Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Répondre
Persis

Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 25 juin 2011 - 13:11

J'ouvre un topic pour les fautes de langages et les doutes & hésitations quant à l'usage de la belle et noble langue française :wink:

Petite suggestion d'Ocee pour ce topic: un sommaire ;)
Voici l'essentiel de ce que vous pouvez trouver avec de plus amples infos et des liens vers des pages explicatives dans les pages qui suivent (quand il peut y avoir débat, la version choisie par Ménard dans HP a été préférée ou celle recommandée par l’Académie française) :

Page 1 :
- on n’accorde ni les noms propres (ex : des petites Serpentard et non des petites Serpentardes, les Malefoy et non les Malefoys…) ni « les première année » car c’est sous-entendu « les élèves de première année »
- après que + indicatif et non après que + subjonctif (mais comme cet emploi est de plus en plus répandu, dans les dialogues on peut presque considérer ça comme normal je pense ^^’)

Page 2 :
- « à priori » et « à posteriori » (orthographe réformée) sont aussi corrects que « a priori » et « a posteriori » (orthographe traditionnelle)
- censé = supposé alors que sensé = réfléchi, qui a toute sa tête, cohérent
- sans doute pour une question de « h » aspiré, on écrit « de Harry » et « de Hagrid » mais « d’Hermione »

Page 3 :
- l’expression « au temps pour moi » semble plus légitime qu’« autant pour moi » (voir aussi page 6)
- on dit aussi bien un après-midi qu’une après-midi (avec préférence pour le masculin)(voir aussi pages 5 et 6)

Page 4 :
- accords du participe avec les auxiliaires être et avoir (voir aussi page 7)
- Avec les noms numéraux du type "douzaine, centaine, cinquantaine, etc." l'accord se fait avec le nom qui suit (Une douzaine d'ouvriers sont partis). Mais avec des noms comme « foule, bande… » les deux sont possibles (une foule de personnes étai(en)t présente(s)).

Page 5 :
- les chiffres sont invariables (quatre amis et non quatres amis, mille et non milles…)
- les jours de la semaine s’écrivent sans majuscule et s’accordent (ex : tous les jeudis ») (mais si on parle d'un jour unique de la semaine, ça ne prend pas de s : « vous pouvez me rencontrer à la piscine les vendredi et lundi de chaque semaine. » Les mots matin, midi et soir, lorsqu'ils sont joints à un nom de jour, ne prennent jamais la marque du pluriel, car il s'agit de l'ellipse de au matin, au midi, au soir (ex : tous les lundis soir…)
- Accord de « tout » : tout enfant suit, tous les enfants suivent, tous suivent, toutes les filles suivent, toutes suivent ; ils sont tout émus, ils sont tout contents (invariable devant adjectif masculin) ; elles sont toutes contentes, elles sont tout émues (invariable devant adjectif féminin commençant par une voyelle, accord pour le reste)

Page 6 :
- ennuyant différent d’ennuyeux
- Or (= mais, cependant, néanmoins...) / Hors (= à l'éxtérieur de, à l'écart de) / Ores : (utilisé juste dans l'expression d'ores et déjà.)
- accord des adjectifs de couleur (à lire ! il y a beaucoup plus de détails…) : On écrit "des drapeaux jaune et noir" si chaque drapeau comporte du jaune et du noir. Mais, on écrit "des drapeaux jaunes et noirs" s'il y a des drapeaux uniquement jaunes et des drapeaux uniquement noirs.

Page 7 :
- on dit « pareil à » et non « pareil que » (ou encore mieux « comme »)
- « suite à » est une abréviation fautive de « à la suite de », « par suite de » ou « pour faire suite à »
- « continuer à » est tout aussi correct que « continuer de »
- « philtre » (= breuvage) est différent de « filtre » (= dispositif pour filtrer des choses indésirables)
- « sans que » doit en principe se construire sans négation (« sans qu’il ne puisse faire un geste »)
- « peu importe » s’écrit sans « t » à « peut »
- « héros » est invariable, « un héro » est incorrect
- « En train » de faire quelque chose et non « entrain » (= empressement, fougue)
- avoir tort s’écrit avec un « t » et non un « d » (parce que le tort tue, c’est bien connu ^^)
- « quoique » (= bien que, malgré) est différent de « quoi que » (quelle que soit la chose qui/que)
- « quelque(s) » est différent de « quel(le)(s) que » soi(en)t
- « rendu compte » est invariable (je suis une fille et je me suis rendu compte, sans « e » à rendu)
- accords du participe avec les auxiliaires être et avoir (voir aussi page 4)
Est-il correct d'écrire qu'un oiseau a quelque chose "en bec", comme on dit "en bouche" ou faut-il obligatoirement écrire "dans le bec"?
Dernière modification par Persis le 19 févr. 2012 - 15:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Comptable chez Gringotts
Messages : 1037
Inscription : 24 janv. 2011 - 22:18

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Selsynn » 25 juin 2011 - 14:41

"En bec" me semble louche, je te le dis directement. Mais pour autant je n'arrive pas à trouver de règle !
Peut-être tout simplement le cas est si rare (dans la littératre générale) que le problème ne s'est pas trop posé ?

Moi j'ai une autre question que je me suis toujours posée. Faut-il accorder Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ? Personnellement, je ne les accorde jamais car cela vient d'un nom propres. mais une bêta m'a reprise et depuis j'ai le doute !
Mais je trouve ça laid : "Elle est une Sertpentarde. Les Gryffondores fuient tous aux abris..." Je préfère mettre une majuscule et ne pas l'accorder. Et comme ça fait très longtemps que je ne l'ai pas lu en français... je ne sais pas.

Avatar de l’utilisateur
Vialane
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 705
Inscription : 19 juin 2011 - 08:39

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Vialane » 25 juin 2011 - 14:47

Je viens de regarder, et il est bien marqué "quatre Serpentard" et "quatre Serdaigle", donc a priori ça ne s'accorde pas. Même si on retrouve souvent "Serpentarde" dans les fics.
Image

Avatar de l’utilisateur
Hinatata
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2000
Inscription : 07 févr. 2011 - 12:55

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Hinatata » 25 juin 2011 - 14:49

Ça fait très longtemps que je souhaitais un topic comme celui-ci, sans me décider à en ouvrir un ; merci Persis !

Pour "en bec", je ne saurais dire, mais ça peut faire une expression rigolote.

Selsynn : on n'accorde pas ! Car comme tu dis, il s'agit de noms propres. En anglais ça s'accorde, mais certainement pas en français. Cette faute revient horriblement dans les fics, et c'est absolument horripilant.
You'll come back
when it's over
no need to say goodbye

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 25 juin 2011 - 15:10

Ah, chouette, un super topic contre les fautes !

Donc, je plussoie Hin', on n'accorde pas les noms de maisons, ni au pluriel, ni au féminin (les Poufsoufflettes n'existent donc pas :mrgreen: ). Pour ta question, Persis, honnêtement, j'hésite... Je serais tentée de dire que c'est correct, mais jamais on ne dit d'un chat qui rentre de la chasse qu'il a une souris "en gueule", on dit "dans la gueule"... Après, selon les animaux, la règle peut changer, la langue française est tellement complexe... :wink:

Je profite de mon passage ici pour signaler une faute que je vois tellement souvent que si je me mettais à en faire mention dans les reviews, ce serait comme un mantra ! Donc, après l'expression "après que", c'est un verbe à l'indicatif qu'il faut mettre, et non un subjonctif !
On ne dit pas "après qu'il soit allé", mais "après qu'il est allé", ou "après qu'il fut allé", et c'est pareil avec le verbe avoir. Pitié, retenez ça, parce qu'au milieu d'un magnifique récit (et Merlin sait que j'en ai lu), voir ce genre d'erreur fait vraiment grimacer...
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Hinatata
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2000
Inscription : 07 févr. 2011 - 12:55

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Hinatata » 25 juin 2011 - 15:14

Eanna a écrit :Je profite de mon passage ici pour signaler une faute que je vois tellement souvent que si je me mettais à en faire mention dans les reviews, ce serait comme un mantra ! Donc, après l'expression "après que", c'est un verbe à l'indicatif qu'il faut mettre, et non un subjonctif !
On ne dit pas "après qu'il soit allé", mais "après qu'il est allé", ou "après qu'il fut allé", et c'est pareil avec le verbe avoir. Pitié, retenez ça, parce qu'au milieu d'un magnifique récit (et Merlin sait que j'en ai lu), voir ce genre d'erreur fait vraiment grimacer...
:shock: Alors là, tu m'apprends quelque chose... Enfin c'est vrai que j'ai toujours un petit doute concernant les subjonctifs après les "que", mais j'aimerais savoir pourquoi cette règle, si tu le sais ? Je veux dire, "après qu'il est allé", ça me parait tellement bizarre...
You'll come back
when it's over
no need to say goodbye

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 25 juin 2011 - 15:20

Merci pour la réponse :wink: . Après réflexion, "un papier dans le bec" sonne mieux que "un papier en bec".

D'accord avec toutes pour ne pas accorder les noms de maison qui sont des noms propres. On ne dit pas un Capet, une Capette, un Anjou, une Anjoue, un Orange-Nassau, une Orange-Nasselle :lol:

Pour après que + indicatif, la faute est tellement répandue que je la fais souvent, et elle risque à l'avenir d'être tolérée jusqu'à être enterrinée comme règle (une langue évolue, combien d'entre vous ne prononce pas le s de mœurs?).
Mais heureusement, le correcteur de Word me tire les oreilles tout aussitôt afin que je puisse exhiber mon plus beau plus-que-parfait :wink:

[Mode instit'] Certaines fautes peuvent nous agacer, surtout si nous nous sommes fait taper sur les doigts pour les avoir commises quand nous étions plus jeunes. Mais il faut éviter de s'énerver ou de pousser de haut cris quand on voit les autres les commettre. Ça n'aide pas les autres à accepter d'être corrigés. Il faut plutôt expliquer le pourquoi.[/Mode instit']
Dernière modification par Persis le 26 juin 2011 - 12:31, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 25 juin 2011 - 15:20

Hinatata a écrit :
Eanna a écrit :Je profite de mon passage ici pour signaler une faute que je vois tellement souvent que si je me mettais à en faire mention dans les reviews, ce serait comme un mantra ! Donc, après l'expression "après que", c'est un verbe à l'indicatif qu'il faut mettre, et non un subjonctif !
On ne dit pas "après qu'il soit allé", mais "après qu'il est allé", ou "après qu'il fut allé", et c'est pareil avec le verbe avoir. Pitié, retenez ça, parce qu'au milieu d'un magnifique récit (et Merlin sait que j'en ai lu), voir ce genre d'erreur fait vraiment grimacer...
:shock: Alors là, tu m'apprends quelque chose... Enfin c'est vrai que j'ai toujours un petit doute concernant les subjonctifs après les "que", mais j'aimerais savoir pourquoi cette règle, si tu le sais ? Je veux dire, "après qu'il est allé", ça me parait tellement bizarre...
Ca paraît bizarre parce que justement énormément de monde fait cette faute :wink: (et tellement de monde la fait que j'ai l'impression que ça n'en est presque plus une, je l'entends dans des doublages français de séries, pourtant de qualité...) Alors peut-être que ça peut paraître un peu pédant de ma part de mettre l'accent sur cette faute que tant de gens font, et il me semble que l'explication, c'est que quand tu dis "après que", l'évènement s'est déjà passé (même si tu dis "demain, après que je serai allé au cinéma..."), c'est une certitude, donc pas besoin de subjonctif. On peut le mettre après "avant que", parce que là rien n'est sûr.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 25 juin 2011 - 15:30

En son bec, oui, mais en bec... :? je pense que je me suis laissée emportée par le fil de mon récit.

Une autre petite chose qui est en train d'évoluer, c'est l'écriture en chiffres des ordinaux.
A l'école, on me faisait écrire 3e, XIXe, etc.
Maintenant, même mes collègues écrivent 3ème, XIXème, quand ce n'est pas 3ième, etc. Ce qui me semble vraiment fantaisiste. Surtout quand on voit ça accordé au pluriel : les 3ièmes ... ça craint!
Eanna a écrit :
Ca paraît bizarre parce que justement énormément de monde fait cette faute :wink: (et tellement de monde la fait que j'ai l'impression que ça n'en est presque plus une, je l'entends dans des doublages français de séries, pourtant de qualité...) Alors peut-être que ça peut paraître un peu pédant de ma part de mettre l'accent sur cette faute que tant de gens font, et il me semble que l'explication, c'est que quand tu dis "après que", l'évènement s'est déjà passé (même si tu dis "demain, après que je serai allé au cinéma..."), c'est une certitude, donc pas besoin de subjonctif. On peut le mettre après "avant que", parce que là rien n'est sûr.
Les doublages... aïe mes oreilles. Je vais me répéter mais les "je me suis permisE" comme les "troisième roue du carrosse" sont des fautes de français.

Concernant malgré que, je viens de faire un petit tour sur le Wiktionnaire
malgré que /mal.ɡʁe kə/

(Familier) Conjonction de subordination introduisant une concession.
Et nos notions actuelles sur lui sont si vagues ou si bizarres, et correspondent si peu à celles que nous avons eues de lui, que nous avons entièrement oublié que nous avons failli nous battre en duel avec lui mais nous nous rappelons qu’il portait enfant d’étranges guêtres jaunes aux Champs-Elysées, dans lesquels par contre, malgré que nous le lui assurions, il n’a aucun souvenir d’avoir joué avec nous. — (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, chapitre III.)
D’après ce que je vois et malgré que le secteur soit plus violent, je crois que nous y risquons beaucoup moins qu’ailleurs. — (Guillaume Apollinaire, Lettre à Madeleine Pagès, 17 juillet 1915.)
.../...
Car sa personnalité, malgré qu’il en ait [c’est-à-dire: quelque mauvais gré qu’il ait de cela, et non pas: bien qu’il ait de la personnalité], transparaît dans son œuvre. — (André Gide, Journal, 30 janvier 1931)
Proust, Apollinaire et Gide ce ne sont tout de même pas les premiers venus. Il ne faudrait pas se montrer plus royaliste que le roi.
Personnellement, je ne pense pas que j'ai déjà employé cette expression.

Ceci dit, les règles ne sont jamais des conventions.

Avatar de l’utilisateur
via_ferata
Stagiaire chez W&W
Messages : 959
Inscription : 21 févr. 2007 - 10:14

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par via_ferata » 25 juin 2011 - 17:40

Persis, un papier le bec, c'est juste bizarrissime... Mets plutôt "un papier au bec", je t'assure que la formule est exacte et employée.

Avatar de l’utilisateur
CapriceK
Pilote du Magicobus
Messages : 1328
Inscription : 12 sept. 2009 - 10:25

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par CapriceK » 25 juin 2011 - 17:44

Selsynn a écrit :Moi j'ai une autre question que je me suis toujours posée. Faut-il accorder Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ? Personnellement, je ne les accorde jamais car cela vient d'un nom propres. mais une bêta m'a reprise et depuis j'ai le doute !
Mais je trouve ça laid : "Elle est une Sertpentarde. Les Gryffondores fuient tous aux abris..." Je préfère mettre une majuscule et ne pas l'accorder. Et comme ça fait très longtemps que je ne l'ai pas lu en français... je ne sais pas.
Selon ma bêta (qui est diplômée en langue française), on n'accorde pas au féminin mais seulement au pluriel. Par exemple on dit "une chauffeur" et pas "une chauffeuse" (enfin... voilà quoi^^), mais ont dit "des chauffeurs". Faudrait que je retrouve le mail où elle m'explique la règle grammaticale précisément pour vous montrer.

Avatar de l’utilisateur
Hinatata
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2000
Inscription : 07 févr. 2011 - 12:55

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Hinatata » 25 juin 2011 - 17:47

CapriceK a écrit :
Selsynn a écrit :Moi j'ai une autre question que je me suis toujours posée. Faut-il accorder Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ? Personnellement, je ne les accorde jamais car cela vient d'un nom propres. mais une bêta m'a reprise et depuis j'ai le doute !
Mais je trouve ça laid : "Elle est une Sertpentarde. Les Gryffondores fuient tous aux abris..." Je préfère mettre une majuscule et ne pas l'accorder. Et comme ça fait très longtemps que je ne l'ai pas lu en français... je ne sais pas.
Selon ma bêta (qui est diplômée en langue française), on n'accorde pas au féminin mais seulement au pluriel. Par exemple on dit "une chauffeur" et pas "une chauffeuse" (enfin... voilà quoi^^), mais ont dit "des chauffeurs". Faudrait que je retrouve le mail où elle m'explique la règle grammaticale précisément pour vous montrer.
Mais là c'est différent, il s'agit de noms propres :gne:
You'll come back
when it's over
no need to say goodbye

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 25 juin 2011 - 18:40

via_ferata a écrit :Persis, un papier le bec, c'est juste bizarrissime... Mets plutôt "un papier au bec", je t'assure que la formule est exacte et employée.
Oui, mais ça fait un peu "la sèche au bec" :lol:
CapriceK a écrit :
Selsynn a écrit :Moi j'ai une autre question que je me suis toujours posée. Faut-il accorder Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ? .
Selon ma bêta (qui est diplômée en langue française), on n'accorde pas au féminin mais seulement au pluriel. Par exemple on dit "une chauffeur" et pas "une chauffeuse" (enfin... voilà quoi^^), mais ont dit "des chauffeurs". Faudrait que je retrouve le mail où elle m'explique la règle grammaticale précisément pour vous montrer.
Comme on vient de l'expliquer: les noms de maison, ce sont des noms propres. Et les Serpentard, c'est le raccourci pour "les élèves de Serpentard". Je ne me souviens pas non plus que Rowling emploie des termes comme "un Serpentard" ou "le Serpentard" dans ses œuvres.
Et aujourd'hui, on a féminisé les noms de métiers:
professeur -> professeure
auteur -> auteure
C'est novateur mais cela a le vent en poupe.

Avatar de l’utilisateur
Hinatata
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2000
Inscription : 07 févr. 2011 - 12:55

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Hinatata » 25 juin 2011 - 21:34

CapriceK a écrit :
Selsynn a écrit :Moi j'ai une autre question que je me suis toujours posée. Faut-il accorder Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ? .
Selon ma bêta (qui est diplômée en langue française), on n'accorde pas au féminin mais seulement au pluriel. Par exemple on dit "une chauffeur" et pas "une chauffeuse" (enfin... voilà quoi^^), mais ont dit "des chauffeurs". Faudrait que je retrouve le mail où elle m'explique la règle grammaticale précisément pour vous montrer.
Comme on vient de l'expliquer: les noms de maison, ce sont des noms propres. Et les Serpentard, c'est le raccourci pour "les élèves de Serpentard". Je ne me souviens pas non plus que Rowling emploie des termes comme "un Serpentard" ou "le Serpentard" dans ses œuvres.
Harry Potter et l'Ordre du Phénix, page 266 édition Gallimard : "Aux premiers rangs de la classe, les Serpentard relevèrent avidement la tête. Ils étaient toujours ravis d'entendre Rogue infliger ses sarcasmes à Harry."
Dernière modification par Hinatata le 25 juin 2011 - 21:44, modifié 1 fois.
You'll come back
when it's over
no need to say goodbye

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 25 juin 2011 - 21:39

JKR appelle toujours les personnages par leurs noms, elle ne qualifie jamais untel de "le blond", "la jeune fille" (si c'est Hermione, Ginny, etc), "le Gryffondor", "le méchant mage noir", etc.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13158
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Ellie » 25 juin 2011 - 21:58

Mais c'est pas parce qu'elle le fait pas que nous on peut pas le faire. Bon, pas à outrance non plus, mais quand t'as un OS de 6 pages avec deux personnages, à un moment, des "Drago Ginny" à toutes les deux lignes, ça commence à faire lourd XD
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 25 juin 2011 - 22:01

J'ai tendance à penser que si JKR ne nous a pas donné d'impression de lourdeur en nous répétant 20 fois par page "Harry, Ron et Hermione", on peut faire pareil, non ?
Mais bon, c'est plus le sujet :wink:
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 26 juin 2011 - 10:09

Hinatata a écrit :
Persis a écrit :
Comme on vient de l'expliquer: les noms de maison, ce sont des noms propres. Et les Serpentard, c'est le raccourci pour "les élèves de Serpentard". Je ne me souviens pas non plus que Rowling emploie des termes comme "un Serpentard" ou "le Serpentard" dans ses œuvres.
Harry Potter et l'Ordre du Phénix, page 266 édition Gallimard : "Aux premiers rangs de la classe, les Serpentard relevèrent avidement la tête. Ils étaient toujours ravis d'entendre Rogue infliger ses sarcasmes à Harry."
Les Serpentard, oui, mais le Serpentard ou un Serpentard... je n'en ai pas souvenance.
J'ai tendance à penser que si JKR ne nous a pas donné d'impression de lourdeur en nous répétant 20 fois par page "Harry, Ron et Hermione", on peut faire pareil, non
+1
Je suis en train d'écrire une fic, et j'essaie le plus possible de nommer les gens par leur nom, ce qui n'est pas toujours facile.

Vous trouvez ça lourd?

Elle ne fut pas longue à rejoindre Saskia. La transformation était assez déroutante, la tenue sorcière changeait vraiment des tenues traditionnelles ou de celles de la ville. La veste d’Antsy n’était pas gris clair, comme celle des premières années, elle était écarlate, comme celle de toutes les marraines. Saskia en déduisit que la couleur variait selon l’année.

— Oh la punition que la directrice a donnée à Hans Grapjas ! fit remarquer Saskia. Elle est sévère ! Il en a pour des heures à copier.
— Hans van Benschop? pouffa Antsy.
Dernière modification par Persis le 26 juin 2011 - 10:54, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 26 juin 2011 - 10:19

Personnellement, je préfère une prolifération de prénoms sans fanfreluches qu'une multitude de qualificatifs qui font ressembler le personnage à un tableau : "la jeune blonde", "le beau jeune homme", "l'elfe", "le rouquin"... etc, parce que je trouve que ça réduit le personnage à état de description. Le seul qualificatif que je tolère, c'est "la fillette" pour une gamine de 5-6 ans, mais c'est le seul.
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Hinatata
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2000
Inscription : 07 févr. 2011 - 12:55

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Hinatata » 26 juin 2011 - 12:05

Eh bien moi c'est le contraire, j'ai vraiment tendance à "qualifier" les personnages afin d'éviter les répétitions ^^' C'est, j'avoue, une mauvaise habitude du RPG, mais très difficile à perdre. Et puis cela dépend du qualificatif que tu colles, tu peux très bien appeler un personnage "la rouquine" sans que cela soit mal vu ou ne réduise le perso...

Persis : j'avoue trouver qu'il y a trop de "Saskia", mais bon :?
You'll come back
when it's over
no need to say goodbye

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 26 juin 2011 - 12:19

Je vais quand même tenter le coup. Parce que "la petite Zélandaise", "la nouvelle", "la pupille", "la filleule"... ça commence à bien faire!

Avatar de l’utilisateur
Vialane
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 705
Inscription : 19 juin 2011 - 08:39

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Vialane » 26 juin 2011 - 12:22

Pour le dernier Saskia, dans le dialogue, tu devrais pouvoir remplacer son prénom par le pronom "elle" vu que tu parles d'elle juste avant, non ?
Image

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 26 juin 2011 - 12:26

Je hebt gelijk!
Tu as raison!

Avatar de l’utilisateur
Dame de Coeur
Animagus non déclaré
Messages : 362
Inscription : 17 févr. 2011 - 20:28

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Dame de Coeur » 26 juin 2011 - 12:44

Eanna a écrit :JKR appelle toujours les personnages par leurs noms, elle ne qualifie jamais untel de "le blond", "la jeune fille" (si c'est Hermione, Ginny, etc), "le Gryffondor", "le méchant mage noir", etc.
Mais JKR a un style assez simple, et elle fait pas mal de répétitions. Je me demande combien de fois il y a "dit Harry" dans les sept tomes... Je suis plutôt favorables aux qualifications lorsqu'elles sont bien faites, parce que c'est sûr que "le blond" c'est pas terrible mais "il parlait à son élève" plutôt que "il parlait à Drago" ça permet d'éviter un texte trop lourd... Enfin bon ce n'est que mon avis.

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 7439
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Eanna » 26 juin 2011 - 12:51

Ce genre de qualifications, d'accord, parce que ça représente le personnage mais pas par un de ses traits physiques. En fait, c'est avec ça que j'ai un problème, c'est que quand on réduit un personnage à sa couleur de cheveux, à sa nationalité, à son sexe... je trouve que ça le diminue. Mais c'est aussi sûrement parce que j'ai remarqué que très peu de fois dans les romans classiques (on oublie les légendes avec Iseult aux blanches mains etc), les personnages ne sont qualifiés que par un trait physique. L'auteur dit leur prénom, et à la limite il va dire : "la fillette", "l'enfant", "l'élève", ça ça va, mais dans mon souvenir, je n'ai jamais vu dans un roman de Balzac, Zola, Stendhal de "la blonde", "la rouquine", "le brun"... Pour moi ces qualificatifs restent ceux des chats dans la Guerre des Clans où pour ne pas répéter 36 fois des noms à rallonge l'auteur dit "le matou gris", "le chat roux"... Or chats et humains... c'est pas pareil^^

Pour ce qui est de "auteur" et "auteure", personnellement je déteste le féminin, c'est comme quand on dit "écrivaine", je trouve ça moche. Peut-être que c'est correct, mais c'est franchement pas très joli, et même si je suis une fille je n'ai rien contre être qualifiée d'"auteur"^^
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImageImage

Persis

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Persis » 26 juin 2011 - 12:54

Je n'aime pas les adjectifs capillaires: le blond, le brun, la rouquine, la peroxydée, le frisé, le dreadlock, la tête chenue, le crâne d'oeuf, ... pfff!

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 13158
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Ellie » 26 juin 2011 - 16:03

Tant que c'est utilisé en modération, je n'ai rien contre des "le blond", "la rousse", "le Serdaigle"... En modération, je dis bien. 2-3 fois en plusieurs pages, pas 2-3 par paragraphe XD
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Realgya
Titulaire des BUSE
Messages : 132
Inscription : 28 févr. 2010 - 10:01

Re: Ne disez pas "disez" mais disez "dites"!

Message par Realgya » 26 juin 2011 - 22:46

Je n'ai pas d'avis tranché sur la question des qualificatifs à la place des prénoms mais il est vrai que j'en emploie souvent. Nous ne sommes pas JKR alors je considère que ça ne sert à rien d'essayer d'imiter son style d'écriture, ce que nous retenons des livres ce sont les personnages et l'univers.

Par contre une question m'a toujous embêtée: dirait-on "des première années", "des premières années" ou "des première année"... Ou aucun des trois et tout simplement "des élèves de première année" (ce qui alourdit quand même considérablement) ?
Image

Répondre

Revenir à « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités