[Validations] Combat à mort - IV

Projets divers du forum (écriture, lecture, reviews,...) et concours externes aux sites d'HPF.
Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 3512
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 21 juil. 2017 - 22:08

Désolée pour le retard ! :oops:

JOUR 112- Du vendredi 21 juillet, 22h00 au samedi 22 juillet, 21h59


Défi 32: Votre texte doit être une uchronie par rapport au jour 5

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4198
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 22 juil. 2017 - 18:49

Jour 112 - 302 mots sur Word

(Désolée pour le post tardif, ça été une looongue journée :oops: )
L’été anglais touchait enfin à sa fin, et comme chaque année, en ce jour du 1er septembre, le quai de la voie 9 ¾ était bondée. Bondée d’élèves joyeux et enthousiastes –pour la grande majorité- à retourner sur les bancs de Poudlard, la célèbre école de magie de Grande-Bretagne. Tel des petits moineaux qui voletaient entre les compartiments du Poudlard Express, les sorciers –petits comme grands- tentaient de se frayer un chemin dans la cohue afin de retrouver leurs amis et de prendre leur quartier dans un des wagons de la locomotive rouge.
Lily Evans et Severus Rogue –amis de longues dates car vivants dans le même quartier- ne dérogeaient pas à la règle. Du haut de leurs douze ans, ils tentaient de se hisser dans le compartiment numéro neuf afin de profiter du voyage tout en se rappelant leurs meilleurs souvenirs d’été.
Au moment où la petite Lily posa sa main sur la poignée de la porte du compartiment afin de s’y introduire avec son meilleur ami, elle distingua, au loin, l’ombre d’une tignasse brune et d’un carré bouclé. James Potter et Alice Hart. Ces amis et camarades de Gryffondor.

Cela faisait deux mois qu’ils ne s’étaient pas revus. Croisant alors le regard de Lily, Alice lui adressa un sourire radieux tandis que James se retourna vers elle, lui adressant alors un clin d’œil léger et complice. Les joues roses, Lily esquissa un sourire.

- On se voit plus tard, Severus, à plus, lança-t-elle avant de se détourner de son meilleur ami pour s’élancer vers James et Alice.

Le petit Severus n’eut même pas le temps d’esquisser le moindre geste que son amie avait disparu devant lui, ne laissant derrière elle que l’odeur de son doux parfum fleuri. Il n’avait même pas eu assez de courage pour lui retenir le poignet.

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 562
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 22 juil. 2017 - 20:27

Désolée de poster aussi tard :oops:

245 mots
Novembre 1981
Diner en amoureux au restaurant


Aujourd’hui, nous fêtons, William et moi, notre premier anniversaire de mariage. Je l’aime ! Je l’aime ! Je l’aime ! Je suis folle de lui !
À cette occasion, nous passons notre repas à nous remémorer nos souvenirs communs, comme le jour où je l’ai enfin présenté à mes parents. Nous vivions au Canada, et nous n’osions pas trop venir en Angleterre, à cause du règne de la terreur imposé par Vous-Savez-Qui. Mais Dumbledore avait fini par le défier et le battre, le pays était en joie. Nous nous sommes alors dit que c’était le moment ou jamais pour aller leur annoncer notre futur mariage. Je me souviens très bien, nous avions même décidé de prendre le ferry moldu pour rejoindre les îles Scilly au lieu de transplaner directement chez mes parents, car nous voulions profiter au maximum d’être tous les deux.
Sur ce ferry, il y avait une femme qui m’avait particulièrement marquée : elle était enceinte jusqu’au cou, mais tenait à finir ses vacances, même si son mari avait dû rentrer précipitamment suite à un imprévu à son travail. Elle refusait de rester chez elle à rien faire et tenait à profiter à fond de son voyage. Elle m’avait plu. Elle avait un caractère bien trempé, et nous avait distribué de délicieux cookies. On s’était regardées dans les yeux en souriant, chacune dans sa bulle de bonheur.
Je me demande bien ce qu’elle a pu devenir.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Répondre

Revenir vers « Complots et autres machinations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités