AT : processus de sélection des Éditions HPF

Les coulisses des Éditions HPF avec la fiche de lecture de Verowyn, ça vous a plu ? Tant mieux, parce qu’aujourd’hui on remet le couvert avec de nouveaux secrets de fonctionnement de notre organisation top secrète, avec un sujet d’actualité : la sélection des nouvelles de notre appel à textes « En quête d’enquête ».

anigif_enhanced-buzz-24255-1322329285-30

La sélection : on commence par tout lire

Nous avons reçu 69 nouvelles qui répondaient à nos critères (de longueur, principalement) et qu’il va falloir départager. Morgwen s’est amusée à mettre bout à bout toutes ces nouvelles, et elle est arrivée à un total de 358 364 mots. Ça fait tout de même… pas mal, non ? En tout cas, nous, on a sorti le champagne. Seulement voilà, le lendemain matin, au réveil, il a fallu s’y atteler, et là c’est une toute autre histoire. Comment faire pour départager 69 nouvelles ? On ne va tout de même pas demander à chaque membre du comité de sélection de lire absolument chacune d’entre elles, si ?

…Si.

Source : http://old-commie-bacon.tumblr.com/post/101621455133/the-night-before-a-tournament

« Mon dieu, il faut que je dorme… », le nouveau motto des Éditions

Notre comité de sélection est composé de tous les membres des Éditions HPF, à l’exception de Morgwen, notre présidente d’association-couteau suisse, qui en plus de chasser les gremlins s’est occupée de recevoir et d’anonymer tous les textes de la sélection avant de nous les faire passer. En tant que dernière arrivée dans l’équipe, j’ai dû me faire expliquer les détails du processus de sélection, et j’ai même participé à sa modulation, car à chaque nouvel appel à textes, on adapte légèrement notre mode de fonctionnement pour être de plus en plus efficaces.

Les avis : on en discute

Comme chez les Éditions HPF nous sommes déterminés à faire du bon travail, nous n’avons pas cédé à la facilité en découpant le nombre total de textes pour en donner une partie à chaque membre du comité de sélection. Non, nous allons chacun tout lire. Ça vous semble long ? J’ai commencé, et vous avez raison, ça l’est. Mais c’est pour une bonne raison : quand nous sommes plusieurs à tout lire, nous pouvons discuter de chaque texte en connaissance de cause, et notre décision finale n’a vraiment rien d’arbitraire. Ces discussions autour de chaque nouvelle peuvent même donner lieu à des débats, chaque sélectionneur a la possibilité de défendre un éventuel coup de cœur, ou à l’inverse, expliquer aux autres pourquoi non vraiment, on ne peut pas publier telle ou telle nouvelle.

 

Source : http://www.buzzfeed.com/jonmichaelpoff/what-quote-from-literature-changed-your-outlook-on-life#.qvxKwwPjA

« Je viens de lire une histoire merveilleuse. »

Et enfin, on note

Les discussions ne sont pas la seule étape du processus. Si c’était le cas, comment trancher quand autant de sélectionneurs penchent pour le « non » que pour le « oui » ? Pour ne pas nous retrouver face à ce genre de problème épineux, nous avons introduit un système de notation. En plus de s’exprimer sur chaque texte, on leur attribue une note qui n’est pas connue des autres membres du comité de sélection, pour éviter de donner envie à quelqu’un de compenser la note d’un autre sur un texte qu’il a particulièrement aimé ou détesté. Ces notes signifient respectivement :

Coup de cœur

Oui

Pourquoi pas

Non

Surtout pas

La gradation nous semble assez nuancée pour être équitable. À la fin du processus, on calcule la note moyenne de chaque texte. Avec un peu de chance, il nous restera un nombre assez limité de textes pour avoir là la sélection définitive des textes qui composeront notre recueil ; mais au cas où la cuvée serait particulièrement bonne (et nous n’en sommes qu’au début de notre lecture mais cela semble être le cas) les débats seront rouverts autour de chacun des textes. S’il nous est impossible de prendre une décision, c’est à notre grande chef de trancher.

Source : http://s-t-a-y-i-n-g.tumblr.com/post/117369946960/o-l-g-o

L’immensité de la tâche

Voilà, désormais vous savez tout au sujet de la sélection des nouvelles reçues pour notre appel à textes. Enfin, presque tout… Quelles seront les excellentes histoires qui auront réussi à passer toutes ces étapes et nous convaincre tous ? Vous l’apprendrez dans quelques mois, lors de la sortie de notre prochain recueil ! En attendant, vous pouvez toujours relire Rêves Froissés et Bleu Horizon. Bonne lecture à tous !

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire