La Nuit des Six Trouilles

Projets divers du forum (écriture, lecture, reviews,...) et concours externes aux sites d'HPF.

Chair de Trouille : qui mérite de détrôner le maître de l'épouvante ?

Seonne - L'autre côté
7
54%
Carminny - Félix Green, un Plot
1
8%
PlumeEnVadrouille - Décadence
1
8%
sakura284 - Un coup de génie, un coup de folie
3
23%
Lyssa7 - Monsieur tout le monde
1
8%
 
Nombre total de votes : 13

Avatar de l’utilisateur
Laura1406
Danseuse côté Cour
Messages : 2371
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

La Nuit des Six Trouilles

Message par Laura1406 » 31 oct. 2017 - 18:40

Présentation générale de la soirée

Pour Halloween les Miss Green vous ont concocté une nuit sous le signes de l’épouvante et du rire.
A compter de 19h, retrouvez nous pour la première épreuve. Vous pouvez évidemment vous joindre à la fête à tout moment, les portes restent ouvertes à tous ! Au programme, une trouille par heure.

Tous ceux qui remporteront un défi auront une vignette correspondante et tous les participants auront aussi droit à une vignette cadeau pour avoir été présent durant cette jolie soirée.

Préparez vous à avoir la chair de poule :sadik:
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
Laura1406
Danseuse côté Cour
Messages : 2371
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Laura1406 » 31 oct. 2017 - 19:01

Énigmatrouille

Une petite énigme pour commencer en douceur. ATTENTION la réponse doit être donné en MP à Laura.

Je dors dans mon premier
Je suis assis(e) sur mon second
Mon troisième est une note de musique
Mon tout est un personnage mythique d’Halloween


Votre réponse est validée par les Miss Green ? :zip: pas un mot ! La seconde partie de l’épreuve vous attend. :sadik: si vous dévoilez un élément de réponse, vous risquez de réveiller le courroux de celui qu’on recherche.
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Employé chez Gringotts
Messages : 1150
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par dedellia » 31 oct. 2017 - 19:33

19:30 ayant sonné
Je peux maintenant vous épouvanter
Premier texte de la soirée
Et voilà c'est commencé!

Titre : Piège sanglant
Thème : Dracu-drabble
Fandom : aucun
Nombre de mots : 100
Personnages : Dracula et les lecteurs
Rating : -12 (je crois)
Le ciel est d’un noir d’encre ce soir. Malgré cela, on distingue à travers les arbres un faible halo de lumière. Si vous l’approchiez, ce qui arrivera même si vous résistez à l’appel, vous découvririez une licorne à l’apparence si pure que vous en seriez aussitôt hypnotisés. Et, captifs de l’envoutement, vous ne remarquerez pas la silhouette qui vous observe depuis déjà un moment et qui s’approchera sans nulle discrétion de vos cous délicats. Le liquide grenat s’écoulera de vos pauvres corps humains dans ma gorge desséchée et vous tomberez à mes pieds tels des pantins privés de leurs cordes.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 661
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Mikoshiba » 31 oct. 2017 - 19:41

Titre : Transsylvanie
Thème : Dracula (cha-cha-cha)
Fandom : aucun
Nombre de mots : 100
Personnages : Des arbres et des vampires
Rating : aucun (?)
Il existe une forêt où les arbres eux-mêmes ont peur. Poussant dans la pénombre, plus sombres les uns que les autres, se serrant en groupes compacts d’arbustes rachitiques, comme s’ils n’osaient pas montrer que la sève coule en eux, ils ne laissent nulle lumière passer entre leurs branches enchevêtrées : impossible pour quelque malheureux voyageur égaré de savoir quel moment du jour peut-il être. Les vampires y sont rois incontestés et sucent la gorge de tout être vivant, buvant jusqu’à l’âme de leur victime, comme en témoigne la licorne couchée sur le flanc, baignant dans une flaque de liquide écarlate.
Image

Avatar de l’utilisateur
popobo
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1899
Inscription : 19 janv. 2011 - 10:41

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par popobo » 31 oct. 2017 - 19:50

Titre : défi
Fandom : original
Nombre de mots : 100 (sur OpenOffice)
rating : aucun
La vieille maison abandonnée était complètement plongée dans le noir. Le vent sifflait entre les portes. Cachée sous son masque de vampire, une lampe torche à la main, Maya avançait prudemment. Le vieux parquet de la maison obscure que Max, son ami fan des sensations fortes, avait dénichée, grinçait à chacun de ses pas, brisant alors le pesant silence. Les cachettes étaient nombreuses ici. Maya était vigilante. Le défi de la soirée était de traverser le long couloir menant au grenier sans sursauter. Mais l’ambiance était tellement stressante qu’elle aurait pu simplement bondir en voyant une licorne apparaître devant elle.
Dernière édition par popobo le 31 oct. 2017 - 19:58, édité 1 fois.
ImageImageImage
Au Chemin de Traverse

Avatar de l’utilisateur
Carminny
16 modulo 7
Messages : 791
Inscription : 23 mai 2015 - 13:39

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Carminny » 31 oct. 2017 - 19:51

Titre: Absurde
Thème: Dracu-drabble
Fandom: /
Nombre de mots: 100
Personnages: ???
Rating: / (?)
Un ciel sans lune, sans étoiles, le noir absolu. Une forêt dense, obscure, mais morte, sans vie. Une forêt et certainement une forêt maudite. Des arbres qui ne bougent pas. Des pas feutrés dans l'obscurité. Des voix à peine audibles. Et pourtant, des ombres. Des ombres glissantes. Sans lumière. Absurde. Argenté. Une licorne. Soin, protection, magie. Un mouvement derrière elle. Une ombre parmi les ombres. Des ailes, des crocs s'abattent. Aucune réaction, immobilité contrainte, rester malgré tout. Innocence envolée, licorne assassinée, vampires qui se régalent. Un liquide rouge coule, visqueux, tombe par terre, silencieusement. Impossible. Dans l'attente d'un prochain repas.
Si les gens ne croient pas que les mathématiques sont simples, c'est uniquement parce qu'ils ne réalisent pas à quel point la vie est compliquée.
John von Neumann

Avatar de l’utilisateur
PlumeEnVadrouille
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 613
Inscription : 05 juil. 2017 - 22:40

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par PlumeEnVadrouille » 31 oct. 2017 - 19:52

Titre : La chasse
Thème : Dracu-Drabble
Fandom : ?
Nombre de mots : 100
Personnages : Vamire
Rating : Déconseillé -12
L'obscurité naissante dissimule facilement le prédateur aux yeux purs de la licorne. U instant propice. Il surgit ! Le vampire, à l'apparence si banale, se jette sur l'animal. La licorne se débat, hennit, use de ses forces, se réduisqant au fur et à mesure, pour sauvegarder sa vie. Elle tremble. Mais le vampire est plus fort, la terrasse. Il se retourne, terrifiant, les eux brillants de folie meurtrière, dégoulinant du liquide argenté, et éclate de rire. Tonitruant. La soirée commence.
Méfiez-vous, il pourrait être derrière vous...
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Zaz_
Assistant chez W&W
Messages : 866
Inscription : 21 juil. 2014 - 18:24

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Zaz_ » 31 oct. 2017 - 19:54

Titre : La licorne
Thème : Vampires
Fandom : ?
Nombre de mots : 100
Personnages : Grégoire (OC), un vampire
Rating : Aucun
Grégoire sentit la pointe de la figurine s'enfoncer douloureusement dans sa paume. L'homme le toisait de son regard glacé. Il ne saurait dire comment il s'était retrouvé coincé dans cette allée sombre, seul avec cet homme au teint cadavérique qui tendait sa main, semblant attendre quelque chose. Grégoire serra son poing plus fort, ne sentant pas le métal traverser sa chair. Il avait perdu. Il laissa tomber la licorne miniature dans la paume glacée de l'individu. Le hurlement resta coincé dans sa gorge lorsque les canines de l'inconnu traversèrent la chair tendre de sa nuque.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eve
Petit Scarabée
Messages : 3468
Inscription : 05 févr. 2011 - 21:25

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Eve » 31 oct. 2017 - 19:55

Titre : Le repas
Thème : Dracu-Drabble
Fandom : /
Nombre de mots : 100 (Word)
Personnage : Vampire
Rating : Tout Public
Le vampire remontait l’allée à pas de velours. La pénombre gagnait la ville qui devenait alors son territoire. Il passa sa langue sur ses crocs à l’idée de son futur repas. Il attendait ce soir depuis trop longtemps. Il sentait son corps devenir de plus en plus faible, c’était devenue une nécessité.

Sur la route, une licorne croisa son chemin. Il lui lança un regard dédaigneux et passa son chemin. Ce n’était pas sa cible.
Au fond de l’allée, un manoir, sa destination. Il frappa à la porte qui s’ouvrit sur une jeune femme.

— Des bonbons ou un sort !
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Eejil9
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1921
Inscription : 13 mai 2016 - 17:45

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Eejil9 » 31 oct. 2017 - 19:59

Titre : Faute de grives, on mange des merles
Thème : Dracu-Drabble
Fandom : /
Nombre de mots : 100 (Word)
Personnage : Vampire
Rating : Tout Public
Un éclat rougeâtre au bord des lèvres, la longue silhouette se détourne à pas lents et aériens. Sur le sol couvert d’humus, une masse argentée halète. Son corps brillant s’agite, frémit, écume, puis, doucement, se calme.
Et la silhouette sombre s’éloigne, à peine repue, à peine désaltérée, ou quel que soit le nom qui convienne pour décrire la satiété d’une telle créature. La silhouette aurait préféré un autre nectar que celui de cette bête à une seule corne. L’humain, voilà l’élixir dont le vampire souhaite se repaître.
Dans l’obscurité de la forêt cependant, faute de grives, on mange des merles.

Avatar de l’utilisateur
Seonne
Harceleuse en Chef
Messages : 1644
Inscription : 13 juin 2015 - 10:52

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Seonne » 31 oct. 2017 - 19:59

Titre : Prisonnièrres
Thème : Dracu-Drabble
Fandom : Original
Nombre de mots : 100 (Word)
Personnage : Dracula, une licorne, Madgalena
Rating : Tout Public
Prisonnière des catacombes, Magdalena caresse la pauvre licorne à ses côtés. Le vent siffle dans les catacombes, tel un soufflement rauque et monstrueux. Des bruits de pas résonnent – la jeune femme reconnaît ceux du comte. A ses côtés, l’animal tremble et s’agite. Magdalena tente tant bien que mal de la calmer. Dracula – le véritable monstre – entre en claquant la porte. Pâle et terrifiant, il sourit, découvrant ses incisives. Bestial, il massacre l’innocente créature sous les yeux de la jeune femme. Une flaque rougeâtre se répand sur le sol de la cellule.
— Bientôt, ce sera ton tour, susurre-t-il à son oreille.
Image Image
♫♪ Jingle Bells, Jingle Bells ♪♫
Et si on les relisait ensemble ? ♥
Retrouvez la surprise de fin d'année de l'Équipe des Nuits !

Avatar de l’utilisateur
Laura1406
Danseuse côté Cour
Messages : 2371
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Laura1406 » 31 oct. 2017 - 20:00

La plume de la Trouille

Halloween est le moment où l’épouvante règne. Et comme nous sommes sur un forum d’écriture, il est temps de savoir à qui sera décerné la plume sanglante.
Pour ce faire, vous avez une heure pour nous concocter un petit récit d'épouvante avec pour thème "Un Halloween avec Voldemort". Pas de bonbons à la clé mais du sang bien frais. Voldemort n'aime pas rire, faites régner la terreur et l'horreur dans le monde des sorciers ! Oh et prière d'éviter un certain Halloween 1981... mauvais souvenirs, vous comprenez ?
Vous aurez ensuite le temps de deux épreuves (soit deux heures) pour lire et voter envoyant un MP à Flodalys pour le texte que vous trouverez le plus effrayant ! Soyez bien certain de votre choix...
A vos plumes,
Prêts,
Partez !
Mais attention aux traces de sang...
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
WarmSmile
Noctambule
Messages : 907
Inscription : 14 mai 2016 - 19:02

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par WarmSmile » 31 oct. 2017 - 20:01

Titre : Attaque
Thème : Vampires
Fandom : ?
Nombre de mots : 100
Personnages : 2 vampires et un loup-garou (original)
Rating : Aucun
- Tu parles d'une discrétion ! Tu ne crois que nous n'avons pas assez à gérer ! Entre camoufler nos canines et notre teint, ce n'est pas suffisamment pénible ? Comment veux-tu que nous passions inaperçus avec ce tee-shirt ? Des licornes en motif ! Tu as bu du sang pas frais ?

Le loup-garou écoutait la conversation, suivant les deux vampires. Ils n'auraient pas conscience de ce qui allait leur arriver.

Il décida d'agir. Le loup attrapa le plus petit vampire par le cou et le projeta contre le mur. Une seconde plus tard, le second était à terre.
Dernière édition par WarmSmile le 31 oct. 2017 - 20:11, édité 2 fois.
#Teampoissonsclowns

Image

Surprise - Tour d'Astronomie

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 582
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Roxane-James1 » 31 oct. 2017 - 20:10

Titre : Halloween
Thème : Vampires
Fandom : ?
Nombre de mots : 100
Personnages : vampire + femme
Rating : Aucun
L'obscurité était totale lorsqu'un drôle de monsieur d'une pâleur excessive se présenta sur le perron de la demeure Warrington. 
- Joyeux Halloween ! s'exclama la maîtresse de maison en avisant la cape sombre agrémentée d'un fermoir en forme de licorne.
- Merci, répondit-il d'une voix grave. 
Ils se fixèrent en silence avant que la femme ne lui dise qu'elle n'avait pas de bonbons à lui offrir malheureusement.
- Ce n'est pas grave. Je me contenterai d'un baiser, rit-il.
- Drôle de coutume ! s'etonna-t-elle. Elle accepta.
L'homme se pencha vers elle et la mordit, ignorant ses cris de terreur
"S’il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose."
Alice au Pays des Merveilles - Lewis Carroll
Avatar : http://www.zupimages.net/up.php
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
PlumeEnVadrouille
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 613
Inscription : 05 juil. 2017 - 22:40

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par PlumeEnVadrouille » 31 oct. 2017 - 20:49

Titre : Nuit d'horreur à Carlton-Sud
Thème : Plume ensanglantée
Fandom : HP
Nombre de mots : 550
Personnages : Voldemort, villageois
Rating : -12
Il referme le journal, légèrement tremblant. Ce que l'on raconte est donc vrai. Que le 31 ocobre, oh non, ça ne rigole pas. Surtout quand la nuit tombe. Il regarde l'heure. Dix sept heures. Déglutit. Son cœur s'accélère. Une sueur froide le parcourt. Il ne vuet pas finir comme les autres, assassiné, torturé pour finr sans membre ou alors brûlé. Car c'est ce qui est arrivé, il y a même des photos dans le journal. De gens calcinés, avec une expression horrifiée sur le visage, ou du moins ce qu'il leur reste.
Dix huit heures.
Il s'est barricadé. Tourne en rond, tel un lion en cage, dans son salon. Il est nerveux. Essaie toutefois de garder son calme.
Dix neuf heures.
La nuit est tombée. Il entend des cris joyeux d'enfants. Une larme roule sur sa joue. Il s'en veut d'être si lâche. Car ils vont tous mourir. Pourquoi ne va-t-il pas dehors, pour leur dire de fuir, de se protéger ? Il est égoïste. Trop. Cela coûtera la vie à ces âmes innocentes.
Vingt heures.
Le carillon de l'horloge le rend fou. Il attend. Il respire mal. Il a l'impression que l'air se fait rare. Mais il l'imagine. Il a chaud. N'ose pas enlever sa veste, maigre protection. Superficielle.
Vingt et une heure.
On sonne à la porte. Il sursaute violemment. Il entend des enfants lui dire la fameuse phrase. Il n'ouvre pas. Il ne veut pas affronter la réalité.
Vingt deux heures.
Un frottement. Il n'ose même plus regarder la porte. Il n'en peux plus. Trente sonnent. Un craquement. Les premiers hurlements. La terreur. Des cris de rage, des sorts aux conséquences affreuses sont formulés. Il entend des bruits métalliques. Ils y vont au couteau. Ils finissent, plus exactement. Il se recroqueville. A envie de pleurer, mais n'ose pas faire le moindre bruit.
Vingt trois heures.
Il est dans un état second. Entend un bruit suspect. Regarde la porte. Il manque de s'évanouir en voyant une flaque pourpre grandir, s'étaler de manière sinueuse. Quelqu'un essaie d'ouvrir la porte. Clac. Clac. Clac. Il voit la poignée bouger. Ca s'arrête. Non ! La porte s'ouvre lentement. Il voit alors la face blanche de Voldemort lui sourire de manière sadique.
« Coucou ! C'est nous ! »

Le lendemain, les rares survivants, tristement, entrent dans les maisons, les portes sont ouvertes. Lassement, dépassés par l'ampleur et la gravité de la tâche qui leur est incombée, ils entrent. Regardent le corps de celui qui a été assassiné le dernier.L'odeur, une puanteur immonde, à vomir de sang, de mort, s'impose.
Beaucoup ne peuvent pas. Sortent. Les haut-le-coeur se multiplient. C'est le cadavre de trop. Ils nen peuvent plus. Mais ils se reprennent. Ils n'ont pas le choix. Chaque année, c'est la même chose. Ils emballent le corps.

Le lendemain, les habitants ont déserté la ville de Carlton Sud, bourgrade qui n'a rien à voir avec la ville de Carlton tout court. Ville maintenant fantôme, mais dans laquelle la malédiction est toujours présente.
Dernière édition par PlumeEnVadrouille le 31 oct. 2017 - 21:54, édité 1 fois.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Roxane-James1
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 582
Inscription : 07 déc. 2016 - 17:44

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Roxane-James1 » 31 oct. 2017 - 20:51

Thème 2
Titre : Nuit agitée au Manoir
Nombre de mots : 617
Warning : acucun
Personnages : Voldemort et ?

*Phrase extraite du Prince de Sang-mêlé en italique



Le parquet grinçait, les portes claquaient et des gémissements montaient de la cave du Manoir, ajoutant à l'atmosphère lugubre de la demeure où le Seigneur des Ténèbres se cachait. Pour ce 31 octobre, Voldemort avait prié tous ses Mangemorts de le laisser en paix, il errait donc seul, pieds nus, dans chacune des pièces poussiéreuses et humides qu'il avait désignées comme étant son logement.
Une vielle bâtisse abandonnée qui vous donnait la chair de poule.
Le Mage Noir pénétra dans un petit salon seulement meublé d'un miroir au cadre ornementé et d'un tapis élimé, il laissa ses orteils frotter le tissu rugueux recouvrant le sol avant de se tourner vers son épouvantable reflet.

Aujourd'hui, ses yeux brillaient d'une lueur meurtrière, ses mains étaient parcourues de spasmes nerveux et ses narines palpitaient. Sa robe sorcière tombait sur ses chevilles frêles, déguisant ses longues jambes blanches et maigres et son torse cadavérique. Tout en lui dégageait une aura de danger. Il serra les lèvres avant de saisir sa baguette magique puis il s'élança vers la cave où les cris s'étaient tus et la pointa sur la lourde porte de fer qui lui faisait face.

Son prisonnier eut un mouvement de recul en s’apercevant de sa présence. Il pâlit, laissa échapper une larme et Voldemort esquissa un sourire dénué de sentiment.

« Je peux attirer des ennuis aux gens qui ont été méchants avec moi, leur faire du mal, si j'en ai envie »

Oui, il avait comprit que sa force résidait dans sa monstruosité dès son plus jeune âge... Son dialogue avec Dumbledore lui avait apporté quelque chose qu'il n'avait pas auparavant... Le fait de savoir qu'il représentait un réel danger. Qu'il était différent.

Il tendit la baguette devant lui.

-Je vous en supplie ! Ne me tuez pas ! fit l'homme en se jetant à ses pieds, le visage ravagé par les larmes. J'ai une femme et des enfants, je peux... je peux vous aider !
-Tais-toi, intima froidement Voldemort en repoussant l'homme du pied.
-S'il vous plaît ! supplia encore le prisonnier.
-Et qu'aurais-tu à m'apporter, répugnante créature ? demanda Voldemort d'un air narquois. Tu n'as rien que le Seigneur des Ténèbres ne possède déjà...
-Je vous en supplie ! continua l'homme, désespéré. Pour ma femme et mes fils !

A ces mots, le Lord eut une grimace de dégoût mais une idée lui vint à l'esprit. Il se pencha vers son détenu avant de lui glisser à l'oreille, tel un serpent :

-Si tu me ramènes tes enfants et ta femme ici, je jure que tu sortiras de cette cellule...
-Oh ! Merci Maître ! Merci ! s'exclama l'homme en se tordant les mains.
-Appelle-les, le coupa Voldemort.

Il lança un sort, le détenu vit apparaître une fumée bleuâtre dans sa cage de fer et hurla les noms de ses enfants et celui de sa femme, grelottant de terreur.
La petite famille apparut dans l'âtre vide qui faisait face aux cachots, bleue de peur. Voldemort eut un geste leste de la baguette et désarma l'épouse du prisonnier en ricanant tandis que deux bambins se réfugiaient dans ses jupes.

Et le sang gicla. Il gicla de partout. Il colorait le sol, les murs et le plafond, les cris résonnèrent longtemps, jusqu'au petit matin et enfin Voldemort abandonna ses marionnettes, les laissa pendre dans les cachots, vidées de leur sang et livides.

Ils étaient tous sortis de la cellule d'une certaine manière et Voldemort avait accompli sa promesse...
Il sortit de la cave, les pieds baignant dans la marre de sang qui s'étendait peu à peu sur le sol et appela Nagini d'un cri strident pour qu'il termine le travail.
Dernière édition par Roxane-James1 le 31 oct. 2017 - 20:57, édité 1 fois.
"S’il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose."
Alice au Pays des Merveilles - Lewis Carroll
Avatar : http://www.zupimages.net/up.php
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Vendeur chez Fleury & Bott
Messages : 661
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Mikoshiba » 31 oct. 2017 - 20:57

Titre : Halloween 1987
Thème : Halloween avec Voldemort
Fandom : HP
Nombre de mots : 465
Personnages : Voldemort, les Mangemorts, des Nés-Moldus
Rating : -12
Il y avait foule au manoir Malfoy ce soir-là, car ce soir annulerait les mauvais souvenirs : le premier Halloween depuis la prise de pouvoir concrète du Seigneur des Ténèbres, un évènement que nul n’aurait souhaité manquer. Une ambiance des plus malsaines régnait, ce dont se félicitaient tous les Mangemorts présents : cette nuit, le Seigneur des Ténèbres offrait ce qu’il avait décidé d’appeler ses « jeux du cirque ». Dans la salle de réception principale des Malfoy, des cages avaient été suspendues au plafond, remplies de tous les indésirables Nés-Moldus qui avaient volés leurs pouvoirs à de pauvres sorciers légitimes qui se voyaient alors réduits par leur faute au rang de Cramols. Ces usurpateurs montraient aujourd’hui leur vrai visage : suppliant, pleurant, implorant, demandant grâce alors que les réjouissances n’avaient pas encore commencé : aucun d’eux n’avait l’étoffe d’un vrai et fier sorcier de sang. Il fallait les éradiquer, seule cette conclusion était recevable devant ces masses pantelantes et reniflantes. À chaque rire aigu que Bellatrix Lestrange laissait entendre, les pleurs dans les cages redoublaient d’intensité. Les prisonniers s’oubliaient comme des enfants, couinaient en appelant leurs mères, faisant augmenter chaque fois un peu plus le plaisir des Mangemorts.
- Voyez-vous, mes chers fidèles, ce que sont en réalité les Sang-de-Bourbe ? Des loques sans dignité. Mais ce soir… Nous allons nous amuser, tous ensemble. Je dis « nous », car même vous, au sang impur, allez participer.
Le Lord agita sa baguette et une cage vint s’écraser avec violence sur le sol du salon, ses occupants alors semblables à une masse informe de corps entassés, secoués de soubresauts et de pleurs. Il tourna sa tête de serpent dans cette direction, ses yeux rouges brillant d’une lueur vicieuse.
- Je vais laisser le hasard choisir pour vous. Mes amis ici présents… il balaya la salle d’un geste. Mes amis, dis-je, travaillent dur, jour et nuit, pour assainir notre monde et éliminer les individus de votre espèce. Ce soir, je leur offre une petite compensation. Le hasard, le fatum, va décider qui jouera avec vous. Puis, toujours ce fameux hasard, par l’intermédiaire de ce Gallion, vous donnera votre récompense : Pile : Endoloris, Face : la mort. Qui veut commencer ? Ne vous bousculez pas.
Un nouveau geste de sa baguette et l’amas de corps se retrouva hors de la cage, puis se sépara en tas distincts tremblants comme des feuilles au vent.
- Toi, tu seras le premier. Le hasard, qui veut se porter volontaire ?
La voix de Bellatrix fut la plus forte à se manifester, et le Gallion ne bougea pas une seule fois pendant que les cris emplissaient la salle, tant provenant des suppliciés que des cages encore suspendues.
La soirée ne faisait que commencer, mais la liesse envahissait tous les Mangemorts.
Image

Avatar de l’utilisateur
Carminny
16 modulo 7
Messages : 791
Inscription : 23 mai 2015 - 13:39

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Carminny » 31 oct. 2017 - 20:59

Titre: Des tâches sur le gazon
Thème: Halloween avec Voldemort
Fandom: HP
Nombre de mots: 667
Personnages: Tom, des enfants, Queudver
Rating: -12 (au moins)
Tom traînait les pieds. Il ne voulait pas passer de porte en porte pour quémander des bonbons. Les adultes ne leur en donnaient uniquement par pitié, il en était certain. Il n'en voulait pas de leur pitié. Il n'aimait pas leurs regards quand ils dévisageaient son costume de sorcier trois fois trop grand et son visage pâle et maigre. Non, Tom n'aimait pas les adultes. Les autres enfants non plus d'ailleurs. Ils riaient beaucoup trop et l'excluaient de leurs jeux. Tant mieux. Il ne voulait pas participer à ces enfantillages de toute façon. Il pouvait beaucoup mieux s'amuser tout seul.
- Tommie, dépêche-toi, criait Jennifer, une fille plus âgée qui avait été chargée de les surveiller.
La mine boudeuse, le petit Tom rejoignit le groupe. Allez, se dit-il, encore une maison et la tournée était finie pour cette année. Et peut-être qu'il pourrait échanger ses bonbons contre des faveurs chez ses camarades.
La dernière maison était plutôt un manoir qu'une simple maisonnette. Tom suivit le groupe à travers le jardin un tant soit peu négligé depuis des années. Les dernières fois qu'il avait été demandé des sucreries ici un vieux jardinier leur avait ouvert et les avait gâtés. Mais l'an passé Tom était resté chez lui et il s'étonnait maintenant de l'état des lieux. Le gazon n'avait certainement pas vu de tondeuse depuis des mois! Il s'était coloré de brun et de rouge à certains endroits même près du chemin. C'était inhumain de le laisser dans un tel état. Son père lui avait toujours dit qu'un jardin disait beaucoup sur ses propriétaires.
Jennifer tira la corde de la cloche accrochée à côté de la porte en bois massif. Des pas résonnèrent dans le vestibule, menaçants. Tom dut se concentrer pour ne pas trembler de peur. Il avait un mauvais pressentiment. Un jardin dans un tel état ne disait rien de bon. Il ne voulait surtout pas voir les propriétaires.
- Oui?
Une masse noire surmontée d'un masque blanc ouvrit la porte. Un esprit maléfique!
- Des bonbons ou un sort! s'écrièrent les autres enfants.
Tom tremblait de peur. Il ne voulait pas être ici. L'esprit maléfique. Les tâches sombres sur l'herbe. Les cris provenant de l'intérieur du manoir. Le mauvais esprit ricanait maintenant.
- Vous venez juste à temps. Le maître a besoin de se divertir. Maître!
Dans le manoir des pas feutrés se rapprochèrent.
- Queudver! siffla l'arrivant. Qu'y -t-il?
L'esprit maléfique s'inclina au plus bas devant la silhouette noire.
- Mon Maître, un petit divertissement.
Tom vit le regard écarlate de l'individu passé au-dessus des têtes de ses camarades et se poser sur lui avant de continuer son chemin. Des yeux écarlates dans une face de serpent. C'était un démon, certainement. Peut-être la mort en personne.
- Bien, trancha la mort. Tu peux disposer, Queudver. Envoie-moi Bellatrix et Walden, ils ont mérité d'être récompensés.
Puis il sortit un petit bâton d'une de ses manches. Ses longs doigts blancs enserraient le bois. Tom en était fasciné. C'était la faux de la mort, il le savait. L'individu pointa le bâton sur Jennifer.
- Doloris, siffla-t-il.
Les cris de la jeune fille résonnèrent dans le parc. La plupart des enfants commençait à fuir, paniquée. Tom, lui, ne pouvait pas bouger. Ca le fascinait. Il regardait Jennifer se tordre de douleur, ses cris commencer à faiblir avant de s'éteindre. La mort lança d'autres sorts. Du sang coulait des corps des autres enfants. Tom restait là à regarder la mort torturer ses camarades. Puis se fut son tour. Il aurait pu essayer de fuir mais il était resté là. Il allait donc mourir. C'était dans l'ordre des choses. Personne n'échappait à la mort.
La douleur le traversa, et il hurlait à s'en arracher les poumons. Une tâche de sang se créa sur son costume, coloria l'herbe sur laquelle il ne s'était même pas rendu compte qu'il était tombé.
Les tâches sombres sur le gazon étaient du sang, comprit-il. Et au loin il entendit un autre groupe d'enfants s'approcher du manoir.
Si les gens ne croient pas que les mathématiques sont simples, c'est uniquement parce qu'ils ne réalisent pas à quel point la vie est compliquée.
John von Neumann

Avatar de l’utilisateur
Zaz_
Assistant chez W&W
Messages : 866
Inscription : 21 juil. 2014 - 18:24

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Zaz_ » 31 oct. 2017 - 20:59

Titre : Halloween avec Voldemort
Thème :
Fandom : HP
Nombre de mots :
Personnage : Nagini, Voldemort, Peter Pettigrow
Rating : Tout Public
Peter inspira le plus silencieusement possible, s'efforçant de ne pas laisser ses émotions l'emporter. Le corps gisait, sanglant, une mare brunâtre s'étalant sur le plancher pourri, alors que le serpent en faisait son festin. L'animal maltraita le cadavre, mangeant la chair jusqu'à l'os, comme à son habitude. Déjà, il pouvait voir des éclats blanchâtres au milieu de l’amas rouge qui, quelques minutes plus tôt, formaient la nuque d'un innocent Moldu.
- Queudver ?
Peter sursauta et se précipita vers la silhouette ratatinée dans le fauteuil.
- Maître ?
- Sais-tu quel jour sommes-nous, Queudver ?
Il avait vu des enfants déguisés, lorsqu'il était allé capturer le Moldu plus tôt dans la soirée, ainsi que des citrouilles taillées qui parsemaient les allées. Il avait espéré, en vain, que le Seigneur des Ténèbres ne s'en souvienne pas. Qu'il ne vienne pas lui rappeler une fois de plus sa lâcheté, sa trahison, et l'expression sur le visage de Sirius. La folie dans ses pupilles, ce côté Black qu'il avait combattu la majorité de sa vie, mais à laquelle il avait cédé en apprenant la mort de son ami. La colère qui déformait ses traits, le blanc de ses yeux tâché de sang, et ce sourire, ce sourire effrayant qui en disait long sur le sort qu'il lui réservait
- N-non, maître, mentit-il.
Le Seigneur des Ténèbres savait qu'il mentait. Il le savait toujours. Pourtant, il n'en dit rien.
- Aujourd'hui marque l'anniversaire de ma... disparition, annonça-t-il, et le ton de sa voix donna à Peter l'impression qu'il était le responsable. Aujourd'hui marque treize ans. Treize ans de gâchés dans ma conquête de pouvoir.
Il ne dit rien de plus, mais Peter entendit clairement la suite. C'est de ta faute, lâche. Tu n'es pas venu plus tôt. Tu m'as fait perdre mon temps. Tu t'es retourné contre tes amis, et tu m'as laissé pour mort. Tu n'es revenu que lorsque que tu avais besoin de moi, et je te le ferai payer d'une manière ou d'une autre.
- Oui, m-maître.
Image

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Employé chez Gringotts
Messages : 1150
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par dedellia » 31 oct. 2017 - 21:00

Titre : La vengeance
Thème : Un Halloween avec Voldemort
Fandom : HP
Nombre de mots : 735
Personnages : Tom Jedusor, Martin
Rating : aucun
Pour Halloween, l’orphelinat n’avait guère besoin de décorations. Les murs décrépits, les planchers qui craquaient et l’ambiance sombre qui y régnait étaient largement suffisants. C’était ce à quoi Tom pensait du haut des escaliers lorsque Martin, qui dormait dans la pièce face à la sienne, lui demanda avec une animosité qu’il ne tenta pas de dissimuler, s’il espérait que quelqu’un l’adopterait aujourd’hui. Puis ajouta à voix basse :

— Comme si quelqu’un voudrait vraiment de toi.

Tom se contenta de lui sourire sans rien ajouter et se décala pour le laisser passer. Cette attitude inhabituelle fit frissonner Martin qui regretta soudainement ses paroles, mais ne réussit pas à parler, trop fier pour s’excuser. Il descendit les marches avec prudence, ne pouvant s’empêcher de jeter des coups d’œil méfiants à son camarade, comme par crainte de se faire bousculer, jusqu’à ce qu’il atteigne le premier étage et échappe au regard de glace. La peur de Martin aurait pu suffire à bien d’autres garçons de son âge comme représailles, mais même à l’âge de huit ans, Tom savait comment se venger d’une manière que nul n’oubliait.

Il commença d’abord par agir comme s’il avait oublié ce qui s’était passé, ce qui rassura quelque peu celui qui était son ainé de deux ans, puis, au déjeuner, il demanda sur un ton curieux à la cuisinière s’il était vrai que l’orphelinat avait été construit sur un ancien cimetière.

— D’où sors-tu de pareilles sottises ? Termine ton repas et monte dans ta chambre.

Le jeune Jedusor réprima un sourire : elle avait eu la réaction parfaite. Il se dépêcha de vider son assiette et fila s’assoir sur son lit avec un gros livre entre les mains. Comme prévu, ses camarades vinrent lui demander un à un des précisions sur cette histoire. Au premier, il dit qu’il avait lu dans un vieux journal que le cimetière avait été condamné, car ceux qui habitaient à proximité entendaient des bruits étranges. À un autre, il parla de ceux qui étaient morts à la guerre, mais dont on n’avait jamais retrouvé le corps. À une jeune fille, il rappela que demain était la fête des morts. Aux plus jeunes, il raconta les nuits où des bruits étranges réveillaient tout l’orphelinat. Rapidement, les enfants parlèrent entre eux et l’histoire grossit d’elle-même si bien qu’à la fin de la journée, tous étaient persuadés qu’ils vivaient sur la tête de fantômes. À chacun, il précisait que, bien sûr, madame Brown n’avait pas du tout validé sa théorie, mais ça ne fit qu’amplifier les rumeurs, elle n’avait jamais dit que c’était faux.

Lorsque le soleil se coucha, tous étaient terrifiés à l’exception du jeune Tom Jedusor qui ne pouvait aller mieux. La nuit fut rude pour les enfants et nombreux furent ceux qui n’arrivèrent pas à fermer l’œil. Martin fut toutefois très choyé. Il avait voulu garder sa chandelle allumée pour s’endormir, mais dès qu’il avait posé sa tête sur l’oreiller, elle s’était éteinte, alors qu’il n’y avait pas le moindre courant d’air. Il la ralluma les mains tremblantes, mais elle s’éteignit à nouveau. Complètement terrifié, il abandonna l’idée d’avoir de la lumière et se cacha sous ses couvertures. Il ne s’était pas écoulé plus d’une minute, qu’on cogna à la porte. Il fit comme s’il n’avait pas attendu, mais les coups se firent plus insistants, alors il plaqua ses mains sur ses oreilles. Finalement, la porte s’ouvrit avec un lourd grincement. Malgré sa terreur, il ne put s’empêcher de regarder, mais il n’y avait personne, ce qui fut loin de le rassurer.

Il regarda tout autour de lui, espérant se rassurer, mais ce fut loin d’être une brillante idée. Autour de lui, les objets commençaient à s’animer : les rideaux ondulaient, la bougie, qui s’était allumée d’elle-même, flottait dans les airs et ses souliers se déplaçaient d’eux-mêmes comme si un être invisible les avait aux pieds. Comme il fermait les yeux, un bruit étrange résonna dans la pièce. On aurait dit un mélange entre un sifflement et un crachotement que même ses mains sur ses oreilles n’arrivaient pas à étouffer. S’en fut trop pour le pauvre Martin qui s’enfuit à toute vitesse à l’extérieur. Il ne revint que le lendemain matin complètement frigorifié et terrorisé. Au petit-déjeuner, faisant semblant de ne pas savoir ce qui s’était passé, om demanda joyeusement :

— As-tu bien dormi ?

Et Martin se jura de ne plus jamais se mettre à dos Jedusor.
Dernière édition par dedellia le 31 oct. 2017 - 21:02, édité 1 fois.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
popobo
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1899
Inscription : 19 janv. 2011 - 10:41

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par popobo » 31 oct. 2017 - 21:01

titre : nuit
Thème: "Un Halloween avec Voldemort"
Fandom: HP
Nombre de mots: 237


Lord Voldemort se souciait de peu de choses. Ses journées étaient uniquement motivées par la simple envie de régner sur le monde sorcier. Détruire le monde moldu par sa puissante magie était sa seule préoccupation.

Lord Voldemort ne se souciait absolument pas du calendrier. Pour lui, dans son combat pour la pureté de sang des sorciers, toutes les journées étaient identiques. Pour attaquer les faibles, traîtres à leur sang, toutes les nuits étaient semblables.

Depuis plusieurs semaines maintenant, il cherchait à piéger les nouveaux jeunes Aurors que le ministère de la magie avait engagés à la pouponnière, afin de les combattre une deuxième fois. Lord Voldemort se régalait déjà de revoir ces perfides membres de l’Ordre du Phénix.

Mais quand Rodolphus Lestrange lui indiqua que la nuit d’Halloween aurait lieu le mardi suivant, le Seigneur des Ténèbres redéfinit ses plans.

Au lieu de s’attaquer comme prévu à une simple petite famille où l’un des membres a été dénoncé comme un cracmol, le mage noir imagina une mission plus grande afin d’attirer ses détracteurs.

La nuit d’Halloween signifiait que des dizaines de familles se réuniraient bonnement dans les rues de Londres. Les enfants naïfs seraient alors des proies faciles. Si des sortilèges venaient à perturber la fête, le chef des Aurors serait obligé d’intervenir lui-même. Dumbledore quitterait peut-être aussi son antre pour soutenir ses jeunes recrues. La nuit promettait d’être funeste et savoureuse, Lord Voldemort s’en délectait déjà.
ImageImageImage
Au Chemin de Traverse

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 9589
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par flodalys » 31 oct. 2017 - 21:01

Ciné-trouille

Pour certains, Halloween est synonyme de film d’horreur. Voici une petite sélection d’images pour nous montrer vos talents de cinéphile averti.
Avis aux petits malins, sachez que les démons du cinéma le sont aussi.Ils vous ont compliqué la tâche aux maximum pour rendre la recherche diaboliquement difficile :mrgreen:
Envoyez bien entendu vos réponses en MP à flodalys . Celui qui aura retrouvé le plus de film gagnera le titre d'amateur de trouille en boîte.

https://img4.hostingpics.net/pics/756640cinmontage1.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/487545cinmontage2.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/682811cinmontage3.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/971483cinmontage4.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/744368cinmontage5.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/348454cinmontage6.jpg
https://img4.hostingpics.net/pics/841139cinmontage7.jpg

Image

Avatar de l’utilisateur
Seonne
Harceleuse en Chef
Messages : 1644
Inscription : 13 juin 2015 - 10:52

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Seonne » 31 oct. 2017 - 21:01

Titre : Joyeux Halloween
Thème : Un Halloween avec Voldemort
Fandom : HP
Nombre de mots : 362
Personnages : Tom Jedusor, Ted Mickael, les garçons de l'orphelinat
Rating : TP

La pluie frappait contre les carreaux. Les nuages grisâtres s’étaient amoncelés au-dessus de Londres et l’orage menaçait d’éclater. Patiemment, Tom attendait que l’heure du repas vienne enfin. Il tapotait des doigts sur le rebord de la fenêtre. Chaque seconde semblait un peu plus longue que la précédente, comme si le temps s’étirait et s’étirait à l’infini. Il s’ennuyait – il détestait attendre. Pourtant, il savait que cela en valait la peine. La vengeance devait se mériter, lui avait un jour dit Bobby Billy en lui rendant ses chaussures remplies de vers à mouche.

Et il aurait sa vengeance.

Enfin les coups de sept heures finirent par sonner. Un sourire effrayant s’étala sur le visage palot du petit garçon. Le visage angélique du jeune garçon s’était transformé en un masque terrifiant. Sous ses traits sinistres se devinait une folie inquiétante.

Mais après quelques secondes, il retrouva son air doux et affable. Il se leva doucement, rangea le tabouret en bois sous son lit et sortit de sa chambre en fermant soigneusement la porte. Il descendit l’escalier de son pas léger. Il laissa les petites brutes le doubler, dévalant les marches en courant. Il ne se pressait pas. Après avoir tant attendu, paradoxalement, il savourait chaque instant qui le séparait enfin du moment tant attendu. Un mince sourire satisfait étirait à nouveau ses lèvres, suffisamment discret pour ne pas éveiller les soupçons.

Il apercevait en bas de l’escalier la masse des enfants, horrifiés, qui restaient immobiles devant la porte de la salle à manger, n’osant pas passer le seuil. Il expira doucement. Il ne devait pas montrer sa satisfaction. Il ralentit le pas sur les dernières marches. Les garçons s’étaient écartés de l’entrée, formant un arc de cercle autour de Ted Mickael. Le grand garçon qui en effrayait tant était recroquevillé à terre, ses yeux remplis de larmes fixés au chambranle. Son lapin y était pendu, de la mousse sortant de son cou ouvert. Au bout de ses pattes gouttaient un liquide rouge, tombant sur le parquet, tel le rythme d’un métronome funeste.

— Joyeux Halloween, murmura Tom au creux de l’oreille de son bourreau en le dépassant pour entrer dans la salle de repas.
Image Image
♫♪ Jingle Bells, Jingle Bells ♪♫
Et si on les relisait ensemble ? ♥
Retrouvez la surprise de fin d'année de l'Équipe des Nuits !

Avatar de l’utilisateur
sakura284
Bactérie Empathique
Messages : 1982
Inscription : 16 sept. 2011 - 07:34

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par sakura284 » 31 oct. 2017 - 21:04

Titre : Des préparatifs terrifiants
Thème : Un Halloween avec Voldemort
Fandom : HP
Nombre de mots : 362
Personnages : Tom Jedusor
Rating : TP
A l’occasion d’Halloween, les membres de l’orphelinat avaient organisé une soirée spéciale pour les enfants. Durant la journée, nous avions lancé de nombreuses animations autour de ce thème pour décorer la salle principale qui accueillerait les pensionnaires pour un dîner chaleureux et amusant.

Presque tous les enfants avaient été ravis de délaisser une journée de travail scolaire pour pouvoir participer aux préparations des festivités. Entre l’éviscération des citrouilles, la fabrication de poupées de chiffons, les dessins de fantômes et autres monstres de l’imaginaire, les esprits et les petites mains des orphelins se trouvèrent bien occupés.

Chaque atelier était animé par un bénévole enthousiaste, enfin jusqu’au passage d’un groupe d’élèves particulièrement dissipé. Silencieux et déconcentrés, les enfants se regroupaient entre eux en jetant un regard inquiet à un petit garçon d’environs 10 ans.

Confiant, les animateurs commençaient toujours leur atelier par un discours explicatif sur la façon de préparer et d’embellir les décors pour tenter de rassurer et d’enjoliver le groupe distrait. Mais si cette stratégie avait fonctionné au premier atelier, elle s’était rapidement heurtée à un mur lors du second et avait provoqué un frisson d’effroi quand arriva le troisième.

Dans chacune de ces animations, le petit garçon mit à l’écart avait fait des merveilles quant à la réaction qu’il avait réussi à produire sur ces camarades. Avec son regard froid et injecté de sang, sa bouche constamment pleine d’une chose orange-rouge dégoulinant de temps à autre sur son menton et ses grognements méchants, il était effrayant même pour les bénévoles. Son manque d’égard vis-à-vis des pauvres citrouilles, éventrées et déchiquetées à vue, ses poupées aux allures de poupées vaudous zombies étripées et ses dessins horrifiques à glacer d’horreur, avait fait de lui un être fou et dénué de toute âme.

Je n’oublierais jamais cette nuit d’Halloween et ce Tom Jedusor. Sous ce visage d’ange se cachait un véritable monstre.
Dernière édition par sakura284 le 31 oct. 2017 - 21:09, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
WarmSmile
Noctambule
Messages : 907
Inscription : 14 mai 2016 - 19:02

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par WarmSmile » 31 oct. 2017 - 21:05

Titre:
Thème: Halloween avec Voldemort
Fandom: HP
Nombre de mots: 284
Personnages: Amélia Bones, Voldemort.
Rating:
- Amelia, Amelia... Je vais réussir à te trouver. Tu le sais, n'est-ce pas ?

La sorcière se força à rester immobile. Le placard était étroit. Elle priait pour que les sortilèges tiennent. Si le sort de dissimulation de la porte était découvert, cela serait terminé.

- Cela serait dommage que tu n'assistes pas à la mort de ta nièce ? Qu'en penses-tu ?

Le cri qui résonna donna envie à Amelia de hurler de rage. Elle haïssait cet homme de toutes ses forces.

Le bruit suivant lui arracha un hoquet de surprise. Les murs tremblaient, semblant soumis à des coups de bélier répétitifs. Ils allaient démolir la maison, une brique à la fois.

Mais Amelia serra les points en se répétant que Susan était en sécurité et qu'ils n'avaient pas pu la trouver. C'était quelqu'un d'autre qui criait. Et elle pouvait défendre les murs autour du placard. La sorcière agita sa baguette d'une main tremblante pour tenter de protéger les cloisons.

Ce fut la sensation de froid qui la fit s'arrêter. Quelque chose touchait sa main droite. Amelia approcha sa main de son visage pour tâcher de voir dans l'obscurité. C'était du jus de citrouille. Il avait du s'attaquer aux décorations d'Halloween qu'elle avait posé sur sa commande.

Cependant lorsqu'elle regarda sa main gauche, la couleur si caractéristique du sang lui donna un haut de cœur. L’interstice entre le sol et le bas de la porte laissait passer les liquides. Amelia tenta de se résonner à nouveau, des potions pouvait produire le même aspect.

- Bonsoir Amelia.

Elle releva vivement la tête et hurla lorsqu'elle vit l'homme en face d'elle. La porte du placard était au sol. C'était la fin, Amelia le savait.
#Teampoissonsclowns

Image

Surprise - Tour d'Astronomie

Avatar de l’utilisateur
flodalys
Devise avec Molière
Messages : 9589
Inscription : 21 mai 2011 - 13:46

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par flodalys » 31 oct. 2017 - 22:02

Twist & Trouille

Une musique digne de cette soirée lugubre a été cachée quelque part sur notre bien aimé forum.
Où ça ?
Pour le savoir il va falloir vous enfoncer dans les profondeurs d’une sombre et angoissante forêt à la recherche d’indices et mener un vrai jeu de piste en évitant les vampires, loups garous, zombies et autre monstre des marais…
Que le premier qui trouve se manifeste ici !
Voici vos seuls indices...

Quelque part entre les complots et les machinations, les feuilles d'automne jonchent le sol. Au jour d'Halloween se cache la terreur d'un soir de pleine lune. Ne criez pas trop fort... Vous risquez de réveiller ceux qui se reposent six pieds sous terre.
Image

Avatar de l’utilisateur
dedellia
Employé chez Gringotts
Messages : 1150
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par dedellia » 31 oct. 2017 - 22:08

Il y a bien plume qui a cité la musique des dents de la mer sur la première page du projet un Halloween maraudesque ^^
À moins ue ce ne soit l'un de vos posts qu'il faut ?
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Carminny
16 modulo 7
Messages : 791
Inscription : 23 mai 2015 - 13:39

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Carminny » 31 oct. 2017 - 22:10

Eve a écrit :
31 oct. 2013 - 19:51

:twisted: MOUAHAHAHAHAHAHA :twisted:
Si les gens ne croient pas que les mathématiques sont simples, c'est uniquement parce qu'ils ne réalisent pas à quel point la vie est compliquée.
John von Neumann

Avatar de l’utilisateur
Eve
Petit Scarabée
Messages : 3468
Inscription : 05 févr. 2011 - 21:25

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Eve » 31 oct. 2017 - 22:11

Mais mais mais.... :mrgreen:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Mary-m
Cuberdon Vert
Messages : 2282
Inscription : 15 mars 2014 - 19:40

Re: La Nuit des Six Trouilles

Message par Mary-m » 31 oct. 2017 - 22:31

Chair... de Trouille

Tout ce dont il pouvait être sur, c'était que quelque chose avait horriblement mal tourné. Quand tu te réveilles en combinaison orange, c'est une déduction facile à faire.
Carnets noirs de Stephen King

Quelle situation macabre a été à l'origine de ce réveil ? Le maître de l'épouvante est curieux des horreurs que vous pourrez lui présenter. Qui pourra le détrôner ?
Image

Répondre

Revenir vers « Complots et autres machinations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités