Les arbres généalogiques : une autre manière de voir les notes

cdiscount.com

Toutes les personnes qui me connaissent un tant soit peu IRL m’ont déjà très certainement entendu parler de ma passion pour la généalogie. Et là vous me direz : pourquoi elle nous parle de généalogie celle-là ! On est sur un blog consacré à l’écriture ! La réponse est très simple. Si je vous en parle aujourd’hui, c’est car cette passion m’a aidé à découvrir un outil fort utile pour l’écriture et surtout son organisation : l’arbre généalogique !

J’imagine que vous savez tous ce qu’est un arbre généalogique et je suis presque certaine qu’une bonne partie d’entre vous en a déjà fait à l’école. Pour ma part, mon premier arbre date du CP, tandis que mes douze ans sonnent le début de mes recherches généalogiques. Pourtant, il aura fallu attendre encore une dizaine d’années avant que je comprenne le potentiel que pouvait avoir l’arbre généalogique dans l’écriture.

MyHeritage - Capture d'écran de mon logiciel

MyHeritage – Capture d’écran de mon logiciel

J’ai commencé un peu par instinct et sans trop me poser de questions avec un stylo et une feuille de papier. Noms, prénoms, dates de naissance, frères et sœurs, je notais tout ce qui me semblait important pour l’histoire. Puis, vint le moment où les feuilles de papier ne suffirent plus. Et là ! Une idée ! Lumineuse (du moins, c’est ce que je me suis dit). Depuis près de cinq ans, j’utilisais un logiciel de généalogie dans le cadre de mes recherches personnelles. Ne serait-ce pas plus facile pour moi de continuer mes arbres Harry Potter sur ce même logiciel ?

Un nouveau monde s’offrait à moi ! Finies les feuilles dispersées ! Finies les recherches qui duraient des minutes, voire des heures, dans le but de retrouver le prénom du petit cousin du personnage principal que j’avais utilisé dans une fanfiction publiée quelques temps plus tôt ! Tout était là ! Un seul fichier et je n’avais qu’à chercher le nom du personnage dans l’index de l’arbre afin de le retrouver.

Il existe plusieurs logiciels de généalogie gratuits et assez simples d’utilisation. Toutefois, comme à l’époque je me servais de MyHeritage pour mes recherches généalogiques, j’ai décidé de continuer avec lui. Le fait qu’il soit toujours présenté sous forme d’arbre (cf. l’image ci-dessous) permet de naviguer d’une personne à l’autre facilement. De plus, un simple double-clic sur la fiche du personnage nous offre la possibilité de la modifier.

MyHeritage - Capture de mon arbre

MyHeritage – Capture de mon arbre

Comme vous pouvez le constater, j’ai même décidé de mettre des photographies pour me permettre de mieux visualiser les différents personnages. De plus, tous les logiciels de généalogie permettent d’ajouter des faits ou événements. Vous avez peur de ne pas vous rappeler que votre personnage a étudié à Serpentard de telle année à telle année, ou qu’à tel moment il habitait dans telle ville ? Vous pouvez créer un événement qui apparaîtra dans sa chronologie personnelle.

MyHeritage - Extrait de mon arbre

MyHeritage – Extrait de mon arbre

L’image ci-dessus nous montre la fiche personnelle de mon personnage fétiche, Marcus Flint. Comme vous pouvez le voir, sont répertoriées sa naissance, sa formation et ses différentes professions. J’y ai aussi ajouté des informations concernant ses nominations de « Joueur retiré le plus sexy de l’année » et si je le voulais, je pourrais aussi noter tout un tas de faits qui ont marqué sa vie, comme le jour où il s’est cassé la jambe, ou ses participations aux différentes coupes du monde de Quidditch. Les possibilités sont illimitées étant donné qu’il est possible de créer des événements personnalisés.

Concernant les couples, cela fonctionne de la même manière, sauf que les faits seront communs aux deux et n’apparaîtront pas dans la fiche personnelle. Pour Marcus, par exemple, qui est marié à Avalon Connelly, il nous faut aller sur la fiche famille pour retrouver leur date de rencontre, début de relation, mariage, adresses…

Dans le cadre des possibilités, je tenais aussi à préciser pour les personnes qui écrivent sur des couples homosexuels que le logiciel ne bloque pas ces relations et que vous pouvez donc les ajouter à l’arbre sans difficulté.

Concernant le logiciel, comme je vous l’ai dit plus haut, je vous ai présenté en premier lieu MyHeritage car c’est celui que j’utilise. Toutefois, il existe beaucoup de logiciels de généalogie gratuits. Pour ma part, j’ai aussi essayé dans le cadre de mes recherches personnelles Elie6 et Ancestris. Le premier est celui que j’utilise au quotidien. Très complet mais peu ergonomique et visuellement terne, je ne le trouve pas adapté à une utilisation dans le cadre de l’écriture, mais si vous souhaitez vous lancer dans la généalogie à titre personnel, c’est celui que je vous conseillerais. Ancestris ressemble plus à MyHeritage avec possibilité d’une visualisation de l’arbre entre autres. Toutefois, je ne l’ai pas assez utilisé pour me rendre compte de ses avantages et de ses inconvénients comparés à ceux de MyHeritage. En conséquence, je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur un blog ou un site dédié à la généalogie qui vous permettra de bien vous informer sur les points forts et les points faibles de chaque logiciel.

zszywka.pl

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires !

Sinon bonne écriture à tous ! J’espère que j’aurai pu vous aider un peu quant aux arbres généalogiques et qu’ils pourront vous être autant utiles qu’à moi !

Bookmarquez le permalien.

5 Comments

  1. Merci pour ce partage Samantha !
    Ca me paraît un outil super intéressant.

  2. Je ne te remercie pas, cela fait 3 heures que je travaille sur mon arbre, du coup. :mrgreen: Super article, merci beaucoup !!

  3. Ça donne vraiment envie d’essayer! Merci beaucoup de ce partage!

  4. Pas bête du tout cette astuce, merci pour le partage ! ^^

  5. Merci pour cet article ^^. Et les captures d’écran permettent de bien comprendre. Cela me donne envie d’aller faire un petit tour sur ce site ^^.

Laisser un commentaire