Être ou ne pas être un drabble

writing_by_after_the_party

Il était une fois (en 2008), je voyais des drabbles pousser un peu partout comme des pâquerettes au printemps. N’en ayant jamais écrit moi-même, et me demandant un peu si je passais à côté de quelque chose, je me suis lancé le défi d’en écrire cinq. Il ne m’a pas fallu plus longtemps pour tomber amoureuse de cette formule, et me voilà aujourd’hui auteure de 138 drabbles… et de cet article, où je vous fais partager mon intérêt pour la lecture et l’écriture de cette forme de texte bien spéciale.   after-the-party L’histoire On dit que les tout premiers drabbles ont été écrits en Angleterre dans les années 1980. Le mot « drabble », ainsi que le concept associé, sont tirés du Big Red Book de Monty Python, dans lequel un Drabble est un concours d’écriture : le premier participant à écrire un roman est le vainqueur. Bien que le drabble soit mesuré […] Lire la suite

Tuto : le suivi des modifications

capture bulle

Après avoir parlé de la correction du point de vue de l’auteur : voir pourquoi c’était important d’avoir un bêta lecteur, qu’est-ce que ça apportait et comment se trouver un bêta, nous passons aujourd’hui de l’autre côté avec un article qui s’adresse davantage aux bêta lecteurs eux-mêmes. 1. Le bêta lecteur 2. Tuto : le suivi des modifications 2. Le suivi des modification Tout récemment, je me suis trouvée une nouvelle bêta pour un texte dont j’avais mis la publication en pause. Et là, en discutant avec elle de comment on s’organisait, je me suis rendue compte qu’elle ne connaissait pas le suivi des modifications. Se simplifier la vie Évidemment, chacun fait comme il veut, et vous avez peut-être trouvé d’autres méthodes qui vous conviennent mieux. Mais si vous ne connaissez pas, ça vaut le coup d’essayer : personnellement, je trouve que c’est quelque chose qui simplifie beaucoup la vie. […] Lire la suite

Projet Bradbury – défi écriture #2

Libérez votre imagination ! © Tihmoller

Vous vous rappelez, le mois dernier, on vous parlait déjà du projet Bradbury lancé par Clo32 : ce défi écriture un peu fou où le but est d’écrire une nouvelle par semaine pendant un an, soit 52 en tout. Pour vous accompagner dans cette aventure, on a décidé de publier chaque mois un petit récapitulatif pour voir où en sont les HPFiennes qui se sont lancées là-dedans, et aussi vous donner quelques pistes d’inspiration au cas où ça coince. Défi sur mesure Mais peut-être trouvez-vous qu’une nouvelle par semaine, c’est un peu trop hardcore pour vous. Dans ce cas, pas de souci ! Vous n’êtes pas le seul HPFien à en être là, et vous avez donc la possibilité de vous lancer dans un challenge personnalisé, aux côtés d’Ocee. mon idée, c’est de me fixer un objectif réaliste, atteignable, sans trop de contraintes pour qu’écrire reste un plaisir. L’idée de l’objectif réaliste est […] Lire la suite

Traduction d’une fic : relations avec les auteurs

© DP

Nous avons réfléchi aux motivations pour traduire une fanfiction, vu les principaux pièges qui existaient lorsqu’on traduit de l’anglais vers le français, et enfin examiné comment choisir la bonne fic à traduire. Aujourd’hui, on parle des relations entre la traductrice et l’auteur qu’elle traduit. Plan de la série 1. Traduire une fanfiction : les motivations 2. Les pièges de la traduction : c’est pas qu’une histoire de mots 3. Bien choisir la fic à traduire 4. Relations avec les auteurs… 5. Reviewer une traduction 6. Rencontre avec quelques traductrices 4. Relations avec les auteurs Donc vous avez trouvé la fic idéale, celle que vous rêvez de traduire. Avant d’attaquer, il convient cependant de demander son autorisation à l’auteur. La base : demander la permission La plupart des auteurs acceptent sans problème, parce que soyons honnêtes, c’est plutôt flatteur que quelqu’un aime tellement votre texte qu’il soit prêt à passer des heures de […] Lire la suite

Traduire une fanfiction : bien la choisir

Les projets pharaoniques aboutissent rarement © Witchofwest

Après avoir parlé des motivations pour traduire une fanfiction, et vu quelques erreurs communes en matière de traduction, le troisième article de cette série a pour but de vous aider à bien choisir la fic à traduire. Plan de la série 1. Traduire une fanfiction : les motivations 2. Les pièges de la traduction : c’est pas qu’une histoire de mots 3. Bien choisir la fic à traduire 4. Relations avec les auteurs 5. Reviewer une traduction 6. Rencontre avec quelques traductrices 3. Bien choisir la fic à traduire Je vais commencer par vous raconter une anecdote personnelle : ça concerne la première fanfiction que j’ai traduite. Ou plutôt, que j’ai voulu traduire. Que j’ai commencé à traduire. Et que j’ai jamais terminée, bien sûr. Donc, un beau jour, les méandres de Google m’ayant conduite de fanarts en fanarts jusqu’à l’illustration d’un texte précis, je me suis rendu compte que les […] Lire la suite

Le Projet Bradbury

3863221427_508f956f34

Début janvier, Clo32 a lancé sur le forum le projet Bradbury et a proposé aux membres de se joindre à elle. Qu’est-ce que le projet Bradbury ? Le projet Bradbury a été inspiré par ce conseil que Ray Bradbury a donné en 2011 lors d’une conférence. “Écrire un roman, c’est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi vous apprendrez votre métier d’écrivain. Au bout d’un an, vous aurez la joie d’avoir accompli quelque chose: vous aurez entre les mains 52 histoires courtes. Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible. » Ce que cela signifie ? Et bien, de la même manière que c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en écrivant qu’on devient écrivain.  D’autre part, comme l’a déjà expliqué Descartes il y a des siècles, il n’y a rien […] Lire la suite

Les pièges de la traduction

Pieter_Bruegel_the_Elder_-_The_Tower_of_Babel_(Vienna)_-_Google_Art_Project_-_edited

Avec ce deuxième article de notre série sur la traduction, nous rentrons dans le vif du sujet et examinons quelques unes des erreurs les plus courantes dans les traductions de l’anglais vers le français. Plan de la série 1. Traduire une fanfiction : les motivations 2. Les pièges de la traduction : c’est pas qu’une histoire de mots  3. Bien choisir la fic à traduire 4. Relations avec les auteurs 5. Reviewer une traduction 6. Rencontre avec quelques traductrices 2. Les pièges de la traduction : c’est pas qu’une histoire de mots La fidélité consiste (…) à cerner le texte et à le couler au moule d’une autre langue en tordant ici, en infléchissant là, par toutes sortes d’acrobaties linguistiques qui, au résultat, restituent un produit somme toute équivalent. — Confessions d’un traître, Albert Bensoussan, éd. Presses Universitaires de Rennes, 1995, p. 62   Notre premier réflexe, lorsqu’on traduit un texte, […] Lire la suite

Traduire une fanfiction : les motivations

L'auteur de fanfic et les reviews - © Walt Disney

Bonjour, j’ai le plaisir d’inaugurer cette série d’articles sur la traduction. Ils concerneront principalement la traduction de fanfictions parce que c’est ce qu’on trouve sur HPF (a priori, pas encore de traductions sur le Héron, et c’est pas le but des Éditions HPF que de publier des traductions) mais certains articles pourront être plus généraux. Aujourd’hui, je vous parle des motivations, bonnes ou mauvaises, qui nous poussent à vouloir traduire une fic. Je vais parler uniquement des traductions de fics anglophones, d’une part parce que c’est ce que je connais, et d’autre part parce que c’est ce qui constitue la grande majorité des traductions qu’on trouve sur HPFanfiction. Plan de la série 1. Traduire une fanfiction : les motivations 2. Les pièges de la traduction : c’est pas qu’une histoire de mots  3. Bien choisir la fic à traduire 4. Relations avec les auteurs 5. Reviewer une traduction 6. Rencontre avec une […] Lire la suite

Comment organiser son carnet de notes ?

Tous ceux d’entre vous, qui se sont un jour lancés dans la grande aventure qu’est l’écriture d’un roman – ou d’un texte long, savent à quel point cela peut s’avérer compliqué de se souvenir de tout les détails d’une même histoire. Comment s’appelait le fils de la boulangère déjà ? Ce gamin qui apparaît au deuxième chapitre ? … Pierre ou Antoine ? Car dans les textes longs, on est souvent amenés à faire revenir des personnages, des lieux, à rajouter des détails. On change d’avis tous les deux jours et si on ne note pas quelque part toutes ces petites choses, on les oublie ! Certains d’entre vous font probablement des fiches personnages qui recensent les traits caractéristiques de leurs héros. D’autres utilisent peut-être le logiciel scrivener pour avoir sur la même interface, leur texte et leurs fiches d’informations et recherches. Pour ma part, je fais des fiches personnages sur mon ordinateur et […] Lire la suite

Les sagas sur Harry Potter Fanfiction : introduction

lecture addict  Par Pippalou sur Morguefile.com

Introduction Une saga d’Eliah : Dix-neuf ans après Interview d’Eliah, auteure de saga Si vous n’êtes pas un adepte du monde de la fanfiction Harry Potter, vous vous êtes certainement demandé en voyant le titre de cet article: des sagas ? Sur Harry Potter Fanfiction ? Est-ce bien possible ? Si vous êtes au contraire un lecteur assidu de fanfictions, le titre de cet article vous a très certainement évoqué les heures que vous avez passé pendu à votre ordinateur à attendre les prochains chapitres de vos sagas préférées ou celles où l’on ne peut plus décrocher les yeux de son écran tant on est absorbé. Je vais essayer de répondre aux deux. D’abord, oui, si vous nous rejoignez sur ce blog sans trop connaître le fandom (univers de fans) Harry Potter, les sagas existent bel et bien, sinon vous pensez bien que je ne me serais pas cassé la […] Lire la suite