Renouveler son style

Page blanche, sources d'inspiration, créations de personnages,... Trouvez ici conseils et discussions autour de l'écriture et de la construction d'histoires !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Elorina
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 417
Inscription : 23 avr. 2009 - 14:19

Renouveler son style

Message par Elorina » 31 oct. 2012 - 12:46

Bonjour !

Je reviens dans ma rubrique préférée (si si) pour vous demander un peu d'aide. Depuis quelques temps (environ un an), j'ai l'impression que mon style d'écriture "tourne en rond", que j'utilise toujours un peu les mêmes tournures, les mêmes constructions de phrases, le même type de vocabulaire, le même rythme. Je remarque de surcroît une sorte d'appesantissement général, qui me donne l'impression lorsque j'écris de patiner dans la gadoue... Du coup, je n'éprouve plus du tout le même plaisir qu'auparavant, lorsque écrire était pour moi un synonyme de liberté : j'ai désormais le sentiment d'être entravée par les mots que j'emploie.
Je soupçonne la prépa d'être passée par là : pendant deux ans, j'ai surtout écrit des équations et j'ai rédigé avec un formalisme extrêmement précis et réduit (on a, d'où, ainsi, il vient que, ie, enfin, or, de plus, en conclusion : voilà la liste exhaustive de tout ce qu'il y avait de français dans mes copies :mrgreen: ), et je ne peux que constater un certain appauvrissement de mon vocabulaire (en même temps on n'imagine pas tout ce qu'on peut raconter de beau avec des + et des = :mrgreen: )

Ça, c'est la partie #3615TaLife.

Brefouille, maintenant que j'ai intégré je me suis pas mal remise à la lecture, j'essaie d'écrire le plus régulièrement possible, mais rien à faire, j'ai toujours l'impression d'être ligotée à mon clavier, je n'arrive plus à prendre cette hauteur si agréable qui fait de l'écriture un plaisir unique.
Plus concrètement, j'avais un style assez léger et rapide à mes débuts (même si un peu maladroit à cause de mon âge) qui donnait un dynamisme assez sympa à mes textes, et aujourd'hui mes phrases font dix kilomètres de long, se construisent avec des séries infinies d'apposions, il me faut cinq mille mots pour décrire ce qui se passe en un quart d'heure et mes persos battent des records d'introspection qui les rendront sous peu tous dépressifs.
Du coup je fais appel à vous, à vos conseils, à vos astuces d'écrivailleurs de fanfictions, à vos idées d'écrivains-bientôt-pro...
Merci d'avance !
Image
Mon compte d'auteure sur HPF : c'est par !

Persis

Re: Renouveler son style

Message par Persis » 31 oct. 2012 - 14:12

Je conseillerais de lire des écrivains dont l'écriture ont un grand pouvoir évocateur. Ceux qui me passent par la tête pour le moment sont les vieux de la vieille: St Exupéry, Henri Bosco, Giono, etc. Allez, les djeûnes, citez les vôtres :mrgreen:
Lire aussi de la poésie (de la vraie, pas des vers sans envergure), ne pas bouder le surréalisme, tâter du Mallarmé, du Gérard de Nerval, des trucs déjantés.
Essayer de se renouveler dans la métaphore.
Faire des jeux d’allitérations, pour le plaisir, sans un but direct de production.

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Ministre de la Magie
Messages : 4575
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Renouveler son style

Message par litsiu » 31 oct. 2012 - 19:06

"Le style est une cage dont on ne s'échappe pas..." :mrgreen:

J'avais lu ça à propos du dessin, mais je nuancerais quand même. On évolue dans le couloir plus ou moins étroit de ses références. Alors je pense que ce que tu fais, lire le plus possible, devrait t'aider.
Et puis se concentrer sur le style, c'est parfois néfaste au plaisir d'écrire. J'écris mon premier jet au feeling, en me concentrant sur l'histoire. Je passe beaucoup de temps à me relire et il m'arrive de sourire en disant : tiens, ça c'est une tournure que j'utilise souvent. Eventuellement je change, pas forcément. Récemment j'ai constaté que relire certains passages à haute voix me permettait de détecter plus facilement les phrases qui s'essoufflent par excès de longueur. Du coup, je les scinde.

Je lis souvent des textes dont le style me plait, parfois je me dis ensuite quand j'écris : tiens, je suis dans l'imitation de untel ou de untel, et finalement ça me gène parce que je préfère que ce soit personnel. Même si c'est moins bon.

Et je plussoie Erwan sur le changement de sujet : écrire de l'original me force à me remettre en question. Mais j'ai une réticence à travailler le style pour le style, j'ai peur que le résultat soit artificiel, voire pédant. Il faut que ça coule.

Avatar de l’utilisateur
Lunashura
Titulaire des BUSE
Messages : 122
Inscription : 14 déc. 2009 - 21:24

Re: Renouveler son style

Message par Lunashura » 01 nov. 2012 - 14:47

Ah, je ne suis donc pas la seule à maudir la prépa (aussi) pour ces raisons! Je me retrouve face au même problème, depuis mon passage au bagne, ce n'est pas que j'ai l'impression que mon style à énormément changé mais, je sais pas, tout ce que j'écris me paraît plat et fade. J'ai même par moment la sensation pénible d'écrire une dissertation, et non faire vivre une fiction pour la seule joie de créer... >.<
Je suppose que lire des auteurs au styles divers et originaux est effectivement une bonne solution, et peut-être aussi tout simplement se remettre à vivre normalement et se laisser le temps de sortir de prépa... (Je sais pas toi mais après une demie-année, une part de moi doit encore s'en libérer...Ah, traumatisme quand tu nous tiens! >.<''')
Sinon, je me souviens du temps oû je luttais pour ne plus bêtement copier le style de Rowling, et où je me relisais sans cesse, et traquais le moindre passage un peu trop mou à mon goût pour ajouter des effets de styles et des phrases un peu plus grandiloquentes, tout en veillant à ne pas trop en faire non plus, pour ne pas tomber dans le ridicule. Ca m'allait plutôt bien, comme façon de faire: je me concentrait surtout sur l'avancement de la fic, et puis retravaillais à fond le style ensuite (en y passant souvent beaucoup trop de temps, d'ailleurs...). Je m'appliquais toujours en écrivant à garder une certaine hauteur, comme si j'étais lectrice en même temps de ce que j'écrivais, ce qui m'aidait à ne pas trop m'enfermer dans un style trop figé et utiliser les mêmes tournures de phrases.

Avatar de l’utilisateur
judith
Stagiaire chez W&W
Messages : 805
Inscription : 12 avr. 2008 - 14:37

Re: Renouveler son style

Message par judith » 11 févr. 2018 - 16:41

Alienor la Fantasque a écrit :
11 févr. 2018 - 14:10
Une amie a ce problème aussi d'être beaucoup trop synthétique dans ses écrits, et pourtant c'est une grande lectrice (du moins je pense, si elle veut être bibliothécaire...). Ça dépend de chacun je pense, certains seront plus, comme moi, à s'étendre à l'écrit alors que l'oral est franchement mauvais (ça me pose problème pour les entretiens), et d'autres comme Gryf vont aller droit au but, ce qui sera très apprécié à l'oral.
Pour ma part j'essaie de gagner un esprit synthétique sachant qu'une épreuve de concours consistera justement à rendre une note de synthèse. Ce qui est assez drôle, c'est que ma sœur réussit très bien ce genre d'épreuve, et s'en sort moyennement en dissertation, mais alors moi c'est complètement l'inverse.
Je dépoussière ce topic pour voir avec vous cette histoire... synthétique ou non ?
Le soir tombait : il partit.
ou
Et, s'éloignant dans le soleil couchant qui rougeoyait en projetant ses derniers feux sur les nuages qui s'ourlait de rose, sa silhouette diminua, s'estompa, joua un moment avec les ondulations des collines où le vent couchait les herbes folle, pour, inexorablement, finir par disparaître tout à fait...
Et encore, je pense que certaines sont capables de faire plus long.

*****

Pour ma petite histoire... Mes copies de rédaction avaient une maladie chronique au collège et au lycée : elles étaient toutes envahies du mot "développez". Il y en avait un nombre variable par copie, mais toujours strictement supérieur à un. Pourtant j'aimais lire, mais pour sortir une rédac au delà d'une page... Pourtant, j'écrivais mon journal, plein de petits faits du quotidien, mais surtout pas les histoires qui me passaient par la tête (Mary-Sue, me voilà !).
Après mon redoublement de première, j'avais au moins compris comment satisfaire plus ou moins un prof en SVT, en français, en philo et en histoire. Toujours avec les yeux rivés sur la montre et des sueurs froides dans le dos à l'idée de ne pas parvenir à sortir ce qu'il fallait dans le temps imparti (foutue conclusion, surtout !). En prépa (scientifique) la prof de français m'adorait, parce que j'aimais toujours lire, et que je trouvais le français (2h) reposant par rapport aux maths (12h), physique (12h), techno (12h) :dribble: . L'épreuve de français était précise, j'étais déjà bonne en résumé (évidemment...), et cette fois l'épreuve de dissertation ne m'a pas posé problème, car les sujets étaient cernés, forcément liés à deux thèmes et six livres. En plus on avait une méthode précise pour organiser son temps dans l'épreuve.

Soit dit en passant, petite digression dans le présent (voyez on apprend... :mrgreen:), je trouve que les conseils que les profs de collège actuels donnent à mes enfants sur les rédactions sont beaucoup plus précis que ceux que j'ai reçus. "Ecrivez un récit qui sera structuré en trois paragraphes pour la situation initiale, pour..." etc... c'est hyper efficace ! Mes enfants (même Gryf qui a du mal) se débrouillent mieux que moi à l'époque, car ils savent mieux ce qu'on attend d'eux. Danaël est un moulin à parole, donc pas de souci, faut juste que ça ne parte pas dans tous les sens...

Bref. 2006, HP et... l'envie de plonger dans un tome 7 qui n'était pas comme je l'imaginais... Et j'ai enfin compris ce que veut dire "developpez vos idées..." Merci à LuciaPotter que j'ai croisé dans un forum HP, puis sur ce site, et qui a eu l'amabilité (à ma demande) de faire une critique sur mon premier chapitre...
"Chère Judith, je ne comprends pas ton premier chapitre. Il se passe trop de choses en un seul paragraphe. On sent que tu sais où tu vas, mais n'y vas pas trop vite, prends le temps d'emmener ton lecteur..."
Bref, développer ses idées... :trêve:
"Ok... mais je suis synthétique, et puis je n'aime pas en rajouter... et puis on fait comment ?"
S'ensuivent plein de conseils. Le décor, les sentiments, des petits gestes "inutiles" qui humanisent les personnages. Ce que je comprends c'est qu'il faut en ajouter suffisamment pour que le lecteur puisse avoir le temps de s'imprégner de mon scénario, et qui est dans ma tête comme une série de photos qui défilent à toute vitesse.
Le contraire d'une formule où tout est dit en une formule compacte ( ∑F = mγ <= vous avez toute la physique de la terminale S, c'est cool, hein ?)
Bon, allons-y... et ça marche ! :yipee: Comment c'est possible ? Vingt ans après que les profs aient répété avec désespoir : développez !

Oui, mais... :mrgreen:

Ce n'est pas comme ça que j'ai envie d'écrire. Parce que "∑F = mγ" qui dit "tout" en cinq caractères, ça me plaît bien. Les polars dont le mystère est résolu non dans deux chapitres ultra-développés non plus. J'aime quand tout est révélé par une phrase, ou un mot. Mes deux écrivains modèles pour leur concision sont Nothomb et Zweig. Zweig, paraît-il, écrivait beaucoup puis allégeait, allégeait, allégeait...
J'ai tenté l'aventure sur ma dernière fic. Pas de décor, pas de description physique de personnages. Des dialogues, pas d'incise. (Pourquoi pas d'incise, d'ailleurs, alors que c'est si pratique ?). Les lecteurs devront deviner. Deviner qui parle, deviner s'ils sont assis, debout couchés, s'ils marchent ou s'ils sont immobiles. Deviner les sentiments, le coeur qui bat, le temps qu'il fait. Deviner, ou imaginer où ils sont.
Je suis dingue... ça passera pas. Oui, mais cette fic, faut que je l'écrive... Je ne veux pas l'écrire autrement. Et pas de bêta, même mon mari ne l'a pas lu, parce que le temps qu'il lise les deux premiers chapitres, je retouchais déjà les suivants... et j'ai publié dans la foulée...
Et puis ça a passé. Dans le nombre de lecture, j'ai vu le succès de l'accroche, puis la perplexité, compréhensible... Bah, tant pis. Mais les témoignages :hug: :hug: sont venus, qui m'ont dit que j'avais gagné mon pari.

*****

Que je pouvais, en quelques mots, laisser le lecteur développer mes idées... :sadik:
Amateurs de Moldus et de guimauve ? Venez voir mon profil
Projet "Et si c'était eux" sur le thème de la guerre l'Affaire Ted Tonks

Le sujet créatif reste toujours vivant à travers son oeuvre, et toute oeuvre est langage d'amour et de désir.
(d'après Françoise Dolto.)

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Comptable chez Gringotts
Messages : 1005
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: Renouveler son style

Message par Roxane-James1 » 08 mars 2019 - 12:20

Hello !
Je reviens sur le sujet pour une question : est-ce que vous avez déjà eu l'impression d'avoir une écriture extrêmement maladroite après une pause dans l'écriture ? J'ai l'impression que tout ce que j'écris est terriblement pauvre :mur: ! Certaines de mes phrases ne veulent rien dire, je fais des fautes à tout bout de champ, mes tournures de phrases se répètent, mes personnages n'en font qu'à leur tête et je ne parviens pas à rendre une atmosphère dans mes textes. :argh:
Comment faites-vous pour redonner un coup de neuf à votre style d'écriture ? Hormis la lecture ? (Je lis tous les jours et de tous les genres mais ça ne m'empêche pas de trouver mes histoires nulles à souhait :oops: )
Est-ce que vous avez déjà remarqué de véritables évolutions dans votre style d'écriture ?
Pensez-vous que réécrire 35 fois son chapitre (par exemple) puisse aider à l'amélioration du style ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Taka
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2431
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Renouveler son style

Message par Taka » 08 mars 2019 - 14:42

Je comprends très bien ce que tu ressens, c'est frustrant, déprimant et franchement décourageant.
Mais d'un autre côté, je vois ça un peu comme le dessin : ça signifie que ton "regard" s'est hautement amélioré par rapport à ta "main". Bien évidemment, une pause va faire prendre du recul par rapport au niveau obtenu avant mais il faut aussi se rendre compte que tes attentes ont changé également.
comment faites-vous pour redonner un coup de neuf à votre style d'écriture ?

Essayer des trucs totalement différent ou relire mes anciens textes pour me replonger dans mon style. Par exemple quand j'ai vraiment du mal à me lancer dans un texte qui est pourtant dans ma zone de confort en théorie, je décide de l'écrire avec un langage différent : plus sophistiqué ou, au contraire, très familier. Tu peux même essayer d'écrire en vers, ou d'une façon qui t'es peu familière.
Non seulement c'est un bon exercice mais en plus quand tu reviendras à ton style à toi (celui qui en ce moment te déplait), tu seras tellement réconfortée que tu oublieras un peu ton angoisse de ne pas écrire "assez bien". Un peu comme devoir faire du sport avec des poids en plus ou de devoir dessiner les yeux fermés : une fois la contrainte levée, on se sent plus à l'aise.
Et si ça se trouve tu te découvriras un style qui te convient mieux !
Est-ce que vous avez déjà remarqué de véritables évolutions dans votre style d'écriture ?
Oui et non. Je remarque des fatigues plus que des évolutions. :oops:
J'ai des périodes, des lubies, mais pas vraiment une évolution nette. Je m'étends ou me concentre. Autant je peux dire sur certains de mes talents que je m'améliore, autant pour l'écriture je suis psychologiquement incapable de ne pas admirer celle que j'étais tout en sachant que la "future-Taka" fera aussi des trucs qui me plairont. Et le tout en étant bien consciente que mon style est tout pourri, qu'il y a autant de défauts que Hagrid a de poils mais voilà, c'est mon style.
Pensez-vous que réécrire 35 fois son chapitre (par exemple) puisse aider à l'amélioration du style ?
Là je dirai que le réécrire deux ou trois fois, oui, plus que 10 tu te fais du mal.
Tout dépend de ce que tu entends par réécriture également. Certains sur ce forum seront mieux placé que moi pour parler "retravail des textes" mais j'ai très rarement réécrit des chapitres (alors que bon nombre d'entre eux en aurait grandement besoin :sifflote: ).
Si par réécriture tu entends "affinage", je pense que tu dois le faire quand tu es satisfaite a plus de 50%.
Si tu entends "amélioration" alors c'est davantage le fond que tu dois réécrire au lieu de t'acharner sur une tournure de phrase.

Bref, n'oublie pas de t'amuser. Je sais que c'est difficile quand on a l'impression de faire un truc immonde mais profites en pour faire du doublement immonde, de l'absurde, du bizarre. Ce que tu n'oserais pas écrire d'habitude.
Et bon courage ! Tu arriveras à apprécier à nouveau ton style, qu'il change ou non.
Alien 2347 ! La série audio qui laisse la parole aux jeunes documentalistes à l'épisode 12 !
(et parles également de vermoïdes, capitalisme, destruction écologique et toutes ces joyeusetés...)

Avatar de l’utilisateur
litsiu
Ministre de la Magie
Messages : 4575
Inscription : 31 août 2011 - 10:41

Re: Renouveler son style

Message par litsiu » 08 mars 2019 - 14:56

Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir une écriture extrêmement maladroite... #modestie :mrgreen:

D'ailleurs pourquoi tu te flagelles, ton style ne me parait pas effroyable (tu as une fic sur James Potter qui m'intéresse, j'y reviendrai plus tard parce que là j'ai des Mangemorts qui font la queue, mais j'ai lu le début avec intérêt ! ).

Le style c'est pas un truc magique qui va rendre ton premier jet parfait. Le premier jet c'est juste la trame. Personne ne doit être content de son premier jet, c'est de la paresse.
Donc tu n'as pas besoin de réécrire tes chapitres 35 fois (depuis une page blanche), mais les relire et les retravailler 35 fois me parait bien. Je relis toujours jusqu'à avoir envie de vomir mon texte (c'est excessif). J'ai trouvé des techniques de relecture / reprise de texte sur le web, si je retrouve d'éditerai avec les liens plus tard. Mais grosso modo j'ai retenu ça :

- Je scanne le texte à la recherche de répétitions.
- Je reprends chaque phrase et je me demande : est-ce que je peux dire la même chose avec moins de mots ?
- Je chasse les accumulations d'adjectifs qui servent à rien. On s'en fout de savoir que la nuit est noire, sombre et obscure. Tout le monde sait comment est la nuit.
- Pareil pour les cascades de verbes. Pas besoin d'essayer de se mettre à bosser. On bosse ou on glande. Faut choisir.
- Je scinde les phrases à rallonge en plusieurs phrases.
- Pour les fautes : prends un.e beta si tu as besoin. ;)

Voilà voilà, mon truc perso c'est d'épurer, je sais que des gens ont une écriture plus fleurie et s'en portent très bien, chacun sa came ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Comptable chez Gringotts
Messages : 1005
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: Renouveler son style

Message par Roxane-James1 » 08 mars 2019 - 19:46

Re-Hello :D déjà merci pour vos réponses ! Mine de rien, c'est réconfortant et encourageant :hug:

Donc je vais essayer de répondre point par point au risque de me perdre. Il est vrai que je n'avais pas vu les choses sous cet angle-là, Taka et qu'en effet, maintenant que tu le dis, je me rends compte que mes attentes vis-à-vis de l'écriture ont changé. Avant, j'écrivais principalement pour "me décharger", me "vider" mais maintenant j'ai vraiment envie de faire quelque chose de "propre" ( :mrgreen: ), sans oublier mon effroyable côté bordélique. J'arpentais les topics dédiés à l'écriture tout à l'heure et j'ai vu que beaucoup s'organisent pour l'écriture de leurs histoires, que ce soit du côté Original ou du côté Fanfic. J'ai toujours écrit au fil de la plume mais ça a ses limites :mrgreen: alors j'essaie de me mettre à "l'organisation". Avec plus ou moins de succès mais bon, là n'est pas le sujet. :mur:
Taka a écrit :
08 mars 2019 - 14:42
comment faites-vous pour redonner un coup de neuf à votre style d'écriture ?

Essayer des trucs totalement différent ou relire mes anciens textes pour me replonger dans mon style. Par exemple quand j'ai vraiment du mal à me lancer dans un texte qui est pourtant dans ma zone de confort en théorie, je décide de l'écrire avec un langage différent : plus sophistiqué ou, au contraire, très familier. Tu peux même essayer d'écrire en vers, ou d'une façon qui t'es peu familière.
Non seulement c'est un bon exercice mais en plus quand tu reviendras à ton style à toi (celui qui en ce moment te déplait), tu seras tellement réconfortée que tu oublieras un peu ton angoisse de ne pas écrire "assez bien". Un peu comme devoir faire du sport avec des poids en plus ou de devoir dessiner les yeux fermés : une fois la contrainte levée, on se sent plus à l'aise.
Et si ça se trouve tu te découvriras un style qui te convient mieux !

Ensuite, je n'avais pas pensé à ce que tu me proposes mais ça me semble être une excellente idée :shock: :coeur: ! Merci mille fois de ce conseil ! Je pense essayer ça, et même si ça n'aboutit pas à quelque chose de concret, au moins j'aurais essayé quelque chose de nouveau. :superman: ça pourra, comme tu le dis, me "dérouiller" ou au moins me conforter vis-à-vis de mon style actuel.
litsiu a écrit :
08 mars 2019 - 14:56
Le style c'est pas un truc magique qui va rendre ton premier jet parfait. Le premier jet c'est juste la trame. Personne ne doit être content de son premier jet, c'est de la paresse.
Donc tu n'as pas besoin de réécrire tes chapitres 35 fois (depuis une page blanche), mais les relire et les retravailler 35 fois me parait bien. Je relis toujours jusqu'à avoir envie de vomir mon texte (c'est excessif). J'ai trouvé des techniques de relecture / reprise de texte sur le web, si je retrouve d'éditerai avec les liens plus tard. Mais grosso modo j'ai retenu ça :

- Je scanne le texte à la recherche de répétitions.
- Je reprends chaque phrase et je me demande : est-ce que je peux dire la même chose avec moins de mots ?
- Je chasse les accumulations d'adjectifs qui servent à rien. On s'en fout de savoir que la nuit est noire, sombre et obscure. Tout le monde sait comment est la nuit.
- Pareil pour les cascades de verbes. Pas besoin d'essayer de se mettre à bosser. On bosse ou on glande. Faut choisir.
- Je scinde les phrases à rallonge en plusieurs phrases.
- Pour les fautes : prends un.e beta si tu as besoin. ;)

Voilà voilà, mon truc perso c'est d'épurer, je sais que des gens ont une écriture plus fleurie et s'en portent très bien, chacun sa came ! :mrgreen:
Aha ! Je dois retenir tes premières phrases, litisu (le genre paresseux, je connais :mrgreen: :arrow: ).
Ensuite, merci infiniment pour tes conseils. Je viens de les appliquer pour un ancien OS pioché au pif sur mon PC et j'aime beaucoup ta méthode. Pour le deuxième point, notamment, je me faisais du souci (c'est pas dramatique, hein, mais ça m'enquiquinait !) parce que les chapitres de mes histoires sont assez courts or je vois passer beaucoup de fics avec des chapitres énormes et juste géniaux (aka LMA) du coup je me demandais sans cesse si je devais les étoffer même si ça les "alourdissait" à mon sens. C'est-à-dire qu'après les avoir largement étoffés, ils me rebutaient :mrgreen: .
Du coup ta technique de "est-ce que je peux dire la même chose avec moins de mots" me plaît bien. Puis ça pourrait m'aider à être plus claire.
:lol: Je retiens le reste aussi parce que les accumulations d'adjectifs, de verbes et de phrases relatives à tout bout de champ c'est aussi un problème :lol: :dribble: .
Pour les fautes, j'ai déjà songé à demander les services d'un bêta et je pense y recourir à un moment ou un autre, en effet ! Sans compter qu'avoir un oeil neuf sur son texte ne peut pas faire de mal.
Taka a écrit :
08 mars 2019 - 14:42
Oui et non. Je remarque des fatigues plus que des évolutions. :oops:
J'ai des périodes, des lubies, mais pas vraiment une évolution nette. Je m'étends ou me concentre. Autant je peux dire sur certains de mes talents que je m'améliore, autant pour l'écriture je suis psychologiquement incapable de ne pas admirer celle que j'étais tout en sachant que la "future-Taka" fera aussi des trucs qui me plairont. Et le tout en étant bien consciente que mon style est tout pourri, qu'il y a autant de défauts que Hagrid a de poils mais voilà, c'est mon style.

:mrgreen: Chouette comparaison. En tout cas, tu me rassures car c'est exactement ce que je ressens vis-à-vis de l'écriture !
Taka a écrit :
08 mars 2019 - 14:42
Pensez-vous que réécrire 35 fois son chapitre (par exemple) puisse aider à l'amélioration du style ?
Là je dirai que le réécrire deux ou trois fois, oui, plus que 10 tu te fais du mal.
Tout dépend de ce que tu entends par réécriture également. Certains sur ce forum seront mieux placé que moi pour parler "retravail des textes" mais j'ai très rarement réécrit des chapitres (alors que bon nombre d'entre eux en aurait grandement besoin :sifflote: ).
Si par réécriture tu entends "affinage", je pense que tu dois le faire quand tu es satisfaite a plus de 50%.
Si tu entends "amélioration" alors c'est davantage le fond que tu dois réécrire au lieu de t'acharner sur une tournure de phrase.

Bref, n'oublie pas de t'amuser. Je sais que c'est difficile quand on a l'impression de faire un truc immonde mais profites en pour faire du doublement immonde, de l'absurde, du bizarre. Ce que tu n'oserais pas écrire d'habitude.
Et bon courage ! Tu arriveras à apprécier à nouveau ton style, qu'il change ou non.
Alors oui, je parlais de réécriture depuis la page blanche à la mode Bernard Werber (je crois que c'est lui qui réécrit tout :? ?) parce que, typiquement, j'ai déjà réécrit plus d'une vingtaine de fois le même chapitre depuis le début sans jamais être satisfaite, autant dire que ça m'a carrément gonflée :lol: !
Par contre l'affinage, typiquement c'est quelque chose auquel je ne pense pas alors que c'est peut-être une solution, dans un sens, donc je retiens !
Et merci aussi pour tes autres conseils, c'est l'occasion, en effet, de tester quelque chose de nouveau vers quoi je ne me serais pas tournée normalement ! Ecrire quelque chose de comique, par exemple. :mrgreen:
litsiu a écrit :
08 mars 2019 - 14:56
Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir une écriture extrêmement maladroite... #modestie :mrgreen:

D'ailleurs pourquoi tu te flagelles, ton style ne me parait pas effroyable (tu as une fic sur James Potter qui m'intéresse, j'y reviendrai plus tard parce que là j'ai des Mangemorts qui font la queue, mais j'ai lu le début avec intérêt ! ).
:lol: La chance ! (la modestie c'est surfait :mrgreen: :arrow: ) ah et j'espère que la fic' en question ne te fera pas bondir dans ce cas, bon courage avec les Mangemorts :lol:

Et merci beaucoup pour vos réponses ! :fouet: :clavier:
Image

Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Stagiaire chez W&W
Messages : 976
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: Renouveler son style

Message par Alrescha » 08 mars 2019 - 20:37

Personnellement, lire (fanfictions, romans) m'aide beaucoup. J'emmagasine les mots utilisés (des mots auxquels je n'aurais pas pensé). Plus ou moins consciemment, je scrute les constructions de phrases, de paragraphes.

Je ressens aussi cette maladresse dans l'écriture après une période sans avoir pratiqué, mais c'est comme le vélo : quand on se remet à pédaler, on avance.

Il faut persister et ne pas se décourager.
Love is Love.

Avatar de l’utilisateur
Bloo
Brocéliande Queen
Messages : 2834
Inscription : 10 avr. 2012 - 17:45

Re: Renouveler son style

Message par Bloo » 08 mars 2019 - 21:18

Je traverse un peu la même période que toi Roxane, je reprends l'habitude d'écrire régulièrement mais ça fait tellement longtemps que ça ne m'est pas arrivé, je marche sur des œufs en permanence et quand tu as su sortir des 5000 mots par jour sans te prendre la tête, c'est frustrant de passer deux heures à écrire 500 pauvres mots que tu ne trouves même pas bons. Ce qui m'a un peu aidé c'est que, avant de me remettre à écrire pour de vrai, j'ai fait un gros travail de correction d'une vieille fanfic qui me tient beaucoup à coeur, c'est un peu comme un médicament, c'est l'histoire à laquelle je finis toujours pas revenir et l'écrire m'aide des fois où ça ne va vraiment pas. Je n'ai pas produit de nouveaux chapitres à proprement parler mais j'ai fait une profonde réécriture et, mine de rien, ça m'a remise à l'écriture déjà, sans que ça ne me paraisse difficile parce que c'est une histoire que j'écris depuis tellement longtemps que je la maîtrise bien et que les personnages me sont vraiment familiers. C'était un peu comme d'avoir des petites roulettes sur un vélo avant de rouler seule en produisant une toute nouvelle histoire avec de nouveaux personnages en gros.

Après, est-ce que ça m'a vraiment aidé, je ne sais pas, parce que je galère vraiment à écrire les chapitres de ma nouvelle fic et en plus, vous me faites flipper avec vos conseils sur la synthétisation. Parce que genre mes chapitres ne sont pas du tout synthétiques, j'écris des tartines, mon chapitre 3 fait presque 10 000 mots, le dernier posté quasiment 9000, et je n'ai pas l'impression que ce soit une bonne chose en vous lisant :lol: . J'ai l'impression de plus savoir bien écrire comme avant, j'ai envie de transmettre des émotions, de raconter une histoire qui est importante pour moi, mais j'ai peur de ne pas trop y arriver en fait. C'est un peu déprimant de voir le nombre de reviews baisser de chapitre en chapitre d'ailleurs surtout que ça ne me dit pas si oui ou non il y a bien un problème avec mon écriture. Mais disons qu'au moins, le fait de d'abord faire cette réécriture sur cette vieille fanfiction, ça m'a rappelé que j'étais capable d'écrire et même d'écrire des choses qui me plaisent. Peut-être que ça prendra un peu de temps mais je sais que j'en suis capable. Et peut-être que c'est juste ça le truc, se laisser le temps et se faire confiance, un peu :hug: .
Le cinquième chapitre des Zibelines triompheront bien est en ligne ♥

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Comptable chez Gringotts
Messages : 1005
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: Renouveler son style

Message par Roxane-James1 » 09 mars 2019 - 10:26

@Alrescha C'est vrai que c'est une excellente tactique, je le fais aussi mais ces derniers temps je lis en anglais du coup c'est moins pratique pour rebondir dans mes textes ! D'ailleurs, souvent j'ai des phrases en anglais qui me viennent lors de la rédaction, ce qui me conduit à adopter un français maladroit, comme une traduction fragile de ce qui m'est passé par la tête :lol: ! Mais bon, je suis loin d'être bilingue.

@Bloo Jolie métaphore :D on sortira de cette phase, faut juste qu'on se remette en selle alors :superman: ! Mais ne t'en fais pas pour la synthétisation, Litsiu l'a bien dit : ça dépend de chacun. Perso, je suis incapable d'écrire des tartines mais lire des très longs chapitres me plaît énormément. Donc ne cherche pas à réduire pour réduire si jamais la longueur te convient :hug:
En ce qui concerne les reviews, elles vont finir par tomber, ne t'inquiètes pas (en plus j'ai vu que tu écrivais un Regulus/OC en ce moment :coeur: ). Puis je pense que, de manière générale, il y a moins de reviews sur HPF qu'avant. Les gens prennent peut-être moins le temps, ou alors le fandom se fait vieux ? (J'espère pas :nif: )
Et bonne idée ce travail de réécriture :coeur: ! Je n'y avais pas pensé non plus mais c'est vrai que ça peut être un moyen de se dérouiller.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Paladine de Dlul
Messages : 2204
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: Renouveler son style

Message par Mikoshiba » 15 mars 2019 - 10:22

J'ai une technique qui vaut ce qu'elle vaut : les mots croisés / mots fléchés. ;) Je trouve qu'après avoir fait une ou deux grilles, j'ai plus de facilité à trouver mes mots, j'ai l'impression d'avoir plus de vocabulaire, que mon cerveau tourne plus vite, et ça me fait penser à des mots que je n'utiliserais pas forcément, parfois même ça me donne des idées. En plus j'ai remarqué que plus je fais de grilles, plus j'écris :D

*témoignage de Mamie Miko, 97 ans*
:mrgreen:
Image
:idea: Oui, c'est un VENDREDI ! :idea:

Répondre

Revenir à « Discussion sur l’écriture en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités