Niveau de langage

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Niveau de langage

Message par judith » 29 août 2017 - 09:43

Bonjour,

J'ai eu des critiques passionnantes et justifiées sur ma dernière fic (merci Claravictoria et Samantha !) et j'ai un vrai souci de niveau de langue.
Que voulez-vous, comme le disait l'une d'entre vous à l'IRL (je sais qui tu es mais je te laisse le soin d'intervenir si tu le souhaites :wink:) "Ah, je croyais que t'étais plus jeune !"
Bah, non, j'ai des pré-ados à la maison, je suis prof en collège... et je lutte pour éviter certaines façons de parler au boulot et à la maison !
Quand mes enfants s'étonnent que je ne veuille pas adopter leur langage, je leur rétorque que ça leur appartient, que c'est le "code secret"...
Il y a le post équivalent avec le langage de petits, et j'ai beaucoup plus de facilités avec ça.

Alors...
Comment dire poliment des grossièretés dans une fic, et de préférence à la sorcière ?
Comment, au sein de Poudlard, parlent des jeunes Sang-Purs, des Sang-mêlés, des Nés-Moldus ?
Comment traduire "Wesh, c'est trop de la balle" en langage écrit, sans tomber dans le style de la comptesse de Ségur ?

Pour commencer avec les grossièretés... Les gros mots parsemés dans les fics sont parfois percutants, surtout s'ils sont rares. A titre personnel, je préfère m'en passer complètement. J'utilise beaucoup les Trolls, Véracrasses, Sroutts à Pétard et bouse de Dragon. S'il faut aller plus loin, comme Rowling, je parle de geste obscène ou "il utilisa un mot qu'il n'aurait pas proféré devant sa mère". Et il y a le classique "par la barbe/le caleçon/les glandes de Merlin".

Sinon peut-on faire une collection d'expression "ados" mais qui passent à l'écrit ?
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6514
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Niveau de langage

Message par Eanna » 29 août 2017 - 11:10

J'ai 24 ans, et j'ai deux petites soeurs dont une de 17 ans, donc le langage "ado", je le connais assez bien mais en fait je ne l'utilise que pour charier ma soeur du style quand elle dit qu'un truc est cool, je réponds "grave !", ou bien quand elle en a marre d'un truc, "comment t'as trop le seum !", mais clairement ça fait pas du tout partie de mon langage en général, et je fais exprès de simplement répéter ce qu'elle dit, parce que comme je ne suis pas du tout crédible, ça la fait marrer :lol: Et en fait ça n'en a jamais fait partie, d'ailleurs en 5e les gens de ma classe se foutaient de moi parce que je ne savais pas ce que voulait dire "kiffer" xD

Du coup, dans les fics, j'utilise des expressions que je considère comme indémodables : "C'est génial !" "C'est trop cool !" "J'adore !", à la limite un petit "Ca déchire !" si je me sens inspirée, mais vu que de toute façon j'écris principalement sur les personnages de l'époque du trio, aka des gamins qui ont grandi dans les années 80-90, je ne m'amuse pas à essayer de les faire parler avec des expressions du XXI siècle (et j'ai peur de les employer de travers et de ressembler à ces adultes qui essayent de se la jouer cool et djeun's en utilisant des expressions n'importe comment xD)^^

Pour les insultes et les jurons, je suis comme toi, j'utilise beaucoup de tournures propres au monde d'HP, outre le traditionnel "Par Merlin", j'en ai inventé d'autres, genre "Par le 3e oeil de Mopsus", je suis très contente de celle-là :mrgreen: Je ne vais utiliser de vraies grossièretés que si je veux vraiment faire passer le message que là le personnage pète un câble. Je ne crois pas avoir un seul "p*tain" dans mes fics, je dois avoir un "m*rde", un "b*rdel" peut-être... Mais bon, j'aime pas lire ce genre de mot dans des textes, donc de toute façon, je ne vais les employer que très très rarement^^
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Ielenna
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2601
Inscription : 11 déc. 2012 - 12:41

Re: Niveau de langage

Message par Ielenna » 29 août 2017 - 11:43

Ca a été évolutif, pour ma part, avec les personnages qui grandissent. Mais je tiens à préciser que l'héroïne a un père (sorcier, mais très très influencé par le monde moldu) qui aime beaucoup lâcher un petit "pu**in" de temps en temps ou à qualifier ouvertement l'antagoniste de "sa**pe". :lol: Il se retient un peu au début (et sa femme le reprend, aussi !). Petit à petit, mes personnages ont un langage un peu plus fleuri. Pas complètement, ça reste très soft. Des "sans déc'", "tellement pas", "ça déchire", "enfoiré"... Il y a juste l'héroïne qui reprend des expressions de son père, à la limite. Et j'ai une gamine ouvertement injurieuse, un véritable roquet, (c'est ce qui la caractérise) donc qui va proposer à ses camarades d'aller "s***r la b**e à Merlin" (sur quoi on la reprend que c'est la b**e DE Merlin).
Mais de manière générale, j'ai plus tendance à dire "manger ses dents" ou "déguster sévère" plutôt que "marav' sa g***e", par exemple ! Pas de "kiff", parce que j'ignore si l'expression était déjà à la mode au début des années 2000...

Par contre, là où je m'amuse clairement, c'est quand l'héroïne discute par le biais de petits mots en classe (toute une époque, pour ma part !), donc là, il y a des smileys, des expressions bizarres, des blagues nulles... Là, pour le coup, ça fait bien ado !

J'essaie de rester accessible à tous et de ne pas aller dans le "choc" du langage. Ou alors pour marquer que le personnage est sur les nerfs, par exemple. Genre une ado normalement très timide et courtoise, qui, lors d'une prise d'otages a sorti une tirade composée de "put**n" et de "va te faire f***e" ! :mrgreen:
ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 29 août 2017 - 12:27

Merci pour vos réponses ! Très classe, l'allusion à Merlin, Ielenna ! :lol:
Eanna, je ne connaissais même pas "t'as trop la seum"... :mrgreen:

*réfléchit toute seule, inspirée par les bonnes fées qui se sont penchées sur son post*
Me revient quand même "stylé" (qui devient presque ringard)
Et les discours sont souvent émaillés de "en fait". Quand on est en colère, d'après mes enfants, on est "rageux".
Un mot comme "Swag" je ne le sens pas...
De même "relou", "laisse béton" "je suis vénère" qui font plus "adulte voulant passer pour un ado" (ce serait rigolo dans la bouche d'Arthur Weasley)
L'expression "c'est lourd", s'inverse aujourd'hui ! "c'est du lourd" veut dire "c'est génial", paraît-il.
Sinon, j'entends très souvent des acronymes. OMG, PTDR... Il faudrait en inventer des sorciers ce serait... "grave stylé".

Travaillant avec la Next-gen, c'est un vrai défi pour moi, et chaque dialogue, que j'écris d'abord de façon "naturelle", nécessite une traduction. Phrases plus courtes, avis plus tranchés, vocabulaire plus direct. Encore plus si c'est un garçon ! Un ado ou une ado... ça n'a rien à voir, au delà des gloussements "que l'on devrait punir de fortes amendes"

Bien à vous
Judith.

Edit : "Hey, meuf", "daron", "daronne", ce n'est pas envisageable.
Par contre "c'est juste parfait" ou "je peux juste pas", "c'est abusé !" pourquoi pas ?
Dernière édition par judith le 29 août 2017 - 16:02, édité 4 fois.
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 10497
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Niveau de langage

Message par flodalys » 29 août 2017 - 12:34

Ielenna a écrit :
29 août 2017 - 11:43
Pas de "kiff", parce que j'ignore si l'expression était déjà à la mode au début des années 2000...
L'expression a été inventé dans une pub (nike je crois je me rappelle plus) avec un mec qui disait "I kiff football" et "kiff" a été repris dès cette pub. J'arrive pas à remettre la main sur cette pub pour voir l'année mais je dirais que c'est arrivée fin 90 début 2000 mais 1998 ou 2004 ? honnêtement je ne sais pas.
Image

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3687
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Niveau de langage

Message par DameLicorne » 29 août 2017 - 13:55

Je suis mère notamment d'ados, et j'écris beaucoup sur la période Poudlard, notamment de la Next Gen. Je veille à rendre les dialogues moins soutenus que le texte autour et à m'adapter à chaque personnage (Lily Potter a un langage plus spontané et moins soutenu que Scorpius Malefoy, par exemple, par rapport à leurs âges et leurs familles).

Mais tout ce qui est grossiéretés et compagnie, je paraphrase ! En revanche, j'aime intégrer des expressions remixées à la mode sorcière, comme il y a strangulot sous roche, par exemple :mrgreen: .
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Pilote du Magicobus
Messages : 1329
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: Niveau de langage

Message par dedellia » 29 août 2017 - 16:11

Il faut dire que les jurons changent aussi selon les lieux. La plupart des jurons français ne me font pas vraiment d'effet et on me regarderait d'un drôle d'air si je les utilisais. Sauf peut-être m*rde, mais encore là il n'est pas très fort comme juron. Ici ce sont beaucoup les sacres, mis c'est tellement régional que je ne me vois pas les utiliser dans une fic et de toute façon j'essaie moi-même de les éviter, car bon ce n'est pas super.

Sinon, je manque généralement d'inspiration pour kes jurons, mais j'aime bien inventer des expressions sorcières comme «il avait l'impression d'avoir un botruc dans l'estomac» J'essaie d'éviter les Par Merlin car j'ai l'impression que ce sont plus les adultes de l'âge d'Arthur qui l'utilise. À moins que je me trompe, La génération d'Harry ne l'utilise pas vraiment.

Mais je crois que paraphaser serait une bonne idée comme vous le suggérez. Moins vulgaire.


Sinon, j'aime bien le strangulot sous roche
«Dede, je te sacre Idole de ma Vie, Reine du Voldemort/Nez»
— Roxane-James

«Bob says Hello»
— Percy Jackson, The House of Hades, Rick Riordan

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 10497
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Niveau de langage

Message par flodalys » 29 août 2017 - 17:20

DameLicorne a écrit :
29 août 2017 - 13:55
Je suis mère notamment d'ados, et j'écris beaucoup sur la période Poudlard, notamment de la Next Gen. Je veille à rendre les dialogues moins soutenus que le texte autour et à m'adapter à chaque personnage (Lily Potter a un langage plus spontané et moins soutenu que Scorpius Malefoy, par exemple, par rapport à leurs âges et leurs familles).
C'est pas facile d'adapter le niveau à l'âge même en ayant des enfants. Faut croire que mes loulous ont un niveau soutenu, car Melow et zaz avaient trouvé lors de notre dernier texte pour les 12 travaux que mon Charlie de 12 ans avait un niveau de langage trop soutenu pour son âge.
Je dois dire que je sais que Crevetou parle bien (il me sidère quand il emploi certains mots) J'aime le vocabulaire de Tiflo' d'autant plus qu'il part de très loin, mais je m'attendais pas à ce que la maîtresse dise "il a un vocabulaire particulièrement riche" ah heu OK donc il a fait plus que combler son retard en fait... du coup je réalise que même pour faire parler des enfants (sauf pour les très jeunes, ça m'amuse de glisser des coquilles) pas sûre de réussir, parce que a priori, tout ce que je leur fait avaler comme lecture a enrichi leur vocabulaire... mais alors des ados. je crois qu'il ne faut pas que je m'y risque.
Image

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3687
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Niveau de langage

Message par DameLicorne » 29 août 2017 - 18:42

J'avais moi-même un vocabulaire beaucoup trop soutenu à l'adolescence :mrgreen: . Je lisais énormément, notamment des classiques, et je parlais quasiment comme dans les livres :lol: . J'ai appris depuis, avec surprise, que c'était l'une des caractéristiques du syndrome d'Asperger.

Mon ado de presque quinze ans, lui, en revanche, a un langage particulièrement fleuri... :criz:

Sinon, en tant qu'auteur écrivant des histoire tout public, il me semble normal d'éviter d'y mettre des gros mots et compagnie ;).
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Eve
Petit Scarabée
Messages : 3893
Inscription : 05 févr. 2011 - 21:25

Re: Niveau de langage

Message par Eve » 29 août 2017 - 18:48

Mais pu*tain c'est pas une grossièreté, c'est une virgule :mrgreen:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 29 août 2017 - 20:37

Je vais, mettre plein de, virgules, alors, pour faire "jeune",,, :arrow:
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 29 août 2017 - 21:25

flodalys a écrit :
29 août 2017 - 17:20
DameLicorne a écrit :
29 août 2017 - 13:55
Je suis mère notamment d'ados, et j'écris beaucoup sur la période Poudlard, notamment de la Next Gen. Je veille à rendre les dialogues moins soutenus que le texte autour et à m'adapter à chaque personnage (Lily Potter a un langage plus spontané et moins soutenu que Scorpius Malefoy, par exemple, par rapport à leurs âges et leurs familles).
C'est pas facile d'adapter le niveau à l'âge même en ayant des enfants. Faut croire que mes loulous ont un niveau soutenu, car Melow et zaz avaient trouvé lors de notre dernier texte pour les 12 travaux que mon Charlie de 12 ans avait un niveau de langage trop soutenu pour son âge.
J'imagine bien la difficulté de l'exercice. Après, ça dépend des personnalités, il y en a qui jurent et d'autres non. Je pense que la formule magique c'est celle de DameLicorne : une narration toute propre et des niveaux de langages différents selon les personnages lors des dialogues. Le plus compliqué ensuite c'est de savoir quel cadre on veut donner et comment établir ce fameux niveau de langage dans un texte.
Judith puisque visiblement c'est un point faible dans tes textes, pourquoi ne pas travailler avec un.e bêta qui te ferais des suggestions lorsque le texte est trop soutenu ? Peut être qu'à force de repérer où est-ce que cela pose problème tu parviendra à travailler là-dessus.

Personnellement, je dis beaucoup de grossièreté et mon langage dépasse bien largement les limites de la bienséance pour s'enfoncer au plus profond de ce monde macabre qu'est le vulgaire. C'est une façon de me lâcher. Donc voilà je jure comme un charetier et j'adore ça (ça horripile ma mère en plus mouhahaha :mrgreen: ). Forcément ça se ressent pas mal quand j'écris surtout si mes persos sont ados (ce qui est le cas en ce moment et j'ai aussi passé ma fic en - de 18 pour préserver les jeunes yeux). Vis-à-vis du texte dont fait mention flo, comme Charlie est le personnage qualifié de "cool" par excellence je le voyais mal parler comme Geneviève de Fontenay. Mais peut-être que pour quelqu'un d'autre son langage était tout à fait adapté. Ça dépend aussi de la façon dont individuellement nous parlons. Et flo de toute évidence était influencée par ses loulous et moi par mon langage de vendeuse de poissons (comment ça aucun rapport ? ^^)

Quand j'étais petite j'ai souvent impressionné les adultes parce que j'avais beaucoup de vocabulaire (tu peux être fière de tes enfants flo mais méfie-toi ça peut vite changer haha) et à l'heure actuelle je sais que ma façon de parler choque souvent, parce que je parle très vite, que je case des mots anglais partout et que parfois j'emploie des mots que mes proches ne connaissent pas parce que personne ne les emploie jamais (le tout dans la même phrase vi vi vi). Alors que si je m'en donne la peine (et la prépa a pas mal joué pour ça) je peux avoir langage parfait sans un soupçon de gros mots (en même temps quand on travaille avec des enfants...)

Bon j'ai beaucoup blablaté pour pas dire grand chose. Mais en gros la différence dans le langage c'est LE BIEN (merci pour cette remarque très pertinente Melow... -_-).
J'ai l'impression d'avoir rien dit du tout x)
Image

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3687
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Niveau de langage

Message par DameLicorne » 29 août 2017 - 21:30

En tout cas, tu t'exprimes très bien à l'écrit :mrgreen: .

J'avais lu, je ne sais plus où, que les histoires écrites (romans, nouvelles, fics et cie) sont une retranscription de la vie, et que cela permet de justifier un niveau de langage plus soutenu que dans la vraie vie. Un exemple ? Dans le langage oral, il y a parfois des répétitions, on n'y fait pas trop attention. Dans le langage écrit, normalement on les évite.
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 29 août 2017 - 21:33

Merci, j'essaie de contrôler la bête qui est en moi quand j'écris haha. :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 29 août 2017 - 22:10

Et moi j'essaye de la lâcher... :sadik:
Melow (ou Mellow... l'affaire n'est toujours pas réglée, :mrgreen:) en ce qui concerne le conseil d'un(e) bêta, je ne me sens pas prête.
J'ai l'habitude de beaucoup relire ce que j'écris. Reprendre mes dialogues n'est pas un problème (même si ça ne garantit pas l'effet recherché tout de suite.). Et je commence à voir des pistes.
Par contre, concrètement, si tu as l'habitude d'un langage sinon grossier, du moins familier, je suis preneuse de toutes les expressions qui te passeront par la tête et qui, à tes yeux, ne détonneraient pas dans une fic.
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 29 août 2017 - 22:31

judith a écrit :
29 août 2017 - 22:10
Et moi j'essaye de la lâcher... :sadik:
Melow (ou Mellow... l'affaire n'est toujours pas réglée, :mrgreen:)
Ah je vois que tu as vu mon coup de fouet :lol: !

Qui ne détonneraient pas dans une fic hein ? :gne: Je pense que tant que c'est bien amené rien ne détonne jamais (comment ça je n'aide pas du tout ? :mrgreen: ) Mais après il y a quelques indémodables. Comme remplacer un "oui" par "ouais", un "yep" ou un "ok" ou remplacer un "non" par un "nan" et zapper la double négation, commencer une phrase par un "bref", remplacer un "par exemple" par un "genre". À l'oral, beaucoup commencent leurs phrases par "et puis" ou pire "au final" (alors par contre cette formulation, c'est le mal je supporte pas de l'entendre et je ne l'écris jamais mais ça reste du langage familier).
Est-ce que tes persos se disputent/chamaillent ? Parce que tu as tout le registre des insultes après. De temps en temps un petit "connard" ou ma variante HPFienne que j'adore "fils de cognard !" ça fait du bien aussi ^^.
Si j'ai d'autres idées je te dirais ça. Comme tu dis lâche la bête qui sommeille en toi. Ça viendra. ;)
Image

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 10497
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Niveau de langage

Message par flodalys » 29 août 2017 - 22:36

Melow a écrit :
29 août 2017 - 22:31
De temps en temps un petit "connard" ou ma variante HPFienne que j'adore "fils de cognard !" ça fait du bien aussi ^^.
:fan: le fils de cognard, j'adore. j'aimerai trouver une petite expression h^p de ma composition, mais celle là je la trouve vraiment bien trouvé.
Image

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 29 août 2017 - 22:54

Melow a écrit :
29 août 2017 - 22:31
Ah je vois que tu as vu mon coup de fouet :lol: !
Oui, j'y ai fait allusion dans un édit (logique que tu ne l'aies pas vu),
alors je me répète Mellow, ce n'est pas en fouettant les gens qu'on obtient ce qu'on veut... :mrgreen:

C'est dingue, quand ils se chamaillent, mes persos s'envoient des piques bien salées, mais pas d'insultes... J'ai fait des mutants ! :shock:
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 10497
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: Niveau de langage

Message par flodalys » 29 août 2017 - 23:09

Ah mais les piques c'est bien aussi. :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 29 août 2017 - 23:19

Oh mais je t'en prie flo balance du fils de cognard partout. Cela dit je ne suis pas certaine de l'avoir inventé, je l'avais peut-être lu ailleurs avant de l'utiliser mais je ne me souviens pas. :gne:
judith a écrit :
29 août 2017 - 22:54
Melow a écrit :
29 août 2017 - 22:31
Ah je vois que tu as vu mon coup de fouet :lol: !
Oui, j'y ai fait allusion dans un édit (logique que tu ne l'aies pas vu),
alors je me répète Mellow, ce n'est pas en fouettant les gens qu'on obtient ce qu'on veut... :mrgreen:
Noooooooonnnnn :cry: osecouuuur je pleure des larmes de sang, je suis aveuglée à l'aiiiiide ! (Oké j'arrête :arrow: )

Ah les petites piques bien sanglantes j'adore ! :sadik:
Image

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 30 août 2017 - 10:28

Melow a écrit :
29 août 2017 - 22:31
Noooooooonnnnn :cry: osecouuuur je pleure des larmes de sang, je suis aveuglée à l'aiiiiide ! (Oké j'arrête :arrow: )
Affligeant... :roll: :lol:

Merci pour tes conseils comme "genre", "bref", "au final"...

Melow et Flodalys, les petites piques, moi aussi j'adore, j'en ponds au kilomètre. Mais des jeunes ados qui s'énervent, ils commencent par s'insulter (grossièrement en général), et les piques intelligentes, on peut toujours les chercher... Si je faisais un copier-coller de ce que j'entends parfois, la fic serait peut-être réaliste, mais pas super intéressante ! Pour l'instant ça me paraît incompatible :

"p*tainnnnnn ! t'es un grand malade, t'es c*n !"
"Les coups de pied c'est pour le foot, pas sous la table. Et toi, surveille ton langage"
"Poooooo, comment elle t'a cassé, la meuf !"
"Moi, c'est Madame."
"Ah, désolé, parce que tu vois..."
"Et on me dit "vous", pas "tu".

Et c'est de ces gouillats qu'on s'inspire pour faire des personnages de fic ! :lol:
J'en ai assez de dispenser mes cours à une bande de cornichons.
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 30 août 2017 - 11:53

Oh mais voyons Judith tu ne les aimes pas tes petits cornichons ? :wink:
(Au passage j'adore la référence évidemment, devons-nous t'appeler Rogue ? :mrgreen: )

Oui les insultes font bien plus parties du quotidien des ados. Les piques viennent un peu plus tard j'imagine. Est-ce que tu connais la fic Ginger la légende, de mak ? Non seulement c'est à mourir de rire mais en plus les dialogues sont épiques. Le personnage principal a un humour sanglant, c'est un régal à lire et ça peut peut-être te donner deux trois idées ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Zaz_
Stagiaire chez W&W
Messages : 873
Inscription : 21 juil. 2014 - 18:24

Re: Niveau de langage

Message par Zaz_ » 30 août 2017 - 13:04

J'ai eu ce problème quand ma mère a voulu lire mon roman original, elle trouvait que le niveau de langue des dialogues n'était pas assez soutenu. Du coup, j'ai revu le niveau de langue de chaque personnage un par un. Dans ton cas, le Sang Pur utilisera un langage plutôt soutenu, surtout si il est dans ses premières années à Poudlard, et donc n'a pas encore été mêlé aux autres. Par contre, si on parle des Weasley, qui ont eu une éducation beaucoup moins stricte à ce niveau là, on peut supprimer la double négation, leur donner un accent (demande à Flo et Melow, elles se feront un plaisir de t'aider :mrgreen: )... En ce qui concerne les Nés Moldus, ils auront tendance à utiliser plus d'expression Moldues que sorcières. Pour les Sang-Mêlés, tout dépend de leur environnement. Si ils ont été élevés avec un parent Moldu et l'autre sorcier, on peut penser qu'ils utilisera autant des expressions Moldues que sorcières. Par contre, si un de ses parents est Né Moldu (ou les deux), il utilisera plus d'expressions sorcières, mais teintées quand même de quelques petits trucs Moldus (sûrement attrapées chez les cousins, ou dans les voisinage Moldus)
Après, tu n'es pas obligée d'adopter le langage racaille (le "wesh c'est trop de la balle", par exemple, je l'entends que dans les films, et encore :mrgreen: Dans mon lycée on dit plutôt "C'est ouf !", mais bon après je doute que tu veuilles utiliser le verlan ^^ Ou sinon il y a le fameux "C'est déclassé !", mais il me fait un peu tilter... A utiliser avec modération)

Je vais vouer un culte au "fils de cognard" :mrgreen:

Je reviens par ici si j'ai d'autres idées ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3687
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Niveau de langage

Message par DameLicorne » 30 août 2017 - 14:03

J'aime beaucoup aussi le fils de cognard :mrgreen: . Sinon, à chaque fois que j'utilise une expression, j'essaye de voir si je peux la transformer façon sorcière. Par exemple, chez moi, remettre le sujet sur le tapis devient remettre le sujet sur le balai. Je trouve que ça ancre davantage l'histoire dans le monde HP, et c'est assez facile à faire ;).
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
Eanna
The Girl in the North
Messages : 6514
Inscription : 20 oct. 2010 - 14:08

Re: Niveau de langage

Message par Eanna » 30 août 2017 - 14:10

DameLicorne a écrit :
30 août 2017 - 14:03
Par exemple, chez moi, remettre le sujet sur le tapis devient remettre le sujet sur le balai.
Aaah ça veut dire ça ?! Je l'ai vu plusieurs fois dans ta fic pour le concours de Catie, j'ai oublié de te demander en review ce que ça voulait dire, j'avais pas du tout compris xD
Ca fait partie des expressions qui vont bien dans les 2 mondes je trouve, ce n'est pas comme si on parlait d'un tapis volant chez les moldus x) Enfin, si je suis la seule à n'avoir rien compris, au temps pour moi hein ! Mais perso j'évite de détourner trop d'expressions du monde moldu, genre j'ai souvent croisé "j'ai d'autres hippogriffes à fouetter", ça ok, mais j'ai vu aussi des trucs qui partaient super loin avec des potions, des chaudrons, et du coup tu mets 2 min à comprendre l'expression, et tu perds un peu le rythme de lecture alors que l'expression moldue n'aurait posé aucun problème x)
Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre, Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Gandalf
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
DameLicorne
Reine du Scorpius/Lily
Messages : 3687
Inscription : 06 sept. 2012 - 00:54

Re: Niveau de langage

Message par DameLicorne » 30 août 2017 - 14:15

Ah mince, le but n'est effectivement pas de rendre les choses incompréhensibles ! C'est marrant parce que, effectivement, d'autres m'ont dit le contraire, pour cette expression. Et c'est vrai qu'elle aurait pu tout à fait rester telle quelle. Comme quoi, il faut aussi de la mesure :lol: .
Image Image Image Image Image

Mes fanficsPourquoi mettre en couple Scorpius Malefoy et Lily Potter ?Mes originaux

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. (Rowena Serdaigle)

Avatar de l’utilisateur
judith
Comptable chez Gringotts
Messages : 1128
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Niveau de langage

Message par judith » 30 août 2017 - 15:22

Melow : Ginger, la légende, je retiens. A part ça... Rogue ? Je suis naturellement un horrible personnage, revêche et froid. :twisted:
Tu peux confirmer, n'est-ce pas, Eanna ? :mrgreen:
DameLicorne a écrit :
30 août 2017 - 14:03
A chaque fois que j'utilise une expression, j'essaye de voir si je peux la transformer façon sorcière. Par exemple, chez moi, remettre le sujet sur le tapis devient remettre le sujet sur le balai. Je trouve que ça ancre davantage l'histoire dans le monde HP, et c'est assez facile à faire ;).
C'est une bonne idée, Damelicorne. J'ai d'ailleurs utilisé "Il se demanda quel Botruc l'avait piquée" pour "il se demanda quelle mouche l'avait piquée"

Zaz, c'est tout à fait ça, et c'est rigolo de créer des différences d'expression et de vocabulaire en fonction du milieu familial, mais quel casse-tête... Je trouve que le Verlan ne passe pas bien, ou alors je pourrais décider que ça vienne seulement du monde Moldu et que les jeunes sorciers se retournent en disant "kestudis ?"
Au fait "C'est déclassé", ça veut dire quoi ? (Alors là, pour passer pour une ringarde, y'a pas mieux ! :lol: )

PLGDM ! J'ai trouvé encore une idée !
(z'avez suivi :gne: ?)
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Zaz_
Stagiaire chez W&W
Messages : 873
Inscription : 21 juil. 2014 - 18:24

Re: Niveau de langage

Message par Zaz_ » 30 août 2017 - 19:40

judith a écrit :
30 août 2017 - 15:22
Au fait "C'est déclassé", ça veut dire quoi ? (Alors là, pour passer pour une ringarde, y'a pas mieux ! :lol: )
Je peux pas t'en vouloir, le mot en lui même ne veut rien dire, je sais pas d'où il est sorti :lol: Tu dis "c'est déclassé !" d'un truc qui est génial, vraiment incroyable, au delà du possible. C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'entend en moyenne quinze fois par jour et par personne dans un lycée lambda :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Melow
Stagiaire chez W&W
Messages : 901
Inscription : 11 févr. 2017 - 00:19

Re: Niveau de langage

Message par Melow » 30 août 2017 - 20:28

Je connais pas de tout. :roll:
En général je me contente d'un petit "oh le truc de ouf ! " ou bien "de oufdingue ! " ou bien "oh le truc de bâta*d !"
Fin vwala quewa :ange:
Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2432
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: Niveau de langage

Message par Eejil9 » 03 sept. 2017 - 08:15

C'est rigolo parce que je n'écris pas du tout les dialogues de la même manière que vous. J'estime que puisque c'est de la fiction, la langue l'est aussi. Dans la plupart des romans qu'on trouve, Harry Potter compris, les dialogues ne reflètent pas du tout la manière dont les gens parlent : les prises de paroles sont plus longues, plus construites. C'est fait pour "faire" naturel mais ça ne l'est pas du tout quand on y réfléchit.
Donc je pars de ce principe là. Oui, il y a des différences de niveau de langue, certains de mes personnages vont jurer (dire merde, putain ou bordel, par exemple, ou même putain de bordel de merde si c'est nécessaire), d'autres non, certains auront un vocabulaire plus élaboré que d'autres, éventuellement un accent que je transcris à l'écrit... Mais pour autant je conserve les "ne", jamais ça ne me viendrait à l'idée d'écrire "nan" ou "ok"...
Bref c'est un peu un mélange et j'imite les dialogues de romans en faisant ça et pas la manière de parler des gens dans la vraie vie parce que c'est une fiction et que pour plein d'aspects, le but n'est pas d'être conforme à la réalité (après tout ils font de la magie hein :mrgreen: )
"Dire. Dire ce qu'on meurt d'envie de dire. Dire ce qu'on a besoin de dire. Besoin vital. Terrifiant. Dire ce qu'on ignore avoir envie ou besoin de dire. Dire pour comprendre, nettoyer, guérir, avancer. Mais est ce que dire suffit ? Tout à l'heure je l'ai cru."

Répondre

Revenir vers « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités