[Validations] Combat à mort - IV

Projets divers du forum (écriture, lecture, reviews,...) et concours externes aux sites d'HPF.
Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 5944
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par AlbusDumbledore » 11 juil. 2017 - 21:02

Boarf, c'est surtout princesse qui à la pression :mrgreen:

JOUR 102 - Du mardi 11 juillet, 22h00 au mercredi 12 juillet , 21h59.

Défi 29 : Vous ne pouvez pas utiliser de mots de plus de huit lettres.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Dernière édition par AlbusDumbledore le 12 juil. 2017 - 23:34, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 11 juil. 2017 - 22:08

218 mots
Juillet 1984
Une piscine à boudins dans le jardin


Avec Margaret et Erick, on s’est décidés à acheter une piscine de fortune pour les enfants. Un truc simple, à trois boudins, qu’on a gonflé vite fait et qui ne coutait pas cher, car on sait d’avance que si elle survit à cet été, ce sera un sacré miracle. On a bien tenté de les emmener à la piscine du village voisin, mais on a passé trop de temps à les chercher et à leur courir après : quand on a fini par rentrer, on était tous sur les rotules. On peut dire qu’ils ont de l’énergie à revendre ces deux-là.
Donc on a trouvé ce truc sur un stand de la brocante d’un quartier du village, et on s’est dit : pourquoi pas ? Et donc les voilà, à rire et à s’envoyer de l’eau à la figure.
On a placé la piscine dans mon jardin, qui craint moins les dégâts que celui de Margaret, avec ses belles fleurs dont elle prend tant soin. Elle a déjà perdu ses brocolis cette année, alors son jardin est devenu un sujet délicat.
De toute façon, pour moi, cette piscine ne va pas faire long feu. Il va suffire qu’un vélo passe un peu trop près et hop ! Fini !
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 12 juil. 2017 - 06:38

Jour 102 - 299 mots sur Word

- Bien dormit ? me demande Erelle alors que j’arrive à sa hauteur.
- Je viens de la ville alors entendre la mer et les mouettes c’est… très reposant, mentis-je.

En vrai, le silence était si lourd que j’ai dû mettre mon casque et de la musique à trois heures du matin pour essayer de dormir. Le bruit de Paris et de sa vie m’avait manqué. Bien plus que je ne l’aurais imaginé. Et dire que ce cirque va durer trois mois…

- Un café ? me propose-t-elle. Avant de faire la visite ?
- Après la visite, réponds-je en souriant. Je préfère savoir à quelle sauce je vais être mangé avant.

Elle rit à ma blague avant de s’arrêter.

- Désolée, je suis… bon public, s’excuse-t-elle.
- Tout comme moi.

Ses joues se mettent à rosir et elle tire sur sa veste avant d’attraper sa tasse de café et de m’indiquer le salon de thé.

- On commence la visite, alors. L’endroit est étroit mais il s’étend sur deux étages, m’explique-t-elle en me montrant un escalier en bois. Ici, c’est le salon de thé. À la base c’était l’arrière de la boutique, là où on rangeait le stock des livres. À présent, celle-ci se trouve dans une petite pièce annexe, juste à côté de la salle des archives, à l’étage.

Nous passons vingt minutes à circuler dans le local, et j’écoute bien ce qu’Erelle me dit. Tout ce que je peux savoir sur elle et sur sa famille est le bienvenu. Mais je n’apprends rien de concret. Juste quelques notions sur la gestion d’une libraire, mais rien sur elle, sur son frère, ou sa famille, à qui était cet endroit. Je me demande si ses parents vivent sur l’île. Sans doute pas. J’en aurais entendu parler à Paris.
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 3414
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 12 juil. 2017 - 21:02

JOUR 103 - Du mercredi 12 juillet, 22h00 au jeudi 13 juillet , 21h59.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 13 juil. 2017 - 18:08

Jour 103 - 344 mots

Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 13 juil. 2017 - 19:44

784 mots (Word)
Alors forcément, le lendemain, lorsque nous avons eu notre cours avec notre Précepteur, l’ambiance était tendue. Mais je m’en suis tenue à mon plan : je suis arrivée, droite et fière comme à mon habitude. Mais au lieu de m’asseoir ensuite au côté d’Alina, je lui ai lancé un regard froid, puis je lui ai tourné le dos pour aller m’installer plus loin. J’ai bien fait attention à ne pas réagir au regard désespéré qu’elle m’a lancé. Toute l’assistance a donc compris au premier coup d’œil que je me séparais d’elle de mon propre chef. Le Précepteur nous a lancé un regard inquiet, mais n’a rien dit. Durant toute la journée de cours, j’ai participé comme à mon habitude, et Alina n’a pas ouvert la bouche, comme à son habitude. Maintenant que je la vois de dos, et de plus loin, je me demande comment je faisais pour la supporter. Elle est tout à fait incapable de se tenir droite, elle n’ose pas parler en société. Elle est lente, molle. Et d’ici, je peux constater que sa coiffure a quelques ratés. Elle n’est absolument pas digne de ma compagnie, et encore moins de mon amitié. Pourquoi ai-je passé tant de temps avec elle ? Je ne dis pas que les autres sont mieux. J’entends venir de derrière les chuchotements et les rires à peine dissimulés venant d’une table vers ma droite. En voici encore qui ne seront jamais aptes à tenir une réception digne de ce nom, ni de discourir avec les grands de ce monde. C’en est presque déprimant dans un sens. Dans l’autre sens, cela prouve que je suis vraiment hors du lot, et que le destin qui m’attend ne peut être qu’éclatant.
Finalement, cette journée a été tout de même assez éprouvante. J’ai été tiraillée pendant toute la durée du cours entre l’envie de me lever pour aller me rasseoir avec Alina, car elle me manque énormément malgré tout, et l’envie d’enflammer ses cheveux, tant la haine que je ressens envers elle est féroce. J’ai alors décidé, chose très rare, de ne pas me rendre à la bibliothèque, mais de rentrer à la villa de mes parents. J’ai évité le Précepteur qui voulait apparemment me poser une question. Si cela concerne mon comportement envers Alina, il n’a qu’à demander la raison de notre désaccord directement à la fautive, je n’ai pas l’intention de lui faciliter la tâche.
Il y avait un vent glacé aujourd’hui sur l’Acropole, comme en reflet de mes émotions. Je me suis dépêchée de traverser la place centrale, la plus haute donc la plus exposée aux rafales de vent, avant de comprendre que si je ne voulais pas arriver frigorifiée à la villa, je devais transplaner. Arrivée devant le domaine familial, je poussai vivement un battant du portail, ne lui laissant pas le temps de s’ouvrir par lui-même. Je remontai prestement l’allée principale, avant de me faire chaleureusement accueillir par un elfe de maison. Dans les temps anciens, nos serviteurs étaient des Humains, mais les temps ont évolués : nous ne pouvons plus les envouter suffisamment de manière à ce qu’ils ne dévoilent pas nos secrets sans que cela ne soit visible par leurs congénères car leurs communautés sont maintenant plus soudées. De plus, le Code International des Draconigenae nous l’interdit depuis une dizaine d’années. Alors, nous infligeons ces traitements à des elfes de maisons, et cela n’a l’air de perturber personne.
L’elfe me débarrassa de mon manteau et je montai dans mes appartements. À peine m’étais-je assise dans un fauteuil moelleux de mon salon qu’un autre elfe m’apporta un thé et des biscuits.
- Où est Milmits ?
- Milmits ne pensait pas que Madame rentrerait aujourd’hui d’aussi bonne heure. Milmits pensait que Madame irait à la bibliothèque donc Milmits est allée chercher de nouvelles robes pour Madame. Milmits a entendu qu’une toute nouvelle collection venait d’arriver et elle a voulu pouvoir choisir les robes de Madame avant que quelqu’un d’autre ne puisse les voir.
L’elfe s’est incliné, puis est sorti de la pièce. Milmits est mon elfe personnelle. J’aurais très bien pu l’appeler pour la faire venir, mais je sais qu’elle exécute son travail avec zèle. Je savais par avance qu’une poignée de minutes plus tard, elle serait devant moi avec de nouveaux vêtements correspondants parfaitement à mes goûts. Je n’ai absolument aucune idée de l’endroit où elle me trouve ces habits, mais il est rare qu’une autre que moi porte ce qu’elle me ramène. Elle me connait parfaitement, ne fait jamais d’erreur. Elle goûte tous les plats qui me sont servis pour s’assurer que l’assaisonnement me satisfasse tout à fait, elle choisit mes tenues et ma coiffure, et je la laisse faire les yeux fermés.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
Bibi2
Sparkling Star
Messages : 1603
Inscription : 09 mars 2014 - 16:06

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Bibi2 » 13 juil. 2017 - 21:01

JOUR 104 - Du jeudi 13 juillet, 22h00 au vendredi 14 juillet , 21h59.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Dernière édition par Bibi2 le 14 juil. 2017 - 20:16, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 14 juil. 2017 - 18:11

Jour 104 - 254 mots sur Word
Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 14 juil. 2017 - 19:59

714 mots (Word)
Premier Quartier, onzième Lunaison

Ma sœur Eugénie a pondu il y a de cela un peu plus de quatre Lunes. Depuis ce temps, elle est donc avec son mari Timothée Parsi sur l’île des Prêtres et des Prêtresses, aussi appelée l’Île Sanctuaire. En ma qualité de Petite, c’est moi qui les ai accompagnés jusqu’à leur grotte dans les parois du volcan de l’île. Un nid les y attendait déjà, et Eugénie a pondu quelques heures plus tard. Depuis, leurs journées sont devenues un inlassable ballet de chasse, de flammes et de couvaison, les deux parents se relayant sans cesse. Et, il y a maintenant quatre jours, leur labeur a été récompensé : une petite Draconigena a éclot. Les Prêtres et Prêtresses l’ont rapidement emmenée pour contrôler sa santé, et l’ont rapportée avec sa prophétie :

Iô, les Dieux t'ont déposée dans ce monde en notre présence
Tes maitres-mots seront discipline, travail et prudence
Toujours prête à aider
À toi de doser ta sensibilité
Afin qu'une fois passées les crises
Ta liberté pour toujours te soit acquise


À chaque naissance, les Prêtres et les Prêtresses présentent le nouvel éclos à l’Oracle, qui voit alors son destin. La prophétie qui en découle dévoile le prénom du dragonneau et est également là pour aider chaque Draconigena dans les choix qu’il aura à faire au long de sa vie. Il parait que l’on ne comprend sa prophétie que lorsque l’on se retrouve devant le moment précis duquel elle parle. La mienne est toujours un peu obscure pour moi, je suppose donc que ce moment n’est pas encore venu. La voici :

Évangeline, tel est ton nom
Tu auras tout d’une reine, tous t’aimeront
Mais sur ta route, une épreuve t’attend
Et ton choix aura de terribles retentissements
Si entre tout perdre et t’élever au sommet
Tu préfères oublier


Je ne comprends pas ce que je pourrais choisir d’oublier. De plus, rien n’indique si le fait d’oublier me fera tout perdre ou m’élèvera au sommet. Je me demande si cela n’aurait pas un lien avec la trahison d’Alina, mais je ne vois pas ce que je pourrais perdre dans cette histoire. Mis à part mon ancienne meilleure amie, mais cela, c’est déjà ce qui s’est passé… Je pense que le plus probable est que j’aurais un choix difficile à prendre concernant mes enfants. Les laisser briller à ma place ou tout garder. Je ne sais pas… Mais je ne suis pas inquiète. Les Dieux veillent sur moi.

Je me suis rendue avec mes parents auprès de ma sœur, qui va encore rester environ une Lune dans les parois du volcan de l’Île Sanctuaire, le temps que ma nièce apprenne à ne pas avoir peur du vide. Puis, elle et son mari retourneront dans leur grotte habituelle avec la petite sur le dos. Il faut compter en général une année pour que les petits Draconigenae apprennent à voler de leurs propres ailes. Mais il prennent goût à la voltige bien avant.
La petite était encore toute fripée, mais crachait déjà quelques flammèches. Je lui ai donné un petit coup de museau pour lui souhaiter la bienvenue parmi nous, et en retour, elle m’a léché les écailles.
- Tu vois, elle t’aime déjà ! Elle a reconnu sa Tata !
- Tata ? J’espère qu’elle me donnera un nom plus distingué, je vais me marier à Luca Attikis tout de même !
- Et bien ce sera Tata quand même. Ça te rappellera un peu l’humilité.

Ma sœur a toujours su me calmer dans mes envies de grandeur. Je n’ai rien contre son mari, mais je vais avoir une vie beaucoup plus trépidante que la leur, avec beaucoup plus de relations. Tiens, je me demande combien de femelles s’étaient présentées après la Cérémonie de Passage de Luca… Sûrement plus qu’après celle de Timothée. Mais il est vrai que Timothée et ma sœur avaient suivi le rite du Passage en même temps, et leurs fiançailles ont été annoncées très rapidement. Alors que Luca… Il avait fait durer les choses. J’avais peur qu’il ne choisisse une autre Draconigena, mais mon destin a encore prouvé sa valeur : il m’attendait depuis des Lunes. Si j’étais sentimentale, j’aurais pu trouver cela attendrissant, mais je suis réaliste : je ressens plutôt cela comme une belle victoire.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 5944
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par AlbusDumbledore » 14 juil. 2017 - 21:01

JOUR 105 - Du vendredi 14 juillet, 22h00 au samedi 15 juillet , 21h59.

Défi 30 : Vous devez mentionner au moins un des organisateurs de ce Combat. (Attention, il faut que ça reste du texte littéraire !) Vous n'êtes pas obligés de mettre le pseudo, mais il faut pouvoir facilement deviner la ou les personne(s) concernée(s). Tous les organisateurs doivent être mentionnés au moins une fois sur les 24h (donc si vous voyez que vous êtes le dernier à poster et que personne avant vous n'a mentionné Norya, il faudra le faire vous-mêmes, sinon Norya ne sera pas contente). Si un des organisateurs n'est pas mentionné, le dernier à poster sera éliminé.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 15 juil. 2017 - 13:52

716 mots (http://compteur-de-mots.net/) (Désolée pour ce qui va suivre :mrgreen: )
Juillet 1984
L'histoire du soir avec Megan


- Maman, Maman, Maman, tu me racontes une histoire ?
- Oui bien sûr, laquelle tu veux ?
- Celle avec les aventuriers de Korongo !
- D'accord. Il était une fois, dans un pays lointain, une armée qui avait pour mission de protéger le roi Korongo, et de veiller à ce que son royaume reste calme et respectueux. Ils avaient tous un uniforme beige. Cette armée était dirigée par Norya, qui était grande, massive et pleine de muscles, et qui avait des balafres sur le visage, car elle s'était beaucoup battue.
- Comme Rambo ?
- Oui, si tu veux. Norya la chef c'est Rambo.
- Ouais !
- Dans son équipe, il y avait aussi Albus, et aussi...
- Et Albus il faisait quoi ?
- Euh... Il aimait aller dans des musées qui parlent des chauves-souris de l'espace. Ça te va ?
Megan hoche la tête.
- Et donc il y avait aussi Bibi, qui était la magicienne du groupe. Elle avait toujours plein de livres avec elle.
- Et elle lançait des sorts aux méchants !
- Exactement. Elle les transformait en limaces. Et il y avait aussi Crystallina, qui en plus de son travail dans l'armée, était une grande secrétaire du royaume.
- Et elle était habillée en rose !
- Ben, non, on a dit juste avant qu'ils étaient tous en beiges !
- Juste les chaussures alors ?
- Bon, d'accord, elle était en beige avec des chaussures roses. Tu es sûre que tu ne veux pas raconter l'histoire à ma place ?
- Non, toi tu racontes.
- Et il y avait aussi une petite nouvelle dans l'équipe, une grande guerrière qui se battait toujours à mort, et elle avait une grande cicatrice sur le bras gauche.
- Et elle s'appelait Princesse !
- Euh... Je pensais plutôt à Terminator, mais si tu veux, on va l'appeler Princesse. Donc, ce jour là, ils faisaient leur ronde comme d'habitude, ils allaient voir les gens pour s'assurer que tout allait bien. Et tout allait bien. Quand tout à coup !
- Tout à coup quoi ?
- La statue de Korongo, au milieu de la place du village, avait disparu !
- Oh ! Et ils l'ont retrouvée ? Elle était où ?
- Mais tu me laisses finir ? Près de là où il y avait la statue d'habitude, il y avait des empreintes de roues de camion. Alors que personne n'avait de camion dans ce village !
- Haaaan ! Mais alors, c'était qui ?
- Alors nos héros sont montés sur leurs chevaux...
- Non, ils ont des licornes !
- Alors nos héros sont montés sur leurs licornes, et ont suivi les traces des roues jusqu'à un hangar isolé dans la campagne. Ils ont laissé leurs chev-, euh non, leurs licornes dans la forêt, en prenant bien soin de les cacher. Et alors, ils se sont approchés tout doucement, à pas de loup, en silence (chut Megan, il faut pas qu'on les entende), et ils sont entrés dans le hangar. Et à peine ils étaient entrés, paf ! La porte s'est refermée sur eux !
- Ils pouvaient plus sortir ?
- Non. Plus du tout. Et là, une grosse voix a commencé à résonner. "Hahaha, vous êtes tombés dans mon piège, vous êtes maintenant mes prisonniers ! Hahaha !". Les aventuriers n'avaient pas peur du tout, car ils savaient qu'ils étaient forts, et ils étaient aussi tous très courageux. Alors ils se sont mis à chercher partout dans le hangar pour trouver le méchant.
- Ils ont bien fait de cacher leurs licornes !
- Bien sûr ! Ils sont malins ! Alors ils ont cherché partout. Crystallina a calculé la taille du hangar, Albus a poussé un cri comme les chauve-souris et ils ont trouvé le méchant. Norya et Princesse lui ont couru dessus avec leur épée pendant que Bibi lui jetait un sort. Et ils ont gagné !
- Il ont tué le méchant ?
- Euh... Oui ?
- Bien fait pour lui !
- Et dès que le méchant est mort, le hangar s'est rouvert tout seul, et les aventuriers de Korongo ont pu rapporter la statue au village et rentrer tranquillement chez eux. Et voilà, c'est fini !
- Moi aussi, quand je serai grande, je veux tuer des méchants ! J'aurais une hache, et un arc et des flèches !
- Si tu veux. Mais pour ça, il faut déjà que tu fasses un gros dodo ! Bonne nuit ma puce.
- Bonne nuit Maman.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 15 juil. 2017 - 19:26

Jour 105 - 790 mots sur Word

Il était une fois un royaume lointain répondant au doux nom de Korongo. Ce pays était connu pour son peuple, petit mais courageux, ainsi que pour son château immensément merveilleux. On l’appelait le Héron à la plume Flamboyante. Pourquoi ? Car là-bas, tout au sommet de la plus haute tour, vivait la Reine Norya.

De toute la dynastie Beigie qui avait vécu dans ce château, la Reine Norya était de loin la plus aimée. Avec ses longs cheveux bruns et ondulé, son regard de biche, et sa droiture légendaire, elle était aimée de tous. La Reine savait manié la langue de Shakespeare mieux que quiconque et sa persévérance légendaire lui permit de réaliser son rêve le plus fou : attraper un Robert Sauvage !

Pendant de nombreuses années, la Reine Norya avait chassé sans relâche cet animal sauvage aux allures ténébreuses, explorant le royaume de la forêt interdite jusqu’au lac noir, en passant par les collines du savoir, elle réussit, enfin, à en captura un. Après l’avoir gratifié d’un baiser exceptionnel, le Robert Sauvage s’était transformé en prince de fer, armé d’une combinaison rouge et or. La Reine Norya, comblée de bonheur, accepta d’épouser le prince Robert sur le champ.

Dans tout le royaume Korongo, jamais un mariage ne fût aussi magnifique. Et c’était en partie grâce à ces fidèles alliées de la Dynastie Beigie.

En effet, ces complices de toujours était composé de trois membres. Dans tout le château, on les reconnaissait à leurs longues toges de la couleur de leurs noms ainsi qu’à leur personnalité si éclectique. Et dotés de la même droiture et bravoure que leur Reine bien aimée, ses conseillers et amis dévoués se plièrent à ses quatre –plutôt trois- volonté pour son mariage.

Pour commencer, la Reine Norya vint demander conseil au près de Crystallina. On la surnommait Catwoman car sa cour quasi royale n’était constituée que de chats dune beauté et d’une intelligence sans pareil. Vêtue d’une toge beige mais toujours coiffée d’un chapeau rose, Crystallina était réputée pour sa plume acérée et ses rapports annuels sur Korongo qui frôlait très souvent la perfection. Elle accepta la demande de la Reine, celle d'user de sa plume et de sa créativité pour lui réaliser l’ensemble de ses faire-parts, de ses plans de table, ainsi que ses menus.

Aini, la Reine put partir le cœur léger pour retrouver sa seconde conseillère, la douce et vaillante Bibi. Celle-ci vouait son temps aux autres. Elle enchainait les corrections des œuvres dédiées aux plus jeunes, et quand elle n’était pas à Sanctuaire du Royaume là où elle apprenait l’honorable métier de Grand Mestre, Bibi veillait toujours à ce que tout le monde se sente heureux. Aussi bien dans la Dynastie Beigie, que dans tout le royaume Korongo. Sa douceur n’avait d’égal que sa beauté si similaire à la grande Emma Watson, une magicienne si douée que tout le royaume –ou presque- l’admirait.
C’est en partie grâce à sa gentillesse, que la Reine Norya lui demanda de l’aide afin d’organiser la cérémonie de son mariage avec le prince Robert.

Touchée par cette marque de confiance, Bibi accepta cette demande et ainsi la Reine Norya put rejoindre son troisième et dernier conseiller.

Celui-ci était un homme. Constamment le nez dans des histoires de super héro et de science-fiction plus ou moins envoûtante, le digne et incroyable Albus avait une double vie… La journée, il étudiait les Dinosaures et autres espèces, plus ou moins connu des habitants, mortes depuis des millions d’années, occupant ses temps de pauses par de longues dissertations sur les dernières aventures de super-héro –la légende disait d’ailleurs qu’il était tombé fou amoureux de la déesse au regard de braise, connue sous le nom de Wonder Woman. Mais lorsque venait la nuit, Albus se transformait lui-même en super-héro. Il ne vivait que pour servir sous les ordres du redoutable Batman, une chauve-souris humanoïde dont le seul pouvoir était –en plus d’être sacrémen beau- très très riche. Mais ce détail n’avait pas d’importance car celui qu’on avait surnommé le Valet de Batman aimait son maître plus que tout. Selon Albus, Batman était le plus fort, le plus majestueux et le plus digne des super-héro. Et peu essayait de le contredire… Hormis la Reine Norya qui adorait les joutes verbales avec ces conseillers.
Fort de son expérience dans la science-fiction, la Reine demande alors à Albus de veiller aux activités lors de sa soirée de mariage, ce qu’il s’empressa d’accepter. La légende ne raconte pas ce que les invités ont dû subir…

Ainsi, la Reine Norya fut entouré de ses meilleurs conseillers pour le jour le plus important de sa vie : celui d’épouser le prince Robert.
Mais cette histoire en est une toute autre et mérite d’être racontée au second chapitre…
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 5944
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par AlbusDumbledore » 15 juil. 2017 - 21:01

J'ai l'honneur de dire que la Beigie a grandement apprécié les textes proposés pour cette contrainte. Félicitations :beer:

JOUR 106 - Du samedi 15 juillet, 22h00 au dimanche 16 juillet , 21h59.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 16 juil. 2017 - 19:05

Jour 106 - 349 mots sur Word

Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 16 juil. 2017 - 19:31

799 mots (Word)
Hier, j’avais l'un de mes derniers cours avec le Précepteur : il ne me reste désormais à peine sept séances avant ma Cérémonie de Passage. Au départ, je me disais que cela me ferait très bizarre de les quitter, mais à présent, il me tarde presque que ces cours arrivent à leur fin. Je suis obligée d’y côtoyer Alina, même si je ne lui adresse plus la parole. Le groupe qui s’assied derrière moi est encore jeune : ils n’auront vingt ans que dans une année ou deux ; et ils sont encore immatures. Je préfère éviter de leur parler, mis à part lorsque j’y suis obligée. Les journées passées en leur compagnie me paraissent interminables, et lorsque sonne l’heure de ma libération, le soulagement est immense. Je me suis réfugiée à la bibliothèque. Mais une fois sur place, je n’ai pas réussi à me concentrer sur mon traité de philosophie. Je n’aime pas cela, lorsque mon esprit n’arrive pas à se fixer sur une tâche précise, en particulier lorsque c’est une chose qui m’est habituellement si facile. La trahison d’Alina me travaille énormément. Et l’organisation de mon mariage également. Je suis seule pour tout faire. Je sais que Milmits m’aidera, mais je ne peux décemment pas faire les boutiques avec mon elfe de maison. Et je n’ai toujours aucune idée du lieu où le mariage aura lieu. Ce dernier point ne m’inquiète pas tellement, avec l’influence que ma famille et celle de Luca ont sur l’Acropole, si je désire un endroit en particulier, je l’aurais. Cependant, tant que je n’aurais pas un lieu de fixé, je ne pourrais avoir qu’une idée approximative du nombre d’invités, ce qui implique qu'il m'est impossible de préparer les plans de table, et la décoration sera également à choisir plus tard. Je crois qu'il est urgent que je me dépêche. Dans mes rêves les plus fous, la réception a lieu dans notre nouvelle villa : quelque chose de luxueux et d’intime. Sauf que nous n’avons pas encore de villa à nous. Cela ne devrait sûrement pas tarder, mais en attendant…
Et il me faut également une robe, pour les mondanités humaines. Pour la cérémonie draconigena, je porterai la toge traditionnelle, comme à chaque cérémonie. Mais il faudra impressionner les Humains. Ce qui me désole, c’est que la mode humaine est triste en ce moment. Les robes de mariées exposées en vitrine des magasins de l’Acropole sont simples. Elles ressemblent énormément aux robes que portent les Humaines en tout temps, mais en blanc. Elles ont parfois les manches longues, sont un peu plus bouffantes, mais restent très classiques. Elles sont d’un ennui… Cependant, je n’ai aucune idée précise de ce que recherche. Je veux que la robe m’attire, qu’elle ait un je-ne-sais-quoi en plus, différente mais sans être démodée. Intemporelle sans être classique.
Je soupirai en levant la tête de mon livre. Impossible de lire celui-ci ce jour-là, inutile d’insister. Je me suis relevée du fauteuil dans lequel je m’étais installée, et j’ai erré sans but dans les différents rayons de la bibliothèque. Mes pas m’ont amenée au rayon qui traitait de la mythologie des Humains. J’en ai attrapé un au hasard, qui exposait les différentes représentations des dieux de cette époque. Les Humains avaient vraiment un dieu pour tout, et quand une chose n’avait pas de dieu, elle avait des demi-dieux, des protecteurs… Chez nous, tout est beaucoup plus simple. Nous parlons des Dieux au pluriel, par habitude, mais nous honorons en réalité toutes les facettes différentes du même Dieu. C’est pour cela que nos Dieux n’ont pas de nom : ils sont un tout. Multiples et à la fois unique. Présents en tout lieu, en toute chose, mais en même temps nulle part. Notre destin nous tire vers l’avant et nos Dieux veillent sur nous, nous guident et nous protègent. Ils viennent parmi nous à chaque changement de phase de Lune, mais sont tout particulièrement présents lors de la pleine Lune.
Je tournais les pages du livre de façon machinale, lorsque je remarquais les robes que portaient les déesses dans la mythologie. Voilà. Je recherchais quelque chose dans ce style. Mais même si j’ai beaucoup de cran, je n’oserai pas porter quelque chose d’inspiration divine, quand bien même ce serait d’une autre religion que la mienne. Tout à coup, sur un vase ébréché, une silhouette retint mon attention. C’était exactement cela. Je parcourus rapidement la légende : il s’agissait d’une muse. Parfait ! Je sortis de la bibliothèque avec le livre en mains. En partant, je souris à la bibliothécaire de l’accueil. Elle parut vouloir me dire quelque chose, puis se ravisa.
Arrivée à la villa familiale, j’expliquais à Milmits mon souhait. Cette robe-ci, sur mesure, mais légèrement remise au goût du jour. Elle m’assura que j’en aurais une ébauche dès la semaine prochaine.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6737
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 16 juil. 2017 - 21:00

JOUR 107 - Du dimanche 16 juillet, 22h00 au lundi 17 juillet, 21h59.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 17 juil. 2017 - 19:02

264 mots (Word)
Ce matin a terminé cette phase de Lune sur une note un peu plus positive : la Cérémonie de Présentation d’Iô avait lieu. Eugénie et Timothée, entrés en dernier dans le temple, ont apporté la petite emmaillotée dans un linge blanc, enchanté pour ne pas brûler. Ils déposèrent ce petit paquet sur l’autel du temple avant d’aller s’asseoir dans l’assistance.
Puis la cérémonie a commencé : les Prêtres et les Prêtresses ont sorti ma nièce de son lange pour que tout le monde puisse la voir. Elle était totalement sereine, se laissant manipuler : les herbes que nous faisons brûler avant les cérémonies ont un effet vraiment apaisant. Ils l’ont alors bénie, puis officiellement présentée. Enfin, ils l’ont déposée dans un grand panier en bois rempli d’herbes, qui lui servira de nid pour les premiers temps.
Puis le rite classique a commencé. Chacun est venu déposer des offrandes au pied de l’autel, certains remerciant les Dieux, d’autres leur demandant de réaliser un vœu. Puis, après quelques chants, le moment de méditation est arrivé. Toute la foule se lève, les bancs disparaissent au profit de coussins. Tout le monde s’agenouille, et médite, ou prie, selon le point de vue. Chacun part ensuite à son rythme. Je suis restée longtemps aujourd’hui, j’avais beaucoup de choses sur le cœur. Mais maintenant, cela va mieux, je suis apaisée. Quand je suis sortie du temple, il ne restait plus grand monde, et mon clan était déjà reparti depuis longtemps. Je me suis transformée, un d’un coup d’ailes, je me suis envolée, pour aller rejoindre la chaleur de ma grotte.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 17 juil. 2017 - 20:37

Jour 107 - 232 mots sur Word

Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 3414
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Crystallina » 17 juil. 2017 - 21:39

JOUR 108 - Du lundi 17 juillet, 22h00 au mardi 18 juillet, 21h59.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 18 juil. 2017 - 16:16

Jour 108 - 264 mots sur Word


Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 18 juil. 2017 - 20:33

463 mots (Word)
Pleine Lune, onzième Lunaison

La semaine avant la Pleine Lune, nous nous préparons à la venue des Dieux. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas cours avec notre Précepteur. La tradition veut que l’on se recueille, en famille, autour d’un bon repas. Mais les temps étant ce qu’ils sont, beaucoup d’entre nous ne peuvent se libérer de leurs obligations à l’Acropole, voire même sur le continent. Et je sais que dans un futur proche, je ferai partie de ces personnes. Voilà pourquoi je me consacre totalement à mon engagement chez les Petits. J’ai passé ma journée d’hier, sous ma forme humaine et habillée chichement, à cueillir le mélilot sur l’île. Un vent glacé soufflait toute la journée durant, j’étais tout à fait frigorifiée. La fin d’année approche, même le temps le fait sentir. J’ai déjà froid lorsque je suis à l’Acropole avec mon manteau de fourrure, alors sur cette petite île, avec une simple couverture ! Mais c’est une façon de montrer aux Dieux que l’on est prêt à sacrifier tout son confort pour eux.
Il n’y a qu’une seule île sur l’archipel Mû sur laquelle le mélilot pousse vraiment en grandes quantités. Étrangement, il s’agit de l’île la plus proche de l’Atlantide, à la limite de notre archipel. La réglementation concernant les Humains y est par conséquent plus souple : nous les tolérons sur cette île. À condition qu’ils ne nous y voient jamais, et qu’ils ne viennent pas plus de trois fois dans l’année. Dans le cas contraire, nous utilisons notre magie pour les effrayer. Beaucoup croient que notre archipel est maudit et n’osent y mettre les pieds, et c’est pour le mieux. Il faut avouer tout de même que nos ancêtres n’y sont pas allés de main morte afin d’ancrer cette croyance : à l’époque où tuer des Humains était encore permis par nos lois, un bon nombre d’entre eux se sont enflammés sur la place publique après s’être ouvertement vantés d’avoir visité notre archipel. La peur et les superstitions les tiennent à distance.
Mon panier enfin rempli, et mes doigts de pieds congelés dans mes sabots de bois, j’ai transplané sur une île encore plus petite, si petite qu’il est possible d’en faire le tour en moins de cinq minutes à pieds. Mais cette île n’a aucun intérêt touristique. La seule raison de son importance est le ponton qui permet de monter dans la barque qui conduit à l’île des Prêtres et des Prêtresses. Je n’aime guère m’y rendre en navigant, alors je me suis transformée, j’ai pris mon panier entre mes mâchoires et je me suis envolée. Pour une raison inconnue, il n’est pas possible de se rendre sur l’Île Sanctuaire depuis un autre endroit. Il faut toujours venir se poser ici afin de pouvoir y accéder.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6737
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 18 juil. 2017 - 21:05

JOUR 109- Du mardi 18 juillet, 22h00 au mercredi 19 juillet, 21h59


Défi 31 : Votre texte doit être écrit à la 1ère personne du pluriel.

Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 19 juil. 2017 - 06:53

285 mots (Word)
Tout d’abord, il faut savoir que cette potion est vraiment particulière : en plus du fait qu’elle n’ait jamais été consignée dans un manuel ou autre livre, nous la faisons toujours en très grandes quantités. Il y a une salle spécialement dédiée à sa préparation : une grande salle ronde, avec une énorme cuve de granit surélevée au-dessus d’un feu permanent. Dans cette salle, la chaleur est toujours particulièrement étouffante, et nous supportons d’autant plus mal cette température lorsqu’à l’extérieur, nos écailles ont tendance à geler, comme aujourd’hui. Mais cela est nécessaire. Nous commençons par remplir cette cuve d’eau, afin d’y faire infuser le mélilot, que nous devons impérativement cueillir une veille de Pleine Lune pour que ses effets soient les plus puissants possible. Chacun armé d’une grande louche avec un long manche, nous tournons alors autour de la cuve, afin d’avoir un mélange homogène. Puis, après une bonne heure de macération, nous plongeons un filet dans la préparation et nous en retirons tout le mélilot, comme des pêcheurs avec leur poisson. Nous devons nous assurer qu’aucune fleur ne reste. Ce qui est étonnant avec le mélilot, c’est que malgré les quantités incroyables que nous utilisons chaque Lune, il en pousse toujours autant sur l’île. Ensuite, les Prêtres et les Prêtresses entrent en jeu : ils nous apportent un mélange dans un sac en toile. Ce mélange, nous n’en savons pas la composition : il s’agit d’un secret qui leur est réservé. Puis, pendant tout le reste de la journée, nous ajoutons des ingrédients inconnus à des moments précis. Cela est toujours très éreintant, mais absolument nécessaire : sans cette potion, aucun membre de notre peuple ne pourrait se rendre sur l’Atlantide sous forme humaine.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 19 juil. 2017 - 18:36

Jour 109 - 245 mots sur Word
En ce jour sombre du 23 novembre 1987, nous étions tous réunis. Tous les quatre. Hannah, Brent, Rosaline et moi. Cela ne nous été pas arrivé depuis plusieurs années. Onze pour être exact.

Nous nous étions quittés un soir d’été alors que nos bouilles d’enfants s’étiraient en de merveilleux sourires. Fiers et complices de toutes nos bêtises enchainées, nous n’avions peur de rien. Aujourd’hui, nous nous rendons compte que tout a changé. Nous sommes des adultes, et les cicatrices de notre jeunesse ne sont pas encore refermées.

La tombe de cette inconnue est là pour nous le rappeler. Constamment. Tout particulièrement en ce jour bien précis. Qui aurait imaginé que toute cette histoire aurait débouché sur… ça ?! Pas nous. Certainement pas nous.

Sur nos visages, notre enfance s’envole, notre innocence s’étiole au fil des blés qui s’égrainent dans les champs tout autour de nous. Que cela soit Hannah, Brent, Rosaline ou moi-même, nous avons tous les quatre la tête penchée vers l’avant, les bras croisés sur le ventre ou dans le dos. Unis dans le silence, rongés par cette culpabilité qui nous étouffe depuis toutes ces années.

Nous qui pensions que cette histoire était terminé, nous n’avions jamais eu aussi tort de toute notre vie…

Au final, la mort d’Emerick nous a replongé dans cette histoire vieille de plus de dix ans. Pourquoi avait-il fallut qu’il écrive cette satané lettre avant de se suicider ? Cette question, c’est celle que nous nous posons tous.
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6737
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 19 juil. 2017 - 21:56

Désolée pour le retard ! :)

JOUR 110- Du mercredi 19 juillet, 22h00 au jeudi 20 juillet, 21h59


Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 20 juil. 2017 - 16:34

Jour 110 - 277 mots sur World

Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 20 juil. 2017 - 20:30

258 mots (Word)
Une fois que tous les ingrédients de la potion furent incorporés, les Prêtres et les Prêtresses ont chanté des incantations. Malgré le fait que j’assiste à cela assez régulièrement, je reste toujours époustouflée devant ce spectacle. La potion réagit à leur chant, comme si elle était vivante. Elle bouge, émet des étincelles, de la lumière, des bulles remontent et viennent exploser à la surface, sa couleur change, et tout cela en rythme. Quand la litanie est douce et calme, la potion est claire, transparente, lisse. Puis dès que les Prêtres et les Prêtresses commencent à frapper dans leurs mains, à taper du pied, à élever la voix, la potion s’illumine, s’agite, tourne ; plus la cadence du chant augmente, plus la potion change. À l’apogée du rite, on a l’impression d’assister à un véritable feu d’artifice. Puis le rythme se calme, petit à petit, et la potion répond en conséquence. C’est absolument impressionnant.
La potion enfin calme, nous la laissons se reposer et se détendre. Après quelques heures, nous pouvons alors remplir des flacons, des gourdes faciles à transporter, voire même des barils pour les longs voyages. Puis, il faut nettoyer le chaudron et la pièce, avant de pouvoir enfin sortir. Mais en général, la journée ne s’arrête pas là : il reste encore les couples prêts à pondre à aller chercher, les malades à escorter, les mourants à accompagner, les différentes grottes des flancs du volcan à nettoyer, leurs occupants à nourrir. Heureusement que l’hiver est là : il n’est donc pas nécessaire de s’occuper des récoltes.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 6737
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Norya » 20 juil. 2017 - 21:11

JOUR 111- Du jeudi 20 juillet, 22h00 au vendredi 21 juillet, 21h59


Participants
- Princesse (5 jours restants)
- Mikoshiba (2 jours restants)

Éliminés
- Chouette (J1)
- Fleur d'épine (J1)
- LaLouisaBlack (J1)
- Seonne (J1)
- AgatheK (J4)
- Lyssa7 (J7)
- SamanthaBlack7 (J7)
- Awena (J8)
- Mary-m (J10)
- Ocee (J11)
- Layi (J11)
- Cilou (J11)
- DameLicorne (J14)
- Api (J14)
- Satchrê (J18)
- Norya (J21)
- selket (J28)
- Labige (J33)
- Catie (J39)
- Dreamer (J39)
- Lilimordefaim (J39)
- Leeloo Lovegood (J39)
- Pimy (J42)
- Eejil9 (J44)
- BellaCarlisle (J62)
- Josy57 (J63)
- anhya (J74)
- Alhün (J85)
Image

Avatar de l’utilisateur
princesse
PollyPocket grandeur nature
Messages : 4136
Inscription : 30 mars 2015 - 10:32

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par princesse » 21 juil. 2017 - 17:20

JOUR 111 - 206 mots sur Word

Texte envoyé par mail !
Image

"Écrire pour exister"

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 499
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - IV

Message par Mikoshiba » 21 juil. 2017 - 19:14

263 mots
Dernier quartier, Onzième Lunaison

La phase avait commencé calmement, sans rien de bien exceptionnel. Mais au troisième jour, mon elfe de maison Milmits est venue se présenter dans ma grotte avec un pli qui provenait du clan Ignati. Cette missive m’invitait à me rendre l’après-midi même dans un salon privé de leur plus bel hôtel, me signalant au passage que si mon fiancé revenait inopinément, il était également convié.
Je fus surprise par cette invitation, qui avait un aspect relativement officiel. Je me rendis aussitôt dans la villa de mes parents, afin de me préparer pour ce rendez-vous inattendu. Milmits avait déjà commencé à faire couler un bain, et m’avait sélectionné trois tenues. Pendant que je détendais mes muscles dans l’eau chaude parfumée, Milmits assouplissait mes cheveux grâce à une potion. Je tentais d’obtenir des informations sur le but de la rencontre avec le clan Ignati, elle avait peut-être entendu quelque chose, un bruit de couloir, qui sait ? Mais elle m’avoua qu’aucun elfe du clan Ignati n’avait pu lui donner le moindre indice. J’étais tendue, et excitée à la fois. Le clan avait-il quelque chose à redire du fait que Luca m’ait demandée en fiançailles le jour de la crémation du chef de leur clan ? Ou au contraire, un de mes rêves allait-il se réaliser ? En effet, le clan Ignati possède plusieurs villas tout à fait majestueuses, et il est de coutume que les clans proposent aux couples nouvellement fiancés une villa pour s’établir. Le couple choisi alors parmi les différentes propositions qu’ils ont reçu celle dans laquelle ils s’établiront.
Ni dieu, ni maître, mais des frites, bordel !

Répondre

Revenir vers « Complots et autres machinations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Seonne et 4 invités