Le clavier spécial écrivains

Dans un article précédent consacré à la ponctuation, on mentionnait notamment l’usage du tiret cadratin (—) dans les dialogues. Sauf que voilà, il n’est pas toujours facile de trouver comment taper certains signes de ponctuation sur son clavier, tout comme certains caractères qui sont pourtant bien pratiques. C’est pour ça que nous avons décidé de vous faire un petit cadeau en ce jour de Noël : un clavier spécial écrivains. Alors non, pas un clavier matériel, mais une disposition de clavier que vous pouvez télécharger et installer sur votre ordinateur. Et ça va changer votre vie. Si, si, je vous assure.

©Tyree Callahan

Le clavier spécial écrivains. Presque. ©Tyree Callahan

Pourquoi AZERTY ?

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi les lettres sur nos claviers étaient distribuées de cette façon-là ? C’est parce que cette disposition a été conçue pour les machines à écrire, et pas pour les ordinateurs. Je sais pas si vous vous êtes déjà amusé à taper n’importe comment à toute vitesse sur une machine à écrire (moi, je faisais ça quand j’étais gamine) mais si oui, vous avez sûrement constaté que les tiges qui impriment la touche – en vrai, ça s’appelle « barre à caractère » – avaient une sale tendance à se coincer les unes dans les autres.

Le drame de la touche coincée - © DP

Le drame de la touche coincée – © DP

Du coup, pour pouvoir atteindre une certaine vitesse de frappe, il a fallu placer côte à côte des combinaisons de lettres relativement peu fréquentes – ainsi, même si d et s sont des lettres très utilisées en français, il n’y a pas énormément de mots où on trouve la combinaison ds ou sd ce qui permet à ces lettres d’être placées côte à côte sur le clavier. Comme ces combinaisons peu fréquentes ne sont bien sûr pas les mêmes dans toutes les langues, ça explique que les claviers soient différents selon les pays, les deux plus connus étant le clavier QWERTY des pays anglophones et le AZERTY que nous utilisons en France.

Quand les machines à écrire ont été remplacées par les ordinateurs, l’alternance touche très utilisée/touche peu utilisée n’avait plus lieu d’être, mais les dactylos étaient trop habituées à leur clavier pour avoir envie d’en changer. Depuis, d’autres dispositions de clavier ont été inventées – notamment la disposition Dvorak et la disposition Bépo – qui sont plus ergonomiques et permettent d’accéder à davantage de caractères. Cependant, pour les utiliser il faut complètement chambouler ses habitudes, et la plupart des gens n’ont pas très envie de réapprendre complètement à taper à l’ordinateur.

Le clavier spécial écrivains

Du coup, j’ai eu envie d’une disposition de clavier qui permette à la fois de taper tous les caractères dont j’ai besoin, sans rien bouleverser à mes habitudes, et qui soit la plus intuitive possible, c’est-à-dire en rajoutant des caractères sur les touches existantes en utilisant Alt Gr, sans jamais enlever de caractères qui existent déjà.

C’est comme ça qu’est né le clavier spécial écrivains que vous pouvez désormais télécharger ! On s’est dit que ça ferait un petit cadeau sympa de la part du blog d’HPF pour tous les auteurs qui fréquentent ces lieux, et c’est pour ça qu’on le met à votre disposition aujourd’hui 25 décembre. Joyeux Noël !

Joyeux Noël sur le blog d'HPF ! © DP

Joyeux Noël sur le blog d’HPF ! © DP

>>  télécharger <<

Installation

(Attention, cette extension de clavier n’est disponible que sur Windows.)
En cliquant sur ce lien (c’est le même qu’au-dessus, ne cliquez pas deux fois, ça sert à rien), vous allez lancer un programme qui va s’exécuter automatiquement (enfin, il faudra sans doute que vous lui donniez l’autorisation) et installer cette disposition de clavier sur votre ordinateur. Ensuite de quoi, à côté de la petite icône dans la barre des tâches qui indique la langue de votre clavier (FR, en principe) va apparaître une autre petite icône qui représente un mini clavier. Là vous allez pouvoir choisir non pas la langue de votre clavier (FR, EN…) mais la variété du clavier. À côté de « Français » vous verrez désormais « Français – amélioré » et c’est celui-là que vous allez sélectionner.

Comme souvent, les ordinateurs sont têtus, il va sans doute vous repasser automatiquement en FR Français dès que vous changez de programme. Pour éviter cela, il vous suffit de faire un clic droit sur FR > paramètres et de sélectionner Français amélioré comme langue d’entrée par défaut.

Majuscules accentuées et autres lettres

Pour créer cette nouvelle disposition de clavier, on s’est demandé de quoi ont besoin les auteurs, qu’ils ne trouvent pas sur leur clavier normal. On a donc commencé avec les majuscules accentuées qui sont de plus en plus exigées par les éditeurs quand vous leur remettez votre manuscrit. En toute logique, pour que ce soit le plus intuitif possible, on les a donc rajoutées sur les touches où se trouvent actuellement les minuscules accentuées correspondantes. Pour accéder à ces caractères, il faut donc faire Alt Gr + Maj (puisque c’est des majuscules) et la lettre accentuée que vous souhaitez : é, è, à et ù. Ça marche aussi pour le ç. Et puis on a rajouté un œ sur la touche du o (en minuscule ou en majuscule), un ß sur la touche du s au cas où vous ayez envie d’écrire en allemand et un © sur la touche du c, parce que ça peut toujours servir.

Pour résumer :

Alt Gr + s : ß
Alt Gr + o : œ
Alt Gr + Maj + o : Œ
Alt Gr + Maj + é : É
Alt Gr + Maj + è : È
Alt Gr + Maj + ç : Ç
Alt Gr + Maj + à : À
Alt Gr + Maj + ù : Ù
Alt Gr + c : ©

Les signes de ponctuation

Par ailleurs, un écrivain peut aussi avoir besoin d’un certain nombre de signes de ponctuation qui n’existent pas sur le clavier français traditionnel. Notamment le fameux tiret cadratin (sur la touche du _) et son petit frère le demi-cadratin (sur la touche du -), mais aussi les points de suspension (sur la touche du .), les guillemets à la française « » (sur les touches des chevrons < et >), l’espace insécable (sur la touche espace) et puis ce symbole-ci ≠ parce que ça peut toujours servir (sur la touche =).

NB : Les points de suspension et l’espace insécable ne fonctionnent pas sur certaines applications et programmes comme Bloc-notes. Toujours sur Bloc-notes, on ne voit pas la différence entre le cadratin, le demi-cadratin et un trait d’union, mais si vous copiez/collez votre texte ailleurs, les caractères apparaîtront comme ils le doivent.

Pour résumer :

Alt Gr + . : …
Alt Gr + < : « 
Alt Gr + > : » 
Alt Gr + Espace : espace insécable
Alt Gr + Maj + - (trait d'union) : – (demi-cadratin)
Alt Gr + Maj + _ (tiret bas) : — (cadratin)
Alt Gr + Maj + = : ≠

Et comme une image vaut mieux qu’un long discours : en haut à gauche le caractère en minuscule, en haut à droite en majuscule, en bas à gauche en minuscule + alt gr, en bas à droite en majuscule + alt gr. En bleu, les ajouts du clavier spécial écrivain par rapport au clavier français standard.

La disposition de clavier spécial écrivains

La disposition de clavier spécial écrivains – Cliquez pour agrandir

Merci à Pierre qui s’est occupé de la réalisation technique de cette disposition de clavier, et à Morgwen qui l’a mise en téléchargement. 

A propos de Verowyn

HPFienne de longue date, je me suis longtemps occupée de la modération du Héron, puis de la gestion du blog avant de me consacrer tout entière aux Éditions HPF dont je suis maintenant la directrice. Pour me résumer en trois mots ? Procrastination, thé et chocolat.
Bookmarquez le permalien.

8 Comments

  1. C’est vraiment super comme programme! Je viens de le télécharger, ça fonctionne très bien sur les quelques essais que j’ai fait. Merci à vous et joyeux noël! :)

  2. Merci Vero, Pierre et Morgwen.
    Bonnes fêtes à tous :-)

  3. Un grand merci le programme fonctionne parfaitement JP

  4. Téléchargé et essayé cet après-midi, c’est un vrai bonheur ! Je sens qu’il va beaucoup me simplifier la vie ! 😀

Laisser un commentaire