Severus Snape Sarcasm Society

Découvrez les fans-clubs, les idées farfelues des membres sur vos personnages préférés et participez à leurs projets !

Votez pour vos cinq fanarts préférés

Le sondage a expiré le 22 avr. 2014 - 22:40

1
1
2%
2
0
Aucun vote
3
1
2%
4
1
2%
5
1
2%
6
0
Aucun vote
7
1
2%
8
3
7%
9
2
5%
10
2
5%
11
4
9%
12
0
Aucun vote
13
3
7%
14
5
11%
15
4
9%
16
0
Aucun vote
17
1
2%
18
2
5%
19
5
11%
20
1
2%
21
3
7%
22
1
2%
23
2
5%
24
1
2%
 
Nombre total de votes : 44

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Leeloo Lovegood » 30 janv. 2016 - 09:24

Je partais sur l'idée d'un concours pour mobiliser du monde, parce-que (personnellement) on a eu des idées pour honorer Alan, mais finalement le temps passe et on n'a pas écris grand chose. Un concours avec une deadline, officialiserai les choses et nous permettrais de lui rendre un hommage descend ;)

On pourrais le commencer le 21 février (date de naissance d'Alan Rickman) et le terminer le 2 mai (date de mort de Severus Rogue), non ?

Après si vous êtes vraiment "contre" l'idée du concours, faut trouver un autre type d'organisation qui mobilise tout le monde au même moment.
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2442
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Satchrê » 01 févr. 2016 - 08:48

J'acquiesce totalement à ton post Leeloo. Un bravo spécial pour le choix des dates ♥
Je ne fais pas partie de la 4S, mais j'espère bien participer à tout ça. Ce serait sur un thème "Et si.." du coup ?
Image

Avatar de l’utilisateur
AlbusDumbledore
Valet de Batman
Messages : 6005
Inscription : 21 déc. 2009 - 14:00

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par AlbusDumbledore » 01 févr. 2016 - 19:30

Pour ma part, voici un petit texte écrit en hommage à Alan, parce que je ne me sentais vraiment pas trouver une histoire.

L'homme le plus courageux : http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=33627


RIP Alan :nif:
Image

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3893
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par lalaulau38 » 01 févr. 2016 - 20:42

Moi j'ai écris mais j'arrive toujours pas à poster sur HP Fanfic, j'suis la seule ?

Avatar de l’utilisateur
slythedor
Elève de sixième année
Messages : 192
Inscription : 06 août 2015 - 16:38

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par slythedor » 02 févr. 2016 - 20:52

Je suis comme toi Laulaulau, beaucoup de la difficulté à publier. Il y a à peine une semaine, je n'écrivais que de simple brouillons.

Sinon, Leeloo, ton idée est géniale. :D

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3893
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par lalaulau38 » 12 févr. 2016 - 20:10

J'ai enfin réussi à publier, un mois bientôt après l'avoir écrit. Le voilà... http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=33647 Je dirais bien que j'espère qu'il vous plaira, mais... Ca fait bizarre de dire ça...

Avatar de l’utilisateur
kiwxi
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1554
Inscription : 10 sept. 2011 - 12:41

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par kiwxi » 18 févr. 2016 - 18:47

Je plussoie l'idée du concours (je suis même allée voir si le topic était déjà fait dans la rubrique des concours avant de répondre là :mrgreen: ).

Je signe tout de suite !
Image
"Death is so terribly final, while life is full of possibilities."
Image HPF Image

Avatar de l’utilisateur
Satchrê
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2442
Inscription : 19 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Satchrê » 08 mars 2016 - 13:53

Des nouvelles d'un potentiel concours ou projet de la 4S ?
De mon côté, j'ai eu une petite idée de recueil (4 drabbles) qui est presque fini, si ça peut vous intéresser (http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstor ... 78&index=1) :)
Image

Avatar de l’utilisateur
slythedor
Elève de sixième année
Messages : 192
Inscription : 06 août 2015 - 16:38

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par slythedor » 28 mars 2016 - 18:26

Il y a quelques mois, j'avais publié la bande annonce d'un fan made intitulé Snape and The Marauders.
Voici le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=EmsntGGjxiw

Qu'en pensez-vous ? :?:

Avatar de l’utilisateur
Darkklinne
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2010 - 18:26

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Darkklinne » 26 oct. 2016 - 16:42

Toc. Toc. Toc.

Ca m'a l'ai un peu désert par ici, mais où sont donc passés les fans de Severus Snape ? Je sais que le personnage n'est sans doute pas le plus populaire ici, mais j'aurais été ravie de pouvoir discuter avec d'autres aficionados du maître des potions... et du sarcasme :D !

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3893
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par lalaulau38 » 26 oct. 2016 - 17:38

Hey hey hey !
Bienvenue :) Comme tu dis, c'est un peu mort par là :(

Avatar de l’utilisateur
Darkklinne
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2010 - 18:26

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Darkklinne » 26 oct. 2016 - 20:03

Merci beaucoup :) Oui, c'est un peu vide mais je suis certaine qu'on peut relancer ce fanclub ! Il y a tant de choses, encore, à dire sur le professeur Severus Snape/Rogue.
Demain, j'essaierai de trouver un sujet qui ne soit pas une redite ^^.

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Leeloo Lovegood » 28 oct. 2016 - 11:40

T'inquiète, nous sommes toujours là, à l'image de notre cher professeur, nous préférons le calme à l'effervescence, ce qui pourrait donc expliquer que ce soit une ambiance digne de celle des cachots par ici :mrgreen:

Mais sinon je ne suis pas contre un peu d'ambiance ^^
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Leeloo Lovegood » 09 janv. 2017 - 22:05

Image

:hug: Joyeux Anniversaire à notre Snape favori :hug:


Je pensais qu'il y aurait eu plus de message sur ce topic aujourd'hui... MAIS OU EST LA SSSS ?
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Taka
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2175
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Taka » 10 janv. 2017 - 19:50

En train de lire ça. Si les livres s'étaient passé PoV Severus.
Sérieusement, j'ai déjà écrit un texte idiot sur la vision de Severus (imbu, collant parfaitement à la remarque de Dumbledore comme quoi il cache ce qu'il a de meilleur mais est très sensible aux compliments et un peu -hum- buté) au sujet de lui même mais je n'avais pas atteint un tel génie. Aaaah ! J'adore ! Surtout l'année deux et trois. :lol: Je suis ravie qu'ils parlent de "coïncidence" et du fameux ordre de Merlin loupé de peu avec la mauvaise foi et la rage qu'il faut.

Oh pardon, j'avais mal lu ! J4ai trouvé ma phrase préférée
Dumbledore assigned Snape yet another task, and it may have been Snape’s biggest mission yet: to hang out with Harry Potter.
:lol:
*reprends sa respiration*
Traduction rapide :
"Dumbledore assigna à Severus une nouvelle tâche, et elle semblait être la plus grande mission pour Severus jusqu'alors : passer du temps avec Harry Potter"
Oh punaise, j'adore. C'est tellement bon cette méchanceté, ce sarcasme... Aaaah !
« I've learned to slam on the brake, before I even turn the key, before I make the mistake
Before I lead with the worst of me »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Leeloo Lovegood
Sorcier-vigile au Ministère
Messages : 1819
Inscription : 14 mai 2011 - 10:48

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Leeloo Lovegood » 11 janv. 2017 - 14:21

C'est tellement dommage que ça ne soit pas publié en français ... Je comprends mais j'ai l'impression de passer à côté de certaines choses :nif:
Image

Hèra, Reine universelle, Hèra, génératrice des pluies et des vents, qui, seule, permets de vivre, qui te communiques à tout, qui règnes sur tout et animes tout par les sifflements de l’air.

Avatar de l’utilisateur
Funnymagicmlove
Cracmol
Messages : 17
Inscription : 09 janv. 2017 - 14:45

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Funnymagicmlove » 16 janv. 2017 - 17:28

Coucou, à tous ! :D J'adore, Severus dès hp1. Qu'est-ce que j'ai pu pleuré comme une madeleine pour la mort de cet acteur talentueux. :peur: Du coup, je me sens bien en écrivant sur le personnage Severus, lors de mes fanfics, car il sera toujours dans nos cœurs. Comme son personnage mythique, et l'acteur, en personne. PS : pourquoi aimez-vous ce perso ? :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Darkklinne
Elève de cinquième année
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2010 - 18:26

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Darkklinne » 17 janv. 2017 - 09:30

Severus Snape ou Rogue, est complexe, tortueux, on ne le cerne pas comme cela. Il est charismatique malgré une apparence négligée.Il privilégie l'intelligence à la superficialité mais n'accepte pas ceux qui veulent la mettre en avant. Il a eu une vie difficile, une enfance malheureuse et puis il est aussi très rancunier, parfois gamin dans ses réactions, bref on l'aime pour ses qualités et surtout pour ses défauts (enfin pour ma part) ^^.

Avatar de l’utilisateur
Clairedelune
Elève de sixième année
Messages : 168
Inscription : 10 mars 2013 - 13:21

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Clairedelune » 22 janv. 2017 - 15:39

Funnymagicmlove a écrit :
16 janv. 2017 - 17:28
pourquoi aimez-vous ce perso ? :coeur:
Parce qu'il oscille constamment entre la lumière et les ténèbres, qu'il est ambigu, insaisissable, qu'il a des failles comme tout être humain et que c'est très enrichissant de rentrer dans sa tête :) Puis j'ai toujours aimé sa fidélité envers Lily.
Image

Lena
Elève de troisième année
Messages : 46
Inscription : 19 juin 2012 - 03:15

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Lena » 17 févr. 2017 - 05:49

Pensez vous que Rogue serais demeuré amoureux de Lily toute sa vie, si elle avait vécue? Et auraient t'ils fini par redevenir amis?

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3893
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par lalaulau38 » 17 févr. 2017 - 08:27

De mon avis perso, ce qui fait durer cet amour qu'il a pour Lily c'est justement le fait de sa mort tragique... A mon sens, trop de choses auraient fini par les séparer, les deux sont trop différents. Il aurait peut-être toujours eu un espèce de sentiment bizarre pour elle, mais de l'amour à sens unique... C'est pas possible

Avatar de l’utilisateur
Seonne
Harceleuse en Chef
Messages : 1441
Inscription : 13 juin 2015 - 10:52

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Seonne » 17 févr. 2017 - 08:37

Mon avis rejoint celui de lalaulau, je pense que ça n'aurait pas tenu, et que le fait qu'elle soit décédée a grandement contribué à ce qu'il l'aime toujours, de par la culpabilité qu'il a ressentit. Car elle n'était plus vraiment là, en réalité, c'est le souvenir qu'il avait d'elle qu'il aimait, même pendant la fin de son vivant, et je pense que ça n'aurait pas pu tenir dans le temps, tu vois ce que je veux dire ?

Après, je pense qu'il aurait possiblement toujours épprouvé quelque chose pour elle, mais que ça se serait effrité au cours du temps, justement du fait de leur éloignement. Peut-être qu'ils auraient fait la paix aussi, mais je pense que de même, ses sentiments se seraient estompé car il se serait peut-être rendu compte qu'il ne se passerait jamais rien entre eux, qu'elle était heureuse avec James.

Donc clairement, non, mais son amour n'aurait pas cessé d'un coup à mon avis, plutôt progressivement, au fil des années, en créant un peu de ressentiment à son égard aussi.
Image Image Image

Et si on les relisait ensemble ? ♥
Lilionne — le plus beau nom de binôme du règne des binômes

Avatar de l’utilisateur
Taka
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2175
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Taka » 17 févr. 2017 - 13:21

Je pense que les deux théories se tiennent. D'un côté comme l'ont dit Seonne et lalaulau, on peut avoir une érosion des sentiments face au temps, aux rencontres, érosion qui, dans les livres, est évitée par la mort et donc l'existence invincible du "et si...".

De l'autre côté, je vois bien également un Severus dont les sentiments basculent entre "j'ai autre chose à faire" et "obsessionnels". On le voit assez bien si on compare Severus "avant l'école" (obsessionnel) puis "post école" (j'ai autre chose à faire). Severus étant terriblement rancunier, il s'est éloigné autant par ego que par dépit après la cinquième année et ce n'est que lorsqu'il s'est rendu compte que Lily était en danger de vie ou de mort ultime (parce que les mangemorts, c'est un truc, mais Voldemort, tout de suite il devait se dire que même Lily n'y pourrait rien) que la peur a débarrassé l'ego froissé et remis au premier plan l'amour.
Aux yeux de Severus, cette séparation était davantage une dispute qui a duré cinq ans.

Donc c'est pour cette raison que je vois bien l'amour de Severus perdurer si Lily était vivante. Il aurait continué à l'aimer sauf qu'il ne se serait pas oublié non plus dans cet amour.
On aurait eu un Severus qui penserait peut-être avoir encore une chance, encore le temps, encore un moyen pour que Lily l'aime. Ou peut-être même se complairait-il dans sa solitude romantique (dans le sens littéraire, pas "romance") vu l'opinion qu'il a de lui même en matière d'affection (contrairement à l'opinion qu'il a de lui même en matière de capacité/puissance/intelligence). Il aurait cherché la gloire d'une certaine manière et aurait secrètement espéré impressionner Lily en même temps bien que ce soit accessoire. Peut-être qu'un premier pas de la part de Lily l'aurait encouragé comme un fou...

Le fait est que Lily vivante, elle n'aurait pas été une priorité. Elle est essentielle et nécessaire à Severus mais pas prioritaire (ce qui est très bien montré dans les souvenirs de Severus, il arrive à se défaire d'elle tout en l'aimant). C'est le seul aspect "sain" de cette relation : l'autre existe mais ça ne m'empêche pas de faire ce que je veux, je peux vivre à ma manière. Par contre, Lily morte (surtout par la faute de Severus), rien n'a plus de sens.

Mais je le vois mal "non amoureux" de Lily. J'ai lu une ou deux fanfictions qui arrivaient à m'y faire croire (parce qu'elles géraient le problème très bien : ne plus être amoureux de LIly n'était pas un simple effet du temps "depuis tout ce temps, Lily, c'était fini", mais un véritable combat avec la peur de perdre tout ce qu'il a ressentit, tout le temps qu'il y a accordé).

Eliah a écrit une fic dessus je crois... Quelque chose du style "et si voldemort n'avait jamais existé". On y voit une nouvelle version de la relation Severus/Lily qui est assez pertinente. Sans y croire forcément, je ne la renie pas non plus. Ah, la voila : Et si voldemort n'avait pas existé...

Mais pour finir à nouveau sur la théorie "Severus non amoureux de Lily" (que je peux accepter bien que je préfère la version "amoureux", non pas par adoration du perso mais plus pour mieux le comprendre), écrire ce post m'a fait poser une question : et si ce qui maintenait l'amour de Severus à ce point malgré la mort de Lily (et donc plus l'espoir de pouvoir la conquérir, le fait qu'il doit passer à autre chose, etc...) provenait non pas de la perte de l'être aimé mais de sa responsabilité ?
Il est confronté à ce qu'il a fait de mal, donc cette personne qu'il ne peut plus avoir lui est également interdite par sa propre culpabilité, engrangeant davantage de désir et d'obsession dans ses pensées et ses sentiments... Il aime ce qui lui est interdit non seulement physiquement (elle est morte) mais également psychologiquement (il n'est pas digne). Si elle était morte sans qu'il n'ait aucun rôle à jouer... Peut-être serait-il passé à autre chose ?

Enfin, avec des si... :mrgreen:
« I've learned to slam on the brake, before I even turn the key, before I make the mistake
Before I lead with the worst of me »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Haru Nonaka
Elève de septième année
Messages : 234
Inscription : 10 déc. 2010 - 06:07

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Haru Nonaka » 23 oct. 2017 - 22:51

Remontage de topic ;)

Taka, je suis assez d'accord avec toi, je pense qu'il y a dans l'amour fou que Severus continue d'éprouver pour Lily quelque chose de profondément ancré dans la culpabilité qu'il ressent du fait d'avoir contribué à sa mort, une façon de se torturer. Lily représente aussi tout ce qu'il n'a pas su être.

Je pense que si Lily avait survécu, et que la guerre avait pris fin, Severus et elle aurait pu redevenir amis, oui. Par contre pour savoir qui aurait fait le premier pas, je ne sais pas. Si Severus était parvenu à sauver Lily et sa famille, ou si Voldemort avait choisi d'attaquer les longbottom au lieux des Potter, peut être que Dumbledore aurait fini par vendre la mèche du retournement de veste de Severus contre le mage noir (en donnant les raisons de ce dernier), et qu'alors Lily aurait fait un pas vers lui, au moins pour avoir une explication. Mais bon si Dumbledore avait fait ça, Severus aurait probablement finit à Azkaban pour tentative d'assasinat (tentant d'empoisonner ses bonbons au citrons).
Après je pense que Severus aurait continué sa vie, croisant Lily une fois de temps en tant, peut être entretenant une correspondance régulière avec elle. Un amour à sens unique peut être, ou alors il aurait fini par rencontrer quelqu'un d'autre et peu a peu Lily serait redevenu uniquement sa meilleur amie, et son premier amour.

Je pense qu'a partir du moment ou il a pris conscience qu'il avait mis sur elle une sentence de mort, il s'est rendu compte de ce que signifiait vraiment son choix de devenir un mangemort, de ce que sa volonté d'acquérir du pouvoir et de chercher une justification à son désir de vengeance contre ceux qui l'ont blessé dans sa jeunesse en à été serieusement ébranlé.

Rejoindre les mangemort était je pense pour lui l'opportunité parfaite de renverser un ordre établi, une société dans laquelle il était mis de coté, raillé, ou il ne parvenait pas à voir un futur brillant. Comme tout adolescent qui se laisse embrigader, son ego est bercé par un sentiment de toute puissance que lui provoque le fait de grimper les échelons dans l'armée du seigneur des ténèbres, en plus de combler son besoin d'une figure paternelle. Son amour pour son amie d'enfance n'était pas trés important a ce moment, vu que naturellement il pensait qu'après avoir acquis une place, changé le monde, elle comprendrait qu'il avait fait le bon choix, et qu'il la protégerais de par sa place. Il a du tomber de très haut lorsqu'il s'est rendu compte que Lily était véritablement en danger, et qu'il était impuissant face a ça. Je pense qu'il a pu avoir des doutes par moments avant, lors de ses activité de mangemort, préférant être espion que sur le terrain, prenant tout de même un certain plaisir à infliger la torture à ses ennemis mais peut être un peu dégouté par certaines des actions, mais croyant a son rôle de soldat, se réfugiant dans l'image de son monde idéal, se réfugiant dans le fantasme d'un futur ou il aurait tout ce qu'il pensait mériter. Mais Lily était présente dans ce monde imaginaire, et donc le choc de se rendre compte que ses actions puissent causer sa mort a du être violent, ravivant les souvenirs qu'il gardait au second plan, remettant son ego à sa place, l'amour resurgissant pour lui rappeler qu'il n'était pas le centre de la terre et qu'il s'était peut être fourvoyé sur toute la ligne.

Puis son incapacité à la sauver, malgré les sacrifices qu'il avait fait, malgré le fait de supplier son maitre de l'épargner, malgré le fait de prêter allégeance à cet autre Sorcier qu'il haïssait pour ne pas avoir été une figure protectrice et bienveillante envers lui. Je pense qu'il détestait Dumbledore pour s'être placé du coté des maraudeurs malgré ce qu'il lui avait fait subir, il devait avoir un sentiment de haine profonde pour cet homme reconnu de tous, cet homme brillant incapable de le comprendre, d'être bienveillant envers lui, qu'il imaginait surement être un peu comme James Potter, quelqu'un qui avait toujours tout eu, l'admiration du monde des sorciers, le respect, le pouvoir ... et qui se permettait de le juger, de ne pas reconnaitre sa douleur comme importante.

Je pense qu'avec la mort de Lily il a compris toute l'ampleur de ce que signifiait se sacrifier pour un être aimé, qu'il a du regretter de ne pas être allé la prévenir en personne, la défendre en sortant de l'ombre, quitte à mourir avec elle, quitte à défier ce que lui commandait sa logique. Qu'il a vu a nouveau à quel point sa quête de pouvoir l'avait détourné de la seule personne avec qui il avait réussi a tisser un lien véritable et profond. Il a compris toute la force qui résidait dans le pouvoir de l'amour de Lily . Et de là il l'a placé sur un piédestal, elle et ses souvenirs et en a fait le centre de sa vie.

Je pense que dans les mots qu'il prononce face à Harry durant la leçon d'occlumentie, sa haine des "idiots qui se laissent dominer par leurs sentiments", il parle aussi de la plus jeune version de lui, qui s'est laissé influencer, manipuler, aveugler. La version adulte de Severus Snape s'argue de contrôler ses sentiments, de par cette capacité à cacher au monde ce qu'il ressent. Mais en fait son coté gamin ressurgi par moment, revanchard face à Sirius, et puis tous les piques face à Harry. Et puis ses vengeances mesquines, son plaisir à tourmenter des gosses ... font songer qu'il na pas autant grandit qu'il le croit.

Il y a beaucoup de choses incomplète chez Snape, qu'il n'a jamais pris le temps de dépasser, justement parce qu'il n'a jamais vraiment surmonté la mort de Lily, parce qu'il a décidé de dédier le reste de sa vie a prévoir de mourir en empêchant le seigneur des ténèbres de tuer le fils de cette dernière.
C'est pourquoi je trouve intéressant de m'interroger sur ce que le personnage pourrait devenir après la bataille de Poudlard, si il avait survécu. Il serait alors peut être finalement à même de vivre, de grandir aussi sur certains point aussi. Pourrait t'il se détacher un peu a partir de ce moment de cet amour destructeur pour une femme morte depuis presque vingt ans, je ne sais pas. Peut être qu'en sachant Harry en vie, et Voldemort mort, il pourrait se libérer un peu de ça. Je ne dis pas qu'il cesserait d'aimer Lily, mais qu'il réussirait peut être à chérir son souvenir sans "s'oublier totalement dans celui ci", comme tu l'a dis Taka.

(J'aime beaucoup le personnage de Severus Snape, il est intéressant à écrire aussi,
mais j'avoue que j'aime bien aussi le torturer dans les fic :mrgreen: )

Bon la question a surement été déja posée, mais vos réponses seront surement différentes:
Selon vous que pourrait t'il faire, professionnellement parlant, si il survivait à la guerre?

Le verriez vous retourner enseigner à Poudlard (si ils acceptait de le reprendre, pauvre Neville qui se retrouverait avec son ancien tyrant comme collègue, j'ose espérer que Snape finirait pas s'excuser) , ou bien prendre un virage à 100 degrés et devenir prof de tango à Tokyo (vas savoir pourquoi j'aime bien imaginer Snape dansant le tango).
Image

Avatar de l’utilisateur
sakura284
Bactérie Empathique
Messages : 1911
Inscription : 16 sept. 2011 - 07:34

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par sakura284 » 26 oct. 2017 - 17:25

Bienvenue par ici, Haru Nonaka ! Du sang neuf, ça fait plaisir :D
J'aime beaucoup ton analyse. Je la trouve très pertinente :wink:

Alors pour répondre à ta question, je suis à peu près sure qu'il ne retournerait pas à Poudlard. Avec Albus Dumbledore partit et Harry qui achève ces études et entre dans sa vie d'adulte, il n'y a plus aucun intérêt pour lui d'y travailler (ça m'étonnerait que sa passion pour l'enseignement et la torture émotionnelle d'élèves l'emporte :mrgreen: ).

Je ne le vois pas non plus s'éloigner réellement du Royaume-Unis, il est un peu trop casanier pour ça. A mon avis, pour prendre du recule sur tout ça, il va s'isoler dans sa maison et y vivre sa vie au jour le jour pendant un moment pour se reconstruire. Ensuite, je pense qu'il reviendra sur ces passions du passé et décidera de tenter d'entrer au ministère de la magie. Je le vois bien exercer au sein du "Comité des sortilèges expérimentaux" ou du "Département des mystères"...
Les votes !Image
Image
Un exemplaire du tome 2 de "A Poudlard" à remporter !
Oooh un placard sous l'escalier !

Avatar de l’utilisateur
Taka
Employé du Bureau de l'Artisanat Moldu
Messages : 2175
Inscription : 23 mai 2008 - 18:59

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Taka » 26 oct. 2017 - 20:30

Haru Nonaka a écrit :
23 oct. 2017 - 22:51

Je pense qu'a partir du moment ou il a pris conscience qu'il avait mis sur elle une sentence de mort, il s'est rendu compte de ce que signifiait vraiment son choix de devenir un mangemort, de ce que sa volonté d'acquérir du pouvoir et de chercher une justification à son désir de vengeance contre ceux qui l'ont blessé dans sa jeunesse en à été serieusement ébranlé.
J'aime beaucoup cette phrase parce qu'elle peut se rattacher à une autre théorie, abjecte, dégoûtante mais affreusement réaliste : en se donnant le droit de vie et de mort sur Lily, Severus a acquis un pouvoir qu'il n'avait jamais eu sur elle, renforçant cette sensation de "destinée".
Il a pu se retrouver comme de très nombreux homes à se dire que puisqu'il avait ce droit sur elle (et qu'il se considérait comme juste, miséricordieux, même héroïque), comme elle avait du pouvoir sur son esprit, c'est que son amour était plus grand, plus sublime que le reste. Bref, le petit guide de la relation abusive.
Après ça il prenait son temps de se complaire dans sa tristesse et de refuser qu'on voit ses actes car ça lui permettait de se donner l'illusion d'être un héros de l'ombre tout en évitant le regard cruel des autres et de la vérité.

C'est une théorie parmi tant d'autre. Très moche mais... l'humain est tellement laid parfois.
Et je te soutiens à fond : torturer Severus est toujours amusant et productif dans les fics. :beer:

Le tango représentant la passion charnelle mais également quelque chose de bien plus sombre et tragique, je comprend pourquoi tu l'associe aisément à Severus.
Mais je ne le vois pas devenir prof de Tango : trop de bruit, trop de mouvement et pas assez de torture psychologique sans toucher les autres. Je pense que Severus n'aime pas trop le contact quand il n'est pas violent (avec Quirrel, Sirius (snacksnacksnack), ... Le fait qu'il ait montré ses jambes à Rusard dans le 1 est... une exception ?)

Qu'aurait-il fait professionnellement ? On sait qu'il adore les défenses contre les forces du mal, les potions, critiquer les autres et se mettre en valeur tant que ça ne concerne pas la guerre.
Donc il serait devenu critique de manuels de DFCM ? Caché chez lui, à rabaisser les autres... Mais il aime bien être mis en valeur et vu ses choix durant la guerre, il n'aime pas rester sans rien faire.
En fait j'ai deux théories : soit, puisque Harry n'a plus besoin d'aide pour survivre, il se serait laissé mourir comme il le souhaitait à la mort de Lily avant que Dumbledore l'en dissuade. SA tâche terminée, il peut partir en paix.
Soit... Il serait resté directeur de Poudlard juste pour faire les pieds à Minerva et à toutes les maisons sauf Serpentard. C'est tellement petit, mesquin, de mauvaise foi et juste déplacé... C'est Severus. :mrgreen:
« I've learned to slam on the brake, before I even turn the key, before I make the mistake
Before I lead with the worst of me »
http://www.ptite-ane.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Haru Nonaka
Elève de septième année
Messages : 234
Inscription : 10 déc. 2010 - 06:07

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Haru Nonaka » 28 oct. 2017 - 15:53

Merci pour l'accueil, Sakura284 (je ne suis pas tout a fait du sang neuf, mais bon, beaucoup d'eau a coulé, sous beaucoup de pont, depuis mon dernier post dans ce topic)

En tout cas c'est intéressant de voir que toi et Taka n'avez pas du tout la même vision de ce que ferait Severus après la guerre.

Dans ma vision du personnage, je suis assez d'accord avec Taka sur le fait qu'il soit possible que Severus retourne a Poudlard, après je ne sait pas si il le ferait uniquement pour faire les pieds à Minerva et à toutes les autres maison que Serpentard :wink:. Et puis, soyons sérieux, Severus directeur, ils trouveraient bien un moyen de le virer, son CV est un peu trop entaché pour que le nouveau ministère le laisse garder son poste.

Je pense par contre que Snape considère Poudlard comme un chez lui, bien que ce ne soit pas un chez lui qui lui ait vraiment toujours réussi, je pense qu'il regretterais tout de même le château.

Après retourner la bas, je ne suis pas certaine que si son optique est de reconstruire sa vie, ce soit profitable. Je le voit bien par contre venir faire passer des examens à des élèves en ASPIC ou BUSES, et dire du mal du nouveau prof de Potion et de DCFM tout en profitant de revisiter le château et ses anciens collègues, une fois l’an. Il en profiterais aussi pour leur "montrer" qu'il à une vie plus exaltante qu'eux, pour bien leur faire sentir qu'il leur est supérieur (c'est mesquin, et déplacé, même si le Snape post guerre s'améliorai un peu, je suis sur qu'il ne pourrait pas s'empêcher de faire ce genre de choses, mais je pense que les autres professeur ne se laisseraient pas atteindre vus qu'ils le connaissent). Severus est un savant, un chercheur ok, mais définitivement pas un enseignant de vocation. La transmission de connaissance oui, l'enseignement à de jeunes élèves, ce n'est pas vraiment compatible avec sa personnalité. Après même si directeur est une position plus à la hauteur de son ambition, je pense qu'il n'a pas non plus envie de devoir gérer les étudiants de l'école. Imaginez si il devait essayer de faire venir des élèves à l'école, il serait terrible, même si tout le staff essayait de faire son boulot derrière son dos, personne ne voudrais lui confier l'éducation de ses bambins de toute façon.

Je peut en effet imaginer Snape travailler pour le département des mystères: secrets, recherches, carte blanche et aura spécifique au job, oui ça me semble plausible.

Par contre Taka, j'ai précisé prof de Tango au Japon, lol, ayant des élèves disciplinés et attentifs (ok, bonjours le cliché, je sort).
Et puis niveau torture psychologique, il y a beaucoup de possibilité de torturer psychologiquement des élèves danseurs, et puis contrairement à Poudlard, ils sont des élèves passionnés, ce n'est pas un cour obligatoire. Bon d'accord j'avoue que je ne sait pas trop si c'est vraiment présent dans le tango autant que pour le classique (cliché numéro 2 ;) ).
Bon d'accord, c'était une blague. Je suis assez d'accord avec toi sur le fait qu'en effet le contact humain et Severus, ce n'est pas vraiment ça. Mais il à le coté dramatique et passioné, et un certain amour du contrôle de ses mouvement, du rythme ... lol
Et puis c'est un vrais changement de vie :wink:

Par contre je ne pense pas qu'il soit uniquement enclin au contact violent, bien qu'il ait un problème évident avec ça ( tendance à être une brute, maniaque du contrôle...etc). Oui dans le cas de Quirrel, ou encore Sirius il savoure particulièrement la violence, mais bon ce sont des ennemis mortels dans son esprit. Quirrel à osé lui voler la place de prof de DCFM et même si c'est très bas comme reaction, c'est déjà une motivation suffisante pour un Severus frustré par le fait d'avoir a protéger Harry (en plus de le soupçonner de travailler pour Voldemort), et puis quand à Sirius, faut il vraiment revenir sur leur relation ?

Mais si tu veux Taka, pas de soucis, on peu parler de Sirius aussi, lol, mais dans ce cas allons envahir la Black Compagnie avec de nouveau débat sur la relation entre ces deux là ;) (il faudrait que je me décide à la rejoindre, lol)

Pour en revenir à Severus, je pense qu'il à tellement été privé de contact humain qu'il est en effet très mal à l'aise avec ça. Ca vient autant de son éducation, son enfance, qu'a sa vie d'adulte, son rôle d'espion et la solitude finale qu'il s'est construit après la mort de Lily. Après on ne sait pas grand chose de la "vie privée" de Snape, donc on ne peut qu'imaginer.

Montre t'il souvent ses jambes à Rusard, c'est "la" question, maintenant je les imagines en train de comparer l'état de leurs genoux, et de se plaindre des escaliers, des chiens a trois tètes a aller nourrir, leurs petits bobos de travail...

Après, ta théorie de la relation abusive, oui elle pourrait être crédible, malheureusement , mais pas a ce point je pense (Nucha à réussi a pourrir depuis longtemps ma version bisounours de Severus mais il y a tout de même certaine choses sur lesquelles je résiste toujours) . Après, bon ok Snape n'a probablement pas eu comme modèle de base une relation saine ( parents ) ce qui lui laisse un terrain possible pour lui de glisser facilement vers l'abus. Mais je préfère envisager que Severus et Lily dans leur relation d'amitié, était relativement équilibré, jusqu'au moment ou il s'est rendu compte qu'il en était amoureux, et à commencé à ne plus savoir comment se comporter avec elle, comment communiquer, jusqu'a ce que ça explose avec sa phrase de trop, d’orgueil blessé. Mais ça c'était le Severus adolescent et plein d’hormone, en proie avec la difficulté de se constituer une identité après avoir eu une enfance peu apte a construire une image équilibrée de lui même.
Pour moi, par la suite, il était assez mature pour espérer que Lily soit heureuse, face sa vie, lui face à la sienne, sans cesser pour autant de l'aimer et d'espérer un jour reconstruire le lien entre eux, espérant secrètement qu'elle comprenne son "erreur" la première et revienne vers lui. Mais malgré la trahison qu'il a du ressentir en voyant de loin la relation qu'il avait toujours crainte se concrétiser, je ne pense qu'il a respecté le choix de Lily, même si ça a dut contribuer aussi un peu à faciliter son endoctrinement (je ne cherche pas a justifier le jeune abruti qu’il a été, mais en enlevant quelques facteurs marquants de ses études : Serpentard - Maraudeurs - sa vie aurait pu prendre un tout autre tournant).

Je pense que le choc causé par le fait d'apprendre qu'il l'avait mise en danger, a réveillé ses souvenirs et son amour, l’être humain derrière le « soldat ». Je ne pense pas qu'il ait réellement songé à s'octroyer le droit de vie ou de mort sur elle, je préfère penser qu'il voulait simplement la protéger, sans attendre forcement en retour quelque chose de sa part.Peut être qu’égoïstement il imaginait que ce simple fait effacerait tout ses autres crimes et regrets, soulagerais sa conscience et rachèterais sa liberté.

Je pense que Lily, de par son sacrifice devient aussi pour Severus la figure de la "mère", celle qu'il aurait désiré avoir, qui est capable de faire barrage pour protéger son enfant, elle prend donc une double figure, son image comble un double manque dans l'imaginaire de Severus, creusant encore plus ses failles. Pas mal d'heures de boulot pour un psycomage. Je m'interroge: y a t'il quelqu'un d'assez insouciant pour avoir essayé de conseiller le professeur Snape d'aller en consulter un?

Mais après la mort de Lily, devant un jeune homme détruit, Dumbledore décide de faire quoi: de le manipuler, en faisant un pion utile pour son futur plan. Cela lui sauve la vie surement, mais c'est aussi d'une cruauté terrible. Je pense que si Severus ne voulait pas qu'on sache pour son amour pour Lily, c'était parce que cela rendrait plus difficile son but de protecteur de l'ombre et son rôle d'espion dans le cas du retour de Voldemort. Que de voir par moment de pitié, de la compassion dans les yeux des gens ou de la compréhension n'aurait rendu que plus difficile pour lui d'être imperméable, suffisamment "solide" pour remplir son rôle. Je pense que ses excès de confiance en lui ne font que souligner son propre dégout de lui même.

lol, je dévie, désolé pour la tartine, revenons aux métiers possible: je le vois bien voyager moi, pourtant, je pense qu’il est casanier mais qu’il y a un désir de découverte chez Severus, qu’il a vécu trop longtemps confiné dans une micro société, dans un rôle et un monde limité, mais qu’il pourrait s’épanouir en voyageant, en confrontant sa vision du monde a d’autres, lol.
Image

Avatar de l’utilisateur
Zakath Nath
Modérateurs des Fanfictions
Messages : 4033
Inscription : 27 déc. 2006 - 16:10

Re: Severus Snape Sarcasm Society

Message par Zakath Nath » 30 oct. 2017 - 11:30

Il y a beaucoup de choses incomplète chez Snape, qu'il n'a jamais pris le temps de dépasser
Très juste, et c'est d'ailleurs un trait chez pas mal d'adultes dans la saga, au moins ceux qui ont une importance dans l'évolution de Harry: Rogue, Sirius et Dumbledore en particulier ont tous un ou plusieurs éléments dans leur passé qui les a marqué et qui impactent dans leur conduite et les empêchent d'être "complets". Ce qui est cohérent dans une histoire qui montre un héros passer de l'enfance à l'âge adulte et Voldemort qui lui est totalement incapable de grandir. Ces personnages d'adultes se situent entre les deux, d'un côté ils aident le héros chacun à leur manière, de l'autre ils font un peu figure d'exemples à ne pas suivre.

Pour Rogue s'il avait survécu, vaste question. Je trouve d'ailleurs un peu dommage qu'on tombe dans le trope rédemption = mort parce que je ne pense pas qu'il n'aurait eu qu'à se laisser mourir une fois sa mission accomplie.

Même s'il n'est pas taillé pour la pédagogie et que Dumbledore l'a fait prof à Poudlard pour l'avoir sous la main le moment venu, qu'à la mort de Lily il veut en finir, je pense qu'avec les années écoulées il avait trouvé sa place et sans être heureux, avait certaines satisfactions: un poste respecté (et on sait que le respect était quand même quelque chose qu'il recherchait), des objectifs à atteindre (que Serpentard gagne les compétitions), etc. et oui, Poudlard est un foyer, c'est même explicitement dit dans le livre.

Mais s'il avait survécu à la seconde guerre, je ne l'imagine pas rester à Poudlard, quand bien même cela n'aurait pas posé de problème aux parents d'élèves. Il ne serait certainement pas allé à Azkaban (si Lucius n'est pas repassé par la case prison alors qu'il n'a été acquitté que par association parce que sa femme, une fois, a aidé Harry par intérêt, je ne vois pas ce que Rogue irait y faire). Je ne pense pas qu'il aurait pu recommencer comme si rien ne c'était passé, cette partie-là de sa vie est terminée.
Quand Dumbledore a dû l'engager comme prof, il était encore très jeune (21 ans), il ne venait pas d'une famille en vue, ce n'était personne malgré ses compétences. Donc sans Dumbledore, avec son nom cité dans un procès comme Mangemort même si le fait d'avoir été espion lui sauve la mise, il aurait eu du mal à trouver un travail, sauf peut-être avec l'appui de Malefoy.
Là, même s'il serait resté toute sa vie une figure clivante, sa réputation aurait été différente, d'un côté on s'en méfierait mais après des années comme prof avec des résultats (sa maison souvent gagnante, très impopulaire mais reconnu comme connaissant son sujet) et son bilan pendant la guerre (arriver à berner des années Voldemort, ça te pose en société), il aurait eu plus de libertés.

Je le vois également bien faire quelque chose dans l'expérimentation, ce qu'il faisait déjà en secret ado. Peut-être travailler aux Départements des Mystères ou aux sortilèges expérimentaux... Mais peut-être qu'il aurait préféré travailler en free-lance, après des années à travailler pour Dumbledore et Voldemort, il devrait avoir des envies d'être à son compte :lol:

Après je le vois bien aussi, quitte à partir de Poudlard, carrément refaire sa vie et changer de pays, ou si ça existe, s'engager dans l'équivalent sorcier de la Légion étrangère :mrgreen: C'est vrai qu'il a toujours été ancré sur deux lieux (la maison où il a grandi et Poudlard) ça donne une impression d'un type qui a besoin de repères même si ce ne sont pas des repères qui sont synonymes de bonheur (et ça revient au problème de l'homme incomplet bloqué sur du passé), mais j'imagine bien aussi la disparition définitive de Voldemort et son rôle dedans provoquer un genre de cassure, un électrochoc. Je ne pense pas qu'il pourrait vraiment être en paix avec son passé, mais que ce soit un événement suffisamment fort pour qu'il passe, au moins extérieurement, à quelque chose de différent.
Je m'interroge: y a t'il quelqu'un d'assez insouciant pour avoir essayé de conseiller le professeur Snape d'aller en consulter un?
Niveau suivi psychologique, le monde sorcier n'a même pas l'air d'être au courant du concept :lol: Ça lui paraîtrait effroyablement moldu, pour commencer (non mais c'est vrai, le pauvre Harry, rien que dans le tome 5, aurait besoin d'un bon suivi psychologique, et on le laisse avec Ron et Hermione pour faire de leur mieux, ce qui est pas mal mais ils ne sont que des ados de 15 ans avec leurs propres problèmes. Et c'était un peu pareil avec Rogue, Lily a fait ce qu'elle a pu quand elle a pu mais une fille de son âge quand il aurait eu besoin d'assistance sociale et d'un psy, fallait pas s'attendre à ce qu'elle fasse des miracles). Les profs, même les directeurs de maisons, sont quand même très distants (au moins McGonagall et Rogue, les deux autres sont peut-être plus accessibles), Dumbledore a été le mentor de Harry mais même dans les premiers tomes ils ne se parlent pas tant que ça dans l'année et pour le commun des élèves, le directeur fait juste un discours lénifiant en début et en fin d'années, ce n'est pas grand chose. Quant à Pomfresh, elle a l'air de ne s'occuper que des problèmes physiques et encore, si on lui amène les élèves ou s'ils vont la voir, il n'y a pas l'air d'avoir de check-up complet chaque année vers la rentrée, donc pour repérer les abus, faut pas trop compter sur elle non plus.
Image

Répondre

Revenir vers « Le boudoir de Gilderoy »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités