Fic longue et organisation du travail

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 421
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Fic longue et organisation du travail

Message par Elorina » 15 nov. 2009 - 13:11

Bonjour à tous,

Je me posais des questions existentielles (comme toujours), par rapport au rythme d'écriture, de publication et l'ordre d'écriture des chapitres d'une fic qu'on prévoit assez longue.

Je ne sais pas comment cela se passe pour vous, mais lorsque j'ai une idée de fic dont je sais qu'elle va faire plusieurs dizaine de milliers de mots, j'ai tendance à écrire les chapitres dans le désordre, quitte à les remanier ensuite (ce qui est absolument inévitable d'ailleurs) ; c'est principalement dû au fait que quand je conçois une fic, ce sont d'abord des "séquences" (au sens cinématographique du terme) qui me viennent en tête, sans forcément un grand rapport entre elles (excepté peut-être le fait qu'elles mettent en jeu les mêmes persos) ; à ce moment là je suis tellement pressée de les écrire que je n'arrive pas à attendre d'avoir esquissé un plan qui me permette de les relier entre elles, de connaître l'avant/après, bref, d'avoir trouvé mon fil directeur.
Du coup, une fois que ces moments-clé de ma fic sont écrits, j'ai un peu la flemme de combler les espaces entre eux... et je me retrouve avec des "morceaux de fic" sans réel lien (ceci dit, il n'y a pas non plus de franche contradiction entre eux, hein ! J'ai un certain sens logique quand même... et parfois je fais allusion dans l'un à des éléments de l'autre.)
Ça, c'était mon premier problème. Bon, ce n'est pas vraiment une question, c'est sûr. Je voulais juste connaître votre approche, savoir s'il vous arrive d'être aussi dans cette situation, et ce que vous faites dans ce cas-là.

La deuxième chose, c'est le rythme de publication. Imaginons que j'aie une chance incroyable et que l'un des "moments-clé" cités plus haut soit situé très très près du début (encore hypothétique) de ma fic. Dès lors, on peut aussi imaginer que je sois suffisamment motivée pour écrire tout ce qui se passe avant ce moment-clé... du coup, je me retrouve avec un début de fic, un vrai, pas un morceau découpé des deux côtés.
Question : vais-je le poster ?
Le pour : si je le poste, je vais avoir des avis, des encouragements, j'aurai envie de poursuivre et surtout, ça m'obligera à écrire la suite dans l'ordre, et avec régularité s'il vous plaît.
Le contre : dix chapitres plus tard, j'aurai eu une super-idée-trop-géniale-et-originale, qui malheureusement sera en contradiction totale avec un élément évoqué dans le premier chapitre écrit un peu à la hâte. Et comme ce premier chapitre aura été posté longtemps auparavant et que depuis, de l'eau aura coulé sous les ponts... super-idée-trop-géniale-et-originale rejetée.
Ou alors mon idée géniale aura besoin, pour garantir l'effet de surprise essentiel à toute super-idée-trop-géniale-et-originale, qu'un événement X ait été évoqué au moment Y, précisément dans le premier chapitre. Et paf ! encore loupé.
Genre si Rowling n'avait pas fait en sorte que, dans le tome 6, Harry cache le livre de potions dans la salle sur demande et croise sur son chemin le diadème de Serdaigle, elle aurait été bien embêtée au moment d'écrire le tome 7 : comment justifier alors qu'il trouve l'horcruxe si rapidement avant la bataille finale ?...

Donc tout ça pour dire que je me demande sincèrement si, dans le cas d'une fic longue, il ne vaut mieux pas tout écrire et poster ensuite petit à petit. Evidemment, Verowyn et MB constituent LA preuve qu'il est possible de ne pas tout écrire à l'avance (n'est-ce pas... *grince des dents d'impatience*), mais quand même. Verowyn, elle est douée. Beaucoup plus que moi.

... vos avis/conseils/expériences ?
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Avatar de l’utilisateur
coraliefolle
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1922
Inscription : 25 juin 2009 - 20:38

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par coraliefolle » 15 nov. 2009 - 14:58

Humm... moi je vois déjà les séquences importantes dans ma tête, ce qui me permet de voir une nouvelle histoire, mais je ne les écris pas tout de suite (je le l'ai fait qu'une fois). J'écris dans l'ordre car les idées me viennent comme ça. Si toi tu écris les evénements clés de ta fic en premier, c'est aussi une bonne chose, comme ça tu peux remanier si tu as changé quelque chose dans les chapitres précédents.
Elorina a écrit :La deuxième chose, c'est le rythme de publication. Imaginons que j'aie une chance incroyable et que l'un des "moments-clé" cités plus haut soit situé très très près du début (encore hypothétique) de ma fic. Dès lors, on peut aussi imaginer que je sois suffisamment motivée pour écrire tout ce qui se passe avant ce moment-clé... du coup, je me retrouve avec un début de fic, un vrai, pas un morceau découpé des deux côtés.
Question : vais-je le poster ?
Le pour : si je le poste, je vais avoir des avis, des encouragements, j'aurai envie de poursuivre et surtout, ça m'obligera à écrire la suite dans l'ordre, et avec régularité s'il vous plaît.
Le contre : dix chapitres plus tard, j'aurai eu une super-idée-trop-géniale-et-originale, qui malheureusement sera en contradiction totale avec un élément évoqué dans le premier chapitre écrit un peu à la hâte. Et comme ce premier chapitre aura été posté longtemps auparavant et que depuis, de l'eau aura coulé sous les ponts... super-idée-trop-géniale-et-originale rejetée.
Ou alors mon idée géniale aura besoin, pour garantir l'effet de surprise essentiel à toute super-idée-trop-géniale-et-originale, qu'un événement X ait été évoqué au moment Y, précisément dans le premier chapitre. Et paf ! encore loupé.
Tu te poses trop de question je pense lol.

Tu as plusieurs solutions, soit tu écris ta fic en entier avant de poster, ce qui peut être très chiant mais qui te permettra de soigner le début pour que ton idée ne soit pas en contradiction avec le début, soit tu paufines cette idée pour qu'elle ne soit pas en contradiction justement.

Imposes toi aussi un rythme de publication, si tu postes deux chapitres par semaine, tu n'as pas le temps de réfléchir à ce que ça va donner, par contre si tu postes une chapitre toutes les semaines (ce que je fais), tu as un peu de temps pour modifier des choses, en tout cas moi ça m'aide de faire ça : ça me force à écrire pour ne pas être en retard et comme ça je réfléchis vite au moment de transition entre deux scènes clés (je bosse mieux dans l'urgence).

Je ne sais pas si ce que je te dis t'aide beaucoup mais je pense que tu devrais paufiner ces moments de transition pour avoir un vrai beau début de fic qu'un bout fait à la va vite qui ne t'aide pas pour la suite.
bouquineuse folle a écrit :Coralie? Tu es génialement trop forte :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1188
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par judith » 15 nov. 2009 - 17:44

Bonjour,

Ma réflexion va à peu près dans le même ordre que le tien, c'est à dire n'importe lequel. Pour ma première fic, la première scène qui n'est venue en tête s'est retrouvée au tiers de la fiction au final, et finalement je l'ai changée sur les conseils de mon mari qui trouvait que c'était ridicule.
Cette fic-là, je l'ai rédigée en quatre mois, et j'ai tout posté après, au rythme de deux chapitres par semaine, ce qui a provoqué un dynamisme très sympa.

Pour ma seconde fic, j'ai voulu faire pareil : attendre d'avoir fini pour tout poster, mais voilà... ça fait plus d'un an que j'y travaille, et j'en ai écrit un quart ou un tiers, c'est difficile à estimer, plus des chapitres épars. Moi aussi, j'aime revenir sur de "vieux" chapitres pour remettre de la cohérence, écrire "en spirale" en quelque sorte. Mais cette fois je prends le risque, car j'en suis à un stade où j'ai besoin de regards extérieurs, d'encouragements. Alors je me lance dans la publication, en adoptant un rythme de publication plus lent (deux semaines) pour maintenir mon avance.

Quand aux "trous", il faut se forcer... je ne connais que ça. Les premières scènes qui arrivent comme des flashes visuels sont très agréables à écrire, mais elles ne font pas tout. J'ai transpiré comme une folle sur une scène de combat que j'ai écrit "sur commande". Le chapitre était mauvais, deux revieweuses m'ont persuadée de reprendre ma copie. Et je ne voyais rien, j'étais en plein brouillard ! Je ne connaissais que le résultat : j'avais tué un "gentil" dans un combat collectif très elliptique, et ça ne faisait pas "vrai".
Après avoir transpiré et écrit par paragraphes de trois lignes à une allure de limace, la scène est devenue une course poursuite à coup de sortilèges dans un manoir en flamme, une scène à la James Bond, avec des protagonistes précis. Je voyais tellement bien la scène, cette fois, après l'avoir suscitée, que j'ai pu faire surgir l'émotion du deuil de façon plus authentique. Je crois que c'est presque le meilleur chapitre de la fic !

Bon courage, en tout cas, je comprends parfaitement ta "prise de tête"
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
reveanne
Titulaire des BUSE
Messages : 125
Inscription : 19 mai 2009 - 14:39

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par reveanne » 15 nov. 2009 - 19:06

Personnellement je fais un synopsis plus ou moins détaillé avec les scènes principales et les éléments clés avant d'attaquer l'écriture.
Ensuite j'écris linéairement du premier au dernier chapitre. Régulièrement je dois remanier le synopsis car j'ai tendance à dévier légèrement.. parfois beaucoup (comme dans l'histoire que j'ai en cours où j'ai dû remanier l'histoire plusieurs fois car prise par l'inspiration, je suis complètement partie à la dérive) ce serait une catastrophe si j'écrivais les chapitres dans le désordre car plus rien ne s'enchaînerait et ce serait du travail pour rien et complètement perdu car inutilisable.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 421
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Elorina » 15 nov. 2009 - 19:26

Merci pour vos réponses. Judith, j'aime beaucoup ta métaphore de la spirale, c'est exactement ça...

... ceci dit, il me semble finalement que le principe même de la fan fiction (c'est à dire une suite de chapitres postés à intervalles plus ou moins réguliers) va à l'encontre du plan "en spirale" qui veut qu'un élément anodin du premier chapitre prenne une importance capitale au dernier ou autres bizarreries de ce genre, qui seraient plutôt caractéristiques d'un roman (et non d'une fic, donc). Ne serait-ce que parce que la lecture s'étale sur des semaines et des semaines ; du coup le lecteur oublie les détails des premiers chapitres, et c'est lui faire une mauvaise surprise que de ne leur rendre leur pleine mesure que par la suite... qu'en pensez-vous ? La fanfic exigerait-elle un scénario très linéaire ?

Concernant le "remplissage", c'est vrai que le plus souvent je me retrouve avec des morceaux de texte complètement artificiels : la description d'une action sans conséquence, ou un dialogue vide. Et ça m'embête beaucoup...
Quant au cas où je dois écrire un événement essentiel pour la logique de la fic, mais qui en lui-même ne m'intéresse pas beaucoup, c'est la même chose, le texte n'a aucune consistance. Du coup il me faut un temps incroyable pour le remanier et lui donner une certaine saveur...

... en tout cas je vous admire, Reveanne et Coraliefolle, d'être capables de tout écrire dans l'ordre chronologique ! Moi j'en perdrais toute ma motivation !...
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Avatar de l’utilisateur
reveanne
Titulaire des BUSE
Messages : 125
Inscription : 19 mai 2009 - 14:39

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par reveanne » 15 nov. 2009 - 20:02

effectivement la publication en feuilleton fait que le lecteur oublie facilement les détails du début, mais ça n'empêche pas de les y mettre et de les ressortir plus tard. Perso, ça ne me gène pas du tout de semer des détails capitaux pour la fin dés le début.

Personnellement c'est de voir arriver des scènes clés/intéressantes qui me permet d'avancer sur les parties ennuyeuses, si je les écrivais dés le début, ce serait pour moi mission impossible d'écrire le remplissage sans intérêt qu'il y a entre.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 421
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Elorina » 15 nov. 2009 - 20:59

C'est vrai que ma toute première fic, en sept chapitres (et chaque chapitre étant assez court, 1000 à 2000 mots je crois), je l'ai écrite en quelques jours seulement (pendant les vacances, et en y passant plusieurs heures par jour néanmoins ^^), de façon parfaitement linéaire. Mais le contexte s'y prêtait, elle était facile à introduire, l'action se déroulant à Poudlard tout le long je pouvais combler les trous par des cours et me débrouiller pour que les cours en question portent sur des sujets utiles à la suite de l'histoire... et autre élément, c'était une romance sans aucun caractère policier. Tout de suite l'écriture est plus fluide.
Pour des fics plus longues et plus complexes, c'est définitivement plus difficile. Mais je vais m'obliger dès maintenant à écrire les chapitres dans le bon ordre, histoire d'avancer :wink: (et surtout de publier, hein ! ^^)
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Avatar de l’utilisateur
Taka
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2521
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Taka » 15 nov. 2009 - 21:21

Alors, sache que pour l'une de mes fics longues, la première chose que j'ai écrit, c'est la fin, et la deuxième le début. :mrgreen: La fic fait 15 chapitres d'environ 2000 à 3000 mots !
L'important n'est pas l'ordre mais de tout savoir de ta fic, il y en a une autre dont je connais la fin, le début, le milieu mais dont pas mal de morceaux pas si important manquent. Résultat : je n'écris pas ! Je veux tout savoir afin de manier mes personnages sans aucun soucis du lendemain. L'essentiel, c'est le plan.
Pour ta réflexion sur "mettre un petit indice caché, c'est mieux dans le roman" c'est vrai que les lecteurs oublient vite mais tu peux mettre des petits renvois en note d'auteur, genre "Tiens, la remarque de Luna, elle ne vous dit rien par hasard ? Indice dans le chapitre 2". Par exemple, à l'avant avant dernier chapitre de ma fic la plus populaire, un des personnages dit qu'il est heureux de se voir enfin approuvé pour un point développé "à la première lettre"...Résultat : pas mal de lectrice ont filé voir quel était cette chose au premier chapitre qui avait été approuvée.
Pour les intrigues, les petits indices sont parfaits, pour les romances, il faut que ce soit plus gros/voyant mais plus étrange (le personnage ne voit pas certaines choses, certains actes semblent étrange, complètement incongru donc ça saute aux yeux et on s'en rappelle.)

Enfin, pour ce que tu appelles des textes creux, c'est une occasion de bien présenter ton point de vue sur tel ou tel personnage, de bien développer ses réactions dans telle situation de la vie quotidienne. Ainsi, les grands évènements auront d'autant plus de crédibilité si il suit la même ligne de conduite. C'est d'autant mieux pour les OC pas trop importants mais qui serviront à un ou deux moments.

Avatar de l’utilisateur
bouquineuse folle
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 516
Inscription : 08 nov. 2008 - 17:30

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par bouquineuse folle » 19 nov. 2009 - 20:39

Taka a écrit :Par exemple, à l'avant avant dernier chapitre de ma fic la plus populaire, un des personnages dit qu'il est heureux de se voir enfin approuvé pour un point développé "à la première lettre"...Résultat : pas mal de lectrice ont filé voir quel était cette chose au premier chapitre qui avait été approuvée.
je confirme, on l'a fait! :mrgreen:
même si moi je n'ai pas trouvé... :boulet:

enfin bon, c'est surtout un message un peu creux pour rappeller qu'il ne faut SURTOUT pas plaquer ton idée sur feuille, poursuivre sur quatre/cinq chapitres et laisser tomber, puis reprendre un ou deux mois plus tard : c'est le meilleur moyen pour rendre un truc qui n'a plus aucun rapport avec ce que tu as mis, incompréhensible pour le lecteur car sans réel rapport avec le début de l'histoire... et en plus ce genre de chapitre te dégoûte totalement si tu le relis plus tard.

donc voilà, j'ai signalé mon accord avec Taka et j'ai signalé une erreur à éviter... je peux aller essayer d'écrire un peu maintenant (on y croit, on y croit...) :)
"Faute de renseignements plus précis, personne, à commencer par moi, ne savait ce que j'étais venu foutre sur terre."
J-P Sartre

Avatar de l’utilisateur
CapriceK
Pilote du Magicobus
Messages : 1328
Inscription : 12 sept. 2009 - 10:25

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par CapriceK » 26 nov. 2009 - 18:16

J'ai aussi cette manie d'écrire dans le désordre. Par exemple, dans ma dernière fic, j'ai commencé à écrire la deuxième partie avant la première. J'ai écris des pages et des pages, jusqu'au moment où je me suis retrouvée bloquée parce que j'avais besoin du début pour écrire la fin. Je savais ce que je voulais mettre au début, mais comme vous dites si bien, les perso peuvent décider de faire autre chose entre le début et la fin. Du coup je n'arrivais plus à continuer sans avoir commencé (c'est tordu comme phrase). Je me suis donc obligée à reprendre la fic par le début, à établir précisément (plus ou moins, en fait) la trame jusqu'au point de blocage.

Mais même en faisant ça, ça ne m'a pas empêché de sauter quelques passages parce que je voulais continuer mais qu'ils me bloquaient. Du coup, quand on lisait mon texte, on voyait des "ECRIRE L'INTERVALLE. MACHIN FAIT CI, TRUC DIS CA. NE PAS OUBLIER LE COUP TORDU DE BIDULE" en plein milieu du texte (en rouge et en gras, évidemment). Mais je finis toujours par y revenir, parce qu'à un moment, ne pas avoir écrit ce passage m'embête même s'il n'est pas important, parce qu'au final il me met dans l'ambiance du texte, il m'y plonge jusqu'au bout et les scènes qui suivent n'en sont que plus logiques.

En fait, écrire les grandes scènes, c'est bien, c'est chouette, et comme tu l'as dit, Elorina, ça décourage d'écrire la suite. Du coup je m'oblige à écrire dans l'ordre pour être motivée à écrire les grandes scènes... Je ne sais pas si c'est très clair^^".

Quant à la publication. Avant je publiais dès que j'avais un chapitre de prêt, mais j'ai arrêté. Ca m'énerve de lire des fics jamais terminées, où publiées à des intervalles tellement irréguliers qu'on oublie le début avant d'avoir la fin, alors je ne veux pas faire ça à mes lecteurs. Par contre, c'est vrai que se retenir de poster est dur.
judith a écrit :Mais cette fois je prends le risque, car j'en suis à un stade où j'ai besoin de regards extérieurs, d'encouragements. Alors je me lance dans la publication, en adoptant un rythme de publication plus lent (deux semaines) pour maintenir mon avance.
Je suis comme toi. Du coup, je tanne mes bêtas pour qu'elles me donnent un avis de lectrices^^. Mais comme la fic évolue sans cesse et qu'on revient toujours (ou presque), sur des trucs du début, c'est dur, une fois qu'on a publié, de revenir dessus. Alors que si on a tout gardé pour soi, on est libre de faire ce qu'on veut. Et au final, non seulement les lecteurs sont contents parce que la fic finira et parce qu'elle est publiée régulièrement, mais en plus on aura un texte plus logique, je pense.

Avatar de l’utilisateur
Sangdelicorne
Elève de deuxième année
Messages : 38
Inscription : 25 oct. 2009 - 22:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Sangdelicorne » 09 févr. 2010 - 12:41

Je suis stupéfaite par ce que je viens de lire! Franchement! :D

Je me posais la question de savoir si certains établissaient un plan de fic et le respectaient, je n'ai jamais pensé qu'on pouvait écrire dans le désordre!
J'en suis à ma première fic donc on ne peut pas dire que je parle par expérience mais pour moi ça s'est passé tout autrement.

J'avais bien entendu une idée générale du sujet de ma fic c'est à dire la course aux pouvoirs dans le monde sorcier d'après Voldemort et des personnages mûris, assoiffés de vivre et d'aimer comme au lendemain de toutes les guerres, mais ça s'arrête là! Pour le reste, tout se construit au fur et à mesure et parfois ce sont les personnages qui évoluent tout seuls. Certains qui ne devaient que passer se sont installés, certains qui devaient se mettre en couple n'ont pas trouvé leur partenaire adéquat et s'en sont choisi d'autres! ils n'en font qu'à leur tête! Vous imaginez, j'avais trouvé une jolie serpentarde aux yeux mauves pour Harry et il est en couple avec un jeune étudiant de Cambridge! Où va le monde! :lol: et je trouve ça très bien comme ça! J'arriverai de toute façon à la fin voulue tout en ayant préparé une suite éventuelle au fur et à mesure des chapitres.

Je me sens déjà incapable de respecter un plan alors écrire dans le désordre...
D'autres font-ils comme moi? c'est à dire se laisser mener par leurs idées au fil des jours...
(¯`*•.¸ Ne Despice Amantem ¸.•*´¯)

Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 421
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Elorina » 09 févr. 2010 - 13:20

En fait ça dépend de la vision globale de ta fic ainsi que de ton attente, de ton intention.
Les fanfics, je pense que c'est à mi-chemin entre les romans et les séries télévisées : un roman (ou un film), c'est une entité construite et réfléchie, les séries quant à elles s'élaborent au fur et à mesure... quitte à ce qu'on y trouve des incohérences stupéfiantes (genre le héros qui meurt à la saison précédente et qui se repointe comme une fleur l'année suivante). Les deux ont leur intérêt, on ne peut pas le nier. Mais je pense que plus la fic est longue, plus il est difficile de l'écrire au fur et à mesure, parce que le risque d'incohérences va en augmentant.
Ma première fic ne dépasse pas les dix mille mots je crois, je l'ai écrite assez rapidement, au fur et à mesure mais j'ajoutais des éléments au gré de mes envies ; ça ne m'a pas gênée, parce qu'elle ne se voulait pas très complexe au niveau de l'intrigue.
Après, si on écrit dans le désordre... c'est un choix ;o)
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Avatar de l’utilisateur
Sangdelicorne
Elève de deuxième année
Messages : 38
Inscription : 25 oct. 2009 - 22:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Sangdelicorne » 09 févr. 2010 - 15:53

Je ne suis pas sûre que voir ma fic comparée à une série télévisée genre "Feux de l'amour" me comble vraiment! :lol:
C'est vrai que je me suis attaquée à un gros morceau de suite puisqu'elle fait déjà 23 chapitres de 10 000 mots chacun et qu'il en reste au moins 5 ou 6 à écrire, mais je m'en sors.
Je n'aime pas les petits trucs! J'aime lire un bel OS mais trouve difficile de mettre beaucoup de sentiments en si peu de mots, c'est un vrai tour de force que certains font très bien ... Et pour moi un écrit quelconque n'a d'intérêt que si il suscite une réaction quelle qu'elle soit.
Il y a certainement plein de défauts que je découvrirai en la relisant toute en une fois mais pas de grosse invraisemblance, je suis trop méticuleuse, je fais trop de recherches... En tout cas, je m'amuse bien. C'était le but. :)
(¯`*•.¸ Ne Despice Amantem ¸.•*´¯)

Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 421
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Elorina » 09 févr. 2010 - 19:16

Les Feux de l'Amour ? C'est quoi ? :mrgreen:
... non, ce n'était pas franchement le style de série auquel je pensais, rassure-toi. Je voyais plutôt le genre polar français (on est les meilleeeeeeuuuuuurs ! - par rapport aux américains ^^) ou chaque épisode possède une intrigue qui en soi se suffit à elle-même, mais qui par ailleurs se construit autour d'un fil conducteur qui reste le même depuis le début de la saison, tu vois ce que je veux dire ? Ceci dit je suis d'accord, la comparaison est un peu pourrie. C'était juste pour l'esprit (c'est d'ailleurs pour ça que je passe facilement une heure par jour à lire des fanfics et que je ne regarde absolument jamais la télé ^^)
Après, je le redis, ça dépend de ce que tu attends de ta fic. Pour un suivi psychologique, par exemple, écrire au fur et à mesure de ne me dérange pas. Pour une fic plus policière, j'ai nécessairement besoin de tout savoir jusqu'à la fin avant de publier - à partir de là, je peux choisir d'écrire ou non dans l'ordre... et donc de commencer ou non par mes scènes préférées !
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Avatar de l’utilisateur
lucia potter
Elève de sixième année
Messages : 157
Inscription : 13 janv. 2007 - 15:48

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par lucia potter » 31 mars 2010 - 12:53

Je te dirai avant tout, qu'il faut que tu sois à l'aise dans la rédaction de ta fic, peut importe la méthode que tu emplois, tant que tu sais où tu vas.

Je suis l'auteur de deux longues fics (40 chapitres) et pour ces deux histoires j'ai eu une méthode différente.
Pour la 1ère, c'était ma première fic et j'en avais écrit la moitié avant de la poster, j'avais même deux brouillons de 40 chapitres avant, pas aussi long cependant.
Cette fic je l'ai écrit dans le désordre, mais ça ne m'a jamais réellement posé de problème car je savais d'où je partais et où j'allais car avant de rédiger ma fic j'avais fait un plan détaillé de mon histoire, dans tel chapitre qui se passait à tel moment il se passait ça avec tel personnage. C'était le sujet principal du chapitre, après je n'avais plus qu'à broder des petites histoires pour arrive à ce passage primordial.
Comme beaucoup j'ai eu une image très précise d'une action et il m'a fallu aussi trouver quoi écrire à côté mais généralement ça se passait plutôt bien même trop bien je me retrouvais avec des chapitres très très longs.
Le petit soucis de l'écriture en désordre c'est si tu postes en même temps, si tu as écrit le chapitre 3 mais pas le 1, difficile à poster et par conséquent tu te forces à écrire le 1er chapitre qui est parfois pas comme tu l'aurais voulu.
D'un autre côté ça te mets la pression pour écrire, parfois c'est pas mal, ça dépend de l'auteur.
Si tu décides de ne poster qu'une fois ton histoire finie, tu peux sans problème écrire dans le désordre, tant que tu t'y retrouves.
Mais le petit problème que tu vas peut être rencontré et que j'ai rencontré, c'est qu'il y a des chapitres plus faciles que d'autres à écrire et si tu commences par eux, tu finis par les plus durs ce qui représente parfois un challenge.
Dans mon cas, comme je l'ai dis plus haut, j'ai écrit dans le désordre et j'ai posté à la moitié de la rédaction de ma fic, le soucis c'est que j'avais les chapitres de 1 à 6 mais pas le 7 mais j'avais le 8 et le 9 mais pas le 10.
Résultat tu commences à poster de manière régulière et tout d'un coup il te faut plusieurs mois pour écrire le chapitre manquant, tu as parfois du mal à l'écrire, tu bloques...et tu finis parfois par le bâcler.
Je ne l'ai pas fait moi-même mais j'en ai eu parfois très envie, car quand il est 3H du mat' et que tu es encore sur ton chapitre, que ça fait 3 mois que tes lecteurs attendent parfois tu as envie de finir au plus vite.

Pour ne plus rencontrer ce problème, j'ai décidé que pour ma 2ème fic, j'écrirai dans l'ordre, j'ai donc refait un plan détaillé, j'ai réfléchit à tous les événements, à ce qu'il faudrait que je parle dans chacun des chapitres...
Il y a toujours des petites modifs au fil de l'écriture mais tant que tu as l'idée de base et sa trame c'est plus facile à mon goût d'écrire.
J'ai donc écrit mon premier chapitre, j'ai mit le temps, et j'ai posté puis je me suis mit à faire mon 2ème chapitre...
Les délais sont parfois plus long parce que certains chapitres sont durs à écrire, mais au moins j'avance de manière relativement constante et j'atteins au fur et à mesure le but que je me suis fixée.

C'est bien de t'interroger sur la meilleure méthode pour écrire des fics longues, mais il faut que tu trouves la méthode où tu seras le plus à l'aise.
Si tu écris mieux dans le désordre continue mais modifie éventuellement l'écart de publication.
Où alors fixe toi des objectifs par exemple en tant de mois il faut que j'écrive le chapitre 1 2 3 4, peut importe que tu commences par le 3ème et finisse par le 1er tant que tu écris les 4, que tu pourras poster au fur et à mesure. Te laissant le temps d'écrire les chapitres 5 6 7 8...
Image
"Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la conscience qu'il y a plus important que cette peur. Le courageux ne vit peut être pas longtemps mais le prudent, lui, ne vit jamais."

Mes fics:

http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=111

Avatar de l’utilisateur
sfan
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2093
Inscription : 14 avr. 2010 - 14:41

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par sfan » 17 avr. 2010 - 19:39

je n'ai jamais réellement rencontré ces problèmes, en effet, j'ai toujours écrit chapitre après chapitre sans réellement avoir à faire face au "syndrome de la page blanche", sûrement parce que je n'écris que des textes courts et indépendants et que dès que le sujet ne m'intéresse plus je passe à autre chose. Ma première fiction longue, un projet pharaonique de réécrire les tomes d'hp sous le pdv d'autres personnages est somme toute assez simple puisque je reprends les événements de JKR en les transférant à d'autres PDV qui connaissent plus ou moins de l'intrigue. J'espère que je n'aurais pas à subir ces soucis majeurs que vous évoquez tel le chapitre qui bloque tout parce qu'il ne s'écrit pas.

SFAN
Image

"L'étonnement est le commencement timide de la jouissance." Barthes

"La beauté sera CONVULSIVE ou elle ne sera pas" Breton


Avatar de l’utilisateur
Onde67
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 755
Inscription : 13 nov. 2009 - 20:13

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Onde67 » 09 déc. 2010 - 14:16

Personnellement, je suis entrain d'écrire ma première fic longue que j'ai voulus écrire à cause de la fin. J'ai une idée très précise de la fin que je souhaite mais s'il le faut je n'en tiendrais pas compte. Je me suis fait un plan, style dissertation, assez complet mais sans plus. J'ai rajouté les petits détails, des éléments pour les intrigues secondaires mais après je vais à l'instinct. Tout en essayant de respecter au maximum les personnages tel que J.K. Rollings les a décrit, ce qui complique la chose je l'avoue.

A un moment j'étais bloqué, au chapitre 4 il me semble, et ben j'ai fait le suivant et après je me suis forcé un peu à écrire celui qui me manquait mais finalement je trouve qu'il n'est pas si mal.
Après, c'est vrai que ça dépend de la personne qui écrit, personnellement je préfère tout écrire à la suite, sans faire vraiment dans le désordre parce que je n'ai pas les scènes précises, je les imaginent lorsque j'écris. Chacun à sa méthode.
Là je suis arrivé au chapitre 6, un peu moins de la moitié de l'histoire, j'ai demandé une bannière pour la fic mais j'hésite à la publier parce que j'ai peur du temps de rédaction qui pourrait s'agrandir voir même de devoir abandonner la fic et comme j'ai horreur des fics abandonnés, je préférerais éviter

Mon pire problème pour le moment c'est les conversations, je sais pas du tout comment les aborder, ça me stresse ! J'ai tellement peur de les rater que je les évite et donc ma fic devient trop, euhh, je cherche le mot, descriptif ?
ImageImage

Remuslupin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 793
Inscription : 21 sept. 2010 - 17:31

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Remuslupin » 09 déc. 2010 - 22:18

je pense qu'il ne faut pas trop se précipiter. j'écris toujours mes fics dans l'ordre et j'essaye toujours de m'arranger pour que chaque scène ait un lien avec la précédente et la suivante. chaque détail à son importance. l'écriture, au final, c'est une histoire d'assiduité et de ténacité. si au bout de dix chapitres, tu en as assez et que tu laisses ta fic en plan c'est peut-être tout simplement parce que tu n'es pas prête à écrire des fics longues (n'y voit aucune critique. il m'a fallu presque dix ans d'écriture pour arriver à un texte long).

tout ce que je peux dire, c'est ne te jette pas sur des scènes que tu aimes particulièrement parce que, en effet, le reste de l'histoire va te sembler bien fade. je suis dans le même cas que toi, je commence souvent une histoire parce qu'une scène m'est venue en tête et que je veux l'écrire. je cherche donc le fil directeur et les évènements qui vont m'amener à cette scène pour que la lecture soit naturelle, que le lecteur soit guidé et non pas qu'il ait l'impression que j'ai brodé vaguement pour en arrivé là. je laisse traîner l'envie aussi ce qui fait qu'au moment de l'écriture de la dite scène, j'ai l'impression d'avoir gagné ma récompense.

si tu as peur d'oublier, écris quelques mots dans un fichier à part ou éventuellement quelques passages.

maintenant, prends mon avis comme il vient, ma méthode ne doit pas nécessairement être ta méthode (d'autant plus qu'elle n'est pas nécessairement la bonne).
"et pourtant je veux vivre, ou survivre, sans poème, sans blesser tous ceux que j'aime" Daniel Balavoine
"Quelle chance, aujourd'hui je suis amoureux de ma femme" Richard Anthony

Avatar de l’utilisateur
Onde67
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 755
Inscription : 13 nov. 2009 - 20:13

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Onde67 » 10 déc. 2010 - 20:35

Enfaite, ce n'est pas tant pour la fin que je veux l'écrire, c'est pour arriver à la fin. (Je ne sais pas si tu vois la différence) Pour faire simple disons que je souhaite arriver à une fin plus ou moins prévu mais qu'elle soit réaliste et pour cela il faut que je fasse les scènes précédentes qui m'y emmènerons progressivement.
ImageImage

Remuslupin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 793
Inscription : 21 sept. 2010 - 17:31

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Remuslupin » 10 déc. 2010 - 22:11

ok, je vois ce que tu veux dire. pour ça, faut vraiment se creuser les méninges. le plus dur à trouver, c'est la logique. l'ennui, c'est que, c'est le genre de chose qui fait directement appel à ton imagination. vois ton histoire comme un film. lorsque je vais me coucher, je pense toujours à l'histoire que je suis en train d'écrire et, dans un sens, je la reprends là où je me suis arrêté pour tester les différentes suites. bon, parfois, ça part dans tous les sens mais la plupart du temps j'arrive à quelque chose. le sommeil est le moment où ton esprit va assimiler et améliorer certaines choses. il m'arrive souvent d'avoir la solution au petit matin.
"et pourtant je veux vivre, ou survivre, sans poème, sans blesser tous ceux que j'aime" Daniel Balavoine
"Quelle chance, aujourd'hui je suis amoureux de ma femme" Richard Anthony

Avatar de l’utilisateur
Onde67
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 755
Inscription : 13 nov. 2009 - 20:13

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Onde67 » 15 déc. 2010 - 17:40

Dites, j'ai fait un super plan, détaillé ou presque, avec même le titre des chapitres et tout et tou. MAIS ! (y'a toujours un mais), dans mon chapitre 6, je ne sais pas pourquoi mais ça se passe pas comme je le voulais. Disons que mon personnage central, au lieu d'aller voir une personne et de discuter avec elle, il en rencontre une autre ! Et maintenant je fais quoi ?! Je fais comme si rien n'était en continuant mon scénario, et mettant la discussion dans le chapitre suivant parce que le problème c'est que cette rencontre a perturbé mon personnage et donc cela introduit quand même un élément nouveau, même si celui-ci est négligeable. Bref, je comprend mieux maintenant quand vous disiez que les persos n'en font qu'à leur tête, pire que des gosses. :mrgreen:
ImageImage

Remuslupin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 793
Inscription : 21 sept. 2010 - 17:31

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Remuslupin » 15 déc. 2010 - 20:30

je viens d'avoir le même problème avec Remus. Pourquoi il veut pas se mettre en colère ? J'ai tout fait pour le faire sortir de ses gonds, y a jamais eu moyen. en fait, ça devient presque rageant à force.

en tout cas, c'est l'une des raisons pour laquelle je ne fais jamais de plan.
"et pourtant je veux vivre, ou survivre, sans poème, sans blesser tous ceux que j'aime" Daniel Balavoine
"Quelle chance, aujourd'hui je suis amoureux de ma femme" Richard Anthony

Avatar de l’utilisateur
Taka
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2521
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Taka » 16 déc. 2010 - 14:39

Et là, RemusLupin comprit pourquoi Taka mettait autant de temps à écrire Reconstruction. Parce que s'il y a bien une fic où Remus se met en colère... :mrgreen:

Mes personnages doivent sans arrêt se mettre en colère, or, si il y a bien une chose que je déteste écrire, c'est les dialogues "en colère". L'important, c'est d'écrire les phrases "choc", du genre, dans la dispute de Lynna et Remus, dans Reconstruction, il fallait parler de la visite, de l'amitié-déçue et du dégoût. Une fois qu'on a créé ça, il faut juste trouver deux trois phrases pour y arriver.
Enfin, si il y en a une qui est inaccessible, il faut l'abandonner :( ...Ou en parler plus tard. (Par exemple si on arrive pas à exprimer le dégoût, les personnages auront plus tard une discussion "j'étais dégoûté à ce moment là". :D )

Pour Onde : je vais nous prendre comme perso, ok ?
Taka doit aller voir RemusL mais elle rencontre Onde. On papote. Tu as plusieurs choix : soit RemusL est dans le coin et passe, Taka dit "je te laisse, je dois lui dire un truc", soit RemusL ne peut pas être dans le coin donc, aubout d'un moment Taka se frappe le front "Oh zut ! Je dois dire quelque chose à RemusL ! J'avais oublié ! Je te laisse !"
Soit Taka ne sait même pas qu'elle et RemusL vont avoir une discussion clé pour la suite de l'histoire donc tu fais un truc genre c'est Onde qui dit "oh, j'avais oublié, je dois faire ce devoir/rapport/un cadeau pour ma grande tante malade à l'hôpital" et la situation est débloquée.
Avec de la chance, tu pourras même incruster un détail qui servira pour la suite ! (le cadeau pour la grand tante n'a pas pu être donné à temps et devient maudit ou a servis d'arme du crime !)

Avatar de l’utilisateur
lucia potter
Elève de sixième année
Messages : 157
Inscription : 13 janv. 2007 - 15:48

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par lucia potter » 16 déc. 2010 - 16:12

De toute façon, on peut avoir fait un super plan détaillé (jour, mois, années, personnage, événements...) et se retrouver comme moi avec un petit problème dans la rédaction, même préparé, il peut y avoir des changements prévus ou imprévus à la rédaction.
Dans mon cas, mes mois passaient trop vite, j'ai pourtant essayé de rester fidèle à mon plan, mais j'ai un peu oublié qu'il n'y a que 30-31 jours dans un mois résultat, je suis à peine à la moitié de mon histoire et je suis déjà fin janvier.
Je voulais garder la date réelle de la bataille de Poudlard mais vu que tous les événements qu'il me reste à écrire, pour ne pas bâcler j'ai dû repousser cette bataille d'un mois.
C'est le soucis qu'en on poste au fur et à mesure, j'aurais attendu j'aurais pu revenir dessus.

Je pense que le plan est là pour nous guider, avoir sous les yeux une trame de l'histoire qui nous permet de savoir où l'on va mais qu'après il faut laisser notre imagination nous guider.

Pour les scènes de colère, j'ai beaucoup de mal aussi, je ne suis rarement en colère donc je ne sais pas comment d'écrire ce sentiment. J'ai dû écrire une dispute entre Harry et Remus, cette scène n'était pas tip top car les réconciliations ont été trop rapide et la colère pas suffisamment forte.
Image
"Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la conscience qu'il y a plus important que cette peur. Le courageux ne vit peut être pas longtemps mais le prudent, lui, ne vit jamais."

Mes fics:

http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=111

Avatar de l’utilisateur
Onde67
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 755
Inscription : 13 nov. 2009 - 20:13

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Onde67 » 16 déc. 2010 - 18:03

Malheureusement, Drago, oui c'est bien lui, est tombé dans un mutisme profond donc déjà lui faire parler ça va être compliqué mais en plus tu voudrais qu'il le fasse normalement ? Ca va être dur ><
M'enfin, j'ai terminé mes partiels, je vais pouvoir m'y atteler cette nuit (tiens, si je me faisais une nuit blanche ? :gne: ) et cette fois il n'y couperas pas ! Il discuteras avec Ginny, même quelques mots seulement et c'est tout ! oui, je sais, j'ai une tendance tyrannique, mais c'est pour leur bien ><
En plus, maintenant qu'il a vu Y (non, je ne dirais pas qui c'est , faudra lire la fic :D , ok je :arrow: ) il va être encore plus perturbé le p'tit Drago, arf ! C'est compliqué les humains :lol:
ImageImage

Remuslupin
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 793
Inscription : 21 sept. 2010 - 17:31

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Remuslupin » 16 déc. 2010 - 18:14

c'est amusant parce que, en général, les scènes de disputes sont mes favorites, celles qui m'inspirent le plus. la preuve en est, celle de l'infiltré où Remus et Kingsley ont une discussion pour le moins... enrageante (enfin, surtout pour Kingsley) mais je n'arrive pas à lui faire hausser le ton sur Tonks. j'ai beau essayer (je ne désespère pas, je continue sur le chapitre 9), il reste impassible.

niveau plan, je dis : faites-en un modulable. à moins de savoir s'y tenir. ce qui n'est pas mon cas.
"et pourtant je veux vivre, ou survivre, sans poème, sans blesser tous ceux que j'aime" Daniel Balavoine
"Quelle chance, aujourd'hui je suis amoureux de ma femme" Richard Anthony

Avatar de l’utilisateur
Eve
Petit Espigaou
Messages : 4512
Inscription : 05 févr. 2011 - 21:25

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Eve » 07 févr. 2011 - 08:46

Pareil, moi aussi j'ai parfois des flashs de scène d'une histoire mais le problème c'est qu'elle ne sont pas dans l'ordre. Je ne savais pas si écrire les chapitres dans le désordre pouvait se faire, sachant que je n'ai pas une très grande expérience des fictions et encore moins des longues.

Je pense que si j'écrivais une longue fiction je commencerais à publier quand j'aurai fini de l'écrire, mais à intervalle régulier (un chapitre toutes les semaines). Le problème de cette méthode c'est qu'il faut être rigoureux (ce que je ne suis pas trop). On peut très vite tomber dans la féniantise et n'écrire que quelque fois sans avoir un rythme régulier. Mais au moins on peut modifier des chapitres.

Mais si tu postes au fur et à mesure, il faut respecter les délais car pour un lecteur attendre des mois pour avoir la suite n'est pas agréable. Mais si tu travaille mieux dans l'urgence poste tes chapitres au fur et à mesure. Sauf que cette méthode tu ne peux la faire que si tu écris dans l'ordre. Généralement dans ce cas de figure, tu n'as pas besoin de retoucher les chapitres précédent car c'est une suite directement. Tandis que lorsque tu écris dans le désordre il faut souvent modifier les chapitres car dans ta tête il ne suivent pas.

Si tu veux savoir ce que vaut ton histoire demande à une tierce personne de la lire avant de la publier. Si elle s'y connait elle pourra de donner son avis et des conseils pour améliorer l'histoire. Elle pourra aussi t'encourager à l'améliorer.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Comptable chez Gringotts
Messages : 1037
Inscription : 24 janv. 2011 - 22:18

Re: Fic longue et organisation du travail

Message par Selsynn » 07 févr. 2011 - 10:03

Si je prévois de faire une fic longue, pour moi, je n'y arriverais qu'à deux solutions.

Un plan. Un plan dans lequel tu consignes tous les points technique (ce que je penses qu'à fait Rowling, elle savait qui'il faudrait à Harry détruire les Horcruxes, et c'est arrangé, dès le tomes 2 pour en foutre sur son chemin...).
Pour moi, un plan est quelques chose que tu as cogité avant d'écrire, que tu as mis du temps, écrits, retravaillé. Quelqu'un qui lit ton plan n'a aucune surprise pour l'histoire, comme quelqu'un qui aurait déjà fini l'histoire et qui la relirait.

Une trame. Une trame c'est quelques chose de beaucoup plus évanescent. C'est j'aimerais que ma fanfic' reprennen la trame du film/du livre... Je sais en gros ce qui se passe et je ne sais pas en détail.
C'est de l'idée au jour le jour, mais avec l'obligation de rester das le même univers, qui se complexifie de ligne en lignes.

Par exemple, dans l'un des défis que je vais bientôt poster sur un autre site, on prend le film Héro (je l'ai vu en cours de culture chinoise). C'est l'histoire de comment l'Empereur de Chine a été assassiné.
On se dit que l'histoire est franchement trop chouette, et puis, si l'Empereur de Chine, c'est en fait le gentil, ça pourrait être Dumbledore. Il faut quelqu'un qui soit rompu à toute technique d'assassinat, et qui pourtant ne paye pas de mine.... Un Serpentard -pour la ruse-, encore scolarisé -pour l'image d'innocence-. Tiens, Drago.
Avec Rogue et ...par exemple Cho Chang en complices.
Cette histoire, et la nécessité de faire en premier la scène de fin va me pousser à prévoir un plan.

Pour un autre exemple, dans l'une de mes fics' je raconte la scolarité de Timothy, une sorte de réincarnation de Voldemort, mais en gentil, et fils d'Harry. Il va rentrer à Poudlard, ca ne fait aucun doute. Et comme il est le fils adoptif d'Harry, il a gagné son gout des aventures pas choisis.
J'ai aucune idée de ce qui va lui arriver, simplement, je sais avec qui il va finir, en septième année, et que son amitié avec Teddy va devenir extrêmement forte, jusqu'à devenir des jumeaux. C'est plus ça, la trame. par contre, quand je vais l'écrire, je vais devoir noter en abrégé à coté de l'histoire un fichier de synopsis, pour ne rien oublier dans les chapitres suivants.


Je ne sais pas si j'ai été claire. pour faire une fic' longue, le plus dure, à mon avis, est certainement de ne pas s'essouffler, et d'avoir toujours envie de l'écrire, même un an plus tard. C'est pas de savoir comment on s'organise pour écrire.

Répondre

Revenir à « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités