Oiseaux de nuit : La dernière ligne droite

La semaine dernière, je vous avais promis une surprise à l’occasion du Salon Fantastique. Il est aujourd’hui temps de lever le mystère !

Comme vous le savez sans doute, l’équipe des Éditions HPF travaille depuis plusieurs mois sur sa nouvelle anthologie, Oiseaux de Nuit, et nous avons le plaisir de vous annoncer que le recueil est presque prêt ! Sa sortie officielle est fixée au 1er novembre 2019, au Salon Fantastique. Le lancement aura lieu à 14h en présence de certain.e.s auteur.rice.s. L’occasion rêvée de venir découvrir Oiseaux de Nuit et de faire l’acquisition d’une version dédicacée, sans frais de port !
Si vous ne pouvez pas venir nous voir à Paris le 1er novembre, vous pourrez toujours vous rendre sur notre boutique (qui fonctionnera bientôt à nouveau) pour faire l’acquisition de l’e-book ou de l’exemplaire papier.

C’est donc le moment de vous en révéler davantage sur la constitution et la mise au point de cette anthologie qui nous tient à cœur.

Un choix difficile

Pour entériner le renouveau des Éditions, après le changement de ligne éditoriale et de direction, nous avons voulu publier assez rapidement un nouveau livre, roman ou anthologie. Nous avons donc lancé en janvier un appel à textes en vue d’une anthologie, avec un délai plus court que pour nos précédents ouvrages : en laissant trois mois au lieu de six aux auteurs, nous espérions (et c’était un pari gagnant) avoir la possibilité de publier le recueil dans l’année. Trois mois et pas six… Nous avons été bien surprises de découvrir à la fin de l’AT que nous avions reçu plus de 200 nouvelles, 241 pour être plus précise, alors que nous en avions reçu 179 en six mois pour Poussières de temps, par exemple. 869480 mots pour cet appel à texte, et de nombreuses heures de lecture en perspective.

Notre processus de sélection s’est déroulé sur plusieurs semaines et, comme pour Poussières de temps, en deux tours. D’abord, le premier tour : nous avons divisé les textes en trois et nous nous les sommes répartis en formant des équipes de deux lectrices, appuyées par Verowyn qui a circulé entre les équipes. Deux notes sur 5 ont donc été données à la totalité des textes. Nous avons gardé au second tour les textes ayant donné lieu à un coup de cœur ainsi que ceux dont la moyenne était supérieure à 3,5/5. Durant ce second tour, toutes les lectrices ont lu et noté tous les textes.
Nous avons toutes eu des coups de cœur qui ne figurent pas aujourd’hui dans le recueil (avec 241 textes et la qualité d’ensemble des nouvelles, c’était garanti !), mais les nouvelles que nous avons choisies sont celles qui ont fait l’unanimité.

Parmi ces 241 textes, nous en avons donc sélectionné 13. Le choix a été très difficile, mais nous pouvons vous garantir que ce sont toutes des nouvelles exceptionnelles. Nous sommes très fières de la sélection que nous avons faite, et nous avons hâte de vous la faire découvrir ! Il est temps désormais de dévoiler le titre de ces nouvelles et le nom de leurs auteur.rice.s :

Le Campement, Jeff Gautier
Cherry Tree Mansion, Wilfried Renaut
SOS corps humain, Jamesina Hamlet
Fantômes du passé, Léa R.
Dissonance éthylique, Laura Peunck
La Route de Ballaghisheen, Christophe Germier
Somnambule, Nicolas Nutten
Les Travailleurs du fatberg, Cyril Fabre
Planètes, Guillaume Laffineur
The Boy that Buys the Beef, Louise Messien
Gardien du bout du monde, A. Prétot
Les Histoires extraordinaires d’André Labat, Éric Fesquet
Ville noire, ville fantôme, Romane González

Genèse d’un ouvrage

Une fois les nouvelles choisies, il nous restait beaucoup à faire ! Vero et moi-même avons travaillé en binôme, tant sur la direction éditoriale (style et cohérence des textes) que sur la correction (grammaire, orthographe, syntaxe et ponctuation). Nous avons achevé notre travail à la fin du mois d’août. Pendant ce temps, Lou a rédigé la préface, et notre illustrateur, Hocine Soltane s’est occupé de nous concocter une magnifique couverture, que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui ! La voici :

Une fois le travail avec l’illustrateur terminé, il a été temps de réaliser la maquette, grâce au travail d’Edorielle, aidée de Lou. Après une dernière relecture des textes sur le BAT (bon à tirer), nous sommes désormais prêtes à envoyer l’anthologie chez l’imprimeur !

En attendant le 1er novembre

Pour vous faire patienter jusqu’à la sortie, je vous propose de découvrir plus en détail le texte de notre quatrième de couverture, qui n’est pas très visible sur la couverture que je vous ai partagée juste avant :

« Qui sont ces êtres qui s’éveillent lorsque les lumières s’éteignent ? Quels monstres conspirent au sein de sectes illuminées ou de mafias impitoyables ? Fantômes cruels, travailleurs solitaires, insomniaques ou détectives privés… découvrez dans cette anthologie les mystères et les secrets de nos treize Oiseaux de Nuit. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire