouvelles depuis pas mal de temps maintenant.

En général, tout part d'une idée - une idée, tu me diras, évidemment, comme tout le monde, mais pas vraiment, mon idée est en fait une atmosphère. C'est cette atmosphère qui embrume mon esprit et dans laquelle je veus essayer d'emmener le lecteur.
Parfois, l'idée est un peu plus développée, je sais quelle est l'histoire que je veux conter, mais sans trop de détail non plus.

Mes textes ne sont pas des histoires d'action, du coup il n'y a pas de chute au sens courant du terme.
J'écris en général sans savoir ce qui va suivre, je me laisse guidée par ma plume (parce que j'écris à la plume).

Voilà, j'aurai voulu faire plus développé, je complèterai peut-être.
En fait, je te conseillerai de ne pas trop te forcer à te plier à des règles pour commencer, tu pourras t'exercer plus tard, quand tu seras plus assurée. Suis ton instinct, et fais toi plaisir !
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 7675
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Norya » 26 oct. 2012 - 16:47

Azenor a écrit :En fait, je te conseillerai de ne pas trop te forcer à te plier à des règles pour commencer, tu pourras t'exercer plus tard, quand tu seras plus assurée. Suis ton instinct, et fais toi plaisir !
Ca c'est pile le conseil qu'il faudrait que je suive mais je chaque fois que je lis des articles ou autres sur la nouvelle, je repars dans un schéma qui a tendance à me bloquer (notamment la question du développement et de la chute)

Tiens, par exemple, j'ai commencé à lire un petit essai (un truc super court) sur la nouvelle et il y a un passage que je ne comprends :
[...] le genre de la nouvelle se fixe sous une forme systématisée : la construction à partir de la fin, la recherche d'un effet de surprise, la présence d'un narrateur.
(Franck Evrard, La nouvelle aux éditions Seuil)

Qu'est-ce qu'on entend là, par la présence du narrateur ? Parce que la question du narrateur, je l'ai déjà vue ailleurs, l'animatrice de mon atelier d'écriture en a déjà parlé et franchement, j'arrive pas à la cerner. Qu'est-ce qu'il est par rapport à un personnage de la nouvelle (voire du roman) ?

(note : ma résolution du premier de l'an sera entre autre d'arrêter de penser à ces fichues règles, c'est promis)

Avatar de l’utilisateur
Aoife O'Hara
Pilote du Magicobus
Messages : 1408
Inscription : 13 sept. 2011 - 18:52

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Aoife O'Hara » 17 mai 2013 - 09:49

Plutôt que de te rendre dingue avec la théorie, est-ce que tu as essayé de lire et relire des nouvelles que tu trouves excellentes, pour tenter de t'imprégner du mécanisme et réussir à les imiter ? Quand on parvient à imiter quelque chose, souvent un déclic se produit et on est capable d'écrire sans avoir l'impression d'avoir besoin d'un filet.
J'aurais tendance à te conseiller "Le K" de Dino Buzzati si tu ne l'as pas déjà lu, qui est pour moi "le" recueil d'excellentes nouvelles par excellence. Il écrit merveilleusement bien, la structure de ses nouvelles est irréprochable, il y a largement matière à étudier les chutes des nouvelles. Je l'ai découvert il y a une dizaine d'années et c'est toujours ma référence en la matière, parce que ses histoires sont très riches et se marient très bien à une plume efficace.
C'est un conseil que je te donne parce que personnellement, je fonctionne beaucoup par imprégnation: à force de lire, je sens les histoires déteindre sur moi et j'arrive ensuite à m'en servir au moment d'écrire. Je ne sais pas comment ça se passe pour toi.

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Ministre de la Magie
Messages : 4700
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: L'écriture de nouvelles

Message par litsiu » 17 mai 2013 - 10:52

J'écris totalement à l'instinct (j'ai découvert dans ce topic que les nouvelles sont sensées avoir des règles, ha? ) et je ne crois pas suivre un procédé spécifique, je sais que j'ai écrit tel texte en partant de la fin, tel autre en pensant à l'ambiance et à la structure et en avançant un peu au hasard pour affiner par la suite, ou tel autre en décrivant d'un jet ce que je voyais parce que j'avais commencé par le graphisme et que ça coulait tout seul. :mrgreen:
Je crois que si je me focalisais sur l'idée qu'il faut qu'il y ait une chute surprenante et chamarrée ça me bloquerait totalement. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Azenor
Professeur de runes celtiques
Messages : 1397
Inscription : 28 févr. 2008 - 00:32

Re: L'écriture de nouvelles

Message par Azenor » 18 mai 2013 - 17:49

Quand on enseigne le genre de la nouvelle, on décrit les règles du genre. Tout comme il y a des règles pour le roman ou la poésie. Effectivement, généralement une nouvelle est un récit court dont la mise en place se fait très rapidement (il n'y a pas 10 pages pour présenter le contexte), qui se déroule sur un temps limité, et avec une chute finale. En soi, ça c'est le schéma narratif classique qu'on trouve dans tous les récits (conte, nouvelle, roman, même théâtre en fait) :
- situation initiale
- élément perturbateur
- aventure (j'ai plus le terme exact, à force de le dire en breton)
- élément de résolution
- dénouement
- situation finale
Mais bon, on peut aussi simplement dire qu'une nouvelle est un récit court, genre un roman en moins de pages. Et de nos jours, tous les romans ou nouvelles sont lois de fonctionner avec schéma narratif aussi précis ! Avoir un élément perturbateur n'est pas obligatoire, et donc la chute avec suspens qui va avec non plus.

Je me suis rarement attardée sur les règles pour écrire un texte, sauf une fois pour écrire un conte. Je trouve que c'est plus a posteriori, à la lecture qu'on voit se dessiner une trame, un fonctionnement. (Mais rien n'empêche d'écrire en suivant une trame dès le début, juste ça dépend de chacun, et du style d'histoire, pour un récit policier c'est sans doute mieux d'avoir un plan en tête dès le début.)
Image

Répondre

Revenir à « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités