Awena : fière otarie

Awena est membre d’HPF depuis novembre 2015. Autrice d’une douzaine de fanfictions, elle était malheureusement et jusqu’à récemment atteinte du syndrome de la page blanche. Depuis quelques temps, Awena s’est remise à écrire et a accepté de répondre à nos questions concernant l’écriture et ses projets.

CC0 Creative CommonsPourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, moi c’est Awena, 21 ans maintenant. Je suis en école d’ingé et j’aime écrire depuis pas mal de temps. J’ai découvert Harry Potter à l’age de 9 ans parce que ma grand mère a eu la merveilleuse idée de m’offrir les deux premiers tomes de la saga. Je ne sais pas quoi dire d’autre, question musique je ne jure que par le rock même si je joue du classique.

De quel instrument joues-tu exactement ?

Je joue de la guitare classique depuis une petite dizaine d’années. J’ai du arrêter les cours à cause de mes études mais j’aime toujours autant ça.

Depuis combien de temps écris-tu ?

Je ne sais pas exactement. J’ai retrouvé des textes qui dataient, que j’ai écrits quand j’avais 6 ans, et à l’intrigue ô combien passionnante, on s’en doute ! Mais situer la date, aucune idée. J’ai commencé par de petites histoires que je découpais et reliais pour faire comme un livret et  je me souviens que ma mère me traumatisait à corriger mes fautes au stylo rouge par-dessus. Puis, j’ai continué en écrivant pour ma petite sœur.

Et comment es-tu tombée dans la potion magique ? Je veux dire dans le monde de la fanfiction ?

Après la fin des livres et films, je pense que ça me manquait trop et que je me posais trop de questions. Un peu par hasard, j’ai déboulé sur le forum. J’ai dû espionner pendant des jours et des jours et fouiner dans les archives du topic « Les questions que vous vous posez sur » avant de m’inscrire sur HPFanfiction pour lire, et beaucoup plus tard sur le forum (j’avais peur je crois XD).

Quelle a été la première fanfiction que tu as lue ? Celle que tu as écrite ? Peux-tu nous en parler un peu ?

La première que j’ai lue, je crois que c’était Ginger la légende, parce que je voulais quelque chose de drôle et qui me fasse revivre une aventure comme l’avait fait Harry Potter avant (et même si tout le monde le dit, encore une fois je la conseille !). J’ai eu et j’ai toujours un peu de mal à lire sur la période même où se déroule l’histoire originale. Quant à la première que j’ai écrite, j’ai dû vérifier rapidement, c’est Naïda et les quêtes des héritiers (mais celle-là je ne la conseille pas ). Je n’en ai pas honte du tout, mais j’ai du mal à écrire dessus, j’ai tout planifié, ai fait des centaines de fiches dessus . Comme Ginger la légende, c’était inspiré plus ou moins du schéma classique de HP même si l’histoire était censée en être loin, mais je n’arrive tout simplement plus à la reprendre car cela m’intéresse moins. Malgré ça,  je n’ai pas eu le courage de la supprimer.

J’ai constaté que tu n’avais pas publié depuis plus d’un an de fanfictions. Es-tu en manque d’inspiration ? Écris-tu mais sans vouloir publier ? Préfères-tu te consacrer à l’original ?

Ah ça c’est mon grand problème ! Un mélange d’un peu tout, j’imagine. Depuis un an, j’ai du mal à poser mes idées, à trouver bien ce que j’écris en fanfiction et même les chapitres que j’ai d’avance dans mon PC ne me conviennent plus autant. J’ai aussi un peu moins de temps mais ce n’est pas la principale cause. L’original, j’essaie en ce moment, mais ce sont pour des projets que je ne publierai pas sur le site du Héron puisque, encore une fois, il s’agit de textes que j’offre à ma petite sœur. J’ai un peu le syndrome de la page blanche depuis un an mais ça revient en ce moment, seulement je ne publierai que quand je serai sûre de mener un projet à bout.

Et qu’as-tu fait pour vaincre cette page blanche ? Y-a-t-il eu un élément déclencheur à la reprise de l’écriture ?

Je crois que le forum me manquait surtout, les gens, l’émulation, l’ambiance d’écriture. Et puis j’ai eu un peu le temps de me poser depuis février et de lire de nouveau, j’imagine que ça a joué. De toute manière, je n’arrive pas à me forcer à écrire quelque chose de précis. Alors, en ce moment dès que j’ai envie j’écris le premier truc qui me passe par la tête et l’envie revient petit à petit.

Et donc, d’où vient ton inspiration ?

Ce qui m’inspire pour écrire ? Le quotidien, la lecture, j’écris beaucoup sur l’enfance et la mélancolie. Et je fonctionne énormément par images (un peu comme si je voyais la scène dans un film). Mais je n’ai pas de sources d’inspiration précises, je lis énormément alors j’imagine que je pioche deci-delà.

L’année dernière, tu as participé au concours « Harry Potter et la Coupe de feu ». Qu’est-ce que t’a apporté cette expérience ? Était-ce difficile d’écrire à six mains ?

C’était réellement génial ! J’ai besoin de défis quand j’écris et écrire à 6 mains, même si c’était difficile, ça nous a toutes poussées au meilleur, mon équipe comme les autres. J’ai eu énormément de chance dans la composition des équipes, puisque finalement je me suis réellement fait des amies, on a beaucoup ri et j’ai adoré utiliser discord, c’est vrai qu’avant ça mes liens avec les personnes du forum étaient réduits, le fait de passer par discord a permis, je trouve, de mieux connaître tout le monde ! Quant à l’écriture, encore une fois, pas facile de se coordonner ni d’écrire quelque chose de cohérent (surtout qu’on se rajoutait des défis du style placer le mot otarie dans chaque participation). Mais c’est un de mes meilleurs souvenirs de concours et j’adorerais écrire de nouveau à plusieurs mains avec Lélé et Seonne ou d’autres ! C’est toujours enrichissant de s’adapter à l’écriture des autres , on en apprend beaucoup ! (TEAM OTARIE FOREVER ONK ONK !)

Et sinon, je me demandais si tu avais déjà écrit sur d’autres fandoms ?

Jamais. J’aurais peut-être pu sur du Bottero ou de la SF mais je n’ai jamais osé. Peut être parce que je n’en ai jamais lu non plus, HPF est le seul site de fanfic que j’utilise, alors…

Et sinon, niveau notes ? Ça se passe comment ? Est-ce que tu fais des fiches de personnages ? Des plans ?

Ça dépend. Pour certaines histoires, j’en ai fait et ça m’a bloquée dans l’écriture (un peu comme si c’était déjà presque tellement tout écrit que j’avais la flemme de l’écrire). Pour d’autres comme ma fiction pour le concours « Tatoo…l’art dans la peau« , j’ai eu quelques prises de notes rapides sur chaque chapitre. J’utilise surtout des tableaux avec les dates pour les personnages de la Next-Gen. Mais si parfois toute l’histoire est dans ma tête, il est rare maintenant que ce soit détaillé dans mes notes. J’ai compris petit à petit que ça me bloquait complètement.

Peux-tu nous dire duquel de tes textes es-tu la plus fière ? Et celui qui, au contraire, te fais un peu honte maintenant que tu y penses ?

Ouhla, difficile de répondre , disons que je suis fière de L’effluve des bleuets parce que c’est une vraie romance très loin de ce que j’écris d’habitude, et dans les personnages et dans la forme. Je n’ai pas vraiment honte, j’ai des textes que je n’aime pas, parce que trop inaboutis ou que j’ai du mal à relire. Pour en citer un, peut-être mon tout premier dont je t’ai parlé plus haut. En fait, j’ai surtout honte de ne pas savoir quoi en faire, je sais que certains ont aimé mais tant que je ne l’aurai pas terminé, je ne sais pas trop quoi en penser. Quant aux textes un peu ratés, je me dis que ce sont les erreurs qu’il faut faire pour progresser.

Et une dernière question et je te laisse tranquille. Que dirais-tu à quelqu’un qui veut se lancer dans l’écriture mais qui n’ose pas ?

Ose, au pire tu foires et on t’aidera à progresser ! Au mieux, tu seras surpris, on apprend toujours en tentant de nouvelles choses !

~~.~~.~~.~~

Un grand merci à Awena d’avoir accepté de répondre à nos questions. Nous lui souhaitons toute la réussite possible dans ses projets d’écriture mais aussi personnels.

Bookmarquez le permalien.

2 Comments

  1. Merci Samantha Black, c’était vraiment sympa de discuter avec toi ^^

Laisser un commentaire