Les ateliers

writing_by_after_the_party

The very Best of A l’occasion des portes ouvertes organisées par nos organisateurs (j’ai nommé Verowyn, Azenor et Vifdor), le moment est venu de vous faire découvrir (ou redécouvrir) à travers cette chronique les différents thèmes abordés au cours de ces huit dernières années. Je vous invite à parcourir avec moi le chemin emprunté par les HPFiens (ou pas !) pour aborder l’écriture originale. Pour la petite histoire, les ateliers sont nés en même temps que le Héron. À l’époque, Angel voulait lancer une activité qui permettrait à la fois de promouvoir l’écriture originale et de donner un petit privilège aux adhérents de l’association. Elle a donc demandé à trois copines très branchées écriture originale si elles voulaient bien se charger de lancer ce projet. Azenor, Lylène et Verowyn ont accepté de se lancer dans l’aventure, et c’est ainsi que quelques uns des tout premiers textes du Héron ont été ceux […] Lire la suite

L’équipe technique d’HPF

ww

  Crashs, sites web, Gremlins et compagnies. Vous l’aurez compris, notre équipe technique – récemment renommée Equipe Guinness – est mis à l’honneur et se présente enfin. Le maintien des serveurs en bon état de marche, l’optimisation des sites pour les améliorer, la réponse aux messages des membres, la recherche de méthodes de communications et de travail parallèles pour prévenir les crashs sont leurs principaux objectifs. Bref, ils s’assurent que les membres aient accès à des sites performants et sécurisés pour notre plus grand confort ! Accueillons chaleureusement les membres de l’équipe Guiness :   Morgwen : La chef d’équipe Dans l’équipe technique, je suis un peu la Geekette-en-Chef. Depuis quelques années, je gère la maintenance technique de tout HPF toute seule, c’est à dire : – réagir en cas de crash – résoudre les bugs – gérer les abonnements – faire évoluer (un peu) les sites et le forum – répondre aux […] Lire la suite

Les créatures fantastiques

eddie

Les créatures fantastiques Il y a quelques jours, le dvd du film « Les animaux fantastiques » est disponible à la vente. A cette occasion, je souhaite déclarer mon amour pour les créatures fantastiques vous propose aujourd’hui de passer en revue toutes les créatures fantastiques que nous avons eu la chance de découvrir ou de redécouvrir dans le film. Histoire de rendre les choses intéressantes, je vous ais concocté un petit jeu sadique ludique. Pour cela, rien de plus simple : tentez de faire correspondre les images à l’animal fantastique qu’ils représentent ! A vos marques. Prêt. Partez ! Les insectes Le billywig est un insecte d’un bleu électrique et porte ces ailes sur le haut de sa tête (si c’est sa tête…). Une piqûre serait capable de faire léviter sa victime. La lévitation des moldus victimes de possession par un esprit maléfique est ainsi expliquée. La doxy est un insecte venimeux dont les œufs […] Lire la suite

Animaux fantastiques, l’avant et l’après séance

eddie

Cinq ans après la sortie du dernier opus d’Harry Potter, le monde des sorciers fait son retour sur les écrans avec une nouvelle pentalogie intitulé « Les animaux fantastiques ». L’histoire se déroule à New-York en 1926, soit cinquante-quatre ans avant la naissance de l’Elu. A ce chiffre, une petite lumière clignote dans notre esprit et le nom d’Albus Dumbledore apparait soudainement comme une évidence. Pendant les trois années qui succédèrent à l’annonce du film basé sur le livre d’école des élèves de Poudlard, un mélange d’excitations, de questionnements et de craintes se propagea au sein de la population Potterhead à la vitesse du haut débit (que l’on appelle aussi phase exponentielle de croissance chez les microorganismes). Comme tout bon moldu mordu qui se respecte (et même sans vouloir lancer des plans sur la comète), l’imagination se met en marche et finit par prendre le contrôle des cerveaux qui les ont engendrés. […] Lire la suite

Harry Potter et l’enfant maudit

darkside

  Attention ! Ce texte contient de très nombreux spoiler concernant la pièce de théâtre Harry Potter et l’enfant maudit. Neuf ans. C’est le temps d’attente des fans du plus célèbre des sorciers à lunette avant la sortie du nouvel opus de la série. Texte intégral de la pièce de théâtre éponyme, la version papier d’Harry Potter et l’enfant maudit est une aubaine pour ceux qui ne vont pas s’offrir un voyage à Londres. L’ouvrage entre les mains, on ne peut s’empêcher de frémir d’impatience à l’idée de lire les premières lignes de la pièce et de retrouver nos sorciers préférés dans une nouvelle aventure. On fera une ode à la qualité du papier avant d’en tourner quelques pages. Le début est assez enchanteur et reprend là où l’épilogue du septième et dernier livre nous avait laissé. Et on se rend compte très vite que l’histoire se concentrera sur la jeune […] Lire la suite